Vous êtes sur la page 1sur 2

Résumé Structure et utilisation des gradateurs

I) Introduction :
C’est un convertisseur alternatif alternatif avec valeur efficace contrôlée sans changement de fréquence.
Il est utilisé en éclairage, en chauffage, pour la variation de vitesse des moteurs monophasés et pour une
compensation variable d’énergie réactive
I.1) L’interrupteur bidirectionnel
Si VA1A2 =0 : (interrupteur fermé) le courant peut être G
iG
>0 ou <0 VA1A2
Si iT =0 : (interrupteur ouvert) la tension peut être >0 G
iG
ou <0 iT A1 A2
A1
A2

II) Gradateur monophasé commandé en retard de phase :


II.1) Sur charge résistive :
 A to, T1 reçoit une impulsion. Il est alors polarisé en direct uT
(alternance >0 de u). Il s’amorce. uc=v=Vmaxsint>0.
 A T/2, v=uc=0, ic=0. Le thyristor T1 se bloque.
T i (t)
 A to+ T/2, T2 reçoit une impulsion. Il est alors polarisé en direct
(alternance <0 de u). Il s’amorce. uc=v=Vmaxsint<0. T' R
v (t) u C (t)
 A T, v=uc=0, ic=0. Le thyristor T2 se bloque.
uT=0 quand T1 ou T2 conduisent. UT=v-uc=u quand T1 et T2 sont
bloqués.
uC

p p
1 2 1
UC = � uc ( q ) dq = �2V 2 sin 2 ( q ) dq t0 T/2
pd pd T t
d p 2p q
d sin 2d
Soit U C = V 1 - + et comme I=U/R alors
p 2p
� � d sin 2d �
V2 � uT
P=� � �1- + �
�R �� p 2p �
t0 T/2 T t
d p 2p q

II.2) Sur charge inductive :


A cause de l’effet inductif, la conduction se poursuit après la fin de l’alternance, uC
jusqu’à t1 .
Si t1< T/2+to, le fonctionnement est à peu près le même que précédemment.(courant
et tension prolongé après T/2 et T) t0 T/2 T t

Si t1> T/2+to, T1 continue de conduire quand T2 reçoit l’impulsion d’amorçage. T2 ne


peut conduire.(iC en sens inverse). iC
T1 sera réenclenché à l’alternance >0.
On a une tension redressée. Pour avoir une tension alternative, il faut commander les
thyristors par des signaux larges (peigne d’impulsions) susceptible de provoquer t0 T/2 T t
l’amorçage dès que les conditions sont réunies.
III) Gradateur triphasé commandé en retard de phase :
III.1) Sur charge avec neutre :simple mais peu utilisé car trop générateur d’harmoniques sur le neutre
III.2) Sur charge résistive sans neutre :
VA1A2
.III.2.1.1) Un interrupteur est commandé : G VA2N’
iG
Pas de conduction du courant possible (pas de boucle pour iA A1 A2
R
le courant) vA
VB1B2
.III.2.1.2) Deux interrupteurs sont commandés : G VB2N’
iG
Exemple : Interrupteurs a et b commandés : la tension Uab iB B1 B2
R N’
alimente les deux résistances. vB
VC1C2
u AB = 2 �
vA2 N ' = 2 �
R�iA VC2N’
G
iG
.III.2.1.3) Trois interrupteurs sont commandés : iC C1 C2
R
vC
L’installation correspond alors à une installation triphasée
équilibrée. VN=VN’=0
N

.III.2.2) Influence de 

Pour d=p/6
p '
 Pour 0 < d < 3 , Ta, Tb et Tc conduisent. u Ca

uCa = va = R ia ; uCb = vb = R ib ; uCc = vc = R ic.


uTa = uTb = uTc = 0
( va - vb )
p p ' vc
 Pour <q<+ , Ta et Tb conduisent. 2
va vb
3 3
( va - vc)
1 u Ca
uCa = - uCb = 2 (va - vb) ; ia = - ib = ; uCc = R ic = 0. 2
t (rad)
R
3
uTa = uTb = 0 et uTc = vc < 0.
210 330 360
30 60 90 120 150 180 240 270 300
2

Ta T'a

T'b T'b
Tb

Tc T'c Tc

IV) Gradateurs commandés partrain d’ondes :


Il fournit à partir du réseau alternatif monophasé ou triphasé, par séries, des périodes entières consécutives de
tension (amplitude et fréquence du réseau) séparées par des absences totales de tension à un rythme modulable.
Il permet donc le réglage d’énergie.

La puissance est fournie pendant le temps de conduction.


Le rapport du temps de conduction sur la période de modulation donne le pourcentage de la puissance max
transmise.
Exemple : Si ton= 80 ms et T= 200 ms et que cette tension alimente une résistance de chauffage de 1 kW, la
puissance moyenne transmise est alors :
Il ne crée pas de perturbations radioélectriques (harmoniques) et ne dégrade pas le facteur de puissance de
l’installation.
Les gradateurs par trains d’ondes sont utilisés avec des machines à fortes inerties (applications surtout en
électrothermie: four à résistances).
Les gradateurs peuvent aussi fonctionner en mode tout ou rien (contrôle de température).On parle alors de
contacteur statique.