Vous êtes sur la page 1sur 4

INFO SOUDAGE

FICHES D'INFORMATION -
ACIERS INOXYDABLES [PARTIE 1]
HISTORIQUE ET GROUPES PRINCIPAUX
Cette série de fiches d'information consacrées aux
aciers inoxydables passera en revue divers aspects
de ces matériaux. Les principes de base seront traités
ainsi que des sujets spécifiques. L'objectif est de
donner des informations de base aux néophytes et de
fournir une brochure d'informations pratiques aux
spécialistes. Cette première partie présentera un
historique du développement de ces matériaux,
répondra à la question "Pourquoi l'acier inoxydable
est-il inoxydable?" et expliquera également la
différence entre les principaux groupes
Ir. Robert Vennekens, IWE, CEWE, FWeldI, Centre de Recherche de
l’IBS, Service Guidance Technologique, Service subsidié par la Région
Wallonne;
Ir. Wim Van Haver, Centre de Recherche de l’IBS Figure 1: les valeurs de potentiel de certains éléments dans l'échelle des potentiels

SERIE FICHES
D'INFORMATION corroder dans des circonstances Le diagramme Schaeffler-De Long soudage à l'électrode enrobée et
spécifiques ou lors d'un mauvais sera expliqué à l'aide le soudage au plasma.
Partie 2 usage. La partie 3 reprendra les d'applications pratiques. Le
La deuxième partie traitera la différents types de corrosion ainsi soudage des types les plus utilisés Partie 7
classification de l'acier inoxydable qu'une énumération de différentes sera brièvement expliqué. Le traitement de surface de l'acier
et présentera des tableaux structures métallographiques De plus, on retrouvera des inoxydable fera l'objet de la
reprenant l'analyse type des dangereuses qui peuvent tableaux donnant la composition partie 7.
différentes qualités. apparaître dans des conditions des différents métaux d'apport de
On retrouvera des tableaux d'utilisation spécifiques. soudage. Partie 8
comparatifs de la classification La partie 8 décrira brièvement les
européenne et américaine (AISI). Partie 4 Parties 5 et 6 traitements thermiques.
La partie 4 traitera du choix des Les parties 5 et 6 seront
Partie 3 matériaux d'apport pour le consacrées aux procédés de Parties 9 et 10
Bien que l'acier inoxydable ait une soudage des différents types. Les soudage couramment utilisés pour Enfin, les parties 9 et 10
très bonne résistance à la joints dissemblables (noir-blanc) ne ces matériaux, en l'occurrence le donneront des exemples pratiques
corrosion, il peut cependant se seront pas oubliés. soudage TIG et MIG (MAG), le d'endommagements.

Ir. Robert Vennekens, IWE, CEWE,


FWeldI, Centre de Recherche de l’Institut
Belge de la Soudure, Service Guidance
Technologique:
"L'objectif est de donner des informations
de base aux néophytes et de fournir
également une brochure d'informations
pratiques aux spécialistes"

XX Métallerie 98 • Janvier 2007 X1234567890 Métallerie 98 • Janvier 2007 XX


INFO SOUDAGE
HISTORIQUE chrome. Les premières publications rouille, est tellement retardé qu'on chrome, éventuellement en
sur les alliages fer-chrome datent peut parler d'un matériau combinaison avec du nickel, du
Pour le néophyte, l'acier de 1820. C'est en 1912 qu'on a inoxydable. Un acier "ordinaire" molybdène et parfois de
inoxydable est un terme simple eu connaissance de la structure et peut rouiller ou se corroder car la l'aluminium. L'aluminium, le chrome
pour dire qu'un matériau est des propriétés couche d'oxydes est et le silicium sont très efficaces s'il
indestructible, ne rouille jamais et mécaniques et poreuse. s'agit d'une oxydation pure à l'air
résiste à toute forme de corrosion. chimiques. Un peu L ES ELEMENTS QUI La résistance à la et surtout à des températures
Si c'était si simple! après la première INFLUENCENT DE corrosion des aciers élevées.
Pour le spécialiste, c'est un sujet guerre mondiale, donc FAÇON POSITIVE LA inoxydables ne se limite Le chrome comme élément
très compliqué ... après 1918, ces FORMATION D ' UNE pas à des cas où l'eau d'alliage donne la meilleure
Chaque année, des quantités matériaux ont été COUCHE D ' OXYDES entre en ligne de résistance à la corrosion grâce à
énormes d'acier sont perdues à développés pour des FERMEE SONT, ENTRE
compte. Ces matériaux la place de cet élément dans
cause de la corrosion. Pour y applications sont résistants à la l'échelle des potentiels
AUTRES , LE CHROME ,
remédier, on a développé industrielles. corrosion dans d'autres électrochimiques (figure 1).
différents types d'alliages résistants Grâce aux nouvelles LE MOLYBDENE , LE milieux dits agressifs L'échelle va de l'électropositif et
à la corrosion à l'air ambiant, méthodes de production CUIVRE , comme dans la très noble, à l'électronégatif et non
dans un milieu corrosif ou à haute et aux nouveaux L ' ALUMINIUM , LE pétrochimie. noble. A l'état actif, le chrome a
température. domaines d'application, SILICIUM ET LE L'acier inoxydable un potentiel négatif (-0,56 V), le fer
Des groupes très importants de ces un grand nombre de COBALT
trouve ses applications est plus noble et a un potentiel
alliages sont les aciers inoxydables types ont été dans des domaines où moins négatif (-0,44V). La couche
au chrome et chrome-nickel. Ceux- développés au cours la corrosion n'est pas d'oxydes de chrome à la surface
ci peuvent être alliés à d'autres des ans et… la recherche admissible pour des raisons des aciers inoxydables a un
éléments pour améliorer les continue. techniques, esthétiques ou potentiel positif de + 0,8 V; dans
propriétés sous conditions médicales comme par exemple cet état, le chrome est passif. Les
d'applications spécifiques. POURQUOI L'ACIER l'industrie alimentaire, les valeurs citées sont valables pour un
Un matériau exempt de rouille n'est INOXYDABLE EST-IL brasseries, les installateurs de potentiel standard de l'hydrogène
pas nécessairement inoxydable, INOXYDABLE? cuisine, l'appareillage médical, de 0 V. La teneur en chrome et la
c.-à-d. résistant à la rouille ou à la etc. présence d'autres éléments
corrosion. La résistance à la corrosion d'un Le tableau 1 donne un aperçu des influencent cette valeur. La figure 1
La pratique montre que ces aciers acier inoxydable semble dépendre applications des aciers donne les valeurs de potentiel de
peuvent rouiller dans des des conditions d'utilisation. inoxydables. certains éléments dans l'échelle
conditions spécifiques. En termes simples, la définition de Les éléments qui influencent de des potentiels.
Une autre propriété de ces l'acier inoxydable est: "L'acier façon positive la formation d'une L'acier inoxydable a une teneur en
alliages est qu'ils sont résistants à inoxydable est un alliage de fer couche d'oxydes fermée sont, chrome de 12 à ± 30%. Avec une
l'oxydation jusqu'à une certaine avec d'autres éléments très entre autres, le chrome, le faible teneur en chrome (12-14%),
température. Une couche d'oxydes résistants à la corrosion" ou "Les molybdène, le cuivre, l'aluminium, l'état de surface a également une
est formée à la surface qui protège aciers inoxydables et les aciers le silicium et le cobalt. Si on influence sur la résistance à la
le métal contre l'oxydation/ résistants à haute température sont ajoute, par ex. à un acier corrosion.
attaque. Des additions d'autres des alliages de fer au chrome et ordinaire au carbone 1 à 2% de
éléments d'alliages peuvent d'autres éléments qui ont une cuivre (avec addition éventuelle de LES DIFFERENTS GROUPES
augmenter la résistance à résistance relativement élevée à la 0,1 à 0,2% de phosphore), on PRINCIPAUX
l'oxydation. corrosion et/ou à l'oxydation". améliore, de façon significative, la
Un descriptif de la création de ces L'acier inoxydable est résistant à la résistance à la corrosion Afin d'améliorer la résistance à la
aciers inoxydables nous mènerait corrosion car une fine couche atmosphérique; ce sont les aciers corrosion et les propriétés
trop loin. En voici donc un bref d'oxydes fermée se forme à la dits "Cor-Ten" ou aciers résistants mécaniques, on ajoute, en plus du
aperçu. surface. Grâce à cette fine couche aux intempéries. Pour des chrome, d'autres éléments
Tout commence en 1797 quand protectrice, le processus applications chimiques, cela ne d'alliages comme le nickel, le
Vauquelin a pu isoler l'élément d'oxydation, la formation de suffit pas. Il faut donc ajouter du molybdène, le titane, le cuivre, le

XX Métallerie 98 • Janvier 2007 X1234567890 Métallerie 98 • Janvier 2007 XX


INFO SOUDAGE
niobium (parfois appelé durcissable.
columbium), l'azote … Selon la On peut en déduire que ces aciers
manière d'allier et suivant la teneur ont un pouvoir de conductibilité
en éléments d'alliages, différentes thermique relativement faible par
phases structurelles peuvent être rapport à l'acier non allié.
créées. Il existe ainsi des aciers Une propriété importante de l'acier
inoxydables à structure ferritique, ferritique au chrome est que lors
martensitique, austénitique ou de l'échauffement jusqu'au point
ferritique-austénitique (figure 2). de fusion, la structure n'est pas
La plupart des normes relatives aux modifiée. Par conséquent, le
aciers inoxydables donne une grossissement des grains qui se
classification en quatre groupes manifeste à des températures
principaux élevées (comme par ex. lors du
• l'acier ferritique au chrome soudage), ne disparaîtra pas suite
• l'acier martensitique au chrome à un traitement thermique. Il est
• l'acier ferritique/austénitique au bien connu qu'un grossissement de
chrome-nickel aussi appelé acier grains entraîne une fragilisation du
"duplex" métal. Il faut en tenir compte lors
• l'acier austénitique au chrome- du soudage d'un acier ferritique au
nickel. chrome.
En fait, il existe cinq groupes L'addition de certains éléments
principaux d'aciers inoxydables. d'alliages comme le nickel, le
Dans la plupart des cas, les aciers titane, le vanadium et l'azote
inoxydables à durcissement par diminue légèrement cette sensibilité
précipitation sont également au grossissement de grains.
considérés comme une Quand un acier
catégorie séparée. C OMME LA TENEUR ferritique au chrome
Bien que, dans la EN CARBONE EST reste longtemps entre
pratique, ces aciers RELATIVEMENT 600 et 850 °C, une
soient moins mis en ELEVEE , LES ACIERS nouvelle phase peut se
œuvre, on les traitera former sur les joints des
MARTENSITIQUES AU
également. grains, c'est la phase
Ces principaux groupes CHROME SONT sigma. Il s'agit d'un
se distinguent sur le DURCISSABLES AU alliage intermétallique
plan métallurgique et CONTRAIRE DES fer-chrome qui a une
sont très différents du ACIERS FERRITIQUES dureté élevée et une
point de vue physique AU CHROME grande fragilité à l'air
et mécanique. Ceci est ambiant ce qui donne
surtout important lors de de faibles résiliences.
l'évaluation de la soudabilité qui Plus la teneur en chrome est
sera traitée ultérieurement. élevée, plus le matériau est
susceptible de former cette phase.
PROPRIETES De plus, il existe un phénomène
qui, pour un acier ferritique au
Les propriétés physiques et chrome, peut mener à une faible
mécaniques des aciers ductilité (faible résilience): c'est la
inoxydables sont très différentes de fragilisation à 475 °C qui est
celles des aciers non alliés. Les créée par la précipitation d'une
propriétés des principaux groupes phase riche en chrome.
d'aciers inoxydables sont Une autre propriété d'un acier
également très différentes. Ces ferritique au chrome est que le
différences sont dues à la structure matériau peut devenir fragile (en
cristalline. L'acier ferritique au fonction de la composition
chrome a une structure à maille chimique et de la grosseur du
cubique centrée (source grain) à basse température (sous
d'inspiration pour la conception de 0 °C). On préchauffera donc
l'Atomium à Bruxelles). L'acier légèrement (100-200 °C) le
martensitique au chrome a une matériau avant soudage.
structure à maille ferritique En raison de la soudabilité limitée
déformée avec du carbone en des aciers ferritiques au chrome, ils
solution solide sursaturée. Par ne sont pas souvent utilisés comme
contre, l'acier austénitique a une matériau de construction dans la
structure à maille cubique à faces pétrochimie.
centrées. Aciers martensitiques au
Les propriétés des différents chrome
groupes principaux sont reprises ci- Ces aciers contiennent
après. généralement 12 à 18% Cr, pas
Le tableau 2 donne un aperçu des de nickel et ont une teneur en
différentes propriétés physiques carbone relativement élevée.
des principaux groupes. Les Du point de vue métallographique,
propriétés d'un acier non allié au les aciers martensitiques au
carbone sont données comme chrome ressemblent fort à des
référence.
Aciers ferritiques au chrome Figure 2 (de haut en bas)
Ces aciers contiennent 12 à 28 % Aciers ferritiques au chrome
de chrome (Cr). La teneur en Aciers martensitiques au chrome
carbone est généralement Aciers austénitiques au chrome et au
inférieure à 0,15 %. L'acier nickel
ferritique au chrome est Aciers ferritiques-austénitiques au chrome-
magnétisable et généralement non nickel

XX Métallerie 98 • Janvier 2007 X1234567890 Métallerie 98 • Janvier 2007 XX


INFO SOUDAGE
aciers au carbone durcis. Comme En pratique, on essaie d'obtenir
la teneur en carbone est une teneur résiduelle en ferrite de
relativement élevée, les aciers 3 à 10% (c'est la ferrite delta).
martensitiques au chrome sont La limite d'élasticité de l'acier
durcissables au contraire des inoxydable austénitique est
aciers ferritiques au chrome. Les relativement basse avec une
aciers martensitiques au chrome ne résistance à la traction supérieure
sont guère utilisés dans les à celle d'un acier non allié.
constructions soudées. Ils trouvent L'addition d'azote entraîne une
leur application dans la fabrication augmentation de la limite
de couteaux, instruments d'élasticité.
médicaux, pièces de turbines, De plus, il faut mentionner que ces
matrices, … autrement dit quand aciers ont un coefficient de
une exigence en résistance à la dilatation élevé, une faible
corrosion et résistance à l'usure est conductibilité thermique et une
posée. résistance électrique élevée
Aciers ferritiques-austénitiques (tableau 2).
au chrome-nickel Aciers au chrome-nickel à
Ces aciers, et surtout les aciers durcissement par précipitation
"duplex", connaissent un vif intérêt Ces aciers inoxydables spéciaux
étant donné leur faible sensibilité à En termes simples, la définition de l'acier inoxydable est: "L'acier inoxydable est un sont un compromis entre la
la corrosion sous tension et à la alliage de fer avec d'autres éléments très résistants à la corrosion" ou "Les aciers résistance et la dureté des aciers
corrosion par piqûres (pitting). inoxydables et les aciers résistants à haute température sont des alliages de fer au inoxydables martensitiques et la
Les aciers inoxydables ferritiques- chrome et d'autres éléments qui ont une résistance relativement élevée à la corrosion résistance à la corrosion des aciers
austénitiques sont magnétisables et/ou à l'oxydation" inoxydables austénitiques. En plus
mais non durcissables. du chrome (souvent 17 %) et du
Ils contiennent comme principaux nickel, des éléments comme le
éléments d'alliages du chrome (18- La phase sigma peut se former lors augmentation de la résistance à la cuivre, l'aluminium, le titane, le
28%), du nickel (4-10%) et d'un maintien de longue durée traction et de la dureté du niobium et le molybdène sont
également du molybdène (1,5- entre 600 et 850 °C matériau, mais une diminution de ajoutés pour obtenir un
3%). Aciers austénitiques l'allongement, de la durcissement par précipitation
Le nom “duplex” vient de ce que la au chrome et au E N GENERAL , LES striction et de la dans la matrice martensitique ou
structure contient environ 50% nickel ACIERS ténacité. austénitique. Un traitement
d'austénite et 50% de ferrite. Pour appartenir à ce AUSTENITIQUES AU En général, les aciers thermique à température
Grâce aux techniques de fusion groupe, la somme des austénitiques au relativement élevée, après
CHROME - NICKEL
modernes spéciales, il a été teneurs en chrome et chrome-nickel sont bien déformation à froid, entraîne une
possible de produire ces aciers de nickel doit être SONT BIEN soudables. Ils ne sont forte augmentation de la résistance
façon économique. Ils se supérieure à 26%. Les SOUDABLES . I LS NE pas durcissables et pas mécanique et de la dureté et
distinguent des autres aciers types 18/8 et 18/10 SONT PAS trop sensibles au également de la résistance à la
inoxydables conventionnels par bien connus DURCISSABLES ET PAS grossissement des corrosion. Ces aciers peuvent être
une combinaison de différents appartiennent à ce TROP SENSIBLES AU grains, mais ils sont magnétisables ou non en fonction
facteurs comme la limite d'élasticité groupe. La teneur en C GROSSISSEMENT DES sensibles à la de leur composition chimique. La
et la résistance à la corrosion plus est limitée à 0,08% ou fissuration à chaud du soudabilité de ces aciers est
GRAINS , MAIS ILS
élevées. 0,03% (qualité L). métal fondu (surtout comparable à celle des aciers
Ces aciers sont également Les aciers austénitiques SONT SENSIBLES A quand le rapport austénitiques au chrome-nickel. Il
sensibles à la fragilisation à au chrome-nickel ne sont LA FISSURATION A chrome-nickel est est conseillé de réaliser le
475 °C et sont moins sensibles au pas magnétisables et CHAUD DU METAL inférieur ou égal à traitement de durcissement par
grossissement de grains par ont une microstructure FONDU 1,8). Cette sensibilité à précipitation après soudage pour
comparaison avec les aciers homogène. la fissuration à chaud éviter une forte diminution de la
inoxydables ferritiques. Le Celle-ci rend le matériau ductile, diminue quand il y a un certain dureté, de la résistance mécanique
préchauffage de ces aciers n'est doux et déformable. Les propriétés pourcentage de ferrite dans le et de la résistance à la corrosion
généralement pas nécessaire mais mécaniques sont bonnes, matériau qui se solidifie. Lors du due à l'apport calorifique du
il est conseillé de limiter la également à très basses refroidissement, cette ferrite est soudage. Comme ce n'est pas
température d'interpasses à températures (jusque -196 °C). principalement transformée en toujours possible, ces aciers ne
150-180 °C. La déformation à froid entraîne une austénite. sont presque jamais soudés.‰
La résistance à la corrosion des aciers inoxydables ne se limite pas à des cas où l'eau
entre en ligne de compte. Ces matériaux sont résistants à la corrosion dans d'autres
milieux dits agressifs comme dans la pétrochimie

BIBLIOGRAPHIE
1.Roestvaststaal lassen, Van voorbewerking tot nabewerking; Smitweld
bv, Nijmegen (1986)

2. Lassen van roest- en hittevast staal, vm42, FME – NIL

3. The professional’s Advisor on: Welding of Stainless Steels, AWS


(American Welding Society - 1999)

4. Welding Handbook, Volume Four, Seventh Edition; Metals and their


weldability, Chapter 2, Stainless Steels pp. 76-147 (AWS 1982)

5. Metals Handbook, Ninth Edition, Volume 6: Welding, Brazing and


Soldering (ASM – American Society for Metals, 1983)

6.Stahlschlüssel (Verlag Stahlschlüssel Wegst GmbH & Co. 2004).

7. Roestvast Staalgids 2006 pp. 30-35.

XX Métallerie 98 • Janvier 2007 X1234567890 Métallerie 98 • Janvier 2007 XX