Vous êtes sur la page 1sur 2

www.almohandiss.

com

EMI Année 2010/2011


1ère année

Devoir
TRAITEMENT DU SIGNAL

BUTS:
Prise de contact avec les logiciels MATLAB et SIMULINK
Signaux et filtres
Introduction à la TFD

1- SIGNAUX ET FILTRES DISCRETS

Construire quelques filtres simples selon leur structure diagramme de flux.


Filtre" Retard" de quelques échantillons.
Filtre à Réponse Impulsionnelle Finie.
Ex: h(n) ={0,0,0,0,l,l,l,0,0,... }
Filtre à Réponse Impulsionnelle Infinie.
Ex : h(n) = an
Filtre dont la Réponse Impulsionnelle est une porte centrée (non causal).

Pour chacun d'eux:

1.1 Observer leurs réponses impulsionnelles, leurs réponses à des portes. On utilisera
pour cela des signaux courts, de quelques dizaines de valeurs, pour visualiser
distinctement les valeurs élémentaires. Comparer aux formes théoriques.

1.2 Mesurer leurs gains en appliquant un signal sinusoïdal et en mesurant l'amplitude de


sortie, c'est à dire l'équivalent du tracé de réponse en fréquence que vous avez déjà
pratiqué sur des filtres analogiques. (On utilisera pour cela des signaux assez longs,
quelques centaines de valeurs, puisqu'il faudrait des signaux infinis ... ). Visualiser
les courbes de gain ainsi obtenues. Comparer aux formes théoriques.

1.3 Comparer avec les résultats obtenus en utilisant la fonction fft de MATLAB.

1.4 A l'aide du logiciel SIMULINK, construire les deux premiers filtres RIF en utilisant
une structure transversale. Réaliser un filtre RIF (structure transversale) dont la
réponse impulsionnelle est le début (suffisamment long...) de la réponse
impulsionnelle d'un filtre RII. Comparer sa réponse avec celle du filtre RII.

1/2

www.almohandiss.com
www.almohandiss.com

2- MÉTHODES DE SYNTHÈSE DE FILTRES


2.1 Expliquer le principe de la synthèse des filtres RIF par la méthode de la fenêtre.
Réaliser un filtre passe-bas en écrivant la fonction rif(N,f0), qui détermine les coefficients du filtre
en fonction de la longueur N (nombre de coefficients du filtre) et de la fréquence de coupure f0. On
utilisera une fenêtre de Hamming comme fenêtre de pondération.

2.2 Pour la synthèse des filtres RII, on utilise généralement le passage temps continu-temps discret.

- Donner les caractéristiques des filtres analogiques utilisés : Filtres de Butterworth, filtres de
Tchebycheff de type 1, filtres de Tchebycheff de type 2, filtres elliptiques.

- Expliquer le principe de la transformée bilinéaire.

-Ecrire un programme qui, pour un ordre n donné, calcule le filtre de Butterworth.

-Ecrire le programme qui fournit pour quelques ordres (de 2 à 6) la réponse en fréquence de
filtres de Butterworth.

-Utiliser la transformée bilinéaire pour obtenir le filtre numérique.

-Comparer les spectres obtenus en continu et en discret.

3- TRANSFORMÉE DE FOURIER DISCRÈTE (TFD)


3.1 Expliquer le principe de la TFD. Observer, en vérifiant la concordance avec la théorie, les
transformées de Fourier discrètes directes et inverses de signaux simples: diracs, portes, ... .
Pour certains signaux comme la porte, faire varier la taille du support (nombre de points de la
TFD).

3.2 Calculer, à l'aide de la TFD, la convolution d'une porte et d'un dirac, puis de deux portes. Se
placer dans des conditions qui mettent en évidence le caractère cyclique de la TFD.

3.3 Calculer la TFD d'une sinusoïde de durée limitée. Observer les différentes formes possibles en
fonction de la position relative de la raie et des points d'échantillonnage en fréquence. Interpoler en
ajoutant des points en temps.

3.4 Application à l'analyse spectrale :


Générer un signal causal qui correspondrait à un enregistrement sur 256 échantillons (fréquence
d’échantillonnage de 10kHz) d'un signal composé de plusieurs fréquences pures de votre choix. Etudier
et interpréter le spectre du signal x ainsi obtenu.

2/2

www.almohandiss.com