Vous êtes sur la page 1sur 70

Sommaire

Liste de Matières

T.P1: ETUDE DES MONTAGES REDRESSEURS NON COMMANDES_____________________ 2


T.P2: ETUDE DU BOCAGE ET DE L’AMORÇAGE D’UN THYRISTOR____________________ 7
T.P3: ETUDE DES MONTAGES REDRESSEURS COMMANDES ________________________ 10
T.P4: ETUDE DES MONTAGES REDRESSEURS MIXTES_______________________________ 15
T.P5: PREDETERMINATION DE LA CARACTERISTIQUE _____________________________ 19
DE CHARGE MOYENNE DU REDRESSEUR S3 __________________________________________ 19
T.P 6: SIMULATION DE QUELQUES MONTAGES REDRESSEURS _____________________ 26
EN UTILISANT LE LOGICIEL " MATLAB " _____________________________________________ 26
T.P7: COMMANDE D’UN MCC PAR UN HACHEUR _____________________________________ 35
T.P8: ETUDE DES GRADATEURS ______________________________________________________ 41
T.P9: ETUDE DES ONDULEURS DE TENSIONS ________________________________________ 47
TP10: COMMANDE ELECTRIQUE DU MCC_____________________________________________ 56
TP11: DEMARRAGE DU MAS TRIPHASE PAR GRADATEUR__________________________ 65
T.P1: Etude des montages redresseurs non commandés

T.P1: Etude des montages redresseurs non commandés

TP d’Electronique de puissance & CM -2- Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P1: Etude des montages redresseurs non commandés

I.Buts
Pour chaque montage redresseur et pour différents types de charges :
Observer les formes d’ondes de la tension et du courant redressé de la charge, ainsi que les
différentes tensions et courants des semi-conducteurs ; Calculer les différents paramètres
caractéristiques du montage redresseur.
II.Les montages parallèles simples
1. Montage P1

Q
v D i ch
L1 A

L2

V u ch R
L3

2. Montage P2

Q
v2 v1 D1 i ch
L1 A

D2
L2

V u ch
L3 Charge

TP d’Electronique de puissance & CM -3- Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P1: Etude des montages redresseurs non commandés

3. Montage P3

Q
v'1 v1
i1 D1
i'1
L1 w

v'2 v2
i'2 i2 D2 ic
L2 w A

v'3 v3
i'3 i3 D3
L3 V Charge
uc
n2

III.Les montages parallèles doubles


1. Montage PD2
ic
A
Q
v '1 v1
i'1 i1 D1 D2
L1
uc
L2 V Charge

L3
D'1 D'2
N

2. Montage PD3
ic
w A
D1 D2 D3
Q v'1 v1
i'1 i1
L1
v'2
v2
L2
i' 2 i2 V
Charge
v'3 uc
v3
i'3 i3
L3
n1
n2
N D'1 D' 2 D'3

TP d’Electronique de puissance & CM -4- Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P1: Etude des montages redresseurs non commandés

3. Montage S3
ic
w A

v'1 v1 D1 D2 D3
i'1
i1

j1 i2
V uc
j2 i3 Charge
j3
D'1 D'2 D'3

IV.Travail demandé
Pour chaque montage :
1. Pour les valeurs suivantes de la résistance, de l’inductance:
R = 100, L = 0.5H .
R = 200, L = 0.05H .
1.1. Relever les caractéristiques suivantes :
uc= (), en déduire sa période, ic = f (),vD1 = f (), en déduire sa valeur maximale, iD1 = f
(),
1.2. Mesurer et calculer les valeurs moyennes des grandeurs (uc ; ic).
1.3. Conclure,
2. Observer le phénomène de l’empiètement pour un courant de charge assez significatif
2.1. Déterminer l’angle d’empiètement (), en déduire la valeur de son inductance ( ),
et calculer sa chute de tension moyenne,
3. Complément : charge (R, E) :
3.1. Relever les caractéristiques suivantes sur une période: uc = f (), ic = f () et
vD1 = f (),
3.2. Mesurer et calculer les valeurs moyennes des grandeurs (uc, ic).
3.3. Conclure,
4. Déterminer et calculer les facteurs de puissance primaire et secondaire (fp, fs).

TP d’Electronique de puissance & CM -5- Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P1: Etude des montages redresseurs non commandés

5. Conclure.
V.Relations et formules fondamentales
1.Montage P1
Vm
a. Charge (R): (u ch ) moy 
π
Vm
b. Charge (R, L) : (u ch ) moy = [1+cos(w.t 2 )]
π
2Vm
2.Montage P2 : Charge quelconque : (u ch ) moy =
π

3 3 3 6
3.Montage P3 : Charge quelconque : (u ch ) moy = Vm = V
2π 2π

2Vm 2 2
4.Montage PD2 : (u ch )moy = = V
π π

3 3 3 6
5.Montage PD3 : (u ch ) moy = Vm = V
π π

TP d’Electronique de puissance & CM -6- Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

T.P2: Etude du bocage et de l’amorçage d’un thyristor

TP d’Electronique de puissance & CM -7- Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

I.Buts
Pour chaque montage redresseur et pour différents types de charges :
Observer les formes d’ondes de la tension et du courant redressé de la charge, ainsi que les
différentes tensions et courants des semi-conducteurs et calculer les différents paramètres
caractéristiques du montage redresseur.
II.Le thyristor
1. Description
Composant unidirectionnel: le courant ne peut passer que dans le sens anode cathode La borne G
permet de déclencher la mise en conduction ou amorçage.
2. Propriétés
a. Mise en conduction :
Th conduit si on a uAK >0 ou le courant iAK >0 et on a un courant de gâchette suffisant.
Si uAK >1 V et iG>IGT (courant de gâchette pour un amorçage certain) le thyristor s’amorce.
Le thyristor n'est réellement amorcé que si iAK > iL (courant d'accrochage).
Le thyristor amorcé reste conducteur si on supprime le courant de gâchette.
b.Blocage ou extinction :
-Par le courant si iAK <IH
-Par la tension inverse u AK <0 appliquée pendant t > tq (quelques centaines de µs temps de
désamorçage).
c. Paramètres du thyristor TIC 106 :

IT IGT max (mA) VGTmax (V) IHmax V T max


5A 0,2mA 1,5 V 5mA 1,7V

VGT tension de gâchette d'amorçage ;


IT : courant direct moyen admissible.

TP d’Electronique de puissance & CM -8- Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

3. Mesures des paramètres d'un thyristor


3.1. Montage

Charge

R Rh
A K
G V

Eg V
E

K1 K2

3.2. Amorçage te désamorçage


Les deux interrupteurs sont ouverts le thyristor n'est pas amorcé E vaut 12V. On ferme
l'interrupteur K2 puis l'interrupteur K1 en partant de Eg=0V l'amorçage sera obtenu par action sur
Eg .
*Mesurer la valeur minimale I GT provoquant l'amorçage certain (plusieurs mesures et on prend
la valeur la plus grande) en faisant varier Eg de 0 à la valeur qui amorce le thyristor.
Mesurer vGT correspondante (entre G et K).
*Mesurer vAK avant amorçage et après amorçage. Pour Rh=0, mesurer VT et I. Comparer avec
la valeur du constructeur.
*Que se passe-t-il quand on ouvre le courant de gâchette ? Conclure.
3.3. Courant de maintien IH
Avec Rh=106, amorcer le thyristor puis annuler IG (K1 ouvert) diminuer progressivement Eg
jusqu'au désamorçage noter la valeur de I H juste avant le désamorçage .Comparer avec les
données du constructeur.

TP d’Electronique de puissance & CM -9- Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

T.P3: Etude des montages redresseurs commandés

TP d’Electronique de puissance & CM - 10 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

I. Objectifs
Pour chaque montage redresseur et pour différents types de charges :
Observer les formes d’ondes de la tension et du courant redressé de la charge, ainsi que les
différentes tensions et courants des semi-conducteurs et calculer les différents paramètres
caractéristiques du montage redresseur.
II. Le thyristor
1. Description
Composant unidirectionnel: le courant ne peut passer que dans le sens anode cathode La borne
« G » permet de déclencher la mise en conduction ou amorçage.
2. Propriétés
a. Mise en conduction :
Th conduit si on a uAK >0 ou le courant iAK>0 et on a un courant de gâchette suffisant.
Si uAK >1V et iG>IGT (courant de gâchette pour un amorçage certain) le thyristor s’amorce.
Le thyristor n'est réellement amorcé que si iAK > iL (courant d'accrochage).
Le thyristor amorcé reste conducteur si on supprime le courant de gâchette.
b. Blocage ou extinction :
-Par le courant si iAK <I H
-Par la tension inverse uAK<0 appliquée pendant t>tq (quelques centaines de µs temps de
désamorçage).
III. Les montages parallèles simples
1. Montage P1

Q
v Th i ch
L1 A

L2 R
V u ch
L3
L
N

TP d’Electronique de puissance & CM - 11 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

2. Montage P2

Q
v'1 v2 v1
i'1 i1 Th1 i ch
L1 A
Th 2
L2 i2

V u ch Charge
L3

3. Montage P3

Q
v'1 v1 Th 1
i'1 i1
L1 w

v' 2 v2 Th 2
i'2 i2 i ch
L2
w A

v'3 v3 Th 3
i'3 i3
L3 V Charge
u ch
n2

TP d’Electronique de puissance & CM - 12 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

IV. Les montages parallèles doubles


1. Montage PD2

i ch
A
Q v'1 v1 Th 1 Th 2
i'1
L1 i1
V u ch Charge
L2

L3
Th'1 Th' 2

2. Montage PD3

ich
w A
Th1 Th 2 Th 3
Q v'1 v1
i'1 i1
L1
v'2
v2
L2
i' 2 i2 V
Charge
v'3
v3
L3
i' 3 i3
n1 u ch
n2
N Th'1 Th' 2 Th' 3

3. Montage S3
i ch
w A

i'1 v'1 v1 Th 1 Th 2 Th 3
L1 i1
v'2
i' 2
L2 j1 i2
V u ch Charge
v'3 j2
i' 3 i3
L3
j3

N Th'1 Th' 2 Th' 3

TP d’Electronique de puissance & CM - 13 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

V. Travail demandé
Pour chaque montage :
1. Pour les valeurs suivantes de la résistance et de l’inductance :
 R = 200, L = 0.5H.
 R = 100, L = 0.25H
1.1. Relever les caractéristiques suivantes : u ch (θ) , en déduire sa période, ich (θ) , vTh1 (θ) , en
déduire sa valeur maximale, iTh1 (θ) .
1.2. Mesurer et calculer les valeurs moyennes des grandeurs (uch ; ich).
1.3. Conclure.
2. Observer le phénomène de l’empiètement pour un courant de charge assez significatif,
déterminer l’angle d’empiètement (), en déduire la valeur de son inductance (), et calculer
sa chute de tension moyenne,
3. Complément : charge (R, E) :
3.1. Relever les caractéristiques suivantes sur une période: u ch (θ) , ich (θ) et vTh1 (θ) .
3.2. Mesurer et calculer les valeurs moyennes des grandeurs (uc, ic).
3.3. Conclure.
4. Déterminer et calculer les facteurs de puissance primaire et secondaire (fp, fs).
5. Conclure.

TP d’Electronique de puissance & CM - 14 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

T.P4: Etude des montages redresseurs mixtes

TP d’Electronique de puissance & CM - 15 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

I.Buts
Pour chaque montage redresseur et pour différents types de charges :
Observer les formes d’ondes de la tension et du courant redressé de la charge, ainsi que les
différentes tensions et courants des semi-conducteurs ; Calculer les différents paramètres
caractéristiques du montage redresseur,

II.Montages
1. Montage PD2 symétrique

ic
A
i'1 m i1 Th 1 Th 2

v'1 v1 uc Charge
V

D1 D2

2. Montage PD2 asymétrique

ic
A
i'1 m i1 Th 1 D1

v'1 v1 uc
V Charge

Th 2 D2

TP d’Electronique de puissance & CM - 16 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

3. Montage PD3 mixte


ic
w
A
Th 1 Th 2 Th 3
v'1 v1
i'1 i1
v' 2
v2
i'2 i2 V
Charge
v'3 uc
i'3 v3 i3
n1
n2
D1 D2 D3

4. Montage S3 mixte
ic
w A

v'1 v1 Th 1 Th 2 Th 3
i'1
i1

j1 i2
V uc Charge
j2 i3
j3
D1 D2 D3

III.Travail demandé
Pour chaque montage :
1. Pour les valeurs suivantes de la résistance, de l’inductance et de la f.é.m. :
 R = 100, L = 0.5H.
 R = 200, L = 0.25H .
1.1. Relever les caractéristiques suivantes :
uch= f(), en déduire sa période, ich=f(),vD1=f(), en déduire sa valeur maximale, iD1=f(),
1.2. Mesurer et calculer les valeurs moyennes des grandeurs (uch ; ich).
1.3. Conclure,

TP d’Electronique de puissance & CM - 17 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 4: Etude des montages redresseurs mixtes

2. Complément charge (R, E)


2.1. Relever les caractéristiques suivantes sur une période: uch=f(), ich=f() et vD1= f (),
2.2. Mesurer et calculer les valeurs moyennes des grandeurs (uch, ich).
2.3. Conclure,
3. Déterminer et calculer les facteurs de puissance primaire et secondaire (fp, fs).
4. Conclure.

TP d’Electronique de puissance & CM - 18 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P5: Prédétermination de la caractéristique de charge moyenne du redresseur S3

T.P5: Prédétermination de la caractéristique

de charge moyenne du redresseur S3

TP d’Electronique de puissance & CM - 19 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P5: Prédétermination de la caractéristique de charge moyenne du redresseur S3

I. Buts
Prédéterminer la caractéristique de charge moyenne (u c ) moy  f(i c ) moy ) du montage série S3 à

diodes, La comparer avec celle obtenue d’une manière directe et conclure.


II. Aperçu théorique
1. Montage
Considérons le montage de la figure suivante :

ic

v'1 v1 D1 D2 D3
i'1
i1
j1 i2 uc Charge
j2 i3
j3
D'1 D'2 D'3

 Analyse de fonctionnement :
Les enroulements primaires du transformateur triphasé peuvent être couplés en étoile ou en
triangle (, ), alors que les enroulements secondaires doivent être couplés en triangles et sont
les sièges de trois tensions triphasées équilibrées (v1, v2, v3):
2π 4π
v1  Vm sin(wt); v 2  Vm sin(wt  ) et v3  Vm sin(wt  )
3 3
 Les diodes (D1, D2 et D3) conduisent dès que la tension correspondante devient positive.
 Les diodes (D’1, D’2 et D’3) conduisent dès que la tension correspondante devient négative.

TP d’Electronique de puissance & CM - 20 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P5: Prédétermination de la caractéristique de charge moyenne du redresseur S3

2. Abaque des tensions et des courants

u 12 u 13 u 23 u 21 u 31 u 32 u 12 u 13 u 23

v1 v2 v3 v1

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

TP d’Electronique de puissance & CM - 21 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P5: Prédétermination de la caractéristique de charge moyenne du redresseur S3

3. Caractéristiques électrocinétiques
3Vm
 Valeur moyenne de la tension de charge redressée : (u c ) moy  ,
π
 Tension inverse maximale d’un redresseur : (v D1 ) max  Vm 3 ,
I I
 Courants moyen et efficace d’un semi- conducteurs : (i D1 ) moy  ; (i D1 ) eff  ,
3 3
I
 Courant efficace d’une phase secondaire : (j1 ) eff  2,
3
I
 Courant efficace d’une phase primaire : (i p1 ) eff  I p  m 2.
3
4. Caractéristiques énergétiques
La puissance instantanée transmise au niveau de la charge est donnée par:
p  u ch .i ch , dont la valeur moyenne est (p) moy =(u ch ) moy .I .

Vm 2
La puissance apparente calculée au niveau secondaire est Ss =3Vs Is =3 I=Vm I .
2 3
(pch ) moy 3
Les facteurs de puissance secondaire et primaire (fs) et (fp) : fs =f p = = .
Ss π

5. Etude des imperfections du coté alternative


5.1. Chute de tension moyenne due à l’empiétement
λwI
On démontre qu’elle est donnée par : Δ1u c   X s .I .
π
5.2. Chute de tension moyenne due aux résistances
2
Si le primaire est couplé en étoile Δ 2 u c =  rs +m 2 (rp +rL )  =R c I
3
2
Si le primaire est couplé en triangle Δ2 u c = rs +m 2 (rp +3rL )  I=R c I .
3
5.3. Chute de tension moyenne due aux diodes
On démontre qu’elle est donnée par Δ3u c =(vD )ic =2(Vs +R d )I

TP d’Electronique de puissance & CM - 22 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P5: Prédétermination de la caractéristique de charge moyenne du redresseur S3

5.4. Modèle du convertisseur S3 en régime permanent


En valeurs moyennes, on a :

V's Xs
I R's

U ch
U ch0

3 2 λw
Avec : U ch0 = Vm , V's =2.Vs ; R's =2R d + R s =2R d +R c et X s 
π 3 π

III. Etude pratique


1. Essai à vide
Le transformateur triphasé utilisé est de 3kVA, 220 / (2*63.5V) et 50Hz.
A partir de l’essai avide :
1.1. Déterminer le rapport de transformation (m) par colonne du transformateur,
1.2. Schéma pratique
v'1 v1

V V

2. Essais en court-circuit et mesure des résistances des enroulements


Moyennant une méthode voltampéremètrique ou bien en utilisant un multimètre :
2.1. Mesurer les résistances des enroulements,
A partir de l’essai en court-circuit :
2.2. Evaluer l’inductance de fuite du transformateur moyennant la formule de Joubert

TP d’Electronique de puissance & CM - 23 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P5: Prédétermination de la caractéristique de charge moyenne du redresseur S3

2.3. Schémas pratiques

v'1 v1

R
A
S

V
 

Pour l’essai en court-circuit, on alimente le primaire sous une tension réduite, de façon à obtenir
au secondaire un courant de court-circuit égale au courant nominal (I2cc=I2n),
U1cc
Zs  ; λω= Zs2 -R s2 et R s =rs +m 2 rp
I 2cc

3. Essai à courant continu


A partir de la caractéristique statique d’une diode, déterminer sa tension de seuil, et sa résistance
dynamique.
4. Caractéristique de charge moyenne du montage S3
A partir du modèle du convertisseur S3, prédéterminer et tracer la caractéristique de charge
moyenne (uch)moy = ( ich)moy, pour les différentes valeurs de charge suivante,

(ich)moy (A) 1 2 3 4 5 6 7 8

(uch)moy(V)

TP d’Electronique de puissance & CM - 24 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P5: Prédétermination de la caractéristique de charge moyenne du redresseur S3

5. Réaliser le montage de la figure suivante

ic
w A

v'1 v1 D1 D2 D3
i'1
i1
j1 i2 V uc
j2 i3 Charge
j3
D'1 D' 2 D'3

5.1. Tracer la caractéristique de charge moyenne (u ch ) moy  f(i ch ) moy ) , pour les mêmes

valeurs différentes de courant charge que précédemment,


5.2. Conclure.

TP d’Electronique de puissance & CM - 25 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

T.P 6: Simulation de quelques montages redresseurs

en utilisant le logiciel " Matlab "

TP d’Electronique de puissance & CM - 26 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

I. Buts
Simuler les montages redresseurs en utilisant le logiciel « Matlab Simulink ».
Observer les formes d’ondes de la tension et du courant redressé de la charge, ainsi que les
différentes tensions et courants des semi-conducteurs ; calculer les différents paramètres
caractéristiques du montage redresseur. Et les comparés avec celles vu pratiquement.
II. Introduction à MATLAB & Simulink
Matlab est un système interactif et convivial de calcul numérique et de visualisation graphique
destiné aux ingénieurs et scientifiques. Il possède un langage de programmation puissant et
simple à utiliser avec lequel l’utilisateur peut effectuer des calculs en ligne ou par l’intermédiaire
d’un fichier de commande dont l’extension (.m).
Le logiciel Matlab (Matrix Laboratory) est basé sur le calcul matriciel numérique. Tous les
objets utilisés dans Matlab sont donc définis au travers de matrices ou vecteurs dont les valeurs
sont, par définition, des grandeurs complexes. Il existe un très grand nombre d’opérateurs et
fonctions distribués dans le logiciel de base et dans des boites à outils spécialisées. A ceci
s’ajoute un outil de programmation graphique, Simulink, essentiel pour la simulation de
systèmes dynamiques non linéaires.
L’environnement Matlab se présente sous la forme d’un espace de travail dans lequel un
interpréteur de commande exécute les opérations demandées.
III. Exemples de manipulation
1. A l’aide de souris on fait les instructions suivantes :
Démarrer  ProgrammesMatlab7.0.
2. La fenêtre du Matlab s’ouvre :

TP d’Electronique de puissance & CM - 27 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

3. En cliquant sur l’icône Simulink, on obtient la fenêtre suivante:

4. On s’intéresse par la suite au bloc Sim power Systems

TP d’Electronique de puissance & CM - 28 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

5. Création d’un nouveau fichier


Dans le menu Simulink library Browser : file new Model, on obtient :

6. Sauvegarde d’un fichier sous le nom Soyed


Dans le menu untitled : file save as, et vous donner le nom du fichier, on obtient alors :

TP d’Electronique de puissance & CM - 29 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

7. Importation des composants (générateur de tension, diode, charge) permettant la


réalisation d’un tel d’un montage redresseur :

8. Modification des paramètres des composants (générateur de en cliquant deux fois à


l’aide de la souris sur le composant désirant modifier leurs paramètres.
 Source de tension : (Amplitude= 220. 2V , fréquence = 50Hz)

TP d’Electronique de puissance & CM - 30 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

 Charge : des branches en série (R = 50 ; L = 0H ; C = inf )

9. Configuration de certains paramètres de la simulation :


Etant donné que les montages redresseurs sont des systèmes non linéaires, c’est pour cette
raison « Matlab utilise des solveurs pour la résolution des équations différentielles non
linéaires : ode23b, ode23s, ode15s.

TP d’Electronique de puissance & CM - 31 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

10. Lancer la simulation (période de simulation 0.04s)

11. Résultats de la simulation du montage P1R

TP d’Electronique de puissance & CM - 32 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

12. Exemple de simulation d’un montage redresseur P3KC commandé

P3_kc_Thyristors _RL

g m
a k

g m
a k
y
g m
+
a k v
-

+
v
-
+
v
-
+
v
-

13. Résultats de la simulation P3KC commandé

400
uch
300

200

100

-100

-200

-300
vTh1
-400

-500

-600
0.01 0.015 0.02 0.025 0.03 0.035 0.04
Temps(s)

TP d’Electronique de puissance & CM - 33 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 6: Simulation des montages redresseurs en utilisant le logiciel " Matlab "

IV. Travail demandé


1. Simuler les montages redresseurs non commandés suivants : P2, P3, PD2, PD3 et S3.
2. Simuler les montages redresseurs commandés suivants : P2, P3, PD2, PD3.
3. Calculer les différents paramètres caractéristiques du montage redresseur.
4. Comparer les courbes obtenues avec celles de la pratique.
5. Conclusion
6. Présenter un compte-rendu.

TP d’Electronique de puissance & CM - 34 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 7 : Commande d’un Mcc par un Hacheur avec régulation de la vitesse et du courant

T.P7: Commande d’un Mcc par un Hacheur

TP d’Electronique de puissance & CM - 35 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 7 : Commande d’un Mcc par un Hacheur avec régulation de la vitesse et du courant

I.Présentation
Désignation du matériel Système de plaques
Transformateur à courant triphasé P 10.20
Redresseur de courant B6U P10.45
Appareil de commande P10.41
Masque «Régulation» pour 10.41 M 10.41.2
Elément de puissance 1 P 10.42
Masque «FET» pour P10.42 M 10.42.3
Multimètre (2x) UM4
Appareil de mesure de la valeur efficace UM4e
Oscilloscope à deux voies 1
Sonde atténuateur 10: 1 1
Fibre optique 5510100
Moteur shunt à courant continu MS1 MS 11
Masque de raccordement 1M 11M
Plaque support pour appareils 70 00 205

TP d’Electronique de puissance & CM - 36 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 7 : Commande d’un Mcc par un Hacheur avec régulation de la vitesse et du courant

II.Buts
Il s'agit d'étudier le mode de fonctionnement d'un hacheur avec charge moteur et régulation de la
vitesse de rotation avec régulation du courant en cascade.
1ère expérience: Etude de l'allure du courant pour diverses valeurs de consigne.
2ème expérience: Détermination des caractéristiques de commande pour la régulation P et PI.
2ème expérience: Etude des conséquences de différents réglages des paramètres du régulateur.
III.Réalisation
1 ère expérience: Etude de l'allure du courant pour diverses valeurs de consigne
1.1 Branchement de l'élément de puissance
1.1.1 Schéma des connexions de l'élément de puissance

1.1.2 Branchement de l'alimentation en tension

- Branchez en étoile les enroulements secondaires du transformateur à courant triphasé


P10.20.

TP d’Electronique de puissance & CM - 37 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 7 : Commande d’un Mcc par un Hacheur avec régulation de la vitesse et du courant

- Amenez les prises de 90 V au redresseur de courant P10.45.


(!) Il en résulte une tension continue de UB= 230 V.
- Reliez le pôle positif du redresseur de courant P10.45 à la douille +U B de l'élément de
puissance P10.42.
(!) Le raccord du pôle plus de P10.45 ne doit pas être connecté à la douille +UM de P10.42
parce que celle-ci n'est pas reliée par voie interne à la douille +Us.
- Reliez le pôle négatif du redresseur de courant P10.45 à la douille «GND» de l'élément de
puissance P10.42.
(!) La douille «GND» ne doit pas être reliée au point de mesure de référence (douille1-), ni
directement, ni indirectement par l'intermédiaire de l'oscilloscope.
1.1.3 Branchement de la charge moteur et de la génératrice tachymétrique.

- Branchez le moteur shunt à courant continu MS1 / MS11 à "élément de puissance P10.42.
Branchez l'enroulement inducteur à la borne 230 V- du transformateur à courant triphasé P10.20
(excitation séparée).
- Branchez UM4e, calibre 1 ~, (appareil de mesure P1), pour la mesure du courant de charge.
- Branchez la génératrice tachymétrique au régulateur P1 0.41,

1.2 Branchement du régulateur

TP d’Electronique de puissance & CM - 38 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 7 : Commande d’un Mcc par un Hacheur avec régulation de la vitesse et du courant

1.2.1 Schéma des connexions pour la commande de l'élément de puissance

1.2.2 Etablissement des liaisons et réglages de base

- Etablissez les liaisons pour +15 V, -15 V et 0 de l'appareil de commande P10.41 à


l'élément de puissance P10.42 à l'aide de pontets de liaison de 19 mm.
- Mettez le pontet «mode» en place sur les plaques P10.41 et 10.42.
- Etablissez la liaison pour la transmission des impulsions de commande de l'appareil de
commande à l'élément de puissance soit par fibre optique (fibre optique), soit par la liaison à
deux fils (deux pontets de liaison de 19 mm) disposée au-dessus.
- Insérez une liaison de rétroaction entre la douille lM de l'élément de puissance et la douille
Ireal du régulateur.
- Réglez la grandeur de référence w (valeur de consigne de la vitesse de rotation) et amenez
le coefficient de proportionnalité Kp à la butée gauche
(W = OV, Kp = 1).
- Connectez l'interrupteur pour TN sur O.
- Amenez le bouton de réglage pour I sur 10 (butée droite).

TP d’Electronique de puissance & CM - 39 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 7 : Commande d’un Mcc par un Hacheur avec régulation de la vitesse et du courant

1.2.3 Branchement des instruments de mesure

- Branchez l'instrument de mesure P2 (UM4), calibre 100 V-, à la douille nreal et ┴ du


régulateur P1 0.41.
- Branchez l'instrument de mesure P3 (UM4), calibre 10 V-, à la douille w (nset) et ┴ du
régulateur P10.41.
1.2.4 Branchement et réglage de base de l'oscilloscope

- Reliez le raccord de mise à la masse de l'oscilloscope au point de mesure de


référence du régulateur P1 0.41.
- Déclenchement: Interne; entrée Y1front positif
- Base de temps: 2 ms/div (à modifier à volonté)
- Reliez l'entrée Y1 de l'oscilloscope à la douille y (valeur de réglage) du régulateur P1
0.41; Sensibilité: 5 V /div

- Reliez l'entrée Y2 de l'oscilloscope à la douille lM (courant de charge) de l'élément de


puissance P10.42. Sensibilité:1 V/div
1.3.1 Mettez les appareils en route.

TP d’Electronique de puissance & CM - 40 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 8: Etude des gradateurs

T.P8: Etude des gradateurs

TP d’Electronique de puissance & CM - 41 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 8: Etude des gradateurs

I. Buts
Etudier le fonctionnement des gradateurs monophasé et voir l’influence de type de la charge à
son fonctionnement, études de différentes formes de courants et des tensions des éléments des
gradateurs.

II. Gradateur monophasé


1. Montage
Th 1 ic
A w

v' v Th 2 V
Charge
uc

1.1. Pour une charge : R=200


 Tracer les caractéristiques uc () et ic(),
 Tracer les caractéristiques vTh (),
 Tracer les caractéristiques Pc ().
1.2. Pour une charge : RL
Etudier l’influence de l’inductance L sur le fonctionnement du montage pour les impulsions
brèves ou larges dans les cas suivants :
a.>
 Tracer les caractéristiques uc () et ic(),
 Tracer les caractéristiques vTh (),
 Tracer les caractéristiques Pc ().
b. <
 Tracer les caractéristiques uc () et ic(),
 Tracer les caractéristiques vTh (),
 Tracer les caractéristiques Pc ().

TP d’Electronique de puissance & CM - 42 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 8: Etude des gradateurs

III. Etude du gradateur triphasé


1. Montage
V
vR v1
Th1
A
Th'1
vT v2
Th 2 Charge

Th' 2
vS v3
Th 3

Th'3

2. Principe de fonctionnement
Les tensions du réseau sont :

 v R =Vm .sin(θ)

 2π
 vS =Vm .sin(θ- )
 3
 2π
 v T =Vm .sin(θ+ 3 )

Chaque sixième de période un des thyristors est branché dans l’ordre Th1, Th’3, Th2, Th’1, Th3,
Th’2.
L’angle de retard d’amorçage varie de 0 jusqu’à 150°.donc on trouve 2ou3 modes de
fonctionnement du montage gradateur triphasé suivant la nature de charge.
2.1. Pour une charge résistive
Il existe 3 modes de fonctionnement :
 Première mode de fonctionnement :
π
Quand 3 ou 2 thyristors sont passants en même temps, c’est le cas où 0<α< .
3

TP d’Electronique de puissance & CM - 43 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 8: Etude des gradateurs

 Deuxième mode de fonctionnement :



Quand toujours 2 thyristors sont passants pendant un angle ( θ= ). Par exemple le thyristor
3
Th1 fonctionne avec Th’2 ou Th1 fonctionne avec Th’3, dans ce cas l’angle d’amorçage () varie
π π
dans l’intervalle où <α< .
3 2
 Troisième mode de fonctionnement :
Quand toujours 2 thyristors sont passants, mais dans ce cas le thyristor Th1 fonctionne avec Th’2,
puis il y a un arrêt de fonctionnement, et reprend le fonctionnement avec Th’3, cet arrêt de

fonctionnement est apparaît a cause de l’annulation de la tension u13 à l’instant ( θ= ), suite à
6
l’arrêt la tension u12 sera appliqué aux bornes de 2 résistances des phases de conduction. On a
π 5π
donc des limites de variation de () de à .
2 6
IV. Travail demandé
1. Réaliser le montage du gradateur triphasé
2. Relever les caractéristiques uc, ic et vTh1, pour = 45°, =60°, dans le cas des charges
résistives et inductives.
3. Relever dans les cas des charges R et RL, les caractéristiques uceff=f ().
4. Déterminer le régime de fonctionnement du montage à 3 fils pour = 30°, =75° et =
90°, pour une charge R et RL.
5. Visualiser l’allure de la tension v1, pour un montage à 4fils.
6. Conclure.

TP d’Electronique de puissance & CM - 44 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 8: Etude des gradateurs

Formules utilisées :
1. Gradateur monophasé
 Pour une charge R :
α sin(2α)
 Tensions de charge efficace : (u c )eff =V. 1- + .
π 2π

uc

θ
π
α

2θ 2 -2α+sin(2α)-sin(2θ 2 )
 Pour une charge R L: (u c )eff =V.

θ-α
Vm V -( ) L.w
ic (θ)= sin(θ- )- m sin(α- ).e w.τ , avec Z  R 2  (Lw) 2 et tang( )  .
Z Z R
 Cas >

uc

if

θ
π θ1

TP d’Electronique de puissance & CM - 45 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 8: Etude des gradateurs

2. Gradateur triphasé
 Pour une charge R :

α sin(2α)
 Tensions de charge efficace : (u c )eff =V. 1- + .
π 2π

 Pour une charge R L:


2θ2 -2α+sin(2α)-sin(2θ 2 )
 (u c )eff =V.

θ-α
Vm V -( )
 ic (θ)= sin(θ-φ)- m sin(α-φ).e ω.τ ,
Z Z
Lw
avec Z  R 2  (Lw) 2 et tang(φ)= .
R

400

300

200

100

-100

-200

-300

-400
0 0.005 0.01 0.015 0.02 0.025 0.03 0.035 0.04

TP d’Electronique de puissance & CM - 46 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

T.P9: Etude des onduleurs de tensions

TP d’Electronique de puissance & CM - 47 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

I. Objectifs
 Se familiariser avec le logiciel « Psim ».
 Etude de fonctionnement d’un onduleur monophasé « commande simple ».
 Etude de fonctionnement d’un onduleur monophasé « commande décalée ».
 Etude de fonctionnement d’un onduleur monophasé « commande MLI ».
 Etude de fonctionnement d’un onduleur triphasé « commande simple ».
 Etude de fonctionnement d’un onduleur triphasé « commande MLI ».
 Analyser pour différentes charges, les fonctionnements des onduleurs cités.
II. Etude d’un onduleur de tension monophasé en pont
1. Commande symétrique
 Pour une charge résistive R=20

 Chronogrammes de uch et ich

TP d’Electronique de puissance & CM - 48 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

 Pour un charge résistive R=20; L=0.2H

 Chronogrammes de uch et ich

TP d’Electronique de puissance & CM - 49 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

2. Commande décalée
 Pour un charge résistive R=20; L=0.08H

 Chronogrammes de uch et ich

TP d’Electronique de puissance & CM - 50 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

3. Commande MLI unipolaire


 Pour un charge résistive R=10; L=0.04H

 Chronogrammes de p ; m et uch

TP d’Electronique de puissance & CM - 51 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

4. Commande MLI bipolaire


 Pour un charge résistive R=10; L=0.04H

 Chronogrammes de p ; m et uch

TP d’Electronique de puissance & CM - 52 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

III. Etude d’un onduleur de tension triphasé


1. Commande symétrique

 Chronogrammes de v1 ; uch et ie

TP d’Electronique de puissance & CM - 53 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

2. Commande MLI

TP d’Electronique de puissance & CM - 54 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


T.P 9: Etude des onduleurs

IV. Travail demandé


 Pour chaque montage :
1. Expliquer son principe de fonctionnement ?
2. Lancer le logiciel Psim, et réaliser le montage relatif pour chaque partie?
3. Relever les chronogrammes des tensions et courants ?
4. En déduire la fréquence, valeur efficace et la FFT ?
5. Commenter les courbes et les résultats obtenus ?

TP d’Electronique de puissance & CM - 55 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

TP10: Commande électrique du Mcc

TP d’Electronique de puissance & CM - 56 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

Maquette utilisée:

Matériels utilisés :

- Table électrotechnique avec alimentation variable monophasée, triphasée et continue


variables, alimentation continue pour excitation des moteurs et génératrices ex: table
LABEC CM8-15D,
- Groupe moteur génératrice CC 1,5 KW à excitation séparée sur chaises support à
roulettes ex: Réf LEROY SOMER moteur MS100, génératrice MSC4L,-1 Plan charge résistif
LABEC PC02L,
- EP260B ensemble rack d’étude des ponts redresseurs monophasés triphasés et
gradateur triphasé avec ses accessoires,
- 1 Voltmètre continu 500 Vdc,
- 2 Ampèremètres 0/15 A AC/DC,
- Oscilloscope numérique ex: FLUCK 196 et son logiciel de communication (facultatif),
pince ampèremétrique ex LEM PR30,
- Micro-ordinateur PC (facultatif)

TP d’Electronique de puissance & CM - 57 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

1. Pont monophasé PD2T à thyristors

Réglage du courant Sécurité d' excitation


d' excitation 200mA min/2A max
 
~
 A

A
  
Synchroniseur i1 i2 i3
1 T1 T2 T3 i1
~   1 
1 i2

v1  2 2  DRL i 3 V
M
~ 3
v2  3  i4 

v3
T4 T5 T6 i5
  N
i4 i5 i6
N i6
  

Fig.1: Mcc alimenté par PD2T

Manipulation:
 Câbler le matériel comme indiquer sur le schéma ci-dessus:
Nota: le fait de brancher (alimentation triphasée) ne pose pas de problème, cette phase ne sera
pas prise en compte.
 Brancher un ampèremètre en série avec l’inducteur, régler la tension variable d’excitation
à environ190V continu pour obtenir un courant d’excitation dans le moteur d’environ 0.4A,
dans le cas d’une alimentation d’excitation fixe, régler le courant d’excitation à l’aide d’un
rhéostat d’excitation,
 Placer un voltmètre en sortie du pont afin de contrôler la tension continue appliquée à la
charge (tension nominale de fonctionnement 310Vdc pour une puissance de 2,015kW) et un
ampèremètre en série avec la charge pour ne pas dépasser le courant nominale du moteur (6.5A).
 Régler la tension d’alimentation de puissance à 120V alternatif.

TP d’Electronique de puissance & CM - 58 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

 Paramétrage du Rack:
A’ l’aide du menu déroulant du pupitre de commande, choisir les options:
-Pont redresseur monophasé à thyristors «PD2T»,

 Sécurité d’excitation active,


 Sécurité pleine échelle active,
 Marche,
 Faire varier l’angle de retard à l’amorçage avec les curseurs du clavier panneau de
commande.

TP d’Electronique de puissance & CM - 59 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

2. Pont redresseur triphasé PD3m Mixte :

Sécurité d' excitation


Réglage du courant
200mA min/2A max
d' excitation  
~
 A

A
  
Synchroniseur i1 i2 i3
~ T1 T2 T3 i1
1  
1 

v1 1 i2

2
2   2 M
v2 DRL i 3 V
 
3 
3 3 i4 

v3 i5
 N T4 T5 T6
~ 
i4 i5 i6
N i6
  
B

Fig.2: Mcc alimenté par PD3m

 Manipulation :
 Câbler le matériel comme indiquer sur le schéma ci-dessus:
 Brancher un ampèremètre en série avec l’inducteur, régler la tension variable d’excitation
à environ190V continu pour obtenir un courant d’excitation dans le moteur d’environ 0.4A, dans
le cas d’une alimentation d’excitation fixe, régler le courant d’excitation à l’aide d’un rhéostat
d’excitation,
 Placer un voltmètre en sortie du pont afin de contrôler la tension continue appliquée à la
charge (tension nominale de fonctionnement 310Vdc pour une puissance de 2,015kW) et un
ampèremètre en série avec la charge pour ne pas dépasser le courant nominale du moteur (6.5A).
 Régler la tension d’alimentation de puissance à 240V alternatif

TP d’Electronique de puissance & CM - 60 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

 Paramétrage du Rack
A’ l’aide du menu déroulant du pupitre de commande, choisir les options:
 Pont redresseur mixte «PD3M »,
 Sécurité d’excitation active,
 Sécurité pleine échelle active,
 Marche,
 Faire varier l’angle de retard à l’amorçage avec les curseurs du clavier panneau de
commande.
3. Pont PD3T à thyristors

Réglage du courant Sécurité d' excitation


200mA min/2A max
d' excitation  
~
 A

A
  
Synchronis eur i1 i2 i3
~ i1
T1 T2 T3
1  
1 

v1 1 i2

2
2   2 M
v2 DRL i3 V
 
3 
3 3 i4 

v3 i5
 N T4 T5 T6
~ 
i4 i5 i6
N i6
  
B

Fig.3: Mcc alimenté par PD3T

TP d’Electronique de puissance & CM - 61 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

 Manœuvre :
 Câbler le matériel comme indiquer sur le schéma ci-dessus:
 Brancher un ampèremètre en série avec l’inducteur, régler la tension variable d’excitation
à environ190V continu pour obtenir un courant d’excitation dans le moteur d’environ
0.4A, dans le cas d’une alimentation d’excitation fixe, régler le courant d’excitation à
l’aide d’un rhéostat d’excitation,
 Placer un voltmètre en sortie du pont afin de contrôler la tension continue appliquée à la
charge (tension nominale de fonctionnement 310Vdc pour une puissance de 2,015kW) et
un ampèremètre en série avec la charge pour ne pas dépasser le courant nominale du
moteur (6.5A).
 Régler la tension d’alimentation de puissance à 240V alternatif.
 Paramétrage du Rack EP 260000
A’ l’aide du menu déroulant du pupitre de commande, choisir les options:
 Pont redresseur tout thyristors «PD3T»,
 Sécurité d’excitation active,
 Sécurité pleine échelle active,
 Marche,
 Faire varier l’angle de retard à l’amorçage avec les curseurs du clavier panneau de
commande.

TP d’Electronique de puissance & CM - 62 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

Travail demandé :
Pour chaque montage :
1. Pour le fonctionnement à vide du moteur et pour un angle d’amorçage ( α  30 ):
1.1. Visualiser la tension aux bornes du moteur,
1.2. Visualiser le courant dans moteur,
1.3. Visualisation des courant circulant dans les branches T1 et T5,
2. Pour le fonctionnement en charge du moteur:
(Le moteur est chargé par une génératrice alimentant une charge résistive variable)
2.1. Tout en variant l’angle d’amorçage, relever grandeurs absorbées par le moteur
correspondantes: puissance, courant et tension et noter la vitesse délivrée par le moteur.

α()

(uch)moy

(ich)moy

P
n(tr/min)

2.2. Pour chaque point, calculer le couple Te délivré par le moteur.


2.3. Tracer les courbes: Te (n) ; (uch) moy () ;
3. Présenter un compte rendu

TP d’Electronique de puissance & CM - 63 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP10 : Commande électrique du moteur à courant continu

Le rack EP 260000 est présenté en châssis isolant PVC avec faces avant comportant des
schémas synoptiques en «Lexan», l’appareil est à poser sur table. L’alimentation de puissance est
externe (400 VAC triphasé max, 20A). La console de commande est totalement numérique, elle
se raccorde au rack de puissance par un câble de type parallèle DB25/DB25M/M, et permet le
pilotage du convertisseur.

La console de pilotage EP261000 permet de :


 Régler l angle de retard à l’amorçage,
 Choisir et activer les différentes structures du rack EP260000, Redressement monophasé
PD2, Redressement triphasé PD3, Gradateur triphasé.

TP d’Electronique de puissance & CM - 64 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP11 : Démarrage du moteur asynchrone triphasé par gradateur

TP11: Démarrage du MAS triphasé par gradateur

TP d’Electronique de puissance & CM - 65 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP11 : Démarrage du moteur asynchrone triphasé par gradateur

Maquette utilisée:

Matériels utilisés :

- Table électrotechnique avec alimentation variable monophasée, triphasée et continue


variables, alimentation continue pour excitation des moteurs et génératrices ex: table LABEC
CM8-15D,
- Groupe moteur génératrice CC 1,5 KW à excitation séparée sur chaises support à
roulettes ex: Réf LEROY SOMER moteur MS100, génératrice MSC4L,-1 Plan charge résistif
LABEC PC02L,
- EP260B ensemble rack d’étude des ponts redresseurs monophasés triphasés et
gradateur triphasé avec ses accessoires,
- 1 Voltmètre continu 500 Vdc,
- 2 Ampèremètres 0/15 A AC/DC,
- Oscilloscope numérique ex: FLUCK 196 et son logiciel de communication (facultatif),
pince ampèremétrique ex LEM PR30,
- Micro-ordinateur PC (facultatif)

TP d’Electronique de puissance & CM - 66 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP11 : Démarrage du moteur asynchrone triphasé par gradateur

1. Gradateurs triphasé Grad3T

MAS A
3~   
Synchroniseur i1 i2 i3
 A i1
T1 T2 T3
~ 1  
1 
 1 i2
v1
   
2  2 DRL i 3
2 3 i4
  v2   3
~ V v3 i5
T4 T5 T6
 N i4 i5 i6
i6
   

3 B

DT

Fig.1: MAS3~ alimenté par Grad3T

 Manœuvre :
 Câbler le matériel comme indiquer sur le schéma ci-dessus:
 Insérer un ampèremètre dans la première phase pour contrôler le courant moteur,
 Brancher un voltmètre pour mesurer la tension composée aux bornes du moteur,
 La tension d’alimentation de la maquette ne doit dépasser la valeur 250V AC,
 Le courant dans le moteur ne doit dépasser la valeur 6.5A.
 Paramétrage du Rack :

A’ l’aide du menu déroulant du pupitre de commande, choisir les options:


 Gradateur triphasé aval «Grad3T»,
 Marche,

TP d’Electronique de puissance & CM - 67 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP11 : Démarrage du moteur asynchrone triphasé par gradateur

 Faire varier l’angle de retard à l’amorçage avec les curseurs du clavier panneau de
commande.

2. Gradateurs triphasé mixte Grad3m

MAS A
3~   
Synchroniseur i1 i2 i3
 A i1
T1 T2 T3
1 1
~     i2
1
v1
   
2  2 DRL i3
2 3 i4
  v2   3
~ V v3 i5
D1 D2 D3
 N
i4 i5 i6 i6
   

3 B

DT

Fig.2: MAS3~ alimenté par Grad3m

 Manœuvre :
 Câbler le matériel comme indiquer sur le schéma ci-dessus:
 Insérer un ampèremètre dans la première phase pour contrôler le courant moteur,
 Brancher un voltmètre pour mesurer la tension composée aux bornes du moteur,
 La tension d’alimentation de la maquette ne doit dépasser la valeur 250V AC,
 Le courant dans le moteur ne doit dépasser la valeur 6.5A.
 Paramétrage du Rack :
A’ l’aide du menu déroulant du pupitre de commande, choisir les options:
 Gradateur triphasé aval mixte «Grad3m»,
 Marche,
 Faire varier l’angle de retard à l’amorçage avec les curseurs du clavier panneau de
commande.

TP d’Electronique de puissance & CM - 68 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami


TP11 : Démarrage du moteur asynchrone triphasé par gradateur

Travail demandé :
Pour chaque montage :
1. Pour le fonctionnement à vide du moteur et pour un angle d’amorçage ( α  30 ):
1.1. Visualiser la tension aux bornes du moteur,
1.2. Visualiser le courant dans moteur,
1.3. Visualisation des courant circulant dans les branches T1 et T5,
2. Pour le fonctionnement en charge du moteur:
(Le moteur est chargé par une génératrice alimentant une charge résistive variable)
3. Tout en variant l’angle d’amorçage, relever grandeurs absorbées par le moteur
correspondantes: puissance, courant et tension et noter la vitesse délivrée par le moteur.

α()

(uch)moy

(ich)moy

P
n(tr/min)

3.1. Pour chaque point, calculer le couple Te délivré par le moteur.


3.2. Tracer les courbes: Te (n) ; (uch) moy () ;
4. Présenter un compte rendu.

TP d’Electronique de puissance & CM - 69 - Propose par Mr : SOYED-Abdessami

Vous aimerez peut-être aussi