Vous êtes sur la page 1sur 77

Université de Tunis

Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales de Tunis

Projet de Fin d’Etudes


Pour l’Obtention de Diplôme de la Licence appliquée
En Assurance Banque Finance

Lancement d’un niveau produit : assurance


agricole, cas de la banque nationale
agricole

Elaboré par : Maissara mekni


Encadré par : Encadrante universitaire : Hayet BEN SAID
Encadrant professionnel : Adel bouguerra

1
Année Universitaire : 2018 /2019

2
3
« L’ESSECT n’entend donner aucune
approbation aux opinions émises dans ce
projet de fin d’études. Les opinions doivent
être considérées comme propres à leurs
auteurs »

4
Dédicace
Je dédie ce mémoire :
A
Ma mère, celle qui représente le symbole de l’espoir par excellence, la source
de tendresse et l’exemple du dévouement.
Aucune dédicace ne saurait être assez éloquente pour exprimer ce qu’elle
mérite.
Pour tous les sacrifices qu’elle n’a cessés de faire, depuis ma naissance.

A
Mon père, ma chère sœur, mon frère, la famille Mekni pour leurs soutien moral
et matériel, la confiance, l’amour qu’ils me témoignent et les valeurs morales
qu’ils ne cessent de m’inculquer.

A
Ma cousine Sarra boujmaa, mes amis Sarra Amine, Ghofrane Mabrouki, Dalel
Naffati, Khalil Ahmed, pour toute l’aide et les encouragements qu’elles m’ont
apportés.
Je leurs souhaite un avenir plein de joie et de réussite.

5
Remerciement

Avant tout développement de cette expérience professionnelle, il apparaît


opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements
Tout d’abord je remercie ALLAH qui nous aide et nous donne la patience et le
courage durant ces longues années d’étude.

Je tiens à remercier l’ensemble des membres du jury.

Monsieur Adel bouguerra, mon maitre de stage, qu’il trouve dans ce mémoire,
ma reconnaissance pour m’avoir guidée tout le long de ce travail et pour la
confiance qu’il m’a témoignée en m’accueillant au sein de la BNA.
Madame Hayet BEN SAID, mon Encadrante universitaire, Je tiens à lui
exprimer tous mes remerciements pour m’avoir guidée et prodiguée ses conseils
fructueux ainsi que pour son soutien et sa disponibilité tout au long de mon
stage.

Je tiens aussi à remercier tous ceux qui m’ont toujours soutenue et qui ont pris
part de leur temps pour m’aider et m’expliquer les tâches effectuées au sein de
la direction Bancassurance et plus particulièrement Madame Dalila Bouali,
Monsieur Hatem Boukriaa.

6
7
Sommaire
Introduction générale :

Chapitre1 : Secteur bancaire tunisien et présentation de la banque nationale agricole

Section 1 : Le système bancaire tunisien

1.1) : Historique et réglementation

1.2) : Situation économique

Section 2 : BNA et sa structure

2.1) : Historique de la BNA

2.2) : Fish d’identité de la BNA

2.3) : L’activité de la BNA

2.4) : Structure de la BNA

2.5) : Dimension financière et marketing de la BNA

Conclusion

Chapitre 2 : La Bancassurance : présentation

Section1 : Présentation et les apports de la Bancassurance

1) Présentation de la bancassurance
2) Apports de la bancassurance
A) Les apports de la banque assurance pour le législateur
B) Apports de la bancassurance pour les assureurs
C) Apports de la bancassurance pour la banque
D) Les apports de la bancassurance pour les clients
3) Les modèles de la bancassurance
A) L’accord de distribution
B) La joint venture
C) L’intégration

Section 2 : La Bancassurance en Tunisie : étude de cas

1) Présentation et réglementation
A) Les produits de bancassurance
B) Les expériences de la bancassurance en Tunisie
2) La Bancassurance au sien de la BNA
A) Rattachement hiérarchique

8
B) Les conventions Bancassurance BNA

Chapitre 3 : Lancement d’un niveau produit : Assurance agricole

Section 1 : Déroulement de Stage

1) Outils mis à ma disposition


2) Les missions du poste occupé et les taches effectués
3) Les apports du stage et les compétences acquises
4) Analyse SWOT de la BNA (Forces, Faiblesse, Opportunités, Menacés)

Section 2 : Présentation de partenariat : BNA-STAR

1) Type de partenariat et de crédit :


a) Accord de distribution
b) Crédit à court terme : les packages de crédit
c) Caractéristiques du produit
d) Les modalités de souscription et annulation

2) Présentation des garanties

a) Grêle et incendie récoltes sur pieds

b) Classes de vulnérabilité de la grêle

c) Les types d’assurances

Section 3 : Etude de cas

1) Cas nécessitant le recours à la star


2) Cas pratique

Conclusion

CONCLUSION GENERALE

Bibliographie

Webographie

Annexes

9
Liste des tableaux

Tableau 1 : fiche d’identité

Tableau 2 : différentes expérience de bancassurance en Tunisie

Tableau 3 : les conventions bancassurance de la BNA

Tableau 4 : le prime commerciale du produit « SAFAR ASSURANCE »

Tableau 5 : analyse SWOT de la BNA

Tableau 6 : pack 1 Incendie Grêle-TD(PP)

Tableau 7 : pack 2 Grêle-TD(PP)

Tableau 8 : pack 3 Incendie TD(PP)

Tableau 9 : pack 4 Multirisque agricole MRA-TD(PP)

Tableau 10 : pack 5 Multirisque serres MRS-TD(PP)

Tableau 11 : pack 6 Mortalités de bétail-TD

Tableau 12 : pack 7 Mortalités & Accident d’élevage-TD

Tableau 13 : pack 8 Temporaire Décès (TD)

Tableau 14 : pack 9 Contrat groupe interface

Tableau 15 : calcul de la prime payée par l’assuré

10
Liste des figures

Figure 1 : Organigramme de la BNA

Figure 2 : Structure de la BNA

Figure 3 : Pourcentage de la PNB

Figure 4 : évaluation de déficit

Figure 5 : l’évaluation de dépôt

Figure 6 : l’évaluation de crédit de la clientèle

Figure 7 : Répartition des comptes par banque

Figure 8 : organigramme direction marketing et expérience clients

11
Introduction générale

La Tunisie à été parmi les premiers pays à introduire des réformes financières au moyen
orient et en Afrique du nord afin de répondre aux attentes des clients dans un environnement
très compétitif.

La banque cherche toujours à améliorer leur activité et donc leur rentabilité. Pour ce faire,
elles doivent être à la hauteur des attentes de ses clients. Pour cela, des travaux ont été
entrepris à fin de fidéliser les clients moyennant la recherche des nouveaux produits. C’est le
cas de la banque national agricole (BNA) qui à travers un lancement d’un nouveau produit à
savoir l’assurance agricole, vise l’augmentation de sa profitabilité.

Ce produit est le résultat d’un engagement de deux acteurs à savoir la banque et l’assurance
dont l’objectif est de financer le développement économique et social. Ce phénomène est
désigné par la « bancassurance ».

Du point de vue fonctionnel, il s’agit des services financiers intégrant des produits de la
banque et de l’assurance : par exemple la souscription d’assurance des moyens de paiement
(perte de carte de chéquier …) ou l’assurance de revenus (chômage, invalidité …) associée au
tenu d’un compte courant.

Par contre, du point de vue institutionnel, il s’agit de diversifier le groupe d’assurance au sein de
la banque ou carrément l’achat des sociétés par des groupes bancaires.

La compréhension de nouveau produit : « l’assurance agricole » ses principes, son


déroulement, ses avantages et ses limites étaient au centre de notre préoccupation tout au long
du stage que nous avons effectué au sein de la banque BNA.

En particulier, notre problématique est la suivante : qu’est ce que la bancassurance et quel sont les
facteurs qui expliquant le montant de cette commission ?

Ainsi, notre rapport est structuré autour de trois chapitres. En vue de rendre compte de
manière fidèle et analytique des trois mois passés au sein de la banque BNA, il apparaît
logique de présenter à titre préalable l’environnement économique du stage, à savoir le
secteur bancaire ainsi que la banque BNA par rapport à ce secteur, ses caractères
économiques et sociaux, son identité, sa dimension financière et marketing. Ce
développement fera l’objet du premier chapitre de ce travail.
Le chapitre deux portera sur la présentation de la bancassurance, son contexte et ses
particularités pour le cas de la BNA. Finalement, lors du chapitre trois, nous nous intéressons
au déroulement du stage, à la présentation du partenariat BNA-STAR et à l’étude de cas
pratique portant sur le produit bancassurance.

12
Chapitre 1 : Secteur bancaire tunisien et la Banque National Agricole

Introduction du chapitre :

Au cours de ce chapitre nous présentons l’institution au sein de laquelle mon projet de fin
d’étude a été effectué qui est la Banque Nationale Agricole (BNA) ainsi que son
environnement. La présentation du secteur bancaire tunisien et la BNA fera l’objet de la
première section de ce chapitre. L’étude de la dimension financière et la fonction marketing
fera l’objet de la deuxième section.

Section1 : Le système bancaire tunisien

Nous présentons dans ce qui suit l’historique du système bancaire ainsi que le contexte
économique dans lequel se trouve ce système.
1.1 Historique et réglementation

Depuis l'indépendance, le système bancaire tunisien a été caractérisé par une stabilité
remarquable. Elle s'expliquerait par l'alliance évolutive et à caractère protecteur entre
l'Etat et les établissements qui le constituent. La libéralisation du système depuis le début
des années 1990 a pris la forme d'une nouvelle régulation de son comportement. Sa
compétitivité continue à être incertaine. La régulation des structures est toujours rigide. La
libéralisation de l'activité est limitée. La nature de l'alliance entre les banques et les
autorités publiques est posée.

1.2 Situation économique :

Le conseil d’administration de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) dispose chaque année


une périodique conjoncture N 122 –janvier 2019 .contient une conjoncture nationale qui
présent l’activité économique qui à continue à progresser a un rythmé positif en 2018. Ainsi la
croissance économique représente 2,6% en 2018 contre 1,9% en 2017 cette évolution de
0,6% explique par une bonne saison agricole et la bonne performance de secteur touristique.
Evolution de prix on parle de l’indice générale des prix à la consommation familiale qui a
connu au cours de mois décembre 2018 une hausse de 0,5% cette augmentation explique
essentiellement par l’augmentation des prix des produits alimentaires.
L’inflation moyenne s’est établie a 7,5% en 2018 contre 5,3% l’année précédent. et pour le
situation du système financier principalement la liquidité bancaire .au cours de la quatrième
trimestre de l’année 2018, le besoin moyen des banques en liquidité a poursuivi sa croissance
a un rythmé ralentie que les trimestre précédent de l’année 2017 avec un taux de variation du
54.70 % entre la quatrième trimestre de 2017 et les quatrième trimestre de 2018.

13
Section 2 : La BNA : présentation

Nous proposons de présenter la BNA, son identité, sa structure de capital sa dimension


financière et sa fonction de marketing. Ce développement fera l’objet des deux parties de
cette section.

2.1 Historique de BNA

La banque nationale agricole à été créée le 1 juin 1959, c’est-à-dire 3 ans après
l’indépendance de la Tunisie, la BNA était le bras et le levier de financement de l’Etat pour
construire économie en devenir, la BNA était le symbole d’une farouche volonté
d’indépendance et donc un choix des plus pertinents qui tranchait avec l’idéologie ambiante
de l’époque et qui faisait la part belle à l’industrie et au commerce aux dépends de
l’agriculture. nous savons que la théorie qui montre le secteur agricole ne peut pas un poids
important par rapport aux autres secteur qui est présente le progrès et le modernité, malgré
l’importance de secteur agricole et sa contribution à l’essor de l’économie et en plus encours
ses effets sur la cohésion et la solidité de tissu économique et social.

Juridiquement elle est représentée comme une société anonyme.


Elle est la première banque qui finance les activités d’agriculture

La BNA a connu une croissance notable de ses activités, elle est devenue ouverte sur tous les
secteurs de l’économie.
La BNA a essayé d’être une banque internationale d’où la naissance en 1969 d’une banque
universelle dénommée la Banque Nationale de Tunisie (BNT).
En 1989 cette banque a connu une fusion BNA-BNDA.
Dans cette période la BNA a construit un nouveau siège à la rue de la monnaie et elle a créé
sa première succursale.

2.2 Fiche d’identité de BNA

Tableau 1 : Fiche d’identité de la BNA

Dénotation Banque national agricole

Logo

Capital social 176.000.000 Dinars

14
Forme juridique Société Anonyme à Conseil d’Administration et Direction
Générale
Siège social 5 Rue de Syrie 1002 Tunis

Téléphone (00 216) 71 831 000 / (00 216) 71 831 200

E-mail

Date de construction 1er Juin 1959

Direction régionales 15 Directions

Direction centrales 15 Directions

Réseau de distribution 174 agences

Source : Source : rapport annuel de la BNA

2.3 : L’activité de la BNA


BNA vient de publier ses indicateurs d’activité relatifs au troisième trimestre 2018.

Les produits d’exploitation bancaire ont atteint 773 millions de dinars au 30/09/2018 contre
575 million de dinars au 30/09/2017 ce qui résulte une augmentation de 198 million de dinars
qui permet d’enregistre un taux de croissance annuelle de 34.5%.
Les charges d’exploitation bancaire ont enregistre une augmentation de 108 million de dinars
ce explique par une augmentation de charge d’exploitation en 2018 de 357 million de dinars
par rapport 2017 de 267 million de dinars.
Le produit net bancaire enregistre une augmentation de taux de progression de 29.4% entre
2017 et 2018.
Le montant total des charges opératoires a progressé de 21.2% entre septembre 2017 et
septembre 2018.
L’encours des créances sur la clientèle enregistre une augmentation de 11.3% entre 2017 et
2018.
Les dépôts de la clientèle ont enregistre une augmentation de 6% entre 2017 et 2018.

2.4 Structure de la BNA :

Figure 1 : Organigramme général de la BNA :

15
Source : Rapport annuel 2017 assemblée générale ordinaire 30 avril 2018

La BNA est organisé. D’une part, par un conseil d’administration qui se compose par 5
comités. Se sont, comité des risque, comité permanent d’Audit interne, comité des
nominations et des rémunérations, comité stratégique, suivi et Evaluation du contrat
programme, comité de recouvrement. et ainsi par direction générale qui se devise en direction
centrale du contrôle permanent et de la conformité , direction centrale Audit et inspection ,
direction de la stratégie et de la transformation , direction de la communication interne ,
secrétariat permanent de la commission des marchés .d’autre part organisé , sous forme de 6
pôles à savoir ; pôle commerciale dans lequel se situe la direction qui contient le service au
niveau duquel j’ai effectué mon stage., pôle risque, pôle opérations et services client, pôle
finances comptabilité et pilotage de la performance , pôle organisation et système
d’informations , pôle ressources et support . Chaque pôle fait la coordination entre différents
directions.

2.5 Dimension financière et Marketing de la BNA :

2.5.1Dimension financière

a) Structure du capital

Figure 2 : Structure de la BNA

16
Le structure de l’actionnariat de la banque au cours de l’année se pressente comme
suit :

structure du capital au 30 avril 2018

ACTIONNAIRES PUBLICS ET
PARA-PUBLICS
ACTIONNAIRE A PARTICIPATION
PUBLIQUE
ACTIONNAIRE PERSONNES
MORALES PRIVEES
ACTIONNARES PERSONNES
PHYSIQUES
AUTRE ACTIONNAIRES

Source : Rapport annuel 2017 Assemblée générale ordinaire 30 avril 2018

b) Structure des PNB

Figure 3 : pourcentage de la PNB

pourcentage PNB EN 2017

marge nette d'intérêts

marge nette sur commisions

revenus du portefeuile
commercial
revenus du portefeuile
d'investissement

Source : Rapport annuel 2017 assemblée générale ordinaire 30 avril 2018

17
Marge nette d’intérêt :
A la fin 2017, la marge nette d’intérêt a totalisé 261,8 MD et sa contribution à la formation du
PNB s’est située à 58,9% en 2017.
- marge nette sur commissions :
La marge nette sur commissions a totalisé 84,3MD à fin 2017.améliorant ainsi sa contribution
à la formation du PNB de 1,5%, en accroissement de 19,0% en 2017 par rapport 17.5% en
2016.
- revenus du portefeuille titre :
Les revenus du portefeuille titres commercial se sont établis à 21,2 MD au 31/12/2017, et
représentent 4,8% du BNP.
Les revenus du portefeuille d’investissement s’établir à 77MD en 2017, et qui représentent
17,3% du PNB.

2.5.2 Dimension Marketing de la BNA

a) Part de marché et positionnement

la position de la banque sur le marché monétaire s’est soldée par un déficit net de 1,102 MD
au 31/12/2017 contre 545 MD à fin 2016, sachant que l’activité de la banque a progressé de
15% en 2017.

Cette position est la résultante d’un déficit net en dinars de 849 MD et un déficit net en
devises de 253 MD.

Graphique d’un déficit net en dinars et en devises

Figure 4 : Évaluation du déficit (en MD)

0
-100 position nette position nette
dinars devises
-200
-300
2015
-400
2016
-500
2017
-600
-700
-800
-900

Source : Rapport annuel 2017 assemblée générale ordinaire 30 avril 2018

18
Figure 5 :Évaluation des dépôts de la clientèle (en MD)

9000

8000

7000

6000

5000 2015
2016
4000
2017
3000

2000

1000

0
dépôt de la clientèle

Source : Rapport annuel 2017 assemblée générale ordinaire 30 avril 2018

La Banque nationale agricole (BNA), avec un encours de dépôts et avoirs de la clientèle


dépassant les 7 milliards de dinars à fin 2017, s’est inscrit en hausse de 8,7% entre 2016et
2017 et qui occupée la deuxième place.

Figure 6 :l’évaluation de crédits de la clientèle

19
10000

9000

8000

7000

6000
2015
5000
2016
4000
2017
3000

2000

1000

0
crédits nets à la
cliéntéle

Source : Rapport annuel 2017 assemblée générale ordinaire 30 avril 2018

Ce qui concerne l’évolution des crédits la BNA qui chapeauté le classement depuis des
années, l’encours des crédits nets à la clientèle dépassant 8 MD à fin 2017.

b) Typologie de L’offre de la BNA

La BNA dispose une panoplie des produits et services organisée par segment de clientèle :
Particuliers, jeunes, tunisiens résidents à l’étranger, professionnels, entreprises.
Cela pour mieux répondre aux besoins des clients à travers d’un ’interlocuteurs identifiés et
compétents.

c) Répartition des comptes par compte

Figure 7 : Répartition des comptes par banque

20
Source : www.Biat/images.com

Sachant que l’activité principale d’une banque est la gestion des crédits, nous pouvons
constater que 31% des comptes des entreprises ont été gelés à la STB, 16% à la BNA, 14% à
la BH, 12% à la ATB, 7% à la BIAT, soit 61% des montants gelés sont entre les mains des
banques publiques contre 19% pour les banques privées.

d) La signification du Logo

Le vert est la couleur de la nature donc la pureté et la transparence de ses services envers les
clients.

e) Produits et services

Pour faire face aux exigences de ses clients au niveau international la BNA offre une large
gamme de produits et des services structurées selon les univers des besoins suivants :

21
. Les particuliers
Gérer l’argent au quotidien.
Epargner pour leurs projets.
valoriser leur capital.
protéger leur famille.

. Les jeunes
Financer leurs études.
Gérer le budget.
Suivre le compte à distance.

. Les professionnels
Financement des projets.
Gérer leurs activités.
Rependre à leurs besoins personnels.

. Les entreprises
gérer leurs trésoreries.
cautionner leurs engagements.
faciliter leurs échanges avec l’étranger
financer leur développement.

. Tunisien à l’étranger
Consulter la situation de leurs comptes d’une maniéré simple et rapide .
disposer librement de leurs avoirs en Tunisie comme à l’étranger.

Conclusion du chapitre

Lors du premier chapitre, nous avons présenté le système bancaire tunisien, son structure et sa
performance. Nous avons parlé également de la BNA, son organisation, son positionnement
dans le système bancaire Tunisien, son évolution par rapport 2017. La présentation du produit
bancassurance fera l’objet du chapitre suivant de ce travail.

22
CHAPITRE II : LA BANCASSURANCE

23
Introduction

Au cours de ce chapitre nous essayons d’étudier la bancassurance, ses enjeux et son impact sur
l’assurance, l’intermédiaire et le consommateur, ses modèles, les produits et les conventions
proposés au sein de la BNA.

Section 1 : Présentation et Apports de la Bancassurance

1) Présentation de la Bancassurance

La bancassurance est d’origine française . L’objectif de ce phénomène peut être simplement


commercial ; dans ce cas les banques vendent des contrats d’assurance, tandis que les assureurs
distribuent des produits financiers. La bancassurance consiste à distribuer des produits
d’assurance par les guichets bancaires est définit comme l’assurance classique avec un réseau
plus puissant possédant une forte affinité avec ses clients particuliers et professionnels.

Les banques jouent le rôle d’intermédiaire pour les sociétés d’assurances pour la
commercialisation des produits d’assurance des différents crédits et reçoit en retour
une rémunération (la commission).

Ce modèle s’est trouvé d’une part, pour faire face à la concurrence et pour trouver d’autres
sources de création de richesse mais d’autre part, pour faire face à plusieurs risques tel que le
risque d’invalidité, de décès, etc.

2) Apports de la Bancassurance

Aujourd’hui, les établissements de crédit doivent être restés à l’écoute de leurs clients
et des marchés. Pour garantir la rentabilité, de même dans tout les autres secteurs
économique, et de plus de garantir les conditions de leur développement. Ce
développement a un impact sur les Bancassurance, sur les compagnies d’assurance, les
clients et le législateur.

A) Les apports de la Bancassurance pour le législateur

Généralement dans tous les pays le législateur donne l’autorisation sauf que la bancassurance car
elle ces métiers ont une utilité économique par contre le législateur ne donne pas l’autorisation
pour les nouveaux métiers qui n’ont pas a une utilité économique.
Mieux que le bénéfice économique de la bancassurance est représenté dans :
L’assurance vie qui est essentiellement, elle a deux rôles un rôle à la Fois social et financière, de
plus en plus un rôle à la fois macroéconomique par le regroupement et le placement des capitaux
de longe terme dans l’économie.

B) Apports de la Bancassurance pour les assureurs

L’assureur cherche toujours a élargir le cible de ses clients et de répond a leurs besoins. Grâce à la
diversification et les différenciations des ses réseaux de distribution.

24
En effet l’assureur il à la chance de l’intégration dans un marche de banque locale qui lui permet de
varier ses modes de distributions afin d’éviter une dépendance trop grande à un réseau unique.

Ainsi La diversification de réseau de distribution permet à l’assureur de minimiser le risque et de


bénéficier de la crédibilité, la confiance et la solvabilité de la banque.

L’opportunité de l’assureur est d’investir dans un marche de la banque locale qui permet
d’éliminer l’image négative du client sur l’indemnisation versée lors d’un sinistre qui est
réellement du de la marginalisation du contrat par le client : (difficulté de la lecture du texte du
contrat)

C) Les apports de la Bancassurance pour la banque

La banque toujours à la recherche d’élargir la gamme de produit et de diversifier leur activité pour
doivent être a la hauteur et rentabiliser leur activité pour cela varier la gamme de produit et
diversifier leur activités qui est la génératrice des bénéfices. En effet pour la banque, la
bancassurance est un moyen pour créer un nouveau flux de revenu, Les banques sont rémunérées
de commission sur les contrats d’assurance vendus, ces commissions réduisent l’impact des
charges fixes et contribuent à l’amélioration de la rentabilité globale de la banque.

C'est-à-dire Satisfaction et fidélisation de la clientèle par l’élargissement de la gamme des


produits et services et accroissement des taux d’équipement.
Renforcement de l’image de la banque (innovation continue).
Amélioration de l’efficacité commerciale et de la rentabilité du réseau d’agences.
Développement des commissions et des ressources.

D) Les apports de la Bancassurance pour les clients

Pour les clients profitent de l’opportunité de bénéficier de différents produits à des prix
intéressants a cause de la diversification de produits et du réseau. Les prix intéressants C’est-à-
dire peu onéreux, plus que sa avec un paiement compatible à ses besoin a travers une simple
accessibilité car le réseau bancaire plus dence que le réseau d’assurance.

Ainsi Gain de temps appréciable : célérité et rapidité dans le dénouement du crédit.,


Tarif très compétitif : il s’agit d’un tarif groupe largement inférieur au tarif individuel.
Procédures simples et souples.

A cause de les réseaux traditionnel et la limitation de son circulation de l’assurance vie n’ont pas
réalise de bon résultat et son taux de pénétration très faible dans le majorité des pays malgré sa
présence et son existence avant l’apparition de la bancassurance.

En réalité tous les intervenants du marché trouvent des intérêts dans les développements de la
Bancassurance.

Mais la principale c’est comment peut-on atteindre ces avantages, la clé principale pour réussir et
atteindre les bons résultats, c’est la manière de rapprochement des deux secteurs et donc du
modèle retenu.

25
3) Les modèles de la Bancassurances

la bancassurance prend des dimension différentes, dans ce cas il y’a trois modèle a
suivre pour créer un bancassueur suivant le pays où on se trouve.

Nous proposons de les définir et de rappeler les principaux critères.

a) L’accord de distribution

Dans ce model la banque joue un rôle d’intermédiaire pour une compagne


d’assurance.

Ses avantage consiste de début rapide des opérations et aucun investissement en


capital et qui est moins onéreux. Et pour ses inconvénients se présent par la manque
de flexibilité pour le lancement de nouveaux produit, ce modèle est développé dans
les Etat Unis, l’Allemagne, le Royaume Uni, le Japon et la Corée du sud.

b) Le joint venture

Il consiste d’une banque associée à une ou plusieurs compagnies d’assurance.

Se avantages transfert de savoir-faire .et concernant de l’inconvenante, sa gestion


Difficile sur le lange terme
Il est existe en Italie, l’Espagne, le Portugal et la Corée de sud.

c) L’intégration

Il s’agit d’une banque crée sa propre assurance c'est-à-dire la création d’un filiale
.l’avantage de se modèle maintien de la culture d’entreprise.
Ainsi son inconvénient résulte dans l’investissement élevé qu’il exige.
Ce modèle est développé dans la France, Belgique.

Section 2 : La Bancassurance en Tunisie

1) Présentation et réglementation

Dans le cadre législatif et réglementaire de la bancassurance, le législateur


tunisienne, en 2002 et grâce à la loi 37-2002 du 1 avril 2002 ce qui favorise une plus
grand coopération entre les compagnies d’assurances et les banque, elle à le droit de
distribuée des produits d’assurance aux guichets des banques qui concernant

26
principalement les produits assurances vie, d’assurance agricole et d’assurance
export.
Cette autorisation s'inscrit dans le cadre des efforts consentis en vue de réaliser des
économies d'échelle et d'envergure et de développer et dynamiser les mécanismes de
mobilisation de l'épargne à long terme ; ainsi que promouvoir la commercialisation
des produits d'assurance de types professionnels, permettant la création de richesse et
enfin l'amélioration du rendement des banques.

Le cadre légal actuel de la bancassurance est organisé par l’arrêté du ministre des
finances du 08/08/2002,

La loi 2002/37 du 1er avril 2002 (essentiellement articles 69, 70 et 78).

Arrêté du Ministre des Finances du 08 août 2002 fixant les catégories d’assurance
prévues par la bancassurance (assurances agricoles, assurance crédit et assurance caution,
assurance-assistance & assurance sur la vie et la capitalisation).

Convention cadre signée entre l’APBEFT et la FTUSA.

Arrêté du ministre des finances du 27 février 2001, fixant la liste, le mode de calcul
des provisions techniques et les conditions de leur représentation.

 Objet de convention :



La présente convention à pour objet de définir les relations entre l’assureur et le
mandataire dans le cadre de la distribution des produits d’assurances

a) Les produits de bancassurance :

Aujourd’hui il existe des différentes offres d’assurance et de produits proposé par les

banques dans le but de fidélisation de la clientèle, de création de valeur, de contribution

au PNB et de rentabilisation des réseaux de vente.

En effet il y a des différents types de contrats d’assurances qui sont présenté ci-dessous :

Assurance des risques agricoles


Assurance-crédit et assurance caution
Assurance-assistance
Assurance sur la vie et la capitalisation

b) Les expériences de la bancassurance en Tunisie

La Tunisie a connu des différents expériences concernant la bancassurance en effet le tableau ci-
dessous présente quelques expériences :

27
Tableau 2 : Différentes Expériences de Bancassurance en Tunisie

Assurance TD Assurance Vie Assurance Assistance


Capitalisation

ATTIJARI BANK : Complément retraite Assistance Voyage


(Filiale Attijari Assurance-crédit Age d’OR Secure+
Assurance) Garantie Achat

Rente conjoint
UBCI (accord de Assurance-crédit-TD Rente éducation Assistance Voyage
distribution) Assure Budget Assurance Moyen de
Porte compte Paiement
Retraite compte
Assurance-crédit-TD
UIB (accord de (prime Unique ou _____ Assurance Moyen de
distribution) mensuelle) paiement (JOKER)

BIAT : Assistance Voyage


(Filiale BIAT Assurance-crédit-TD _____ Assurance Moyen de
Assurances) Paiement
AMEN BANK Retraite Plus _____
(Filiale Hayet ) Assurance-crédit-TD Épargne El Amen

Assistance Voyage
ATB (accord de Assurance-crédit-TD _____ Assurance Moyen de
distribution) Paiement

BNA (accord de Assurance et


distribution) Assurance-crédit-TD assistance voyage

En Tunisie il y a différentes expériences, chaque banque pratique une expérience et un


modèle, parmi ces banques on prend comme exemple la BNA. Donc il parait judicieux de
connaitre et de décortiquer l’expérience de la BNA dans la pratique de ce produit.

2) La Bancassurance au sein de la BNA

a) Rattachement hiérarchique

28
La Bancassurance chez la BNA a été créée en 2005 par la circulaire Interne N° 101/2005 dans les
cadre de diversification des ces produits et service, la BNA signé avec la compagnie
d’assurance « maghrébia » en date du 22/08/2005, une convention cadre destinée à promouvoir
auprès de la clientèle BNA la souscription à une garantie couvrant les risque décès, invalidité
totale absolue et définitive, lors de l’octroie de crédits assortis d’une assurance-vie. A partir de
cette année 2019 la bancassurance chez BNA devient vent direct sur l’agence. La Bancassurance
a été restructurée en une Division rattachée directement à la Direction Marketing.

Hiérarchique de la division Bancassurance

Figure 8: Pole commercial / organigramme direction marketing et expérience client

Direction marketing et
expérience client

Division produits et
services

Service tarification

Service campagnes
publicitaires

b) Les principales missions de la division bancassurance

Après sa restructuration, les missions de la division bancassurance se sont élargi par le fait
d’élaborer les objectifs relatifs au plan d’action de la division bancassurance, ceci est en
collaboration avec les unités concernées, de même l’une des principales missions c’est de veiller à
la réalisation des objectifs, cette division a une importante contribution à la mise
en place des produits et des services relatifs à la Bancassurance, ajoutons que la division
Bancassurance assure la gestion de demandes spécifique ; notamment le changement dans les
termes de contrat.
Dans le cadre des crédits ; la division Bancassurance a pour but d’assurer le contrôle des contrats
d’assurance, et dans le cadre des conventions avec d’autres assurances, on assure aussi la
liquidation des primes d’assurances et la perception des commissions revenant à la banque.
D’une coté, dans le cadre relationnel ; cette division contribue dans la gestion de litiges en relation
avec la Bancassurance, d’un autre coté elle organise des formations dans le domaine de la
Bancassurance aux personnels.

29
c) Les conventions Bancassurance BNA

La BNA pratique la modèle Accord de distribution où la banque joue un rôle


d’intermédiaire pour une compagnie d’assurance.

Afin de faciliter les formalités de souscription à une assurance et de permettre leurs


clients de profiter de leurs crédit dans les délais les plus courts, la BNA a négocié avec
des grands noms d’assurance STAR , CTAMA ,AMI et La Maghrebia, des
conventions d’assurance qui couvrent tous les types de crédits aux particuliers soit le
crédit à la consommation, le crédit auto et le crédit immobilier dont 6 conventions
présentés dans le tableau ci-dessous :

Tableau 3: Les conventions Bancassurance BNA

La nouvelle Convention Convention AMI


Convention STAR MAGHAREBIA

Assurance et
conventions Convention Convention assistance voyage
d’Assurance Assurance Vie sur
incendie-grêle- Comptes de Dépôt « safar assurance »
temporaire décès

Convention assurance Star

La convention conclue entre l’assurance star et la BNA propose des conditions bien définis citons
à cet effet ; la durée du crédit a court terme qui ne doit pas dépasser 1ans, Le montant est selon la
tarification du pack.

Type de partenariat est accord de distribution BNA-STAR., la BNA joue le rôle d’intermédiation
pour le STAR pour la commercialisation des produits d’assurance de crédits agricoles et reçoit en
retour une rémunération (la commission).

- Dans se cas on a va présente première phase Packages crédits court terme qui consiste
(23produits-69spéculation) qui se devise sur 5 pack et Chaque pack regroupe un groupe des
produits :

Pack1 : grêle-incendie-TD (personne physique)


Pack2 : grêle-TD (personne physique)
Pack3 : incendie-TD (personne physique)
Pack4 : mortalité et accidents levages-TD (personne physique)
Pack5 : TD (personne physique)

30
Convention assurance MAGHAREBIA

La BNA a signé avec la compagnie d’assurance « maghrébia » en date du 22/08/2005.


Une convention cadre destinée à promouvoir auprès de la clientèle BNA la souscription
à une garantie couvrant le risque décès, invalidité totale absolue et définitive, lors de
l’octroi de crédits assortis d’une assurance-vie.
Afin d’assureur la commercialisation de ce nouveau services de bancassurance, les
agence sont appelée à inviter leurs clients, à l’occasion de chaque octroi de crédit
garantie par une assurance vie, (Crédits Directs, Crédits FAREH, Crédits MALEK,
Crédits Standing, Crédits au personnel BNA) à contacter ladite assurance auprès
De leur guichets, tout en mettant en évidence les avantage de ce produit en termes de tarifs
par rapport à la concurrence et la qualité de service.

 L’objet du produit et ses modalités de souscription sont définit comme suit :

Le produit : il s’agit d’une couverture d’assurance temporaire décès, invalidité totale absolue
et définitive (IAD) en garantie du remboursement des crédits octroyés par la BNA.
L’objet de l’assurance : garantie le remboursement au profit de la BNA du capital restant
dues du crédit au moment de la survenance de risque de décès ou d’invalidité totale absolue et
définitive de l’assuré.

 Population cible :

Tout client bénéficiaire d’un crédit assorti d’une assurance vie, au prés de la BNA et dont la
limite d’âge à l’échéance d’adhésion (fin de la durée de remboursement) est fixée à 70ans
pour le décès et 65ans pour l’IAD.
Toute fois, les bénéficiaires de crédit âgés entre 65 et 69 ans, peuvent s’adresser directement à
la « compagne maghérbia » pour la souscription à l’assurance vie en couverture de leurs
crédits (des tarifs étudiés leur seront proposés)

 Souscription
Crédits inférieure ou = 50000DT
Présenter le service au client ainsi que ses conditions générales (convaincre le client de notre
avantage tarifaire et de la souplesse des procédures).
Fournir au client la demande d’adhésion contenant au verso le Formulaire de Déclaration de
Risque (FDR).
Inviter le client à remplir soigneusement le FDR et répondre au questionnaire de santé qui y
figure.
Remplir la partie crédits en cours couverts par la même compagnie d’assurance et signer la
demande d’adhésion avec mention manuscrite «lu et approuvé».

 PRIME COMMERCIALE

L’assuré paye une prime d’assurance commerciale composée de :

 La Prime Nette revenant à Maghrébia.

31
 La Commission revenant à la BNA. (Au niveau du Compte
Exploitation de l’Agence).
 La Retenue à la Source que la BNA est tenue de régler au fisc (au taux
de 15%) au titre des commissions perçues sur chaque souscription (via
Maghrébia).

Ainsi dans le cadre d’améliorations des conditions de souscription (avenants aux


conventions initiales avec maghérbia) qui consiste :

 Elargissement de la durée de couverture d’assurance de 15 à 25 ans ; d’où,


l’âge à la fin de remboursement est de 75 ans au lieu de 69.
 Age à la souscription ramené de 69 à 75 ans.
 Actualisation de la grille tarifaire pour certaines tranches d’âges.
 Ajout des conditions de sélection médicale pour les bénéficiaires de
crédits, âgés de 69 à 75 ans.
NB: le recours préalable aux compagnies d’assurance pour cette tranche d’âge
est obligatoire.

Le produit : ASSURANCE VIE SUR COMPTE S DE DEPOTS

(BNA/MAGHREBIA VIE)

Concernant Circulaire BNA 2011 /54 du 5 aout 2011 on a présente le service


assurance vie sur compte de dépôt.

 Le service «Assurance Vie sur Comptes de Dépôt» est un service de


Bancassurance, commercialisé suite à une convention signée entre la BNA et les
Assurances Maghrébia Vie.
 Ce service sert de couverture aux risques Décès et Invalidité Absolue et Définitive
(IAD).
 Le montant couvert par l’assurance est de mille dinars (1 000DT) et est servi
quelque soit le nombre de comptes ouverts au nom de l’adhérent.

Crédits concernes : Tous les crédits accordés par la BNA et pour lesquels une assurance
vie est exigée comme élément de garantie :

 Crédits Directs
 Crédits FAREH
 Crédits MALEK
 Crédits Standing
 Crédits au personnel BNA
 Etc.

Convention AMI :

32
La BNA lancé un nouveau produit assurance et assistance voyage « safar assurance »
dans le cadre de l’amélioration de sa stratégie commerciale et la diversification de
ses produits de bancassurance.
La présente circulaire à pour objet de décrire les modalités de traitement des
demandes de souscription au produit « assurance voyage ‘safar assurance’ » inscrit
par les clients BNA ou par le nom clients dans le cadre assurance voyage établie entre
la BNA et « AMI assurance ».
Objet : garantir au bénéficiaire la couverture des services d’assistance en cas de
survenance des dépenses imprévues occasionnées par des situations d’urgence
pendant la période de son voyage à l’étranger (soins médicaux, caution dues à des
procédures pénales,…) moyennant le prélèvement d’une prime selon la durée et le
type d’assurance.
Population cible : toute personne physique résident en Tunisie qu’elle soit cliente ou
non cliente de la banque.
Durée de couverture : 08 jours- 16jours-32jours-60jours ou une année (360jours).

 Type d’assurance le produit « assurance et assistance » peut être souscrit pour


une couverture à titre :
-individuel ou familial
-temporaire ou annuel

Souscription individuelle :
- âge de l’adhérent <80ans

Souscription familiale :
-âge de l’adhérent <80ans
-âge du conjoint<80qns âges de deux enfants à charge <18 ans

 Modalités de paiement :

-Par débit du compte client : 0101, 0109, 0115, 0103,

-En espèce

 Prime commerciale :

33
Tableau 4 : prime commerciale du produit « SAFAR ASSURANCE »

Durée de garantie

Prime Formule 8 16 32 60 90 Annuel


jours jours jours jours jours (360jours)

Prime nette Individuel 12,5 15 17 25 37 78


AMI
familial 18 23 28 40 58 120

Taxe 1 1 1 1 1 1
parafiscale

Prime totale Individuel 13,5 16 18 26 38 79


AMI
familial 19 24 29 41 59 121

Commission Individuel 5,5 9 10 10 8 12


BNA
familial 7 7 7 12 12 10

PRIME Individuel 19 25 28 36 46 91
Commerciale
familial 26 31 36 53 71 131

 Les Produits d’assurance


- Assurance vie temporaire décès :
Le produit bancassurance BNA temporaire décès réalisé pour répondre aux besoins des clients. Ce
produit garantit le remboursement des sommes restant dues à la banque, dans le cadre des
différents crédits, en cas de survenance de décès ou d’invalidité du client assuré. Il consiste de
permettre aux clients qui ont bénéficié d’un crédit auprès de La BNA, de contracter une garantie «
Assurance vie TD ».
- Assurances Assistance :

La BNA offre pour ses clients deux produits d’Assurance Assistance


Assistance Voyage à l’étranger

Par le simple fait de détenir un compte, ouvert au nom d’une personne physique et à titre
personnel à la BNA, le client bénéficie lui et sa famille d’un package de couvertures assistance
aux voyages monde entier.
Protection des Moyens de paiement :
« Assurance en cas d’usage frauduleux de votre carte suit à la perte ou vol »

Le produit bancassurance c’est un produit de protection de moyen de paiement destiné aux clients
particuliers et aux professionnels.
34
Conclusion
Au cours de ce chapitre, nous avons abordé la notion de bancassurance et ses différents apports.
Nous avons abordé également de l’importance de la bancassurance et des différents types de
convention au sien de la BNA. La diversification du produit bancassurance et plus
particulièrement le lancement de revaux produit de la BNA à savoir assurance agricole fera
l’objet du chapitre trois de ce travail.

35
36
Chapitre 3 : Assurance agricole

37
Chapitre 3 : Assurance agricole

Introduction :
La banque pour satisfaire les besoins des ses clients propose des produits et services différents dans le
but de protéger les clients et la banque des différents risques, pour cela parmi ces services elle offre le
service bancassurance.

En effet, l’assuré est en face de plusieurs risques, tel que le risque de décès, invalidité,
hospitalisation, et d’autres qui n’existent pas en Tunisie tel que le risque de chômage et
d’insolvabilité.

Ainsi la division bancassurance de la BNA, la banque gère les risques particuliers de crédit qui
sont d’invalidité, d’hospitalisation et le risque de décès.

Donc, lors de ce chapitre, nous essayons d’identifier les outils appliqués par la BNA pour la
nouvelle assurance agricole. Pour cela, dans un premier temps, nous décrivons le déroulement
de stage, l’environnement technique ainsi que les compétences acquises lors de ce stage. Ce
développement fera l’objet de la première section de ce chapitre. Dans la deuxième section,
nous présentons le nouveau produit : assurance agricole de la Bancassurance, le type de
partenariat et de crédit, les garanties, la démarche pratiquée par la Bancassurance en cas de
survenance de sinistre, de décès, d’hospitalisation et d’invalidités. Nous achevons ce chapitre
par une étude de cas.

Section 1 : Le déroulement de stage


Dans cette partie nous nous intéressons aux compétences acquises, aux tâches effectuées, ainsi
qu’aux problèmes rencontrés au cours de ce stage.

1) Déroulement du stage

Dans cette partie nous nous intéressons aux compétences acquises, aux tâches effectuées, ainsi
qu’aux problèmes rencontrés au cours de ce stage.

1. Outils mis à ma disposition


Au cours de mon stage, Comme toute entreprise, la BNA dispose des outils informatiques
développés tel que les ordinateurs, les Fournitures de bureau (Les chemises Kraft, les
bordereaux d’envoi, des stylos, des chemises, des boites d’archive…), Les équipements
(Imprimante, photocopieuse, téléphone Fixe…) et les logiciels indiqués ci-dessous.

Via le portail de la Banque, on peut accéder aux différentes applications suivantes :

 SAEB agricole :

38
 Smile (système, multifonctions, intelligible, léger et évolutif) : Où notre
service de bancassurance sera implémenté. Cette application concrétise
la refonte du système agence de la BNA en permettant une migration
de l’existant (lourd et limité) vers un nouvel environnement technique
ouvert, et évolutif. A travers le référentiel unique (Prospect, Client,
Contrat, Produit, Opération), l’automatisation des contrôles,
l’amélioration de la sécurité (Habilitation, traçabilité, verrouillage des
données communes...), l’évolution des solutions de communication
entre l’agence et le siège (temps réel, réplication, transfert de
fichiers…), la séparation des volets opérationnel et comptable avec
génération de C.R.O (Compte Rendu d’Opération) et l’automatisation de
l’activité de pilotage, SMILE facilite et mieux organise le travail au
niveau de l’agence. En effet, il s’agit d’un point d’appui pour le
développement d’autres projets notamment de redéfinition des
emplois, de la démarche clientèle, etc.…

 Application assurance agricole star : règle par l’équipe informatique


STAR cette application qui permettre principalement d’informer le client
du montant de la prime correspondant au pack sur la base d’une
simulation (devis) à établir sur l’applicatif STAR ainsi prendre en charge
la souscription sur l’applicatif « assurance STAR » , en insérant la
référence de la décision , telle que générée par SAEB-agricole.

2. Les missions du poste occupé et les tâches effectuées


Grace à notre stage au sien de la BNA, nous avons eu l’occasion d’effectuer des
différentes taches qui ont contribué à l’enrichissement de notre expérience professionnel :

J’ai l’opportunité de participé à des réunions avec mon encadrant professionnelle le


directeur de département direction marketing et expérience client et reste de l’équipe qui
sont responsable sur le crédit agricole qui ma donné une chance de comprendre comme le
structure des négociations sur les spéculations du produit leur primes et les commissions
ainsi les problèmes que nous avons présenté avec l’équipe de l’assurance STAR sur le
lancement de nouveau produit de l’assurance agricole.

En effet j’ai l’occasion de mieux absorber et saisir le déroulement de lancement le


nouveau produit assurance agricole.

D’abord nous savons de nouveaux mots techniques ainsi que les démarches nécessaires, la
règlementation et les conditions pour obtenir un crédit agricole.

39
En suit nous avons testé le nouveau produit sur l’application star.

 Les étapes de souscription :


Figure

Figure

Figure

40
Figure

Figure

41
Figure

Figure

42
Figure

 Les étapes d’annulation (même jour).

Figure

43
 Gestion des utilisateurs (par un profile administrateur).
Figure

 Consultation (client ou Adhésion)

Figure

44
 Règlement D’assurance agricole (sur smile)

Figure

Figure

45
Figure

Figure

46
Figure

Figure

47
Figure

Figure

48
Figure

Figure

49
3. Les apports du stage et les compétences acquises

Ce stage était une occasion d’enrichir mes expériences et de développer mes compétences.
Le dynamisme, l’esprit d’équipe, le sens d’organisation, la capacité de motiver le groupe, le sens
de responsabilités et la précision dans l’exécution des tâches sont, entre autres, des atouts dont je
l’ai appris durant mon stage.
En effet ce stage nous a permis d’améliorer nos capacités de communication et d’adaptation et
d’acquérir des facilités de collaboration avec l’environnement professionnel. Il nous a permis
également de découvrir des nouvelles techniques et mécanismes qui régissent les banques.
Cependant, en dépit de la courte période de notre stage, il nous a été une grande opportunité.
En effet, il nous a donné la chance d’exercer et d’appliquer la théorie que nous avons appris
en classe.

4. Analyse SWOT de la BNA (Forces, Faiblesse, Opportunités, Menaces)


Tableau 5 : Analyse SWOT de la BNA

50
 Forces  Faiblesses
 Subit le ralentissement de l'économie en
 Réseau étendu : première réseau de la Tunisie
place par rapport aux banques publiques  Augmentation du coût de risque
 Gamme de produit diversifiée
 Nouveau système d’information  Importance de l’effectif du siège par
 Effectif renforcé par des nouvelles rapport au réseau
compétences de haut niveau  Poids des créances accrochées
 Taux d’intérêt le moins cher  Structures du siège dispersées sur
 Leviers de développement économique plusieurs sites
 Cout de risque maitrise
 Des relations développées avec les clients

 La prise des nouvelles mesures pour se


lutter contre les risques

 Profil commercial de bonne réputation

 La variation des opérations et de services


bancaires

 Opportunistes  Menaces

 Partenariats avec les universités  Instabilité politique dans les pays


 Croissance de la marche de arabes
l’immobilier  Conjoncture économique internationale
 Potentiel important sur les travailleurs défavorable
tunisiens  Contexte politique nationale incertaine
 Correspondent Banking et  Stratégie suiveuse menée par les
international desk banques sur les produits et les réseaux
 Amélioration du niveau et  Forte bancarisation : marquée par
l’expérience de vie des tunisiennes l’ouverture massive des points de vente
par la concurrence
 Réglementation de plus en plus
 Croissance soutenue de la banque
contraignante (taux excessifs, durée des
crédits à la consommation écourtée…)

51
Section 2 : Présentation du partenariat : BNA-STAR

Cette section porte sur le type de partenariat, la présentation des garanties et


l’étude de cas.

1) Type de partenariat et de crédit


a) Accord de distribution
Dans le cadre de sa stratégie commerciale et afin de développer ses produits de
bancassurance, sous forme de packs (crédit+assurance) pour la couverture des engagements
agricoles à court terme et ce produit seront commercialisée, conformément aux termes de
la convention conclue entre la banque et la compagne « STAR» en date 14/12/2018, dans
une première phase.

En effet La BNA joue le rôle d'intermédiaire pour la STAR pour la commercialisation des
produits d’assurance de crédits agricoles et reçoit en retour une rémunération (La
commission).

b) Crédit à court terme : les packages d’assurance

 Tableau 6 : PACK 1
Incendie - Grêle - TD (PP)

Code Groupe produits Incendie Grêle TD (PP)


produit

2035/2037 Grandes Cultures (9


Spéculation) :
X X X
Céréales + Fourrage

2050 Arboriculture (1
Spéculation) :
X X X
Palmier

52
2049 Cultures industrielles (2
Spéculation) :
X X X
Tabac + Coton

NB : Groupe de produits détaillé en annexe

 Tableau 7 :PACK 2
Grêle – TD (PP)

Code produit Groupe produits Grêle TD (PP)

2050 Arboriculture (15


Spéculation)
X X

2038/2039/2040/2041/2042/2043 Cultures
Maraîchères
2044/2045/2046/2047/2048 X X
(18
Spéculation)

2049 Cultures
Industrielles
(1
Spéculation) : X X
Betterave

53
NB : Groupe de produits détaillé en annexe

 Tableau 8 : PACK 3
Incendie - TD (PP)

Code produit Groupe produits Incendie TD(PP)

Elevage (4 Spéculation) :
2055/2057 Achat aliments de bétail + X X
Engraissement

NB : Groupe de produits détaillé en annexe

 Tableau 9 : PACK 4
Multi Risques Agricoles MRA - TD (PP)
Code Groupe produits MRA TD(PP)
produit

2058 Crédits Fonds de Roulement X X

Crédits Relais X X
2059

NB : Groupe de produits détaillé en annexe

54
 Tableau 10 : PACK 5
Multi Risques Serres MRS - TD (PP)

Code Groupe produits MRS TD(PP)


produit
Cultures Maraichères (3
Spéculation) : X X
2048
Légumes d’hiver

NB : Groupe de produits détaillé en annexe

 Tableau 11 : PACK 6
Mortalité de Bétail- TD
Code produit Groupe produits Mortalité de bétail TD (PP)

Elevage (2 Spéculation) :
2055 Engraissement X X

NB : Groupe de produits détaillé en annexe


 Tableau 12 : PACK 7
Mortalité & Accident d’élevage - TD
Code Groupe produits Mortalité & TD
produit accident
d’élevage
Elevage (3
Spéculation) :
2297/2056
Cycle d’Exploitation X
X
Avicole + Elevage
Avicole

 Tableau 13 : PACK 8

55
Temporaire Décès TD

Code produit Groupe produits TD (PP)

2296 Exploitation liée à


l’aquaculture X

2050 Arboriculture
X

2298 Entretien Matériel


Agricole X

 Tableau 14 : PACK 9

Contrat Groupe Interface

Code Groupe produits TD (PP) Contrat groupe


produit

2049 Cultures Industrielles :


Interface betterave
X X

2057 Elevage :

Interface Aliments bovin X X


laitier

2050 Arboriculture :

Figue de barbarie X X

56
2038 Cultures Maraichères :
Interface Tomate SICAM
X X

2035 Grandes Cultures :


Interface Céréales
X X

c) Caractéristiques du produit
Les agence de la BNA sont appelées à inviter leur clients, à l’occasion de chaque octroi de
crédit agricole à court terme, à contacter, obligatoirement, un pack d’assurance STAR auprès
de nos guichets, suivant le pack correspondant à la souscription à financer, tout en mettant
en évidence les avantages de ce produit en terme de tarif et de qualité de services par
rapport à la concurrence.

La décision de crédit doit indiquer, notamment, le pack à souscrire auprès de la STAR

La gestion de la souscription à ce produit s’effectue au niveau de l’agence sur l’applicatif


« assurance agricole STAR » en interfaçage avec SAEB et smile ;

Avant la souscription à l’assurance agricole, les agence sont appelées à prendre en charge
sur SAEB, la décision d’octroi afin de générer son numéro.

Toutefois, il est à préciser que le déblocage du crédit demeure subordonné à la parfaite


constitution des garanties. Conformément aux procédures en vigueur.

En cas de remboursement par anticipation d’un crédit, le client pourrait s’adresser à


l’assurance STAR pour demander la récupération de la ristourne.

 Nature de service : bancassurance


 Objet :

57
Garantie le remboursement d’une indemnité au profit de la BNA à la suit de
l’avènement d’un sinistre touchant l’activité de l’exploitation et/ou décès de l’assuré qui
sévira à régler totalement ou partiellement le crédit à court terme (agricole) assuré.

 Organisme d’assurance partenaire :


 Assurance STAR

 Rattachement référentiel :
 Famille(04) : les produits et services particuliers à la clientèle.
 Sous famille(01) : les produits et services particuliers à la clientèle.
 Groupe (07) : bancassurance
 Code produit : 2333
 Population cible :
 Tout client bénéficiaire (personne physique ou personne morale) d’un crédit agricole
à court terme
 Modalités de paiement :
 Par débit du compte client ;
 En espèces
 Comptes éligibles :
 101, 103, 109, 115 et 121.
 Modalités d’adhésion :
 Moyennant la signature des documents contractuels et l’acquittement du montant
de la prime y relative
 Avantages pour les clients :
 Disponibilité du service au niveau de l’agence (gain de temps, sans dossier)
 Meilleur service offert au client dans le cadre du partenariat BNA-STAR
 Tarifs concurrentielle
 Paiement des primes adoptées aux besoins du client (en espèce ou par débit du
compte du souscripteur en cas de provision suffisante)
 Avantages pour la banque :
 Attinuaation du risque des crédits agricoles
 Meilleure fidélisation de la clientèle agricole ;
 Un moyen de créer une nouvelle source de revenus : augmentation de la rentabilité
des agences ;
 Offre intégrée et adaptée aux besoins des clients agricoles ;
 Diversification et modernisation de l’activité avec élargissement de la gamme des
produits de bancassurance ;
 Meilleure positionnement par rapport à la concurrence.

d) les modalités de souscription et annulation :


58
 les souscriptions

 souscrire un contrat d’assurance agricole STAR « souscription Automatisée »


 Logigramme :

59
 Description de la procédure : souscrire un contrat d’assurance agricole STAR
« souscription automatisée » :

Voire Annexe 1

 Souscription d’un contrat d’assurance agricole STAR « souscription manuelle »


 Logigramme

 Description de la procédure : souscrire un contrat d’assurance agricole STAR


« souscription manuelle »

Voire Annexe 2

60
 L’annulation :

 Annuler la souscription à un contrat d’assurance agricole STAR :

 Logigramme :

61
2) Présentation des garanties

Définition : Couverture contre les risques Grêle et Incendie récoltes sur Pieds,
souscrits sous forme de Packs moyennant le versement d’une prime
d’assurance par l’assuré.

a) Grêle et incendie récoltes sur pieds

 Garantie Grêle : Cette assurance couvre la perte de quantité


causée par l’action mécanique du choc des grêlons aux récoltes
non encore ramassées.

 Garantie Incendie récoltes sur pieds : Cette assurance couvre


l’incendie, la chute de foudre et l’explosion aux récoltes sur
pieds.

Assuré : Personne Physique - Personne Morale.

Capital assuré : Crédit de campagne agricole remboursable sur une durée


maximale d’une année plafonné à 700 MDT.

Indemnisation : Versement en cas de sinistre d’une indemnité ne dépassant


pas le montant du crédit CT accordé plafonné à 700 MDT.

 En cas de vie : Règlement en totalité au profit de la BNA.

 En cas de décès :

 Sans sinistre agricole : Règlement en totalité au profit de la BNA


 Avec sinistre agricole :
 Règlement du sinistre agricole au profit de la BNA ;
 Règlement de la garantie TD au profit de la BNA (Mt crédit- Mt
sinistre);
 Règlement de la garantie TD au profit des bénéficiaires (reliquat).

 Primes d’assurance

62
Calcul de la prime payée par l’assuré en rapport avec le montant du crédit
octroyé déterminée comme suit :

Tableau 15 : Calcul de la prime payée par l’assuré

Garantie Incendie Garantie grêle

Calculée en % du montant du Calculée en fonction de 2


crédit CT accordé critères :

• Nature de la spéculation
(sensibilité à la grêle)

• Zone/région du projet
agricole (classe de risque
de grêle de 1 à 6)

 Commission BNA : Une commission est perçue par la BNA pour les
souscriptions aux différents packs.

b) Classes de vulnérabilité de la grêle

Classe 1 : Céréaliculture, fourrages, palmiers dattiers.

Classe 2 : Betterave, cultures protégées par filets paragrêles

Classe 3 : Légumineuses, oliviers, ail, oignon.

Classe 4 : Agrumes, Amandier, Grenadier,...

Classe 5 : Cultures maraichères (pomme de terre, tomate,…), pistachiers,


fraisiers, tabac, coton.

Classe 6: Fruits fragiles (pommier, poirier, pêcher, abricotier,…)

c) Les types d’assurances

 Assurance Temporaire Décès TD

63
 Définition

Couverture contre les risques Décès et Invalidité Absolue et Définitive (IAD),


souscrite sous forme de Packs, moyennant le versement d’une prime par
l’assuré.

 Assuré

Personne Physique – Age compris entre 18 et 75 ans (65 ans pour l’IAD).

 Capital assuré

Crédit de campagne agricole remboursable sur une durée maximale


d’une année, plafonné à 700 MDT.
 Indemnisation

Versement en cas de sinistre d’une indemnité ne dépassant pas le


montant du crédit CT accordé plafonné à 700 MDT.
 En cas du décès de l’assuré et en l’absence d’un sinistre agricole :
La BNA est le bénéficiaire unique de capital assuré.
 En cas de sinistre agricole : la BNA recevra le solde restant dû du
capital assuré. Le reste du capital est versé à l’assuré en cas d’IAD
ou aux bénéficiaires désignés par l’assuré en cas de décès.

 Primes d’assurance :
Calcul de la prime en rapport avec le montant du crédit octroyé.
 Commission BNA : Une commission est perçue par la BNA pour les
souscriptions effectuées.

 Assurance Multirisques Agricoles MRA

 Définition

Une couverture Multirisques Agricoles : incendie, vol, Bris de


machines,… pour les différents biens de l’exploitation.

64
 NB : Il s’agit de crédits destinés pour financer des différentes activités au
sein d’une même exploitation,
 Capital assuré : Montant du crédit CT.

 Assurance Multirisques Serres MRS

 Définition

Assurance Multirisques Serres couvre les serres ainsi que leur


contenu (équipement et cultures) contre les dommages résultant
des évènements suivants : incendie, tempêtes, grêle, gel et poids du
neige.

 Capital assuré : Montant du crédit CT

 Assurance Mortalité du Bétail

 Définition :

Assurance Mortalité couvre le cheptel vif d’une exploitation (veaux


d’engraissement et chamelons) contre la mortalité naturelle ou accidentelle.

 Capital assuré : Montant du crédit CT

 Assurance Mortalité & Accident d’Elevage

Définition : L'Assureur garantit la perte subite en cas de mort accidentelle des


volailles résultant des évènements suivants :

 Asphyxie due à l’action indirecte de l’incendie, coup de chaleur;

 Froid ou asphyxie, conséquences du non- fonctionnement accidentel des


installations d'aérations ou ventilations entrainant la mort (dommages
électriques, bris de machines);

 Froid, frayeur, exposition directe aux rayons du soleil ou asphyxie suite à


l'écroulement partiel ou total du bâtiment;

 Etouffement et suffocation à la suite d'une frayeur soudaine ;


65
 Abattage des volailles après accord préalable de l’Assureur;

 Maladies de tous genres approuvées par une expertise d’un vétérinaire


(à l’exclusion des maladies légalement réputées contagieuses).

 NB : Garantie accordée qu'en cas d’extension de la garantie Incendie


pour le bâtiment.

Section 3 : Etude de cas

Nous présentons dans cette section le cas étudié.

1) Cas nécessitant le recours à la STAR

 Montant du crédit CT > 700 MDT.

Cas de décisions de crédit agricoles CT spécifiques (non pris en charge au


niveau de l’application gérant le produit Assurance Agricole) : Exemples
d’exploitations se situant sur plusieurs zones, spéculation non prévue,
Crédits destinés pour financer des différentes activités au sein d’une même
exploitation, ...

Procédure :
La gestion de ces cas sera effectuée par correspondance (mail) entre la
Direction Technique STAR et le réseau de la BNA pour le choix du pack
correspondant et la souscription.

2) Cas pratique

 Tarification crédit court terme : assurance star

Exemple prime commerciale (DT) par zone et par capitale

66
Grêle + incendie Tarif plein avec coût du contrat

Zones Capitaux

5000 10000 50000

Mateur 92.5 160 705

Jendouba 112.5 200 905

Kasserine 217.5 410 1955

Tarif TD (DT) par capital selon la convention et hors pack avec coût du
contrat

Capitaux

5000 10000 50000

Mateur 50 100 500

Jendouba 50 100 500

Kasserine 50 100 500

67
Grêle+ incendie Avec réductions et sans coûts du
+TD contrat

Zones Capitaux

5000 10000 50000

Mateur 102.5 210 1075

Jendouba 118.5 242 1235

Kasserine 202.5 410 2075

68
CONCLUSION GENERALE

Tout au long de ce travail nous avons essayé de découvrir le lancement d’un nouveau produit
l’assurance agricole, à travers la diversification de produits bancassurance afin d’améliorer
l’activité de la banque.

A cette fin, on a réparti notre travail en trois chapitres hormis la partie introductive et la
conclusion générale.

Le premier chapitre est axé sur la présentation de l’environnement économique, le secteur


d’activité de la banque et le classement de la Banque Nationale agricole dans le secteur
bancaire.

Le deuxième chapitre a traité la division Bancassurance au sein de laquelle, nous avons réalisé ce
travail. En effet, nous avons présenté la Bancassurance, ses apports, ses avantages, ses
inconvénients, ses modèles dans le monde et les expériences réalisées en Tunisie. Aussi, nous
avons étudié le fonctionnement de la Bancassurance au sein de la BNA, le modèle pratiqué, les
conventions réalisées, et les différents produits proposés.

Le troisième chapitre a porté sur le déroulement du stage, les compétences acquises et les
tâches effectuées. En effet, ce chapitre a présenté le lancement d’un nouveau produit
l’assurance agricole, le type de partenariat et de crédit, les packs, les garanties, leur prime,
commission, indemnisation en cas de décès, d’invalidité ou bien d’hospitalisation. Afin de mieux
comprendre le déroulement de la prime payée par l’assurée et son compétitive, nous avons
réalisé une étude cas qui exprime bien cette nouvelle assurance agricole.

Le travail en équipe et la notion de collaboration avec l’environnement professionnel, ainsi que


le sens de responsabilité, le sens de l’organisation, l’amélioration des capacités de
communication, sont entre autres des compétences acquises à travers ce stage. Il nous a permis
également de découvrir des nouvelles techniques et mécanismes qui régissent les banques
surtout en matière de bancassurance particulièrement l’assurance agricole. En particulier, ce
stage nous a permis de découvrir un nouvel atout de l’assurance agricole. En effet, il nous a
donné la chance d’exercer et d’appliquer l’enchainement théorique que nous avons appris en
classe. Ce stage nous a permis aussi de réfléchir sur des solutions créatives afin de se prémunir
contre les risques liés au crédit agricole. En conclusion ce stage nous a permis d’améliorer nos
compétences, nos connaissances et de découvrir le monde professionnel.

69
BIBLIOGRAPHIE

70
Bibliographie

1- Document interne de la BNA


2- Cours de Technique de l’assurance
3- Cours de l’intermédiation financière

4- Rapport annuel 2017 assemblée générale ordinaire 30 avril 2018

Webographie

https://www.memoireonline.com/07/08/1279/bancassurance-commercialisation-des-produits-
assurantiels.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bancassurance

https://www.bct.gov.tn/bct/siteprod/documents/Conjoncture_fr.pdf

http://www.bna.tn/fr/a-propos-br-de-la-bna.2.html

https://www.memoireonline.com/07/08/1279/m_bancassurance-commercialisation-des-produits-
assurantiels8.html

71
ANNEXES

Annexe 1

72
Annexe 2

73
Annexe3
74
75
Annexe 4

Annexe5

76
77