Vous êtes sur la page 1sur 21
PROJETS DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT (PRD) PROJETS DE FORMATIONS SUD (PFS) Appel à propositions

PROJETS DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT (PRD)

PROJETS DE FORMATIONS SUD (PFS)

Appel à propositions de projet 2019

Orientations stratégiques et balises

Publication de l’appel : 26 septembre 2017 Date limite pour l’introduction des propositions de préprojet à l’ARES :

19 décembre 2017

propositions de préprojet à l’ARES : 19 décembre 2017 ARES – Académie de Recherche et d’Enseignement

ARES – Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur Rue Royale 180 1000 Bruxelles – Belgique T +32 2 225 45 11 www.ares-ac.be

SOMMAIRE

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

1 CONTEXTE 5 1.1 L’Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur (ARES) 5 1.2 Stratégie de
1
CONTEXTE
5
1.1 L’Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur (ARES)
5
1.2 Stratégie de l’ARES en matière de coopération au Développement
5
2
SYNERGIES ET COMPLÉMENTARITÉS ENTRE ACTEURS DE LA COOPÉRATION. 6
3
LES INSTRUMENTS PRD ET PFS
6
3.1 Définition
6
3.2 Objectifs et Résultats attendus
6
3.3 Groupes cibles et bénéficiaires
7
4
CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ
7
4.1 Concentration géographique
7
4.2 Cadres stratégiques communs
7
4.3 Partenariat - Intervenants
7
4.3.1
8
4.3.2
Intervenants académiques
Intervenants non académiques
8
4.4 Durée - Budget
9
4.5 Engagement
9
4.6 Cas des projets de poursuite
9
4.7 Cas des projets déjà présentés lors d’un appel antérieur
10
5
MODALITÉS D’INTRODUCTION DES PROPOSITIONS
10
5.1 Préprojets
10
5.2 Propositions de projet complètes
10
6
MODALITES DE SÉLECTION - FORMULATION - VALIDATION
11
6.1
11
6.2
Phase de sélection
Phase de formulation
Phase de validation
11
6.3
12
7
CRITÈRES DE SÉLECTION - VALIDATION
12
7.1
Critères de sélection
12

7.2

7.1.1 Pertinence au développement

12

7.1.2 Qualité scientifique

12

7.1.3 Stratégie d’intervention – Articulation avec les stratégies locales et autres activités de coopération

13

7.1.4 Adéquation de la ventilation budgétaire proposée à la stratégie d’intervention

13

Critères de validation

14

7.2.1 Faisabilité et réalisme

14

7.2.2 Durabilité

14

7.2.3 Partenariat

15

7.2.4 Prise en compte des risques potentiels

15

7.2.5 Complémentarités et synergies

15

7.2.6 Dimensions transversales

16

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

2 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

8 DISPOSITIONS DE MISE EN ŒUVRE

17

9 CALENDRIER

18

10 CONTACTS

20

10.1 ARES

20

10.2 Établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles

20

11 CHEK-LIST POUR L’INTRODUCTION D’UNE PROPOSITION DE PROJET

21

POUR L’INTRODUCTION D’UNE PROPOSITION DE PROJET 21 Projets de Recherche pour le Développement – Projets de

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

3 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

AVERTISSEMENT

Tous les documents et informations relatifs à cet appel sont disponibles sur le site de l’ARES à la page consacrée aux PRD-PFS :

sur le site de l’ARES à la page consacrée aux PRD-PFS :
sud-prd-pfs Projets de Recherche pour le Développement – Projets de

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES T : +32 2 225 45 11

4 /21

1

CONTEXTE

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

1.1 L’ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR (ARES)

L’Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur (ARES) est la fédération des établissements d’enseignement supérieur (EES) de la Fédération Wallonie- Bruxelles, Belgique. Organisme d'intérêt public, elle est chargée de soutenir les différents EES dans leurs missions d’enseignement, de recherche et de service à la collectivité. Elle fédère 6 universités, 19 hautes écoles, 16 écoles supérieures des arts et 86 établissements d’enseignement supérieur de promotion sociale dont elle organise la concertation et pour lesquels elle promeut les collaborations à l’échelle nationale et internationale.

collaborations à l’échelle nationale et internationale. En tant que coupole unique, l’ARES assure au secteur de

En tant que coupole unique, l’ARES assure au secteur de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles une coordination globale. Plus spécifiquement, elle coordonne également l’engagement des établissements en matière de coopération au développement pour ce qui concerne les activités relevant des subsides de la DGD gérés par l’ARES.

En son sein, la Commission de la Coopération au Développement (CCD) constitue l’organe de préparation et d’exécution des décisions de l’ARES dans ce domaine de compétence. Concrètement, elle est chargée par cette dernière de la définition et de la mise en œuvre d’une politique commune de coopération au développement.

1.2

STRATÉGIE DE L’ARES EN MATIÈRE DE COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT

L’objectif que poursuit l’ARES en matière de coopération au développement consiste à soutenir les EES des pays du Sud dans l’exercice de leurs trois missions fondamentales – formation, recherche et service à la société – et partant, dans leur rôle d’acteur du développement.

et partant, dans leur rôle d’acteur du développement . Autour d’une politique de coopération académique au

Autour d’une politique de coopération académique au développement commune définie au sein de l’ARES, les EES de la Fédération Wallonie-Bruxelles développent des activités conjointes de recherche, de formation ou d’appui institutionnel. Ils en assurent, avec leurs partenaires des pays du Sud, l'exécution et la supervision scientifiques, l'ARES en assurant le financement ainsi que la gestion financière et administrative.

Au travers des partenariats Nord-Sud ainsi mis en œuvre, chacune des parties bénéficie d’une collaboration « gagnant-gagnant ».

En tant qu’acteur institutionnel partenaire de la coopération belge au développement, l'ARES bénéficie d'un financement accordé par la Direction générale de la Coopération au Développement et de l'Aide humanitaire (DGD) du ministère des Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement.

Le programme quinquennal 2017-2021 de l’ARES-CCD en matière de coopération au développement est disponible sur le site de l’ARES.

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

5 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

2 SYNERGIES ET COMPLÉMENTARITÉS ENTRE ACTEURS DE LA COOPÉRATION

Les acteurs non-gouvernementaux de la coopération belge, dont fait partie l’ARES, ont élaboré en 2015 et 2016 des Analyses Contextuelles Communes (ACC) et des Cadres Stratégiques Communs (CSC) dans chacun des pays partenaires éligibles pour ces acteurs. Les CSC ainsi définis pour chaque pays constituent le cadre dans lequel s’inscrivent les interventions de chaque ACNG, et donc de l’ARES, pour le programme 2017-2021.

Cette dynamique collaborative se retrouve dans le programme quinquennal 2017-2021 de l’ARES en matière de
Cette dynamique collaborative se retrouve dans le programme quinquennal 2017-2021 de
l’ARES en matière de coopération. L’ARES veillera, dans ses interventions, à ce que des
synergies ou complémentarités soient recherchées, tant au niveau des ACNG belges qu’au
niveau des bailleurs locaux et internationaux.
3
LES INSTRUMENTS PRD ET PFS
3.1
DÉFINITION
Un PRD (Projet de Recherche pour le Développement) est un projet de recherche et
de diffusion des connaissances issu d’une initiative conjointe Nord-Sud répondant à une
problématique de développement locale, nationale voire régionale dépassant les frontières
du monde académique.
Un PFS (Projet de Formation Sud) est un projet de soutien à une formation supérieure
issu d’une initiative conjointe Nord-Sud en réponse à un besoin de formation identifié dans la
société locale, nationale ou régionale.
Un PFS peut consister à créer une nouvelle formation ou à soutenir une formation existante.
Cela peut concerner une formation 1 supérieure aboutissant à un diplôme, hors 1 er cycle (de
niveau 7 ou 8 du cadre européen de certification – voir adresse
https://ec.europa.eu/ploteus/content/descriptors-page) ou une formation supérieure non
diplômante aboutissant à un certificat.
3.2
OBJECTIFS ET RÉSULTATS ATTENDUS
Avec les Projets de Recherche pour le Développement, l’ARES entend renforcer durablement
les capacités de recherche d’un EES partenaire pour traiter une problématique clé de
développement identifiée dans la société locale. Ces projets visent aussi à renforcer les
capacités de relais d’un EES partenaire pour assurer la diffusion des connaissances auprès
des acteurs de la société civile, leur accompagnement et leur formation dans une perspective
durable de résolution des problématiques de développement.

1 Le démarrage de la formation doit être prévu au cours de la première année de fonctionnement.

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

6 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

Par les Projets de Formation sud, elle entend renforcer les capacités et l’offre de formation (initiale ou continue) d’un EES partenaire dans des domaines porteurs pour le développement de l’institution partenaire ou de la société (au niveau local ou régional).

3.3 GROUPES CIBLES ET BÉNÉFICIAIRES

Groupes cibles :

Enseignants, chercheurs, facultés, départements, unités, intervenants de la société civile.

Bénéficiaires directs :

Communauté académique dans son ensemble (enseignants, chercheurs, PATG, étudiants, équipes dirigeantes).

Institutions publiques, secteur privé, OSC, professionnelles.
Institutions
publiques,
secteur
privé,
OSC,
professionnelles.

organisations

Bénéficiaires indirects : Populations locales (pays ou région).

4

4.1

CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ

CONCENTRATION GÉOGRAPHIQUE

Durant son plan quinquennal 2017-2021, l’ARES a décidé de concentrer ses interventions dans 18 pays (voir liste des pays de concentration de l’ARES-CCD sur le site relatif à cet appel). Dans le cadre de l’appel à projets 2019, des projets sont éligibles dans 14 pays :

Bénin, Bolivie, Burkina Faso, Burundi, Cuba, Equateur, Haïti, Madagascar, Maroc, Pérou, RD Congo, Rwanda, Sénégal, Vietnam

Des institutions partenaires Sud ne jouant pas un rôle de coordination peuvent être localisées dans un des 31 pays partenaires éligibles dans le cadre de la Coopération non- gouvernementale belge. La liste de ces « Pays éligibles » est disponible sur le site de l’ARES.

4.2

CADRES STRATÉGIQUES COMMUNS

Les projets doivent être conçus en accord avec les Cadres Stratégiques Communs (CSC) qui ont été réalisés pour chacun des 14 pays éligibles de l’appel 2019 par les Acteurs de la Coopération Non Gouvernementale (ACNG) actifs dans ces pays. Concrètement, les projets doivent se rattacher à une ou plusieurs des cibles stratégiques dans lesquelles l’ARES s’est inscrite (Les documents des CSC des différents pays sont disponibles sur le site de l’ARES).

différents pays sont disponibles sur le site de l’ARES). 4.3 PARTENARIAT - INTERVENANTS Le projet doit

4.3

PARTENARIAT - INTERVENANTS

Le projet doit être mené en partenariat et, par conséquent, compter au minimum un EES de la FWB en tant que coordonnateur Nord, un EES coordonnateur Sud et, au minimum, un autre EES partenaire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les institutions d’enseignement et/ou de recherche partenaires au Sud doivent répondre aux critères suivants :

l’institution assure une fonction de service public (institution publique ou service public fonctionnel) ;

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

7 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

l’institution ne poursuit pas de but lucratif ;

les diplômes que l’institution décerne sont reconnus par les autorités des administrations publiques des pays concernés.

4.3.1 Intervenants académiques

Coordonnateur Nord : le coordonnateur Nord du projet est un membre permanent du corps académique d’un établissement d’enseignement supérieur (EES) de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il coordonne les aspects académiques et scientifiques du projet. Vis-à-vis de l’ARES, il est le point de contact officiel pour toute communication relative au projet. L’EES coordonnateur Nord lui confie l’exécution du projet, y compris dans ses aspects administratifs et financiers.

y compris dans ses aspects administratifs et financiers. EES coordonnateur Nord : l’EES de la Fédération

EES coordonnateur Nord : l’EES de la Fédération Wallonie-Bruxelles auquel est rattaché le coordonnateur. Lorsque le projet est sélectionné et autorisé à démarrer, c’est lui qui est responsable du projet vis-à-vis de l’ARES.

Coordonnateur Sud : le coordonnateur Sud du projet est un membre permanent du corps académique ou scientifique d’un EES d’un des 14 pays de concentration de l’appel 2019. Il coordonne les aspects académiques et scientifiques du projet au Sud.

EES coordonnateur Sud : l’EES d’un des 14 pays de concentration de l’appel 2019 auquel est rattaché le coordonnateur Sud.

Partenaire(s) : académique(s) ou scientifique(s) d’un EES du Nord (partenaire[s] Nord) ou d’un EES d’un des pays partenaires éligibles dans le cadre de la Coopération non- gouvernementale belge (partenaire[s] Sud) associé(s) structurellement à la conception et la mise en œuvre du projet.

EES partenaire(s): EES du Nord ou d’un des 31 pays partenaires éligibles dans le cadre de la Coopération non-gouvernementale belge en partenariat avec lequel (lesquels) la proposition de projet a été conçue et avec lequel (lesquels) le projet est mis en œuvre. Il peut y avoir plusieurs EES partenaires, tant au Nord qu’au Sud.

Académique(s) et chercheur(s) associé(s) : académique(s) ou chercheur(s) du Nord ou d’un des 31 pays partenaires éligibles dans le cadre de la Coopération non-gouvernementale belge chargé(s) ponctuellement de la réalisation de certaines activités menées dans le cadre du projet.

belge chargé(s) ponctuellement de la réalisation de certaines activités menées dans le cadre du projet.

Des étudiants en master peuvent également être associés lorsque cela est pertinent.

4.3.2

Intervenants non académiques

Partenaire(s) non académique(s) : membre(s) d’une institution non académique du Nord ou des 31 pays partenaires éligibles dans le cadre de la Coopération non- gouvernementale belge (ONG, pouvoirs publics, coopératives, secteur privé,…) associé(s) structurellement à la conception et la mise en œuvre du projet.

Institution(s) partenaire(s) non académique(s) : institution(s) non académique(s) du Nord ou des 31 pays partenaires éligibles dans le cadre de la Coopération non- gouvernementale belge en partenariat avec laquelle (lesquelles) la proposition de projet a été conçue et avec laquelle (lesquelles) le projet est mis en œuvre. Il peut y avoir plusieurs institution(s) partenaire(s) non académique(s), tant au Nord que dans le pays partenaire.

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

8 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

Non-académique(s) associé(s) : membre(s) d’institutions non académiques du Nord ou des 31 pays partenaires éligibles dans le cadre de la Coopération non-gouvernementale belge chargé(s) ponctuellement de la réalisation de certaines activités menées dans le cadre du projet.

L’ARES attire l’attention des coordonnateurs et de leurs partenaires sur l’importance de centrer les moyens sur les partenaires académiques du Sud. Pour les aspects de services à la communauté, rechercher l’appui financier des partenaires de la société civile ou de l’État est recommandé.

4.4

DURÉE - BUDGET

civile ou de l’État est recommandé. 4.4 DURÉE - BUDGET • Les PRD et les PFS

Les PRD et les PFS ont une durée de 3 ou 5 ans.

Le budget déposé pour les projets doit respecter les Normes financières des PRD-PFS que l’on trouve à la rubrique « Formulaire ».

Le budget déposé pour les projets de 3 ans ne peut pas dépasser 350 000 € et le budget déposé pour les projets de 5 ans ne peut pas dépasser 500 000 €.

Les projets proposés pour une durée de 5 ans doivent prévoir des doctorats.

Tous les projets 2019 débuteront le 01/01/2019

Les budgets des projets seront subdivisés en tranches annuelles, calées sur les années civiles.

4.5

ENGAGEMENT

Tous les intervenants (coordonnateurs ou partenaires) et leurs institutions, au Nord comme au Sud, s’engagent à mettre le projet en œuvre en signant une déclaration d’intention lors de la remise du dossier final.

4.6

CAS DES PROJETS DE POURSUITE

Un projet sera considéré comme un projet de poursuite si, comparé à un projet ou une activité d’un appui institutionnel précédent(e), il rencontre les trois critères suivants :

il rencontre les trois critères suivants : 1. même discipline/thématique ; 2. même équipe en

1. même discipline/thématique ;

2. même équipe en Belgique (entité participante) ;

3. même équipe localement (entité participante).

Conditions préalables à l’introduction :

les objectifs du projet ou de l’activité précédent(e) doivent avoir été atteints ;

une évaluation du projet ou de l’activité précédent(e) est obligatoire avant la validation de la proposition de projet introduite ;

pour permettre cette évaluation, l’intention d’introduction d’un projet de poursuite doit être annoncée à l’ARES en temps utile.

Points d’attention :

le projet de poursuite doit dans tous les cas présenter une plus-value par rapport au projet initial ; il ne peut s’agir d’une simple prolongation des mêmes activités ;

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

9 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

aucune priorité n’est accordée au projet de poursuite, qui est ainsi mis en concurrence avec les autres propositions de projet introduites ;

Tout projet de poursuite non annoncé comme tel dans le formulaire de proposition de préprojet sera considéré comme non recevable.

4.7 CAS DES PROJETS DÉJÀ PRÉSENTÉS LORS D’UN APPEL ANTÉRIEUR

La nouvelle proposition devra expliquer la manière dont les remarques formulées par les experts lors des appels antérieurs sont prises en compte.

experts lors des appels antérieurs sont prises en compte. 5 5.1 MODALITÉS D’INTRODUCTION DES PROPOSITIONS

5

5.1

MODALITÉS D’INTRODUCTION DES PROPOSITIONS

PRÉPROJETS

Les propositions de préprojets peuvent être rédigées en français ou en anglais. Les annexes en espagnol sont acceptées.

Elles doivent être introduites sur base du formulaire de proposition de préprojet (Le document est disponible sur le site de l’ARES).

Elles doivent être accompagnées des CV (5 pages maximum) des coordonnateurs et des partenaires.

Elles doivent être introduites par e-mail à la personne de référence de l’EES coordonnateur Nord (voir infra) pour le 6 décembre 2017 et au plus tard le 11 décembre 2017.

Elles doivent être introduites officiellement à l’ARES par e-mail par l’EES coordonnateur Nord au plus tard le 19 décembre 2017 à 12 h 00.

Le non-respect du délai d’introduction entraîne le rejet de la proposition

5.2

PROPOSITIONS DE PROJET COMPLÈTES

• • • •

Les propositions de projet complètes peuvent être rédigées en français ou en anglais. Les annexes en espagnol sont acceptées.

Elles doivent être introduites sur base d’un formulaire qui sera transmis aux coordonnateurs Nord des préprojets sélectionnés.

Le formulaire doit être accompagné de toutes les annexes requises.

Elles doivent être introduites par e-mail à la personne de référence de l’EES coordonnateur Nord (voir infra) au plus tard pour le 20 août 2018.

Elles doivent être introduites officiellement à l’ARES par e-mail par l’EES coordonnateur Nord au plus tard le 28 août 2018 à 12 h 00. Seules les déclarations d’intention signées doivent parvenir à l’ARES en version papier.

Le non-respect du délai d’introduction entraîne le rejet de la proposition

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

10 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

6 MODALITES DE SÉLECTION - FORMULATION - VALIDATION

6.1 PHASE DE SÉLECTION

La recevabilité administrative des propositions de préprojets est examinée par le secrétariat de la Commission de la Coopération au Développement de l’ARES.

Chaque proposition de préprojet recevable est analysée par trois experts externes spécialisés en coopération académique au développement et deux experts scientifiques issus des EES de la Fédération Wallonie-Bruxelles spécialisés dans les disciplines propres à chaque projet (voir les critères ci-dessous et la grille d’analyse disponible sur le site de l’ARES).

la grille d’analyse disponible sur le site de l’ARES). • Sur base de l’avis des experts,

Sur base de l’avis des experts, la Commission de la Coopération au Développement de l’ARES procède à la sélection des préprojets en tenant compte du nombre de projets prévus dans le cadre de l’appel et d’éventuels critères politiques et stratégiques.

6.2

PHASE DE FORMULATION

Les propositions retenues à l’issue de la phase de sélection s’engagent dans une phase de formulation qui doit être réalisée selon la méthode de la « Gestion axée sur les résultats » (GAR). Cette méthode constitue une forme de garantie d’utilisation efficace et efficiente des ressources mises à disposition en matière de développement et de coopération au développement. Elle se conçoit toutefois plus largement comme une approche intégrée comprenant un certain nombre d’outils visant l’adaptation et l’amélioration des stratégies d’intervention par la reddition de compte et par la prise en compte des progrès réalisés.

La GAR engage, de manière générale, à « gérer et mettre en œuvre l’aide en se concentrant sur les résultats souhaités et en utilisant les données disponibles en vue d’améliorer le processus de décision ». Il s’agit donc bien d’une stratégie de gestion qui touche à la fois à la programmation-planification, au suivi-évaluation (des progrès et des résultats), à la gestion des risques, aux systèmes d’information et à la communication des résultats.

•

Dans cette optique, les dispositions suivantes sont prises pour la phase de formulation des propositions complètes :

Chaque équipe de projet sera accompagnée par un expert en coopération académique au développement qui leur apportera un appui technique en formulation de projet. Cet accompagnement est envisagé dans une optique d’amélioration collaborative et est organisé selon des balises qui sont communiquées aux coordonnateurs après la phase de sélection des préprojets.

Une journée de rencontre entre les coordonnateurs des préprojets sélectionnés et les experts en coopération académique au développement désignés par l’ARES sera organisée en mars 2018.

La phase de formulation comprendra la réalisation d’une mission sur le terrain qui permettra de réunir les partenaires Nord et Sud. Les promoteurs de projets sont invités à organiser sur place un atelier participatif de formulation de projet réunissant l’ensemble des parties prenantes du projet.

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

11 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

6.3 PHASE DE VALIDATION

A l’issue de la phase de formulation, les propositions de projet complètes sont déposées à l’ARES et sont soumises à une phase de validation lors de laquelle elles ne sont pas mises en concurrence. Cette phase se décompose comme suit :

Vérification de la recevabilité administrative des propositions de projet complètes par le secrétariat de la Commission de la Coopération au Développement de l’ARES.

Validation des propositions de projet complètes par les 3 experts spécialisés en coopération académique au développement et les experts scientifiques (2 par proposition) qui ont participé à la sélection des propositions de préprojet.

Approbation des propositions validées par l’ARES et inclusion dans la programmation 2019 du programme quinquennal 2017-2021.

la programmation 2019 du programme quinquennal 2017-2021. 7 7.1 CRITÈRES DE SÉLECTION - VALIDATION CRITÈRES DE

7

7.1

CRITÈRES DE SÉLECTION - VALIDATION

CRITÈRES DE SÉLECTION

Les propositions de préprojet sont analysées par les experts sur la base d’une grille d’analyse (document disponible sur le site de l’ARES) reprenant les critères suivants :

7.1.1

Pertinence au développement

La pertinence au développement (local, régional ou national) des propositions de projet est une exigence incontournable. Les propositions devront à cet égard répondre de manière satisfaisante aux questions suivantes :

Le projet s’articule-t-il correctement avec le contexte dans lequel il va devoir s’inscrire (notamment en référence aux ACC et aux fiches pays constitutives du programme 2017-2021 disponibles sur le site de l’ARES) ?

Le projet concerne-t-il une problématique de développement avérée dans le(s) pays concerné(s) ? La résolution de cette problématique aura-t-elle un impact, direct ou indirect, sur le développement du (des) pays concerné(s) et permettra-t-elle de répondre aux besoins des publics cibles et bénéficiaires finaux ?

aux besoins des publics cibles et bénéficiaires finaux ? 7.1.2 Qualité scientifique Avec la pertinence au

7.1.2

Qualité scientifique

Avec la pertinence au développement, la qualité scientifique et pédagogique d’un projet aura un poids déterminant lors de la sélection des PRD et des PFS. Plus concrètement, ces projets devront satisfaire une série d’exigences qui sont listées ci-dessous.

Pour les PRD, décrire les questions scientifiques traitées et expliquer l’apport scientifique du projet.

Pour les PFS, décrire les thématiques abordées dans le cadre de la formation au travers du programme de cours et expliquer la manière dont elles couvrent les différents aspects de la problématique identifiée.

Le caractère multidisciplinaire des projets est important : il importe de mettre en évidence les différentes disciplines impliquées et de montrer comment leur intégration permettra au projet d’avoir l’impact attendu.

Présenter un état de l’art des questions scientifiques traitées

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

12 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

Les CV des partenaires (joints conformément aux normes requises : 5 pages maximum avec les cinq meilleurs publications dans le (ou les) champ(s) scientifique(s) visé(s) par le projet) doivent attester de l’adéquation de la qualification des intervenants par rapport à la problématique traitée.

7.1.3 Stratégie d’intervention – Articulation avec les stratégies locales et autres activités de coopération

7.1.3.1 Stratégie d’intervention

Les objectifs général et spécifique du projet doivent être précisés, ainsi que les différents axes
Les objectifs général et spécifique du projet doivent être précisés, ainsi que les différents
axes de la stratégie d’intervention. En outre, les réponses aux questions suivantes doivent
être données :
• La
stratégie
proposée
tient-elle
compte
du
contexte
dans
lequel
s’inscrit
la
proposition ?
• La stratégie proposée répond-elle efficacement à la problématique identifiée ?
• Pour les PRD, la stratégie proposée intègre-t-elle adéquatement les différentes
questions scientifiques traitées ?
• Pour les PFS, l’organisation de la formation et les méthodes pédagogiques
envisagées sont-elles adaptées au public-cible visé et aux objectifs de la formation ?
• La stratégie proposée contribue-t-elle à renforcer les capacités du (des) partenaire(s)
Sud du projet
• Quel est le caractère innovant de la stratégie proposée ?
• La stratégie proposée est-elle susceptible d’avoir un impact direct ou indirect sur le
développement du pays ou de la région ?
7.1.3.2
Articulation de la proposition avec les stratégies locales et autres activités de
coopération
Comme indiqué au point 2 de ce document, les activités de complémentarités et de
synergies avec les autres acteurs de la coopération présents dans chacun des pays éligibles,
et en particulier avec les ACNG belges, sont une priorité de l’ARES. Au niveau du préprojet, il
est demandé de décrire comment la proposition s’articulera avec les stratégies nationales et
avec les autres activités de développement menées dans le pays par les différents bailleurs,
en ce compris l’ARES, en tenant compte notamment du Cadre Stratégique Commun pour ce
pays. Les activités de synergies ou de complémentarités concrètes seront précisées et
détaillées lors de la phase de formulation.
7.1.4
Adéquation de la ventilation budgétaire proposée à la stratégie d’intervention
Au stade du préprojet, il est demandé de donner des enveloppes pour différents postes
budgétaires généraux (investissement, fonctionnement, personnel, bourses, frais de
mission…). Les experts évalueront si le ratio entre ces différentes enveloppes s’accorde avec
la stratégie proposée.

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

13 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

7.2 CRITÈRES DE VALIDATION

Au cours de la phase de formulation des propositions complètes, il sera demandé un approfondissement des différentes rubriques présentes dans le formulaire de préprojet. S’y ajouteront divers items plus détaillés (description détaillée des activités, groupes-cibles, bénéficiaires, état de l’art, bibliographie, chronogramme, cadre logique, gouvernance du projet, synergies et complémentarités, prise en compte des dimensions genre et environnement, durabilité, gestion des risques, budget détaillé etc…)

Lors de la validation, les experts vérifieront que ces items sont correctement décrits et articulés.
Lors de la validation, les experts vérifieront que ces items sont correctement décrits et
articulés. Ils prendront également en compte les aspects ci-dessous.
7.2.1
Faisabilité et réalisme
Les propositions déposées devront démontrer la faisabilité des activités prévues, le
réalisme du chronogramme de ces activités, l’adéquation entre le budget prévu et
les activités programmées.
7.2.2
Durabilité
7.2.2.1
Renforcement des capacités et des ressources locales
Un des moyens de garantir la durabilité d’un projet est d’investir dans les ressources locales,
tant humaines que matérielles. Dès lors, dans les propositions déposées, il est important
d’être attentif aux éléments suivants :
• Programme d’activités se déroulant principalement dans le pays en
développement ;
• inclusion de formations doctorales et aide à l’intégration ou la réintégration des
docteurs ainsi formés (équipement de laboratoire, documentation, présence d’un
technicien formé, etc.).
7.2.2.2
Viabilité financière
La durabilité financière des projets implique qu’après leur clôture, ceux-ci puissent continuer
sans le financement de l’ARES, sauf dans les cas où ils ont explicitement une durée limitée
dûment justifiée. L’ARES demande donc que les projets déposés présentent un modèle
économique qui démontre comment les activités de recherche ou les formations qu’ils
entendent mettre en œuvre pourront subsister financièrement après la fin du projet.
7.2.2.3
Appropriation

L’ARES attache une grande importance à la place occupée par les partenaires du Sud dans la réalisation des PRD et des PFS, et ce depuis la phase de conception du projet. Elle souhaite donc que les projets détaillent la contrepartie locale, en termes de moyens humains, financiers, logistiques, ainsi que les moyens mis en œuvre pour la reprise locale du projet avant la clôture de celui-ci.

Dans cette optique, l’ARES favorise l’implication des partenaires du Sud via les mesures listées ci-dessous :

engagement officiel des partenaires du Sud : déclaration d’intention signée par les coordonnateurs et partenaires Sud à joindre aux propositions de projet complètes ;

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

14 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

élaboration conjointe du projet par les partenaires Nord et Sud (mission de formulation sur le terrain, etc);

approbation des rapports par tous les intervenants du projet.

7.2.3 Partenariat

Les propositions complètes doivent proposer une répartition des tâches équilibrée entre intervenants du Nord et du Sud, tant du point de vue de l’atteinte des résultats escomptés que du respect des budgets et chronogramme, décrite sous forme d’un organigramme fixant la gouvernance du projet, les relations entre les intervenants et leurs niveaux de responsabilité et d’engagement.

et leurs niveaux de responsabilité et d’engagement. : voir sur le site de l’ARES. Une analyse

: voir sur le site de l’ARES.

Une analyse approfondie des forces et faiblesses des partenaires Sud n’ayant aucune expérience de coopération avec l’ARES sera réalisée (se référer à la liste des actions en cours disponible sur le site de l’ARES), avec une attention particulière portée aux capacités administratives et financières.

7.2.4

Prise en compte des risques potentiels

Pour garantir la mise en œuvre des activités prévues, l’atteinte des résultats attendus et, partant, leur efficacité, les risques susceptibles d’entraver la mise en œuvre des projets seront pris en compte dans leur sélection et lors de la formulation. Il faudra fournir une analyse initiale des risques directement liés au projet et décrire les mesures de gestion préventives ou correctives mises en place. Les risques dont il est question peuvent être matériels, académiques, environnementaux, politiques, économiques ou sociaux.

7.2.5

Complémentarités et synergies

Comme expliqué au point 2, les interventions de l’ARES, et les projets PRD et PFS 2019 en particulier, devront s’inscrire, dans la mesure du possible, en cohérence et en synergie avec les activités de l’ARES dans les pays concernés et avec celles qui sont financées par les autres acteurs de la coopération belge et par les bailleurs de fonds étrangers. À cet égard, les documents utiles à consulter sont entre autres les suivants :

les Fiches Pays constitutives du programme quinquennal 2017-2021 de l’ARES : voir sur le site de l’ARES.

les Analyses contextuelles communes (ACC) qui ont été réalisées, par pays, par

les Acteurs de Coopération non gouvernementale (ACNG) dans le courant de l’année

les Cadres Stratégiques communs (CSC) qui ont été réalisés, par pays, par les Acteurs de Coopération non gouvernementale (ACNG) dans le courant de l’année

: voir sur le site de l’ARES.

• 2015 •
2015

2016

Voir liste des activités en cours de l’ARES sur le site de l’ARES.

la base de données en ligne de la coopération belge :

les forums des acteurs belges dans les pays de concentration via les attachés de coopération des ambassades de Belgique.

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

15 /21

7.2.6 Dimensions transversales

7.2.6.1 Genre

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

Le déséquilibre et l’inégalité entre les droits et les chances qu’ont les femmes et les hommes dans le monde est une réalité d’autant plus vraie dans les contextes marqués par la pauvreté. Ce sont aussi ces inégalités qui entravent le développement. C’est la raison pour laquelle accorder une attention spécifique à cette question dans le cadre des projets constitue un moyen d’améliorer les retombées sur les bénéficiaires.

En conformité avec la Loi du 19 mars 2013 relative à la Coopération au Développement,
En conformité avec la Loi du 19 mars 2013 relative à la Coopération au Développement,
modifiée par la Loi du 9 janvier 2014, et mise à jour le 30/06/2016, l’ARES entend donc que
les stratégies d’intervention développées au sein des PRD/PFS comprennent des actions et
dispositions de nature à favoriser l’intégration de la dimension « genre ».
7.2.6.2
Environnement
Dans le sillage des Conférences des Nations unies sur l'environnement et le développement
(Sommet de la Terre, Rio, 1992) et sur le développement durable (Rio+20, 2012), le
développement durable a été propulsé au sommet de l’agenda international. De plus,
l’accord sur le climat adopté à l’unanimité lors de la COP21 de la conférence des Nations
Unies sur les changements climatiques (Paris, décembre 2015) a fait de la lutte contre le
réchauffement climatique une priorité mondiale. La préservation de l’environnement et
des ressources naturelles pour les générations futures occupe, dans ce contexte, une
place de premier ordre. Conformément aux engagements de la Belgique dans ce domaine et
à la Loi relative à la coopération au développement, la Coopération belge promeut un
modèle de développement qui « satisfasse les besoins humains actuels sans compromettre la
capacité de la terre à satisfaire les besoins des générations futures » et qui soit donc en
phase avec la sauvegarde de l’intégrité, de la fonctionnalité et de la productivité des
écosystèmes.
En conformité avec la Loi du 19 mars 2013 relative à la Coopération au Développement,
modifiée par la Loi du 9 janvier 2014, et mise à jour le 30/06/2016, l’ARES encourage donc
toutes les actions et dispositions de nature à favoriser l’intégration de la
dimension « protection de l’environnement et des ressources naturelles » dans les
activités développées au sein des PRD-PFS. A titre d’exemple, les outils suivants sont mis à
disposition des coordonnateurs pour la mise en œuvre de cette dimension environnementale
dans leur projet, à toutes les étapes de sa conception et de sa mise en oeuvre, y compris à
la phase d’identification :
-
La boîte à outils Klimos : http://ees.kuleuven.be/klimos/toolkit/index.html
-
L’outil d’intégration environnementale (OIE) développé par Louvain Coopération :
https://www.louvaincooperation.org/oie-outil-dintegration-environnemental/

Des outils similaires sont disponibles sur internet. Les coordonnateurs sont libres de choisir un autre outil s’ils le désirent.

7.2.6.3 Autres dimensions transversales

Il importe également que les coordonnateurs de projets prennent en compte, si leur proposition s’y prête, les dimensions suivantes :

l’utilisation des technologies numériques

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

16 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

Les migrations

Les droits humains

La croissance inclusive et durable et l’entreprenariat

Le changement climatique.

8 DISPOSITIONS DE MISE EN ŒUVRE

Les projets sélectionnés font l’objet d’une convention signée entre l’ARES et les EES coordonnateurs Nord et Sud. L’institution responsable du projet vis-à-vis de l’ARES est l’EES coordonnateur Nord.

vis-à-vis de l’ARES est l’EES coordonnateur Nord. • L’EES coordonnateur Nord signe avec l’EES

L’EES coordonnateur Nord signe avec l’EES coordonnateur Sud et les partenaires une convention fixant les modalités internes de fonctionnement du projet.

Les projets inclus dans la programmation 2019 démarrent le 01/01/2019. Ils sont gérés par années civiles.

Les modalités de gestion relatives aux projets sélectionnés sont les suivantes :

gestion décentralisée, liquidation du subside en tranches contre remise de rapports administratifs et financiers.

Chaque projet devra constituer, au Nord comme au Sud, un comité de pilotage (réunions semestrielles) qui veillera à assurer, en phase de mise en œuvre, le suivi du projet en accord avec les résultats et objectifs visés, en utilisant son cadre logique et son chronogramme.

Le coordonnateur Nord s’engagera à participer aux réunions du groupe pays de l’ARES concerné par sa proposition

Outre des rapports d’activités et financiers périodiques, le coordonnateur Nord devra transmettre un rapport d’activités global en fin de projet. Les modèles seront prédéfinis et communiqués en temps utile. Ces rapports s’inscrivent dans la logique du rapportage de résultats et permettent d’assurer le suivi des projets et d’en apprécier les effets et impacts.

Pour chaque projet, une évaluation sera réalisée à mi-parcours, permettant une éventuelle réorientation des activités. Par ailleurs, en cas de difficultés rencontrées dans la réalisation du projet, une évaluation externe par un expert indépendant pourra être mise en œuvre à la demande soit des intervenants du projet soit de l’ARES. Une telle évaluation externe ne sera pas à charge du budget du projet.

externe ne sera pas à charge du budget du projet. Projets de Recherche pour le Développement

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

17 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

9

CALENDRIER

Date

Action

Responsable

26 septembre 2017

Publication de l’appel à propositions de projet

ARES (secrétariat de la CCD)

Introduction des propositions de préprojet à l’EES coordonnateur Nord

6 décembre 2017 et au plus

tard 11 décembre 2017

Coordonnateurs Nord

19 décembre 2017 à 12 h 00 Introduction des propositions de préprojet à l’ARES Cellules
19
décembre 2017 à 12 h 00
Introduction des propositions
de préprojet à l’ARES
Cellules de coopération
internationale des EES de la
FWB
Envoi de la liste des projets
19
décembre 2017
et de l’horaire des entrevues
ARES (secrétariat de la CCD)
aux EES
Envoi à l’ARES des
22
janvier 2018
desiderata des experts
scientifiques
Cellules de coopération
internationale des EES de la
FWB
19
décembre 2017 – 23
février 2018
Analyse des propositions de
préprojet
Experts en coopération
académique au
développement
26
janvier – 23 février 2018
Analyse des propositions de
préprojet
Experts scientifiques de la
FWB
26
février – 2 mars 2018
Réunions d’évaluation des
préprojets
Experts en coopération
académique au
développement et experts
scientifiques de la FWB
2
mars 2018
Sélection des préprojets
ARES – Bureau de la CCD
(mandaté par la commission)
5
mars 2018
Information sélection aux
coordonnateurs Nord
ARES (secrétariat de la CCD)
3
– 19 mars 2018
Rédaction des rapports de
sélection

Experts en coopération académique au développement avec la participation des experts scientifiques

21 mars 2018

Réunion coordonnateurs – Experts formulation

ARES - CCD

15

mars – 15 août 2018

Phase de formulation

(accompagnement et mission sur le terrain)

Equipes des projets + experts formulation

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

18 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

Date

Action

Responsable

Voir la date définie par l’EES nord

Introduction des propositions complètes à l’EES

coordonnateur Nord

Coordonnateurs Nord

28 août 2018 à 12 h 00 Introduction des propositions complètes à l’ARES Cellules de
28
août 2018 à 12 h 00
Introduction des propositions
complètes à l’ARES
Cellules de coopération
internationale des EES de la
FWB
28
août - 14 septembre
Validation des propositions
2018
complètes
Experts externes et experts
scientifiques de la FWB
17
Septembre 2018
Approbation des propositions
validées par les experts
Bureau de l’ARES-CCD
Approbation des projets
24
Septembre 2018
ARES (CCD)
2019

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

19 /21

10 CONTACTS

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

10.1 ARES

Pour toute question relative à cet appel merci de prendre contact avec :

Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur - ARES Direction de la Coopération au Développement Fanny
Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur - ARES
Direction de la Coopération au Développement
Fanny BERNARD
Projets de recherche et de formation
pour le développement
Rue Royale 180 – 1000 Bruxelles
Anne-Marie DECOSTER
Projets de recherche et de formation pour le
développement
Rue Royale 180 – 1000 Bruxelles
T
: +32 2 225 45 64
T
: +32 2 225 45 24
F
: +32 2 225 45 05
F
: +32 2 225 45 05
fanny.bernard@ares-ac.be
anne-marie.decoster@ares-ac.be
Véronique SCHMIT
Projets de recherche et de formation
pour le développement
Rue Royale 180 – 1000 Bruxelles
T
: +32 2 225 45 63
F
: +32 2 225 45 05
veronique.schmit@ares-ac.be
10.2
ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR DE LA
FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES
Pour l’introduction des propositions de projet à l’ARES, merci de vous adresser aux
personnes de référence au sein de chaque établissement d’enseignement supérieur.
Leurs
coordonnées
sont
disponibles
sur
le
lien
suivant :
http://www.ares-
ac.be/images/documents_references/ARES-Contacts-Etablissements-Coop-dev.pdf

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

20 /21

ARES Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur

11 CHEK-LIST POUR L’INTRODUCTION D’UNE PROPOSITION DE PROJET

Respect de la liste des 14 pays éligibles

Respect de la durée

Respect du budget maximal autorisé

Caractère inter-établissement en Fédération Wallonie-Bruxelles : au minimum 2 EES de la Fédération Wallonie-Bruxelles

• Respect du formulaire de proposition de (pré-)projet • Respect du délai d’introduction des propositions
• Respect du formulaire de proposition de (pré-)projet
• Respect du délai d’introduction des propositions
• Respect de la langue d’introduction des propositions : français ou anglais (annexes en
espagnol acceptées)
• Le cas échéant, respect des conditions spécifiques aux projets de poursuite
• En cas de réintroduction, présence de réponses aux remarques formulées par les
experts lors de la (des) introduction (s) précédente(s)
• Respects du format requis pour les CV
• Proposition complète : déclarations d’intention signées par les représentants légaux
Nord et Sud et par les intervenants
• Préprojet
et
proposition
complète :
introduction
par
le
responsable
de
l’EES
coordonnateur Nord
• Pour la création de formations diplômantes, déclaration d’intention signée par le
responsable de l’institution partenaire locale, ce dernier s’engageant à solliciter
l’officialisation la formation au niveau ministériel en cas de sélection. Le Décret
ministériel relatif à la reconnaissance de la formation doit être fourni dans l’année qui
suit la mise en place de la formation

Projets de Recherche pour le Développement – Projets de Formation sud – Appel 2019 – Orientations stratégiques et balises – Septembre

2017

ARES – ACADÉMIE DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RUE ROYALE 180, 1000 BRUXELLES

T : +32 2 225 45 11

21 /21