Vous êtes sur la page 1sur 17

L’exploitation

1- Géniralité

Dans toute exploitation minière à ciel ouvert, les travaux miniers sont l’ensemble des
travaux du processus de production minière, nécessaire à l’extraction des minéraux utiles du
sou – sol réalisé à la surface terrestre.

Ainsi, d’après les caractéristiques qui se matérialisent par différends morphologiques


du gisement et la nature du produit à extraire un programme général est établi, dont le respect
de l’ordre chronologique de l’exécution des travaux envisagés est impératif.

Le présent document reprend les trais principaux des travaux réalisé durant la validité
du titre minier d’exploitation du gisement de Tamazert.

Le gisement de kaolin de Tamazert est divisé en trois principaux endroits. Appelé


corps à savoir : corps centrale ; le plus important en réserves, le corps nord en deuxième
position et le corps sidi Kader ; le moins important en réserves mais celui qui présente la
meilleur qualité.

Ces 03 corps se présentent sous forme de lentilles qui s’étendent sur plusieurs
dizaines de mètres avec une épaisseur moyenne de 20 mètres.

Les réserves sont 8 050 400 (tonnes) et fait l’objet d’une étude qui a conduit à l’alimentation

d’une usine de traitement d’une capacité de 50.000 (tonnes/an) en produit fini.St1

L’année 2018 a pour prévision d’exploitation 150 000 tonnes dont 60 000 tonnes destinées
pour le traitement et 122 000 tonnes tout-venant pour les ventes.

2- Processus d'exploitation du gisement :

Les principaux processus d'exploitation du gisement se regroupes en quatre parties telles que :

1 – Travaux de recherches;et prospection

2 – Travaux préparatoires;

3 – Travaux d'abattage ;

4 – travaux de chargement et transport.

1
À chaque processus principal correspondant les travaux auxiliaires dont la réalisation
permettent de faciliter son exécution.

2-1- Travaux de recherches;et prospection :

Ces travaux consistent à la localisation des zones à forte teneur en oxydes de fer avoisinant les
grands accidents tectoniques, afin de faire extraction localisée sélective.

Les travaux de recherche s’effectueront à l’aide d’échantillonnage le long du front d’abattage


et suivant une maille approprie sur les différents niveaux en exploitation selon les conditions
géologiques du gisement. les prises d’échantillons dans la mesure du possible se feront
suivant les mailles : 5*5 ; 10*10 ; 20*20 (m).

Fig 18 : les mailles

On peut identifier notre gisement par catégorie de qualité à l'aide des analyses au laboratoire
visant à la détermination des valeurs : de blancheur, de viscosité, de (BET) ou (surface
spécifique) et d’abrasivité.

120 prélèvement des échantillons sont planifiés par an ; soit 10 échantillons par mois, ceci
dans la mesure où le laboratoire arriverait à les analyser, à défaut le prélèvement des
échantillons se fait par saignées sur les fronts d’abattage et par puits sur les plates formes.

Mais s’il ya une existence d’un depot assez important avec une teneur suffisante l’exploitant

peut alors commencer de planifier le developpement d’une mine

2-2 – traveaux prépartoires

Les travaux préparatoires sont réalisés dans le gisement à exploiter conformément au projet
d’exploitation en vigueur définis et quantifiés dans le plan d’exploitation, pour mettre a jour le
gisement en exploitation (découverture et accès)

2
Le gisement de tamazert est de type horizontal peut inclinée de position de flanc

Les differentes travaux de l’acces au gisement necessitent l’enlevement de couches

superposées de morts terrains et de minerai , ces travaux fiaient souvent intervenir le

déplacement de la végétation natives des zones et se trouve donc parmi les travaux les plus

destructives du point de vue environnemental , est surtout dans notre cas de Tamazert

( les foretstropicales !!!!!!!!!!!!!!!!!)

Mode d’ouverture

M »thode d’exploitation :

Traveaux d’abattage :

1- Choix shéma d’abattage

(Voir plan)

Notre gisement est constitué : de kaolin sableux et de gneiss kaolinisé (roches à composition
partielle d’argile) qui sont glissantes lors des périodes humides. C’est pourquoi il est utile de
diviser la carrière en deux types de chantiers à savoir chantier d’hiver et chantier d’été.

La largeur de la plateforme de travail fait environ 20m réservé pour la disposition des
équipements de travail et les pristocks, la hauteur du gradin est d’environ 5 m.

L’accès des camions et engins au niveau inférieur se fait par piste d’accès à une pente
douce, l’évacuation des eaux se fera par gravité en appliquant une pente aux plateformes.

2- Abatage et moyenes

L’abattage du minerai TV de kaolin doit répondre à cinq critères : la blancheur, la


teneur, la viscosité (TMSM).la surface spécifique (BET) et l’abrasivité.

Les critères les plus importants sont la blancheur et la viscosité en supposant une
teneur moyen de 13%.

Pour répondre à cela, nous exploitons par abattage sélectif les moyens d’abattages
favorables à l’exploitation sélective sont la pelle bute a défaut la pelle retro et le bulldozer
pour le ripage, le défonçage et l’ameublissement du minerai abattu.

Le pelleteur exécutera l’abattage par degré de qualité.

3
 Kaolin destine à l’usine de traitement.
 Kaolin destine aux céramiques vaisselles.
 Kaolin destine aux carreaux sol et faïences..
 TRAVAUX D’EXTRACTION :

Définition

Cette phase finale de l’exploitation consiste à évacuer le tout-venant sur l’air de


stockage du niveau en exploitation pour être évacué à l’usine de traitement. Elle se résume
au chargement du produit abattu dans les camions vers l’unité de traitement, et le stockage
pour les enlèvements a la carrière.

Processuse de l’extraction

L’extraction de stériles :

A la carrière de Tamazert , le décapage de la terre végétale formée la couche

supérieure dite stériles qui a une puissance ( épaisseur ) de 0.5 m en moyenne , la terre

végétale est alors évacuée vers les terrains avoisinantes pleine de végétations, ce dernier qui

produit la mort de ces terrains .

4
L’extraction du minerai :

Après le déplacement des morts terrains ( stériles ) a l’aide d’une bull-dozer ,

l’extraction du minerai va commencer a l’aide d’une pelle sur chenille de type ENMTP 9411
et des camions – bennes de type SNVI c 260 6x4 de 15 tonnes , qui transportent le minerai
vers les installations de traitement à travers une route de 11 km de distance .

Cette activitecree un groupe particulier d’impacts environnemental , tels que les

emissions de poussiere fugitive , et les emissions de gaz d’echappement provenant de moteurs

des moyens de transports et de chargements .

Fig 07 : l’abattage mecanique a l’aide d’une Pelle sur chenille de type ENMTP 9411

Les travaux d'extraction de l'année 2016 est planifiée sur trois corps (corps centrale – corps
sud-ouest – corps nord), le calcul du volume de minerai à extraire se fait à l'aide d'une levé
topographique du site par la formule suivante:

Vm.extr= Lon.pl x Lar.pl x Hgr x γ , m3 ; ou

Vm.extr : Le volume du minerai à extraire, m³

Lon.pl : Longueur de la plateforme , m

5
Lar.pl : largeur de la plateforme , m

Hgr : hauteur du gradin , m

γ :masse volumique , kg/ m³

a - Corps centrale :

Durant la période d'été le chantier de travail sera installé au niveau inférieur de la carrière
pour l'avancement des deux gradins niveaux (550 m et 555m),

la masse minière (M1) à extraire de ces gradins est égale:

M1 = ( 100 * 20 * 5 * 2 ) + ( 90 * 10 * 5 * 2 ) = 29000 t

La masse minière (M2) à extraire des gradins niveaux (565m et 570m et 575m est égale a:

M2 = ( 150 * 12 * 5 * 2 ) + ( 170 * 9 * 5 * 2 ) + ( 160 * 10 * 5 * 2 ) = 49300 t

Il faut noter que les travaux d'extraction rencontrent un taux élevé d'oxyde de fer et une faible
teneur en kaolinique et qui occupe une surface de:230 (m2).

b - Corps nord :

Les autres trois derniers mois octobre, novembre et décembre le chantier occupera la partie
supérieure de la carrière des gradins niveaux (580 m et 585m).

La masse minière (M3) à extraire de ces niveaux est égale:

M3 = ( 145 * 17.5 * 5 * 2 ) + ( 160 * 14 * 5 * 2 ) = 47775 t

Fig 19 : Corps Nord

6
c - Corps sud-ouest:

La masse minière (M4) à extraire du gradin niveau (580m) est égale à :

M4 = ( 120 * 8 * 5 * 2 ) = 9600 t

la masse minière totale (Mt) prévue à extraire pour l'année 2016 est égale :

MT = M1 + M2 + M3 + M4 , donc ; Mt = 29000 + 49300 + 47775 + 9600 = 135675 t

La masse minière totale à extraire de la carrière est : 135675 t , Pour l'obtention d'un minerai

commercial l'exploitant est obligé de choisir un minerai blanc et visqueux; pour répondre à

cela l'abattage sera réalisé de manière sélective .

Tableau n° 08 : les quantités du minerai à extraire par gradin

Durant la période d'été le chantier de travail sera installé aux niveaux inférieurs de la carrière
pour l'avancement par le gradin niveau: 555m.

La masse minière à extraire de gradin niveau 555m est égale:

M1=

[(62 x43 x2 x2) + (60 x20 x2x2) + (42x15/2x2x2]= 16 724 T

7
NB: lors d'exploitation en ce niveau nous aurons rencontre des contraintes par une zone de
broyage a un taux élève d'oxyde de fer et une faible teneur en kaolinique et qui occupe une
surface de:230m2. Ce problème est examiné par un PV de géologue.

La masse minière à extraire de gradin niveau: 560 m est égale a:

M2=

[(60 x 45/2 x 5x 2) + (110 x20 x5 x2)]= 27 400 T

La masse minière à extraire de gradin niveau : 565 m est égale a :

M3=

(115 x 28 x3 x2)=19 300T

La masse minière à extraire de gradin niveau : 570 m est égale a :

M4=

[(35 x15 x5 x2) + (70 x15 x5 x2)]= 15 750T

M1+M2 + M3 + M4= 16 724 + 27 400 + 19 300 + 15 750= 79 174T

Les autres trois derniers mois octobre, novembre et décembre le chantier occupera la partie
supérieur de la carrière gradins niveaux : 580 m du corps nord.

La masse minière à extraire de ce niveau est égale:

M5=

[(20x 6 x 5 x 2) + (70 x 10 x 5 x 2) + (30+10/2x 35 x3 x2) + (80 x20 x3 x2) + (90 x30/2 x3


x2)] = 30 100T

La masse minière à extraire de gradin niveau:575m du corps sud-ouest est égale a :


8
M6=

[(150 x15x2x2) + (110x20x2x2) + (10² x3.14 x5 x2) + (100x40/2x5x2)]=40 940T

La masse totale prévue à extraire pour l'année 2018 est égale:

ƩM= 16724 + 27400 + 19300 + 15750 + 30100 + 40940= 150 214 T

Cette dernière sera effectué en fonction de la commande des services production et


commercial.

Rendement :

Le rendement est réalisable c'est en fonction de la disponibilité des moyens, en particulier le


transport.

 Quantité à extraire par gradin : année 2018 :

NIVEAUX 555m 560m 565m 570m SW575 C.N580

Longueur (m) 55 85 115 52.5 115 95

Largeur (m)
25 32.5 28 15 44 41
avancement

Largeur de
30 22 30 15 25 20
p. de travail

Surface (m2) 1375 2762.5 3220 787.5 5060 4500

Hauteur (m) 2 5 3 5 4 4

9
Volume (m3) 8250 13812.5 9660 7875 20 240 18000

DENSITE 2 2 2 2 2 2

MASSE (T) 16 500 27 625 19 320 15 750 40 480 30 400

4- Chargement et transport

4-1 Chargement :

Les travaux de chargement consistent au déplacement des roches abattues ou préalablement

ameublis vers les engins de transport ou directement vers le terril, le type et les paramètres

des engins utilisés déterminent le mode de préparation, de chargement et de transport de la

masse minière, c'est -à-dire la structure de la mécanisation complexe des travaux miniers.

Le chargement est le facteur principal qui influe sur l’économie d’extraction son choix du
type

d'engin est conditionné par:

Type de gisement (gisement a relief montagneux).

Productivité exigée de la carrière.

Difficulté des roches au creusement

Chargement sélectif intégral des roches .

Paramètres de la carrière et ses éléments

Conditions climatiques .

La productivité du chargement est définie par la capacité du godet , la durée d’un cycle de

chargement , cette dernière est liée à la dextérité et l’expérience de l’enginiste .

10
Dans notre carrière, le temps d’un cycle pour la pelle retro enmtp 9411 est estime en
moyenne à 30 secondes.et celui de chargeuse cat 950f est 45 secondes.

* rendement technique des pelles; retro et chargeuse :

e .kr .ku .x

rt= ---------------------.t/h

tc. kf

Ou e : capacité de godet, e1 =1.2m3 ; e 2 = 3m3

kr : coefficient de remplissage du godet : kr=1.1

x : densité de la roche, x = 1.5 t /m3

tc : temps de cycle de chargement tc1=30 s ; tc2 = 45 s

kf : coefficient de foisonnement de la roche, kf = 1.4

ku : coefficient, d’utilisation de godet. ku=0.7

D’où rt1 = 120 t/h et rt2 = 200 t/h

e1 = capacité du godet de la pelle rétro ; e2 = capacité du godet de la pelle chargeuse.

11
fig 20 : la pelle chargeuse sur pneu CAT 950 F

Fig 21 : la pelle chargeuse sur chenille ENMTP 9411

4-1 Transport :

Le but principal du transport de carrière est le déplacement de la masse minière des chantiers
aux points de déchargement qui sont les terrils pour les roches stériles et les stocks ou les
trémies de réception des usines de traitement pour minerai.

La longueur du parcours de transport de la masse minière de chantier de travail au point de


déchargement sur la trémie de réception d'usine de traitement est d'environ 11km, la route est
saine mais il contient des virages, un est fermé et cinq sont difficiles, la pente est grande de
niveau 200 à 585(m).

12
Un parcours : ( point de déversement →point de chargement →point de déversement ).

Pour un poste de travail le camion fait (04) parcours

Fig 22 :Parcours de Transport.

Fig 23 : Camion SNVI c 260 6x4

Le transport de la masse minière de chantiers de travail aux points de déchargement est le plus
coûteux des processus d’exploitation.

13
La location des camions de prestation de 30 tonne est indispensable pour le transport de la
quantité minière 60 000 tonnes sachant que la tonne transporte s’élevé a 100 da. Ce qui
augmentera les charges pour le minerai livre a l’usine

dessous :

qan

nc= ---------------- ou ran : rendement annuel d’un camion.

ran

Le rendement pratique d’un camion est de 30x4=120 tonne/poste

Donc ran = 120 x 252 = 30 240 t/an.

55 000

D’où nc = ---------- ≈ 1.9 soit 2 camions.

30 240

Donc l'objectif sera réalisé

- Capacité et régime de fonctionnement de la carrière de Tamazert :

La quantité du kaolin exploitée du gisement de Tamazert est de 135000 tonnes par ans

pour l’annee 2016 comme previsions ; dont 80000 tonnes destinées au traitement et 55000

tonnes tout-venant pour les vente en place , avec des régimes suivants :

Nombre de jours ouvrables par ans est :252 jours ;

Nombre de jours ouvrables par semaine est :05 jours

Nombre de poste de travail par jour est :02 poste ;

Nombre d’heure de travail par poste est :08 heures .

En considération que pour la carrière de Tamazert le camion de capacité de 15 tonnes

fait quatre rotations par poste , le nombre de camions utilisée réellement est 03 camions .

14
La capacité de production de la carrière de Tamazert destinée au traitement est donnée par :

Tableau n°07 : La capacité de production de la carrière de Tamazert destinée au traitement

NB : les emissions de particules minerales( fibres ou poussiere ) issues du l’engins de

chargement et des camions de transport est libérée Lors de chargement et de transport vers les

cotés de la route , ainsi que les émissions de substances par les gaz d’echappement produits

par ces engins et ces camions .

Protection de travail et sécurité au sein de la carrière :

Les risques d'accidents de travail proviennent principalement des chutes de pierres du


haut des gradins ou de son talus et des engins en activités.

Durant notre présence nous avons constaté des chutes de blocs de kaolin sableux à la
carrière mais seulement en période hivernale, les risques provenant des engins sont
différents : incendie, faute de manouvre de conduite du conducteur, l’inattention du
conducteur pendant la circulation, (champ de vision) défaut technique dans l’engin roulant;
risques provenant pendant l’entretien ou le dépannage, l'ouverture des réservoirs sous
pression, la fumée autour des batteries et autres…

Quant aux maladies professionnelles : les agents de la carrière sont exposes a la


pneumoconiose du fait que la silice libre abonde dans l’atmosphère du lieu de travail ; surtout

15
en été, ou le travail se fait à sec. La circulation des engins sera importante, ajoutant à cela les
fines suspendues par le vent ou la brise qui souffle.

Les conducteurs des engins, sont appelés à travailler durement dans un seul poste, et
sont sujets à des bruits très nocifs pour leurs ouïes.

Pendant l’été, le kaolin du fait de sa couleur blanche, reflète les rayons de soleil, et altère
vivement la vue des agents.

Pour remédier à ces problèmes ; il faut doter les travailleurs de la carrière de tous les effets de
sécurités suivant leurs taches.
En hiver : bottes de sécurité, bleus de travail, imperméables casques, gans, stop- bruits,
masques anti poussière.

En été: chaussures de sécurité, bleus de travail, casques, gans, masques anti poussières,
lunettes de soleil, stop bruits.

donner toutes les consignes de prévention contre tout risque d’accident, prouver et expliquer
aux agents les sources éventuelles des accidents et veiller à l’application stricte de toutes les
consignes.

Enfin, vu le petit nombre d’agents au sein de la carrière ; les risques ne devront pas
exister.

16
17