Vous êtes sur la page 1sur 38

IV) Calcul des éléments secondaires

0.15m
2.34m 2.10m
IV-1) ) description de l’ascenseur : schéma de la dalle

L’ascenseur est un appareil servant de déplacer verticalement des


personnes ou des charges vers l’ensemble des étages de l’immeuble.
C’est souvent un matériel muni de dispositifs de sécurité.
Il est constitué d’une plateforme ou d’une cabine qui se déplace le
long de glissière verticale dans une cage, appelée cage d’ascenseur
(ou gaine d’ascenseur).
La machinerie et le local dans lequel se trouve l’ensemble des
organes moteurs assurant le mouvement et l’arrêt de l’ascenseur, en
général, se trouvent au dessus de la gaine. Dans ce cas le plancher
est calculé pour supporter la charge amenée par les organes moteurs,
la cabine le contrepoids, les câbles et les divers accessoires.
La dalle qui supporte les machines est en béton armé avec une
épaisseur de 15 cm
IV-2) )Étude de la dalle d’ascenseur :
2.10m

a)Les charges appliquées sur la dalle sont :


Schéma de l’ascenseur.
 Charge permanente :
 g1 = poids propre de la dalle = 0.15x25 = 3.75 KN /m²
 g2= poids de la cabine + machinerie + contrepoids
 g2= 16.3KN /m²
 Charge d’exploitation :
Q= 5 KN /m²
Soit : G = g1+ g2 =20.05 KN /m²
 Pu = (1.35G + 1.5Q).1 = 34.56 KN /m²
 Pser =G+Q = 25.05 KN/m²
Ly =2.10 m, Lx = 2.34 m

Promotion CCI 2009-2010


Page 50
IV) Calcul des éléments secondaires

lx 2.34
   1.11  0.4 
ly 2.10

La dalle porte dans les deux directions.


  1.11 
1 1
X    0,029
8(1  2,4 ) 8(1  2,4(1,11) 3 )
3

μy = α3[ 1.9-0,9α ] =1.32


 Les moments isostatiques pour une largeur unitaire :

 M 0 x  ux.Pu.lx 2  M 0 x  5.48KN .m
 
 M 0 y  uy.M 0 ux M 0 y  7.23KN .m

 Moments dans la dalle :


 En travée :
 Mtx  0.85M 0 x  0.85(5.48)  4.65KN .m

Mty  0.85M 0 y  0.85(7.23)  6.14 KN .m
 En appuis:
Max  May  0.5M 0 x  2.74 KN .m

b) Le ferraillage :
 En travée :
 sens Lx :
Mtx =4.65 KN .m
qu 34.56
    1.38
qser 25.05

c28
Pour FeE400 et f <30MPa

μlu= [ 3440.γ + 49 f c28 - 3050] . 10 4 = 0.292


M tu 4.65
bu    0,017 0.290  A'  0  Pas d'armatures comprimées
bd f bu 1x(0.135) 2 x14.2 x103
2

μbu<0,292  formule simplifiée


Z= d (1 – 0.6 μbu ) = 0.134 m

Promotion CCI 2009-2010


Page 51
IV) Calcul des éléments secondaires

 Section d’armature :
M tu 4.65 x10 3 x10 4
Atx =   0.98cm 2
z. f ed 0.135 x348
 Vérification de la contrainte de compression :
 u  1  1  2 bu  0.017
 u  1,25. u  1,25  0,017  0,021
Pu
   1,38
Pse
  1 fc28 1,38  1 25
    0,44
2 100 2 100
  1 fc28
  0,021    0,44
2 100
La condition de la contrainte n’est pas nécessaire   bc   bc

 sens Ly :
Mty = 6.14 KN.m
M tu 6.14
bu    0,023  0.290  A'  0
bd f bu 1x(0.135) 2 x14.2 x103
2

μbu< μlu  A  0  méthode simplifiée


Z= d (1 – 0.6 μbu ) = 0.135(1-0.6(0.023)) = 0.13m

 Section d’armature :
M tu 6.14 x10 3 x10 4
Aty =   1.30cm 2
z. f ed 0.135 x348
 Vérification de la contrainte de compression :
 u  1  1  2   0.023

 u  1,25. u  1,25  0,023  0,029


Pu
   1,38
Pse
  1 fc28 1,38  1 25
    0,44
2 100 2 100
  1 fc28
  0,029    0,44
2 100
La condition de la contrainte n’est pas nécessaire   bc   bc

Promotion CCI 2009-2010


Page 52
IV) Calcul des éléments secondaires

 L'espacement:
Stx  min(3h;33cm)  ( 45;33)  33cm

Stx = 15cm < 33cm ……..condition vérifié


Sty  min(4h;45)  min(60;45)  45cm
Sty  15cm  45cm ……..condition vérifiée

 En appui :
Ma = 2.74 KN.m
M au 2.74
bu    0,0105
bd f bu 1x(0.135) 2 x14.2 x103
2

 bu  lu  A  0
 bu  0.275  méthode simplifiée

Zb= d (1 – 0.6 μbu ) = 0.135(1-0.6(0.0105)) = 0.135 m


2.74 x10 3 x10 4
Aa   0.58cm 2
0.135 x348
 Vérification de la contrainte de compression :
 u  1  1  2   0.0105

 u  1,25. u  1,25  0,0105  0,013


Pu
   1,38
Pse
  1 fc28 1,38  1 25
    0,44
2 100 2 100
  1 fc28
  0,013    0,44
2 100
La vérification de la contrainte n’est pas nécessaire   bc   bc

c) Vérification de l’effort tranchant :

u  T max
b.d
lx 2.34
Tx  Pu.  34.56 .  40.43KN
2 2
ly 2.10
Ty  Pu.  34.56 .  36.28KN
2 2
3
u  T max  40.43x10  0.29 MPa
b.d 1x 0.135
fc 28 0.07 x 25
u lim  0.07.   1.17 MPa
b 1.5
u u lim ................condition .vérifiée.

Promotion CCI 2009-2010


Page 53
IV) Calcul des éléments secondaires

 Section minimale d’armature :


FeE400  Ay min  8h  8 x0.15  1.2cm 2

3 3  1.11
Ax min  Ay min  (1.6)  1.51cm 2 / ml
2 2

Tableau récapitulatif :

Sens Position Moments As Amin A adopté Choix des Esp


KN m cm2 cm2 cm2 barres cm2 cm
Lx Appuis 2.74 0.58 1.51 1.51 T12 15
Travée 4.65 0.98 15
Ly Appuis 2.74 0.58 1.2 1.30 T12 15
Travée 6.14 1.30 15

IV-3) Etude des parties en saillies :


1-Pour l’étage courant :

Promotion CCI 2009-2010


Page 54
IV) Calcul des éléments secondaires

.Nous avons plusieurs types de balcons dont l’épaisseur et la longueur varient de l’un à l’autre
Ces balcons doivent supporter les sollicitations G, Q et P, tel que :
G : la charge permanente
Q : la charge d’exploitation
P : la charge concentrée du mur en brique. (Mur extérieur).

q P

a) Types d’éléments en saillies :


 Type 01

L=0.5

 Type02 P

L=0.8
 Type03
P

L=1.40

b) Exemple de calcul:

Type 03 :
Promotion CCI 2009-2010
Page 55
IV) Calcul des éléments secondaires

b-1) Décente des charges


 G = 5.61 KN/m²
 Q = 3.5KN/m²
L’ELU: Pu = [1,35G+1,5Q] x 1 = 12,82 KN/ml
L’ELS: PS = [G+Q] x1 = 9.11 KN/ml
b-2) Charge concentrée p:

La hauteur du garde corps : h=1,00 m

Poids propre de la brique creuse e=10cm 0,9 KN/m2

Enduit en ciment 0,3 KN/m2
D’où P= (0,9+0,30) x 1x 1=1,2 KN/ml

 Calcul des sollicitations :


Pu l ² 12,82  1,4²
Mu   (1,35  P  l )  M u   (1,35  1,2  1,4)
2 2
M u  14,83KN .m

pser l ² 9.11 1,4²


M ser   ( Pl )  M ser   (1,2 1,4)
2 2
M ser  10.60 KN .m

 Calcul du ferraillage :
d  0,15  0,025  0,125m
Mu 14,83  103
bu  2   0,06
b.d . fbu 1  (0,125) 2  14,2
M u 14,83
   1,39
M S 10.6

Pour un acier FeE400, nous avons :


lu  (3440  49 f C 28  3050).104  0,295
bu  0,06  lu  0,295  A,  0
On utilise la méthode simplifiée
Z b  d (1  0,6  bu )  0,125(1  0,6  0,06)  0,121m
Mu 14.83  10 3  10 4
At    3,52cm 2 / ml
Z b . f ed 0,121 348

Promotion CCI 2009-2010


Page 56
IV) Calcul des éléments secondaires

 Condition de non fragilité:


f t 28 2,1
Amin  0,23  b  d  0,23  1  0,125   Amin  1,51cm 2 / ml
fe 400
Au  3,52cm 2  Amin  1,51cm 2  CV

 Armature de répartition :
At 3,52
Ar    0,88cm 2
4 4

c) Vérification de L'effort tranchant :


Tmax
u 
 b.d

 u   lim   0,07( f c 28 /  b )]  1,16 MPa


Tmax  Pu l  1,35P  (12,82  1,4)  (1,35  1,2)  19.56 KN

19,56  10 3
u   0,156Mpa
1  0,125
 u  0,156 MPa   lim  1,16MPa  CV


On suit le même procédé pour les autres types

Promotion CCI 2009-2010


Page 57
IV) Calcul des éléments secondaires

Charge Mt

A calculée
Type L (KN/m²) Pu=1,35 KN.m Choix des espacemen

concentré

Cm²/ml

Cm²/ml
Charge

Amin
(m) G+1,5Q barres
G Q A A A A
long répa long rép
1 0.5 5,61 3,5 12,82 1.2 2.41 0.56 1.51 T12 T10 15 15

2 0.8 5,61 3,5 12,82 1.2 5.39 1,26 1.51 T12 T10 15 15

3 1.4 5.61 3.5 12,82 1.2 14.83 3,54 1.51 T12 T10 15 15

Les résultats sont récapitulés dans le tableau ci-dessous :

2-Pour le plancher terrasse :


- Le poids propre de l acrotére:
P=G x surfaces
G1 =25 x 0,0725=1,812KN/ml
-Enduit en ciment (e=2cm) :
G2=20 x0,02x1,461=0,5847 KN/ml
Wp= G1+ G2 =1,812+0,5847=2,39KN/ml
d) Exemple de calcul:

Type 03 :

d-1) Décente des charges :

 G = 7.44 KN /m
 Q = 1 KN/m²

L’ELU: Pu = [1,35G+1,5Q] x 1 = 11,54 KN/ml


L’ELS: PS = [G+Q] x1 = 8.44 KN/ml

d-2) Charge concentrée p:



La hauteur De l acrotère : h = 0 .60 m

Le poids propre de l acrotére:

Promotion CCI 2009-2010


Page 58
IV) Calcul des éléments secondaires

P=G x surfaces

G1 =25 x 0,0725=1,812KN/ml

Enduit en ciment (e=2cm) :

G2=20 x0,02x1,461=0,5847 KN/ml

p= G1+ G2 =1,812+0,5847=2,39KN/ml

 Calcul des sollicitations :


Pu l ² 11 .54  1,4²
Mu   (1,35  P  l )  M u   (1,35  2.39  1,4)
2 2
M u  15,82 KN .m

pser l ² 8.44  1,4²


M ser   ( Pl )  M ser   (2,39  1,4)
2 2
M ser  11.61KN .m

 Calcul du ferraillage :
d  0,15  0,025  0,125m
Mu 15,82  103
bu  2   0,064
b.d . fbu 1  (0,125) 2  14,2
M u 15,82
   1,36
M S 11 .61

Pour un acier FeE400, nous avons :


lu  (3440  49 f C 28  3050).104  0,285
bu  0,064  lu  0,285  A,  0
On utilise la méthode simplifiée
Z b  d (1  0,6  bu )  0,125(1  0,6  0,064)  0,12m
Mu 15.82  10 3  104
At    3,78cm 2 / ml
Z b . f ed 0,12  348

 Condition de non fragilité:

Promotion CCI 2009-2010


Page 59
IV) Calcul des éléments secondaires

f t 28 2,1
Amin  0,23  b  d  0,23  1 0,125   Amin  1,51cm2 / ml
fe 400
At  3,78cm2  Amin  1,51cm 2  CV

 Armature de répartition :
At 3,78
Ar    0,94cm 2
4 4

e) Vérification de L'effort tranchant :


Tmax
u 
 b.d

 u   lim   0,07( f c 28 /  b )]  1,16 MPa


Tmax  Pu l  1,35P  (11,54  1,4)  (1,35  2,39)  19.38KN

19,56  103
u   0,155Mpa
1 0,125
 u  0,155MPa   lim  1,16MPa  CV


On suit le même procédé pour les autres types

Tableau des éléments en saillies du plancher terrasse :

Charge Mt
A calculée

Type L (KN/m²) Pu=1,35 KN.m A adopté espacemen


concentré

Cm²/ml

Cm²/ml
Charge

Amin

(m) G+1,5Q Cm²/ml


G Q A A A A
long répa long rép
1 0.5 7.44 1 11,54 2.39 3.05 0,71 1.51 T12 T10 15 15

2 0.8 7.44 1 11,54 2.39 6.27 1,46 1.51 T12 T10 15 15

3 1.4 7.44 1 11,54 2.39 15.82 3,78 1.51 T12 T10 15 15

Promotion CCI 2009-2010


Page 60
IV) Calcul des éléments secondaires

IV-4) Etude des escaliers :

Fig. IV-4) les éléments d’escalier

Calcul d’escaliers :

1 Définition :
Un escalier est un ouvrage qui permet de passer à pied d’un niveau à l’autre d’une construction.
Notre structure comporte un escalier à deux volées; il est constitué de paillasse, palier de repos et
d’un palier d’arrivée.

2 Terminologie :
g : giron.
h : hauteur de la contre marche.
e : épaisseur de la paillasse et du palier.
H : hauteur d’une volée.
l1 : longueur de la paillasse projetée.
l2 : largeur de palier.
L : la somme de la longueur linéaire de la paillasse et celle des deux paliers.

Promotion CCI 2009-2010


Page 61
IV) Calcul des éléments secondaires

f) Pré dimensionnement des escaliers :

 Escalier d’étage courant :

Pour assurer le confort, on vérifie la condition de BLONDEL, qui permet de pré dimensionner
convenablement les escaliers.
59 cm≤ g  2h≤ 64cm
avec :
14 cm≤ h ≤ 17cm
28 cm≤ g ≤ 36cm
On prend : h = 17 cm

g = 28 cm

H 153
Nombre de contre marches n   9
h 17
3,06
H   1,53m
2

Nombre de marches : m = (n-1) = 8.

 60m<2x17+28≤66cm  60m<62≤66cm => cv

L’angle d’inclinaison de la paillasse :


h
tg   0.61    31,26 0
g
Pré dimensionnement de la paillasse et du palier :

La longueur de la paillasse :
224
lP   262.04cm
cos 

l’ = lp+0.86+1.7 = 518.04

l' l'
 ev  (l’ : longueur d’appuis projetée en plan).
35 30

518.04 518.04
 ev   14.80  ev  17.26 On prend : ev = 15cm.
35 30

L’épaisseur de la paillasse :

10<ep<20 on prend ep=15cm

 Epaisseur du volée : e = 15cm


 Epaisseur du palier : e = 15cm

Promotion CCI 2009-2010


Page 62
IV) Calcul des éléments secondaires

b) Descente des charges sollicitant l’escalier :


b-1) Volée :
1. Marche en B.A (25x 0.17/2) …………………….2.50 KN/m2
2. Paillasse en B.A (25x0.15/cos α) ……………….4.52 KN/m2
3. Carrelage horizontale ………………………….. 0.40 KN/m2
4. Carrelage verticale ……………………………. 0.20 KN/m2
5. Enduit de pose en ciment sous volée …………... 0.22 KN/m2
6. Mortier de pose ………………………………… 0.20 KN/m2

Gv = 8.10 KN/m2
Qv = 2.5 KN/m2
b-2) Palier :

1. Dalle pleine en B.A e =15 cm………………… 3,75KN/m²


2. Carrelage (2cm) …………………………………0.40 KN/m2
3. Mortier de pose ……………………………….. 0.40 KN/m2
4. Enduit en ciment ……………………………… 0.27 KN/m2

Gp = 4.80 KN/m2
Qp = 2.50 KN/m2

g) Tableau des différents types d’escaliers dans la structure :

Schéma statique

1.7 2,24 0.86 1.09

Promotion CCI 2009-2010


Page 63
IV) Calcul des éléments secondaires

 Calcul d’escalier :

Gv =8,1KN/m2 Puv=1,35Gv+1,5Qv =14.68 KN/m2


Qv=2,5KN/m2 Pserv= Gv+Qv =10.6

Gp =4.8KN/m2 Pup =1, 35Gp+1,5Qp =10.23 KN/m2


Qp=2,5KN/m2 P serp = Gp+ Qp= 7.3 KN/m2

Puv= 14.68KN/ml p
Pup=10.23KN/ml Pup=10.23KN/ml

RA 1.7 2,62 0.86 RB 1.09

Figure IV.4 : schéma statique


 Calcul du poids du mur
Poids propre de la brique creuse e=20cm ……. 1.75 KN/m2
Enduit en ciment . ……0.18*2=0.36 KN/m2
P=3.06*2.11= 6.46KN/ml

F y  0  R A  RB  p  (1.09 pup  0.86 pup  2,62 puv  1,7 pup)  0

RA+RB=82.26 KN
0.86
M A  0  Rb.(1.7+2,62+0.86)-6.27P - Pup.0.86(
2
+2.62+1.7)-PuP((1.7)2/2)

-PuP.1.09(1.09/2+1.7+2.62+0.86) –PuV.2.62(2.62/2+1.7)

RA =28.85KN
RB=53.40KN.

Promotion CCI 2009-2010


Page 64
IV) Calcul des éléments secondaires

 Les moments fléchissant : T(x)


0≤x≤1,7 M (0)=0KN.m M(x)
M(x)=Rax – 10.23.x2/2 

M(1,7)=34.26KN.m x

1.7 ≤ x ≤ 4.32
M(x)=RAx -10,23.1 ,7.(x-1 ,7 /2) -14,68.(x-1,7)2 /2 T(x)
M(x)
M(1,7) = 34.26KN.m

M(4,32)=13.90KN.m x

 Effort tranchant :
dM
T(x)= = 11.46 – 14.68x + 24.95 T(x)=0  x=2,48m
dx
Le moment fléchissant maximal :
M(2,48)=38.73 KN.m

4,32 ≤x≤ 5.18

M(x) =Rax -10,23.1.7.(x-1,7 /2)-14,68.2,62.(x-(1.7+2,62 /2))-10.23(x-4,32)2/2


T(x)

M(4,32) = 13,90KN.m M(x)

M(5.18) = - 13,09KN.m x

Promotion CCI 2009-2010


Page 65
IV) Calcul des éléments secondaires

0≤x≤1.09 T(x)
M(x) = - px - PUP .x2/2 =-6.45x -10.23x2/2
M(0) = 0 M(x)

X
M(1.09) = -13,10KN.m

Remarque :
A fin de tenir compte des semi encastrements aux extrémités, on porte une correction pour le
moments Mumax au niveau des appuis et en travée.

 En appui (A ): Mua = -0,3Mumax=- 0,3. 38,73=-11.61

En travées: Mut = 0,85Mu = 0,85. 38,73= 32.92

 En appui (B) Mua = -13,10 KN.m.

 Diagramme des moments fléchissant M(x) (KN.m)

 Diagramme des moments fléchissant (type 1). M(x) (KN.m)

11.61 13,10

32.92

Promotion CCI 2009-2010


Page 66
IV) Calcul des éléments secondaires

 Ferraillage
 En Appuis

 En Appuis:
M a  13,10 KN .m.

Calcul d’une section rectangulaire (15  100) cm 2 à la flexion.


14,68
γ= 10,6  1,38

 lu  0,292

Ma 13,10  10 3
 bu    0,05 <  lu
b.d 2 . f bu 1  (0,135) 2  14,2
 bu  0,05  0,292 Méthode simplifiée.
Ma
A Avec : Z b  d 1  0,6. bu 
Z b . f ed

 Z b  0,135  1   0,6  0,05   0,13 m.


13,10  10
 A  2,89 cm 2 ml .
0,13  348

 Condition de non fragilité


f t 28 2,1
Amin  0,23.b.d .  0,23  100  0,135 
fe 400

 Amin  1,63 cm 2
On a donc :
(On adoptera A= 3.39 cm 2 ml )
3T12= 3.39cm²
 Les armatures de répartitions Ar
A 3.39
Ar    0,84cm 2
4 4

 En Travée :
Promotion CCI 2009-2010
Page 67
IV) Calcul des éléments secondaires

M t  32.92 KN .m.

Calcul d’une section rectangulaire (15  100) cm 2 à la flexion simple.

32.92 10 3
bu   0,12lu .
(0,135) 14,2
2

 bu  0,12  0,292 Méthode simplifiée.


Mt
 At  Avec : Z b  d 1  0,6. bu 
Z b . f ed

 Z b  0,1351   0,6  0,12   0,126m.


32.92  10
 At   7,55 cm 2 .
0,126  348

Amin=1,63cm2

On a donc
At  Amin  (On adoptera At)

7T12= 7.92cm²

 Les armatures de répartitions Ar


A 7.92
Ar    1.98cm 2
4 4
 Vérification de l’effort tranchant
Tmax  RB  53.40 KN .

Tmax 53.40  10 3
u  
b.d 1  0,135

  u  0,395MPa.

0,15. f cj 0,15  25
  3,26 MPa
 u  min b 1,15
4 MPa

  u  3,26 MPa.

On a donc :  u  0,395MPa   u  3,26 MPa . Condition vérifiée.

 Vérification des contraintes

Promotion CCI 2009-2010


Page 68
IV) Calcul des éléments secondaires

 En appuis Il faut que :  bc   bc

Avec
  
  1,25 1  1  2. bu  1,25 1  1  (2  0,05) 
   0,064

  1 f c 28 1,38  1 25  Mu 14,68 
    0,44.      1,38 .
2 100 2 100  M ser 10.8 
  1 f c 28
On a donc :   0,064    0,44
2 100
  bc   bc . Condition vérifiée

 En travée
Il faut que :  bc   bc

Avec
  
  1,25 1  1  2. bu  1,25 1  1  ( 2  0,12) 
   0,17

On a donc
  1 f c 28
  0,013    0,44
2 100
  bc   bc Condition Vérifiée
Remarque :
La section d’acier calculée en flexion simple a été vérifiée en flexion composée vue l’inclinaison de
la vollée.

IV-5) Etude de l’acrotère


a)Définition

Promotion CCI 2009-2010


Page 69
IV) Calcul des éléments secondaires

L’acrotère est assimilée à une console verticale encastrée à sa base dans le plancher
terrasse, elle est soumise à : son poids propre (Wp) et un moment dû à la force horizontale (Fp),
donc elle sera calculée à la flexion composée.
Le calcul se fait pour une bande de 1m de longueur et d’une épaisseur de 10 cm.
D’après les règles parasismiques algériennes (R.P.A 99)
Fp = 4.A.Cp.Wp
Tel que :
- A : coefficient d’accélération de zone.
- Cp : facteur de force horizontale.
- Wp : poids propre.

Q
0,05m

0,1m
0,6m

0,1m

0,1m

Fig. IV-5-a): Acrotère (terrasse inaccessible).


b) La détermination des paramètres de l’acrotère
 La détermination de l’angle α
5
α=  0.5 
 α = 26.56
10
 Le calcul du périmètre
5
Périmètre= 60+10+10+45+10+ =1,461m
sin 
Le calcul de la surface :
0,05 x 0,1
S=(0,6x0,1)+(0,1)2 + =0,0725m2
2
 Evaluation des charges
- Le poids propre :
P=G x surfaces
G1 =25 x 0,0725=1,812KN/ml

Promotion CCI 2009-2010


Page 70
IV) Calcul des éléments secondaires

-Enduit en ciment (e=2cm) :


G2=20 x0,02x1,461=0,5847 KN/ml
Wp= G1+ G2 =1,812+0,5847=2,39KN/ml

Cp = 0.8 (élément en console)


Calcul de la force horizontale
Fp=4.A.Cp.Wp=4x0,15x0,8x2,39=1,147KN/ml
Le calcul se fait à la flexion composée.

A l’état limite ultime (E.L.U)
Calcul des sollicitations :
Nu=1,35Wp=1,35x2,39=3,226KN
Mu=1,5.Fp.h=1,5x1,147x0,6=1,032KN.m

Excentricité du premier ordre
l 60
ea =max (2cm, )=max (2cm, )
250 250
ea =2cm
Mu 1,032
e1 = + ea = 3,22 +0,02=0,34m
Nu
e1 : excentricité du premier ordre à l’état limite ultime.

Sollicitations corrigées pour le flambement
Puisque Nu>0  on a une compression.

Elancement géométrique
lf=2.L0
lf=2x0,6=1,2m
lf 1,2 20e1
h
= 0,1 =12 <max (15,
h
) h :La hauteur totale de la section dans la direction du

flambement( h =10 cm)

20x 0,338
=12<max (15, 0,1
) <67,6

Excentricité du second ordre
  : Le rapport de déformation finale dû au fluage de la déformation instantanée ( 
généralement égale à : 2)

Promotion CCI 2009-2010


Page 71
IV) Calcul des éléments secondaires


e2 : L’excentricité due aux efforts de second ordre

Mg Wp 2,39
α= Mg  Mq = Wp  Fp = 2,39  1,147 =0,67

2
3.l f 3.(1,2) 2
4 4
e2= 10 .h ( 2+ α .Ф) = 10 .0,1 . (2+0,67.2)=0,0144m

Sollicitations corrigées pour le calcul en flexion composée
Nu=3,22KN
Mu=Nu(e1+ e2 ) =3,22(0,3544)=1,141KN.m
e0 = e1+ e2 = 0,3544m


Sollicitations ramenées au centre de gravité des aciers tendus
h 0,1
ea =e0 +(d- )=0,3544+(0,08- )=0,3844m
2 2
Mua=Nu. ea =3,22.0, 3844=1,237KN.m
A l’état limite de service (E.L.S) :
Nser=Wp=2,39KN
MserG0 =Fp.h=1,147.0,6=0,688KN.m
M ser 0,688
e0ser =  =0,287m
N ser 2,39
 Remarque
La valeur d’e0 à l’état limite ultime diffère de celle d’e0 à l’état limite de service.

Sollicitations ramenées au centre de gravité des aciers tendus
h 0,1
ea= e0 +(d- )=0,287+(0,08- )=0.317 m
2 2
M sera= Nser. ea = 2,39 .0,317 = 0,757 KN. m
 Calcul des sections d’aciers

Moment réduit de référence à l’état limite ultime
h h 10 10
µbe = 0,8. (1  0,4 ) = 0,8. (1  0,4 ) = 0,5
d d 8 8

Moment réduit agissant
Mua 1,273.10 3
µbu =   0,01
b0 .d 2 . fbu 1.0,08 2.14,2

µbu = 0,01 <µbc = 0,5  section partiellement tendue



Calcul des aciers en flexion simple

Promotion CCI 2009-2010


Page 72
IV) Calcul des éléments secondaires

Mua 1,237
γ = Msera  0,757  1,63

fbu = 14,2
fed = 348 MPa
µlu = (0,3440 γ + 49 fc28 -3050) .10-4= 0,378
µbu = 0,01 < µlu = 0,378  A =0
Zb = d(1-0,6 µbu ) = 0,0795 m
Mua 1,237.10
A = Zb. fed  0,0795.348  0,44 cm² /ml


Armature en flexion composée
A =0
Nu 3,22
A= A-  0,44   0,43 cm²/ml
se 348
 Section minimale

4cm² 0,2.B
Amin =max ,
perimetre ( m) 100

4cm² 0,2.100
= max ,
1,46 100

Amin = 1,74 cm²  choix des armatures T8 st = 15cm


 Armature de répartition
Ar = A/4= 0,98 cm²
Choix des armatures : T8 st = 15cm.

IV-6) étude du réservoir par la méthode des tranches verticales

Promotion CCI 2009-2010


Page 73
IV) Calcul des éléments secondaires

1) CALCUL DU RESERVOIR
e (épaisseur des parois)
h = 1.85 m
b = 3.6 m
L = 5.1 m

Vérification des conditions d’applications de la méthode des tranches :


h = 1.85 m < 3.00….CV
b = 3.6 m < 6.00 ….CV
L : quelconque
Calcul des sollicitations :

Calcul de la poussée de l’eau :
Soit ∆ : le poids volumiques de l’eau ( ∆= 10kn /m3 )
Q : la poussée de l’eau
h 2 10x 1.85 2
Q= = =17.11 kN/m
2 2
Calcul du poids propre de la traverse :
G =25.0,15.1m=3.75 kN/m
a) Longitudinalement :
- On prend une tranche verticale
- On obtient ainsi 2 consoles et une traverse horizontale
Moment sur les consoles :
Les consoles sont soumises à la poussée du liquide uniquement

Promotion CCI 2009-2010


Page 74
IV) Calcul des éléments secondaires

ELU :
h 1.85
MAu= MBu = 1.5Q = 1.5.17.11 =15.82 KN.m
3 3
ELS :
h 1.85
MAuser= MBser = Q = 17.11 =10.55 KN.m
3 3

Moment sur traverse : soumise à

*un moment en travée de :


h.b 2 h
Q
8 3

*Un moment qu’ est crée par son poids propre :

Gb 2
8

*Aux deux moments s ajoute un effort normal du à l écartement des consoles :

h 2
N=Q =
2

ELU :

Moment :

G b2 h h.b 2
Mu =1.35 + 1.5 ( Q  )
8 3 8
2
Mu =1.35. 3.75 3.6 1.5. 10.1,85.3,6 2 1,85 = 37.32 KN /m
+ ( -17,11 . )
8 8 3

Effort normal :

Promotion CCI 2009-2010


Page 75
IV) Calcul des éléments secondaires

Nu = 1.5.Q = 25 .66 KN /m

ELS :

Moment :

G b2 h.b 2 h
Mser = +( Q )
8 8 3
2
3.75 3.6 10.1,85.3,6 2 1,85
Mser = +( -17,11 . ) = 25.49 KN /m
8 8 3

Effort normal :

Nu =Q = 17.11KN /m

Promotion CCI 2009-2010


Page 76
IV) Calcul des éléments secondaires

Promotion CCI 2009-2010


Page 77
IV) Calcul des éléments secondaires

b-Transversalement :
on prend une bonde de 1m sur la paroi verticale
Elle est soumise à :
La poussée de l’eau Q
b
Elle reprend aussi un effort normal : N= Q
2

ELU
2 2
b 3. 6
M0u= 1,5Q = 1,5.17.11 =41.57 KN /m
8 8

Effort normal :

b
Nu=1.5 Q =46.2 KN
2
ELS
2 2
b 3.6
M0u= Q = 17.11 =27.71 KN /m
8 8

Effort normal :

b
N= Q =30.79 KN
2
on tenant compte de l’encastrement, les moments fléchissants seront comme suit :

ELU :

0U
En travée : Mtu = 0.85 M = 0 ,85 .41.57=35.33KN .m

0U
En appuis : Mau= -0.3 M =-0,3 . 41.57=-12.47KN.m

ELS :

Promotion CCI 2009-2010


Page 78
IV) Calcul des éléments secondaires

ser 0ser
En travée : Mt = 0.85 M = 0,85 .27 ,71 =23.55KN .m

ser 0ser
En appuis : Ma = -0.3 M =-0,3 . 27 ,71 =-8.31KN.m

Diagramme des sollicitations :

Promotion CCI 2009-2010


Page 79
IV) Calcul des éléments secondaires

2-Calcul de ferraillage:

Matériaux utilisés :

s s
Acier : Fe 400 HA :γ =1 ,15 =>σ ≈ 348 MPa
Béton ; fc28 = 25 MPa ; ft28 = 2,1 MPa

Fissuration très préjudiciable  s =161MPa

a)longitudinalement :

a-1 pour la traverse ;

le calcul se fait en flexion composée

données :

Mu = 37.32 KN /m Nu = 25.66 KN
Promotion CCI 2009-2010
Page 80
IV) Calcul des éléments secondaires

Mser = 25.49 KN /m Nser = 17.11 KN

Calcul des excentricités :

ELU :

Mu
eu   1.45m
Nu

ELS :

Mser
eser   1.48m
Nser

Grandeurs utiles pour le calcul :

d  c1
ea1 = |eu| 
2
d  c1
ea2 = |eu| 
2
d=0,9.e =0,9 .0 ,15=0 ,135

0 ,135  0.025
ea1 = | 1.45 |  = 1.4
2
0 ,135  0.025
ea2 = | 1.45|  = 1.5
2
B  f t 28 2. 1
A min   (15.100)  7.88 cm 2 ml
fe 400

Dimensionnement global :

Nu .ea2 Nser .ea 2


; ; A min
A 1 = Max  d  c1 fe  d  c1 s
s

Promotion CCI 2009-2010


Page 81
IV) Calcul des éléments secondaires

25.66.10 -3 1.5 17.11 .10 -3 1.5


A( cm 2 ml ) =Max .10 4  10.05; .10 4  14.5;7.88
0.11 .348 0.11 .161

A 1 = 14 .5 cm 2 ml

Nu .ea1 Nser .ea1


; ; A min
A 2 = Max  d  c1 fe  d  c1 s
s

25.66.10-3 .1.4 17.11 .10 -3 1.4


A( cm 2 ml ) =Max .10 4  9.38; .10 4  13.52;7.88
0.11 .348 0.11 .161

A 2 = 13 .52 cm 2 ml

Solution symétrique:

Nu Nser
; ; A min
A 1 = A 2= Max 2 fe 2 s
s

25.66.10-3 17.11 .10 -3


A( cm 2 ml ) =Max  3.68.10 5 ;  5.31.10 5 ;7.88
2.348 2.161

A 1 = A 2 = 7.88 cm 2 ml
On prend A= 14 .5 cm 2 ml

Promotion CCI 2009-2010


Page 82
IV) Calcul des éléments secondaires

Choix des barres :


8T12 esp=10cm , soit A1=A2= 10T14= 15.39 cm 2 ml
Armatures de répartitions :
Ar = A/4 =15.39/4=3.84 cm 2 ml
Choix des barres :
6T10 esp=20cm , soit Ar= 4.71 cm 2 ml

a-2) Pour les consoles :


Elles sont calculées en flexion simple
Moment fléchissant :
MAu= MBu=15.82KN .m
A l aide d’un programme de calcul des sections en flexion simple (socotec) on trouve :
As=3.3 cm 2 ml
Choix des barres :
7T10 esp=15cm, soit Ar= 5.50 cm 2 ml
Armatures de répartions :
Ar = A/4 =5.50/4=1.38 cm 2 ml

Choix des barres :


6T10 esp=20cm , soit Ar= 4.71 cm 2 ml
Verification des contraintes :
Moment service :
Mser=10,55 KN .m
As=2.05 cm 2 ml
Position de l’axe neutre

15. As b.d . As
Y = ( 1  1)
2 7,5. As 2

15.2.05 100.13,5.2.05
Y = ( 1  1)  11,38cm
2 7,5.2.05 2

Moment d inertie :

Promotion CCI 2009-2010


Page 83
IV) Calcul des éléments secondaires

b.Y 3
I  15 As( d  y ) 2
3
100.11,383
I   15.2,05(13,5  11,38) 2  49263,53cm 4
3
La rigidité :k
Mser
k  21.41MN / m 3
I
Contrainte de compréssion dans le béton :
σb = K.Y= 2.43MPa
Contrainte de traction dans l’acier :
σs= 15.K .( d - Y ) = 6.8 MPa
verification
σb= 2.43MPa <  b =15MPa …………CV
σs= 6.8 MPa <  s =161MPa…………CV

Nécessité des armatures d’âme :


il n’est pas nécessaire de prévoir des armatures d’âme car la dalle sera bétonnée sans reprise dans
son épaisseur
vérification de la contrainte tangente :
pu.l 1,5.17,11 .4,8
vu    61.59 KN / m
2 2
vu 61.59 fcj 25
u    0,45MPa 0,15  0,15  2,5MPa....C.V
d 0.135 b 1,5

b) Transversalement :

La traverse est considérée comme une dalle semi encastrée ;le calcul se fait en flexion composée

Mu = 35.33KN /m Nu =46.2 KN

Promotion CCI 2009-2010


Page 84
IV) Calcul des éléments secondaires

Mser = 23.55 KN /m Nser = 30.79 KN

Calcul des excentricités :

ELU :

Mu
eu   0.76m
Nu

ELS :

Mser
eser   0.76m
Nser

Grandeurs utiles pour le calcul :

d  c1
ea1 = |eu| 
2
d  c1
ea2 = |eu| 
2
d=0,9.e =0,9 .0 ,15=0 ,135

0 ,135  0.025
ea1 = | 0.76 |  = 0.70
2
0 ,135  0.025
ea2 = | 0.76 |  = 0.81
2
B  f t 28 2. 1
A min   (15.100)  7.88 cm 2 ml
fe 400

Dimensionnement global :

Promotion CCI 2009-2010


Page 85
IV) Calcul des éléments secondaires

Nu .ea2 Nser .ea 2


; ; A min
A 1 = Max fe  d  c1 s
 d  c1
s

46.2.10-3 0.81 30.79 .10 -3 0.81


A( cm 2 ml ) =Max .10 4  9.78; .10 4  14.08;7.88
0.11 .348 0.12.161

A 1 = 14 .08 cm 2 ml

Nu .ea1 Nser .ea1


; ; A min
A 2 = Max fe  d  c1 s
 d  c1
s

46.2.10-3 .0.7 30.79 .10 -3 0.7


A( cm 2 ml ) =Max .10 4  8.44; .10 4  12.16;7.88
0.11 .348 0.11 .161

A 2 = 12 ,16 cm 2 ml

Solution symétrique:
Nu Nser
; ; A min
A 1 = A 2= Max 2 fe 2 s
s

46.2.10 -3 30.79 .10 -3


A( cm 2 ml ) =Max  6.63.10 5 ;  9.56.10 5 ;7.88
2.348 2.161

A 1 = A 2 = 9.56 cm 2 ml
On prend A= 14.08 cm 2 ml

Promotion CCI 2009-2010


Page 86
IV) Calcul des éléments secondaires

Choix des barres :


10T14 esp=10cm, soit A1=A2= 15.39 cm 2 ml
Armatures de répartitions :
Ar = A/4 =15.39/4=3.84 cm 2 ml
Choix des barres :
5T10 esp=20cm, soit Ar= 3.93 cm 2 ml

Nécessité des armatures d’âme :


Il n’est pas nécessaire de prévoir des armatures d’âme car la dalle sera bétonnée sans reprise dans
son épaisseur.

Verification de la contrainte tangentiel :


pu.l 1,5.17,11 .3,6
vu    46.19 KN / m
2 2
vu 46.19 fcj 25
u    0,36MPa  0,15  0,15  2,5MPa....C.V
d 0.135 b 1,5

Promotion CCI 2009-2010


Page 87