Vous êtes sur la page 1sur 24

L'enquête préliminaire

L'enquête préliminaire
L’ENQUETE PRELIMINAIRE

1 - GENERALITES

L'enquête préliminaire est une procédure moins rigoureuse que l'enquête de flagrant délit, mais elle ne procu
limités

L'enquête préliminaire tient une place importante dans l'exercice de la police judiciaire.

Elle est de pratique quotidienne et constitue le moyen d'information le plus courant du PR

1. Bien que restreintes, les possibilités offertes par cette procédure sont suffisantes pour faire aboutir les
affaires

(exemple : ACCR, vol simple, rixe, etc.)

2. Les OPJ et, sous le contrôle de ceux-ci les APJ désignés à l'article 20 procèdent à des enquêtes prélim
PR, soit d'office

3. Les OPJ peuvent procéder à une enquête préliminaire aussi bien dans le cas de crime ou de délit flagr
(CPP art 75 al 1)

En effet, les OPJ ont la faculté de renoncer à la procédure de crime ou délit flagrant et d'agir selon les règles

Nota : dans le cadre de l'enquête préliminaire, les OPJ peuvent sur réquisitions

-opérer sur l'étendue du territoire national,

-procéder à des auditions sur le territoire d’un état étranger avec son accord
CPP art 18 al 4 et 5

2 – LES ACTEURS DE L’ENQUETE PRELIMINAIRE

L’enquête préliminaire peut être diligentée par CPP art 75:

 Un OPJ compétent territorialement


 Un APJ, art 20 du CPP compétent territorialement

 Exceptionnellement par le PR

3 – LE DECLENCHEMENT DE L’ENQUETE PRELIMINAIRE

L'enquête préliminaire peut être déclenchée par l'OPJ ou l’APJ

 Sur instruction du PR
 Sur instruction des chefs hiérarchiques

 D'office à la suite :

 De constatation

 D’une plainte

 D’une dénonciation

Lorsqu'il y a lieu :

 De recueillir des renseignements nécessaires à l’autorité judiciaire

(Recherches, auditions de personnes, etc.)

 D'établir, éventuellement, l'absence d'une infraction pénale

(Suicide, incendie accidentel, etc.)


En cas de :

 Contravention
 Délit passible seulement d'une peine d'amende

 Délit non flagrant, passible d'une peine d'emprisonnement

 Crime non flagrant

 Délit flagrant passible d'une peine d'emprisonnement

 Crime flagrant

Nota : dans le cas d'un crime ou d’un délit flagrant, le recours à l'enquête préliminaire implique qu'aucun OP
enquête en la forme du flagrant délit

4 – LE ROLE DE L’OPJ OU DE L’APJ AU COURS DE L’ENQUETE PRELIMINAIRE

L’OPJ ou l’APJ enquêteur :

 Informe sans délai le procureur de la république (art 19 et 40 du CPP)

 Se transporte sur les lieux

 Procède aux constatations

 Effectue des perquisitions et saisies (art 76 du CPP)

 Procède à l’audition des témoins et des personnes paraissant avoir participé à l’infraction et avise le P
identifiée suite à des indices tangibles.

 Conduit devant le PR toute personne contre laquelle existent des Indices Graves et Concordants de na

4.1 – INFORMATION DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE

Dès qu’il a connaissance d’un crime, d’un délit ou d’une contravention, l’OPJ informe sans délai le PR du lie
 Sur son état d’avancement, lorsque l'enquête est menée d'office, et depuis plus de six mois. Le délai d
date du premier PV et non de la date de commission des faits qui peut être antérieure.
 Lorsqu'il a connaissance qu'une personne à l'encontre de laquelle existent des indices faisant présume
commettre le crime ou le délit objet de l'enquête qu'il conduit, est identifiée.

Dès la clôture des opérations, l’O.P.J ou l’A.P.J., doit faire parvenir au PR l'original et une copie de tous acte
l'enquête et mettre à sa disposition les saisies réalisées.

4.2 – TRANSPORT SUR LES LIEUX

L’enquêteur se transporte en tout lieu ou il pense pouvoir trouver des éléments de preuve

Procède aux mêmes opérations que dans l'enquête de flagrant délit, mais il ne peut user d’aucune mesure coe
être décidée que par un OPJ

Dans le cadre de la même administration, un supérieur hiérarchique est en droit de prendre à son compte l'en
de ses subordonnés

Il peut aussi constituer une équipe homogène ou mixte d'OPJ et APJ et désigner le responsable de l'enquête q
Il choisira les personnes en fonction du type d'affaire et des compétences particulières requises (BR, SR, etc.

4.3 – CONSTATATIONS

L'enquêteur opère comme dans l'enquête de flagrant délit et peut faire appel pour des opérations de police tec
ses supérieurs, à :

 Des militaires qualifiés de la gendarmerie (BR ou SR)


 L'institut de recherches criminelles de la gendarmerie
 Éventuellement et localement à des fonctionnaires de la police

(Spécialistes de l'identité judiciaire)

4.4 – POSSIBILITE DE REQUERIR DES PERSONNES

4.41 – La réquisition de « personnes qualifiées »

S’il y a lieu de procéder à des constatations ou à des examens techniques ou scientifiques qui ne peuvent pas
autorisation de celui-ci, l’OPJ a recours à toutes personnes qualifiées (art 77-1, al 1 du CPP)

L’OPJ procède comme indiqué dans la fiche 62-13, à laquelle il convient de se reporter, les personnes qualifi
de l'article 60 du CPP, quel que soit le type d’enquête

4.42 – Les conditions de ces réquisitions

Il doit s’agir de constatations ou d’examens nécessaires au déroulement de l’enquête.

Les personnes ainsi requises prêtent serment par écrit, d'apporter leur concours à la justice, sauf, les experts f
cour d'appel puisqu'ils ont déjà prêté serment

Nota : Un médecin qui est requis pour effectuer un prélèvement sanguin ne prête pas serment car il instrumen
3354-1 du CSP ou L.234-1 du code de la route qui ne le prévoient pas

4.43 – Les obligations des personnes requises

 Déférer à la réquisition (en cas de refus = contravention de 2ème classe : art R 642-1 du CP)
 Exécuter dans les meilleurs délais la mission fixée par réquisition

 Procéder aux constatations ou examens demandés


 Produire un avis sous forme de rapport écrit

 Respecter le secret de l’enquête

4.44 – Réquisition à personne, établissement ou organisme privé ou public ou administration publique pour l
de documents

L’OPJ, sur autorisation du PR, peut les requérir s’ils sont susceptibles de détenir des documents intéressants
d’un système informatique ou de traitement de données nominatives, de lui remettre ces documents, notamm
puisse lui être opposé, sans motif légitime, l’obligation au secret professionnel. (sauf celles protégées par un

Sur autorisation du Jld, saisi par le PR, l’OPJ peut requérir les opérateurs des télécommunications pour qu'ils
mesures propres pour assurer la préservation du contenu des informations consultées par les personnes utilisa
fournissent. La durée de préservation ne peut excéder une année.

Conditions de ces réquisitions

Les personnes requises personnellement ou au titre de leur fonction dans ce cas ne prêtent pas serment.

Obligations des personnes requises pour fournir ou remettre des infos ou docs

 Déférer à la réquisition
 Exécuter dans les meilleurs délais la mission fixée par la réquisition

 Respecter le secret de l'enquête

Seul le PR peut rendre publics certains éléments objectifs dans le but de mettre fin à la circulation d’infos err
trouble à l’ordre public.

4.45 – Les réquisitions pour une prestation matérielle ne se rapportant pas directement à l’enquête

L’OPJ ou l’APJ peuvent requérir dans certaines conditions d'autres catégories de personnes pour l'exécution
exigeant technicité ou compétences particulières (terrassiers, plombiers, serruriers). Ces personnes compéten
fournissent pas de rapport
4.46 – Les réquisitions particulières à médecin

L’OPJ ou l’APJ peuvent requérir un médecin, en vue d’effectuer un prélèvement sanguin sur la personne :

 D’un conducteur dans un accident de la circulation


 De l’auteur ou de la victime d’un accident de la circulation, d’un crime ou d’un délit

4.5 – PERQUISITIONS ET SAISIES

4.51 Les perquisitions

L’OPJ comme l’APJ, ne disposent d’aucun moyen de coercition; les perquisitions et saisies ne peuvent être e

 Que dans le strict respect des modalités exposées dans la fiche 62-13 à laquelle il convient de se repo
de temps, de forme et à leurs exceptions

 Et dans le seul cas où l'enquêteur obtient l'assentiment exprès de la personne dans le domicile de laqu
ne sait pas écrire, il convient de mentionner cette circonstance et de demander à deux personnes, des
écrit de l’acquiescement verbal donné en connaissance de cause par l'intéressé

Nota : Si la personne ne donne pas son assentiment, aucune perquisition ne peut-être exécutée. Il convient al
mention sur le procès verbal

Cas particulier : En matière de terrorisme et d'association de malfaiteurs (CP, art 450-1) liée à ce but, le prési
lui peuvent à la requête du PR, décider que les perquisitions, visites domiciliaires et saisies de pièces à convi
l’assentiment exprès de la personne chez qui elles ont lieu
 Contrôles d’identité et visites de véhicules sur réquisition

Sur réquisitions écrites du PR :

 contrôles d’identité
 visite des véhicules

Dans les lieux et pour la période de temps que le PR détermine, et qui ne peut excéder 24 heures renouvelabl
Saisies incidentes possibles.

(Dans les camping-cars ou caravane utilisés comme résidence, les visites ne peut être faite que conformémen
domiciliaires.)

 Systèmes informatiques

Possibilité de pénétrer dans les systèmes informatiques découverts au cours d'une perquisition pour y relever
l'enquête en cours.

4.52 Les saisies

Toute preuve matérielle d’une infraction doit être présentée devant la justice et à ce titre être saisie.

La saisie est réalisée avec l’assentiment exprès de la personne.

-Les visites de sûreté des personnes et des bagages à main

-Les cas particulier de la saisie de documents, ou de données informatiques

-La saisie incidente :

-Le crime ou le délit auquel se rapportent les pièces à conviction découvertes ne se trouve plus dans le temps

-Le crime ou le délit auquel se rapportent les pièces à conviction découvertes ne se trouve plus dans le temps
d’une information ayant donné lieu à la délivrance d’une CR.

4.6 AUDITIONS
4.61 Les personnes victimes d’une infraction

L’OPJ est tenu de recevoir les plaintes déposées par les victimes d’infractions à la loi pénale et de les transm
l’unité de PJ territorialement compétent.

Il rédige un PV et il remet immédiatement à la victime un récépissé de dépôt de plainte, une copie du procès
de plainte contre personne inconnu, le PR avisera la victime de la suite donnée à l’affaire.

Elle peut se constituer partie civile si elle se sent lésée (joindre pièces justificatives):

o directement ou par son avocat


o par lettre recommandée avec avis de réception parvenue au tribunal 24 heures au moins avant

o lorsqu'elle demande soit la restitution d'objets saisis, soit des dommages intérêts

L’OPJ doit informer les victimes de leur droit d'obtenir réparation du préjudice subi et d'être aidées par un se
collectivités publiques ou par une association conventionnée d'aide aux victimes.

4.62 Les témoins

Sont qualifiés de témoin les personnes à l’encontre desquelles il n’existe aucune raison plausible de soupçon
commettre une infraction.

Ils sont tenus de comparaître lors d’une convocation par un OPJ et en cas de refus avec l’accord du PR par la

il n'est pas obligé de faire des déclarations.

doit lire lui-même sa déclaration et la signer

est retenu seulement le temps strictement nécessaire à son audition, il peut se retirer quand il le veut

-L’audition sous couvert de l’anonymat

-L’audition à l’aide de moyens de télécommunications au cours de la procédure


4.63 s victimes d'agression sexuelle ou de tentative de meurtre

Enregistrement audiovisuel lors des agressions suivantes :

 tortures ou d'actes de barbarie


 tentative de meurtre ou d'assassinat avec tortures ou actes de barbarie

 meurtre ou assassinat accompagné de viol,torture ou actes de barbarie

 de viol, agression sexuelle, exhibition sexuelle, pornographie…

Conditions de l'enregistrement :

 accord du qui peut le limiter à un enregistrement sonore


 accord du représentant légal qui peut le limiter à un enregistrement sonore

 décision motivée de refus du parquet ou du magistrat instructeur

Modalités de l'enregistrement :

o donne lieu à la rédaction d'un PV technique


o s'effectue simultanément à l'aide de 2 cassettes

o l’une scellé fermé

o l’autre identifiée et mise à la disposition de la justice, c’est une pièce de procédure, donc référ

o PV de confection d'une copie de cassette vidéo d'enregistrement d'audition

Modalités de l'audition enregistrée :

 pièce séparée des autres locaux


 local neutre facilitant la libre expression de l'enfant

 caméra visible, fixe, pas d'intervention d'un opérateur dans la pièce

 audition menée par un seul enquêteur (si possible)


 PV audition rédigé au cours de l’audition, ou synthèse après en en faisent men

 L'enfant doit pouvoir relire sa déposition et la signer (sauf très jeune âge)

 PV peut comporter remarques, observations relatives aux attitudes ou geste

 représentant légal ne signe le PV d’audition

 Présence possible d'une personne désignée ou autorisée par le magistrat

4.64 s auteurs crime ou délit

Audition de même forme que simple audition ou interrogatoire

dans le cadre ou non de retenue ou de Gav, selon l'âge du

Interrogatoires de s en Gav enregistrement audiovisuel

L’original est placé sous scellé et sa copie versée au dossier

Conditions de l'enregistrement

 Pas d’accord à avoir, c’est obligatoire


 Si refus ou risque par le personnel ou le matériel du fait de l’excitation : aviser le PR et se conformer
dans le PV

Modalités de l'enregistrement : Idem

Modalités de l'audition enregistrée

 Idem
 date et l'heure de l'enregistrement apparaissent sur le film

 Audition assistée pour sécurité par 1 ou 2 gendarmes

 motifs d'interruption (repos, restauration, investigations) indiqués sur PV

 Les incidents survenant en cours d'audition sont filmés


4.65 – Auditions de témoins et de personnes paraissant avoir participe a l’infraction

L'enquêteur, OPJ ou APJ, peut entendre toute personne susceptible de fournir des renseignements sur les fait

Le témoin (ou la personne soupçonnée convoquée par un OPJ) est tenue de comparaître, à défaut, il peut y êt

Il n'est pas obligé de faire des déclarations

Si le témoin ou la personne soupçonnée fait sa déclaration et répond aux questions de l’enquêteur, il doit lire
signer, après avoir fait consigner, s'il y a lieu, ses observations

Les heures de début et de fin de chaque audition doivent être mentionnées au procès verbal. Les personnes, à
pas d'indices faisant penser qu'elles ont commis ou tenté de commettre une infraction, ne peuvent pas être ret
nécessaire à leur audition

Sur autorisation du PR, le témoin peut déclarer comme domicile l'adresse du commissariat ou de la brigade d

4.7 – MESURES DE GARDE A VUE

 La garde à vue n’est décidée que par l’OPJ


 A l’encontre de toute personne contre laquelle existent des indices faisant présumer qu’elle a commis
infraction, pour les nécessités de l’enquête

 En informant le PR

 Notifiant les droits à la personne

 Veillant à l’application des droits de la personne conformément à la loi

 Pour une durée de 24 heures (prolongation de 24, 2*24 ou 48 heures possible selon la loi)

 Décidée par le PR

Nota : Au cours d’une enquête préliminaire et hors le cas du crime ou du délit flagrant, un parlementaire ne d
Les modalités relatives :

-aux lieux où peuvent être effectuée la GAV

-à la durée de la GAV

-au point de départ de la GAV

-à la prolongation de la GAV

Les conditions posées par les art 63-1, 63-2, 63-3, 63-4, 64 et 65 du CPP concernant le droit :

-à l’information

-de prévenir ses proches

-à l’examen médical

-à l’entretien d’un avocat

Dans le cas d’une enquête préliminaire, une personne ne peut être GAV que s’il existe à son encontre une ou
soupçonner qu’elle a commis ou tenté de commettre une infraction.

La GAV constitue donc une exception au principe de la non-coercition en enquête préliminaire.

4.8 – PRESENTATION AU PARQUET

Toute personne ayant fait l’objet d’un déferrement, à l’issue de sa GAV, à la demande du PR, comparait, le jo

Droits de la personne retenue :

 la possibilité de s'alimenter
 faire prévenir par téléphone, un proche ou son employeur
 être examinée par un médecin désigné par le PR ou l’OPJ

 s'entretenir, pendant 30 min, avec un avocat

 Identité de la personne, heures arrivée et de conduite devant le PR, application des droits de la person
registre spécial, tenu dans le local de rétention.

4.9 _ CAS DE LA PERSONNE APPREHENDEE EN FLAGRANT DELIT AU REGARD DES MESURES


pour l’enquête préliminaire)

PERSONNE APPREHENDEE EN FLAGRANT DELIT PAR :

 Un OPJ :

 GAV possible de 24 ou 48 heures si prolongation


 Avant expiration du délai de GAV, conduite de la personne devant le PR

 Un APJ : Idem que précédemment si conduite devant un OPJ possible sinon :

 GAV impossible
 Conduite de la personne devant le PR immédiatement

(Délais de 24 heures maximum, sans possibilité d’audition)

TABLEAU COMPARATIF PRECISANT LES DIFFERENCES ENTRE LES ENQUETES

ENQUETE ENQUETE DE COMMISSION


PRELIMINAIRE FLAGRANT DELIT ROGATOIRE
L’enquêteur ne dispose que
de pouvoirs limités il ne L’enquêteur dispose de L’enquêteur dispose de
CARACTERISTIQUES
peut exercer aucune pouvoirs exceptionnels pouvoirs limités à la
coercition envers les mission qui lui est
personnes. Cette procédure confiée par le magistra
est régie par des règles instructeur
simples

OPJ ou APJ, (APJA exclut) OPJ qui peut se faire


seconder par APJ,
ENQUETEUR OPJ, saisi par une CR
exceptionnellement le PR exceptionnellement PR
ou JI

Pour l’OPJ, tout le ressort


L’OPJ commis peut
Pour l’OPJ, tout le ressort du TGI et des TGI
opérer en cas d’urgence
du TGI en cas d’urgence et limitrophes en cas
sur tout le territoire du
tout le territoire national en d’urgence, et tout le
COMPETENCE TGI et sur CR expresse
cas d’urgence et sur territoire national en cas
TERRITORIALE vu l’urgence, sur tout le
réquisition expresse du PR, d’urgence et sur
territoire national, voire
l’APJ dispose de la même réquisition expresse du
sur territoire de pays
compétence quand il PR, l’APJ dispose de la
étrangers selon un
seconde l’OPJ même compétence quand
formalisme particulier
il seconde l’OPJ

Il peut être interdit aux Il peut être interdit aux


TRANSPORT SUR LES Aucune mesure coercitive
personnes présentes de personnes présentes de
LIEUX ne peut être prise
s’éloigner s’éloigner

Elles peuvent être requises Elles ne peuvent être


RECOURS A DES
par l’OPJ en raison de Elles peuvent être requises en qualité
PERSONNES
l’urgence et avec l’accord requises par l’OPJ d’expert que par le
QUALIFIEES
du PR magistrat instructeur

Elles ne peuvent être


effectuées sans le
Elles peuvent être
PERQUISITIONS ET consentement exprès des
Elles peuvent être effectuées d’autorité si
SAISIES personnes au domicile
effectuées d’autorité elle font partie de la
desquelles elles sont
mission confiée
exécutées, sauf exception
prévue par la loi
La personne contre
laquelle il existe des IG
de participation à
l’infraction ne peut être
Les témoins convoqués par Les témoins convoqués entendue par l’OPJ. Le
AUDITION DES l’OPJ sont tenus de par l’OPJ sont tenus de témoins convoqués son
TEMOINS comparaître sinon le PR comparaître sinon le PR tenus de comparaître
peut les y contraindre par la peut les y contraindre par sinon le magistrat
force publique la force publique instructeur peut les y
contraindre par la force
publique. Ils sont tenus
de prêter serment et de
déposer

Seul l’OPJ peut décider


d’une mesure de GAV. Elle L’OPJ peut prendre une
ne peut être prise qu’à mesure de GAV à
l’encontre des personnes l’encontre de tous L’OPJ peut décider une
contre lesquelles il existe témoins et de toutes mesure de GAV contre
MESURES DE GARDE
des indices laissant personnes contre Les personnes
A VUE
présumer qu’elles ont lesquelles il existe des soupçonnées d’avoir
commis ou tenté de indices laissant présumer participé au crime ou a
commettre une infraction. qu’elles ont commis ou délit, les témoins
La GAV est soumise aux tenté de commettre une
mêmes règles que celles de infraction
la flagrance

La mise en route des La mise en route de la


La mise en route des
personnes GAV doit personne GAV intervien
personnes GAV intervient
intervenir avant dès l’expiration du déla
dès l’expiration du délai
l’expiration du délai de 24 de 24 heures ou du
CONDUITE DEVANT de 24 heures ou du
heures ou du dernier délai dernier délai de
LE PR dernier délai de
de prolongation accordée. prolongation accordée
prolongation accordée.
La prolongation peut être La prolongation peut êtr
La prolongation peut être
autorisée autorisée
autorisée sans conduite
exceptionnellement sans exceptionnellement san
préalable
conduite préalable conduite préalable
Le cours en powerpoint
Cliquez ici

LES FICHES RESUMEES


Les fiches de Marco

Les fiches de Corbier

LES DEVOIRS ET LES SUJETS PRECEDEMMENT TOMBES:


"L'EP: qui l'effectue, dans quelles circonstances, rôle de L'OPJ et de L'APJ ."

"Enumérez les autorités judiciaires auxquelles il est subordonné dans sa mission de police judiciaire, et préci
Exposez sa responsabilité dans l'accomplissement de cette mission. "(Devoir et correction disponible dans L

Les médias (audio et vidéo)


Néant pour l'instant

Les 5 livres indispensables à votre scolarité


Edition limitée à 30€ - Pré-commandez le (sortie début septembre 2015)

Edition limitée à 30€ - Pré-commandez le (sortie début septembre 2015)

Les annales du concours OPJ actualisées


Lexique des termes juridiques

Le guide des infractions pour votre vie d'OPJ. C'est indispensble !

INDISPENSABLE

Les 5 livres
indispensables à
votre scolarité
Edition limitée à 30€ - Pré-
commandez le (sortie début
septembre 2015)

Edition limitée à 30€ - Pré-


commandez le (sortie début
septembre 2015)

Les annales du concours OPJ


actualisées

Lexique des termes juridiques

Le guide des infractions pour


votre vie d'OPJ. C'est
indispensble !

La documentation à acheter
Code de procédure Les annales du concours Lexique des termes
Code pénal OPJ actualisées juridiques (très pratique) ;
pénale

Nos sites :
Site d'aide à la préparation du concours gendarmerie ou de gendarme, dictees gratuites, tests psychotechniques

Site d'aide à la réussite des concours de la fonction publique.

Site de remise à niveau en français avec les dictées de francais interactives audios, FLE

Site pour réussir le concours de la gendarmerie.

Site pour réussir le concours d'officier de police judiciaire

Ressourses web pour l'éducation et l'annuaire de la langue française

Annuaire des forces de l'ordre

Le blog des utilisatrices de coupe menstruelle (ladycup, mooncup, lunacup, divacup) qui revendiquent et qui plébiscitent leur utilisations pour des
raisons économiques, écologiques et pratiques

Soutien scolaire en vidéos pour tous les niveaux scolaires, maternelle, CP, collège, lycée, FAC. Tout apprendre en vidéo grâce aux vidéos, formation,
screencast et didacticiels et tutoriaux animés.

Carnets de voyages, actualités, vidéos montages sur les capitales, conseils pour voyager.

London Home Visit Physiotherapy


PhysiotherapyLondon , Physiotherapist in London , osteopath in London
Back Pain treatment London , Neck Pain treatment London ,Sport physiotherapist London , Neurological physiotherapy London , Stroke rehabilitation
London , Personal trainer London

Mummy's Physio London


Women’s health Physiotherapist in London , Osteopath for pregnant women in London , Pelvic pain treatment London ,Lower back pain London
,prolapse treatment London , stress incontinence treatment London ,one to one pilates instructor London , Pregnant women osteopathy London ,
Private Personal trainer for women in London

Baby PhysioLondon
Paediatric Physiotherapist in London, Osteopath for baby in London
Neurological baby physiotherapy London, BabyWalking delaysLondon ,Baby Developmental delay London, Baby feet deformities treatment London,
BabyToticolis London, Baby osteopathy, Baby flat head London
Les astuces de l'orthographe, en cours, en vidéos et avec des exercices gratuits pour s'entrainer et vérifier ses connaissances. Aide à l'orthographe pour
les adultes qui souhaiteraient remettre à niveau leur orthographe. Aide en orthographe, grammaire pour les entreprises et les particuliers. C'est aussi un
coach en orthographe virtuel et interactif sur internet.

Témoignage homme sur les verrues génitales.

Ce site n'est pas un site officiel . Il n'est donc aucunement en rapport direct avec la Gendarmerie, la police et les douanes. Toutes les
informations et données se trouvant sur ce site sont à caractère purement informatif et non contractuel. Elles n'engagent en rien, ni la
Gendarmerie Nationale, ni le webmaster. Aucune de ces deux parties ne saurait être tenue pour responsable quant au contenu de ce site.

www.orthocoach.fr - www.ladictee.fr - www.videodeprof.fr - www.concoursgendarme.fr - www.soutienconcours.fr - www.concourspolice.fr