Vous êtes sur la page 1sur 20

Table des matières

Chapitre 1 : Partie théorique de la modulation/démodulation:...................................................................2


I- Modulation...............................................................................................................................................2
II- Démodulation...........................................................................................................................................4
Détection d’enveloppe :............................................................................................................................4
Chapitre 2 : Partie pratique de la modulation d’amplitude...........................................................................6
I- Modulation d’amplitude à l’aide d’un multiplieur :...................................................................................6
II- Mesure du coefficient de modulation à partir d’un diagramme temporel :.............................................7
III- Autre méthode de détermination du coefficient de modulation..........................................................8
IV- Spectre et largeur de bande d’une AM...............................................................................................11
V- Modulation avec porteuse supprimée....................................................................................................13
VI- Le multiplieur en exploitation push-pull de modulateur.....................................................................14
VII- Le multiplieur en exploitation par modulateur Toroïdal :...................................................................15
VIII- Modulation à bande latérale unique (BLU).........................................................................................16
IX- Questions portant sur l ‘ensemble du TP MA......................................................................................17
Chapitre 3 : Partie pratique de la Démodulation d’amplitude....................................................................18
I- Démodulation de signaux AM par redressement de l’enveloppe...........................................................18
II- Démodulation avec redresseur double alternance................................................................................20
III- Démodulation de signaux AM à deux bandes Latérales (Méthode cohérente)..................................21
Conclusion :................................................................................................................................................22

1
Chapitre 1 : Partie théorique de la modulation/démodulation:
I- Modulation
La modulation d’amplitude permet la transmission de signaux de faibles fréquences par ondes
électromagnétiques. Le signal à transmettre (musique, voix …) (appelé signal modulant), signal de
basse fréquence, est transformé en tension électrique par un microphone ; la tension ainsi formée est
utilisée pour faire varier (on dit moduler) l’amplitude d’un signal de Haute Fréquence (H.F.)
appelée porteuse.

Le signal modulé ainsi formé est transformé en onde électromagnétique contenant les mêmes
fréquences, au moyen d’une antenne émettrice. Une antenne réceptrice capte l’onde
électromagnétique et restitue le signal électrique modulé. La démodulation permet alors d’extraire
le signal modulant d’origine du signal modulé.

Le signal modulant est une tension sinusoïdale Us(t) de fréquence Fs :

Us (t) = (Us)Max. Cos (2.π.fS.t).

• La porteuse est une tension sinusoïdale up(t) de fréquence fp :

Up(t) = (Up) Max. Cos (2.π.fp.t)

• Moduler l’amplitude de ce signal sinusoïdal up(t) consiste à transformer son amplitude constante
(Up) Max en une fonction affine de la tension modulante Us(t) : a. Us(t) + b où a et b sont des
constantes

• Le résultat de cette modulation donne le signal modulé ayant pour équation :

Um(t) = [a.Us(t) + b].cos(2.π.fp.t) Le signal modulant est en fait l’enveloppe du signal modulé.

• Le signal modulé a pour équation :

Um(t) = [a. Us(t) + b].cos (2.π.fp.t) soit Um(t) = [Us(t) + a b].a. Cos (2.π.fp.t) ou Um(t)

= [Us(t) + U0].[(Up)Max. Cos (2.π.fp.t)] soit Um(t) = [Us(t) + U0].up(t)

2
• Moduler l’amplitude d’un signal consiste alors à ajouter une composante continue (ici U0) au
signal modulant Us(t) à transmettre, puis de multiplier la tension résultante par la tension up(t) de la
porteuse.

• Le décalage en tension U0 est indispensable pour éviter la sur modulation et permettre ensuite la
restitution du signal initial par démodulation) ; le taux de modulation m est révélateur de la qualité
de la modulation :

Um(t) = [Us(t) + U0].up(t) soit Um(t) = [(US) Max. Cos(2.π.fS.t) + U0].up(t) Soit Um(t)

= U0. [0 S Max U (U) .cos (2.π.fS.t) + 1].up(t) ou Um(t) = U0.[m. cos (2.π.fS.t) + 1].Up(t)

- Qualité de la modulation :
La tension U0 joue un rôle important dans la qualité de la modulation ; en effet, de la valeur
du décalage en tension dépend de la fidélité de l’enveloppe du signal modulé par rapport au
signal modulant.
Pour que la modulation soit de bonne qualité, l’enveloppe du signal modulé doit être fidèle au
signal modulant. Le décalage en tension U0 doit alors être supérieur à l’amplitude (US) Max
du signal modulant, soit U0 > (US) Max. soit 0 S Max U (U) < 1 ou m <1 , m étant le taux de
modulation.
Si la modulation est de mauvaise qualité, l’enveloppe du signal modulé n’est pas fidèle au
signal modulant. Cela est dû au fait que le décalage en tension U0 est alors inférieur à l’amplitude
(US) Max du signal modulant, soit U0 < (US) Max. soit 0 S Max U (U) > 1 ou m> 1 : il y a

surmodulation.

II- Démodulation
La démodulation d’amplitude est l’opération consistant à reconstituer le signal modulant à partir de
l’onde modulée en amplitude. Elle s’opère en deux étapes :
• la détection d’enveloppe ;
• l’élimination de la composante continue par filtrage.

3
Détection d’enveloppe :

- - Suppression des alternances négatives :

Le montage à utiliser comporte une diode : il s’agit d’un


montage redresseur simple alternance : la diode bloque les alternances négatives. La tension recueillie
aux bornes du conducteur ohmique est une tension modulée redressée.

- la suppression de la porteuse

L’opération consiste à ajouter un condensateur en dérivation aux bornes du conducteur ohmique du


montage redresseur.

- la suppression de la composante continue


Le montage à utiliser comporte un filtre passe – haut, c’est-à-dire ne laissant passer que les
composantes aux fréquences élevées et arrêtant celles aux basses fréquences et continues. Il
s’agit d’un montage RC simple alternance : la diode bloque les alternances négatives. La
tension recueillie aux bornes du conducteur ohmique est une tension modulée redressée.

Courbe 1 : Enveloppe du signal modulé redressé.

4
Courbe 2 : Signal modulant reformé.

La tension modulante reformée est une tension


variable. Pour que le filtre passe-haut
n’altère
pas ce signal, la constante de temps de ce filtre doit être bien supérieure à la période du signal
modulant : τ2 >> TS

Schéma électrique
global du circuit de démodulation

Chapitre 2 : Partie pratique de la modulation d’amplitude


I- Modulation d’amplitude à l’aide d’un multiplieur :
On les deux fréquences à la tension continue pour commander la diode. Dessiner les tensions
demandées

Figure 1 : Modulation d’amplitude à l’aide d’un multiplieur

On visualise sur l’oscilloscope

5
Figure 2 : Signal 2Khz Figure 3 : Signal 20 Khz

Questions :
1. De quoi dépend la forme de l’enveloppe ?
2. Quelle est l’influence du signal d’entrée sur le signal de sortie ?
3. Est-il nécessaire d’ajouter un filtre passe-bande ?

Réponses :
1- La forme de l’enveloppe dépend essentiellement du signal information .
2-Le signal de sortie dépend grandement du signal d’entrée. L’amplitude de Uout varie en
fonction de l’amplitude du signal information
3- Non mais il est préférable d’ajouter un filtre passe bande afin d’éliminer les fréquences
non désirables et d’obtenir que le spectre de fréquences constitué de la somme et la différence
des fréquences d’entrées et le spectre de la porteuse

6
III- Mesure du coefficient de modulation à partir d’un diagramme temporel :
L’une des grandeurs qui nous permet de déterminer la qualité d’une modulation AM, est le
coefficient de modulation noté m.
Si m>1, on a une sur modulation. Une partie de l’information est perdue.
Si m<1, on a une bonne modulation. L’amplitude du signal modulé suit parfaitement le signal
information.
Déterminer le coefficient de modulation du montage suivant :

Figure 4 : Uouy

2.5−1
Upp max +¿Upp = =0.42
min
2.5+1
Le taux de modulation : m = Upp max−¿ Uppmin

¿
¿
IV- Autre méthode de détermination du coefficient de modulation
La méthode de mesure du coefficient de modulation à partir d’un oscillogramme est
très théorique, mais en pratique, il est très difficile de transmettre des sinusoïdes
parfaites à cause de l’apparition de bruits. Une seconde méthode dite trapézoïdale
permet une détermination rapide du coefficient de modulation, pour tous types de

7
signaux voire même des discours ou des signaux musicaux. Passer l’oscilloscope en
mode XY.
Le signal information est envoyé sur la voie X, le signal AM sur la voie Y

Le coefficient de modulation varie suivant l’amplitude du signal message (Uinf)

M =0%

M= 50%

8
Figure 5 : Forme Trapézoide pour m=50%

1.19−0.41
m= 1.19+ 0.41
= 0.5=50%
Pour ΔY max = 1,19V ; ΔY min = 0,41V On obtient m=50 %
M=100%

Figure 6 : m=100%

M<=1 donc la modulation est bien faite est cela car U0>Um.
Pour tomber dans le cas d’une surmodulation on va diminuer la valeur de la
composante continue

9
Figure 7 : Forme Trapézoide pour m=2

Cette fois, on mesure ΔY max = 0.6V ; ΔY min = - 0.2V donc


0.6−(−0.2)
m= 0.6+(−0.2)
=2

On a un m>2 donc on est dans le cas d’une surmodulation on sera pas capable de
récupérer le signal information à la réception
Donc le choix de l’offset est très important il est donc préférable de choisir un Udc
qui nous donnera un m très proche de 1 mais pas supérieur pour ne pas perdre le
signal
V- Spectre et largeur de bande d’une AM
Le spectre d’un signal oscillant modulé en amplitude présente une bande latérale supérieure et une bande
latérale inférieure en plus de la porteuse. Ces bandes latérales sont séparées de la porteuse par une distance
égale à la fréquence du signal modulé. La fréquence de modulation n’est pas contenue dans la fréquence du
signal modulé.
Pour la transmission de musique ou d’un discours, les signaux ne sont plus modulés par une fréquence mais
par toutes les fréquences du spectre. Pour de longues, moyennes ou courtes ondes, la largeur de bande du
transmetteur est fixée à 9 KHz. En téléphonie, une largeur de bande de 0,3 à 3,4 KHz est utilisée pour obtenir
une bonne compréhension des paroles. Ces bandes sont représentées par des triangles. Le triangle ne donne
aucune information sur l’amplitude mais sur les limites en fréquences

10
Dessiner le spectre de fréquence de manière similaire à la fig. ci –dessous . Calculer les fréquences
résultantes ainsi que la largeur de bande requise. Valeur : bande spectrale du message = 0,3... 3,4 KHz,
fréquence porteuse fT=1 MHz.

Assembler le modulateur représenté :

Figure 8 : Udc=0.5V Figure 9 : Udc=1V

11
Figure 10: Udc=1.5 Figure 11 :Udc=2V

Questions :
1. Comment peut-on déterminer le coefficient de modulation à partir du spectre de fréquence ?
2. Quelle est l’amplitude de la bande latérale inférieure lorsque m = 60 % et que l’amplitude de la
porteuse est de 10V

Réponses :
û BLS +û BLI
1- Avec la relation : � =
u

2- On a m et u déterminons û de la BLI

m∗u 0.6∗10
ûBLI = = =3 V
2 2

VI- Modulation avec porteuse supprimée


Si l’amplitude de la porteuse est influencée lors de l’utilisation d’un multiplieur, il faut alors générer un
signal modulé avec porteuse supprimée. On utilise alors la méthode à double bande latérale, par exemple,
comme intermédiaire pour la modulation à bande latérale unique. Montrer qu’il est possible d’obtenir une
modulation AM conventionnelle à partir du circuit suivant de modulation AM avec porteuse supprimée.

12
La raie de fréquence de la porteuse est absente dans le spectre résultant. Cela tient au fait que le
signal BF ne comporte pas de composante continue.

VII- Le multiplieur en exploitation push-pull de modulateur


Les impulsions positives de la porteuse (UT) entraînent la conduction des diodes du modulateur push-pull.
Le signal de modulation (Uinf) est alors transmis directement vers la sortie. Durant l’impulsion nulle, les
diodes sont bloquées et le signal de sortie est alors nul.

13
Assembler le modulateur push-pull ci-dessus et dessiner les signaux demandés

Figure 12: Uinf Figure 13 : UT

Figure 14 : Uout1 Figure 15 : Uout 2

Questions :
Le spectre des tensions U et Uout2 contient-il la fréquence de la porteuse ou la fréquence de
l’information ?

Réponses :
Non la porteuse est supprimé car les deux courants l1 et I2 sont produits du fait d’une alimentation
symétrique. Ces deux courants s’annulent au niveau du second enroulement : la porteuse est donc
supprimée.

VIII- Le multiplieur en exploitation par modulateur Toroïdal :


Le signal d’information Uinf est alors directement acheminé vers la sortie. Les diodes V3 et V4 deviennent
conductrices avec l’amplitude négative. La polarité de l’information est alors inversée

14
On le modulateur schématisé ci-dessus sur le banc de modulation et On mesure les tensions

IX- Questions portant sur l ‘ensemble du TP MA

Questions :
1. Par quelles méthodes peut-on calculer le coefficient de modulation ?
2. Quelle doit être la largeur de bande de la modulation d’amplitude si l’on veut transmettre un
discours de bande 150 Hz... 4,5 KHz ?
3. De combien doit être l’amplitude de la porteuse lorsque l’amplitude d’une bande latérale est de 1
V et que le coefficient de modulation m = 40 %.
4. Pourquoi alimente-on un modulateur push-pull à l’aide d’un signal de porteuse symétrique ?
5. Combien peut-on ajuster de transmetteurs dans une échelle de fréquences moyennes (526,5 KHz -
1506,5 KHz) ? La plus haute fréquence de l’information étant de 4,5 KHz.

Réponses : 15
Chapitre 3 : Partie pratique de la Démodulation d’amplitude
I- Démodulation de signaux AM par redressement de l’enveloppe
Un démodulateur d’enveloppe est en principe simple à réaliser, il est constitué d’une diode qui redresse le
signal AM et d’un filtre passe bas. La constante de temps du filtre passe bas doit être choisi de manière à ce
que le signal de sortie épouse l’enveloppe du signal AM.

Le démodulateur AM du Banc de Démodulation est constitué de deux redresseurs, un additionneur, un


inverseur et un circuit passe-bas

16
1- Uam
2- Udem
3- Uout(en bleu)

17
Quel est l’effet d’une augmentation du coefficient de modulation (par exemple m> 1) sur le
signal de sortie Uout (la variation de m s’effectue à l’aide de la tension continue U DC) ?

En augmentant Udc on aura un indice de modulation >1 et donc on perd le signal


information et on peut plus le récupérer

X- Démodulation avec redresseur double alternance


Schéma du câblage

18
Questions :
Question 1 : Est ce que le spectre de fréquence des tensions UDEMet Uout diffère de celui du
redressement mono alternance?
Question 2 : Quel est l’avantage d’un redressement double alternance par rapport au
redressement simple alternance?
Réponses:
1- Oui le spectre est différent
2- Le redressement double redressement représente un spectre moins bruité que le mono
alternance donc il est plus facile de reconstituer le signal

XI- Démodulation de signaux AM à deux bandes Latérales (Méthode cohérente)


Afin de démoduler l’enveloppe, le récepteur ne nécessite aucune information se rapportant à la
fréquence et à la phase de la porteuse. Cette démodulation ne s’adresse qu’aux signaux dont
l’enveloppe suit le signal message. Il n’est pas utilisé pour des AM à double bande latérale ou pour
des AM à BLU.

19
Au niveau du récepteur, le signal modulé UAM est multiplié par une porteuse de référence. Le
signal obtenu est alors filtré par un filtre passe-bas. La porteuse de référence doit être disponible au
niveau du récepteur. Afin de procéder à une démodulation correcte, l’information de phase est
également nécessaire.

Conclusion :
Grâce à cette séance de TP nous avons pu mettre en pratique la technique modulation
d’amplitude, calculer le coefficient de modulation par 3 méthodes et la modulation à porteuse
supprimée
Ensuite nous avons vu la récupération du signal modulant avec la détection d’enveloppe et
d’autres méthodes ,ce travail nous a permis de bien voir ces démarches et appliquer tout ce qu’on a
vu en cours

20