Vous êtes sur la page 1sur 2

La Feuille de Chou 

Périodique wastburgien indépendant paraissant tous les 1d6+6 jours n​o​12 


 
Tout un fromage  était  importante  côté  waelmien.  Sauf  goût  des  choses  prodigieuses  d’antan. 
On  pense  à  tort  que  tout  ce  qui  est  que  pour  les  Loritains,  le ramin est un  Rien de moins. 
loritain  n’attire  que  le  mépris  chez  le  aliment  de  base.  Et  cette  hausse  Aux  clients  qui  rechignent  à 
Waelmien.  Bon,  c’est  vrai  que,  par  constante  du  prix  du  fromage  avait  accepter  cette  explication,  maître 
tradition,  la  méfiance  l’emporte  un  impact  direct  sur  le  coût  de  la  vie  Kaas  assène  un  argument imparable : 
toujours.  Et  quiconque  s’est  déjà  dans  leur  quartier.  Si  bien  qu’à  un  le  mot  fromage  lui-même  vient  du 
aventuré  à  manger  de  pattes  de  lapin  moment,  les  mères  loritaines  ont  vieux  waelmien  «  fromajeer  »,  qui 
confites  ou  une  soupe  d’oeil  de  bique  commencé  à  produire  leur  propre  peut  se  traduire  par  «  juste  pour  les 
sait  par  expérience  que  la  curiosité  ramin  à  la  maison,  ça  revenait  bien  majeers  ».  Cette  exclusivité  est 
gastronomique  est  très  rarement  moins  cher.  Et  comme  les  Waelmiens  irrésistible. 
récompensée, avec les Loritains.  aiment  bien  engager  des  bonniches  Bien  sûr,  les  vrais  connaisseurs 
Pourtant,  il  est  un  aliment  que  loritaines,  ils  ont  bien  vu  comment  continuent  de  mettre  le  prix  pour 
tous  les  Wastburgiens  ont  adopté  elles  cuisinaient le lait pour obtenir ce  consommer  du  ramin  100  %  loritain, 
même s’il provient de l’autre côté de la  met raffiné.  mais  la  grande  majorité  des 
Fuile,  et  c’est  ce  fromage  étrange  Et  ce  qui  devait  arriver  arriva  :  Wastburgiens  achètent  désormais des 
qu’ils appellent le ramin. On s’entend :  maître  Kaas,  un  fromager  waelmien  quantités  astronomiques  de  fromage 
le  Waelmstat  n’as  pas  attendu  les  qui  connaissait  123  recettes  chez  maître  Kaas.  Sa  fromagerie 
Loritains  pour  produire  quantité  de  ancestrales  pour  fabriquer  des  emploie  beaucoup  de  monde,  il  est 
frometons  tous  plus  fadasses  les  uns  fromages  insipides  s’est  intéressé  à  la  devenu  un  notable  qui  compte,  dans 
que  les  autres.  Des  machins  à  pâte  méthode  artisanale  de  fabrication  du  la  cité.  Certains  disent  qu’il  a  plus 
mollassonne  qui  réussissent  l’exploit  ramin.  De là, il ne lui a pas été difficile  d’influence  qu’un  maester,  c’est  dire. 
d’avoir  moins  de  goût  que  le  lait.  de  généraliser  le  procédé  dans  ses  Il  est  d’ailleurs  devenu  si  riche  qu’on 
Chaque  village  possède sa recette bien  installations  et  de  fournir  un  ramin  ne  le  voit  plus.  Bon,  à  la  fromagerie, 
à  lui,  mais  on  obtient  toujours  le  bien waelmien.  ça  se  comprend  :  les  installations 
même  résultat  doucereux  qu’on  est  Mais  ce  n’était  pas  joué  d’avance,  puent  le  lait  caillé  et  sont  bruyantes. 
bien  content  d’étaler  sur  une  tranche  pour  la  production  de  maître  Kaas  :  Ça  fait  longtemps  qu’il  a  délégué  la 
de  pain,  car  la  miche  a  un  minimum  ses  concitoyens  étaient  en  grande  gestion  à  des  contremaîtres.  Mais 
de saveur, elle.  majorité  prêts  à  payer  le  prix  fort  même  lors  des  festivités,  il  ne  pointe 
Et  puis  un  jour,  un  Waelmien  pour  obtenir  l’authenticité  loritaine.  jamais  le  bout  de  son  nez.  Il  ne 
gustativement  téméraire  s’est  essayé  Si  bien  que  son  ramin  au  rabais  ne  fréquente  pas  ses  semblables.  Même 
au  ramin.  Au  premier  regard,  il  faut  trouvait  preneur  qu’auprès  des  ses enfants ont des tuteurs à domicile. 
bien  reconnaître  que  le  produit  n’est  avaricieux.  Son  produit  manquait  Sa  vaste  maison  est  solidement 
pas  engageant  :  une  fois  bien égoutté,  singulièrement  de  personnalité  pour  gardée  par  d’anciens  mercenaires 
ils  te  fourrent  le  caillé  dans  de  la  pouvoir  s’imposer  sur  les  étales  du  waelmiens  qui  doivent  lui  coûter  une 
boyasse, comme on le fait nous pour le  marché.  Les  Loritains  continuaient  de  fortune.  Il  faut  dire  qu’il  est  assez 
boudin.  Et  ces  saucisses  de  fromage,  faire leur beurre avec leur fromage.  notoire  que  les  fromagers  loritains 
ils  les  font  boucaner  comme  des  Il  lui  fallait  trouver  un  truc  pour  ont  mis  à  prix  la  tête  de  maître  Kaas. 
andouillettes.  Ça  donne  un  tube  rendre  son  ramin  plus  respectable.  Et  D’après  des  proches,  il  a  renvoyé tout 
couleur  châtaigne  qui  reste  blanc  à  quoi  de  plus  vénérable,  à  Wastburg,  son  personnel  de  maison, a engagé un 
l’intérieur.  Dans  la  bouche,  ça explose  que  les  majeers  ?  Pour  arriver  à  goûteur  et  dort  en  portant  une  cotte 
en  goût.  Pour  un  palais  waelmien,  écouler  son  stock,  il  a  commencé  par  de  mailles.  Et  le  plus  étrange,  c’est 
c’était inimaginable.  faire  courir  la  rumeur  comme  quoi  il  qu’il  a  gardé  à  son  service  la  fameuse 
Quand  les  Loritains  ont  compris  avait  trouvé  cette  recette  antique  cuisinière  loritaine  qui  lui  a  appris  le 
que  leur  ramin  plaisait  à  leurs  parmi  les  débris  de  la  Tour.  Ce  n’est  secret  du  ramin.  Il  se dit même qu’elle 
voisins,  ils  ont  fait  le  seul  choix  pas  un  simple  ramin  :  c’est avant tout  partagerait  sa  couche,  pourtant, 
logique  :  ils  ont  augmenté  les  prix  la  renaissance  d’une  tradition  :  un  quand  on  se  promène  dans  son 
pour  profiter  de  cet  attrait.  Les  plat  qui  lui  vient  en  droite  ligne  de  quartier  d’origine,  on  entend  un  tout 
fromagers  loritains  se  sont  tous  l’héritage  des  majeers.  Il  n’est  pas  autre  son  de  cloche  :  on  dit  d’elle  que 
entendus  car  c’était  dans  leur  intérêt  tant  un  fromager  que  l’un  des  c’est  la  veuve  d’un  maître  du  ramin 
commun  de  contrôler  ce  marché. Et ça  derniers  alchimistes  du  lait.  Manger  ayant  tout  perdu.  Mais  sa  femme 
a  fonctionné : ces gens-là s’en sont mis  de  son  ramin,  c’est  retrouver  le  bon  est-elle  sur  le  point  de  le  venger  ou 
plein  les  fouilles  tant  la  demande  bien  a-t-elle  vendu  le  secret  du  ramin 
aux  Waelmiens  en  représailles  d’un 
premier mariage malheureux ?