Vous êtes sur la page 1sur 4

NEWS VIDEOS/PHOTOS  AVENTURES / PORTRAITS  VOYAGES  MATERIEL  VOLTIGE / CROSS / RANDO  CONSEILS  BOUTIQUE 

SITES  S’initier, se perfectionner  ROCK THE OUTDOOR TV Petites annonces matériel

Home / CONSEILS / Maniement parapente au sol : 10 exercices progressifs pour vous améliorer      
★ VOIR LES AVIS

Maniement parapente au sol : 10 exercices progressifs pour vous améliorer

C'est dans l'expression au sol qu'on apprécie la qualité d'un pilote !


Vous entraîner, jouer avec votre parapente au sol, c’est primordial ! En développant votre maîtrise du gonflage, du maniement au sol, vous gagnerez en sécurité parce que vous saurez
faire face à tous les scenari possibles au décollage : gonfler, analyser la masse d’air, vous positionner en configuration idéale pour voler, affaler si nécessaire ou ne pas décoller. Bref
votre capital confiance vous permettra d’aborder le vol plus sereinement.

Cet article s’appuie sur une vidéo qui présente des suggestions d’exercices et de conseils pour progresser par étapes dans le maniement de la voile au sol. Découpé en séquences, je l’ai
enrichie par des conseils et vidéos de pros. Cela commence par des exercices de base avec contrôle de la voile au dessus de la tête, puis de nombreux exercices pour développer le
contrôle de la voile et la sensation et d’autres pour améliorer position du corps, retournement, course d’élan et maîtrise de la vitesse et de la voile. A la fin, des suggestions d’exercices
pour expérimentés sont aussi proposés à tous ceux qui ont déjà de « nombreuses heures de vol » au sol !

SOMMAIRE Temps passé pour réaliser cet article

– Préambule – Exercice 6 : Montée lente de la voile


– Exercice 1 : Travailler le gonflage en restant face à la voile – Exercice 7 : Recherche du point de décrochage
– Exercice 2 : Exercices pour développer la sensation – Exercice 8 : Travail sur la vitesse limite de la voile
– Exercice 3 : Chargement de la ventrale et petite course d’élan – Exercice 9 : Touchs latéraux pour améliorer sa précision aux freins
– Exercice 4 : Travailler le retournement – Exercice 10 : Variantes de techniques de gonflage
– Exercice 5 : Rotations du corps et avant et arrière avec l’aile sur la tête – Exercice 11 : Cobra et autres exercices

Chacun des exercices présentés en vidéos est enrichi de conseils et d’astuces pour mieux vous aider dans la compréhension et la réalisation (Guenaëlle Bellego, Jérôme Canaud, Alain Lehoux,
Charlie Piccolo, Laurent Van Hille, Greg Hamerton de FlyBubble… et moi aussi).

Le décollage, l’étape du vol la plus stressante pour de


nombreux pilotes Conseils de Kent pour un déco en sécurité
Pour beaucoup, si l’étape de décollage était une formalité, le vol serait un plaisir total !
Malheureusement, cette étape pourtant capitale est étonnamment mal maîtrisée par une
grande majorité de pilotes. A croire que le parapentiste est par défaut suicidaire, qu’il accepte
de vivre dans le déni du déco parfait, jouant à chaque fois la roulette russe sur la moquette,
misant sur le dieu Icare pour l’aider à rejoindre les cieux… D’aucuns devraient parfaire leur
maîtrise avant de prétendre choisir une aile EN B+ ou C (voir article « Savez‐vous vraiment
bien décoller avant de choisir une EN B+ ?).

Le comportement de la voile en fonction de votre


comportement (position et posture)
Un conseil, avant de passer aux exercices présentés sur la vidéo ci‐dessous, je vous conseille
de visionner la vidéo très instructive réalisée par Jesse Kent (cliquez sur la photo à droite pour
accéder à l’article). C’est un tuto‐vidéo très complet (décidément en anglais aussi mais les
images sont très parlantes) pour bien comprendre toutes les étapes du gonflage face voile
jusqu’à l’envol (contact avec la voile, situation du corps et de l’aile dans l’espace, résistance et
comportement de la voile, dosage des commandes et de la course…) mais aussi pour connaître
Pas de secret, pour arriver à ce niveau de maîtrise du gonflage et du décollage, Kent s’est
les bonnes postures corporelles (jambes fléchies, inclinaison du corps…).
entraîné pendant un long moment. Il dit avoir fait plus de 300 fois l’exercice du gonflage face
voile avec plusieurs tailles d’ailes. La répétition des exercices lui a permis de bien
appréhender cette étape et de développer ses sensations. Motivé et aidé par la prise de vue, il
a découpé et analysé toutes les séquences du gonflage/décollage pour y déceler failles et
faiblesses…

Découvrez le tuto de Jesse Kent

Vidéo découpée en séquences pour vous permettre d’accéder plus facilement aux différents exercices et conseils.

Le team de la célèbre école anglaise Flybubble a accepté que je fasse la traduction des sous‐ Je suis donc parti de leur texte dans lequel je me suis permis d’ajouter des notes
titres de leur vidéo « Improve your Ground Handling ». Beaucoup de temps passé pour ce complémentaires, également enrichies par des conseils et vidéos des professionnels (cités en
travail de traduction mais aussi parce que je l’ai découpée en 12 sections pour faciliter l’accès introduction) qui ont accepté avec plaisir de participer à ce dossier.
aux divers séquences.

Préambule Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 Exercice 5

Exercice 1 : travailler le gonflage en restant face à la voile


Paragliding Skills: Improve Your Ground Handling

Travailler le gonflage en restant face à la voile


Le premier exercice va porter simplement sur un entrainement face à la voile. La saisie des
freins se fait en croisé frein droit en main droite et frein gauche en main gauche. Pour lever
la voile, tu choisis de lever les avants en croisé ou en direct (montée plus symétrique en
direct : quand tu es face voile, tu prends l’avant droit avec la main droite et l’autre avec la
main gauche – voir photo onglet 5).

Pour un gonflage symétrique, place‐toi bien dans l’axe du vent, au centre de ton aile avec
la voile bien perpendiculaire au vent. Les deux groupes maillons/élévateurs doivent avoir
la même tension de part et d’autre (preuve que ton bassin est symétrique et que tu es bien
centré par rapport à ton aile). Un mauvais centrage et une dissymétrie du bassin
occasionnera un gonflage asymétrique (voir illustrations à gauche). Si tu es bien axé par
rapport au vent, tu dois « entendre » le vent passer dans chaque oreille.

Lève l’aile, jambes légèrement fléchies, sans opposer de résistance (si tu sens beaucoup de
résistance au début de l’élévation de la voile, dirige‐toi vers elle). Sers‐toi ensuite de ton
corps en t’inclinant en arrière plutôt que de trop plier les bras. Les bras doivent
accompagner vers le haut le lever de la voile. Dès que l’aile arrive au dessus de la tête, tu
laches doucement les avants.
Petites corrections au frein et grosses corrections avec les
pieds
Travaille juste pour la maintenir au dessus de ta tête. Rien d’extraordinaire, fais juste des
déplacements sous l’aile pour te centrer. Chaque fois qu’elle a tendance à tomber d’un côté
ou de l’autre, accompagne l’aile en te déplaçant pour te recentrer (fixe le centre de l’aile du
regard et essaie, dans tes déplacements, de revenir à chaque fois sur ce point). Anticipe, ne
tarde pas trop à te déplacer avec tes pieds.

Essaie de faire les petites corrections du déplacement latéral de la voile par une petite
pression au frein adéquat et les grosses corrections en te déplaçant avec tes pieds. Puis
associe les deux manoeuvres. Fais l’exercice dans les 2 sens. Puis n’utilise plus les pieds en
t’obligeant à rester au même endroit et essaie de contrôler uniquement avec les freins pour
Cliquez sur l’image pour l’agrandir mieux sentir l’aile et ses réactions.

Liens intéressants
Tutoriel parapente : gonflage face voile - …
Tuto parapente : gonflage face voile / premiers exercices

Conseils FFVL : le décollage / bien préparer sa voile

Conseils FFVL : décollage / bien contrôler le roulis au décollage

Conseils FFVL : le décollage / contrôle du tangage au décollage

Le montage des élévateurs parapente sur la sellette

Le premier exercice de gonflage face voile avec l’école de parapente Les Choucas
commence en apprenant à gonfler une aile dans le vent sans sellette. Un exercice que tu
peux faire aussi quand le vent est faible ou modéré.

Voir les 6 autres suggestions d’exercices suivants

Faut-il utiliser les commandes en dragonne au gonflage


par vent fort ?
Voici l’avis d’Alain Lehoux de l’école Les Gypaètes

Une voile qui traîne un pilote au sol avec les commandes prises en dragone
(commandes en menottes ! ) aggrave le risque de voir le pilote surpiloter son aile au
sol, cela par la même occasion augmente la puissance et favorise la trainée du pilote
vers des obstacles aux alentours (parkings, arbres, maisons, autres voiles…). Et cela
parfois permet même à l’aile de reprendre le vol et de catapulter le pilote à
quelques mêtres de haut avant de l’éclater au sol, bref pas top….

Lors de décos par forts thermiques ou vent prononcé, le risque d’envol twisté est
augmenté… Ne pas être prisonnier des freins à ce moment là est un atout majeur, la
voile se débrouille parfois mieux toute seule.

Je recommande donc une prise des poignées au dessus des commandes avec le
pouce et l’index sur le noeud de suspente de frein. Ainsi, les freins peuvent être
lachés facilement et repris tout aussi facilement. Les commandes lâchées retrouvent
souvent leurs places vers les poulies… donc facile à reprendre en main.
Améliorer son pilotage au sol avec Waggas School (Dune du Pyla)
Pour ma part, je mets mes mais en dragone seulement avec du gaz sous les pieds.
Proche du sol, j’opte pour une prise en main des commandes comme décrit au
début.

Attention en hiver avec les gros gants qui ne favorise pas la sortie des mains
d’une position en dragone.

Le DVD pédagogique « Techniques de gonflage parapente »


29.60 €

Ajouter au panier

Voir les 6 autres suggestions d’exercices suivants


Like 460 people like this. Sign Up to see what your
friends like.
ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

 18 février 2018  Rene HASLE Découverte, gonflage, Gonflage Cobra, premium

← « C’est bon d’être avec toi mec », plaisirs partagés en parapente à Méribel La nouvelle voile BGD Punk, rebelle, joueuse et racée (EN B+) →

Related Posts
Sketch à cause d’une sellette mal réglée et Julien a choisi 4 ailes pour sa pratique Conseil sécurité n°6 : apprendre à renoncer Conseils de Flybubble pour gonfler et
d’une position inadaptée parapente Marche et Vol décoller dans le vent fort

 Proposez un sujet  A propos de l’équipe

 Partagez votre aventure  Contactez‐nous

 Déclarez un événement  MENTIONS LEGALES

 Devenir membre Premium 

© 2019 ROCK THE OUTDOOR Powered by DynamiX