Vous êtes sur la page 1sur 3

3,

Phonétique ( Ngữ Âm học) Phonologie ( Âm vị học)


Science des sons de la parole selon les Science des Phonème de la langue avec les
méthodes sciences naturelles méthodes linguistiques

étude des sons sans tenir compte de leur Etude des phonème du point de vue de la
appartenance à une langue ( bất kể ngôn ngữ fonction qu’ils remplissent dans une langue
nào) déterminée ( 1 ngôn ngữ nhất định)

Enregistrement de toutes les différences Mis en relief des traits phoniques qui ont une
phoniques perceptibles valeur distinctive

4, Syllabe ( âm tiết) :
- Notion : Toute syllabe comprend une voyelle, accompagnée ou non de consonnes (phụ
âm) ou de glides (bán phụ âm). Par définition, chaque syllabe comprend une et une
seule voyelle. Réciproquement, à chaque voyelle correspond une et une seule syllabe.
- 4 structures syllabiques les plus fréquentes en Fr :
+ CV : ex Oui
+ CCV : ex Bien
+ V : ex Un
+ CVC : ex tâche
5, Différences entre l’enchainement consonantique et la liaison

L’enchainement (luyến âm) consonantique se Tandis que pour la liaison, la consone finale
fait quand la consonne finale d’un mot qui est d’un mot, normalement n’est pas prononcée
prononcée enchaine avec la voyelle du mot devant une consonne mais elle est prononcée
suivant à l’intérieur d’un même groupe quand elle est devant une voyelle ou un h
rythmique muet.

Ex : J’accepte immédiatement, une amie, un Ex : les enfants


fils ingrat
La consonne finale ne change pas de nature La consonne finale peut changer de nature

6,
- L’intonation (âm điệu) : les variations de hauteur musicale de la voix au cours de la
parole son perçues comme la mélodie de la parole, appelée intonation.
- Il y a trois fonctions :
+ Fonction distinctive (linguistique ou modale) pour distinguer les différentes de phrases
Ex : je pense partir ce soir. Je ne pense pas partir ce soir. ( l’intonation descend en fin de
phrase)
+ Fonction expressive (extra- linguistique) pour exprimer des sentiments
Ex : il peut exprimer la surprise, l’impatience, la lassitude.
+ Fonction d’organisation de l’énoncé ou démarcative --> pour structurer la phrase
Ex : La belle / ferme la voile. La belle ferme / la voile.
Il est avec / votre ami Pierre. Il est avec votre ami / Pierre.

7, Morphologie hình thái học

Morphologie grammaticale (flexionnelle) Morphologie lexicale (dérivationnelle ou la


formation des mots)
étudie des variations dans la forme des mots Décrit les mécanismes (cơ chế), notamment de
selon les catégories grammaticales (le temps, dérivation (nguồn gốc) et de composition, qui
le mode, l’aspect, le nombre, le cas, le genre, président à la formation des mots.
la personne) et énonce les règles qui les
décrivent
Ex : dans le mot Chanteur morphème Ex : dans le mot Chanteur morphème lexicale
grammaticale –eur permet de indiquer qu'il chant- permet de distinguer le mots des autres
s'agit d'un nom mots de la même série (rougeur, laveur,…)

8, il y a 4 principaux processus de formation de mots :


- Dérivation affixale ( ou lexicale ou propre) : impossible, fillette, aggraver
- Composition : tournesol, portefeuille
- Abréviation (viết tắt) : ado, bac
- Conversion : le déjeuner
9,
- Notion : Synonymie (đồng nghĩa) est la relation qui implique une identité de sens entre
les unités lexicales
- Les synonymies peuvent être remplacés l’un par l’autre dans certains contextes mais pas
tous contextes. Avec les synonymies totales, elles sont interchangeables dans n’importe
quel contexte (par ex : ictère et hépatite). Mais avec synonymie partielle, 2 mots sont
substituables seulement dans un contexte précis. (par ex : payer sa contribution mais
non offrir sa contribution)
10,
- Métaphore (ẩn dụ) est une figure de style qui consiste à établir une comparaison entre
deux réalités, comparaison qui est fondée sur une analogie que l’on instaure entre les
deux référents. Ex : pied-de-biche, dents d’un peigne
- Métonymie remplace un mot par un autre mot qui est lié au premier par un rapport
logique suffisamment net. Ex : boire un verre  boire du vin
Métaphore Métonymie

Ces deux figures consistent toutes les deux à substituer un terme par un autre terme

Se base sur la ressemblance, la similitude Tandis que la métonymie se fonde la


proximité, la contiguïté