Vous êtes sur la page 1sur 22

Direction provinciale des impôts de Meknès

Elaborer par : LAZAR HAKIMA

Encadrée par : BENCHERIF MOUNIA

Sous la direction de : BOUCHMIAA MOHAMED

Filière : technicien spécialisée de la gestion d’entreprise 2018/2019


Remerciement

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué au succès de

Mon stage et qui m'ont aidé lors de la rédaction de ce rapport.

Tout d'abord, j'adresse mes remerciements à mon professeur, Mr

FORTAS ABDLHAK qui m'a beaucoup aidé dans ma recherche de stage.

Son écoute et ses conseils.

Mes remerciements les plus respectueux à Mr BOUCHMIAA MOHAMED


le

Receveur d’administration fiscale au sein de laquelle j’ai effectué mon

Stage. Je tiens à remercier vivement Mme MOUNIA BENCHERIF pour son

Accueil, le temps passé ensemble et le partage de son expertise au

Quotidien, ainsi un grand respect à Mlle BAHIA Mlle JAMILA Mlle Loubna

Mme RACHIDA MR TARIK Mr RAHAL pour l’intérêt qu’ils ont accordé à


mon

Stage et pour les précieux conseils qu’ils mon prodigué, ainsi pour leur

Serviabilité, et chaleureux accueil ce qui m’a permis d’effectuer

Correctement mon stage.

Finalement, Je n’oublie pas d’exprimer ma gratitude et ma

Reconnaissance au corps enseignants d’office de la formation

Professionnelle et de la promotion du travail ISTZAG BAB TIZIMI

2
Sommaire
Remerciement

Introduction

 Premier partie : Présentation de la direction générale des


impôts et la direction provinciale des impôts de Meknès

Chapitre 1 : La direction général des impôts (DGI)

Section 1 : L'organisation de la DGI

Section 2 : Mission de la DGI

Chapitre 2 : La direction provinciale des impôts (DPI)

Section 1 : Présentation de la DPI

Section 2 : les services effectuées au sein de la DPI

 Deuxième partie : présentation de la recette


d’administration fiscale mutations

Chapitre : 2 Recette d’administration fiscale mutations (RAF)

Section 1 : les services de la RAF

Section 2 : le procédure de la RAF

Section 3 : les taches effectuées

Conclusions

3
Introduction

Le travail de la direction des impôts est relatif en partie aux différentes


activités professionnelles exercées par les personnes physiques et morales ce qui
engendre l’obligation du paiement d’une partie du bénéfice à l’Etat appelée «
impôt », et c’est ici qu’apparaît la fonction de la direction des impôts.

En outre, il faut souligner que l’impôt constitue une source du budget de


l’Etat par lequel il pourra faire face aux turbulences qui pourraient survenir
économiquement et financièrement, c’est pour ce fait que l’administration
fiscale doit assurer les recettes nécessaires au financement des dépenses
publiques.

J’ai choisi d’effectuer mon stage au sein de la direction provinciale des impôts
de Meknès. Vu que l’administration publique est une entreprise prestataire de
service qui peut me donner une idée à propos du monde professionnel au
premier lieu et me rapprocher des éléments cachés du métier, et me faire
acquérir le domaine à proximité et ce fut également une opportunité de faire un
contact direct avec les contribuables ce qui se traduira par un renforcement de la
communication interne au sein de l’administration.

4
Premier partie :
Présentation de la
direction générale des
impôts et la direction
provinciale des impôts de
Meknès

5
Chapitre 1 : La direction général des impôts (DGI)

La disposition et le fonctionnement de la DGI sont encore peu ou mal


connus du grand public et des contribuables. En effet, l’homme de la rue n’a pas
toujours une idée bien précise de la structure de la DGI. Bien souvent, ses seuls
contacts avec elle se bornent aux contrôles pénibles que les agents du fisc lui ont
infligés et peu nombreux sont ceux qui connaissent ses différents rouages, alors que
les missions de la DGI sont essentielles au fonctionnement de notre Pays

 Section 1 : L'organisation de la DGI

Direction du réseau.

Direction du contrôle.

Direction des ressources et de l’audit.

Direction de la facilitation, du système d’information et de la


stratégie.

 Section 2 : Mission de la DGI

Asseoir les impôts d’Etat, les recouvrer, veiller à la bonne application


de la loi et gérer pour le compte des collectivités locales l’assiette de certains
impôts locaux : telles sont les principales missions

6
1) Assiette de l'impôt

Cette mission consiste à déterminer les bases sur lesquelles sont émis :

Les impôts d’Etat (TVA, IS, IR, droits d’enregistrement et de timbre),

La taxe professionnelle, la taxe d’habitation et la taxe de services


communaux (impôts locaux).

Les gestionnaires chargés de l’assiette instruisent également les


réclamations des contribuables.

2) Recouvrement

Les recettes de l’administration fiscale (RAF) sont chargées du


recouvrement de la taxe sur la valeur ajoutée, de l’impôt sur les sociétés, de
l’impôt sur le revenu au titre des profits fonciers et des droits d’enregistrement
et de timbre.

3) Contrôle fiscale

Le contrôle fiscal constitue la contrepartie du système déclaratif qui


caractérise notre fiscalité.

Ce contrôle s’opère dans le cadre d’une procédure stricte garantissant les


droits des contribuables. Il a un rôle dissuasif et pédagogique. Il est exercé :

Sur pièces, dans les locaux des services fiscaux par les gestionnaires des
dossiers des contribuables qui procèdent à ‘examen des déclarations
déposées, à travers le recours aux renseignements et documents qu’ils
détiennent ;

7
Sur place, par les inspecteurs vérificateurs qui se rendent auprès des
contribuables pour vérifier la sincérité des éléments déclarés, en les
rapprochant des écritures et documents comptables.

Chapitre 2 : la direction provinciale des impots

 Section 1 : Présentation de la Direction


provinciale des Impôts de Meknès « DPI »

Au niveau territorial, la DGI est organisée par type et par taille de


contribuable.

Ses services sont spécialisés pour gérer distinctement les dossiers des
particuliers, des professionnels, des personnes morales et des grandes
entreprises, dans le but de fournir un service de proximité adapté à chaque
profil. Chaque contribuable s’adresse ainsi à un interlocuteur unique polyvalent
qui traite son dossier au titre de ses différents impôts.

Globalement, les Directions Régionales, Inter Préfectorales et


Préfectorales est organisées autour de trois fonctions principales :

L’assiette de l’impôt qui est gérée au niveau des subdivisions d’assiette


spécialisées par type de contribuables ;

Le recouvrement des impôts effectué au niveau des recettes de


l’administration fiscale ;

Le contrôle fiscal accompli par les brigades de vérification.

La Direction Générale des Impôts s’appuie sur une organisation


territoriale déconcentrée regroupant 8 directions régionales des impôts.
8
Au Maroc, les directions régionales des impôts (DRI) sont en nombre de
8, à savoir : DRI d’Agadir, DRI de Casablanca, DRI de Rabat, DRI de Beni
Mellal, DRI de Tanger, DRI de Oujda, DRI de Marrakech et DRI de Fès.

La direction Provinciale des impôts de Meknès a été créée en 1991, elle


est composée de quatre services :

Service de l’assiette.

Service du contentieux,

Service de vérification,

Service des ressources humaines de la formation continue et des


affaires générales.

 Section 2 : Organigramme de la DPI

La Direction Provinciale des Impôts de Meknès fait partie de la


Direction Régionale des Impôts de Fès dans le nouveau découpage territorial.

-La direction provinciale des impôts de Meknès est repartie en service


d’assiette de la fiscalité des grandes entreprises, service d’assiette des autres
personnes morales, service d’assiette de la fiscalité des particuliers, service
d’assiette pour les professionnel (régime du revenu net réel, et le revenu net
simplifie, le régime forfaitaire et le régime auto entrepreneur).

C’est dans cette même logique que la DGI avait décidé de rassembler les
prérogatives de l’assiette fiscale et celles du contentieux pour mieux gérer la
situation fiscale de ses usagers. Dorénavant, chaque usager a un dossier chez
l’administration fiscale contenant toutes les informations le concernant, cette

9
mesure consiste à éviter les gravitations induites par l’échange des dossiers entre
les différents services.

Bref, dans sa structure, la direction provinciale des impôts Meknès se


compose de 7 étages à savoir :

7éme étage : Service Régional des vérifications.

6éme étage : Le Directeur Régional- Service Régional des


Ressources humaines et du Système d’information- Service Régional
d’Assiette I.

5éme étage : la Subdivision des personnes morales.

4éme étage : la Subdivision de la fiscalité des professionnels


Meknès- EL ISMAILIA.

3éme étage : La Subdivision de la fiscalité des professionnels


Meknès- EL MENZEH.

2éme étage: Service Régional d’Assiette II +subdivision des


particuliers – Meknès EL MENZEH et EL ISMAILIA.

1er étage : Bureau de contrôle des mutations.

RDC : Recette de l’administration fiscal Meknès mutations.

Bureau d’Ordonnancement.

Bureau d’Accueil et de coordination.

10
11
Deuxième partie:
Recettes
d’administration fiscale
(RAF)

12
Section : 1 présentation de la RAF mutations

La recette est dotée de cinq bureaux, de huit P.C, d’un appareil de


comptage de billets et une chambre forte. Notons aussi qu’une voiture de service
mise à la disposition conjointe de la R.A.F. et de service d’assiette. De surcroît,
il y a lieu de souligner que la débite de la TSAVA et du timbre, s’exerce dans un
autre local dépendant de la R.A.F des mutations.

Cette recette a pour vocation, le recouvrement des ordres de recette


émanant de bureau d’enregistrement de Meknès Mutations et du bureau de
contrôle, et assure également la débite de la TSAVA et des timbres mobiles ainsi
que la position des visas pour timbre sur les documents de mutation de
véhicules.

Le recouvrement des ordres de recette ce fait soit amiablement –


recouvrement spontané- c à d à l’initiative du redevable soit en suivant la
procédure de recouvrement forcé.

1. recouvrements forcés

Avant 2004, les services de la DGI ne connaissaient du contentieux de


recouvrement qu’en ce qui concerne les droits d’enregistrement. Avec la prise
en charge du recouvrement d’autres impôts et taxes à partir de 2004, DGI est
nominée à gérer progressivement cette partie du contentieux, concurremment
avec les services de la trésorerie Générale du Royaume (TGR).

Lorsque le bureau de contrôle tenté tous les solutions possibles pour


récupérer son argent, le sujet sort de leurs mains vers le comptable de direction
qui va essayer de collecter l’argent de différentes manières on parlant ici de
recouvrement forcé qui se fait soit par la saisie, commandement, avis à tiers
détendeurs……

Plusieurs contribuables pensent que s’ils ne payent pas le complément


amiablement la direction n’a pas le droit de prendre son argent forcement ou n’a
aucun outil pour récupérer cet argent, et la plus grande chose c’est qu’ils ne
prennent pas au sérieux le dernier avis sans frais.

13
a-Commandement

Le commandement, dont les frais sont de 2 % de l'ordre de recette, ne


peut être notifié qu'après l'expiration d'un délai de trente jours à compter de la
date d'exigibilité de la créance et au moins 20 jours après l'envoi du dernier avis
sans frais. Il a deux objectifs :

Ouvrir le délai de la saisie qui ne peut être exécuté que trente jours
francs après la notification du commandement ;

Interrompre la prescription prévue par l'article 123 du code de recouvrement


des créances publiques.

b- La saisie

Permet au receveur comptable chargé du recouvrement des créances


publiques d'appréhender directement les meubles et effets mobiliers du
redevable qui n'a pas honoré sa dette.

La saisie ne peut être opérée que trente jours après la notification du


commandement.

c- La vente :

Au cas où le contribuable est incapable de payer sa dette le receveur comptable


se trouve dans l'obligation de vendre les biens saisis afin d'apurer la dette.

Le commandement, dont les frais sont de 2 % de l'ordre de recette, ne peut être notifié
qu'après l'expiration d'un délai de trente jours à compter de la date d'exigibilité de la
créance et au moins 20 jours après l'envoi du dernier avis sans frais. Il a deux
objectifs :

14
Ouvrir le délai de la saisie qui ne peut être exécuté que trente jours francs
après la notification du commandement ;

Interrompre la prescription prévue par l'article 123 du code de recouvrement


des créances publiques.

2. Le Bureau de receveur Comptable

La service de la comptabilité ; de la recette de l’administration fiscale est se


base sur le classement de chacune des recettes, des dépense et opération divers selon
le type d’opération dans des comptes précisé cet service est mise à jour, afin de
chaque journée

Le receveur comptable : est un comptable public soumis à toutes les


obligations des comptables publics énoncés par le décret royale du 10 muharram 1387
(21 avril 1967) portant règlement générale de la comptabilité

Le receveur comptable est responsable du recouvrement des recettes qu’il est à


faire, des paiement qu’il exécute, de la conservation des droits et garanties des trésors
du tenu des Opérations comptables.

La comptabilité de receveur de l’administration fiscale est tenue en partie


double par année budgétaire elle comprend deux types de comptabilité :

Une comptabilité en deniers

Une comptabilité en matière

A-MODES DE PAIMENT

Sont considérer comme moyen de paiement tous l’instrument qui, quel que soit le
support ou le procédé technique utilisé permettent à toute personne de transférer des
fonds

Le paiement des impôts, taxe et autres créances publique intervient soit par
versement d’espèce ou remise de chèque bancaire ou postaux, soit par virement ou

15
versement à un compte ouvert au nom du comptable chargé du recouvrement, par
remise de valeur ou d’effet de commerce, par carte bancaire, par télépaiement ou
encore par tout autre moyen de paiement autorisé et prévu par la réglementation en
vigueur

 Numéraire

Les recettes réalisées par versement d’espèce pour le paiement des impôts,
taxe et autres créances donnent lieu à délivrance d’un reçu

Il n’est pas délivrer de reçu à l’acquéreur des timbres et formules timbrées


dont la possession a elle seul justifie le paiement ou s’il est donné quittance sur un
document restitué ou remise au redevable

 Compte courant postal

Le contribuable peut régler ses dettes au RAF par virement ou par versement
au compte ouvert au nom du RAF a bard al Maghreb

 chèque bancaire

Le chèque bancaire appartient aux modes de règlement par signature. Il


permet ainsi au débiteur de régler sa dette par une simple signature. Cette dernière
permet de donner l’ordre à un tiré de payer une certaine somme à un bénéficiaire. On
parle de paiement a vue en opposition au paiement à crédit.

Cette condition constitue la principale différence avec la lettre de change qui,


elle, inclut dans son fonctionnement la notion de paiement à terme

Le chèque est un ordre écrit donné par le titulaire d’un compte chèque (le
tireur) à son établissement bancaire ou postal (le tiré) de payer une somme d’argent à
un bénéficiaire déterminé (un tiers ou soit même).

Un chèque peut comprendre le montant des droits afférents à plusieurs


formalités ou seulement une partie des droits

B- Les conditions des chèques

16
Pour être valable un chèque doit comporter certaines mentions :

Les unes généralement pré imprimées (nom, adresse du titulaire, nom de


l’établissement bancaire ou postale, RIB, etc.)

Les autre manuscrites (montant en toute lettres et en chiffres, le nom di


bénéficiaire, date, signature.)

3-Principe de base de la comptabilité :

La comptabilité doit satisfaire, dans le respect de la partie de prudence, aux


obligations de régularité et de sincérité.

1 - La première règle est qu’il y a débit t et un crédit pour toute écriture


affectant un compte quelconque.

2-toute opération financière intéresse au moins deux comptes :

-compte qui reçoit

-compte qui fournit

3 tous comptes qui reçoivent est débité, tout compte qui fournit est crédité.

4- le total générale des débits est à tout moment égale au total des crédits.

4- Nomenclature des comptes

La nomenclature comptable dès l’administration fiscale comprend 9 comptes


qui retracent les opérations de recettes et de dépenses effectuées pour le compte de
l’état ou de divers bénéficiaire

 la comptabilité en deniers décrit :

L’opération budgétaire

Les opérations retracées en comptes spéciaux

Les opérations de trésorerie


17
Les opérations faites en comptes d’exécution

 les journaux de première écriture

E15A recettes en espèce

E17A recettes par CCP

E17B recettes par cheque

E15B Dépense par espèce (Ex : avance domaine, versement banque al


Maghreb, restitutions, mandat budgétaire)

E29 Opérations divers (recettes à classer ou à régulariser)

E16 Opérations par CCP

Section : 3 les taches effectuées

Durant mon stage au sein de la direction provinciale des impôts, j’ai pu


effectuer plusieurs tâches au sein de la recette d’administration fiscales de

Mutations chargées de recouvrement spontané et forcé qui se présente


comme suit :

Le reclassement des dossiers ;

18
La recherche des adresses exactes des contribuables qui sont redevables
vis-à-vis de l’administration fiscale afin de faciliter la notification des
lettres envoyées à ces derniers comme le commandement par exemple ;

La saisie sur le SIT (système intégré de taxation) du procès-verbal


émanant des huissiers de justice ;

Calcul des taxes sur le profit immobilier (cas simple, partage entre
héritiers, vente des terrains agricole, vente partielle d’un bien) ;

Accueil des contribuables ;

Gestion des courriers ;

19
Conclusion
La fiscalité constitue aujourd’hui une composante essentielle dans la vie
des personnes physiques, en effet les domaines fiscal est un lieu de rencontre
entre l’administration fiscale (ladite ses services régionaux) et les contribuables.

Pendant mois de stage à la direction provincial des impôts Meknès, j’ai


acquis une professionnelle.

Bref pour moi ce stage a été une expérience à vivre pour tous. J’ai été
occupé des taches toutes très intéressantes et j’ai découvert un métier, que je ne
ferais sûrement jamais, mais l’ambiance du stage était très bonne.

Cette période m’a permis de mettre en application mes connaissances


théoriques et de développer des savoirs faire et utiliser des techniques
appropriées pour mission, j’ai également pu découvert la DPI d’une autre
maniéré

De plus j’ai appris des choses que je n’ai aurais jamais vues ailleurs, et
qui me serviront plus tard dans ma vie active. Ce stage a été très utile car je
visualise mieux ce qu’Est une direction des impôts, j’ai aimerai en refaire très
bientôt !

Merci d’avoir pris le temps de ce rapport.

20
21
22