Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Lyon 1 Capes Math.

2007-2008

Chapitre 5

Corrigés ou indications : Equations


diérentielles
Exercice 5.7

On applique la méthode générale de résolution d'une équation diérentielle linéaire d'or-


dre 2, lorsque l'on connait une solution particulière u de l'équation homogène associée.
On cherche y sous la forme y = zu. Si y = zu on a
y = zu
y 0 = z 0 u + zu0
00 00 00
y = z u + 2z 0 u0 + zu .

Regroupant les termes en z , en z 0 et en z ,


00

00 00
0 = 4xy + 2y 0 + y = 4xuz + (8xu0 + 2u)z 0

les termes en z on disparu. Pour que y soit solution de l'équation proposée, il sut
donc que z soit solution de
00
z 8xu0 + 2u u0 1
0
= − = −2 − ,
z 4xu u 2x
u0 1
c'est à dire que |ln z 0 | soit une primitive de −2 − . Une solution particulière est
u 2x
obtenue par
1
ln z 0 = −2 ln u − ln x
2
puis, en appliquant l'exponentielle aux deux membres de cette égalité,
1 1 1 1 1
z0 = 2
√ =√ 2
√ =2 √ 2

u x x cos x 2 x cos x
√ 1 1
Sachant que x a pour dérivée √ et tan x a pour dérivée on obtient une
2 x cos2 x
solution particulière de l'équation en z ,

z = 2 tan x

Exercices d'analyse 24 M. Deléglise


Université Lyon 1 Capes Math. 2007-2008

√ √
et enn une solution particulière de l'équation initiale, y = zu = z cos x = 2 sin x.
Puisque cette équation est homogène, multipliant

cette solution par la constante 1/2
on obtient encore une solution x 7→ sin x. Nous √
disposons maintenant de√ 2 solutions
de l'équation proposée, la solution x 7→ cos x et la solution x 7→ sin x. Puisque
ces 2 solutions ne sont pas colinéaires, elles forment une base de l'espace vectoriel des
solutions de l'équation proposée, qui est donc l'ensemble des
√ √
y = λ cos x + µ sin x

pour λ, µ ∈ R.

Exercices d'analyse 25 M. Deléglise