Vous êtes sur la page 1sur 3

A. Qu’est-ce que le parlement ?

Un parlement est une assemblée ou un ensemble des assemblées qui assure la représentation du peuple
dans les Etats démocratiques.
Il est principalement chargé de voter les lois et le budget et de contrôler l'action du gouvernement.
Dans un régime présidentiel
Dans un régime d’assemblée
Dans un régime parlementaire

B. Les composantes du parlement :


La chambre des représentants : la chambre basse du parlement qui se compose de 395 membres
La chambre des conseillers : la chambre haute du parlement avec un minimum de 90 et un maximum
de 120 membres.

C. L’évaluation parlementaire :
Permet aux parlementaires d’éclairer leurs décisions publiques, loin des seules préoccupations
politiques ou idéologiques, mais en questionnant les impacts éventuels, l’efficience, l’efficacité, la
cohérence et la pertinence …

D. Finalités et objectifs de l’évaluation parlementaire :


Finalité cognitive : visible lorsque le rapport d’évaluation porte à la connaissance des parlementaires,
du gouvernement et de la société, des faits et des chiffres dont ils n’avaient pas connaissance.
Finalité instrumentale : L’évaluation sert la décision publique en produisant des analyses et des
recommandations de renforcement de l’intervention de son amélioration, et sa réorientation stratégique
et opérationnelle.
Finalité normative : L’évaluation sert la décision publique en produisant des analyses et des
recommandations de renforcement de l’intervention de son amélioration, et sa réorientation stratégique
et opérationnelle.

2- Les outils et procédures d’évaluation parlementaire des politiques


publiques :
L’évaluation d’une politique publique a pour objet d’apprécier l’efficacité de cette politique en
comparant ses résultats aux objectifs assignés et aux moyens mis en œuvre.
Maroc :
Une séance annuelle : Identifier les résultats des programmes publics, et de mesurer leurs impacts sur
les groupes spécifiques, et la réalisation des différents objectifs attendus, et bien évidemment les
moyens et les facteurs qui vont conduire à l’attente de ces résultats.
Une séance mensuelle : Les réponses aux questions de politique générale sont données par le Chef du
Gouvernement. Une séance par mois est réservée à ces questions et les réponses y afférentes sont
présentées.
Les commissions d’enquête : Ces commissions aident les parlementaires à collecter les informations
nécessaires sur les différents secteurs ministériels afin d’avoir une idée sur comment les services
publics sont gérés et comment ont-ils utilisé les fonds publics.
La Cour des comptes : La Cour des Comptes assiste le Parlement dans les domaines de contrôle des
finances publiques. Elle répond aux questions et consultations en rapport avec les fonctions de
législation, de contrôle et d’évaluation, exercées par le Parlement et relatives aux finances publiques.

Les limites :
L’insuffisance du cadre juridique et institutionnel
Manque de moyens techniques et financiers
Manque de personnels compétent
Faible formation et compétences des parlementaires
Inefficacité des résultats

Les inspections générales des ministères


Définition :
Les inspections générales des ministères peuvent être définies comme des mécanismes ou un
outil de surveillance et de suivi des administrations publiques, en vue d'améliorer la qualité du
service publique.
L’inspecteur publique :
A pour rôle
 D'informer, régulièrement le ministre sur le fonctionnement des services,
• Il assure, sous l'autorité du ministre, l'inspection administrative dans les formations et
établissements et procède, à sa demande, à toute enquête et étude
• D'instruire toute requête qui lui est confiée et de procéder, sous l'autorité du ministre et sur ses
instructions, au contrôle de l'utilisation des crédits et moyens humains et matériels mis à la
disposition de l'administration centrale et des services extérieurs

Les inspections générales des ministères élaborent des rapports où sont formulées des observations et
réponses des services concernés, rapports soumis au ministre par l’inspecteur général. Elles préparent
également un rapport de synthèse sur leurs activités annuelles.

Ex : L’inspection du ministère de l’éducation


Evalue :

• - les types de formation,


• - les contenus d’enseignement;
• - les programmes;
• - les méthodes pédagogiques;
• - les moyens mis en œuvre.
La cour des comptes :
La cour des comptes est une juridiction spécialisée chargée de verifier les comptes publics et de juger les comptables
publics de l’État ( receveur des finances, trésorier-general)