Vous êtes sur la page 1sur 28

ING-ELE304 Traitement du signal

Introduction au
traitement du signal

Jae Yun JUN KIM

Printemps 2016

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 1


Programme du cours
Thèmes
Introduction au traitement du signal, Delta Dirac, réponse temporelle et
1
réponse sinusoïdale de systèmes continus LIT
Série et transformée de Fourier, réponse fréquentielle, réponse
2
imulsionnelle, propriétés de convolution
3 Transformée de Laplace, fonction de transfert, pôles et zéros
4 Filtres Butterworth et Chebyshev
Traitement du signal de temps discret, théorème d’échantillonnage,
5
transformée de Fourier discrète, transformée de Fourier rapide
Convolution de temps discret, transformée en Z, fonction de transfert de
6
temps discret, équation de différence, transformée en Z inversée
7 Conception des filtres non-récursifs (FIR) et récursifs (IIR)
8 Plusieurs structures des filtres
9 Interpolation et décimation
10 Signaux aléatoires, correlation des fonctions

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 2


Références
Proakis, J. G. and Manolakis, D. K., Digital Signal Processing,
Prentice Hall, 4th edition, 2006

Oppenheim, A. V. and Schafer, R. W., Discrete-Time Signal


Processing, Prentice-Hall, 3rd edition, 2009

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 3


Introduction au traitement du signal
A) Traitement des signaux de formes d’onde continues

Processeur du
Entrée f(t) Sortie y(t)
signal continu
Un système continu
linéaire et invariant en
temps (LIT)

B) Traitement des signaux de temps discret (qui consistent


en séquences de données numériques)

Processeur du
signal discret
Séquence Séquence de
Un système discret
d’entrée sortie
linéaire et invariant en
temps (LIT)

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 4


Introduction au traitement du signal
Applications
1) L'analyse des données
a) l’estimation des caractéristiques spectrales,
b) l'estimation de retard,
c) l’extraction des statistiques de signaux.
2) L'amélioration du signal
Concevoir un filtre qui permettra de minimiser l'effet de
l'interférence, tout en ne détruisant pas l'information.

3) Détection du signal
Étant donné un record expérimentale bruyant, poser la
question de savoir si un signal connu est présente dans
les données.
ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 5
Introduction au traitement du signal
Méthodes de traitement
1) Filtres passifs continus

Ceux-ci seront généralement les systèmes électriques R-L-C.


2) Filtres actifs continus

Les filtres continus «modernes»


sont implémentés en utilisant des
amplificateurs opérationnels.

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 6


Introduction au traitement du signal
Méthodes de traitement (continuation)

3) Processeurs de signal numérique


Processeur du
échantillonneur reconstructeur
signal numérique

3.1) L'échantillonneur (convertisseur analogique-numérique


(CAN)) enregistre la valeur de signal à temps discret pour
produire une séquence d'échantillons , où = ( est
l’intervalle d’échantillonnage).

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 7


Introduction au traitement du signal
Méthodes de traitement (continuation)
3.2) A chaque intervalle, l'échantillon de sortie est calculé,
sur la base de l'historique de l’entrée et de la sortie.
Par exemple,
a) Filtre à moyenne mobile b) Filtre numérique passe-
de 3 points bas de premier ordre

= + + = , + ,

3.3) Le reconstructeur prend chaque échantillon de sortie et


crée une forme d'onde continue.

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 8


Propriétés de filtres continus LIT
Un filtre LIT est un système dynamique linéaire d’entrée unique
et de sortie unique (SISO), régi par une équation différentielle
ordinaire (EDO) avec coefficients constants.
Certaines propriétés fondamentales des systèmes LIT sont:

Supposons que

1) Principe de superposition

2) Propriété de différentiation

3) Propriété d’intégration

4) Causalité
Un système causal est non anticipé (il ne répond pas à une entrée
avant qu'il se produise). Les systèmes physiques LIT sont causals.
ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 9
La fonction de delta Dirac
La fonction delta de Dirac est une fonction de singularité non
physique avec la définition suivante
+∞ = ,
= =
.

La fonction d’impulsion de l’unité est une


impulsion rectangulaire de durée , avec
une amplitude constante sur son étendue.
L’intégrale de cette fonction est aussi unité.

= / < ≤
>
Relation entre la fonction delta de Dirac = lim
et la fonction d’impulsion de l’unité: →

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 10


Propriétés de la fonction de delta Dirac
1) Décalage dans le temps
Une impulsion à = %: −%

2) Force d’une impulsion '


Comme l'amplitude d'une impulsion est infinie, il n’y a pas de
sens décrire une impulsion élargie par une constante.
Au lieu de cela, la force d’une impulsion élargie ' est
définie par sa surface '.

3) Propriété de «criblage» de l’impulsion


Quand une impulsion apparaît dans un produit au sein d'une
fonction à intégrer, il a la propriété de «cribler»
la valeur de l'intégrale au moment de son occurrence.

−% = %

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 11


Propriétés de la fonction de delta Dirac
4) Elargissement et réduction

5) Transformée de Laplace

6) Transformée de Fourier

Note:
Transformée de Fourier ( )* = ℱ = , )*

=ℱ ( )* = ( )* ,)* *
Transformée de Fourier
inversée -
ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 12
Applications pratiques de la fonction de delta Dirac
Considérer un système LIT SISO, . / (sa fonction de transfert),
avec l’entrée 0 et la sortie . On a l’expression suivante sur
le domaine de Laplace,
3 / =. / 1 /

Si l’entrée est 0 = , alors 1 / = ℒ = .

Par conséquent, 3 / = . / , et par la transformée de Laplace


inversée on obtient
=4 =ℒ . /
où 4 est définé comme la réponse impulsionnelle du système.

La réponse impulsionnelle 4 est communément utilisée dans


l’intégrale de convolution.

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 13


Applications pratiques de la fonction de delta Dirac
La fonction de peigne de Dirac (aussi appelée comme un
train des impulsions ou fonction de Shah) est définie à partir
de la fonction de delta Dirac.

∆ = 7 −
8

L’échantillonnage d’une fonction continue ( ) peut être


décrite par la multiplication de avec la peigne de Dirac.

∗ = ∆ = 7 − −
8

où ∗ est une fonction


échantillonnée (un train
d’impulsions ponderées).

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 14


Réponse temporelle du système continu LIT

Un filtre continu linéaire est un système dynamique LIT


(décrit par une EDO avec coefficients constants).

Nous sommes intéressés de trouver une méthode qui permet


déterminer la réponse à l’entrée 0 .

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 15


Réponse temporelle du système continu LIT
Cette méthode peut être développée de la manière suivante.
1) L’entrée 0
9
est approximée par une foction d’ordre zéro
(0 ) avec l’intérvalle .

9
0 =0 , ≤ < +

9
2) La fonction 0 peut être écrite comme la somme des
impulsions sans repliement.

9 0 ≤ < +
0 = 7 : où : =

8

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 16


Réponse temporelle du système continu LIT
3) Chaque impulsion : peut être exprimée en termes
d’impulsion d’unité retardée, − .

4) Si la réponse d’un système LIT à un signal d’entrée est


connue (4 ), la réponse à une impulsion unitaire retardée
− est simplement 4 − .

=4 −

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 17


Réponse temporelle du système continu LIT
9
5) La réponse du système global à l’entrée 0 peut être
exprimée comme la somme des réponses à toutes les
impulsions ponderées
9 = 7 0 4 −
8

La réponse des systèmes causals à l’impulsion 4 est zéro


pour < (les composants futurs ne contribuent pas à la somme.
Alors, la limite supérieure de la somme peut êter réécrite comme
9 = ∑<8 0 4 − , < ≤ < <+
ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 18
Réponse temporelle du système continu LIT
6) Lorsqu’on considère l’impulsion avec sa durée ( ) très petite
( → ), et si on écrit = =, = =,

lim =

<

= lim 9 = lim 7 0 4 − = 0 = 4 −= =
→ →
8

où 4 est la réponse impulsionnelle. On peut la définir comme


4 = lim 4

? 0 = 4 − = = est l’intégrale de convolution entre le signal


d’entrée et la réponse impulsionnelle du système.

=0 ⊗4 = 0 = 4 −= =

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 19


Réponse temporelle du système continu LIT

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 20


Réponse sinusoïdale des systèmes continus LIT
Considérer le signal d’entrée sinusoïdal suivant

0 = @ sin ΩD + E = @ sin 2GHD + E

où @ est l’amplitude du signal, * est la pulsation (rad/s), I est un


angle de phase (rad), et ( est la fréquence (Hz).

Une sinusoïde peut être exprimée en termes d’exponentielles


complexes à travers les formules d'Euler.

sin * = ,)* − , )*
)
cos * = ,)* + , )*

En ce moment, nous sommes intéressés de trouver la solution


en régime permanent à des entrées de la forme 0 = ,)* .

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 21


Réponse sinusoïdale des systèmes continus LIT
Un système LIT peut être toujours décrit par une EDO comme
N0 N 0 0
% +% + ⋯+ % +% = MN N
+ MN N
+ ⋯+ M +M 0

Lorsque l’entrée est de la forme 0 = ,)* , la réponse du


système en régime permanent est
= L,)*
En substituant les expressions de l’entrée et de la sortie à l’EDO,

% )* + % )* + ⋯ + % )* + % L,)*
= MN )* N + MN )* N + ⋯ + M )* + M ,)*

d’où L est
MN )* N + MN )* N
+ ⋯ + M )* + M
L=
% )* + % )* + ⋯ + % )* + %

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 22


Réponse sinusoïdale des systèmes continus LIT
Donc, = . )* ,)*

< )* MN )* N + MN )* N + ⋯ + M )* + M

. )* = =
P )* % )* + % )* + ⋯ + % )* + %

. )* est la fonction de réponse fréquentielle, et < )* et P )*


sont les polynômes numérateur et dénominateur, respectivement.
Observations
- La sortie est simplement une version ponderée de l’entrée.
- . )* est une propriété du système. (Ce n’en est pas de l’entrée)
- . )* est en générale un nombre complexe.
Les puissances de n et m paires (dans N(s) et D(s)) génèrent
des termes réels dans les polynômes, tandis que les
puissances impaires génèrent des termes imaginaires.
ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 23
Réponse sinusoïdale des systèmes continus LIT
< )*
. )* =
Magnitude: P )*

Phase: ∠. )* = ∠< )* − ∠P )*

. −)* = . )* , où . )* est le complexe conjugué.

Enfin, la réponse à une sinusoïde réelle


@ )
0 = @ sin ΩD + E = , * R
−, ) * R
)
peut être exprimée comme la somme de la réponse de chaque
composant (par superposition):
@
= . )* ,) * R
− . −)* , ) * R
)
@
= . )* ,) * R
− . )* , ) * R
)
ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 24
Réponse sinusoïdale des systèmes continus LIT
En combinant les parties réelle et imaginaire, on obtient

= @ . )* sin ΩD + E + ∠. )*

où . )* et ∠. )* sont la magnitude et la phase de la fonction


de réponse fréquentielle, respectivement.

Par conséquent
- La réponse à une sinusoïde réelle est une sinusoïde de la même
fréquence comme celle de l’entrée.

- L’amplitude de la réponse à une fréquence d’entrée * est modifiée


par . )* . Si . )* > , le signal d’entrée est amplifié par le
système. Si . )* < , le signal d’entrée est atténué.
- Le système impose le décalage de la phase du signal de l’entrée
avec ∠. )* à sa sortie.
ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 25
Réponse sinusoïdale des systèmes continus LIT
Exemple 1

Si * → , . )* → , ∠. )* → STU
-
Si * → ∞, . )* → , ∠. )* → − STU

Donc, c’est un filtre passe-bas.

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 26


Réponse sinusoïdale des systèmes continus LIT
Exemple 2

-
Si * → , . )* →0, ∠. )* → STU

Si * → ∞, . )* → , ∠. )* → STU

Donc, c’est un filtre passe-haut.

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 27


Travaux dirigés (TD Nº1)

Exercices conseillés de faire avant la prochaine séance TD (Nº1):

Q1, Q2 et Q3

Note: Les copies de TD seront disponibles à partir de la séance


Nº2. Pour TD Nº1, télécharger l’énoncé du site
campus.ece.fr.

Travaux pratiques (TP Nº1)

Introduction à MATLAB

ING-ELE304 Traitement du Signal Printemps 2016 28

Vous aimerez peut-être aussi