Vous êtes sur la page 1sur 82

NORME ISO

INTERNATIONALE 10442

Première édition
2002-12-01

Industries du pétrole, de la chimie et du gaz


naturel — Compresseurs d'air centrifuges
assemblés à multiplicateur intégré
Petroleum, chemical and gas service industries — Packaged, integrally
geared centrifugal air compressors

Numéro de référence
ISO 10442:2002(F)

© ISO 2002
ISO 10442:2002(F)

PDF – Exonération de responsabilité


Le présent fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément aux conditions de licence d'Adobe, ce fichier peut
être imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être modifié à moins que l'ordinateur employé à cet effet ne bénéficie d'une licence autorisant
l'utilisation de ces polices et que celles-ci y soient installées. Lors du téléchargement de ce fichier, les parties concernées acceptent de fait la
responsabilité de ne pas enfreindre les conditions de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute responsabilité en la
matière.
Adobe est une marque déposée d'Adobe Systems Incorporated.
Les détails relatifs aux produits logiciels utilisés pour la création du présent fichier PDF sont disponibles dans la rubrique General Info du
fichier; les paramètres de création PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les mesures ont été prises pour garantir l'exploitation de
ce fichier par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où surviendrait un problème d'utilisation, veuillez en informer le
Secrétariat central à l'adresse donnée ci-dessous.

© ISO 2002
Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque
forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit de l’ISO à
l’adresse ci-après ou du comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax. + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
Imprimé en Suisse

ii © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Sommaire Page

Avant-propos ............................................................................................................................................................. iv
Introduction................................................................................................................................................................. v
1 Domaine d'application .................................................................................................................................. 1
2 Références normatives................................................................................................................................. 1
3 Termes et définitions .................................................................................................................................... 2
4 Conception fondamentale ............................................................................................................................ 4
4.1 Généralités ..................................................................................................................................................... 4
4.2 Ensemble (groupe complet) ......................................................................................................................... 8
4.3 Compresseur à multiplicateur intégré ...................................................................................................... 20
4.4 L'entraînement............................................................................................................................................. 36
4.5 Accouplement et dispositif de protection moteur d'entraînement-compresseur ................................ 37
4.6 Refroidisseurs intermédiaires ................................................................................................................... 38
5 Équipements auxiliaires ............................................................................................................................. 38
5.1 Refroidisseur final....................................................................................................................................... 38
5.2 Filtre-silencieux d'aspiration d’air ............................................................................................................. 39
5.3 Silencieux anti-pompage d’échappement ................................................................................................ 39
6 Inspection, essai et préparation pour expédition .................................................................................... 39
6.1 Généralités ................................................................................................................................................... 39
6.2 Inspection .................................................................................................................................................... 40
6.3 Essais ........................................................................................................................................................... 41
6.4 Préparation avant expédition ..................................................................................................................... 43
7 Données relatives au vendeur ................................................................................................................... 44
7.1 Propositions ................................................................................................................................................ 44
7.2 Données contractuelles.............................................................................................................................. 46
Annexe A (informative) Feuilles de données ......................................................................................................... 50
Annexe B (informative) Spécifications de matériaux pour les pièces principales ............................................ 63
Annexe C (informative) Organigrammes (voir ISO 10439) .................................................................................... 66
Annexe D (normative) Forces et moments ............................................................................................................ 70
Bibliographie............................................................................................................................................................. 73

© ISO 2002 – Tous droits réservés iii


ISO 10442:2002(F)

Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de
normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité
technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en
liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission
électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,
Partie 3.

La tâche principale des comités techniques est d’élaborer des Normes internationales. Les projets de Normes
internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments de la présente Norme internationale peuvent faire
l'objet de droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de
ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 10442 a été élaborée conjointement par le comité technique ISO/TC 118, Compresseurs, outils et machines
pneumatiques, et l’ISO/TC 67, Matériel, équipement, structures en mer, pour les industries du pétrole et du gaz
naturel, sous-comité SC 6, Systèmes et équipements de traitement.

L’annexe D constitue un élément normatif de la présente Norme internationale. Les annexes A, B, et C sont
données uniquement à titre d'information.

iv © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Introduction
La présente Norme internationale est basée sur la deuxième édition de la norme API 672 de l'American Petroleum
Institute, avril 1988.

Une partie du contenu de la présente Norme internationale est identique ou similaire à l’ISO 10439, qui couvre les
compresseurs centrifuges utilisés dans les industries du pétrole, de la chimie et du gaz naturel.

Il convient que les utilisateurs de la présente Norme internationale sachent que des exigences supplémentaires ou
différentes peuvent se révéler indispensables pour des applications individuelles. La présente Norme internationale
n’est pas destinée à interdire à un vendeur d’offrir, ou à l’acheteur d’accepter des équipements alternatifs ou des
solutions techniques pour une application individuelle. Ceci peut être particulièrement valable pour une technologie
innovante ou en cours de développement. Lorsqu’une alternative est proposée, il convient que le vendeur identifie
toute variation par rapport à la présente Norme internationale et en fournisse les détails.

© ISO 2002 – Tous droits réservés v


NORME INTERNATIONALE ISO 10442:2002(F)

Industries du pétrole, de la chimie et du gaz naturel —


Compresseurs d'air centrifuges assemblés à multiplicateur intégré

1 Domaine d'application
La présente Norme internationale spécifie les exigences et fournit des recommandations pour la conception, les
matériaux, la fabrication, le contrôle, la mise à l’essai et la préparation pour l’expédition des compresseurs d'air
centrifuges à multiplicateur intégré assemblé à vitesse constante, y compris leurs accessoires, utilisés dans les
industries du pétrole, de la chimie et du gaz naturel. Elle peut s'appliquer aux utilisations de gaz autres que l'air,
non dangereux et non toxiques. Cette norme ne s'applique pas aux machines qui développent une élévation de
pression inférieure à 35 kPa au-dessus de la pression atmosphérique, classées comme ventilateurs ou
compresseurs.

NOTE Dans la présente Norme internationale, lorsque cela se révèle être pratique, les unités américaines usuelles sont
incluses entre parenthèses pour information.

2 Références normatives
Les documents normatifs suivants contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui y est faite,
constituent des dispositions valables pour la présente Norme internationale. Pour les références datées, les
amendements ultérieurs ou les révisions de ces publications ne s’appliquent pas. Toutefois, les parties prenantes
aux accords fondés sur la présente Norme internationale sont invitées à rechercher la possibilité d'appliquer les
éditions les plus récentes des documents normatifs indiqués ci-après. Pour les références non datées, la dernière
édition du document normatif en référence s’applique. Les membres de l'ISO et de la CEI possèdent le registre des
Normes internationales en vigueur.

ISO 261, Filetages métriques ISO pour usages généraux — Vue d'ensemble

ISO 262, Filetages métriques ISO pour usages généraux — Sélection de dimensions pour la boulonnerie

ISO 724, Filetages métriques ISO pour usages généraux — Dimensions de base

ISO 965 (toutes les parties), Filetages métriques ISO pour usages généraux — Tolérances

ISO 3511-1, Fonctions et instrumentation pour la mesure et la régulation des processus industriels —
Représentation symbolique — Partie 1: Principes de base

ISO 3744, Acoustique — Détermination des niveaux de puissance acoustique émis par les sources de bruit à partir
de la pression acoustique — Méthode d'expertise dans des conditions approchant celles du champ libre sur plan
réfléchissant

ISO 5389, Turbocompresseurs — Code d'essais des performances

ISO 7005-2, Brides métalliques — Partie 2: Brides en fonte

ISO 9614 (les deux parties), Acoustique — Détermination par intensimétrie des niveaux de puissance acoustique
émis par les sources de bruit

ISO 10436, Industries du pétrole et du gaz naturel — Turbines à vapeur tous usages pour service en raffinerie

ISO 10438 (toutes les parties), Industries du pétrole et du gaz naturel — Système de lubrification, étanchéité à
l’huile et systèmes de contrôle

© ISO 2002 – Tous droits réservés 1


ISO 10442:2002(F)

ISO 10441, Industries du pétrole et du gaz naturel — Accouplements flexibles pour transmission de puissance
mécanique — Applications spéciales

CEI 60079-10, Matériel électrique pour atmosphères explosives gazeuses — Partie 10: Classement des
emplacements dangereux

ABMA1) Std 7, Shaft and housing fits for metric radial ball and roller bearings (except tapered roller bearings)
conforming to basic boundary plan

ABMA Std 20, Radial bearings of ball, cylindrical roller and spherical roller types — Metric design

AGMA2) 2000, Gear Classification and Inspection Handbook — Tolerances and Measuring Methods for
Unassembled Spur and Helical Gears (Including Metric Equivalents)

AGMA 6011, Specification for High Speed Helical Gear Units

API Std 670, Vibration, axial position, and bearing temperature monitoring systems

API RP 520 PT I, Sizing, selection, and installation of pressure-relieving devices in refineries, Part I, Sizing and
selection

API RP 520 PT II, Sizing, selection, and installation of pressure-relieving devices in refineries, Part II, Installation

ASME3) PTC 10, Performance test code on compressors and exhausters

ASTM4) A275, Standard test method for magnetic particle examination of steel forgings

DIN5) 3990, Load calculations for gearings

NEMA6) SM 23, Steam turbines for mechanical drive service

TEMA7) Standards of the Tubular Exchanger Manufacturers Association, eight edition

3 Termes et définitions
Pour les besoins de la présente Norme internationale, les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1
roue dentée
rotor à petite vitesse du multiplicateur intégré

3.2
débit volumique aspiré
débit volumique déterminé dans les conditions de pression, de température, de compressibilité et de composition
de gaz, y compris l'humidité, régnant au niveau de la bride d'aspiration du compresseur

[ISO 10439:2002, définition 3.5]

1) American Bearing Manufacturers Association, 2025 M Street, NW. Suite 800, Washington, DC 20036, États-Unis.
2) American Gear Manufacturers Association, 1500 King St, Suite 201, Alexandria, Virginia 22314, États-Unis.
3) American Society of Mechanical Engineers, 345 East 47th Street, New York, NY 10017-2392, États-Unis.
4) American Society for Testing and Materials, 1916 Race Street, Philadelphia, PA 19103-11887, États-Unis.
5) Deutsches Institut für Normung E.V., Beuth Verlag GmbH, Burggrafenstrasse 6, D10787, Berlin, Allemagne.
6) US National Electrical Manufacturers Association, 1300 North 17th Street, Suite 1847, Rosslyn, Virginia 22209, États-Unis.
7) US Tubular Exchanger Manufacturers Association, 25 N Broadway, Tarrytown, New York, NY 10007, États-Unis.

2 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

3.3
température maximale admissible
température continue maximale pour laquelle le constructeur a conçu l'équipement (ou tout élément auquel le
terme se rapporte) lors de la manutention du fluide à la pression spécifiée

[ISO 10439:2002, définition 3.6]

3.4
pression maximale admissible de service
pression continue maximale pour laquelle le constructeur a conçu l'équipement (ou tout élément auquel le terme se
rapporte) lorsqu'il fonctionne à la température maximale admissible

[ISO 10439:2002, définition 3.7]

3.5
point de fonctionnement normal
point au niveau duquel le fonctionnement normal est prévu et l'efficacité optimale est souhaitée

NOTE Ce sera généralement le point au niveau duquel le constructeur certifie que les performances sont comprises dans
les limites de tolérance spécifiées dans la présente Norme internationale.

[ISO 10439:2002, définition 3.11]

3.6
pignon multiplicateur
rotor(s) à grande vitesse du multiplicateur intégré

3.7
code de conception des tuyauteries
norme de tuyauterie reconnue spécifiée ou acceptée par l’acheteur

EXEMPLE ASME B31.3

3.8
carter sous pression
ensemble composé de toutes les parties fixes de l'équipement soumises à la pression

3.9
code de conception des appareils à pression
norme reconnue sur les récipients sous pression spécifiée ou acceptée par l’acheteur

EXEMPLE Code ASME pour les chaudières et récipients sous pression, Section VIII.

[ISO 10439:2002, définition 3.14]

3.10
pression nominale de refoulement
pression la plus élevée requise pour satisfaire les conditions de fonctionnement spécifiées

3.11
point de fonctionnement nominal
point de fonctionnement auquel sont obtenus le débit-volume nominal et la pression nominale de refoulement

3.12
vitesse nominale de fonctionnement
vitesse requise pour satisfaire aux conditions spécifiées par l'acheteur pour l'utilisation concernée

NOTE Cette vitesse est égale à la vitesse maximale continue pour les unités de compression de vitesse constante.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 3


ISO 10442:2002(F)

3.13
débit volumique nominal
débit volumique d'aspiration requis par les conditions spécifiées de fonctionnement

3.14
service de secours
pièce d'équipement ou équipement normalement au repos et pouvant procéder à un démarrage immédiat
automatique ou manuel et fonctionner de manière continue

3.15
vitesse de déclenchement
vitesse à laquelle le dispositif autonome d'arrêt d'urgence en cas de survitesse se déclenche pour arrêter un
moteur.

NOTE Pour les entraînements par moteur électrique à vitesse constante, c'est la vitesse correspondant à la vitesse
synchrone du moteur à la fréquence maximale de la source électrique.

[ISO 10439:2002, définition 3.19]

4 Conception fondamentale

4.1 Généralités

4.1.1 Décision ou information de l'acheteur

Un gros point noir ( ) en début de partie indique la nécessité pour l’acheteur de prendre une décision ou de fournir
des informations. Il convient d’indiquer ces informations dans les feuilles de données (voir annexe A).

4.1.2 Équipements assemblés

Le vendeur doit, au minimum, fournir les équipements suivants (cités ici en référence comme un assemblage),
assemblés pour satisfaire aux conditions de fonctionnement spécifiées:

a) compresseur centrifuge avec multiplicateur de vitesse intégré;

b) refroidisseurs, séparateurs, robinets-vannes de vidange à passage direct et à opercule en V;

c) dispositif de régulation d'admission (vanne ou aubes mobiles à l’aspiration);

d) entraînement (par moteur ou par turbine comme spécifié);

e) accouplements et leur protection;

f) système d'huile de graissage;

g) système de contrôle des vibrations;

h) instruments pour contrôle et commande;

i) panneau de contrôle et de commande;

j) socle commun.

Si cela est demandé par l’acheteur, la disposition de l’assemblage doit être acceptée par l’acheteur.

4 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.1.3 Équipements fournis séparément

Le vendeur doit fournir les équipements auxiliaires suivants, assemblés ou inclus dans la limite de fourniture et
expédiés séparément, afin de satisfaire aux conditions de fonctionnement spécifiées.

a) refroidisseur d'aval avec séparateur et robinet-vanne de vidange à passage direct et opercule en V;

b) clapet anti-retour au refoulement;

c) vanne de dérivation (anti-pompage) ou de décharge;

d) filtre-silencieux d'admission d'air;

e) silencieux de décharge ou de dérivation (anti-pompage).

4.1.4 Autres équipements

● Tous les autres équipements requis seront spécifiés par l'acheteur et inclus dans les propositions du vendeur.

4.1.5 Service de secours

Si un service de secours est spécifié, le vendeur doit fournir toutes les commandes et tous les systèmes de
protection nécessaires à un démarrage automatique ou manuel.

4.1.6 Équipements entraînés par turbine

Tout équipement entraîné par turbine doit être conçu pour fonctionner sans dommage à la vitesse de
déclenchement de l'entraînement.

4.1.7 Point de fonctionnement normal

● L'acheteur doit spécifier le point de fonctionnement normal sur les feuilles de données.

4.1.8 Conditions d'environnement

● L'acheteur doit spécifier si l'installation est située à l'intérieur d'un bâtiment (chauffé ou pas) ou à l'extérieur
(recouvert d'un toit ou pas), ainsi que les conditions météorologiques ou environnementales dans lesquelles l'unité
doit fonctionner (y compris les températures maximale et minimale et les conditions extrêmes d'humidité ou de
poussière). L'unité et ses accessoires doivent être capables de fonctionner dans ces conditions spécifiées. Pour
l'information de l'acheteur, le vendeur doit établir dans sa proposition une liste des protections spéciales que
l'acheteur devra fournir.

4.1.9 Coordination technique

Le vendeur est responsable de la coordination technique de l'unité (équipement) et de tous les accessoires inclus
dans la commande.

4.1.10 Installation de l'unité

L’installation de l'unité, y compris les tuyauteries, refroidisseurs, pompes et commandes, doit prévoir des surfaces
de dégagement suffisantes et permettre un accès en toute sécurité pour les besoins d'exploitation et d'entretien.

4.1.11 Réservoirs d'huile et carters

Les réservoirs d'huile et les corps contenant des pièces en mouvement lubrifiées (telles que paliers, systèmes
d'étanchéité, pièces finement polies, instruments et éléments de commande) doivent être conçus pour réduire les

© ISO 2002 – Tous droits réservés 5


ISO 10442:2002(F)

risques de contamination par l'humidité, la poussière et autre substance étrangère pendant les périodes de
fonctionnement et d'arrêt.

4.1.12 Moteurs et composants électriques

● Les moteurs et autres composants électriques, ainsi que les installations, doivent être appropriés à la classification
de la zone (locale) spécifiée par l'acheteur sur les feuilles de données (voir annexe A), doivent satisfaire aux
exigences de la CEI 60079-10 et doivent être conformes aux codes et réglementations locales applicables,
spécifiées et fournies par l'acheteur.

4.1.13 Parties extérieures

Les équipements utilisés en extérieur comportant des mécanismes en rotation ou en glissement (tels que joints de
tringlerie de commande et mécanismes de réglage) doivent être en matériaux anticorrosion appropriés à
l'environnement du site et leur dureté doit être suffisante pour résister à l'usure.

4.1.14 Durée de vie

Les équipements (y compris les équipements auxiliaires) couverts par la présente Norme internationale doivent
être conçus et construits pour une durée de vie minimale de vingt ans et une durée minimale de fonctionnement
ininterrompu de trois ans.

4.1.15 Critères de performance

L'équipement assemblé doit remplir les critères de performance spécifiés au banc d'essai aussi bien que sur son
massif (fondations). Après installation, la performance de l'ensemble relève de la responsabilité commune du client
et du vendeur ayant la responsabilité de l’assemblage.

4.1.16 Niveau de pression acoustique

Le contrôle du niveau de pression acoustique (LpA) de toute l’unité fournie doit relever d'un effort commun du client
et du vendeur. L'unité fournie par le vendeur doit être conforme au niveau de pression acoustique maximale
admissible spécifié par l'acheteur.

4.1.17 Code de conception des appareils à pression

● Le code de conception des appareils à pression doit être spécifié ou accepté par l’acheteur.

Les composants sous pression doivent être conformes au code de conception des appareils à pression et aux
autres exigences de la présente Norme internationale.

4.1.18 Échangeurs de chaleur

4.1.18.1 Les circuits de refroidissement d’eau, si nécessaire, doivent être conçus pour les conditions spécifiées
dans le Tableau 1 sauf indication contraire. L’ajout doit être effectué pour réaliser la ventilation et le drainage du
circuit.

Le vendeur doit signifier à l'acheteur si les critères d'élévation de température et de vitesse minimum sur les
surfaces d’échange de chaleur sont source de conflit. Le critère de vitesse sur les surfaces d’échange de chaleur a
pour but l’utilisation de l'eau de refroidissement. L'acheteur approuvera le choix final.

6 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Tableau 1 — Circuits d'eau de refroidissement — Exigences de conception

Vitesse sur les surfaces d'échange calorifique 1,5 m/s à 2,5 m/s (5 ft/s à 8 ft/s)
Pression manométrique maximale admissible de service W 500 kPa (75 psi)
Pression d'épreuve W 750 kPa (110 psi)
Température maximale d'entrée 30 °C (90 °F)
Élévation maximale de température 20 K (35 °F)
Coefficient d'encrassement, côté eau 0,35 m2·K/kW (0,002 h·ft2·°F/Btu)
Perte de charge maximale 100 kPa (15 psi)
Température maximale de sortie 50 °C (120 °F)
Élévation minimale de température 10 K (20 °F)
1
Surépaisseur de paroi de l'enveloppe 3,0 mm ( /8 in)

4.1.18.2 Les refroidisseurs doivent être du type refroidi par eau, à enveloppe et tubes, ou du type refroidi par air
approprié, comme spécifié. Une construction avec faisceaux démontables est requise pour les échangeurs d'une
surface supérieure à 0,50 m2, sauf indication contraire. Les échangeurs avec faisceaux démontables doivent être
conformes à la classe TEMA C sauf indication contraire et doivent comporter une boîte d’extrémité amovible. Le
5
diamètre extérieur des tubes ne doit pas être inférieur à 16 mm ( /8 in), et l'épaisseur de la paroi des tubes doit être
au moins de 1,25 mm (0,05 in). Sauf indication contraire, les boîtes d’extrémité et couvercles du refroidisseur
doivent être en acier, les plaques tubulaires doivent être en laiton, et les tubes doivent être en laiton amirauté. Les
tubes cintrés en U ne sont pas autorisés. Chaque refroidisseur doit être dimensionné pour la charge totale de
refroidissement.

4.1.18.3 L'unité doit être prévue avec purge et évent pour vidange complète du système de refroidissement.
Ceci doit comprendre les connexions de vidange et d’évent pour l'air/l'huile et l'eau.

4.1.18.4 Le vendeur doit inclure dans sa proposition une description détaillée de tout aéro-refrigérant proposé.

4.1.19 Outils et appareils spéciaux

4.1.19.1 Si des outils et appareils spéciaux sont nécessaires au démontage, au remontage ou à l'entretien de
l'unité, ils doivent être inclus dans la proposition du vendeur et faire partie intégrante de l'équipement principal.
Pour les installations à unités multiples, les exigences relatives au nombre d'outils et d'appareils spéciaux doivent
être convenues entre l'acheteur et le vendeur. Ces outils ou outils similaires doivent être utilisés lors du montage à
l'atelier et du démontage après essai des équipements.

4.1.19.2 Si des outils spéciaux sont fournis, ils doivent être emballés dans des caisses séparées, robustes et
portant l'indication «outils spéciaux pour (numéro d'identification de l'équipement)». Chaque outil doit porter
l'indication de son utilisation.

4.1.20 Examen préliminaire

De nombreux facteurs (tels que les efforts exercés sur la tuyauterie, le degré de désalignement en fonctionnement,
la structure de support, la manutention au cours du transport, et les conditions de montage sur le site) peuvent
affecter les performances de l'équipement sur le site. Afin de réduire l'influence de ces facteurs, le vendeur doit
examiner et commenter les plans de tuyauteries et de fondation de l'acheteur, et le représentant du vendeur doit
vérifier la tuyauterie en démontant les brides. Si cela est spécifié, le représentant du vendeur doit assister aux
vérifications d'alignement initial et doit vérifier ledit alignement à la température de fonctionnement.

4.1.21 Pièces détachées

Les pièces détachées pour le compresseur et tous les équipements auxiliaires fournis doivent satisfaire à tous les
critères de la présente Norme internationale.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 7


ISO 10442:2002(F)

4.1.22 Réglementations

● L’acheteur et le vendeur doivent être d’accord sur les mesures à prendre pour respecter les réglementations
nationales, les ordonnances, ou les règles qui sont applicables à l’équipement.

4.2 Ensemble (groupe complet)

4.2.1 Lubrification — Généralités

4.2.1.1 Sauf indication contraire, les paliers et les corps de paliers doivent être prévus pour une lubrification à
l'huile à base d’hydrocarbures.

4.2.1.2 Un circuit d'huile sous pression doit être prévu afin de fournir de l'huile à la (ou aux) pression(s)
appropriée(s), comme applicable, aux éléments suivants:

a) les paliers du compresseur à multiplicateur intégré;

b) les tubulures de pulvérisation sur des dents d'engrenage;

c) les paliers du moteur d'entraînement, si cela est spécifié.

4.2.1.3 Si l'huile est fournie par un circuit commun à deux ou plusieurs machines (telles qu'un compresseur,
un multiplicateur et un moteur), les caractéristiques de l'huile doivent être spécifiées par l'acheteur sur les feuilles
de données (voir annexe A) sur la base d'un accord mutuel pour tous les équipements alimentés par le circuit
d'huile commun.

Sauf spécification contraire, les circuits d’huile sous pression doivent être conformes aux exigences de
l’ISO 10438.

4.2.2 Circuits de lubrification sous pression

4.2.2.1 Les circuits de lubrification sous pression doivent se composer de pompes à huile volumétriques
principale et de secours, d'un circuit d'alimentation et de retour, de refroidisseurs à huile, de filtres doubles prévus,
et autres instruments (voir Figure 1). L’assemblage de filtres de refroidissement doit comporter une (des) vanne(s)
de distribution à débit continu à deux voies. Les exigences de 4.2.2.2 à 4.2.2.10 doivent s'appliquer.

Sauf indication contraire, les composants contenant de l'huile sous pression doivent être en acier.

4.2.2.2 La pompe à huile principale doit être entraînée comme spécifié sur les feuilles de données (voir
annexe A). La pompe de secours doit être entraînée par un circuit séparé et être contrôlée automatiquement. La
capacité des deux pompes doit correspondre au débit maximum. La puissance appelée à l'arbre de la pompe ne
doit pas dépasser la valeur indiquée sur la plaque du constructeur du moteur d'entraînement, la pompe fournissant
l'huile de lubrification à la pression de réglage de la soupape de décharge pour une viscosité maximum
correspondant à une température minimale admissible de l'huile telle que déclarée par le vendeur. Cette
température doit être précisée dans la proposition du vendeur. Les pompes à huile doivent être dimensionnées de
sorte qu'elles fournissent, chacune, la capacité requise lors du pompage de l'huile de lubrification à la température
maximale et à la viscosité minimale correspondante.

4.2.2.3 Les soupapes de sûreté individuelles extérieures doivent être fournies pour chaque pompe
volumétrique. Ces soupapes doivent fonctionner uniquement pour protéger les pompes contre une surpression.
Les soupapes de sûreté de tous les équipements de fonctionnement doivent satisfaire aux exigences limitatives
des soupapes de sûreté définies dans la norme API RP 520, Parties I et II, ou dans toute réglementation locale.
Les soupapes de sûreté doivent être réglées pour fonctionner à une pression inférieure ou égale à la pression de
fonctionnement maximale admissible, mais non inférieure à 110 % de la pression nominale, ou à la pression
nominale plus 170 kPa (25 psi), selon que l'une ou l'autre est la plus importante. Le vendeur doit déterminer le
dimensionnement et les réglages de pressions de toutes les soupapes de décharge relatives aux équipements.

8 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Une conduite commune d'aspiration peut être utilisée, mais elle doit alors être dimensionnée pour le débit de deux
pompes.

Légende
1 Alarme 11 Dispositif d’élimination de l’humidité
2 Filtre 12 Raccord de remplissage
3 Verrou 13 Réservoir à huile, en acier inoxydable
4 Arrêt 14 Pompe auxiliaire, alimentée par un moteur
5 Démarrage de l’alarme/de la pompe 15 Pompe à huile principale, alimentée par un moteur
6 En option 16 Voir la spécification sous le dessin, relative aux conduites d’aspiration
7 Driver 17 Serpentin à vapeur, en option
8 Compresseur 18 Robinet de drainage
9 Refroidisseur à l’huile 19 Chauffage électrique
10 Trou d’homme 20 Marche/Arrêt

Figure 1 — Plan des exigences minimales du circuit de lubrification sous pression

© ISO 2002 – Tous droits réservés 9


ISO 10442:2002(F)

NOTE Voir l'ISO 3511-1 pour les abréviations.

Figure 1 (suite)

4.2.2.4 Une vanne de régulation de la contre-pression, séparée et à action directe, avec un circuit de
dérivation manuel, doit être prévue et dimensionnée de manière à maintenir la pression du système même lorsque
les deux pompes fonctionnent.

● 4.2.2.5 Un refroidisseur à huile doit être fourni pour maintenir l'huile à une température inférieure ou égale à
50 °C (120 °F). Sauf spécification contraire, une construction avec faisceaux démontables est nécessaire pour les
refroidisseurs dont la surface est supérieure à 0,50 m2. Les refroidisseurs avec faisceaux démontables doivent être
conformes à la classe TEMA C, sauf spécification contraire, et doivent comporter un couvercle de boîte amovible.
Pour éviter que l'huile ne soit contaminée en cas de défaillance du refroidisseur, la pression de fonctionnement
côté huile doit être supérieure à la pression de fonctionnement côté eau. Les refroidisseurs doivent être équipés
d'évent et de raccords de vidange sur leurs côtés huile et eau. Les refroidisseurs à huile interne ne sont pas
permis. Chaque refroidisseur doit être équipé d'une dérivation automatique côté huile pour la régulation de la
température de l'huile.

● 4.2.2.6 Des filtres définis chacun pour le débit maximum avec éléments remplaçables et filtration de 10 µm
(400 micro-inch) nominaux ou plus doivent être prévus. Les filtres doivent être situés en aval des refroidisseurs.
Les corps et les têtes de filtres doivent pouvoir fonctionner à une pression non inférieure à celle des soupapes de
sûreté. Les filtres dont la masse du couvercle est supérieure à 16 kg (35 lb) doivent être dotés d'un dispositif de
levage du couvercle (voir 4.1.22). Ils ne doivent pas être équipés d'une vanne de décharge ou d'une dérivation
automatique. Les matériaux des cartouches de filtre doivent être anticorrosifs. Les filtres en mailles métalliques ou
en métal fritté ne sont pas permis. Les filtres à cartouches empilées ne sont pas permis. La chute de pression des
filtres à l'état propre ne doit pas dépasser 15 % de la chute de pression admissible totale à l'état encrassé, ou
34 kPa (5 psi) à une température de fonctionnement de 38 °C (100 °F) et à débit normal. La pression différentielle
d'écrasement minimale des cartouches doit être de 500 kPa (75 psi). Les filtres doivent être équipés d'un évent et
d'un raccord de vidange propre/encrassé.

Si un filtre spécifique est souhaité, l'acheteur doit spécifier la marque et le numéro de modèle de l'élément.

NOTE La taille des particules implique un diamètre de bille sphérique: ainsi une particule de 10 µm (400 micro-inch) est
une sphère de 10 µm. Avec une chute de pression maximale recommandée, un diamètre nominal de 10 µm (400 micro-inch)
implique que l’efficacité du filtre sur les particules dont le diamètre est supérieur ou égal à 10 µm sera au moins égale à 90 %
pour la durée de vie de l’élément. Les granulométries absolues sont différentes. Un taux de filtration absolu implique qu’aucune
particule de la dimension granulométrique ou supérieure ne passera; par exemple un taux de filtration nominal peut être de
10 µm (400 micro-inch) et un taux de filtration absolu peut être de 15 µm (600 micro-inch).

10 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

● 4.2.2.7 Si cela est spécifié, un élément démontable de chauffage par vapeur, extérieur au réservoir d'huile, ou
un thermo-plongeur électrique à commande thermostatique doté d'une gaine en acier inoxydable austénitique, doit
être prévu pour réchauffer la capacité de charge de l'huile avant tout démarrage à froid. Le dispositif de chauffage
doit avoir une capacité suffisante pour porter l'huile dans le réservoir de la température ambiante minimale du site
à la température de démarrage requise par le fabricant, et ce en l'espace de 12 h. Si un thermo-plongeur électrique
est utilisé, il doit avoir une densité de puissance électrique dissipée au plus égale à 2,4 W/cm2.

4.2.2.8 Sauf spécification contraire, un réservoir d’huile en acier inoxydable austénitique doit être fourni, ayant
les caractéristiques et les dispositions suivantes:

a) la capacité suffisante pour éviter des remplissages fréquents, pour subvenir aux besoins du système lors
d’arrêt et pour laisser se déposer convenablement l’eau et les matières étrangères;

b) des dispositions pour éliminer l'air et pour réduire la flottaison de matières étrangères à l’aspiration des
pompes;

c) des raccords de remplissage et d'évent séparés, un indicateur de niveau avec tube en verre armé et un
reniflard pour utilisation extérieure;

d) un fond incliné et des raccords pour une vidange complète;

e) des ouvertures suffisamment larges pour permettre un nettoyage en profondeur;

f) une partie intérieure qui a été décalaminée et protégée de la rouille suivant la procédure standard du fabricant,
soumise à l'approbation de l'acheteur (les revêtements de surface permanents ne doivent pas être appliqués
sans l'approbation spécifique de l'acheteur);

g) un temps de rétention minimal de 3 min, basé sur un débit normal et un volume total en-dessous du niveau de
fonctionnement normal.

4.2.2.9 Le vendeur doit indiquer dans le manuel d'instructions la quantité requise, les spécifications et les
valeurs de mesure ou de réglage pour la température et la pression de l'huile de lubrification.

4.2.2.10 Les tuyauteries de purge du circuit d'huile (aussi bien l'évent de réservoir que le dispositif d'élimination
de l’eau ou les deux) doivent être suffisamment grandes pour empêcher l'émission de vapeurs d'huile visibles au-
dessus de l'évent. Elles doivent être également suffisamment grandes pour garantir une purge appropriée du débit
d'air provenant du système d'étanchéité et entrant dans le circuit d'huile, en considérant des jeux aux étanchéités
au moins deux fois supérieurs aux jeux théoriques.

4.2.3 Tuyauterie

4.2.3.1 Généralités

● 4.2.3.1.1 La conception des tuyauteries, la définitions des brides (plans de joints), leur examen et leur
inspection doivent être conformes au code de conception des tuyauteries.

4.2.3.1.2 Les systèmes auxiliaires doivent être considérés comme des systèmes de tuyauterie complets pour
les services suivants:

a) instrumentation et contrôle du circuit d’air;

b) huile de lubrification;

c) eau de refroidissement;

d) fluide d’étanchéité;

e) purges;

© ISO 2002 – Tous droits réservés 11


ISO 10442:2002(F)

f) tuyauterie d’air inter-étages.

NOTE Voir 4.3.5 pour les raccordements au corps.

4.2.3.1.3 Les systèmes de tuyauteries doivent comporter des vannes d'isolement, des vannes de régulation,
des soupapes de sûreté, des régulateurs de pression, des orifices, des thermomètres et des puits
thermométriques, des manomètres, des indicateurs de débit, ainsi que toutes les vannes d'évents et de purge
associées.

4.2.3.1.4 Le vendeur doit fournir tous les systèmes de tuyauteries, y compris les équipements associés, situés
aux limites de l'ensemble. Chaque système de tuyauteries nécessitant des raccords extérieurs doit se terminer par
une bride d'alimentation et une bride de retour en limite de l'ensemble. Il n'est pas nécessaire de prévoir des
raccords à brides pour les systèmes de tuyauteries d'instruments. L'acheteur doit fournir uniquement les
tuyauteries de raccordement entre les différentes unités et les tuyauteries de l’installation.

4.2.3.1.5 La conception des systèmes de tuyauteries doit assurer:

a) un maintien et une protection appropriés pour éviter toute détérioration due aux vibrations, durant le transport,
en exploitation ou lors des opérations d'entretien;

b) une flexibilité appropriée et une accessibilité normale pendant le fonctionnement, l'entretien et les phases de
nettoyage;

c) une installation claire et ordonnée adaptée autour de l'ensemble, laissant libre accès aux ouvertures;

d) l'élimination des poches d'air;

e) la vidange complète par les points bas sans démontage des tuyauteries.

4.2.3.1.6 Il convient que les tuyauteries soient de préférence fabriquées par cintrage et soudage pour réduire
l'utilisation de brides et de raccords. Les brides soudées sont autorisées uniquement aux raccords des
équipements, à l'extrémité de chaque socle, et pour un entretien plus facile. Les raccords filetés doivent être en
nombre minimal. Les manchonnages ne doivent pas être utilisés.

4.2.3.1.7 Les filetages doivent être coniques conformément au code de conception des tuyauteries. Les brides
doivent être conformes au code de conception des tuyauteries. Les brides à emmanchement sont autorisées
uniquement avec l'approbation spécifique de l'acheteur. Pour les constructions soudées à emboîtement, un
1
intervalle de 1,5 mm ( /8 in) doit être conservé entre l'extrémité du tuyau et la partie inférieure de l'emboîtement.

4.2.3.1.8 Les raccords filetés, en ce qui concerne le circuit d’huile, doivent comporter une soudure d'étanchéité,
cependant celle-ci n'est pas autorisée sur les équipements en fonte, les instruments, ou lorsque le démontage est
nécessaire pour l'entretien. Les soudures d'étanchéité doivent être conformes au code de conception des
tuyauteries.

4.2.3.1.9 Les connexions, les tuyauteries, les vannes et les raccords de taille nominale de tuyauterie DN 32
(NPS 1¼), DN 65 (NPS 2½), DN 90 (NPS 3½) ou DN 125 (NPS 5) ne doivent pas être utilisés.

4.2.3.1.10 Les tuyauteries en acier au carbone sans soudure doivent être conformes au code de conception des
tuyauteries. Les tuyauteries en acier inoxydable doivent être sans soudure ou doivent être soudées par fusion
électrique conformément au code de conception des tuyauteries. Les valeurs doivent être en conformité avec le
Tableau 2.

4.2.3.1.11 Lorsque l'espace disponible ne permet pas l'utilisation de tailles nominales de tuyauterie DN 15
(NPS ½), DN 20 (NPS ¾) and DN 25 (NPS 1), on peut utiliser des tubes en acier sans soudure ou des tubes en
acier inoxydable. À l'exception du circuit d'huile de lubrification, les raccords en acier peuvent être fournis avec des
tubes en acier inoxydable. L'épaisseur des tubes doit satisfaire aux exigences du Tableau 3. Les matériaux
équivalents, la marque et le modèle des raccords doivent être soumis à l'approbation de l'acheteur.

4.2.3.1.12 Quel que soit le raccordement, la taille nominale de la tuyauterie doit être au moins DN 6 (NPS ¼).

12 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.2.3.1.13 Les systèmes de tuyauteries fournis par le vendeur doivent être fabriqués, installés en usine et
correctement supportés. Les trous de boulon pour les brides de raccordement doivent se situer de part et d’autre
parallèlement à l’axe principal horizontal ou vertical des équipements.

Tableau 2 — Gammes minimales de tuyauterie

Matériau Dimension nominale de tuyauterie Gamme minimale


mm
Acier au carbone DN 20 et moins 160
Acier au carbone DN 25 et DN 40 80
Acier au carbone DN 50 et plus 40
Acier inoxydable DN 40 et moins 40S
Acier inoxydable DN 50 et plus 10S

Tableau 3 — Épaisseur minimale de la paroi des tubes

Dimension nominale des tubes Épaisseur minimale de la paroi


mm mm
12,5 1,65
20 2,41
25 2,76

4.2.3.2 Tuyauteries du circuit d'huile

4.2.3.2.1 Les tuyauteries d'huile, tubes et raccords (à l'exception des brides à emmanchement) doivent être en
acier inoxydable.

4.2.3.2.2 Les tuyauteries de purge d'huile doivent être dimensionnées pour fonctionner à la moitié de leur
capacité pour une vitesse de 0,3 m/s du fluide et doivent assurer un bon écoulement de la vidange (en tenant
compte des possibilités de moussage). Les parcours horizontaux doivent avoir une pente continue minimale de
40 mm/m, vers le réservoir. Il convient, si possible, que les tuyauteries latérales (une au maximum dans chaque
plan transversal) rejoignent les tuyauteries principales à un angle de 45° dans le sens de l'écoulement.

4.2.3.2.3 Les raccords à bagues d'appui et à emboîtement ne doivent pas être utilisés. Les tuyauteries sous
pression en aval des filtres à huile ne doivent comporter aucune obstruction interne susceptible de provoquer des
accumulations de poussière. Les raccords de tuyauterie en aval du filtre à huile (filtre à corps de palier) doivent
être soudés bout à bout. Les raccords de tuyauterie dans les conduites de retour et en amont du filtre (réservoir
vers le filtre) peuvent être soudés à emboîtement. Les connections filetées doivent être utilisées pour des
connections d'instruments et lorsqu'un tube est utilisé.

4.2.3.3 Tuyauterie d'instrumentation

Sauf spécification contraire, les tubes d'alimentation en air des instruments et des commandes doivent être en
acier inoxydable austénitique. Les épaisseurs des tubes doivent satisfaire aux exigences du Tableau 4. Pour les
détails des tuyauteries d'instrumentation et de robinetterie, voir 4.2.5.4.

4.2.4 Bâti (socle)

4.2.4.1 La surface des pieds des équipements et du châssis doit être usinée. Les surfaces d’appui de
raccordement du bâti doivent être usinées après soudage.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 13


ISO 10442:2002(F)

4.2.4.2 Les supports de matériel doivent être conçus de manière à limiter la modification d'alignement due à la
combinaison la plus défavorable de pression, du couple et de la contrainte sur tuyauterie admise à 50 µm
(0,002 in) au niveau de la bride d'accouplement (voir 4.3.4.2 et 4.3.6).

4.2.4.3 Le bâti ne doit pas être percé en vue de l'installation d'équipements montés par des tiers. Un bâti
destiné à être monté sur une assise en béton doit être fourni avec des vis de mise à niveau. Les patins d’appui sur
la partie inférieure du bâti, qui doivent être scellés, doivent avoir des coins extérieurs arrondis avec un rayon de
50 mm (2 in) (en vue de plan).

4.2.4.4 Les trous de boulon d'ancrage doivent être percés perpendiculairement aux surfaces de montage et
posséder un lamage approprié.

4.2.4.5 Si cela est spécifié, les boulons d'ancrage seront fournis par l'acheteur au lieu du vendeur.

4.2.4.6 Les boulons d'ancrage ne doivent pas être utilisés pour fixer les machines au bâti.

4.2.4.7 Toutes les attaches et autres cales de fixation sur le bâti et équipements de mise à niveau doivent être
fournis par le vendeur. Les cales de réglage doivent être en acier austénitique inoxydable et d'une épaisseur
1
comprise entre 3 mm et 6 mm ( /8 in to ¼ in) entre les pieds d'équipements et les plaques de montage. Toutes les
cales de réglage doivent chevaucher les boulons de maintien et les vis d’extraction.

Tableau 4 — Épaisseur minimale de la paroi des tubes


(alimentation en air des instruments et des commandes)

Dimension nominale des tubes Épaisseur minimale de paroi


mm mm
6 0,89
10 0,89
12 1,65

4.2.4.8 Le compresseur doit être goujonné et les pieds du moteur d'entraînement doivent être percés d'avant-
trous accessibles pour l'utilisation au cours de la phase finale de positionnement.

4.2.4.9 Le bâti doit être équipé de vis vérins horizontales et verticales afin d'aligner le moteur d'entraînement.
Les vis d’extraction horizontales doivent être de taille égale ou supérieure aux vis vérins verticales.

● 4.2.4.10 Si cela est spécifié, le bâti doit être conçu pour être monté sur colonnes (c'est-à-dire avec
suffisamment de rigidité pour être supporté en un nombre limité de points) sans scellement sous les éléments de
structure. La conception du bâti doit être convenue de manière conjointe entre l'acheteur et le vendeur.

4.2.4.11 Le bâti doit être livré avec des pattes de levage pour permettre un levage en quatre points. Le levage
du bâti avec tous les équipements ne doit pas provoquer de déformation permanente ni endommager le bâti ou l'un
des équipements.

● 4.2.4.12 La partie inférieure du bâti située entre les poutres de structure doit être accessible. Si le bâti est
monté sur une fondation en béton, un accès doit être prévu pour le scellement de toutes les parties de structure
supportant une charge. Les patins de support situés sous le bâti doivent être disposés dans un même plan de
façon à ce que le niveau de fondation soit également situé dans un même plan. Si cela est spécifié, des plaques
de sous-appui doivent être fournies par le vendeur.

4.2.5 Systèmes de contrôle et instrumentation

4.2.5.1 Généralités

4.2.5.1.1 L'acheteur doit spécifier dans l'appel d'offres la philosophie de contrôle à suivre.

14 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.2.5.1.2 Sauf spécification contraire, un système de contrôle et d'instrumentation fondé sur un microprocesseur
ou un ordinateur logique programmable (PLC), approprié aux installations en extérieur, doit être fourni.

4.2.5.1.3 Les signaux doivent être générés par des transmetteurs, des transducteurs, ou des commutateurs
référencés comme dispositifs dans la présente Norme internationale.

4.2.5.2 Système de régulation

● 4.2.5.2.1 L'acheteur doit spécifier quel mode de régulation du débit du compresseur doit être fourni.

a) Régulation du débit (dispositif d'admission ou ventelles à admission variable ou diffuseur variable). Ce mode
est utilisé lorsqu'une pression de refoulement constante de pompage est requise et que la demande en air de
l'installation est relativement constante.

b) Fonctionnement en deux étapes (marche en charge-marche à vide ou intermittent). Ce mode est utilisé
lorsque d'importantes variations dans la demande en air de l'installation sont attendues et qu'une pression
constante n'est pas obligatoire.

c) Double régulation automatique (contrôle débit) plus commande par mode intermittent pour de plus faibles
demandes en air.

d) Régulation par arrêt et démarrage automatiques.

e) Pression de décharge constante en mode de base (échappement dans l'atmosphère ou dérivation sans
rétrécissement à l’admission).

4.2.5.2.2 Lorsque plusieurs modes sont spécifiés, un changement de l'un quelconque de ces modes doit être
réalisé par un dispositif approprié. Lorsque deux compresseurs doivent fonctionner en parallèle, le système de
régulation doit comporter les commandes nécessaires pour permettre le fonctionnement des deux compresseurs
avec un mode de commande commun ou avec un mode de commande individuel.

4.2.5.2.3 Un système de détection du pompage et de protection doit être prévu afin de contrôler la vanne de
décharge anti-pompage ou de dérivation.

4.2.5.2.4 Un système de contrôle automatique de la charge du moteur d'entraînement doit être inclus pour
permettre un fonctionnement continu avec des températures minimales d’air ambiant et d’eau, sans dépasser le
régime nominal de plaque (à l'exception du facteur de service, le cas échéant).

● 4.2.5.2.5 Lorsque cela est spécifié, une dérivation manuelle doit être prévue pour permettre le fonctionnement
manuel du dispositif de régulation du débit d'admission et de la vanne de décharge ou de dérivation.

4.2.5.2.6 Pour faciliter le démarrage du moteur d'entraînement de l’ensemble, la mise en marche réduite
automatique du compresseur par la fermeture du dispositif de régulation du débit d'admission et l'ouverture de la
vanne de décharge ou de dérivation doit être fournie par le vendeur. Une source auxiliaire d'alimentation d'air ou
d'azote peut être requise pour le démarrage initial.

4.2.5.2.7 La proposition du vendeur doit décrire entièrement la conception et le fonctionnement du système de


régulation, y compris la détection du pompage et la protection et les besoins en puissance électrique et en air de
fonctionnement.

4.2.5.3 Tableau d’instrumentation et de commande

4.2.5.3.1 Un tableau à partir duquel le démarrage est possible doit être prévu et doit comprendre les éléments
suivants, sauf spécification contraire:

a) composants des systèmes de régulation (4.2.5.2.1), à l'exception du dispositif de régulation du débit


d'admission ou des aubes orientables à admission et de la vanne d’échappement ou de la vanne de
dérivation;

© ISO 2002 – Tous droits réservés 15


ISO 10442:2002(F)

b) dispositif de sélection de mode;

c) dispositif de contrôle, vanne manuelle de dérivation;

d) micromètres pneumatiques;

e) électrovannes le cas échéant;

f) unité d’annonce de défaut;

g) commutateurs, transmetteurs et dispositifs de commande;

h) alarmes et dispositifs de déclenchement;

i) bouton-poussoir de lampe d'essai;

j) contact d’autorisation de démarrage avec indication par lampe témoin séparée;

k) lampe témoin du côté réception de chaque circuit d'alimentation;

l) commutateurs pour le démarrage et l'arrêt de l'ensemble à partir du tableau de commande;

m) contrôleur de vibrations et instrument de lecture.

Les instruments à l'extérieur du tableau doivent être clairement visibles et lisibles du point de commande du moteur
d'entraînement.

● 4.2.5.3.2 Le tableau doit être entièrement fermé. L'acheteur doit spécifier la classification de la zone et le type
de protection requis sur les feuilles de données, ainsi que l'emplacement du tableau (sur place ou à distance) et la
nécessité d'avoir un capot de protection contre les intempéries, l’éclairage, etc. Lorsque des raccords de purge
sont utilisés, ils doivent être fournis avec un indicateur de débit de type rotamètre.

4.2.5.3.3 Si le tableau est installé sur le bâti du compresseur, il doit être entièrement connecté et câblé aux
autres composants de l'ensemble, nécessitant uniquement un raccord aux circuits de connexion et de câblage
extérieurs fournis par l'acheteur. Le câblage extérieur au tableau doit être installé dans des conduits en métal ou
des câbles blindés. Une attention toute particulière doit être prêtée à la séparation et à l'acheminement des câbles
afin d'éviter une interférence des signaux électriques. Tous les conducteurs et autres bornes sur les barrettes de
raccordement, les commutateurs et les instruments doivent être étiquetés pour identification. Pour les tableaux
montés sans socle, le câblage doit être monté en crémaillère sur les boîtes de jonction.

4.2.5.4 Instrumentation

4.2.5.4.1 Thermomètres et sondes de température

4.2.5.4.1.1 Les thermomètres de type à cadran doivent être de haute capacité et résistants à la corrosion. Ils
doivent avoir un diamètre d'au moins 100 mm et être soit bilames soit à liquide.

NOTE Une impression en noir sur fond blanc est une pratique normale pour les thermomètres.

4.2.5.4.1.2 Les sondes des thermomètres doivent se trouver dans le fluide d'écoulement.

4.2.5.4.1.3 Les thermomètres et les sondes de température doivent être fournis avec des puits
thermométriques de type à brides séparables, à filetage normalisé en acier inoxydable austénitique, d'un diamètre
au moins égal à 19 mm (¾ in). Les thermomètres au contact de fluides inflammables ou toxiques ou qui se
trouvent dans des conduites pressurisées ou tuyauteries noyées doivent être fournis avec des puits
thermométriques monobloc de type à brides séparables en acier inoxydable austénitique.

16 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.2.5.4.2 Manomètres

● Sauf spécification contraire, les manomètres (à l'exclusion des manomètres d'instrument), doivent être fournis avec
des tubes Bourdon en acier inoxydable et des mécanismes en acier inoxydables, des cadrans de 100 mm (4½ in)
[cadrans de 160 mm pour la gamme supérieure à 5 500 kPa (800 psi)] et des filetages mâles de diamètre DN 16
(NPS 5/8). Si cela est spécifié, des manomètres remplis d'huile doivent être prévus aux emplacements soumis aux
vibrations. Il convient de choisir les plages de mesure, de préférence, pour que la pression de fonctionnement
normale se situe au milieu de la plage de mesure. Cependant, en aucun cas, la lecture maximale sur le cadran ne
doit être inférieure au réglage de la soupape de sûreté concernée plus 10 %. Chaque manomètre doit être fourni
avec un dispositif tel qu'un disque de rupture ou un retour de purge conçu pour ramener la pression à son niveau
normal.

NOTE 1 Une impression en noir sur fond blanc est une pratique normale pour les manomètres.

Avec l’accord de l’acheteur, une combinaison de vannes d'arrêt et de purge peut remplacer des vannes d'arrêt
individuelles et des robinets de purge individuels (voir Figure 2). Les robinets d'arrêt et de purge doivent être omis
pour tous les instruments qui ont une fonction d’arrêt.

NOTE 2 Voir la Figure 1 pour l'identification des symboles.

Légende
1 Conduite de service

Figure 2 — Détails des tuyauteries et systèmes de vannes d'instrument

4.2.5.4.3 Électrovannes

4.2.5.4.3.1 Les électrovannes fonctionnant directement doivent être utilisées uniquement dans des conditions
d'alimentation en air d’instruments propres et secs; elles doivent appartenir à la classe d'isolation F ou à une classe
supérieure, et permettre un fonctionnement en continu.

4.2.5.4.3.2 Tous les instruments et commandes autres que les dispositifs d'arrêt doivent être installés avec
suffisamment de vannes pour permettre leur remplacement en cours de fonctionnement du système.

4.2.5.4.3.3 Des vannes de purge sont nécessaires entre les instruments et leurs vannes d'isolement, à
l'exception des alimentations en air des instruments lorsque des combinaisons de vannes d'isolement et de purge
peuvent être utilisées.

4.2.5.5 Alarmes et arrêts

4.2.5.5.1 Généralités

4.2.5.5.1.1 Des dispositifs de commande et un indicateur de premier défaut doivent être fournis en conformité
avec le Tableau 5. Les réglages de l’alarme et de l’arrêt doivent être indiqués dans les données fournies par le
vendeur. Dans le cas où des dispositifs d’étanchéité pour des gaz autres que l’air sont utilisés, il est nécessaire de
prendre en compte d’autres dispositifs de commande.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 17


ISO 10442:2002(F)

● 4.2.5.5.1.2 La séquence de l’alarme et de l’indication de l’arrêt doit être la suivante, sauf spécification
contraire de l'acheteur.

a) Le niveau d'alarme doit toujours précéder le niveau d'arrêt.

b) Les indications d'alarme et d'arrêt sont faites au moyen de lampes clignotantes et d’un klaxon ou d'une
sonnerie.

c) La prise en compte des conditions d'alarme ou d'arrêt, ou des deux, doit s'accompagner de l'actionnement
d'un bouton poussoir d'arrêt commun, bien positionné sur le tableau d'instruments et de commande.

d) Lorsque l’indication est prise en compte, le klaxon ou la sonnerie doivent être arrêtés et la lampe doit rester
allumée. (Le klaxon ou la sonnerie qui ont été arrêtés doivent pouvoir être encore actionnés par une autre
alarme correspondant à une autre sécurité.)

e) Lorsque l’ensemble des contacts redevient normal, les lampes et le système doivent redevenir normaux après
réinitialisation.

f) Un état anormal peut entraîner une séquence d'événements résultant en plusieurs signaux d'annonce
pratiquement simultanés. Pour l’indication du premier défaut, l'état anormal initial doit être indiqué par une
lampe clignotante, et les états anormaux suivants doivent être indiqués par des lampes clignotantes jusqu'à ce
que l’anomalie soit prise en compte.

Tableau 5 — Conditions nécessitant les alarmes et les arrêts

Condition Alarme Arrêt

Compresseur à vibrations élevées X X


Température élevée de l’air à l’entrée du dernier étage X X
Faible pression d'huile de lubrification X X
Température élevée de l'alimentation d'huile X X
Pression différentielle élevée du filtre à huile/refroidisseur X
d’huile
Faible pression du circuit d'étanchéité X d

Fonctionnement de la pompe à huile de secours X

Faible niveau d'huile de lubrification dans le réservoir a X


Pression différentielle élevée du filtre d'admission d'air X

Vibrations de l'entraînement élevées b X X

Vidange du tableau c X X

Détection du pompage X
Contact d’autorisation de démarrage b
a Avec coupe-circuit automatique du réchauffeur d’huile
b Si spécifié
c Si nécessaire
d Indication séparée par lampe témoin

4.2.5.5.1.3 Des bornes doivent être prévues pour une alarme commune à distance et une indication commune
d'arrêt à distance lorsqu’il y a activation de l’un des commutateurs, de l’une des alarmes locales ou de l’un des
arrêts du compresseur.

18 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.2.5.5.1.4 Les alarmes et les dispositifs de déclenchement doivent être disposés de manière à permettre
l'essai du circuit de contrôle, y compris, si possible, l'élément actionneur, sans perturber le fonctionnement normal
des équipements. Le vendeur doit fournir une lampe clairement visible sur le tableau afin d'indiquer lorsque les
circuits de déclenchement sont en mode de dérivation pour contrôle de test. Sauf spécification contraire, les
systèmes d'arrêt doivent être dotés de commutateurs ou de tout autre élément permettant un contrôle sans l'arrêt
de l'ensemble.

4.2.5.5.1.5 Les alarmes basse pression doivent être équipées d'un système de vannes d'isolement ou de
purge de façon à créer une dépressurisation locale contrôlée et par conséquent à pouvoir noter le niveau de
déclenchement de l'alarme sur le manomètre associé. Les alarmes haute pression doivent comporter des vannes
de connexion pour test de façon à permettre le raccordement d'une pompe portable pouvant élever la pression.

4.2.5.5.1.6 Le vendeur doit accompagner sa proposition d'une description complète des fonctions d'alarme et
d'arrêt à fournir.

4.2.5.5.2 Dispositifs d'alarmes et d'arrêt

● 4.2.5.5.2.1 Sauf spécification contraire, chaque dispositif d'alarme et d'arrêt doit être monté dans un boîtier
séparé placé de manière à faciliter l'inspection et l'entretien. Des commutateurs scellés hermétiquement,
unipolaires et à deux directions, d'une capacité de 5 A, à 120 V en courant alternatif doivent être utilisés. Les
contacts au mercure ne doivent pas être utilisés. Pour des fonctions d’arrêt, des capteurs et des
transmetteurs/transducteurs séparés peuvent être utilisés. Pour des fonctions de commande et d'alarme, des
capteurs et des transmetteurs/transducteurs combinés peuvent être utilisés.

4.2.5.5.2.2 Sauf spécification contraire, le dispositif électrique qui coupe (désalimente) l’alarme et le
processus de déclenchement doit être fourni par le vendeur.

4.2.5.5.2.3 Les réglages du dispositif d'alarme et de déclenchement ne doivent pas pouvoir être modifiés de
l'extérieur de l’armoire.

4.2.5.5.2.4 Les éléments soumis à la pression doivent être en acier inoxydable austénitique.

4.2.5.5.2.5 Une attention toute particulière doit être accordée aux exigences de 4.1.12 relatives aux
caractéristiques des boîtiers pour les commutateurs de type à amorçage d’arc, mis en exergue dans les codes
applicables.

4.2.5.6 Systèmes électriques

● 4.2.5.6.1 Les caractéristiques des alimentations électriques des moteurs, des réchauffeurs et des instruments
doivent être spécifiées par l'acheteur. Une lampe témoin doit être prévue du côté arrivée de chaque circuit
d'alimentation pour indiquer que le circuit est sous tension. La lampe témoin doit être installée sur les tableaux de
commande.

4.2.5.6.2 Le câblage électrique et de commande au sein de l’ensemble doit résister à la chaleur, à l'humidité et
à l'abrasion. Des conducteurs torsadés doivent être utilisés au sein du bâti et dans les zones soumises aux
vibrations. Le câblage de l'armoire de contrôle/commande à distance et des mesures peut être installé dans des
chemins de câble. Lorsqu'une isolation en caoutchouc est utilisée, une gaine en néoprène (ou équivalent) ou
thermoplastique à température élevée doit être fournie pour la protection d'isolation. Le câblage doit être approprié
aux températures d'environnement.

4.2.5.6.3 Sauf spécification contraire, tous les conducteurs sur les barrettes de raccordement, dispositifs et
instruments doivent être étiquetés en permanence pour identification. Tous les borniers dans les boîtes de
connexion et armoire de contrôle/commande doivent avoir au moins 20 % de bornes libres en réserve de
raccordement.

4.2.5.6.4 Afin de faciliter l'entretien, des espaces libres suffisants doivent être prévus pour toutes les parties
sous tension (telles que borniers et relais) des équipements. Les espaces requis pour une alimentation 600 V
doivent également être prévus pour des tensions moindres. Afin d'éviter tout contact accidentel, des enceintes
doivent être prévues autour de toutes les parties sous tension.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 19


ISO 10442:2002(F)

● 4.2.5.6.5 Les matériaux électriques, y compris l'isolation, doivent dans la mesure du possible être résistants à la
corrosion et non perméables à l’eau. S'ils sont utilisés dans des environnements tropicaux, les matériaux doivent
êtres soumis aux traitements suivants:

 les pièces (telles que bobines et enroulements) doivent être protégées contre les moisissures;

 les surfaces non peintes doivent être protégées contre la corrosion par plaquage ou tout autre revêtement
approprié.

4.2.5.6.6 Les câblages de commande, d'instrumentation et électriques (y compris les conducteurs de


thermocouple) dans les limites du socle, doivent être installés, correctement fixés afin de réduire les vibrations,
puis isolés ou protégés pour éviter toute perturbation entre les niveaux de tension. Lorsque les conducteurs de
thermocouple sont exposés à des températures supérieures à 60 °C (140 °F), ils doivent être installés avec une
protection thermique appropriée.

4.2.5.7 Détecteurs de vibrations et de position

● 4.2.5.7.1 Sauf spécification contraire, un système de contrôle des vibrations composé d'un capteur de détection
des vibrations de l'arbre, sans contact et disposé radialement, un oscillateur-démodulateur, ainsi qu'un instrument
de lecture doivent être fournis pour chaque rotor à vitesse élevée et, lorsque cela est spécifié, pour les paliers du
moteur d'entraînement. Pour les rotors à une seule roue, le capteur doit être situé près du palier adjacent à la roue.

4.2.5.7.2 Sauf spécification contraire, les transducteurs de vibrations et de déplacement axial doivent être
fournis, installés et étalonnés conformément à la norme API 670.

4.3 Compresseur à multiplicateur intégré

4.3.1 Généralités

4.3.1.1 Tous les équipements doivent être conçus pour permettre un entretien rapide et économique. Les
parties principales telles que les composants du corps et les corps de paliers doivent être conçues et fabriquées de
manière à assurer un alignement précis lors du remontage. Ceci peut être réalisé par l’utilisation d’un épaulement,
d’un goujonnage cylindrique ou des clés. Les étanchéités d’arbre et les paliers doivent être accessibles pour toute
inspection ou tout remplacement avec un démontage minimum.

4.3.1.2 La performance aérodynamique du compresseur doit être telle qu'une augmentation continue de la
courbe de fonctionnement (hauteur totale du compresseur) soit assurée. La courbe de hauteur totale du
compresseur doit être établie à partir de la mesure de la pression différentielle entre la bride d'admission du
compresseur et la bride de refoulement du dernier étage de compression.

4.3.1.3 La capacité spécifiée doit être satisfaite en prenant en compte le fait que la pression de refoulement
doit se situer entre + 5 % et - 0 % de celle spécifiée. La puissance requise ne doit pas dépasser la puissance
prévue de plus de 4 %, y compris toutes les tolérances.

4.3.1.4 La performance combinée (roues, diffuseurs, refroidisseurs intermédiaires, etc.) doit permettre une
élévation minimale de pression de 10 % du débit nominal jusqu’au pompage tandis que le compresseur fonctionne
à la vitesse nominale et à la température ambiante spécifiée la plus élevée. Cependant, lorsque le point normal et
le point nominal ne sont pas identiques, l'élévation de pression du point normal au point de pompage peut ne pas
être de 10 %.

4.3.1.5 L'utilisation de trous taraudés dans les parties sous pression doit être réduite au minimum. Afin d'éviter
des fuites dans les parties sous pression des corps, une surépaisseur de métal au moins égale à la moitié du
diamètre nominal de perçage, en plus de l'épaisseur prévue pour la corrosion, doit être laissée autour et au-
dessous du fond de la partie inférieure des trous percés et taraudés.

4.3.1.6 Les raccordements par goujons doivent être fournis avec les goujons et les écrous en place. Il
convient uniquement que les trous borgnes de goujons soient percés à une profondeur telle que la longueur de

20 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

taraudage soit égale à 1,5 fois le diamètre principal du goujon; le filetage aux extrémités de chaque goujon doit
être enlevé sur une longueur équivalente à 1,5 filet.

4.3.2 Boulonnerie

4.3.2.1 Les détails du filetage doivent être conformes à l'ISO 261, l'ISO 262, l'ISO 724 ou à l'ISO 965. Pour la
boulonnerie extérieure, l'accord de l'acheteur est requis.

4.3.2.2 Les goujons sont préférés aux vis à tête.

4.3.2.3 Un espace suffisant doit être prévu autour des boulons pour permettre le serrage de ceux-ci à l'aide de
clés à tube ou à douille.

4.3.2.4 Les écrous rainurés à fente ou les boulonnages à clé ne doivent pas être utilisés sauf approbation
spécifique de l'acheteur.

4.3.3 Autres prescriptions de montage

4.3.3.1 Les vis d'extraction, les tiges de guidage et les autres goujons de centrage cylindriques pour
l'alignement du corps ou du carter doivent être fournis afin de faciliter le démontage et le remontage. Lorsque des
vis d’extraction sont utilisées comme moyen de séparation de faces en contact, l'une des faces doit être munie d'un
dégagement (contre-alésage ou évidement) pour éviter toute fuite au niveau du plan de joint ou un mauvais
emmanchement des pièces dû à un endommagement des faces. La longueur des tiges de guidage doit être
suffisante pour éviter tout risque de détérioration des parties internes ou des boulons du corps causé par le corps
au cours de son démontage ou de son remontage. Des pattes ou des anneaux de levage doivent être prévus pour
lever uniquement la demi-partie supérieure du corps. Les méthodes de levage de la machine assemblée doivent
être spécifiées par le vendeur.

4.3.3.2 L'étanchéité du jeu des trous de dégagement de boulon pour éviter toute fuite est interdite.

4.3.3.3 Les surfaces supérieure et inférieure des plaques de montage doivent être machinées en parallèle.

4.3.4 Corps sous pression

4.3.4.1 L'épaisseur du corps doit être appropriée aux pressions maximales admissibles de fonctionnement et
1
d'essai et doit comprendre une surépaisseur de corrosion d'au moins 3 mm ( /8 in). L'épaisseur du carter ne doit
pas être inférieure à celle calculée conformément au code de conception des appareils à pression.

4.3.4.2 Les corps et les supports, y compris le socle, doivent être conçus pour avoir une résistance et une
rigidité suffisantes afin de limiter les variations d'alignement d'arbre à 50 µm (0,002 in) au niveau du plateau
d'accouplement, dans les conditions les plus défavorables de pression, de couple ainsi que de forces et moments
admissibles sur les tuyauteries. Des valeurs plus élevées peuvent être utilisées lorsque les calculs d'appui sont
approuvés par l'acheteur. Les supports et les boulons d'alignement doivent être suffisamment rigides pour
permettre le déplacement du moteur d'entraînement au moyen des vis d'extraction horizontales et verticales.

4.3.5 Raccordements sur le corps

4.3.5.1 Généralités

● 4.3.5.1.1 Les raccordements à l’admission du premier étage et au refoulement du dernier étage doivent être
munis de brides ou de faces usinées équipées de goujons, et orientés comme indiqué dans les feuilles de données
(voir annexe A). Les raccordements de tuyauteries sont également acceptables pour les raccords à admission d'air
droits. Toutes les connexions intermédiaires et finales doivent être adaptées à la pression de fonctionnement
maximale admissible des corps.

4.3.5.1.2 Les brides doivent être conformes au code de conception des appareils à pression. Si cela est
spécifié, le vendeur doit fournir les brides de joint, comprenant les goujons et les écrous.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 21


ISO 10442:2002(F)

4.3.5.1.3 Les raccordements soudés sur les corps doivent satisfaire aux exigences des matériaux des corps, y
compris les valeurs de résilience, plutôt qu'aux exigences des tuyauteries.

4.3.5.2 Ouvertures du corps pour raccordements de tuyauterie

4.3.5.2.1 Les ouvertures du corps pour raccordements de tuyauteries doivent avoir un diamètre nominal minimal
DN 18 (NPS ¾) et doivent être munies de brides ou de faces usinées et goujonnées. Lorsque de tels modes
d'assemblage sont impraticables, des raccordements filetés d'un diamètre compris entre DN 18 (NPS ¾) et DN 38
(NPS 1½) sont autorisés. Ces raccordements filetés doivent être réalisés comme spécifié de 4.3.5.2.2 à 4.3.5.2.7.

4.3.5.2.2 Un manchon de tuyauterie, d'une longueur de préférence inférieure à 150 mm (6 in), doit être vissé
dans les ouvertures filetées.

4.3.5.2.3 Les manchons de tuyauterie doivent correspondre, au minimum, à un «Schedule» 160 (classe
d’épaisseur) sans soudure pour les diamètres inférieurs ou égaux à DN 25 (NPS 1), et à un «Schedule» d’au
moins 80 pour un diamètre de DN 38 (NPS 1½) (voir 4.2.3.1.10).

NOTE Voir l’ASME B36.10M pour les «Schedules» (classes d’épaisseur).

4.3.5.2.4 Le manchon de tuyauterie doit être fourni avec un collet soudé ou une bride emboîtée/soudée.

4.3.5.2.5 Les matériaux utilisés pour le manchon et la bride doivent satisfaire aux exigences de 4.3.5.1.3.

4.3.5.2.6 L'épaisseur de métal et le diamètre de bossage des ouvertures taraudées et des bossages pour les
filetages de tuyauterie doivent être conformes au code de conception des appareils à pression.

4.3.5.2.7 Les filetages de tuyauterie doivent être des filetages coniques conformes au code de conception des
appareils à pression.

4.3.5.3 Tailles réduites

Les raccordements, tuyauteries, vannes et autres raccords de diamètre nominal DN 32 (NPS 1¼), DN 65
(NPS 2½ ), DN 90 (NPS 3½ ) ou DN 125 (NPS 5) ne doivent pas être utilisés.

4.3.5.4 Bouchons

Les ouvertures taraudées non raccordées à des tuyauteries doivent être bouchées avec des bouchons pleins en
acier. Ces bouchons doivent, au minimum, satisfaire aux exigences des matériaux du corps. Les bouchons
susceptibles d'être démontés ultérieurement doivent être choisis dans un matériau résistant à la corrosion. Les
filetages doivent être lubrifiés. Aucun ruban ne doit être utilisé sur les filetages de bouchon utilisés sur le circuit
d’huile. Les bouchons en plastique ne doivent pas être utilisés.

4.3.5.5 Brides

4.3.5.5.1 Les brides doivent être conformes au code de conception des appareils à pression.

4.3.5.5.2 Les brides en fonte doivent avoir une face plane et être conformes aux exigences dimensionnelles de
l’ISO 7005-2. Les brides de classe 125 doivent avoir une épaisseur minimale de classe 250 pour des diamètres
inférieurs ou égaux à DN 200.

4.3.5.5.3 Des brides à face plane de forte surépaisseur peuvent être utilisées sur des carters autre que ceux en
fonte.

4.3.5.5.4 Des brides plus épaisses ou d'un diamètre extérieur plus grand que celui requis par le code de
conception des appareils à pression peuvent être utilisées, mais il convient de les identifier comme telles sur les
plans.

22 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.3.5.6 Goujons

Les raccordements usinés et goujonnés doivent être conformes aux exigences d'usinage et de perçage comme
spécifié en 4.3.5.5. Les goujons et les écrous doivent être fournis en place. Le filetage aux extrémités de chaque
goujon doit être enlevé sur une longueur équivalente à 1,5 filet.

4.3.5.7 Accessibilité

Tous les raccordements effectués par l'acheteur doivent être accessibles pour démontage sans déplacer le
compresseur à multiplicateur intégré ou le moteur d'entraînement.

4.3.6 Forces et moments extérieurs

Le compresseur doit être conçu pour supporter des forces et moments extérieurs au moins égaux aux valeurs
calculées conformément à l’annexe D et doit satisfaire à l’exigence de 4.2.4.2. Pour ces calculs, les constantes
dans les formules doivent être augmentées par un facteur de 1,85. Chaque fois que cela est possible, il convient
d'augmenter ces forces et ces moments admissibles en fonction d'autres paramètres tels que l'emplacement et le
type de support du compresseur, la longueur des tubulures et leur degré de robustesse, et l'épaisseur et la
configuration du corps. Les forces et les moments admissibles doivent être indiqués sur le plan d'ensemble.

Lorsque la conception du compresseur suivant le standard du vendeur ne peut supporter les forces et les moments
de tuyauterie admissibles spécifiés ci-dessus, il faut alors indiquer dans la proposition les forces et les moments
maximaux acceptables sans l'utilisation de joints de dilatation et les représenter sur le plan d'ensemble.

4.3.7 Éléments tournants

4.3.7.1 Arbres

4.3.7.1.1 Les arbres doivent être en alliage d'acier forgé ou laminé à chaud.

4.3.7.1.2 Les arbres doivent être usinés sur toute leur longueur. Ils doivent avoir un état de surface de 0,8 µm
Ra ou meilleur au niveau des soies de coussinets.

4.3.7.1.3 Les surfaces de l'arbre faisant face aux sondes de vibration radiales doivent être concentriques aux
portées de paliers. Ces surfaces (vibration radiale et position axiale) doivent être exemptes de marques et de
gravure ou de toute autre discontinuité de surface (par exemple trou d'huile ou clavette). Ces surfaces ne doivent
pas être métallisées, chemisées ou plaquées. L'état de surface doit être d'une finition de l'ordre de 0,4 µm à 0,8 µm
(16 micro-inches à 32 micro-inches) Ra, et obtenu de préférence par rectification ou par brunissage. Les surfaces
radiales doivent être soigneusement démagnétisées ou subir un autre traitement de sorte que l'effet combiné du
faux-rond mécanique et électrique ne dépasse pas 25 % de l'amplitude crête-à-crête de vibration maximale
admissible ou 6,5 µm, si ce dernier nombre est plus grand.

4.3.7.1.4 Le plaquage de chrome sur l'arbre au niveau des soies de paliers n'est pas permis.

4.3.7.2 Roues

4.3.7.2.1 Les roues peuvent être fermées, se composant d’un disque et de pales, ou elles peuvent être semi-
ouvertes, se composant d’un disque, de pales, et d'un couvercle. Les roues doivent être de construction soudée,
brasée, usinée ou coulée, mais d'autres techniques peuvent être prises en compte. D'autres modes de fabrication,
tels que l’électroérosion et le rivetage, peuvent être utilisés s’ils sont approuvés par l’acheteur. Chaque roue doit
être marquée avec un numéro d’identification unique.

4.3.7.2.2 Les roues peuvent comporter des parties forgées et coulées. Les soudures dans la veine du gaz
doivent être lisses et exemptes de projections de soudure. Les roues doivent subir un traitement thermique et un
recuit de détentionnement après soudage ou brasage.

4.3.7.2.3 La proposition du vendeur doit détailler le type de construction de roues et la méthode de fixation à
l'arbre.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 23


ISO 10442:2002(F)

4.3.7.3 Multiplicateurs

4.3.7.3.1 Les multiplicateurs doivent au minimum être fabriqués selon les tolérances spécifiées dans
l'AGMA 2000 pour indice Qualité 13 ou dans la DIN 3990 pour indice Qualité 4.

4.3.7.3.2 L’ensemble multiplicateur doit être dimensionné conformément à l'AGMA 6011, en utilisant des
facteurs de service minimaux de 1,4 pour les entraînements par moteurs électriques à vitesse constante et de 1,6
pour les entraînements à vitesse variable et pour les entraînements par turbine à vapeur. La définition doit être
basée sur le régime nominal de la plaque du moteur d'entraînement, y compris tout facteur de service.

4.3.7.3.3 Les combinaisons de dureté de la roue dentée et du pignon doivent être conformes aux valeurs
recommandées dans l'AGMA 6011. Les indices de dureté Brinell 275 et 320 ou supérieurs, pour la roue dentée et
le pignon respectivement, sont préférés. Les valeurs calculées de la puissance nominale de l'engrenage, basées à
la fois sur la résistance superficielle et la résistance à la flexion des dents, doivent être précisées dans la
proposition du vendeur.

4.3.7.3.4 Les dents du pignon doivent être intégralement forgées avec leur arbre.

4.3.7.3.5 La roue dentée peut être intégralement forgée avec ou indépendamment de son arbre. Une roue
dentée séparée doit être une pièce forgée ou fabriquée en utilisant une couronne en acier forgé et doit être
assemblée sur l'arbre par frettage.

4.3.7.3.6 Les multiplicateurs ne doivent pas nécessiter une période de rodage pour obtenir un fonctionnement
continu satisfaisant aux conditions normales.

4.3.8 Paliers et corps de paliers

4.3.8.1 Généralités

4.3.8.1.1 Les paliers radiaux et de butée hydrodynamiques sont requis pour l'une des conditions suivantes.

a) Lorsque l'arbre transmet plus de 335 kW ou fonctionne au-delà de 3 600 r/min, sauf approbation contraire de
l'acheteur.

b) Lorsque les facteurs dN de paliers antifriction sont de 300 000 ou plus.


NOTE Un facteur dN est le produit de la dimension des paliers (alésage) en millimètres et de la vitesse nominale en
tours/minute.

c) Lorsque les paliers antifriction normalisés ne sont pas conformes à une durée de vie nominale L10 (voir norme
ABMA 9) de 25 000 h en fonctionnement continu aux conditions nominales ou de 16 000 h à des charges
axiale et radiale maximales et à la vitesse nominale.
NOTE La durée de vie nominale est le nombre d'heures à une charge sur le palier et une vitesse nominales, que
90 % d'un groupe de paliers identiques réaliseront ou dépasseront avant la première preuve de défaillance.

4.3.8.1.2 Les paliers radiaux hydrodynamiques doivent être conçus pour un remplacement aisé grâce à une
conception segmentée ou à une disposition amovible axiale. Ils doivent être alésés avec précision et du type lisse
ou à patins. Ces paliers doivent être munis de goupilles anti-rotation et doivent être solidement maintenus en
position dans le sens axial. La conception des paliers doit éviter toute instabilité hydrodynamique et fournir un
amortissement suffisant pour limiter la vibration du rotor aux amplitudes maximales spécifiées (voir 4.3.10.5.5),
tandis que les équipements fonctionnent en charge ou à vide dans la gamme des vitesses de fonctionnement
spécifiée.

4.3.8.1.3 Les paliers de butée hydrodynamiques doivent être métallisés sur leur partie antérieure, en métal
antifriction, et disposés pour être soumis à une lubrification continue sous pression. Les anneaux de poussée
incorporés sont préférés. Si des collets de rechange sont fournis (à des fins d'assemblage et de maintenance), ils
doivent être bien verrouillés à l'arbre pour empêcher le phénomène d'érosion par frottement. Les faces du collet
doivent avoir un fini ne dépassant pas 0,4 µm Ra, et le faux-rond axial total indiqué de chaque face ne doit pas
dépasser 12,7 µm.

24 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.3.8.2 Paliers de butée

4.3.8.2.1 Généralités

4.3.8.2.1.1 Les paliers de butée doivent être dimensionnés pour un fonctionnement en continu dans des
conditions de fonctionnement spécifiées les plus contraires, y compris une pression différentielle maximale. Les
charges doivent être déterminées au niveau du jeu interne théorique, ainsi qu'à un niveau deux fois équivalent au
jeu interne théorique. En leur qualité de guide, il convient de choisir les paliers de butée hydrodynamiques avec
une marge ne dépassant pas 50 % de l'estimation du fabricant, pour qu'ils s'adaptent à la charge la plus
importante. Outre la butée du rotor et les réactions internes à l'engrenage dues aux conditions sévères de
fonctionnement, la force axiale transmise par l'accouplement flexible doit être considérée comme un élément du
rôle des paliers de butée.

4.3.8.2.1.2 Pour les accouplements à multiplicateur, la force externe doit être calculée à partir des formules
suivantes:

( 0,25 ) × (19 100 ) × P


F=
Nr × D

F est la force externe, en kilonewtons;

P est la puissance nominale, en kilowatts;

Nr est la vitesse nominale, en tours par minute;

D est le diamètre du cercle primitif de l'accouplement, en millimètres.

4.3.8.2.1.3 Les forces de poussée des accouplements à éléments flexibles doivent être calculées sur la base de
la déformation maximale admissible autorisée par le fabricant de l'accouplement.

4.3.8.2.1.4 Lorsque deux ou plusieurs forces doivent être appliquées par un palier de butée (tel que dans une
boîte à engrenages), le résultat des forces doit être utilisé à condition qu'elles agissent toutes dans le même sens;
sinon, les forces les plus grandes doivent être retenues.

4.3.8.2.2 Dispositions pour le positionnement axial

Les paliers de butée doivent être disposés de manière à permettre le positionnement axial de chaque rotor par
rapport au carter, et le réglage du jeu des butées.

4.3.8.2.3 Disposition des corps de paliers

Les corps des paliers hydrodynamiques lubrifiés sous pression doivent être disposés pour réduire la formation de
mousse; le système de drain doit être approprié pour maintenir le niveau d'huile et de mousse au-dessous des
étanchéités d'extrémité de l'arbre. L'augmentation de la température de l'huile au travers des paliers et autres
corps ne doit pas dépasser 30 °C (50 °F) dans les conditions de fonctionnement spécifiées les plus sévères.
Lorsque la température de l'huile à l'entrée dépasse 50 °C (120 °F), une attention toute particulière doit être
accordée à la conception des paliers, au débit de l'huile et à l'élévation de température admissible. Les sorties
d'huile des paliers de butée doivent être orientées tangentiellement et dans la moitié supérieure de la bague de
contrôle, ou dans la cage de butée s'il n'y a pas de bague.

4.3.8.2.4 Fixations

Les paliers antifriction doivent être fixés sur l'arbre et placés dans des corps conformément aux exigences de la
norme ABMA 7; cependant, le dispositif utilisé pour verrouiller les paliers de butée à billes sur l'arbre doit être limité
par une rondelle d'arrêt à languette, par exemple, de série W.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 25


ISO 10442:2002(F)

4.3.8.2.5 Jeu interne

À l'exception du type à contacts angulaires, les paliers antifriction doivent avoir un jeu interne desserré équivalent
au symbole ABMA 3, comme défini dans la norme ABMA 20. Les paliers à rangées simples ou doubles doivent
être de type Conrad (aucune rainure de remplissage).

4.3.9 Étanchéités et système d'étanchéité

4.3.9.1 Les étanchéités d'arbre doivent être prévues de telle façon qu'elles

a) contiennent l'air comprimé à l'intérieur des corps du compresseur,

b) empêchent l'huile de pénétrer dans les corps du compresseur et de contaminer l'air comprimé,

c) empêchent l'huile de s'échapper du corps du multiplicateur et de se répandre à l’extérieur, et

d) empêchent l'air atmosphérique de pénétrer dans le corps du multiplicateur ou dans le corps du compresseur,
qui est susceptible de favoriser la contamination du circuit d'huile ou de l'air comprimé par de la poussière ou
de l'humidité.

Un espace atmosphérique entre les étanchéités d'air et les étanchéités d’huile est préférable.

4.3.9.2 Lorsqu'un système d'étanchéité est requis, il doit être fourni complet avec les tuyauteries, les vannes
de régulation de la pression différentielle, les instruments de contrôle/commande, les filtres et les dispositifs de
verrouillage de démarrage nécessaires. Ce système, incluant la consommation en fluide d'étanchéité, doit être
entièrement décrit dans la proposition.

4.3.9.3 Le fonctionnement du système d'étanchéité doit convenir à toutes les conditions de fonctionnement
spécifiées, y compris en laminage aspiration, en démarrage, en arrêt, en mise en veille et en pompage temporaire.
Le type de fonctionnement en veille doit être convenu entre l'acheteur et le vendeur.

4.3.9.4 Les étanchéités d'arbre doivent être à labyrinthes, à bagues carbone, à garnitures mécaniques, à gaz
à action automatique, ou une combinaison de ces différents types.

4.3.10 Comportements dynamiques

4.3.10.1 Vitesse critique

4.3.10.1.1 Lorsque la fréquence d'un phénomène périodique d’excitation (fréquence d'excitation) appliquée à un
système de support de paliers de rotor correspond à une fréquence naturelle de ce système, le système peut être
en état de résonance.

4.3.10.1.2 Un système de support de paliers de rotor en état de résonance aura une amplification du
déplacement normal de ses vibrations. Le degré d'amplification et le taux de déphasage sont liés au degré
d'amortissement du système et à la forme du mode pris par le rotor.

NOTE Les formes du mode sont couramment référencées comme le premier mode rigide (de déplacement ou de
rebondissement), le second mode rigide (conique ou de balancement) et le (premier, deuxième, troisième, énième) mode de
flexion.

4.3.10.1.3 Lorsque le facteur d'amplification du rotor (voir Figure 3), tel que mesuré au banc d'essai du capteur
de vibration est supérieur ou égal à 2,5, cette fréquence est appelée critique et la fréquence rotative de l'arbre
correspondante est appelée «vitesse critique». Pour les besoins de la présente Norme internationale, un système
d'amortissement critique constitue un système dans lequel le facteur d'amplification est inférieur à 2,5.

4.3.10.1.4 Les vitesses critiques doivent être déterminées de manière analytique au moyen d'une analyse des
réponses d'un rotor au déséquilibre, et doivent être confirmées par les données du banc d'essai. Avec l’accord des
acheteurs, les valeurs de vitesse standard critiques des vendeurs, dérivées analytiquement et prouvées par l’essai
des compresseurs de structure de mêmes dimensions fabriqués antérieurement, sont permises.

26 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Légende
Nc1 Première vitesse critique du rotor, fréquence centrale, cycles par minute N c1
µ Facteur d’amplification
Ncn Vitesse critique, nième N 2 − N1
Nmc Vitesse maximale continue, 105 pourcent SM Marge de séparation
CRE Enveloppe de réponse critique
N1 Vitesse initiale (moins élevée) à 0,707 × amplitude de crête (critique)
Ac1 Amplitude à Nc1
N2 Vitesse finale (plus élevée) à 0,707 × amplitude de crête (critique)
Acn Amplitude à Ncn
N2 − N1 Largeur d’amplitude de crête au point de mi-puissance

NOTE La forme de la courbe est donnée uniquement à titre indicatif et ne représente pas nécessairement la courbe de
réponse réelle d’un rotor.

a Vitesses de fonctionnement
b Crête

Figure 3 — Courbe de réponse de rotor

4.3.10.1.5 Une fréquence d'excitation peut être inférieure, égale ou supérieure à la vitesse de rotation du rotor.
Les fréquences forcées et d'auto-excitation potentielles prises en compte dans la conception du système doivent
comprendre, sans y être limitées, les sources suivantes:

a) la vitesse de fonctionnement de chaque rotor;

b) le déséquilibrage du système du rotor;

c) les instabilités de film d'huile (turbulence);

d) les frottements internes;

e) les fréquences de passage de l'aube, de la pale, de la buse, et du diffuseur;

f) les dents du multiplicateur engrénant et les bandes latérales;

g) le désalignement des accouplements;

© ISO 2002 – Tous droits réservés 27


ISO 10442:2002(F)

h) les composants libres du système rotorique;

i) les turbulences d'hystérésis et de frottement;

j) le décollement des couches limites (cavitation);

k) les forces transversales acoustiques et aérodynamiques d'accouplement;

l) la turbulence asynchrone.

4.3.10.1.6 Les fréquences de résonance des systèmes de support fournies par le vendeur ne doivent pas se
produire dans la plage des vitesses de fonctionnement spécifiée ou des marges de sécurité spécifiées, à moins
que les résonances maximales soient amorties.

● 4.3.10.1.7 Le vendeur ayant la responsabilité de l’ensemble doit s'assurer que les vitesses critiques de la ligne
d’arbre dynamique (flexion rotor, système en torsion, modes propres des ailettes et similaires) sont compatibles
avec les vitesses critiques des équipements fournis et que la combinaison convient à la plage des vitesses de
fonctionnement spécifiée, y compris toutes les exigences de paliers de vitesses lors du démarrage (point d’attente)
de la ligne d’arbre. Une liste de toutes les vitesses non désirables de zéro au point de déclenchement doit être
soumise à l'acheteur pour examen et incluse dans le manuel d'instructions pour indication (voir annexe C).

4.3.10.2 Analyse latérale

● 4.3.10.2.1 Si cela est spécifié, le vendeur doit fournir une analyse de réponse au déséquilibre compte tenu de
l'amortissement pour chaque machine afin d'assurer des amplitudes de vibration acceptables à toute vitesse
comprise entre zéro et le point de déclenchement. Voir l'annexe C pour un schéma logique de l'analyse latérale et
des procédures d'essai.

4.3.10.2.2 L'analyse de réponse au déséquilibre compte tenu de l'amortissement doit tenir compte, sans s'y
limiter, des éléments suivants:

a) raideur du support (socle, châssis et corps de palier), caractéristiques des masses et des amortissements, y
compris effets de la variation de la vitesse de rotation (le vendeur doit indiquer les valeurs supposées du
support);

b) la raideur du film d’huile des coussinets et les changements d'amortissement dus à la vitesse, aux charges,
aux précharges, aux températures de l'huile, au cumul des tolérances d'assemblage et aux jeux maximals à
minimals;

c) la vitesse de rotation, y compris les différents paliers de vitesse lors du démarrage, les plages de vitesse de
fonctionnement et la plage des charges (y compris les conditions d'essai convenues lorsqu'elles diffèrent de
celles spécifiées), la vitesse de déclenchement et les conditions de ralentissement;

d) les masses du rotor, y compris le moment des masses des demi-manchons d’accouplement, la raideur et les
effets d'amortissement (par exemple le cumul des tolérances d'assemblage, et les effets du châssis et du
corps);

e) les charges asymétriques (par exemple admission partielle de l'arc, forces d'engrenage, jets de côté et effets
de corps).

● 4.3.10.2.3 Si cela est spécifié, les effets des autres équipements de la ligne d’arbre doivent être inclus dans
l'analyse de la réponse au déséquilibre compte tenu de l'amortissement (c'est-à-dire qu'une analyse latérale de la
ligne d’arbre doit être effectuée) — il convient, par exemple, qu'une analyse latérale de la ligne d’arbre soit
spécifiée pour les lignes d’arbre à accouplement rigide.

28 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.3.10.2.4 L'analyse de la réponse au déséquilibre compte tenu de l'amortissement doit au minimum comprendre
ce qui suit.

a) Un graphique et une identification de la forme du mode à chaque vitesse de résonance (amortie ou non de
manière critique) de zéro au point de déclenchement, ainsi que le mode suivant se produisant au-dessus de la
vitesse de déclenchement.

b) Les données d'amplitude de fréquence, de phase et de réponse aux emplacements du capteur de vibrations
pour toute la plage de chaque vitesse critique, utilisant la disposition suivante de déséquilibre du mode
particulier. Ce déséquilibre doit être suffisant pour accroître le déplacement du rotor aux emplacements du
capteur à la limite de vibrations définie par l'équation suivante:

L v = 25,4 12 000 / N (1)

ou, dans les unités américaines usuelles:

L v = 12 000 / N
(2)

Lv est la limite de vibration (amplitude des vibrations non filtrées), µm crête-à-crête;

N est la vitesse de fonctionnement la plus proche de la vitesse critique concernée, en tours par minute.

Le déséquilibre doit être compris entre deux fois et huit fois la limite de déséquilibre spécifiée en 4.3.10.5.2. La
(les) masse(s) de déséquilibre doi(ven)t se situer à l’emplacement ou aux emplacements qui ont été
déterminés analytiquement à l’intérieur de l’entraxe des paliers, comme affectant davantage le mode
particulier le plus défavorable (par exemple, à mi-entraxe pour les modes en déplacement ou à proximité des
deux extrémités et à 180° en dehors de la phase pour les modes coniques). Pour les modes de flexion avec
des déformations maximales aux extrémités de l'arbre, le degré de déséquilibre doit être basé sur la masse en
porte-à-faux plutôt que sur la charge statique aux paliers.

c) Des diagrammes modaux pour chaque réponse de b), indiquant la phase et l'amplitude suivant l'axe principal
pour chaque plan d'engrènement de référence, les axes des paliers et les emplacements des capteurs de
vibrations à chaque zone d'étanchéité de la machine. Le jeu de fonctionnement diamétral minimal théorique
des étanchéités doit également être indiqué.

d) Pour les besoins de l'essai de vérification (voir 4.3.10.3), un graphique supplémentaire d'un essai de
déséquilibre, comme spécifié en b) (basé sur la charge statique aux paliers pour les modes rigides ou sur la
masse en porte-à-faux pour les modes en flexion). Cette valeur de la masse d'essai doit être au moins deux
fois la limite de la valeur du déséquilibre spécifiée en 4.3.10.5.2 et doit être placée à un endroit déterminé par
le vendeur.

● e) Si cela est spécifié, la réalisation d'une courbe de raideur de la réponse du rotor non amorti à partir de laquelle
l'analyse de la réponse au déséquilibre compte tenu de l'amortissement spécifiée en c) a été dérivée. Ce tracé
doit indiquer la fréquence par rapport à la rigidité du système de support avec la superposition des courbes de
raideur calculées du système de support.

4.3.10.2.5 L'analyse de la réponse au déséquilibre compte tenu de l'amortissement doit confirmer que la machine
en état de déséquilibre décrit en 4.3.10.2.4, b) satisfait aux critères d'acceptation suivants (voir Figure 3).

a) Si le facteur d'amplification est inférieur à 2,5, la réponse est considérée amortie de manière critique et aucune
marge de sécurité n'est requise;

b) Si le facteur d'amplification est compris entre 2,5 et 3,55, une marge de sécurité de 15 % au-dessus de la
vitesse continue maximale et 5 % au-dessous de la vitesse minimale de fonctionnement est requise.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 29


ISO 10442:2002(F)

c) Si le facteur d'amplification, µ, est supérieur à 3,55 et que la crête de réponse critique est inférieure à la
vitesse minimale de fonctionnement, la marge de sécurité requise (en pourcentage de la vitesse minimale) est
égale à

 6 
SM = 100 −  84 +  (3)
 µ −3

d) Si le facteur d'amplification est supérieur à 3,55 et que la crête de réponse critique est supérieure à la vitesse
de déclenchement, la marge de sécurité requise (en pourcentage de la vitesse continue maximale) est égale à

 6 
SM =  126 −  − 100 (4)
 µ −3

4.3.10.2.6 Les amplitudes crête-à-crête du déséquilibre calculé du rotor (voir 4.3.10.5.5), pour toute vitesse de
zéro au point de déclenchement, ne doivent pas dépasser 75 % du jeu de fonctionnement diamétral théorique
minimal dans toute la machine (excepté aux emplacements de bague flottante et d’étanchéité abrasive).

4.3.10.2.7 Si, après que l'acheteur et le vendeur ont convenu que tous les efforts de conception pratiques ont été
faits, l'analyse indique que la marge de sécurité ne peut toujours pas être satisfaite ou qu'une crête de réponse
critique se trouve dans la plage des vitesses de fonctionnement, les amplitudes acceptables doivent être
conjointement convenues entre l'acheteur et le vendeur, et soumises aux exigences de 4.3.10.2.6.

● 4.3.10.2.8 lorsque cela est spécifié ou lorsque la masse volumique moyenne de gaz de refoulement dépasse
60 kg/m3, le vendeur doit effectuer une analyse de la stabilité du rotor. Il convient que cette analyse soit effectuée
à la vitesse nominale pour les machines à vitesse constante et au-dessus de la plage des vitesses, de la vitesse
continue minimale à la vitesse continue maximale, pour les compresseurs à vitesse variable. L'analyse doit être
réalisée sans, puis avec les effets aérodynamiques déstabilisant, en tenant compte de la masse volumique de gaz
la plus élevée. Les résultats doivent être données sous forme de graphes indiquant les vitesses critiques amorties
et le décrément logarithmique en fonction de la vitesse. Il convient que le vendeur démontre l'acceptabilité de la
valeur calculée du décrément logarithmique par référence à des machines similaires en fonctionnement
satisfaisant au-dessus de la plage des vitesses, de la vitesse continue minimale à la vitesse continue maximale. Il
convient que cette analyse de stabilité tienne également compte de 4.3.10.2.2, a) à e).

4.3.10.3 Vérification en usine de l'analyse de la réponse au déséquilibre

4.3.10.3.1 Si cela est spécifié, le vendeur doit prouver la précision de son calcul de réponse au déséquilibre en
réalisant un essai de réponse au déséquilibre conformément à 4.3.10.

4.3.10.3.2 Les réponses réelles de la vitesse critique, comme observé sur le banc d'essai avec une amplitude de
déséquilibre du rotor conformément à 4.3.10.2.4, d), à un emplacement (habituellement l'accouplement) déterminé
par le vendeur, doivent représenter les critères de confirmation de la validité de l'analyse de la réponse au
déséquilibre compte tenu de l'amortissement.

NOTE La réponse dynamique de la machine au banc d'essai sera une fonction des conditions d'essai convenues. À moins
qu'ils ne soient obtenus aux conditions de pression, de température, de vitesse et de charge attendues dans le domaine, les
résultats du banc d'essai peuvent être différents des résultats auxquels on s'attend dans le domaine.

4.3.10.3.3 Les paramètres à mesurer au cours de l'essai doivent être les amplitudes de vibration et de vitesse de
l'arbre avec la phase correspondante. Les amplitudes de vibration et la phase de chaque paire de capteurs de
vibrations x-y doivent être additionnées vectoriellement à chaque crête de réponse pour déterminer l'amplitude
maximale de vibration. L'amplitude suivant l'axe principal de chaque crête de réponse ne doit pas dépasser les
limites spécifiées en 4.3.10.5.5. Le gain des instruments d'enregistrement utilisés doit être prédéterminé et
préétabli avant l'essai de sorte que la crête de réponse la plus élevée se situe entre 60 % et 100 % de l'échelle
complète d'enregistrement lors de la descente en vitesse au banc d’essai (décélération).

NOTE 1 La soustraction vectorielle du faux-rond électrique et mécanique total obtenu à faible rotation (300-600 tours par
minute) est toujours nécessaire pour cette vérification et la soustraction vectorielle du déplacement du corps de palier est
normalement nécessaire.

30 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

NOTE 2 La phase pour chaque signal de vibration, x ou y, est la mesure angulaire, en degrés, de la différence de phase
(décalage) entre un signal de référence de phase (à partir d'un équipement détectant une fois par tour une marque sur le rotor,
comme décrit dans la norme API 670) et la crête positive suivante, en temps, du signal de vibration synchrone (lx). Lorsque des
capteurs de proximité sont utilisés, c’est l'angle de retard entre le capteur de vibration et le point haut sur le rotor.

NOTE 3 L'amplitude suivant l'axe principal est correctement déterminée par une courbe de Lissajous (ellipse) sur un
oscilloscope, oscillographe ou équivalent. Lorsque l'angle de phase entre les signaux x et y n'est pas de 90°, l'amplitude suivant
l'axe principal peut être déterminée de manière approximative par (x2 + y2)1/2. Lorsque l'angle de phase entre les signaux x et y
est de 90°, la valeur de l'axe principal est la plus grande des deux signaux de vibration.

4.3.10.3.4 Un essai et une correction ultérieurs de l'analyse de la réponse du rotor au déséquilibre compte tenu
de l'amortissement seront nécessaires lorsque, à partir des données de l'essai décrit ci-dessus ou d'une indication
de phase ou d'amplitude dans l'analyse de la réponse au déséquilibre compte tenu de l'amortissement (basée sur
les conditions de déséquilibre décrites en 4.3.10.2.4 b), ou les deux, il apparaît que l'une des conditions suivantes
existe:

a) toute réponse critique ne satisfait pas aux exigences de la marge de sécurité (voir 4.3.10.5.5) ou se situe dans
la plage des vitesses de fonctionnement;

b) l'exigence de 4.3.10.2.6 n'a pas été satisfaite.

4.3.10.3.5 Les masses de déséquilibre doivent être déterminées et placées comme convenu conjointement entre
l'acheteur et le vendeur [voir 4.3.10.2.4, b) et d)]. Les amplitudes de déséquilibre doivent être réalisées en ajustant
le déséquilibre résiduel du rotor qui existe dès le départ afin d'accroître le déplacement du rotor aux emplacements
des capteurs à la limite de vibration définie par l'équation 1 à la vitesse continue maximale. Les mesures de cet
essai, effectuées conformément à 4.3.10.3.3, doivent indiquer les critères suivants d'acceptation de la machine:

a) quelle que soit la vitesse, les déformations de l'arbre ne doivent pas dépasser 90 % du jeu de fonctionnement
théorique minimal;

b) quelle que soit la vitesse dans la plage des vitesses de fonctionnement, les déformations de l'arbre ne doivent
pas dépasser 55 % du jeu de fonctionnement théorique minimal ou 150 % de la limite de vibration admise au
niveau des capteurs [voir 4.3.10.2.4, b)].

Les limites de déformations internes spécifiées aux alinéas a) et b) doivent être basées sur les rapports calculés de
déplacement entre les emplacements des capteurs et les zones concernées identifiées en 4.3.10.2.4, c). Les
déplacements réels internes relatifs à ces essais doivent être calculés en multipliant ces rapports par les
amplitudes suivant l'axe principal (voir 4.3.10.3.3). L'acceptation sera basée sur le calcul de ces déplacements, et
non sur l'inspection des étanchéités après les essais. Cependant, l'endommagement d'une partie de la machine
suite à ces essais constitue l'échec de l'essai. Les usures mineurs internes du joint d'étanchéité, qui n'entraînent
pas des changements du jeu en-dehors de la nouvelle tolérance partielle émise par le vendeur, ne constituent pas
un endommagement.

4.3.10.4 Analyse en torsion

4.3.10.4.1 Les excitations des fréquences naturelles en torsion peuvent provenir de nombreuses sources, qu'il
convient de prendre en compte dans l'analyse. Ces sources peuvent comprendre, sans s'y limiter, les aspects
suivants:

a) problèmes d'engrenage tels que déséquilibre et faux-rond de la ligne primitive;

b) conditions de démarrage telles que les paliers de vitesses (sous des impédances inertielles) et autres
oscillations en torsion;

c) transitoires de torsion tels que mise sous tension et court-circuit de borne de toutes sortes de moteurs
électriques, démarrage, fonctionnement, et transitoire du pire des cas de moteurs électriques à vitesse
variable, ainsi que démarrage de moteurs électriques synchrones.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 31


ISO 10442:2002(F)

4.3.10.4.2 Les fréquences naturelles en torsion de la ligne d’arbre complète doivent se situer au moins 10 % au-
dessus ou au-dessous de toute fréquence d'excitation potentielle dans la plage des vitesses de fonctionnement
spécifiée (de la vitesse continue minimale à la vitesse continue maximale).

4.3.10.4.3 Il convient d’éviter les moments critiques en torsion à deux fois les vitesses de fonctionnement ainsi
qu'une à deux fois la fréquence d'alimentation des systèmes à entraînement ou, dans les systèmes où les
fréquences d'excitation correspondantes se produisent, les moments critiques de torsion ne doivent présenter
aucun effet défavorable. Outre les vitesses de fonctionnement multiples, les excitations en torsion qui ne sont pas
fonction des vitesses de fonctionnement ou qui sont asynchrones par nature doivent être prises en compte dans
l'analyse en torsion si cela est applicable. L'identification de ces fréquences relève de la responsabilité mutuelle de
l'acheteur et du vendeur.

a) Les moments critiques en torsion à deux fois ou plus la vitesse de fonctionnement de tous les arbres doivent
être évités, sauf lorsque les fréquences d'excitation correspondantes sont inévitables avec des électro-
compresseurs à vitesse variable, auquel cas ils ne doivent présenter aucun effet défavorable.

b) Pour l'analyse en torsion des électro-compresseurs à vitesse variable, le vendeur, avec le fournisseur du
moteur à vitesse variable, doit identifier toutes les fréquences d'excitation et leurs conséquences sur la ligne
d’arbre. Ces fréquences doivent comporter, sans s'y limiter, les éléments suivants:

1) les excitations indépendantes de la vitesse telles que les ondulations,

2) les nombres entiers d'harmoniques,

3) les nombres non entiers d'harmoniques,

4) les harmoniques de fréquence porteuse,

5) les harmoniques de commutation entre les fenêtres de commande de vitesse.

4.3.10.4.4 Lorsque les résonances en torsion sont calculées pour se situer dans la marge spécifiée ci-dessus (et
que l'acheteur et le vendeur ont convenu que tous les efforts de retrait de l'élément critique de la gamme de
fréquences limitative ont été épuisés), le vendeur doit prouver que les résonances n'ont aucun effet néfaste sur la
ligne d’arbre complète.

4.3.10.4.5 Une analyse vibratoire en torsion de la ligne d’arbre dynamique couplée complète doit être effectuée
et le vendeur doit être responsable des modifications nécessaires pour satisfaire aux exigences de 4.3.10.4.1 à
4.3.10.4.4.

4.3.10.4.6 Outre les analyses en torsion requises dans les paragraphes 4.3.10.4.2 à 4.3.10.4.5, le vendeur doit
effectuer une analyse des vibrations en torsion pour les unités à moteur d'entraînement. Les critères d'acceptation
pour cette analyse doivent faire l'objet d'un accord mutuel entre l'acheteur et le vendeur.

4.3.10.5 Vibration et équilibrage

4.3.10.5.1 Les parties principales de l'élément tournant, telles que l'arbre et les roues, doivent être équilibrées de
manière dynamique. Lorsqu'un arbre nu à rainure de clavette simple est équilibré de manière dynamique, une
demi-clavette doit être montée dans la rainure de clavette en épousant la forme de celle-ci de telle façon que la
rainure soit remplie sur toute sa longueur. La correction d'équilibre initiale de l'arbre nu doit être enregistrée. Un
arbre avec des rainures à clavette séparées de 180° dans un plan transversal différent doit également être monté
comme décrit ci-dessus.

4.3.10.5.2 Les pignons, la roue dentée et les roues doivent être équilibrés de manière dynamique en plan
multiple au cours de l'assemblage. Ceci doit être effectué après l'ajout de chaque composant principal. La
correction d'équilibrage s'applique uniquement aux éléments ajoutés. L'équilibrage des roues par soudage est
interdit. Une correction légère des autres composants peut être requise au cours de l'équilibrage de compensation
de l'élément entièrement assemblé. Pour les rotors ne comportant qu'une seule clavette, une demi-clavette doit
être montée dans la rainure de clavette en épousant la forme de celle-ci de telle façon que la rainure soit remplie
sur toute sa longueur. Le poids de toutes les demi-clavettes utilisées au cours de l'équilibrage final de l'élément

32 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

assemblé doit être enregistré sur une fiche de déséquilibre résiduel. Le déséquilibre résiduel maximal admissible
par plan (palier) doit être calculé comme suit:

6 350 × W
U = pour N u 25 000 (5)
N

6 350 × W
U = pour N > 25 000 (6)
25 000

U est le déséquilibre résiduel, en grammes millimètres (ounces inches);

W est la charge statique du palier, en newtons (pound force);

N est la vitesse continue maximale, en tours par minute.

NOTE Les tolérances d'équilibre au-dessus de 25 000 r/min sont basées sur une excentricité de 0,635 µm pour chaque
masse statique du tourillon. Les lectures de déséquilibre doivent être mesurées à chaque position de support de palier sans
aucune compensation aux plans d'équilibre réels.

Si des éléments tournants réservés sont prévus, ils doivent être équilibrés de manière dynamique aux mêmes
tolérances que les principaux éléments tournants.

● 4.3.10.5.3 Si cela est spécifié, une vérification du déséquilibre résiduel doit être effectuée et enregistrée sur une
fiche de déséquilibre résiduel, après l'équilibrage final de chaque élément tournant assemblé.

4.3.10.5.4 L'équilibrage à vitesse élevée peut être effectué (équilibrage avec une machine d'équilibrage à vitesse
élevée à la vitesse de fonctionnement). Les critères d'acceptation de cet équilibrage doivent être convenus de
manière conjointe entre l'acheteur et le vendeur.

4.3.10.5.5 Pendant l'essai d'usine du compresseur, pour chaque élément tournant fonctionnant à sa vitesse
continue maximale ou à une autre vitesse sur la plage de fonctionnement spécifiée, l'amplitude crête-à-crête des
vibrations non filtrées dans un plan, mesurée sur l'arbre adjacent et relative à chaque palier radial, ne doit pas
dépasser la valeur calculée de la manière suivante ou 50 µm, selon celui qui est inférieur:

A = 25,4 12 000 / N (7)

ou, dans les unités américaines usuelles:

A = 12 000 / N (8)

A est l’amplitude des vibrations non filtrées, en micromètres crête-à-crête;

N est la vitesse continue maximale, en tours par minute.

Pour toute vitesse supérieure à la vitesse de fonctionnement nominale, jusqu'à et y compris la vitesse de
déclenchement du moteur d'entraînement, la vibration ne doit pas dépasser 150 % de la valeur maximale
enregistrée à la vitesse de fonctionnement nominale sauf si l'analyse des réponses au déséquilibre indique une
hausse rapide des niveaux de vibration; la limite doit alors être celle obtenue par le calcul, ou 150 % des valeurs
fournies par l’équation 7, selon celle de ces deux valeurs qui est la plus faible. (Pour les électro-compresseurs, la
vitesse de déclenchement et la vitesse nominale de fonctionnement sont synonymes.)

© ISO 2002 – Tous droits réservés 33


ISO 10442:2002(F)

NOTE Ces limites ne doivent pas être confondues avec les limites spécifiées en 4.3.10.3 pour la vérification d'usine de la
réponse au déséquilibre.

4.3.10.5.6 Le faux-rond électrique et mécanique doit être déterminé et enregistré.

4.3.10.5.7 Si le vendeur peut prouver que le faux-rond électrique ou mécanique existe, 25 % au maximum du
niveau d'essai calculé à partir de l'équation 7 ou 6,4 µm (250 micro-inches), selon celui qui est supérieur, peut être
soustrait vectoriellement à partir du signal mesuré pendant l'essai en usine.

4.3.11 Matériaux8)

4.3.11.1 Généralités

4.3.11.1.1 Les matériaux de construction doivent relever du standard du fabricant pour les conditions de
fonctionnement spécifiées, sauf pour ce qui est requis ou interdit par les feuilles de données ou la présente Norme
internationale. Le Tableau B.1 énumère les spécifications des matériaux qui, s’ils sont utilisés avec un traitement
thermique ou des essais de résilience appropriés, ou les deux, sont généralement considérées comme
satisfaisantes pour les pièces principales. D’autres spécifications de matériaux internationales sont, par un accord
entre l’acheteur et le vendeur, généralement considérées comme acceptables pour les composants principaux. Les
données métallurgiques de toutes les pièces principales doivent être clairement indiquées dans la proposition du
vendeur. Voir 4.2.3 pour les exigences relatives aux matériaux auxiliaires de tuyauteries.

4.3.11.1.2 Les matériaux et la classe de matériau doivent être identifiés dans la proposition en utilisant des
désignations internationales, nationales ou industrielles établies. Si une telle désignation n'est pas disponible, la
spécification des matériaux du vendeur, indiquant les propriétés physiques, la composition chimique et les
exigences d'essai, doit être incluse dans la proposition.

4.3.11.1.3 Les pièces extérieures soumises à des mouvements de rotation ou de translation (tels que les joints
de tringlerie de commande et les mécanismes de réglage) doivent être fabriquées dans un matériau résistant à la
corrosion et compatible avec les conditions d'environnement du site.

4.3.11.1.4 Les matériaux qui peuvent être sensibles à l'entaillage et enclins à une rupture fragile à température
ambiante (par exemple, ASTM A 515) ne doivent pas être utilisés.

4.3.11.2 Pièces de fonderie

4.3.11.2.1 Généralités

4.3.11.2.1.1 Les pièces de fonderie doivent être saines, sans défaut de porosité ni de déchirure à chaud, ni
d’anfractuosité, de soufflures, de fissures, d’écaille, de cloques ou tous autres défauts similaires pouvant présenter
un danger. Les surfaces de ces pièces doivent être nettoyées par sablage, grenaillage, traitement chimique ou
toute autre méthode normalisée. Toutes les bavures de fonderie et les restes des trous de coulée et de
masselottes doivent être ébarbés, limés ou meulés.

4.3.11.2.1.2 Le nombre de supports de noyaux utilisés dans la fabrication des pièces moulées sous pression
doit être réduit au minimum. Les supports doivent être propres, ne pas présenter de traces de corrosion (plaquage
autorisé) et doivent être choisis dans un matériau compatible avec la pièce moulée.

4.3.11.2.2 Réparations de pièces moulées

4.3.11.2.2.1 Les pièces moulées en fonte grise ou nodulaire ne doivent pas être réparées par soudage,
écrouissage, colmatage, combustion, ou imprégnation, sauf comme spécifié en 4.3.11.2.2.2 et 4.3.11.2.2.3.

4.3.11.2.2.2 Les pièces moulées de nuances d'acier soudables peuvent être réparées par soudage, en utilisant
un mode de soudage qualifié conforme au code de conception des appareils à pression.

8) S'applique également aux composants de fourniture autres que le compresseur.

34 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

4.3.11.2.2.3 La fonte grise ou la fonte nodulaire peuvent être réparées par colmatage dans les limites
spécifiées dans la spécification de matériau sélectionnée. Les trous percés pour les bouchons obturateurs doivent
être examinés avec attention par ressuage, afin de s'assurer que tous les matériaux défectueux ont été retirés.
Toutes les réparations qui ne sont pas couvertes par les spécifications doivent être soumises à l'approbation de
l'acheteur.

4.3.11.2.2.4 Les cavités, y compris les cavités fermées par des bouchons, ne sont pas acceptables.

4.3.11.3 Soudage

Toutes les soudures de tuyauteries et de pièces soumises à pression, ainsi que toutes les soudures métalliques
dissemblables et les réparations de soudure, doivent être effectuées et contrôlées par des soudeurs et selon des
procédures de qualification conforme au code de conception des appareils à pression.

4.3.11.4 Basse température

● Pour les températures de fonctionnement inférieures à − 30 °C (− 20 °F) ou lorsque cela est spécifié pour les
autres températures ambiantes, les aciers doivent avoir, à la température la plus basse spécifiée, une résistance à
la flexion par choc suffisante pour qualification avec les exigences d'essai de résilience Charpy avec entailles en V
du code de conception des appareils à pression. Pour les matériaux et les épaisseurs non couverts par le code,
l'acheteur spécifiera les exigences sur les feuilles de données.

4.3.12 Plaques constructeur et flèches d'indication du sens de rotation

4.3.12.1 La plaque constructeur du compresseur doit être fermement fixée sur un point facilement accessible
de l'équipement assemblé. Les plaques constructeur doivent également être fournies pour toutes les autres pièces
principales d'équipement.

4.3.12.2 Les données suivantes doivent au minimum être clairement marquées sur la plaque constructeur du
compresseur:

a) le nom du vendeur;

b) le numéro de série;

c) la taille et le type;

d) la capacité nominale;

e) la pression nominale de refoulement;

f) la pression de fonctionnement maximale admissible;

g) la vitesse nominale d'entrée;

h) la température de refoulement maximale admissible;

i) le numéro de référence de l'acheteur;

j) les vitesses critiques (si l'unité est la vitesse variable).

4.3.12.3 Les flèches d'indication du sens de rotation doivent être coulées ou fixées à chaque élément principal
des équipements tournants. Les plaques constructeur et les flèches d'indication du sens de rotation (lorsqu'elles
sont fixées) doivent être en acier inoxydable austénitique ou en alliage nickel-cuivre (Monel ou son équivalent). Les
rivets de fixation doivent être du même matériau.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 35


ISO 10442:2002(F)

4.4 L'entraînement

4.4.1 Généralités

● 4.4.1.1 Le type d'entraînement doit être spécifié par l'acheteur. L'entraînement doit être dimensionné pour
satisfaire aux conditions de fonctionnement les plus sévères spécifiées, y compris les pertes d'énergie extérieures
occasionnées par les boîtes de vitesses ou les accouplements, ou les deux, et doit être conforme aux
spécifications applicables, comme indiqué dans l'appel d'offres et la commande. Le système d'entraînement doit
fonctionner de façon satisfaisante dans les conditions de service et de site spécifiées par l'acheteur.

● 4.4.1.2 Les variations possibles de certains paramètres du procédé qui peuvent affecter le dimensionnement
du système d'entraînement (telles que les changements de pression, de température ou d'humidité relative de l'air,
de la température de l'eau de refroidissement, ou de propriétés du fluide de procédé, ainsi que de certaines
conditions particulières de démarrage en usine) seront spécifiées par l'acheteur.

● 4.4.1.3 Les conditions de démarrage de l'équipement électrique seront spécifiées par l'acheteur, et la méthode
de démarrage doit faire l'objet d'un accord commun entre l'acheteur et le vendeur. Les aptitudes du couple de
démarrage du système d'entraînement doivent dépasser les exigences de vitesse-couple du compresseur à
multiplicateur intégré.

4.4.2 Entraînements à moteur électrique

4.4.2.1 Les entraînements à moteur électrique doivent être dimensionnés conformément aux critères les plus
restrictifs données en 4.4.2.2 et en 4.4.2.3.

● 4.4.2.2 Le produit du régime nominal du moteur indiqué sur la plaque signalétique et du facteur de service ne
doit pas être inférieur à la puissance requise (y compris les pertes de la pompe à huile entraînée mécaniquement,
des boîtes de vitesses et des accouplements) lorsque le compresseur fonctionne sans être obturé (le dispositif
d'obturation à l'entrée étant grand ouvert) aux faibles conditions de fonctionnement ambiant spécifiées. L'acheteur
doit spécifier sur les feuilles de données la température minimale d'air d'admission et la température minimale
d'eau d'admission que le vendeur doit utiliser pour le calcul de la puissance maximale non obstruée.

4.4.2.3 La régime nominal du moteur indiqué sur la plaque signalétique (sans tenir compte du facteur de
service) doit représenter au moins 110 % de la puissance requise (y compris les pertes de la pompe à huile
entraînée mécaniquement, des boîtes de vitesses et des accouplements) au point nominal de fonctionnement ou
104 % au point de fonctionnement spécifié, selon celui qui est supérieur.

● 4.4.2.4 Le moteur doit pouvoir dépasser l'inertie du compresseur à multiplicateur intégré au démarrage et à
l'accélération de la charge à la vitesse nominale avec une tension nominale et réduite, sans dépasser l'élévation
nominale de température de l'enroulement du moteur. La tension réduite doit être spécifiée par l'acheteur.

● 4.4.2.5 L'acheteur spécifiera le type du moteur, ses caractéristiques et ses accessoires, y compris les
éléments suivants:

a) les caractéristiques électriques;

b) les conditions de démarrage (y compris la chute de tension prévue lors du démarrage);

c) le type d'enceinte;

d) le niveau sonore;

e) la classification de zone;

f) le type d'isolation;

g) le facteur de service requis;

36 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

h) la température ambiante et l'altitude au-dessus du niveau de la mer;

i) les pertes de transmission;

j) les sondes de température, les capteurs de vibrations, et les autres dispositifs de chauffage, lorsqu'ils sont
nécessaires.

4.4.3 Vitesse de déclenchement

La vitesse de déclenchement des entraînements doit être en conformité avec le Tableau 6.

Tableau 6 — Valeurs de la vitesse de déclenchement

Type d'entraînement Vitesse de déclenchement


(Pourcentange de la vitesse continue maximale)

Turbine à vapeur 110


Turbine à gaz 105
Moteur à vitesse constante 100
Moteur alternatif 110

4.4.4 Moteurs d'entraînement à turbine à vapeur

● Sauf spécification contraire de l'acheteur, les moteurs d'entraînement à turbine à vapeur doivent être en conformité
avec l'ISO 10436. La puissance nominale indiquée sur la plaque constructeur de la turbine ne doit pas être
inférieure à la puissance requise (y compris les pertes de la pompe à huile à entraînement mécanique, des boîtes
de vitesses et des accouplements) lorsque le compresseur fonctionne sans être obturé (le dispositif d'obstruction
d'admission étant grand ouvert) aux faibles conditions de fonctionnement ambiant spécifiées. L'acheteur doit
spécifier sur les feuilles de données la température minimale de l'air d'admission que le vendeur doit utiliser pour
calculer la puissance maximale non obstruée. Les moteurs d'entraînement à turbine à vapeur doivent être munis
d'un régulateur à vitesse constante de classe D comme spécifié dans la norme NEMA SM 23. L'acheteur doit
spécifier si le régulateur est hydraulique ou électronique.

4.4.5 Autres types de moteurs d'entraînement

La puissance du moteur des autres types de moteurs d'entraînement et le système de contrôle/commande doivent
faire l'objet d'un accord entre le vendeur et l'acheteur.

4.5 Accouplement et dispositif de protection moteur d'entraînement-compresseur

4.5.1 Sauf spécification contraire, l'accouplement et le dispositif de protection doivent être en conformité avec les
exigences de l'ISO 10441.

4.5.2 L'accouplement doit être de type en acier forgé, à entretoise flexible. L'acheteur et le vendeur doivent
convenir de la marque, du modèle, du type et du mode de montage de l'accouplement.

4.5.3 La longueur d'accouplement à entretoise doit être suffisante pour permettre d'enlever les manchons
d'accouplement sans retirer les éléments tournants.

● 4.5.4 Le dispositif de protection amovible doit être suffisamment dur et rigide pour éviter tout contact avec
l'accouplement ou l'arbre par suite d'un contact des corps. Le dispositif de protection doit être conçu pour éviter
que de l'huile ne se répande hors des corps de paliers adjacents. Le dispositif de protection d'accouplement doit
être conforme à la norme nationale à spécifier. Si cela est spécifié par l'acheteur, le dispositif de protection doit être
fabriqué en matériaux résistants aux étincelles.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 37


ISO 10442:2002(F)

4.5.5 Un accouplement à jeu axial limité doit être fourni pour un moteur à palier à coussinet-douille afin
d'empêcher que le rotor du moteur ne frotte sur l'un des supports de paliers.

4.5.6 Pour un accouplement de type à disque flexible et à entretoise, les déplacements de l'arbre résultant des
effets thermiques dans toutes les conditions de fonctionnement doivent être compatibles avec les positions
optimales de déformation de l'accouplement. Les jeux de l'arbre relatifs à son assemblage doivent être spécifiés
par le vendeur. Les disques flexibles doivent être en acier inoxydable ou en tout autre matériau correctement
protégé contre la corrosion.

4.5.7 Si nécessaire, la partie moteur de l'accouplement doit être munie d'un ralenti pour permettre le
désaccouplement.

● 4.5.8 Les manchons d'accouplement doivent être montés sur les arbres à l'aide d'un cône ou d'un ajustement
cylindrique. Le choix de manchons non clavetés (alésage conique, fixation hydraulique) ou clavetés (alésage
conique ou droit) doit être spécifié par l'acheteur. Les ajustements doivent être en conformité avec l'ISO 10441.

4.5.9 Les manchons d'accouplement à ajustement cylindrique doivent être munis de trous d'extraction taraudés
pour faciliter tout retrait.

● 4.5.10 La charge de couple de fonctionnement d'accouplement maximale doit représenter 80 % de la puissance


déclarée par le fabricant ou être conforme à l'ISO 10441 si cela est spécifié par l'acheteur. Les accouplements dont
l'alésage est plus important que la puissance nominale spécifiée par le fabricant doivent être soumis à
l'approbation de l'acheteur.

4.5.11 Chaque jonction de l'accouplement sur l'arbre doit être conçue et fabriquée de manière à transmettre une
puissance au moins égale à la puissance nominale de l'accouplement.

4.6 Refroidisseurs intermédiaires

4.6.1 Le vendeur doit fournir un refroidisseur entre chaque étage de compression. Les refroidisseurs
intermédiaires doivent être conçus et fabriqués conformément au code de conception des appareils à pression.
Certaines usines peuvent prendre en compte d'autres matériaux pour lutter contre la corrosion atmosphérique.

4.6.2 Sauf approbation contraire de l'acheteur, les refroidisseurs intermédiaires doivent être réalisés et disposés
pour permettre la dépose des faisceaux de tubes sans démonter les tuyauteries ou autres éléments du
compresseur.

4.6.3 Les refroidisseurs intermédiaires doivent avoir des soupapes de purge continue à entaille en V pour
permettre le retrait du liquide.

5 Équipements auxiliaires

5.1 Refroidisseur final

● 5.1.1 Sauf spécification contraire, le vendeur doit fournir un refroidisseur final tubulaire refroidi à l'eau, ainsi
qu'un séparateur après l'étage final de compression. Le refroidisseur final doit être conçu et réalisé conformément
au code de conception des appareils à pression. Certaines usines peuvent prendre en compte d'autres matériaux
pour lutter contre la corrosion atmosphérique.

5.1.2 Sauf approbation contraire de l'acheteur, le refroidisseur final doit être réalisé et disposé pour permettre la
dépose des faisceaux de tubes sans démonter les tuyauteries ou autres éléments du compresseur.

5.1.3 Les refroidisseurs finaux doivent avoir des soupapes de purge continue ou des pièges cryogéniques pour
permettre le retrait du liquide.

38 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

5.2 Filtre-silencieux d'aspiration d’air

● Le vendeur doit fournir un filtre-silencieux d'aspiration d’air de type sec, multiétage, haute efficacité approprié à une
installation à l'extérieur. Le filtre-silencieux doit être fourni avec les éléments suivants:

a) un dispositif de pression différentielle;

b) un filtre conçu de sorte que les éléments du premier étage (préfiltre) puissent être remplacés en cours de
fonctionnement de l'unité;

c) un capot de protection contre les intempéries ou des volets;

d) une chute de pression à l'état propre maximale admissible des éléments filtrants inférieure ou égale à 5 hPa
(5,0 millibars);

e) le retrait d'au moins 97 % de particules de 25 µm (1 mil) ou plus sur la plage du débit d'admission.

De nombreuses configurations et dispositions de filtre-silencieux sont disponibles. L'acheteur spécifiera toutes


caractéristiques spécifiques requises, telles que les revêtements ou constructions spéciales pour éviter la
corrosion.

Pour des installations sujettes à des conditions inhabituelles, telles que tempêtes de sable, le filtre-silencieux peut
être placé à une certaine distance au-dessus du compresseur. La tuyauterie d'admission entre le filtre-silencieux et
le compresseur doit être en matériau résistant à la corrosion.

5.3 Silencieux anti-pompage d’échappement

5.3.1 Le vendeur doit fournir un silencieux d'anti-pompage d’échappement à bride ou à dérivation.

5.3.2 Le silencieux doit pouvoir être utilisé dans un endroit non protégé. Il convient qu'il se situe de préférence
immédiatement en aval du clapet de décharge et qu'il soit raccordé de manière à réduire la chute de pression.

NOTE Se référer aux feuilles de données (annexe A) pour les niveaux sonores maximum admissibles.

6 Inspection, essai et préparation pour expédition

6.1 Généralités

6.1.1 Après notification préalable de l'acheteur au vendeur, le représentant de l'acheteur doit avoir accès à
toutes les usines du vendeur et des sous-traitants où des travaux ou essais sur l'équipement sont en préparation
ou en cours d'exécution.

6.1.2 Le vendeur doit signaler à ses sous-traitants les exigences d'inspection et d'essai de l'acheteur.

6.1.3 L'acheteur et le vendeur doivent se rencontrer pour coordonner les points de maintien de fabrication et des
visites d'inspection.

6.1.4 Le vendeur doit avertir l'acheteur suffisamment à l'avance avant la réalisation de tout essai ou inspection
auxquels l'acheteur a signalé vouloir assister (voir 6.5.1).

● 6.1.5 L'acheteur doit spécifier son niveau de participation aux inspections et aux essais.

a) «Assisté» signifie que le programme de production doit être maintenu et que l'inspection ou l'essai doit être
effectué en présence de l'acheteur ou de son représentant. La réalisation des essais de performance
mécanique nécessite une notification écrite d'un essai préliminaire satisfaisant.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 39


ISO 10442:2002(F)

b) «Observé» signifie que l'acheteur doit être averti de la programmation de l'inspection ou de l'essai. Cependant,
l'inspection ou l'essai doit être réalisé(e) comme prévu et, lorsque l'acheteur ou son représentant n'est pas
présent, le vendeur doit passer à l'étape suivante. (On s'attend à ce que l'acheteur reste dans l'usine plus
longtemps que pour un essai «assisté».)

6.1.6 Les équipements pour l'inspection et les essais spécifiés doivent être fournis par le vendeur.

6.2 Inspection

6.2.1 Généralités

6.2.1.1 Le vendeur doit conserver les données suivantes pendant une durée minimale de cinq ans, à la
disposition de l'acheteur ou son représentant pour examen:

a) la certification des matériaux, telle que des rapports d’essai de l’usine;

b) les résultats des essais permettant de vérifier que les exigences de la spécification ont été satisfaites;

● c) les rapports du montage final et les valeurs des jeux mécaniques, si cela est spécifié.

6.2.1.2 Les pièces soumises à pression ne doivent pas être peintes jusqu'à ce l'inspection spécifiée des
pièces concernées soit achevée.

● 6.2.1.3 Si cela est spécifié, le représentant de l'acheteur doit avoir accès au programme de contrôle de la
qualité du vendeur pour examen.

6.2.2 Inspection des matériaux

● 6.2.2.1 Les surfaces de pièces coulées doivent être examinées de manière visuelle et être exemptes de sable
agglutinant, d'écailles, de fissures et autres déchirures à chaud. Les autres discontinuités de surface doivent être
conformes aux normes d'acceptation visuelle spécifiées par l'acheteur.

6.2.2.2 Toutes les zones accessibles de soudures des roues intégrées doivent être soumises à un contrôle
magnétoscopique ou par ressuage.

6.2.2.3 Toutes les couronnes principales et les dents de pignon doivent être soumis à un contrôle
magnétoscopique à 100 % conformément à l'ASTM A 275 ou équivalent. Les fissures ne sont pas permises. Les
indications linéaires dues aux inclusions non métalliques supérieures à 1,5 mm dans les flancs ou les racines de la
denture doivent être communiquées à l'acheteur pour qu'il puisse prendre ses dispositions. Les indications
linéaires sont définies comme des indications dont la longueur est au moins trois fois égale à leur largeur.
L'acceptation ou le rejet doit être décidé(e) au cas par cas et doit faire l'objet d'un accord commun entre l'acheteur
et le vendeur.

● 6.2.2.4 L'acheteur doit spécifier toutes les parties ou les soudures qui doivent être soumises à une inspection
superficielle et sous-superficielle, ainsi que le type d'inspection requis, tel que contrôle magnétoscopique ou
ressuage.

● 6.2.2.5 Si le contrôle magnétoscopique ou par ressuage des soudures ou des matériaux est spécifié, le
contrôle magnétoscopique et le contrôle par ressuage doivent être conformes au code de conception des appareils
à pression.

6.2.3 Inspection mécanique

6.2.3.1 Pendant l'assemblage de l'équipement assemblé et avant les essais, chaque élément (y compris les
passages dans les pièces moulées de ces éléments) et l'ensemble des tuyauteries et le matériel attenant doivent
être nettoyés par décapage chimique ou par toute autre méthode appropriée pour enlever les corps étrangers, les
produits de corrosion et la calamine.

40 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

6.2.3.2 Le système d'huile fourni doit satisfaire aux exigences de propreté données dans l'ISO 10438.

6.3 Essais

6.3.1 Généralités

6.3.1.1 L'équipement assemblé doit être soumis à l'essai selon 6.3.2 à 6.3.4. D'autres essais qui peuvent être
spécifiés par l'acheteur sont donnés en 6.3.5.

6.3.1.2 Le vendeur doit notifier à l'acheteur la date à laquelle l'équipement sera prêt pour les essais avec un
préavis minimum de cinq jours. Si les dates de déroulement des essais sont reprogrammées, le vendeur doit aviser
l'acheteur, au moins cinq jours ouvrables avant, de la nouvelle date fixée pour les essais.

6.3.2 Essais hydrostatiques

6.3.2.1 Les pièces soumises à pression (y compris les parties auxiliaires) doivent être soumises à un essai
hydrostatique au minimum de 1,5 fois la pression de fonctionnement maximale admissible, mais à une pression
manométrique non inférieure à 140 kPa (20 psi).

6.3.2.2 La durée des essais doit être suffisante pour permettre un examen détaillé des pièces soumises à
pression. L'essai hydrostatique doit être considéré comme satisfaisant lorsqu'aucune fuite ou infiltration au travers
du carter ou des plans de joint n'a été observée pendant une durée d'au moins 30 min. Les pièces moulées
lourdes ou de grandes dimensions peuvent nécessiter une période d'essai supérieure convenue entre l'acheteur et
le vendeur. Au cours de ces essais, la présence de fuites entre les cloisons internes d'un carter compartimenté et
le fonctionnement de la pompe pour le maintien de la pression sont acceptables.

6.3.2.3 La teneur en chlorure des liquides utilisés pour l'essai des matériaux en acier inoxydable austénitique
ne doit pas dépasser 50 µg/g. Afin d'empêcher le dépôt des chlorures suite à un séchage d'évaporation, tout le
liquide résiduel doit être retiré des pièces soumises à l'essai en tout dernier lieu.

6.3.2.4 Lorsque la pièce soumise à l'essai doit fonctionner à une température pour laquelle la résistance du
matériau est inférieure à la résistance de ce même matériau à température ambiante, la pression d'épreuve
hydrostatique doit être multipliée par un facteur obtenu en divisant la valeur de contrainte de fonctionnement
admissible du matériau à la température ambiante par la valeur correspondante à la température de
fonctionnement. Les valeurs de contrainte utilisées doivent être conformes à celles du code de conception des
appareils à pression. La pression ainsi obtenue doit alors être la pression minimale à laquelle l'essai hydrostatique
est effectué. Les feuilles de données doivent contenir la liste des valeurs réelles de pressions d'épreuve
hydrostatiques.

6.3.3 Essai de survitesse des roues

Chaque roue doit être soumise à une survitesse égale à au moins 115 % de la vitesse de fonctionnement nominale
pendant au moins 1 min. À l'issue de l'essai de survitesse, chaque roue doit être soumise à un contrôle
magnétoscopique ou de ressuage. Les dimensions des roues à aubes que le fabricant a identifiées comme
critiques (par exemple: alésage, joint à œil et diamètre extérieur) doivent être mesurées avant et après chaque
essai de survitesse. Toute déformation permanente de l'alésage ou toute autre dimension critique tombant en-
dehors des limites de tolérances indiquées sur les plans peut constituer une cause de refus, et doit être résolue
pour garantir la satisfaction du vendeur et de l’acheteur.

6.3.4 Essai mécanique et de performance combiné

6.3.4.1 Généralités

Un essai mécanique et de performance combiné de l'équipement assemblé doit être effectué à la vitesse nominale
de fonctionnement pendant une période continue de 4 h après stabilisation des températures des paliers et de
l'huile de lubrification. Au moins cinq points d'essai doivent être prélevés, y compris les points de purge, de
capacité nominale et maximale. La performance du point de fonctionnement nominal doit être calculée à partir des
données d'essai, conformément aux procédures normalisées du vendeur ou selon les autres accords convenus. La

© ISO 2002 – Tous droits réservés 41


ISO 10442:2002(F)

puissance au point normal de fonctionnement ne doit pas dépasser de plus de 4 % l’exigence de puissance prévue
dans des conditions normales.

6.3.4.2 Avant la réalisation de l’essai mécanique et de performance combiné

6.3.4.2.1 Les paliers et les garnitures d'étanchéité du contrat doivent être utilisés pour l'essai.

6.3.4.2.2 Toutes les pressions, viscosités et températures d'huile doivent se situer dans la gamme des valeurs
de fonctionnement recommandées dans les instructions de fonctionnement du vendeur relatives à l'équipement
assemblé particulier soumis à l'essai.

6.3.4.2.3 Sauf accord contraire, le système d'huile doit être utilisé, et les composants du système d'huile en aval
des filtres doivent satisfaire aux exigences de propreté du paragraphe 6.2.3.2 avant de commencer un essai.

6.3.4.2.4 La solidité de tous les joints et raccords doit être vérifiée, et toutes les fuites doivent être corrigées.

6.3.4.2.5 Tous les dispositifs d'avertissement, de protection et de contrôle doivent être vérifiés et les réglages
effectués comme requis.

6.3.4.2.6 Le système de contrôle des vibrations doit être utilisé comme spécifié dans les feuilles de données
(voir annexe A).

6.3.4.3 Pendant la réalisation de l’essai mécanique et de performance combiné

6.3.4.3.1 La performance de l'équipement assemblé doit satisfaire aux exigences de 6.3.4.1. La performance
doit être calculée à partir des données d'essai (en tenant compte de toutes les pertes de vidange, en utilisant un
équipement réel ou simulé) conformément aux procédures normalisées du vendeur ou selon un autre accord
convenu.

● 6.3.4.3.2 Les vibrations du compresseur doivent satisfaire aux critères de 4.3.10.5.5 et 4.3.10.5.7. L'acheteur
doit spécifier toutes les autres exigences sur les feuilles de données (voir annexe A).

6.3.4.3.3 Les vibrations du moteur d'entraînement doivent satisfaire aux critères de 4.3.10.5.5 et 4.3.10.5.7 ou
aux critères du vendeur, selon les plus contraignants.

6.3.4.3.4 La différence entre la température d'huile d'admission et de purge ne doit pas dépasser 30 °C (90 °F).

6.3.4.3.5 Le fonctionnement du tableau de commande doit être soumis à l'essai. Toutes les fonctions de
commande et de sécurité doivent être vérifiées.

6.3.4.3.6 Le système d'étanchéité du compresseur doit fonctionner pendant l'essai afin d'éviter toute pénétration
d'huile dans le compresseur.

6.3.4.3.7 Le démontage de l'équipement assemblé pour remplacer ou modifier les pièces afin de corriger ou
d'améliorer la performance mécanique ou aérodynamique doit aboutir à la réalisation d'un contre-essai après ces
modifications.

6.3.4.4 Après la réalisation de l’essai mécanique et de performance combiné

6.3.4.4.1 Les paliers, les garnitures d'étanchéité et les multiplicateurs doivent être inspectés. Les paliers ne
doivent présenter aucune trace de détérioration. Un contre-essai est requis lorsque le palier doit être remplacé ou
réparé.

● 6.3.4.4.2 Si la conception du compresseur à multiplicateur intégré nécessite de démonter un pignon de rotor


afin d'inspecter les paliers et les garnitures d'étanchéité, l'acheteur doit spécifier soit

a) d’inspecter les paliers une seule fois et de soumettre à un contre-essai conformément à 6.3.4, soit

b) d'inspecter les paliers et les garnitures d'étanchéité sur la base d'une analyse des données d'essai.

42 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

6.3.4.4.3 Le modèle de contact à multiplicateur doit être vérifié (par exemple à l'aide de la méthode à deux
couleurs avec tous les pignons en place).

La méthode préférée choisie pour conserver les résultats de la vérification des contacts consiste à relever la
couleur d'une denture représentative de la roue dentée et de chaque pignon en appliquant et en détachant une
bande d'adhésif propre et en la collant sur une feuille de papier appropriée.

À l'issue de l'essai de pleine charge, le modèle de contact à multiplicateur doit se situer dans les critères du
vendeur ou dépasser 60 % de la largeur effective de l'engrènement, selon le plus contraignant, et doit être centré
sur l'engrènement.

6.3.5 Essais optionnels

6.3.5.1 Essais d'usine — Généralités

● L'acheteur doit spécifier dans l'appel d'offres ou dans la commande si un des essais d'usine suivants doit être
effectué. Les détails de l'essai doivent être convenus entre l'acheteur et le vendeur.

6.3.5.2 Essai de performance

La performance de l'équipement assemblé doit être soumise à l'essai conformément à l'ISO 5389 ou à
l'ASME PTC 10, conformément à l'accord mutuel entre l'acheteur et le vendeur avant la commande.

6.3.5.3 Essai des ventelles

La performance de l'équipement assemblé doit être soumise à l'essai en cinq points, y compris les points de purge,
normal, nominal et de surcharge, en modifiant la position des ventelles.

6.3.5.4 Essai du niveau sonore

L'essai du niveau sonore doit être effectué conformément à l'ISO 3744 ou à l'ISO 9614.

6.3.5.5 Essai des éléments tournants de réserve

Les éléments tournants de réserve doivent être soumis à un essai mécanique et de performance combiné
conformément à 6.3.4.

6.4 Préparation avant expédition

● 6.4.1 L'équipement assemblé doit être correctement préparé pour le type d'expédition spécifié, y compris le
blocage des éléments tournants si nécessaire. La préparation doit permettre aux équipements d'être stockés à
l'extérieur pendant six mois à partir de la date d'expédition, sans nécessiter de démontage avant utilisation, à
l'exception de l'inspection des paliers et des garnitures d'étanchéité. Lorsqu'un stockage prolongé est envisagé,
l'acheteur doit consulter le vendeur pour obtenir les procédures recommandées à appliquer.

6.4.2 Le vendeur doit fournir à l'acheteur les instructions nécessaires pour stocker l'équipement dans les
meilleures conditions après son arrivée sur le site d'exploitation et avant son démarrage.

6.4.3 La préparation en vue de l'expédition doit commencer dès l'achèvement des essais et inspections requis et
dès que l'équipement a été jugé acceptable par l'acheteur. La préparation doit comprendre les opérations décrites
de 6.4.4 à 6.4.16.

6.4.4 Toutes les surfaces extérieures, excepté les surfaces usinées, doivent recevoir une couche de peinture
conforme au standard du fabricant. La peinture ne doit contenir ni plomb, ni chromates.

6.4.5 Toutes les surfaces usinées extérieures doivent être revêtues d'un produit antirouille approprié.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 43


ISO 10442:2002(F)

6.4.6 L'intérieur du compresseur à multiplicateur intégré (et du moteur d'entraînement, si équipé d'une turbine)
doit être propre, exempt d'écailles, de projections de soudure et de corps étrangers et pulvérisé par ou plongé dans
un produit antirouille soluble dans l'huile qui peut être retiré avec un solvant. Ce produit antirouille doit être appliqué
sur toutes les ouvertures alors que l'unité subit un lent mouvement de rotation.

6.4.7 Les surfaces internes en acier des boîtiers de paliers et les composants des systèmes d'huile en acier
carboné tels que les réservoirs, les ballons, et les tuyauteries doivent être revêtus d'un produit antirouille soluble
dans l'huile approprié.

6.4.8 Les arbres et les accouplements d'arbre exposés doivent être protégés contre la rouille et les
endommagements.

6.4.9 Les boîtiers de paliers doivent être entièrement protégés contre l'humidité et la saleté. Si des sachets de
cristaux destinés à empêcher la présence de phase vapeur sont utilisés dans les grands volumes pour absorber
l'humidité, ils doivent être installés dans des emplacements faciles d'accès en vue de leur retrait. Le cas échéant,
les sachets doivent être placés dans des cages grillagées fixées sur les couvercles des ouvertures, et leur
emplacement doit être identifié par des étiquettes résistant à la corrosion fixées à l'aide d'un fil en acier inoxydable.

6.4.10 Les ouvertures à brides doivent être fermées par des couvercles métalliques d'une épaisseur minimale de
3
5 mm ( /16 in), reposant sur des joints en caoutchouc et à l'aide d'au moins quatre boulons. Pour les ouvertures
goujonnées, tous les écrous nécessaires au service doivent être utilisés pour fixer les couvercles.

6.4.11 Les ouvertures filetées doivent être munies de capuchons en acier ou de bouchons en acier à tête
arrondie. En aucun cas des capuchons ou des bouchons non métalliques (en plastique, par exemple) ne doivent
être utilisés.

6.4.12 Les ouvertures chanfreinées pour soudage doivent être dotées de couvercles conçus pour éviter la
pénétration de corps étrangers et l'endommagement du chanfrein.

6.4.13 Les points et les pattes de levage doivent être clairement identifiés sur l'équipement ou l'assemblage de
l'équipement.

6.4.14 L'équipement assemblé doit être identifié avec un numéro d'ensemble et par un numéro de série. Les
matériaux livrés séparément doivent être identifiés par des étiquettes métalliques solidement fixées et résistant à la
corrosion, indiquant les numéros d'identification et de série de l'équipement auquel ils se rattachent. En outre, les
équipements expédiés en caisses doivent être accompagnés de deux listes de colisage — une située à l'intérieur
et l'autre à l'extérieur du conteneur d'expédition.

● 6.4.15 Si des éléments tournants de rechange sont achetés, ils doivent être préparés de façon à pouvoir être
stockés à l'intérieur d'un hangar non chauffé pendant au moins trois ans. Les éléments tournants doivent être
protégés par application d'un produit antirouille et doivent être placés dans une enveloppe étanche contenant un
produit inhibiteur de corrosion à dégagement lent. Ils doivent être placés dans des caisses appropriées en vue
d'expédition soit à l'intérieur, soit à l'extérieur du pays d'origine, comme spécifié. Un revêtement en plomb
1
approprié, d'une épaisseur minimale de 3 mm ( /8 in), doit être utilisé entre les éléments tournants et le berceau au
niveau des surfaces de support. Les éléments tournants ne doivent pas être supportés au niveau des paliers.

6.4.16 Les raccords de tuyauterie de l'acheteur doivent être estampillés ou étiquetés de manière permanente
conformément à la table de raccordement du vendeur ou au plan général d'implantation.

6.4.17 Un exemplaire des procédures d'installation du vendeur doit être emballé et expédié avec l'équipement
assemblé.

7 Données relatives au vendeur

7.1 Propositions

La proposition du vendeur doit comprendre les informations suivantes.

44 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

a) Une déclaration du vendeur, après la commande, relative à la remise des données contractuelles (voir 7.2).
Cette information doit être présentée sous la forme d'un programme précis.

b) Une déclaration spécifique stipulant que l'équipement assemblé et les auxiliaires sont strictement conformes à
la présente Norme internationale. Lorsque ce n'est pas le cas, le vendeur doit inclure une liste spécifique
détaillant et expliquant chaque écart.

c) Des copies des feuilles de données de l'acheteur dûment complétées par le vendeur.

d) Des courbes complètes de performance définissant l'enveloppe et le point de fonctionnement auxquels le


vendeur a évalué l'équipement.

e) Les besoins en utilités telles que la vapeur, l'eau, l'électricité, l'air et l'huile de lubrification, y compris les débits
d'huile requis à la pression d'alimentation, la quantité de chaleur évacuée par l'huile, ainsi que les exigences
de la puissance nominale et de la puissance de fonctionnement des moteurs d'entraînement auxiliaires. (Les
données approximatives doivent être définies et clairement identifiées comme telles.) Cette information doit
figurer sur les feuilles de données (voir annexe A).

f) Les poids de fonctionnement net et maximal, d'expédition et de montage avec identification de l'élément, ainsi
que le poids normal maximal des pièces d'entretien avec identification de l'élément. Ces données doivent être
disponibles aussi bien pour des éléments séparés que pour des ensembles. Ces données doivent figurer sur
les feuilles de données (voir annexe A) le cas échéant.

g) Les plans d'ensemble et d'implantation préliminaires ainsi que les diagrammes de fonctionnement.

h) Les plans de coupe principaux et une documentation permettant de décrire l'offre avec suffisamment de
détails.

i) Une liste des pièces de rechange recommandées pour le démarrage et un programme normal d'entretien.

j) Une liste détaillée des outils spéciaux inclus dans l'offre. Le vendeur doit énumérer tous les articles non
métriques inclus dans l'offre.

k) Une description de toutes les protections particulières compte tenu des conditions climatiques et hivernales,
requises par l'équipement assemblé et ses auxiliaires pendant les périodes de démarrage, d'exploitation et
d'arrêt. Le vendeur doit établir séparément la liste des dispositifs de protection qu'il se propose de fournir.

l) Toutes les précautions à prendre pendant les périodes de démarrage, d'arrêt ou d'exploitation pour maintenir
l'intégrité des équipements.

m) Une liste de toutes les soupapes de sûreté, spécifiant celles fournies par le vendeur.

n) Les moments et les forces admissibles (voir 4.3.6).

o) Les informations de construction et de fixation des roues (voir 4.3.7.2.3).

p) Les informations relatives aux refroidisseurs atmosphériques fournis (voir 4.1.18.4).

q) L'identification des matériaux de toutes les pièces principales (voir 4.3.11.1.2).

r) Une description des autres équipements fournis avec l'équipement assemblé (voir 4.1.4).

s) Une description du système d'étanchéité, y compris la consommation d'air (voir 4.3.9.2).

t) Une description de la conception et du fonctionnement du système de contrôle (voir 4.2.5.2.7).

u) Une description des fonctions alarme et arrêt (voir 4.2.5.5.1.6).

v) Une déclaration du nombre de capteurs de vibrations radiaux qui peuvent être montés sur un plan adjacent à
chaque roue (voir 4.2.5.7.1).

© ISO 2002 – Tous droits réservés 45


ISO 10442:2002(F)

w) Les valeurs calculées de la puissance nominale de multiplicateur, basée sur la durabilité de surface de la
denture et sur leur résistance à la flexion (voir 4.3.7.3.3).

x) La température d'huile minimale admissible déclarée par le vendeur (voir 4.2.2.2).

7.2 Données contractuelles

7.2.1 Généralités

7.2.1.1 Le vendeur doit expédier à l'(aux) adresse(s) indiquée(s) sur la commande une déclaration détaillant le
programme de transmission des plans, des courbes et des données comme convenu à la commande, ainsi que le
nombre et le type d'exemplaires requis par l'acheteur.

7.2.1.2 Les données doivent être identifiées sur des lettres de transmission (bordereaux) ainsi que dans les
cartouches de titres ou dans les pages, avec les informations suivantes:

a) raison sociale de l'acheteur/de l'utilisateur;

b) numéro de projet ou d'activité;

c) nom et nomenclature de l'équipement assemblé;

d) numéro de la commande;

e) toute autre identification spécifiée dans la commande;

f) numéro d'identification d'usine, numéro de série ou toute autre référence permettant une identification parfaite
dans les échanges de correspondances.

7.2.2 Réunion de coordination

Sauf spécification contraire, une réunion de coordination doit être tenue, de préférence à l'usine du vendeur, dans
les trois semaines suivant la confirmation d'achat. Un calendrier doit être préparé et distribué avant la réunion; il est
recommandé qu'il comprenne, au minimum, les articles suivants:

a) commande, étendue de la fourniture et articles du sous-traitant;

b) feuilles de données;

c) programmes de remise des plans, des productions et des essais;

d) inspection, expédition et essai;

e) orientation physique des composants de l'équipement assemblé;

f) plans des systèmes de lubrification de pression, de refroidissement et d'étanchéité;

g) revue des spécifications applicables et des exceptions aux spécifications précédemment convenues;

h) attribution de tous les numéros d'articles requis par l'acheteur.

7.2.3 Plans

● 7.2.3.1 L'acheteur doit indiquer dans l'appel d'offres et dans la commande le nombre d'impressions ou de
reproductions requis, ou les deux, ainsi que les délais dans lesquels le vendeur est tenu de les transmettre [voir
7.1 a)].

46 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

7.2.3.2 L'acheteur doit revoir rapidement les données du vendeur quand il les reçoit. Cependant, cet examen
ne doit pas être l'occasion d'apporter des modifications à la commande, sauf accord écrit spécifique. Après que les
données ont été revues, le vendeur doit fournir des copies certifiées selon les quantités spécifiées.

7.2.3.3 Les informations suivantes doivent figurer sur les plans (les plans types ne sont pas permis)

a) le numéro de commande de l'acheteur (sur chaque plan);

b) la nomenclature de l'équipement de l'acheteur (sur chaque plan);

c) le numéro d'identification d'usine et/ou le numéro de série du vendeur (sur chaque plan);

d) le poids de l'équipement assemblé, de la pièce d'équipement la plus lourde qui doit être manipulée pour
montage, et des éléments significatifs à manipuler pour entretien;

e) les dimensions principales, y compris celles nécessaires à l'étude des tuyauteries, aux débattements pour
l'entretien, et les limites d'effort maximale sur les brides (forces et moments);

f) la direction et l'amplitude de tous les couples et forces en déséquilibre, et la position du centre de gravité;

g) le sens de rotation;

h) la dimension, le type, la puissance et l'identification de tous les raccordements à effectuer par l'acheteur, y
compris les évents, les purges, l'huile de lubrification, les conduits et autres instruments;

i) la marque, la dimension et le type des accouplements, ainsi que le type des protections d'accouplement;

j) les listes complètes de matériaux couvrant l'étendue de la fourniture du vendeur;

k) une liste des plans de référence;

l) une liste des dispositions de protection concernant les conditions climatiques et les caractéristiques de la
climatisation;

m) les dimensions à froid de l'équipement fourni par le vendeur. Les données relatives aux dilatations thermiques
attendues, y compris en régime transitoire, doivent être incluses;

n) les informations complètes pour permettre à l'acheteur d'établir une conception de fondation, qui comprennent,
sans s'y limiter

1) les informations relatives au jet de coulis,

2) la dimension et l'emplacement des boulons d'ancrage,

3) la répartition du poids pour chaque emplacement de boulon,

4) tous les moments et les forces en déséquilibre générés par l'unité dans la plage des vitesses de
fonctionnement,

5) toute crête de forces et de moments liée à des scénarios de rupture possibles (par exemple une phase de
court-circuit de l’entraînement du moteur électrique), et

o) l'emplacement du centre de gravité et les dispositions de réglage pour permettre le retrait de la demi-partie
supérieure du carter, des éléments tournants et de tous les sous-ensembles ayant un poids supérieur à
135 kg.

7.2.3.4 Le vendeur doit fournir des plans de chaque système, ainsi que les plans d'ensemble et les
spécifications des composants.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 47


ISO 10442:2002(F)

7.2.3.5 Le vendeur doit fournir les plans de coupe ou d'assemblage de tous les équipements de sa fourniture,
présentant toutes les pièces, tous les ajustements tournants, les jeux et les données d'équilibrage requis pour le
montage et l'entretien. (Les plans types ne sont pas permis.)

7.2.4 Feuilles de données (voir annexe A)

7.2.4.1 Le remplissage des feuilles de données relève de la responsabilité jointe de l’acheteur et du vendeur.
L’acheteur est responsable des données de procédure sur les feuilles de données. Le vendeur doit fournir des
informations complètes pour permettre de remplir les feuilles de données relatives au train de compression et aux
équipements auxiliaires, d'abord «conformes à la commande», puis «conformes à la construction».

7.2.4.2 Le vendeur doit mettre les informations suivantes à la disposition de l'acheteur.

a) Les rapports d'usine certifiés de l'essai mécanique et de performance combiné.

● b) L'enregistrement des données d'essai d'usine, que le vendeur doit conserver pendant au moins cinq ans
après la date d'expédition. Si cela est spécifié, le vendeur doit soumettre à l'acheteur des copies certifiées des
données d'essai avant l'expédition.

● c) Les autres données et les rapports d'essai spécifiés par l'acheteur.

7.2.4.3 Les manuels d'instructions doivent être fournis au plus tard à la date d'expédition. Un manuel
d’instructions général préliminaire sans données d’essai doit être fourni à l’avance. Les manuels doivent décrire les
procédures d'installation, de fonctionnement et d'entretien, et doivent couvrir tous les moteurs d'entraînement,
auxiliaires et instruments des éléments fournis par le vendeur. Pour chaque équipement assemblé, le manuel doit
être organisé et classé selon les éléments et les systèmes d'équipement principaux, et doit comprendre, au
minimum, les informations suivantes.

a) Les instructions écrites couvrant le démarrage, l'arrêt normal, l'arrêt d'urgence, les limites de fonctionnement
et les procédures habituelles de fonctionnement.

b) Une séquence écrite des essais d'installation et des essais finaux et des vérifications des équipements fournis
par le vendeur. On peut se référer aux informations d'installation et d'essai couvertes par la présente Norme
internationale.

c) Une description des caractéristiques de construction du compresseur et des composants ou des systèmes de
fonctionnement. Les jeux recommandés et les jeux théoriques minimum et maximum doivent être clairement
indiqués.

d) Tous les plans d'ensemble et de coupe (croquis schématiques et d'illustration suffisamment détaillés pour
identifier toutes les pièces), présentant clairement le fonctionnement de tous les équipements et composants,
ainsi que la méthode relative à leur inspection et à leur réparation. Tous les ajustements tournants, jeux et
données d'équilibrage requis pour le montage et l'entretien doivent être clairement indiqués.

e) Les instructions relatives à la préparation de l'équipement assemblé et auxiliaires pour l'utilisation, le montage,
l'installation des tuyauteries et l'alignement, y compris la dérivation à chaud attendue de l'axe entre la position
à la température ambiante de 15 °C (60 °F) et celle à la température normale de fonctionnement.

f) Les procédures et les méthodes de réglage relatives au démontage, à la réparation, au réglage, à l'inspection
et au remontage, y compris toutes les valeurs de couple requises pour le serrage des écrous.

g) Les feuilles de données et les courbes de performance «telles quelles» complétées.

h) Toutes les données et les instructions du sous-traitant.

7.2.4.4 Le vendeur doit soumettre une liste complète des pièces de rechange, incluant celles figurant dans
l'offre initiale. La liste doit comprendre les pièces de rechange pour tous les équipements et accessoires fournis,
avec les plans de coupe ou les plans types de montage pour l’identification, les numéros de pièces et les délais de
livraison. Les numéros de pièces doivent identifier chaque pièce à fin d'interchangeabilité. Les pièces standard

48 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

achetées doivent être identifiées par les numéros du fabricant d'origine. Le vendeur doit adresser cette liste
complémentaire à l'acheteur immédiatement après réception des plans revus et en temps voulu pour permettre la
commande et la livraison des pièces avant le démarrage de l'équipement sur site. La lettre de transmission doit
être identifiée avec les données spécifiées.

7.2.4.5 Le vendeur doit soumettre ses procédures de conservation, d'emballage et d'expédition à l'acheteur,
pour examen, au moins six semaines avant l'expédition.

7.2.5 Rapports d'avancement

● Le vendeur doit soumettre des rapports d'avancement à l'acheteur à des intervalles spécifiés. Ces rapports doivent
contenir les programmes relatifs à l'étude, l’achat et la fabrication des composants principaux. Les dates planifiées
et réelles ainsi que le pourcentage réalisé doivent être indiqués pour chaque «étape» du programme.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 49


ISO 10442:2002(F)

Annexe A
(informative)

Feuilles de données

50 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


COMPRESSEUR CENTRIFUGE
ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 1 sur 12
1 APPLICABLE A: PROPOSITION ACHAT TEL QUE CONSTRUIT (7.2.1.2)
2 POUR ______________________________________________ UNITE____________________________________________________
3 SITE _______________________________________________ N° DE SERIE ______________________________________________
4 SERVICE ___________________________________________ N°. REQUIS _______________________________________________
5 NOTE: INFORMATIONS A COMPLETER: PAR L'ACHETEUR PAR LE FABRICANT
6 GENERAL
7 FAB. DU COMPRESSEUR ______________________ DIMENSION ET TYPE DU MODELE _________
8 FAB. DE L'ENTRAINEMENT_______________TYPE D'ENTRAÏNEMENT_________________________ PUISSANCE NOMINALE kW ______________t/min _____________
9 SYSTEME D'ENTRAINEMENT A COUPLAGE DIRECT AUTRE
10 Code de conception des appareils à pression (4.1.17) Code de conception des tuyauteries (4.2.3.1.1) Réglementations applicables (4.1.22)
11 CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT NORMALE NOMINALE AMB. FAIBLE AUTRE ENTRAINEMENT (4.4)
12 (TOUTES LES DONNEES UNITAIRE UNE BASE) (4.1.7) (3.13) (4.4.4) INDUCTION SYNCHR.
13 GAZ MANIPULE (VOIR EGALEMENT PAGE 2) SE REFERER AUX
FEUILLES DE DONNEES
JOINTES
14 DEBIT VOLUMIQUE, A 1,013 mPa & 0 ºC, Z = 1, __________
SEC (m3/h)
15 DEBIT MASSIQUE, [HUMIDE/SEC] (kg/h) TURBINE A VAPEUR
16 CONDITIONS D'ADMISSION FEUILLE DE DONNEES
ISO 10436 JOINTES
17 PRESSION (mPa)
18 TEMPERATURE (ºC) TYPE DE REGULATEUR
19 HUMIDITE RELATIVE (%) (4.4.4) __________
20 MASSE MOLAIRE (%) ACCESSOIRES
21 EXPOSANT ISENTROPIQUE (K1) AIR D'ADMISSION
22 COMPRESSIBILITE (Z1) REFROIDISSEUR FINAL
23 DEBIT VOLUMIQUE D'ADMISSION, [SEC/HUMIDE] (m3/h) JOINT D'EXP. D'ADMIS.
24 CONDITIONS DE DECHARGE
25 PRESSION (mPa) SILENCIEUX D’ECH.APP.
26 TEMPERATURE (ºC) dBA___________________
27 EXPOSANT ISENTROPIQUE (K2) TUYAUTERIE D'ADMISSION
28 COMPRESSIBILITE (Z2) ACIER INOXYDABLE
29 PERFORMANCE PVC
30 PUISS. REQ., A L'ACCOUPLEMENT D'ENTRAIN., (kW) CS A REVETEMENT INT.
31 PERTES MECANIQUES, (kW) SYSTEME REFROID.EAU
32 VITESSE (r/min) ALIMENTATION
EXTERNE
33 ESTIM. DE POMP. A LA VIT. SUS-MENTIONNEE (m3/h) SYSTEME FERME PAR:
34 TETE POLYTROPE, COMPRESSION SPECIFIQUE (kJ/kg) ________________________
35 RENDEMENT POLYTROPIQUE BRIDE A BRIDE (%) CLAPET ANTI-RETOUR
DE DECHARGE
36 POINT DE GARANTIE BRIDE A BRIDE ACCOUPLEMENT ET
PROTECTEURS
37 MAX. ∆ P SUR LE FILTRE D'ADMISSION (mPa) PAR ISO 10441
38 MAX. ∆ P SUR LE REFRIGERANT FINAL (mPa) ________________________
39 INCLUS DANS LE CALCUL OUI/NON ________________________
40 TEMP. DE SORTIE DU REFRIGERANT FINAL (°C)

41 TEMP. D'ADM. DE L'EAU DE REFROIDISSEMENT (°C)

42 N° de COURBE DE PERFORMANCE
43 METHODE DE CONTROLE DU PROCEDE (4.2.5.2.1)
44 DISPOSITIF D'OBTURATION D'ADMISSION (PRESSION CONSTANTE DE DECHARGE) [4.2.5.2.1a)]
45 AUBES DIRECTRICES A ADMISSION VARIABLE
46 DOUBLE CONTROLE PAR ETAPE: ____________________ mPa A ___________________ mPa PRESSION DE DECHARGE
47 CONTROLE AUTOMATIQUE DOUBLE (OBTURATION A L'ADMISSION ET A DEUX ETAGES)
48 DEMARRAGE ET ARRET AUTOMATIQUES
49 PRESSION DE DECHARGE CONSTANTE EN MODE DE BASE (ECHAPPEMENT) [4.2.5.2.1e)]
50 DEMARRAGE AUTOMATIQUE DE SECOURS
51 LE SYSTEME DE CONTROLE DOIT POUVOIR FONCTIONNER EN PARALLELE:
52 ____________________ COMPRESSEURS CENTRIFUGES ____________________ COMPRESSEURS ALTERNATIFS ____________________ LES DEUX

© ISO 2002 – Tous droits réservés 51


ISO 10442:2002(F)

APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


COMPRESSEUR CENTRIFUGE
ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 2 sur 12

1 CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT (Suite)


2 ANALYSE DU GAZ: NORMALE NOMINALE AUTRES CONDITIONS REMARQUES

3 MOL% A B C D
4 M kg/kmol
5 AIR 28.966
6 OXYGENE 32.000
7 AZOTE 28.016
8 VAPEUR D'EAU 18.016
9 MONOXYDE DE 28.010
CARBONE
10 DIOXYDE DE CARBONE 44.010
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25 TOTAL
26 MASSE MOLAIRE MOY.

27 REMARQUES:
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50

52 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 3 sur 12
EMPLACEMENT, DONNEES DE SITE SPECIFICATIONS
1 INTERIEUR CHAUFFE SOUS TOITURE SPECIFICATIONS ACOUSTIQUES (4.1.16)
2 EXTERIEUR NON CHAUFFE COTES PARTIELS dba
3 CATEGORIE MEZZANINE _____________ APPLICABLE A LA MACHINE
4 HIVERNISATION REQ. TROPICALISATION REQ. VOIR SPECIFICATION ___________________________________________________
5 DONNEES DE SITE: APPLICABLE AU VOISINAGE
6 ELEVATION______________m ____ BAROMETRE_______________mPa VOIR SPECIFICATION ___________________________________________________
7 PLAGE DES TEMPERATURES AMBIANTES: ENCEINTE ACOUSTIQUE: OUI NON
8 °C HUMIDITE RELATIVE SPECIFICATIONS APPLICABLES:
9 NOMINALE DU SITE ____________ ____________ ISO 10442 ____________________________________________________________
10 NORMALE ____________ ____________ ________________________________________________________________________
11 MAXIMUM ____________ ____________ ________________________________________________________________________
12 MINIMUM ____________ ____________ PEINTURE:
13 EMPLACEMENT: EQUIPEMENTS AUXILIAIRES NORME DE FABRICATION
14 TABLEAU DE COMMANDE _________________________________________ AUTRE _______________________________________________________________
15 TABLEAU DE CONTROLE HUILE DE LUBRIFICATION/D'ETANCHEITE _____ ________________________________________________________________________
16 GENERATEUR D'AZOTE ___________________________________________ CONSOMMATION D'ENERGIE
17 _________________________________________________________________ ELECTRICITE kW VERROUILLE PLEINE
CHARGE
18 CONDITIONS INHABITUELLES: POUSSIERE FUMEES ROTOR AMPS AMPS
19 AUTRES (4.1.8) ENTR. PRINCIPAL _____________ _____________ _____________
20 POMPE A HUILE DE _____________ _____________ _____________
LUBRIFICATION
PRINCIPALE
21 CLASSE DE ZONE (4.1.12) POMPE A HUILE _____________ _____________ _____________
LUBRIFIANTE AUXILIAIRE
22 ZONE GROUPE DE GAZ __________________ _____________ _____________ _____________
23 SOCLE DU COMPRESSEUR ____________ ____________ APPAREIL DE CHAUFFAGE DE L'HUILE _______________W _____________
24 TABLEAU DE CONTROLE HUILE ____________ ____________ RADIATEUR SOUFFLANT_____________W_____________
DE LUBRIFICATION/HUILE
D'ETANCHEITE
25 TABLEAU DE COMMANDE ____________ ____________ VAPEUR kg/h ADMISSION ECHAPPEMENT
26 GENERATEUR D'AZOTE ____________ ____________ mPa mPa
27 ____________ ____________ ENTRAINEMENT _____________ _____________ _____________
PRINCIPAL
28 CONDITIONS ENERGETIQUES __________ _____________ _____________ _____________
29 VAPEUR: ENTRAINEMENT CHAUFFAGE EAU DE REFROIDISSEMENT
30 ADMISSION MIN ______ mPa ______ °C _____ mPa _____ °C
31 NORM ________ mPa ______ °C ______ mPa _____ °C REFROID. REFRIG. REFRIG. AUTRE
D'HUILE
32 MAX __________ mPa ______ °C _____ mPa _____ °C DE LUBRIF. INTERM. SECOND.
33 ECHAPP. MINi_________ mPa ______ °C ______ mPa _____ °C QUANTITE m3/h ______ ______ ______ ______
34 NORM ________ mPa ______ °C _____ mPa _____ °C TEMP. D'ADMISSION °C ______ ______ ______ ______
35 MAX __________ mPa ______ °C ______ mPa _____ °C TEMP. DE SORTIE °C ______ ______ ______ ______
36 ALIMENTATION ELECTRIQUE (4.1.12) PRESSION D'ADM. mPa ______ ______ ______ ______
37 ENTRAINEMENT CHAUFFAGE COMMANDE ARRET PRESSION DE SORTIE ______ ______ ______ ______
mPa
38 TENSION _________ ____________ ____________ ____________ PRESSION MAX DE ______ ______ ______ ______
FONCTIONNEMENT. mPa
39 HERTZ _________ ____________ ____________ ____________ TOTAL eau de refrigération ______ ______ ______ ______
m3/h
40 PHASE _________ ____________ ____________ ____________ ________________________ ______ ______ ______ ______
41 EAU DE REFROIDISSEMENT: AIR ______ ______ ______ ______
42 TEMP. D'ADMISSION _________ °C RETOUR MAX. _________ °C EXPEDITION: (6.4.1)
43 PRESSION NORMALE_______ mPa THEORIQUE __________ mPa NATIONALE INTERNATIONALE CAISSE D'EXPORTATION REQUISE
44 RETOUR MINI. ______________mPa MAXIMALE ADMISSIBLE ∆P mPa STOCKAGE EXTERIEUR SUPERIEUR A 6 MOIS
45 SOURCE D'EAU ___________________________________________________________ ________________________________________________________________________
46 AIR / GAZ (POUR MOTEURS) ______________________________________________________________________________________

47 PRESS MAX _________________ mPa PRESS MIN___________ mPa ________________________________________________________________________


48 COMPOSITION DU GAZ _____________________________________________ ________________________________________________________________________
49 PRESENCE DE MATIERES CORROSIVES ______________________________ ________________________________________________________________________
50 ____________________________________________________________________ ________________________________________________________________________

© ISO 2002 – Tous droits réservés 53


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 4 sur 12

CARACTERISTIQUES DE CONSTRUCTION
1 VITESSES DU COMPRESSEUR: ETANCHEITES: MULTIPLICATEUR:
2 MAX. CONT. ____________ t/min DECLENCHEMENT_____________ t/min TYPE ___________________ MATERIAU _______________________________
3 VITESSES CRITIQUES DE MULTIPLICATEUR 1ère______ t/min 2ème _____ t/min GARNITURES D'ETANCHEITE DU COMPRESSEUR:
4 CRITIQUES DE PIGNONS: TYPE ___________________ MATERIAU _______________________________
5 1er PIGNON – 1er_____________ t/min 2ème ____________________ t/min ARBRE DE COURONNE PRINCIPALE:
6 2ème PIGNON – 1er ___________ t/min 2ème ____________________ t/min MATERIAU _______________________________________________________________
7 3ème PIGNON – 1er ___________ t/min 2ème ____________________ t/min DIA. @ ENGRENAGE mm ____________ DIA. @ ACCOUPLEMENT mm _____________
8 VITESSES DU PIGNON VITESSES MAX. DE DECLENCHEMENT BOUT D'ARBRE: O TARAUDE O CYLINDRIQUE
@ VITESSE DE DECLENCHEMENT
9 1er PIGNON_________________ t/min 1ère /2ème ETAGE _________ m/s MANCHONS D'ARBRE:
10 2ème PIGNON _______________ t/min 3ème /4ème ETAGE_________ m/s AU NIVEAU DES GARNITURES D'ETANCHEITE MATERIAU ____________
11 3ème PIGNON________________ t/min 5ème /6ème ETAGE_________ m/s COURONNE PRINCIPALE:
12 COMPRESSEUR APPROPRIE A: ¶ FACTEUR DE SERVICE AGMA___________ C.U.T. REEL ____________________
13 ROT. A FAIBLE VITESSE OUI NON MATERIAU DE REBORD DU MULTIPLICATEUR____________DURETE ____________
14 ROTATION, DU BOUT D'ARBRE D'ADMISSION: LARGEUR DE MULTIPLICATEUR________ mm
MATERIAU DE MULTIPLICATEUR CENTRAL _____________________
15 (CW) (CCW) RENDEMENT MECANIQUE ____________% QUALITE AGMA _______________
16 CARTER DU COMPRESSEUR: DIAM. DU PAS. ____________ VIT. DE LA LIGNE PRIMITIVE _______________m/s
17 MODELE ____________________ CARTER SEGMENTE __________________ PIGNONS:
18 MATERIAU N° _______________________ FACTEURS DE SERVICE _________________________
19 MATERIAU SPECIAL A BASSE TEMP. (4.3.11.4) __________________________ MATERIAU ________________________ DURETE ______________________________
20 PRESSION MAX. DE FONCTIONNEMENT ADMISSIBLE mPa RACCORDS PRINCIPAUX: (4.3.5.1.1)
21 PRESSION MAX. THEORIQUE mPa PUISSANCE
22 PRESSION D'ESSAI HYDRAULIQUE mPa _______________________________ TAILLE ANSII SURFACAGE POSITION
23 TEMP. MAX. DE FONC. ________ °C TEMP. MIN. DE FONC. _____________ °C ADMISSION
24 ROUES: DECHARGE
25 NO. DE ROUES _____________________________________________________ DECHARGE ATMOS.
26 DIAMETRES (mm) 1er ETAGE _______________ 2ème ETAGE _____________ FLTRE D'ADMISSION
27 3ème ETAGE _____________ 4ème ETAGE _____________
28 5ème ETAGE _____________ 6ème ETAGE _____________ AUTRES RACCORDS:
29 TYPE (OUVERT, RADIAL, A INCL. ARRIERE, ETC.) ________________________ SERVICE N° TAILLE TYPE
30 TYPE DE FABRICATION _____________________________________________ ADMIS. HUILE DE LUBRIF.
31 MATERIAU ________________ TYPE DE REVETEMENT __________________ SORTIE HUILE DE LUBRIF.
32 PALIERS DE COMPRESSEUR ET BOITIERS DE PALIER: ADMIS. EAU REFROI.
33 BOITIERS DE PALIER: MATERIAU _______________________________ SORTIE EAU REFROI.
34 PIGNONS AVEC COLLIER DE BUTEE OUI NON MANOMETRE
35 PALIERS RADIAUX: PALIERS DE BUTEE RADIAUX COMBINES JAUGE DE TEMPERATURE
36 TYPE: RADIAL _____ DE BUTEE ______ NO. CHAQUE ______ TOTAL _____ PURGES DE CONDENSATION
37 CHARGE mPa ACT. MAX. ADMISSIBLE
38 BUTEE: mPa ACT. MAX. ADMISSIBLE FORCES & MOMENTS DE TUYAUTERIES ADMISSIBLES:
39 FABR. _____________ SURFACE mm2 _________________________________
40 COURONNE PRINCIPALE: ________ PALIER RADIAL (COTE ENTRAINEMENT) ADMISSION DECHARGE
41 __________________ PALIER DE BUTEE RADIAL A DOUBLE ACTION COMBINE FORCE MOMT. FORCE MOMT. FORCE MOMT.
42 FABRICANT ___________ TYPE _____________ PORTEE __________ mm N Nm N Nm N Nm
43 CHARGEMENT RADIAL mPa ACT. ______________ ADMISSIBLE __________
44 BUTEE DE CHARGE mPa ACT. _________________ ADMISSIBLE __________ AXIAL
45 SURFACE mm2 VERTICAL
46 CHARGEMENT DE GAZ mPa ________ CHARGE DE GLISS. CPLG. mPa _____ HORIZ. 90°
47 __________________________________________________________________
48 REMARQUES:
________________________________________________________________________________________________________________________________________________
49 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________
50 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________

54 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 5 sur 12
CARACTERISTIQUES DE CONSTRUCTION
1 DETECTEURS DE VIBRATION: INSPECTION ET ESSAI D'USINE OBSERV. ASSIST.
2 TYPE __________________ MODELE _____________________________ INSPECTION D'USINE __________ _________
3 FAB.______________________________________________________________ HYDROSTATIQUE (Y COMPRIS REFRIGERANTS __________ _________
INTERMEDIAIRE ET FINAL
4 No. A CHAQUE PALIER DE PIGNON ______________TOTAL No. ___________ ESSAI DE PERFORMANCE (ISO 5389/ASME PTC10) __________ _________
5 No. A CHAQUE PALIER D'ENTRAINEMENT ________TOTAL No. ___________ ESSAI DE FONCT. DU TABLEAU DE COMMANDE __________ _________
6 OSCILLATEUR-DEMODULATEUR FOURNI PAR _________________________ ESSAI DE PERFORMANCE ATM. EN UN POINT __________ _________
7 FAB_______________ MODELE___________________________________ ESSAI DE PERFORMANCE ATM. EN 5 POINTS __________ _________
8 MONITEUR FOURNI PAR _____________________________________________ COMPRESSEUR AVEC ENTRAINEMENT D'USINE __________ _________
9 EMPLACEMENT _____________ ENCEINTE ________________________ COMPRESSEUR AVEC ENTRAINEMENT __________ _________
10 FAB_________________ MODELE____________________________ UTIL. DU SYSTEME DE LUBRIFICATION D'USINE __________ _________
11 GAMME D'ECHELLE__________ ALARME FIXEE A ________ mm UTIL. DU SYSTEME DE LUBRIFICATION __________ _________
12 ARRET ® FIXE A _________ mm RETARD_______________ s. UTIL. DE CAPTEURS DE VIBRATIONS D'USINE __________ _________
13 PAR norme API 670 (4.2.5.7.2) UTIL. DU SYSTEME DE VIBRATIONS (COMPLET) __________ _________
14 DETECTEUR DE DEPLACEMENT AXIAL: DEMONT.- REMONT. DU COMP. APRES ESSAI __________ _________
15 TYPE _______________________ MODELE ___________________________ VERIF. DES PALIERS ET ETANCH. APRES ESSAI __________ _________
16 FAB._______________________ No. REQUIS _______________________ ESSAI DU NIVEAU SONORE (6.3.5.4) __________ _________
17 OSCILLATEUR-DEMODULATEUR FOURNI PAR__________________________ ESSAI DU SYSTEME DE LUBRIF. FONCTIONNEL __________ _________
18 FAB__________________ MODELE____________________________ EXAMEN NON DESTRUCTIF (6.2.2.4) (6.2.2.5) __________ _________
19 MONITEUR FOURNI PAR _____________________________________________ VERIFI. DU DESEQUILIBRE RESIDUEL (4.3.10.5.3) __________ _________
20 EMPLACEMENT _________________ ENCEINTE ______________________ JEU DE MAINTENANCE & DE FONCT. (6.2.1.1.c) __________ _________
21 FAB______________________ MODELE____________________________ ACCES AU PROG. DE CONT. DE QUAL. DU VEND. __________ _________
22 ECHELLE__________ ALARME FIXEE A ___________________mm FONCT. MECA. UTILISANT DES ELEMENTS DE __________ _________
RESERVE (6.3.5.5)
23 ARRET ® FIXE A _________ mm RETARD ______________ s. ESSAI DE RESISTANCE A LA FLEXION PAR CHOC A __________ _________
FAIBLE TEMPERATURE AMBIANTE
24 PAR norme API 670 (4.2.5.7.1) (4.2.5.7.2) __________ _________
25 ACCOUPLEMENTS: D'ENTRAINEMENT-COMPRESSEUR __________ _________

26 MARQUE PRESCRIPTIONS D'ESPACE:


27 MODELE UNITE COMPLETE L _________________ L _____________ H _________________
28 PUISSANCE D'ACCOUPLEMENT (kW/100 t/min) ______________________ TABLEAU DE COMMANDE L _________________ L _____________ H ______________
29 LUBRIFICATION ______________________ DIVERS:
30 MONTAGE DES BRIDES DE RACCORDEMENT ______________________ RECOMMANDATION D'UNE CONDUITE DROITE D'ASPIRATION _______________
31 FLOTTAISON FINALE LIMITEE REQUISE ______________________ REVUE & COMMENTAIRES DU VENDEUR SUR LA TUYAUTERIE ET LA
FONDATION DU MAITRE D'OEUVRE
32 LONGUEUR D'ENTRETOISE _____________mm RAPPORT D'ANALYSE EN TORSION REQUIS (4.3.10.4.5)
33 ACCOUPLEMENT PAR ISO 10441 LE REPRESENTANT DU VENDEUR ASSISTE A L'ALIGN. INTIAL ET A CHAUD
(4.1.20)
34 MOYEU D'ENTRAINEMENT CYLINDRIQUE A CLAVETTE SOCLE CONCU POUR LE MONTAGE EN COLONNES (4.2.4.10)
35 MOYEU CYLINDRIQUE ET A CLAVETTE DU COMPRESSEUR PLAQUES DE FONDATION FOURNIES PAR LE VENDEUR (4.2.4.12)
36 MOYEU TARAUDE ET A CLAVETTE DU COMPRESSEUR (4.5.8) NOMBRE DE PLANS REQUIS (7.2.3.1)
37 MOYEU TARAUDE ET A CLAVETTE DU MOTEUR D'ENTRAINEMENT (4.5.8) IMPRESSIONS ____________ REPRODUCTIONS ___________________________
38 DISPOSITIF DE SECURITE RESISTANT AUX ETINCELLES (4.5.4) TEMPS REQUIS _____________________________________________________
39 MASSE kg: COPIES CERTIFIEES DE DONNEES D'ESSAI (7.2.4.2c ) _________________________
40 COMPRESSEUR _______ ENTRAINEMENT ____________ SOCLE __________ AUTRES DONNEES D'ESSAI (7.2.4.2c ) ____________________________________
41 ROTORS. COMP. _______ ENTRAINEMENT ____________ ENGRENAGE ____ FREQUENCE DU RAPPORT D'AVANCEMENT (7.2.5) __________________________
42 MULTIPLICATEUR ___________________________________________________ COMPORTEMENTS DYNAMIQUES (4.3.10)
43 REFRIG. INTERM. _______ REFRIGERANT ______________________________ DETERMINATION DES VITESSES LATERALES CRITIQUES (4.3.10.1.4)
44 REFRIGERANT(S) ______ REFRIGERANT FAISCEAUX ___________________ DETERMINATION DES VITESSES EN TORSION CRITIQUES (4.3.10.4.2)
45 TABLEAU DE COMMANDE ____________________________________________ ANAL. DES REP. AU DESEQUILIBRE COMPTE TENU DES AMORT. (4.3.10.2.1)
46 MAX. POUR ENTRETIEN (IDENTIFICATION)____________________________ COURBE DE RIGIDITE DES REP. D'UN ROTOR EN L'ABS. D'AMORT. (4.3.10.2.4e)
47 POIDS TOTAL POUR EXPEDITION _____________________________________ REPONSE DE LA VITESSE CRITIQUE DU BANC D'ESSAI (4.3.10.1.4)
48 REMARQUES ANALYSE DE VIBRATION EN TORSION DE L'EQUIPEMENT ASSEMBLE (4.3.10.4.5)
49 ____________________________________________________________________ ANALYSE DE VIBRATION EN TORSION TRANSITOIRE (4.3.10.4.6)
50 ____________________________________________________________________ VERIFICATION DU DESEQUILIBRE RESIDUEL (4.3.10.5.3)

© ISO 2002 – Tous droits réservés 55


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 6 sur 12

CIRCUIT DE L'HUILE DE LUBRIFICATION


1 MATERIAUX DE TUYAUTERIE: CARBONE ACIER POMPE DE SECOURS D'HUILE DE LUBRIFICATION:
(4.2.3.2.1)
2 ACIER INOXYDABLE MOTEUR A ENTRAINEMENT ATMOSPHERIQUE AUTRE _______________________
3 CONDUIT D'ALIMENTATION EN _____X______ DISPOSITIF DE PROTECTION REQUIS
HUILE
4 CONDUIT DE RETOUR _____________ ____________ REGLAGE DE COMMANDE DE LA POMPE DE SECOURS:
5 __________________________________ _____________ ____________ MANUEL AUTOMATIQUE
6 BRIDES TOURN. EN ACIER AU CARB. DES TUYAUT. EN ACIER INOXYDABLE COMMUTATEUR «MARCHE-ARRET-AUTOMATIQUE»
7 FOURNISSEURS DES COMPOSANTS DU SYSTEME: RESERVOIR:
FAB. MODELE
8 POMPE PRINCIPALE _____________ _____________ MATERIAUX ________________________________________________________
9 POMPE DE SERVICE _____________ _____________ TEMPS DE RETENTION _________CAPACITE MINIMALE ___________________ m3
10 MOTEUR ELECTRIQUE(S) _____________ _____________ DEFLECTEUR REQUIS REVETEMENT INTERIEUR ____________________
11 TURBINE(S) A VAPEUR _____________ _____________ ZONE DE SURFACE LIBRE __________________________________ m2
12 REFRIGERANT(S) A HUILE _____________ _____________ CHAUFFAGE(S) (4.2.2.7) ELECTRIQUE A VAPEUR
13 FILTRE(S) A HUILE (4.2.2.6) _____________ _____________ MIN. SITE _________________º C/HUILEcst @ TEMP. MIN. _______________
14 ACCUMULATEUR(S) _____________ _____________ FILTRE/PRISE D'AIR EVENT A BRIDE
15 CREPINE(S) D'ASPIRATION _____________ _____________ EVENT DE SURPRESSION SUPPORTS D'ISOLATION
16 CLAPET(S) ANTI-RETOUR _____________ _____________ CAPUCHON DE REMPLISSAGE CHARGE PAR RESSORT AVEC CREPINE EN ACIER
INOXYDABLE
17 CLAPET(S) DE COMMUTATION _____________ _____________ REFRIGERANTS (4.2.2.5)
18 ACCOUPLEMENT(S) DE POMPE _____________ _____________ VAPEUR DE CHAUFFAGE COTE EAU __________ mPa @ _____________ºC
19 SOUPAPES DE SURETE _____________ _____________ FACTEUR D'ENCRASSEMENT: COTE ENVELOPPE _______ COTE TUBE ________
20 PRESSIONS DU SYSTEME D'HUILE: MARQUE ______________________ TYPE _______________________________
21 THEORIQUE _________ mPa ESSAI HYDRAULIQUE ____________ mPa PUISSANCE ________________kJ/h SURFACE________________________ m2
22 VALEURS DE REGLAGE DE PRESSION DE LA SOUPAPE DE SURETE DE LA CODE (S)____________________________________________________________
POMPE____________________________ mPa
23 PRESCRIPTIONS FONDAMENTALES DU SYSTEME (DEBIT NORMAL PRES. THEOR. mPa: COTE DE L'ENVELOPPE _____ COTE DU TUBE ___________
D'HUILE) (4.2.1.3)
24 HUILE DE LUBRIFICATION m3/h mPa viscosité @ 48 ºC TUBES: D.E. ______ mm
25 COMPRESSEUR ___________ _____________ _____________ EPAISSEUR (MOY. ) (MIN.) ______________________________mm
26 ENTR. (4.2.1.2.c) ___________ _____________ _____________ LONGUEUR ________________ EPAISSEUR______________
27 POMPE: (4.2.2.2) PRINCIPALE AUXILIAIRE MATERIAUX:
28 HORIZONTALE _____________ _____________ TUBES:___________________________________________________
29 VERTICALE _____________ _____________ PLAQUES TUBULAIRES ______________________________________
30 NOYEE _____________ _____________ ENVELOPPE________________________________________________
31 A MOTEUR _____________ _____________ SUPPORT DE TUBE__________________________________________
32 A TURBINE _____________ _____________ COUVERTURE/BRIDE D'ENVELOPPE ___________________________
33 A ARBRE _____________ _____________ ACCUMULATEURS;
34 CENTRIFUGE _____________ _____________ SIMPLE MULTI
35 A VIS _____________ _____________ CONCEPTION DU CODE MARQUE DU CODE
36 A BRIDE _____________ _____________ MATERIAU
37 m3/h (NOMINALE) _____________ _____________ TOLERANCE DE CORROSION (mm) ____________________________________
38 @ mPa _____________ _____________ CAPACITE (TOTALE) m3 ________________________________________
39 kW MAX @ cst _____________ _____________ PRESSION DE PRECHARGE (MPAG) __________________________________
40 MOTEUR D'ENTRAINEMENT kW _____________ _____________ TYPE A CONTACT DIRECT TYPE D'AILETTES
41 MATERIAU DU CARTER _____________ _____________ MATERIAU D'AILETTES
42 VITESSE AVEC REGULATEUR D'ALIMENTATION CLAPET MANUEL DE CHARGE
43 ACCOUPLEMENT
44 DISPOSITIF DE PROTECTION
45 ETANCHEITE MECANIQUE
46
47
48
49
50

56 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°________________________________________________


ACTIVITE N°_______________________________ ELEMENT N° ________________________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________

FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442 REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE

Page 7 sur 12

SYSTEME D'HUILE DE LUBRIFICATION


1 FILTRES:
2 PRESCRIPTION RELATIVE AU FILTRE (4.2.2.6) MARQUE _____ MODELE ____ ∆P ECRASEMENT mPa_________________________________________________
3 MILIEU DE FILTRE __________________________________________________ MATERIAU DE CARTER _______________________________________________
4 PRESSION THEORIQUE mPa _________________________________________ RETRAIT DE LA CARTOUCHE No. MARQUE, MODELE _____________________
5 ∆P PROPRETE mPa ________________________________________________ ENSEMBLE DE FOURNITURE DE CARTOUCHE DE RECHANGE AVEC FILTRES
6 REVETEMENT SPECIAL
7 INSTRUMENTS
8 TABLEAU LOCAL DE COMMANDE:
9 COMMANDES ET INSTRUMENTS PAR (4.2.5) EMPLACEMENT LOCAL/A DISTANCE (4.2.5.3.2)
10 SERVICE DE RESERVE (4.1.5) (4.2.5.2.1d)
11 ISOLATEURS DE VIBRATIONS COLLIERS CHAUFFANTS RACCORDS DE PURGE
12 ENVELOPPE METALLIQUE, FACE EN VERRE, THERMOMETRES AU MERCURE A TIGE FOURNIS (4.2.5.4.1.3)
13 MANOMETRES A LIQUIDE FOURNIS (4.2.5.4.2)
14 ALARME ET ARRET DU MOTEUR D'ENTRAINEMENT A FORTES VIBRATIONS (4.2.5.5.2.1)
15 FOURNISSEURS D'INSTRUMENTS:
16 MANOMETRES: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
17 INDICATEURS DE TEMPERATURE: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
18 INDICATEURS DE NIVEAU: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
19 MANOMETRES DIFFERENTIELS: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
20 DISPOSITIFS DE PRESSION: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
21 DISPOSITIFS DE PRESSION DIFFERENTIELLE: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
22 DISPOSITIFS DE TEMPERATURE: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
23 DISPOSITIFS DE NIVEAU: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
24 SOUPAPES DE REGULATION: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
25 SOUPAPES DE SURETE: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
26 SOUPAPES THERMIQUES DE SURETE: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
27 INDICATEURS VISUELS DE DEBIT: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
28 INDICATEURS DE DEBIT DE GAZ: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
29 EQUIPEMENTS DE VIBRATION: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
30 TACHYMETRE: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
31 ELECTROVANNES: FAB. _________________________________________ TAILLE ET TYPE ________________________________
32 ANNONCEUR: FAB. _________________________________________ MODELE & No. POINTS__________________________
33 _____________________________________________ FAB. _________________________________________ ______________________________________________
34 PRESCRIPTIONS DE MANOMETRES FOURNI PAR L'ACHETEUR FOURNI PAR LE VENDEUR
35 FONCTION MONTE TABLEAU FONCTION MONTE TABLEAU
36 LOCALEMENT LOCAL LOCALEMENT LOCAL
37 DECHARGE DE L'HUILE DE ASPIRATION DU COMPRESSEUR A
LUBRIFICATION CHAQUE ETAGE_________
38 FILTRE A HUILE DE LUBRIFICATION ∆P__ DECHARGE DU COMPRESSEUR A CHAQUE
ETAGE
39 ALIMENTATION EN HUILE DE ____________________________________
LUBRIFICATION
40 AIR FILTRE/SILENCIEUX ∆P____________ ____________________________________
41 _____________________________________ ____________________________________
42 PRESCRIPTIONS RELATIVES A L'INDICATEUR DE TEMPERATURE:
43 FONCTION MONTE TABLEAU FONCTION MONTE TABLEAU
44 DECHARGE DE LA POMPE A HUILE DE LOCALEMENT LOCAL LOCALEMENT LOCAL
LUBRIFICATION A PARTIR DE CHAQUE
45 PALIER DE PIGNON ___________________ ADMISSION ET ECHAPPEMENT DU
REFRIGERANT A HUILE ________
46 PALIER D'ENTRAINEMENT _____________ ASPIRATION DU COMPRESSEUR A
CHAQUE ETAGE
47 PALIER DE LA COURONNE PRINCIPALE DECHARGE DU COMPRESSEUR A CHAQUE
_____________________________________ ETAGE
48 PALIER DE BUTEE DU COMPRESSEUR __ ____________________________________
49 PALIER DE POUSSEE D'ENTRAINEMENT_ ____________________________________
50 PALIER DE BUTEE DE L'ENGRENAGE____ ____________________________________
51 _____________________________________ ____________________________________

© ISO 2002 – Tous droits réservés 57


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 8 sur 12
INSTRUMENTS
1 COUVERCLES DE COMMUTATEUR: (4.2.5.5.1)
2 LES CONTACTS D'ALARME DOIVENT: S'OUVRIR SE FERMER EN POSITION D'ALARME SONORE ET ETRE NORMALEMENT SOUS TENSION
HORS-TENSION
3 LES CONTACTS D'ARRET DOIVENT: S'OUVRIR SE FERMER EN POSITION DE DECLENCHEMENT ET ETRE NORMALEMENT SOUS TENSION
HORS-TENSION
4 NOTE: ETAT NORMAL LORSQUE LE COMPRESSEUR FONCTIONNE.
5 REMARQUES: ____________________________________________________________________________________________________________________
6 DIVERS:
7 LES DISPOSITIFS DE PRE-ALARME ET D'ARRET DOIVENT ETRE SEPARES.
8 LES RACCORDS ELECTRIQUES ET D'INSTRUMENTS DU MAITRE D'OEUVRE DANS LES LIMITES DU SOCLE DU COMPRESSEUR DOIVENT ETRE PLACES HORS DES
BOITIERS DE RACCORDEMENT
9 COMMENTAIRES RELATIFS AUX INSTRUMENTS ; ____________________________________________________________________________________________
10 ___________________________________________________________________________________________________________________________________
11 ___________________________________________________________________________________________________________________________________
12 DISPOSITIFS D'ALARME & D'ARRET: (4.2.5.5) (TABLEAU 5) FOURNIS PAR L'ACHETEUR FOURNIS PAR LE VENDEUR
13 FONCTION PRE-ALARME ARRET FONCTION OPTIONNELLE PRE-ALARME ARRET

14 TEMPERATURE ELEVEE DE DECHARGE DU ________ ________ ⌧ TEMPERATURE ELEVEE D'ADMISSION DE ____X____ _____X___
COMPRESSEUR. DERNIER ETAGE
15 TEMPERATURE ELEVEE DES PALIERS DE ________ ________ ⌧ FAIBLE PRESSION DE L'HUILE DE ____X____ _____X___
BUTEE DU COMPRESSEUR LUBRIFICATION
16 POSITION AXIALE DU COMPRESSEUR ________ ________ ⌧ TEMPERATURE ELEVEE DE L'ALIMENTATION ____X____ _____X___
EN HUILE
17 POSITION AXIAL DE L'ENTRAINEMENT ________ ________ ⌧ FILTRE A HUILE ∆P ____X____ _____X___
18 TEMPERATURE ELEVEE DU PALIER DE ________ ________ ⌧ REFRIGERANT A HUILE ∆P ____X____ _____X___
BUTEE DU MOTEUR D'ENTRAINEMENT
19 MOTEUR D'ENTRAINEMENT A FORTE ________ ________ FAIBLE PRESSION DU SYSTEME _________ _________
VIBRATION D'ETANCHEITE.
⌧ COMPRESSEUR A FORTE VIBRATION ________ ________ ⌧ FONCTIONNEMENT DE LA POMPE A HUILE ____X____ _________
DE SECOURS

21 ⌧ FAIBLE RESERVOIR A HUILE DE ________ ________ _________________________ _________ _________


LUBRIFICATION
22 ⌧ FILTRE D'AIR D'ADMISSION ∆P ________ ________ _________________________ _________ _________
23 ⌧ DEFAUT DE VIDANGE DU TABLEAU ________ ________ _________________________ _________ _________
24 ⌧ PRISE EN COMPTE DE POMPAGE ________ ________ _________________________ _________ _________
25 ________________________ ________ ________ _________________________ _________ _________
26 ________________________ ________ ________ _________________________ _________ _________
27 DIVERS INSTRUMENTS:
28 INDICATEURS VISUELS DE DEBIT: CHAQUE LIGNE DE RETOUR DE L'HUILE DE PALIER & DE PALIER DE BUTEE
29 INDICATEURS DE NIVEAU, RESERVOIR D'HUILE DE LUBRIFICATION, SEPARATEUR, PIEGES DE CONDENSATION
30 ⌧ CAPTEURS DE POSITION DES VIBRATIONS ET DE L'ARBRE & OSCILLATEURS-DEMODULATEURS
31 EQUIPEMENTS DE LECTURE DE LA POSITION DES VIBRATIONS ET DE L'ARBRE
32 LECTURE DES VIBRATIONS SUR: TABLEAU LOCAL TABLEAU SEPARE PANNEAU PRINCIPAL
33 DISPOSITIFS D'ACTIONNEMENT DE LA VITESSE DU MOTEUR D'ENTRAINEMENT
34 INDICATEURS DE VITESSE DU MOTEUR D'ENTRAINEMENT
35 INDICATEURS DE VITESSE DU MOTEUR D'ENTRAINEMENT SUR ; TABLEAU LOCAL TABLEAU SEPARE PANNEAU PRINCIPAL
36 CHANGEMENT DE VITESSE MANUEL COMMANDE A DISTANCE ET MONTE SUR LE TABLEAU LOCAL
37 ⌧ SONNERIE D'ALARME & DISPOSITIF DE PRISE EN COMPTE
38 ⌧ BOUTON-POUSSOIR DE LA LAMPE D'ESSAI (4.2.5.3.1i)
39 ⌧ DEMARRAGE AUTORISE AVEC LAMPE TEMOIN (4.2.5.3.1j)
40 ⌧ CIRCUITS D'ARRIVEE DE LA LAMPE TEMOIN (4.2.5.3.1k)
41 ⌧ DISPOSITIF MARCHE/ARRET(4.2.5.3.1l)
42 ⌧ SELECTEUR DU MODE DE CONTROLE (4.2.5.2.2)
43 DISPOSITIF DE DEPASSEMENT MANUEL (4.2.5.2.5)
44 REMARQUES:
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________
45 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________
46 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________
47 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________
48 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________
49 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________
50 ________________________________________________________________________________________________________________________________________________

58 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 9 sur 12

RERIGERANT(S) INTERMEDIAIRE(S)/FINAL(UX)
1 PUISSANCE _________________________________________________________ N° D'ELEMENT DU REFRIGERANT ___________________________________________
2 FOURNISSEUR _______________________________________________________ No. UNITES REQUISES _____________________________________________________
3 MODELE No. ________________________________________________________ TYPE ___________________________________________________________________

4 CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT
5 COTE ENVELOPPE COTE TUBE
6 FLUIDE
7 DEBIT TOTAL kg/h
8 GRAVITE SPECIFIQUE @ °C @ °C
9 ETAT THERMIQUE. w/(m3C/m) @ °C @ °C
10 CHALEUR SPECIFIQUE KJ/(kg-K) @ °C @ °C
11 VISCOSITE cst @ °C @ °C
12 TEMPERATURE DE FONCTIONNEMENT C INTERIEUR EXTERIEUR INTERIEUR EXTERIEUR
13 PRESSION D'ADMISSION mPa
14 VITESSE D'ADMISSION m/s
15 CHUTE DE PRESSION mPa ADMISSIBLE CALCULEE. ADMISSIBLE CALCULEE.
16 TEMPERATURE THEORIQUE C
17 PRESSION mPa MIN. D'ESSAI MIN. D'ESSAI
18 RESISTANCE A L'ENCRASSEMENT m2k/w
19 TOLERANCE MIN. DE CORROSION mm
20 NOMBRE DE PASSAGES PAR ENVELOPPE

21 INFORMATIONS DE CONSTRUCTION
22 SURFACE TOTALE (1), m2 ENVELOPPE, No. X ID. ________________________X ________________________
23 LIMITE __________________________________ TUBES, No. PAR ENVELOPPE ___________________________________________
24 CORRIGE MTD __________________________________ DIAMETRE EXTERIEUR X LONGUEUR _________________________
25 VITESSE DE TRANSFERT, PROPRETE _______________________________ CALIBRE, BWG __________________ EPAISSEUR MIN. MOY.
26 VITESSE DE TRANSFERT, SERVICE _________________________________ PAS DES TUBES ____________________ mm ∆
27 DEFLECTEURS TRANSVERSAUX, TYPE __________________________________ FAISCEAU DEMONTABLE DE TUBES OUI NON
28 PRESCRIPTIONS DE CODE (2)________________ TEMA _________________ ESTAMPAGE DU CODE OUI NON
29 MASSES __________________________CHAQUE FAISCEAU _______________________kg REMPLI D'EAU ______________________kg

30 DIMENSIONS DES AJUSTAGES


31
32 COTE ENVELOPPE COTE TUBE
33 N° TAILLE PUISSANCE & PAREMENT N° TAILLE PUISSANCE & PAREMENT
34 ADMISSION
35 SORTIE
36 PURGE
37 EVENT
38

39 MATERIAUX
40 TUBES _____________________________________________________________ DEFLECTEURS __________________________________________________________
41 PLAQUES TUBULAIRES ______________________________________________ VOIE ___________________________________________________________________
42 ENVELOPPE ________________________________________________________ BRIDES DE VOIE _________________________________________________________
43 BRIDES D'ENVELOPPE _______________________________________________ BRIDES TUBULAIRES DE VOIE _____________________________________________

44 (1) SURFACE EXTERIEURE DU TUBE HORS SURFACE DES PLAQUES TUBULAIRES.


45 (2) LES UNITES, A L'EXCEPTION DE CELLES A ENVELOPPE A ESTAMPAGE CODE, ONT DES POINTS DE SOUDURE EXAMINES PAR SPECIFICATION RELATIVE AU
RECIPIENT SOUS PRESSION REFERENCE.
46 (3) POUR DES GAZ REFRIGERES PAR DE L’AIR, VOIR LES FEUILLES DE DONNEES SEPAREES APPLICABLES.
47
48
49
50

© ISO 2002 – Tous droits réservés 59


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°________________________________________________


ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ___________________________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 10 sur 12

1 APPLICABLE A PROPOS. ACHAT BRUT DE CONSTRUCTION FOURNI PAR (5.1.1) _______________________________________________________


2 POUR ______________________________________________________________ UNITE ___________________________________________________________________
3 SITE ______________________________________________________________ EQUIPEMENT D'ENTRAINEMENT ____________________________________________
4 SERVICE ________________________________________________________ N° REQUIS _______________________________________________________________
5 FABRICANT _____________________ MODELE ___________________________ N° SERIE_________________________________________________________________
6 NOTE: INDIQUE LES INFORMATIONS A COMPLETER PAR L'ACHETEUR PAR LE FABRICANT_____________________________________________________

7 DONNEES THEORIQUES DU MOTEUR DONNEES THEORIQUES DU MOTEUR (SUITE)


8 SPECIFICATIONS APPLICABLES DEMARRAGE (4.4.1.3) (4.4.2.5)
9 NEMA ____________________________________________________________ PLEINE TENSION TENSION REDUITE ________________%
10 __________________________________________________________________ CHARGE NON CHARGE
11 __________________________________________________________________ BAISSE DE TENSION _________________%
12 DONNEES DE SITE VIBRATION
13 SURFACE: ZONE ________________ CLASSE DE TEMP. ________________ NORME ____________________________________________
14 ALTITUDE ______________m TEMP. AMBIANTE MAX °C _______MIN _____°C BRUIT
15 CONDITIONS INHABITUELLES POUSSIERE FUMEES NORME ISO 9614 ________ dba
16 AUTRE ___________________________________________________________ ________________________________________________________________________
17 SYSTEME D'ENTRAINEMENT ________________________________________________________________________

18 A RACCORD DIRECT EQUIPEMENTS AUXILIAIRES


19 A MULTIPLICATEUR BATI PLAQUE D'APPUI DEPLACEMENT DU STATOR
20 AUTRE ___________________________________________________________ VENTILATEURS NORMALISES DU FABRICANT
VENTILATEURS NE GENERANT PAS D'ETINCELLES
21 TYPE DE MOTEUR (4.4.2.5) EXCITATION EN COURANT CONTINU
22 INDUCTION A CAGE D'ECUREUIL CONCEPTION NEMA kW REQUIS _____________________ VOLT _____________________
23 SYNCHRONE PAR ACHETEUR FABRICANT
24 FACTEUR DE PUISSANCE REQUIS ________________________________ DESCRIPTION __________________________________________________
25 EXCITATION: SANS BALAIS BAGUE GLISSANTE FERMETURE DES ANNEAUX COLLECTEURS DES GAZ
D'ECHAPPEMENT
26 RESISTANCE D'AFFAIBLISSEMENT DU SITE PAR LE FABRICANT DU VIDANGE: MILIEU PRESSION mPa
MOTEUR
27 INDUCTION A ROTOR BOBINE RESISTANT AUX EXPLOSIONS NON VIDANGE
28 VENTILATION FORCEE
29 FERMETURE m3/h ________________ CHUTE DE PRESSION ________________ mPa
30 ZONE _______________GROUPE ______________ TEMP._______________ DISPOSITIFS DE RETENUE DE LA TEMPERATURE:
31 PUISSANCE INTENSE TEFC RESISTANT AUX EXPLOSIONS EMPLACEMENT _________________________________________________
32 TYPE PROTECTION CONTRE LES INTEMPERIES ________________________ DESCRIPTION ___________________________________________________
33 TEWAC TEIGF, UTILISANT ___________________________GAZ ENSEMBLE @ ______°C POUR ALARME________°C POUR ARRET
34 TUBES EN ACIER AU CARBONE A DOUBLE PAROI RECHAUFFEURS
35 PRESSION D'ALIMENTATION EN EAU _________ mPa TEMP ______ °C ________kW _________ VOLT __________PHASE ___________ HERTZ
36 ADMISSION D'EAU: ∆P ________ mPa & ELEVATION DE TEMP.______ °C TEMPERATURE MAX. DE LA GAINE__________________%
37 TOLERANCE MIN. DE CORROSION COTE EAU _________________ mm DETECTEUR DE TEMPERATURE A ENROULEMENT
38 ET COMBUSTIBLE_________________________________ THERMISTORS: NON/PHASE ______________________________________________
39 (AIR) (GAZ) PRESSION D'ALIMENTATION ______________________mPa TYPE: COEFF. DE TEMPERATURE POS. COEFF. DE TEMP. NEGATIF
40 AERE PAR VENTILATION FORCEE DISPOSITIF DE TEMPERATURE OUI NON
41 RESISTANT A LA PURGE OUVERT DETECTEURS DE TEMPERATURE DE RESISTANCE: NON/PHASE ______________
42 OUVERT MATERIAU DE RESISTANCE ____________ __________________OHM
43 __________________________________________________________________ COMMUTATEUR DE SELECTION & INDICATEUR PAR: ACHETEUR FABRICANT
44 __________________________________________________________________ TEMPERATURES MAX. D'ENROULEMENT DU STATOR
45 DONNEES DE BASE(4.4.2.5) ___________________°C POUR ALARME _____________°C POUR ARRET
46 ____________VOLT ______________ PHASE __________________HERTZ CONDUITS RELATIFS A LA TEMPERATURE D'ENROULEMENT &
DETECTEUR RECHAUFFEUR:
47 PLAQUE CONSTRUCTEUR kW _________ FACTEUR DE SERVICE________ DANS LE MEME BOITIER DE RACCORDEMENT
48 CATEGORIE D'ISOLATION ________ TYPE _____________________________ DANS DES BOITIERS DE RACCORDEMENT SEPARES
49 ELEVATION DE TEMPERATURE ____°C AU-DESSUS DE ____°C PAR ______
50

60 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

COMPRESSEUR CENTRIFUGE APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 11 sur 12

EQUIPEMENTS AUXILIAIRES (Suite) DONNEES DU FABRICANT (Suite)


2 DISPOS. DU MOTEUR POUR PROTECTION DIFFERENTIELLE: PALIER: TYPE ___________________ LUBR. ________________________
3 METHODE DU COURANT PRIMAIRE A AUTO-EQUILIBRE HUILE DE LUBRIFICATION REQUISE: _______________ m3/h: & ___________ mPa
4 DESCRIPTION C.T._______________________________________________ FLOTTAISON TOTALE DU BOUT D'ARBRE________________________________
5 EXTENSION DE CANALISATIONS LONGUEUR __________ m FLOTTAISON DES BOUTS LIMITEE A:____________________________________
6 RESISTANCES AU POMPAGE: COURBES REQ. FONDEES SUR LA SATURATION DU MOTEUR & TENSION NOMIN.:
7 LIMITEURS DE SURTENSION VITESSE PAR RAPPORT AU COUPLE @ 100%, 90% & 80% TENSION NOMINALE
8 C.T. POUR AMPEREMETRE VITESSE PAR RAPPORT AU COURANT @ 100%, 90% & 80% TENSION
NOMINALE
9 DESCRIPTION _______________________________________________ MASSES (kg):
10 BOITIER DE RACCORDEMENT PRINC. DIMENSIONNE POUR: MASSE NET _____________ MASSE D'EXPEDITION _____________
11 CANALISATIONS DU MOTEUR PRINCIPAL TYPE: _______________ MASSE DU ROTOR _______________ MASSE MAX. AU MONTAGE ______________
12 ISOLE NON-ISOLE MASSE MAX. DE MAINTENANCE (IDENTIFICATION) _________________________
13 C.T.'s POUR LA PROTECTION DIFFERENTIELLE (MONTE PAR): ____________ ________________________________________________________________
14 RESISTANCES AU POMPAGE (MONTE PAR): ___________________________ ________________________________________________________________
15 LIMITEURS DE SURTENSION (MONTES PAR): ___________________________ TAILLES (m & mm)
16 C.T. POUR AMPEREMETRE (MONTE PAR): ______________________________ L _________________ W ________________ H ________________
17 ESPACE DES CONES DE CONTRAINTE ________________________________________________________________
18 FILTRES A AIR: ________________________________________________________________
19 FAB. ___________________ TYPE ___________________
INSPECTION ET ESSAIS D'USINE
20 REQUIS. ASSISTANCE

21 DONNEES DU FABRICANT INSPECTION D'USINE

23 FABRICANT ESSAI PAR NEMA


_________________________________________________________________
24 CHASSIS N°. _________________ PLEINE CHARGE T/M (IND.) _________________ ESSAIS D'USINE NORMALISES DU
FABRICANT
25 RENDEMENT: P.C. _____________ 3/4L _____________ 1/2L __________________ ESSAI EN IMMERSION
26 FACTEUR DE PUISSANCE (IND.): P. C. 3/4L ___________ 1/2L ___________ ESSAIS SPECIFIQUES (LISTE CI-DESSOUS)
27 COUR. (TENSION NOMINALE): PLEINE CHARGE_______ROTOR VERROUILLE___ __________________________________
28 FACTEUR DE PUISSANCE DU ROTOR VERROUILLE _________________________ __________________________________
29 TEMPS DE RESISTANCE DU ROTOR VERROUILLE (DEMARRAGE A FROID) _____ __________________________________
30 TEMPS DE RESISTANCE DU ROTOR VERROUILLE (DEMARRAGE A CHAUD) ____ PEINTURE:
31 COUPLE (N-m): PLEINE CHARGE _________________________________________ NORME DU FABRICANT
32 ROTOR VERROUILLE ___________________ DEMARRAGE (SYN) ______________ ______________________________________________________________
33 ACCROCHAGE (IND.) ________________ ACCROCHAGE (SYN.) ________________ ______________________________________________________________
34 ARRET(IND.) ________________ DECROCHAGE (SYN.) _______________________ EXPEDITION:
35 _______________________________________________________________________ NATIONALE INTERNATIONALE CAISSE D'EXPEDITON REQUISE
36 CONSTANTE TEMPORELLE A CIRCUIT OUVERT (s) _________________________ STOCKAGE A L'EXTERIEUR AU-DELA DE 3 MOIS
37 CONTRIBUTION SYMETRIQUE A UNE ERREUR DE BORNE TRIPHASEE: ______________________________________________________________
38 A 1/2 CYCLES _________________ A 3 CYCLES ________________ ______________________________________________________________
39 REACTANCES: SOUS-TRANSITOIRE (X"D) _________________________________ REMARQUES: _________________________________________________
40 TRANSITOIRE (X'D) ____________ SYNCHRONE (XD) ______________ _________________________________________________________________
41 RESISTANCE DU STATOR AU COURANT ALTERNATIF _____ OHM @ ____ °C _________________________________________________________________
42 KVA NOMINAL ______________________________________________________ _________________________________________________________________
43 KVA DE DEMARRAGE @ PLEINE TENSION & ROTOR VERROUILLE (SYN/) ____ % _________________________________________________________________
44 KVA @ PLEINE TENSION & 95% VITESSE ________________________________ % _________________________________________________________________
45 COURANT LINEAIRE MAX. DANS LE STATOR PENDANT LE 1er CYCLE DE _________________________________________________________________
GLISSEMENT. & DECROCHAGE (SYN) ____________
46 _______________________________________________________________________ _________________________________________________________________
47 TPS D'ACCELERATION (MTS UNIQUEMENT & TENSION NOMINALE) __________ s _________________________________________________________________
48 TPS D'ACC (MOTEUR & CHARGE & 85% TENSION NOMINALE.) ______________ s _________________________________________________________________
49 INERTIE DU ROTOR WK2 & ARBRE DU MOTEUR (N-m2) ______________________ _________________________________________________________________
50 N° DE DEMARRAGES PAR HEURE ________________________________________ _________________________________________________________________

© ISO 2002 – Tous droits réservés 61


ISO 10442:2002(F)

APPEL D'OFFRES/COMMANDE N°_____________________________________


COMPRESSEUR CENTRIFUGE
ACTIVITE N°__________________________ ELEMENT N° ____________
AVEC MULTIPLICATEUR INTÉGRÉ REVISION PAR DATE VERIFIE DATE APPROUVE DATE
FEUILLE DE DONNÉES ISO 10442
Page 12 sur 12

DONNEES SUPPLEMENTAIRES.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50

62 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Annexe B
(informative)

Spécifications de matériaux pour les pièces principales

Tableau B.1 — Spécifications typiques pour les pièces principales

Limites de température c
Partie Matériau a Spécification Forme Minimum Maximum
°C °C
Corps du compresseur,
enroulements (volutes),
diaphragmes
Fonte ASTM A 278, Classe 40 Moulé − 29 260
ASTM A 48 Moulé − 29 260
Fonte nodulaire ASTM A 395 Moulé − 29 260
ASTM A 536 Nuance 60-40-18 Moulé − 29 260
Acier moulé ASTM A 27 Moulé − 29 345
ASTM A 216 Nuance WCA Moulé − 29 345
ASTM A 216 Nuance WCC Moulé − 29 345
ASTM A 352 Nuance LCC Moulé − 29 345
ASTM A 757 Nuance D1Q1 Moulé − 29 345
ASTM A 487 Nuance CA-6NM Moulé − 29 345
ASTM A 743 Nuance CF-8 Moulé − 29 345
ASTM A 743 Nuance CF-8M Moulé − 29 345

Diffuseur Fonte nodulaire ASTM A 395 Moulé − 29 345


ASTM A 536 Nuance 60-40-18 Moulé − 29 345
Acier au ASTM A 516 Nuance 60 Tôle − 29 345
carbone
Acier ASTM A 283 Nuance B Tôle − 29 345
ASTM A 516 Nuance 65 Tôle − 29 345
ASTM A 516 Nuance 70 Tôle − 29 345
ASTM A 662 Nuance C Tôle − 29 345
ASTM A 757 Nuance D1Q1 Moulé − 29 345
Usinage non-plombifère Tôle − 29 260
Acier ASTM A 487 Nuance CA-6NM Moulé − 29 260
inoxydable
ASTM A 743 Nuance CF-8 Moulé − 29 260
ASTM A 749 Nuance CF-8M Bande − 29 260
Aluminium ASTM B 26 Alliage 355.0 Moulé − 195 205
Aluminium ASTM B 209 Alliage 6061-T6 Tôle − 195 205
Aluminium ASTM B 26 Alliage 443.0 Moulé − 195 205

© ISO 2002 – Tous droits réservés 63


ISO 10442:2002(F)

Tableau B.1 (suite)

Limites de température c
Partie Matériau a Spécification Forme Minimum Maximum
°C °C
Adaptateur d’admission à Fonte ASTM A 48 Classe 30 Moulé − 29 260
étage
Fonte Meehanite A Moulé − 29 260
Acier ASTM A 53 Nuance B Type S Corroyé − 29 345
Acier ASTM A 106 Corroyé − 29 400
Acier ASTM A 355 Nuance B Type S Corroyé − 29 400

Tuyauterie à étages Fonte ASTM A 278 Classe 30 Moulé − 29 400


Fonte ASTM A 278 Classe 40 Moulé - 29 260
Acier ASTM A 53 Nuance B Type S Corroyé - 29 345
Acier ASTM A 106 Corroyé - 29 400

Roues Acier ASTM A 564 Type 630 Barre ou - 29 400


inoxydable forme
Acier ASTM A 743 Nuance CA-6NM Moulé - 45 345
inoxydable
Acier ASTM A 182 Nuance F6NM Forgé - 45 345
inoxydable
Acier ASTM A 522 Type 1 Forgé - 45 345
inoxydable
Acier AISI Type 410 b Moulé -45 400
inoxydable
Acier AISI Type 403 b Forgé - 45 400
inoxydable
Acier SAE AMS 5353C Moulé - 45 315
inoxydable
Alliages Ni N05500 Forgé - 45 315
Alliages Ti ASTM B 381 Nuance F5 Forgé - 45 315

Pignons Acier AISI Type 4340 b Barre -45 400


Acier AISI Type 8620 b Forgé -45 400
Acier AISI Type 9310 b Forgé -45 400
Acier AISI Type 4140 b Forgé -45 400
Acier AISI Type 4340 b Forgé -45 400
Acier ASTM A 322 Nuance 4320 Barre -45 400
Acier ASTM A 564 Type 630 Barre ou -45 400
inoxydable forme
Acier ASTM A 522 Type 1 Forgé -45 400

Arbre de couronne principale Acier AISI Type 4140 b Forgé -45 400
Acier AISI Type 4340 b Forgé -45 400
Acier ASTM A 322 Nuance 4137 Barre -45 400

64 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Tableau B.1 (suite)

Limites de température c
Partie Matériau a Spécification Forme Minimum Maximum
°C °C
Rebord de couronne Acier AISI Type 4140 b Forgé - 45 400
principale
Acier AISI Type 4340 b Forgé - 45 400
Acier AISI Type 4320 b Forgé - 45 400

Carter du multiplicateur Fonte ASTM A 498 Classe 40 Moulé - 29 260


Fonte ASTM A 48 Classe 30 Moulé - 29 260
Fonte ASTM A 278 Classe 40 Moulé - 29 260
Acier AISI Type 1010 ou 1020 b Barre - 29 345

Socle Acier ASTM A 516 Nuance 60 Tôle - 29 345

Semelle Fonte ASTM A 78 Classe 40 Moulé - 29 260


Acier AISI Type 1010 ou 1020 b Tôle - 29 345
Acier ASTM A 283 Nuance D Tôle - 29 345

Boulons Acier ASTM A 193 Nuance B7 Barre ou - 29 345


forgé
Acier ASTM A 449 Nuance 5 Forgé - 29 345
Acier ASTM A 307 Nuance B Forgé - 29 260
Acier ASTM A 307 Nuance B Barre - 29 260
Acier ASTM A 574 Barre - 29 260
Acier AISI Type 4140 b Barre - 29 260
Acier SAE J429 Nuance 8 Forgé - 29 230

Écrous Acier ASTM A 108 Forgé - 29 260


Acier ASTM A 194 Nuance 2H Barre ou - 29 260
forgé
Acier ASTM A 307 Nuance B Forgé - 29 260
a Les matériaux indiqués dans ce Tableau sont ceux habituellement utilisés par les constructeurs de compresseurs, mais la liste n'est pas
exhaustive. D'autres matériaux appropriés peuvent exister et être utilisés pour des raisons de conception spécifique (4.3.11.1.1).
b Les descriptions des types AISI sont disponibles dans la norme ASTM DS 56E. Les désignations AISI constituent uniquement une
description des analyses chimiques des types d'acier; elles ne constituent pas des spécifications d'approvisionnement. Il convient d'acquérir
tous les matériaux conformément aux spécifications qui définissent de manière adéquate les propriétés et contrôles requis.
c Les limites de température indiquées dans ce tableau sont celles habituellement observées par les constructeurs de compresseurs et ne
sont pas nécessairement identiques aux limites de température spécifiées dans les spécifications de matériaux applicables.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 65


ISO 10442:2002(F)

Annexe C
(informative)

Schémas logiques de dynamique du rotor (voir ISO 10439)

66 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Figure C.1 — Programme en trois phases d'acceptation des vibrations

© ISO 2002 – Tous droits réservés 67


ISO 10442:2002(F)

Figure C.2 — Organigramme détaillé du programme d'acceptation des vibrations

68 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Figure C.3 — Schéma logique de dynamique du rotor (analyse des vibrations de torsion)

© ISO 2002 – Tous droits réservés 69


ISO 10442:2002(F)

Annexe D
(normative)

Forces et moments

D.1 Généralités
Les équations suivantes ont été adaptées pour les compresseurs à partir de celles de la NEMA SM 23 en
identifiant toutes les constantes et en spécifiant que l'équivalent de l'ajutage d'échappement, dans le calcul NEMA,
est l'ajutage le plus important du compresseur. Il s'agit généralement, mais pas nécessairement, de l'ajutage
d'entrée.

D.2 Équations
D.2.1 La conception du corps de chaque compresseur doit permettre de limiter les charges exercées par les
canalisations sur les divers ajutages du carter. Pour garantir une fiabilité maximale du système, il convient que les
charges exercées par les canalisations sur les ajutages soient aussi faibles que possible et ce, indépendamment
de la capacité de charge du compresseur. Les forces et les moments exercés sur les compresseurs par les
raccords d'aspiration, de dérivation et de refoulement doivent être limitées à ce qui suit.

D.2.2 Il convient que la force résultante totale, Fr, et le moment résultant total, Mr, ne dépassent pas les valeurs
calculées à l'aide des équations suivantes:

Fr + 1,09 M r u 54,1 D e

ou, dans les unités américaines usuelles:

3 Fr + M r u 927 D e

Fr est la force résultante en newtons (pound-force) (voir Figure D.1)

Fr = F x2 + F y2 + F z2

Mr est le moment résultant en newtons mètres (foot pound-force) (voir Figure D.1)

Mr = M x2 + M y2 + M z2

Pour des diamètres allant jusqu’à 200 mm (8 in):

De = Dnom

Pour des diamètres supérieurs à 200 mm (8 in), utiliser une valeur de

( 400 + D nom )
De = en millimètres
3

70 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

ou, dans les unités américaines usuelles:

(16 + D nom )
De = en inches
3

De est le diamètre équivalent de la canalisation de raccordement en millimètres (inches);

Dnom est le diamètre nominal de la canalisation, en millimètres (inches).

Légende
Fx est la composante horizontale de Fc, parallèle à l'arbre du compresseur, en newtons (pound-force)

Fy est la composante verticale de Fc, perpendiculaire à l'arbre du compresseur, en newtons (pound-force)

Fz est la composante horizontale de Fc, perpendiculaire à l'arbre du compresseur, en newtons (pound-force)

Mx est la composante de Mc autour de l'axe horizontal, en newtons mètres (foot pound-force)

My est la composante de Mc autour de l'axe vertical, en newtons mètres (foot pound-force)

Mz est la composante de Mc autour de l'axe horizontal, perpendiculairement à l'arbre du compresseur, en newtons


mètres (foot pound-force)

a Vertical
b Parallèle à l'arbre du compresseur

Figure D.1 — Résultantes combinées des forces et des moments

D.2.3 Les résultantes combinées des forces, Fc, et des moments, Mc, des raccords d’aspiration, de dérivation et
de refoulement doivent être conçues pour résister à la force et aux moments résultants tels que calculés en
utilisant:

Fc + 1,64 M c u 40,4 D e

© ISO 2002 – Tous droits réservés 71


ISO 10442:2002(F)

ou, dans les unités américaines usuelles:

2Fc + M c u 462 D e

Fc est la résultante combinée des forces d’aspiration, de dérivation et de refoulement, en newtons (pound-
force);

Mc est la résultante combinée des moments d’aspiration, de dérivation et de refoulement et les moments
résultant des forces, en newtons mètres (foot pound-force).

D.2.4 Ces valeurs de forces et de moments admissibles ne concernent que la structure du compresseur. Elles ne
concernent pas les forces et les moments s'exerçant dans les canalisations de raccordement, les brides ou la
boulonnerie des brides, qui ne devraient normalement pas dépasser la contrainte admissible telle que définie par
les codes applicables et par les organismes de réglementation.

Les charges peuvent être augmentées d'un commun accord entre l'acheteur et le vendeur. Cependant, il est
recommandé de réduire les contraintes au minimum.

72 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

Bibliographie

[1] ISO 10439:2002, Industries du pétrole, de la chimie et des services du gaz — Compresseurs centrifuges

[2] ISO 10442, Industries du pétrole, de la chimie et du gaz naturel — Compresseurs d'air centrifuges
assemblés à multiplicateur intégré

[3] ABMA Std 9, Load ratings and fatigue life for ball bearings

[4] API Std 672, Packaged, integrally geared centrifugal air compressors for petroleum, chemical, and gas
industry services, second edition, April 1988

[5] ASME B31.3, Process piping

[6] ASME B36.10M, Welded and seamless wrought steel pipe

[7] ASME VIII, ASME Boiler and Pressure Vessel Code, Section VIII, Division 1, Design and Fabrication of
Pressure Vessels

[8] ASTM A 27, Standard specification for steel castings, carbon, for general application

[9] ASTM A 48, Standard specification for grey iron castings

[10] ASTM A 53, Standard specification for pipe, steel, black and hot-dipped, zinc-coated, welded and seamless

[11] ASTM A 106, Standard specification for seamless carbon steel pipe for high-temperature service

[12] ASTM A 108, Standard specification for steel bars, carbon, cold-finished, standard quality

[13] ASTM A 182, Standard specification for forged or rolled alloy-steel pipe flanges, forged fittings, and valves
and parts for high-temperature service

[14] ASTM A 193, Standard specification for alloy-steel and stainless steel bolting materials for high-temperature
service

[15] ASTM A 194, Standard specification for carbon and alloy steel nuts for bolts for high pressure or high
temperature service, or both

[16] ASTM A 216, Standard specification for steel castings, carbon, suitable for fusion welding, for high-
temperature service

[17] ASTM A 278, Standard specification for a gray iron castings for pressure-containing parts for temperatures
up to 650 °F (350 °C)

[18] ASTM A 283, Standard specification for low and intermediate tensile strength carbon steel plates

[19] ASTM A 307, Standard specification for carbon steel bolts and studs, 60 000 PSI tensile strength

[20] ASTM A 322, Standard specification for steel bars, alloy, standard grades

[21] ASTM A 352, Standard specification for steel castings, ferritic and martensitic, for pressure-containing
parts, suitable for low-temperature service

[22] ASTM A 355, Standard specification for steel bars, alloys, for nitriding

© ISO 2002 – Tous droits réservés 73


ISO 10442:2002(F)

[23] ASTM A 395, Standard specification for ferritic ductile iron pressure-retaining castings for use at elevated
temperatures

[24] ASTM A 449, Standard specification for quenched and tempered steel bolts and studs

[25] ASTM A 487, Standard specification for steel castings suitable for pressure service

[26] ASTM A 498, Standard specification for seamless and welded carbon, ferritic, and austenitic alloy steel
heat-exchanger tubes with integral fins

[27] ASTM A 515, Standard specification for pressure vessel plates, carbon steel, for intermediate- and higher-
temperature service

[28] ASTM A 516, Standard specification for pressure vessel plates, carbon steel, for moderate- and lower-
temperature service

[29] ASTM A 522, Standard specification for forged or rolled 8 and 9 % nickel alloy steel flanges, fittings, valves,
and parts for low-temperature service

[30] ASTM A 536, Standard specification for ductile iron castings

[31] ASTM A 564, Standard specification for hot-rolled and cold-finished age-hardening stainless steel bars and
shapes

[32] ASTM A 574, Standard specification for alloy steel socket-head cap screws

[33] ASTM A 662, Standard specification for pressure vessel plates, carbon-manganese-silicon steel, for
moderate and lower temperature service

[34] ASTM A 743, Standard specification for castings, iron-chromium, iron-chromium-nickel, corrosion resistant,
for general application

[35] ASTM A 749, Standard specification for steel, strip, carbon and high-strength, low-alloy, hot-rolled, general
requirements for

[36] ASTM A 757, Standard specification for steel castings, ferritic and martensitic, for pressure-containing and
other applications, for low-temperature service

[37] ASTM B 26, Standard specification for aluminum-alloy sand castings

[38] ASTM B 209, Standard specification for aluminum and aluminum-alloy sheet and plate

[39] ASTM B 381, Standard specification for titanium and titanium alloy forgings

[40] ASTM DS 56E, ASTM Publication: Metals and alloys in the unified numbering system

[41] SAE9) AMS 5353C, Steel, corrosion resistant, investment castings 16Cr - 1.8Ni - 0.08N as cast UNS
J91651

[42] SAE J429, Mechanical and material requirements for externally threaded fasteners

9) US Society of Automobile Engineers, 400 Commonwealth Drive, Warrendale, PA 15096-0001, États-Unis.

74 © ISO 2002 – Tous droits réservés


ISO 10442:2002(F)

ICS 23.140; 75.180.20


Prix basé sur 70 pages

© ISO 2002 – Tous droits réservés