Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Paul Sabatier Année 2016/2017

M1 Mécanique majeure Ondes et Turbulence / Ondes

TP numérique
Résolution par éléments finis de l’équation des ondes
Dans ce TP on va résoudre à l’aide du logiciel FreeFem++ l’équation des ondes en régime
harmonique, dans un domaine dont l’entrée est un tuyau de section Sin .

1 Partie théorique
1.1 Rappel : impédance d’entrée d’un circuit acoustique
On étudie un circuit acoustique (tuyau, pot d’échappement, silencieux ou autre) de section
d’entrée Sin . Le circuit est forçé en régime harmonique à la pulsation ω, c’est-à-dire qu’en entrée
le flux acoustique (débit massique) q et la pression acoustique p0 sont de la forme q = Uin e−iωt
et p0 = pin e−iωt . On définit alors l’impédance d’entrée du circuit par
pin
Zin = .
Uin
Cette quantité (complexe) a les propriétés suivantes :
— Les minimums de l’impédance correspondent aux fréquences de résonance du problème
forcé en pression,
— Les maximums de l’impédance correspondent aux fréquences de résonance du problème
forcé en déplacement,
— La partie réelle (en général positive) est reliée au flux d’énergie injecté dans le circuit par
le forçage en entrée, et la partie imaginaire est reliée au déphasage entre la pression et le
débit.
— L’impédance est directement reliée au coefficients de réflexion et de transmission (en
intensité acoustique) par :

Zin − Z0 2

Ri = ; Ti = 1 − Ri .
Zin + Z0

1.2 Résolution numérique par éléments finis


Si le circuit étudié admet une symétrie de révolution, on peut travailler en coordonnées
axisymétriques et introduire un potentiel des vitesses de la forme

Φ(r, z, t) = φ(r, z)e−iωt

Le problème consiste alors à résoudre l’équation des ondes sous la forme

∆φ + k 2 φ = 0 pour (r, z) ∈ Ω avec k = ω/c (1)

Couplé à des conditions limites adaptées sur les frontières du domaine (cf. TD).
Le problème est résolu par une méthode d’éléments finis.
L’impédance du circuit est ensuite déduite du potentiel des vitesses par :
R
pin 1/Sin Γi (iρφ)2πrdr
Zin = = R
Uin Γi (∂φ/∂z)2πrdr

1
1.3 Descriptions des programmes
Pour ce TP on fournit un ensemble de programmes écrit dans le language FreeFem++ :
— Les quatre premiers programmes, nommés Mesh_Pipe_Flanged.edp , Mesh_Tube_58cm_Trou.edp ,
Mesh_TailPipe.edp et Mesh_ExpansionChamber.edp servent à construire un maillage
du domaine, dans les 4 cas étudiés.
— Le programme Impedance_plot.edp Calcule le potentiel des vitesses pour une valeur
de k entrée au clavier, en déduit la valeur de l’impédance Zin (k), puis affiche le potentiel
des vitesses dans le domaine (appuyez sur entrée pour afficher le potentiel à des instants
successifs). Le programme génère aussi un fichier graphique Champ_Acoustique.eps que
vous pouvez utiliser par exemple pour illustrer un rapport...
— Le programme Impedance_loop.edp Calcule successivement les valeur de l’impédance
Zin (k) pour des valeurs de k comprises entre kmin et kmax , par pas dk. Les paramètres de la
boucle kmin , dk et kmax , sont soit entrés au clavier (après avoir tapé "1"), soit lus dans un
fichier (après avoir tapé "0"). Les résultats sont écrits dans un fichier Impedances.txt qui
peut ensuite être utilisé par un autre programme pour tracer les courbes (Matlab ou
autre).
Les programmes se lancent avec la commande suivante (a taper dans un terminal unix) :
> FreeFem++ (nom du programme)
Les programmes peuvent également être lancés dans une fenêtre de commande ou un pro-
gramme Matlab de la manière suivante :
>> system(’/usr/local/bin/FreeFem++ (nom du programme) ’)
Outre ces programmes on fournit des scripts Matlab qui permettent d’utiliser ces programmes
FreeFem++ à l’intérieur de Mablab.

2 Cas étudiés
2.1 Tuyau cylindrique débouchant dans un demi-espace
On considère tout d’abord un tuyau cylindrique de longueur L = 10 et rayon a = 1, dé-
bouchant dans un demi-espace. Le problème est adimensionné en posant ρ = c = 1 (on a alors
directement ω = k).
1. Construisez tout d’abord le maillage en lançant (dans un terminal unix) le programme
suivant :
> FreeFem++ Mesh_Pipe_Flanged.edp
2. Observez la structure du potentiel des vitesses en lançant le programme suivant :
> FreeFem++ Impedance_plot.edp
Essayez différentes valeurs de k. Qu’observe-t-on ?
3. Lancez maintenant Matlab, et utilisez le script pour calculer la valeur de l’impédance
dans l’intervalle k ∈ [0, 1] et tracer Z_{in} en fonction de k.
4. Identifiez les valeurs de k correspondant aux trois premiers minimums de Zin . Comparez
aux prédictions théoriques de l’exercice 2.4.1.
5. Même question pour les trois premiers maximums de Zin .
6. (Facultatif) Tracez, sur la même figure, la valeur de Zin calculée par le logiciel FreeFem++
et celle prédite par la théorie (exercice 2.4.1).

2.2 Tuyau avec trou latéral (Facultatif )


Dans ce second cas on considère un tuyau de longueur L = 58cm et de rayon a = 1cm. On
prend les caractéristiques de l’air : ρ = 1.225kg/m3 et c = 34000cm/s.

2
1. Générez le maillage avec le programme Mesh_Tube_58cm_Trou.edp .
2. Observez la structure du potentiel des vitesses pour différentes valeurs de k à l’aide du
programme Impedance_plot.edp .
3. Tracez Zin en fonction de la fréquence f = ω/2π à l’aide du script Mablab
Script_Tube_58cm_Troulateral.m .
4. Quelle est la fréquence fondamentale de ce tuyau dans le cas d’un forçage en pression
(flûte) et d’un forçage en vitesse (clarinette) ? A quelles notes ces fréquences correspondent-
elles ?

2.3 Pot d’échappement


On considère maintenant le cas d’un pot d’échappement (exercice 2.6). Celui-ci est modélisé
par un tuyau de rayon a, relié au travers d’une ouverture d’aire A à un résonateur de Helmholtz
de volume V .
Le maillage fourni correspond aux valeurs a = 1, A = 6.28, V = 388.8.
(le programme ne permettant de traiter que des géométrie axisymétriques, l’ouverture est
supposée de forme annulaire et de longueur h, l’aire vaut donc A = 2πah)
1. Générez le maillage avec le programme Mesh_TailPipe.edp .
2. Tracez Zin (figure 1) ainsi que Ti (figure 4 (échelle linéaire) et 5 (échelle logarithmique))
à l’aide du script Mablab Script_Expansion_Chamber.m , pour k dans l’intervalle [0 −
0.02].
3. Une modélisation simplifiée (exercice 2.6) prédit que le coefficient de transmission vaut

1 2A
Ti = 2
, avec kc = .
1 + (k/kc ) V

Ce modèle est également tracé par le script sur les figures 4 et 5. Que constate-t-on ?
4. Modifiez le script Script_Expansion_Chamber.m , pour tracer le coefficient de trans-
mission pour k dans l’intervalle [0 − 1]. Que constate-t-on ? Expliquez.
On pourra utiliser le programme Impedance_plot.edp pour observer la structure du
potentiel des vitesses pour certaines valeurs de k.

2.4 Chambre d’expansion (facultatif )


On considère finalement le cas d’une chambre d’expansion (exercice 2.5).
1. Générez le maillage avec le programme Mesh_ExpansionChamber.edp .
2. Observez la structure du potentiel des vitesses pour différentes valeurs de k à l’aide du
programme Impedance_plot.edp .
3. Tracez Zin en fonction de k ainsi que Ti en fonction de k à l’aide du script Mablab
Script_Expansion_Chamber.m .
4. Comparez avec les prédictions théoriques (exercices 2.5 et 2.2).

Vous aimerez peut-être aussi