Vous êtes sur la page 1sur 13

GUIDE DU JOUEUR

INTRODUCTION

Ce jeu a été imaginé par Sup de Co Amiens. Il comprenait une partie création et une partie gestion. Le
module C410 ne correspond qu'à la partie création qui a été simplifiée.

Il faut cependant prendre en considération que la partie gestion (qui sera adaptée ultérieurement)
correspond à une période de 12 mois (numéroté de 1 à 12) ; à chaque mois des décisions de gestion
devront être prises par les joueurs.

Cette entreprise est un chantier naval de construction de voiliers (entre 5 et 10 mètres).


Pour cela, le joueur dispose d'un capital de 2 000 000 Euros et pourra recourir à diverses formes
d'emprunts.
Le joueur (en fait une personne ou une équipe de quelques personnes) aura à déterminer

 le type de bateau à construire : fifty, habitable non transportable, pêche-promenade, habitable


transportable.
 sa longueur,
 le lieu d'installation du chantier,
 les investissements à réaliser,
 les emprunts à contracter,
 les fournisseurs à choisir,
 les modes de distribution retenus,
 les rémunérations à donner à l'architecte, aux distributeurs
 les modes de paiements consentis aux clients (directs ou via distributeurs)
 les moyens utilisés pour faire la promotion du produit
 le personnel à embaucher pour produire les bateaux, ….

En fonction de toutes ces décisions et de quelques autres, un logiciel de simulation déterminera le marché
de votre entreprise (marché client et marché fournisseurs), proposera pour chaque période (chaque mois)
des commandes, simulera la production et tiendra la comptabilité.
CREATION

Pour aider à constituer l'entreprise, on pourra consulter la documentation fournie où de nombreux


éléments pourront répondre aux questions que l'on peut se poser, surtout si on est néophyte en matière
de construction et de vente de bateaux.

Toutefois, pour les besoins de la simulation, il a été nécessaire de simplifier certains processus (notamment
en production). Loin de compliquer la tâche du joueur, ces simplifications lui sont au contraire bénéfiques.

Le travail à effectuer pour la phase de création de l'entreprise doit avoir pour résultats :

1) un dossier de présentation de l'entreprise et de sa constitution (activité 1)

2) une plaquette de présentation du ou des bateaux proposés pour les clients potentiels. Cette plaquette
(recto-verso A4) servira de test pour le salon du voilier de plaisance auquel le joueur participera et qui
constituera son arrivée sur le marché. (activité 2)

3) Après validation, la saisie sur ordinateur de toutes les données concernant l'entreprise créée. Un
dossier de saisie informatique permet de préparer cette acquisition de données. (activité 3)

Les délivrables pour la création


I - le dossier de présentation

1) forme juridique de l'entreprise


 raisons de ce choix,
 résumé des statuts de l'entreprise
 raison sociale (nom de l'entreprise qui servira d'identifiant du joueur ; attention il faut un nom sur 8
lettres).

2) les produits

a) présentation technique des produits. Il y a le choix entre les 4 types suivants :


 fifty (entre 6 et 15 m),
 habitable non transportable (entre 6 et 15 m),
 pêche-promenade (jusqu'à 7,5 m),
 habitable transportable (jusqu'à 7,5 m).
Il s'agit de choisir un type et un seul.

b) analyse quantitative et qualitative du marché qui a conduit à ce choix


(pourquoi ce type de bateau ? pourquoi cette longueur ? à qui est-il destiné ?)
Il conviendra d'analyser chacun de ces marchés, puis de déterminer le type et la taille du bateau les
plus appropriés à l'objectif recherché. Le joueur proposera ensuite les plans de ce bateau et sa
description technique. On pourra proposer au marché jusqu'à trois versions (modèles, évidemment du
même type) de ce bateau. Pour chacune de ces versions, on aura des fournisseurs différents et des
temps de montage différents : la gestion de stocks et de production risque donc d'être plus délicate
mais le joueur pourra ainsi répondre à un marché plus large et donc vendra plus de bateaux. Au joueur
de décider.

c) la distribution

Il sera possible de vendre directement les produits (distribution directe) ou bien de s'appuyer sur un
circuit de distribution (distribution indirecte). Si la décision est de vendre en direct, il n'y aura pas de
rémunération du circuit de distribution mais, en revanche, moins de clients seront touchés, donc le
risque de vendre moins. Si la décision est de vendre par l'intermédiaire de distributeurs, il faudra
déterminer leur taux de rémunération (en % du prix de vente).

d) le service après-vente

Le joueur doit indiquer comment il est conçu et en quoi il consiste. Attention la haute qualité coûte
cher mais la mauvaise qualité aussi !

e) la publicité

Par quels moyens les produits vont-ils être connus ? Quel est le plan de communication ? Quels en
seront les supports ?
Quel est le budget publicitaire (mois par mois) ? Ce budget sera bien sûr adaptable en fonction de
l'évolution de votre entreprise.

f) les conditions de vente

Il faut déterminer les modes de paiement : pour chaque type de distribution (directe ou indirecte), le
joueur pourra choisir plusieurs modes de paiement différents (5 au maximum pour chaque type de
distribution).
Ventes directes :
 pourcentage de règlement à la commande,
 pourcentage de règlement à la livraison,
 pourcentage de règlement 1 mois après,
 pourcentage de règlement 2 mois après.
Ventes indirectes :
 pourcentage de règlement à la livraison,
 pourcentage de règlement 1 mois après,
 pourcentage de règlement 2 mois après.
On s'éloigne, en fait, ici de la réalité nautique où le bateau est généralement payé lorsqu'il sort de
l'usine. Mais le système précédent est utilisé pour d'autres catégories de produits et il est
intéressant de le prendre en considération même pour des bateaux. On accepte donc d'avoir des
paiements différés. Bien entendu, plus les modes de paiement sont nombreux et favorables aux
clients, plus on risque de vendre des bateaux.
Par exemple, une entreprise qui aura choisi comme modes de paiements directs :

A la A la 1 mois 2 mois
modes
commande livraison après après

1er
97% 0% 0% 3%
mode

2ème
50% 50% 0% 0%
mode

3ème
0% 50% 0% 50%
mode

attirera plus de clients qu'une entreprise, toutes choses égales par ailleurs, qui proposera comme
seul mode de paiement :

A la A la 1 mois 2 mois
modes
commande livraison après après

mode
100% 0% 0% 0%
unique

g) les ventes

 les prévisions de ventes sur trois ans (fourchette),


 les prévisions de ventes pour la première année, mois par mois (fourchette).

3) l'usine

 raisons du choix de son implantation,


 financement
 plans détaillés (où se situent les postes de travail ?)
 les investissements prévus dans les trois ans (éventuellement).

4) le personnel

 plan d'embauche sur trois ans


 justification de ce choix,
 politique de rémunération.

5) les finances

 comptes de résultats prévisionnels sur trois ans


 bilan prévisionnels sur trois ans, plan de financement

Ce dossier déterminera l'obtention - ou non - des crédits auxquels le joueur aura fait appel. Il est conseillé
de ne pas développer un optimisme trop important.
II - La plaquette de promotion et de présentation des produits

Cette plaquette est un recto verso A4 (21cm x 29,7cm) présentant l'entreprise et les produits (type et
modèles) avec leurs caractéristiques. Ce document est promotionnel (pour ne pas dire publicitaire). Il sera
évalué par l'animateur qui mettra une note sur 20 à l'entreprise correspondante au salon du voilier de
plaisance. Cette note entre en compétition avec d'autres facteurs d'évaluation (qui sont eux automatisés).
De l'évaluation globale sortira le carnet de commande à l'issue du salon.

III - La saisie des données de l'entreprise


Les données quantitatives relatives à la constitution de l'entreprise sont à donner en ligne sur une
application dont l'adresse sera communiquée sur demande des inscrits à l'Unité C410. Il est indispensable
de préparer cette saisie en préparant un dossier rassemblant toutes les données nécessaires. Attention, il
faut bien définir ces données et le temps de réflexion est loin d'être négligeable. Nous prenons par
domaine le processus de saisie dans l'ordre où il faudra enregistrer les données.

1) Les finances

1.1) les investissements

Donner le montant
 des frais d'établissements (catégorie 1), (pas de TVA), payable en décembre (mois 0)
 des terrains (catégorie 2), (pas de TVA), payable en décembre (mois 0)
 des constructions (catégorie 3), (TVA 20,6%), donner le montant TTC ; 60% payables
immédiatement, 20% en M+1 (en janvier), 20% en M+4 (en avril)
 du matériel et de l'outillage (catégorie 4), (TVA 20,6%), donner le montant TTC ; 50%
payables immédiatement, 50% en M+1 (en janvier). Préciser s'il s'agit d'une étuve, d'un
moule ou d'un autre investissement.
 si on installe une étuve, le produit sera considéré comme étant de meilleure qualité qu'un
bateau séché hors étuve ; d'autre part, le temps de séchage sera réduit.
 Pour l'achat de moules, on se reportera aux prévisions de production ;
 Pour les moules et les étuves, on indiquera leur nombre et en face le montant total (pas le
montant d'un moule ou d'une étuve);
 Les autres investissements " matériel et outillage " sont constitués des machines de découpe
du tissu, des compresseurs, du matériel gel coat, du matériel de démoulage, détourage, de
chariots de transports, de palans,…
 Du matériel de transport (catégorie 5), (TVA 20,6%), donner le montant TTC ; 10%
payables immédiatement, 50% en M+1 (en janvier), 40% en M+3 (en mars). Il s'agit du
matériel (voiture + remorque) avec lequel les bateaux seront livrés, et des véhicules qui sont
nécessaires au fonctionnement de l'entreprise si besoin est.
 Des immobilisations incorporelles (catégorie 6), (TVA 20,6%), donner le montant TTC,
payables en janvier. Par exemple, si on choisit d'acheter un plan de bateau à un architecte,
plutôt que de rémunérer en royalties, ces plans constitueront pour vous une immobilisation
incorporelle (concessions et droits similaires, brevets, licences, marques, procédés, droits et
valeurs similaires).
 D'autres valeurs immobilisées de nature incorporelle considérées comme frais de recherche
et de développement (catégorie 7), TVA 20,6%, 50% payables immédiatement, 25% en
M+1 (en janvier), 25% en M+2 (en février). Par exemple, le prototype demandé à une
entreprise.
1.2) les emprunts

Le joueur a le choix entre 4 catégories d'emprunts :

1.3) la subvention d'équipement

Suivant l'endroit où on aura choisi de s'installer, on pourra ou non avoir droit à cette subvention. Si vous y
avez droit, la Datar en indiquera le montant. Sauf mention contraire de l'animateur du jeu, cette
subvention est fixée (arbitrairement) à 50 000 €. Elle sera versée en mai.

1.4 ) la trésorerie de décembre

Il s'agit ici de faire le récapitulatif des entrées et des sorties à fin décembre, ainsi que la TVA à récupérer sur
les investissements et ce qui reste à payer sur les investissements dans les prochains mois. Le logiciel
calculera toutes ces données secondaires mais il est plus sportif de le faire d'abord et de comparer ensuite
aux résultats du logiciel !

1.5) le bilan d'ouverture


C'est votre première pièce comptable avant de démarrer les activités en janvier. Ce bilan doit être présenté
de manière standards en deux colonnes (actif et passif) et doit évidemment être équilibré. Ce bilan est
simple puisqu'il s'agit d'un bilan d'ouverture (ou bilan d el'année 0) , mais .....essayez de l'établir avant de
voir ce que le logiciel donnera !

2) Le personnel

Le personnel sera embauché en décembre de l'année 0. Tout ce personnel sera opérationnel au 2


janvier de l'année 1 et sera payé fin janvier..

2.1) le personnel horaire

Pour chaque personne embauchée, il faudra indiquer


 sa qualification,
o - découpeur
o - stratifieur
o - chef stratifieur
o - démouleur
o - chef monteur
o - monteur
o - menuisier
 son salaire horaire brut,
 son poste
o - découpe : poste 1 (qualification découpeur)
o - stratification : postes 2, 3, 4 (qualification stratifieur, chef stratifieur). On peut utiliser un
poste, deux postes ou trois postes. Si on n'a qu'un poste, il portera le numéro 2 ; tous les
stratifieurs y travailleront et les trois parties du bateau y seront construites
successivement. Si on a deux postes, ils auront les numéros 2 et 3 ; les stratifieurs seront
répartis entre ces deux postes les deux postes fonctionneront en parallèle sur le même
bateau. Enfin, si on a trois postes, ils auront les numéros 2,3,4 ; les stratifieurs y seront
répartis ; ils construiront chacun l'une des trois parties d'un même bateau.
o - démoulage : poste 5, 6 (qualification démouleur). On peut utiliser qu'un seul poste
(numéro 5) ou deux (numéros 5 et 6).
o - montage : postes 7, 8, 9, 10, 11, 12 : (qualification chef monteur, monteur, menuisier).
Contrairement à la stratification, chaque poste s'occupera d'un bateau exclusivement (deux
postes ne pourront pas travailler sur le même bateau)

 Il faut occuper au minimum le poste découpe, un poste stratification, un poste démoulage et un


poste montage pour que l'usine puisse fonctionner.
 Afin d'assurer un rendement normal, il faut un agent d'encadrement (qualification chef monteur,
chef stratifieur) pour 7 personnes.
 Attention : si un poste (par exemple découpe ou démoulage) n'est pas saturé, le personnel ne
pourra pas être affecté autre part.
2.2) le personnel mensuel

Pour chaque personne embauchée, on indiquera sa qualification et son salaire brut mensuel.

Qualifications :
1. Directeur
2. Directeur commercial
3. Directeur technique
4. Directeur financier
5. Directeur recherche et développement
6. Chef des ventes
7. Directeur planning ordonnancement
8. Directeur des achats
9. Personnel d'entretien
10. Magasinier
11. Vendeur
12. Secrétaire
13. Employé administratif/comptable
14. Contremaître

Les statistiques indiquent que sur 4 personnes travaillant dans l'industrie nautique, 3 sont à la production
et 1 à l'administration. Pour éviter des incidents, il est conseillé de suivre cette proportion.

2.3) Le salaire moyen

Pour le temps de travail du personnel horaire, on prendra la base de 160h par mois.

3) Le couple produit-marché

1. Nombre de modèles (il s'agit des différentes versions du bateau, 3 au maximum)


2. Prix de vente TTC. Si on a plusieurs modèles, le moins cher aura le numéro 1 et ainsi de suite.
3. Pourcentage de vente espéré de chaque modèle
4. Type de bateau (parmi les 4 types imposés)
5. Longueur
6. Rémunération de l'architecte
7. Pourcentage du prix de vente donné aux distributeurs
8. Modes de paiement direct, probabilités associées
9. Modes de paiement indirect, probabilités associées
11. Relation clientèle et Qualité du service après-vente (déclaratif certes mais qui aura des conséquences
sur le carnet de commandes)

En fonction de ces paramètres, l'ordinateur sortira la matrice fournisseurs. Il y a 8 produits différents et 4


fournisseurs par produits. La matrice aura donc 32 lignes. Pour chaque ligne on a le numéro de fournisseur,
le numéro de produit, la quantité minimale de commande (si on commande moins, le fournisseur livrera
automatiquement cette quantité), le prix unitaire TTC (ce qui sera facturé), délai de livraison à partir de la
commande, en mois, le délai de paiement à partir de la livraison, en mois.

Fournisseurs :
 Premier fournisseur : l'ordinateur y fait appel en cas de rupture de stock.
 Deuxième fournisseur : prix inférieur au prix moyen du marché mais quantité à commander
importante, délai de livraison important, délai de paiement nul.
 Troisième fournisseur : prix moyen du marché, délai de livraison 1 mois, délai de paiement : 2 mois.
 Quatrième fournisseur : prix nettement inférieur au prix moyen du marché, délai de livraison de 1
mois, délai de paiement d'un mois, mais parfois, ce fournisseur ne respecte pas ses engagements
de livraison.

Les quantités minimums de commandes varieront en fonction du nombre de modèles fabriqués.

Produits :
1 : résine
2 : tissu
3 : mat-voile modèle 1
4 : accastillage (+moteur pour les fifty et habitables non transportables) modèle 1
5 : mat-voile modèle 2
6 : accastillage-moteur modèle 2
7 : mat-voile modèle 3
8 : accastillage-moteur modèle 3

Le temps de base de fabrication est également fourni par l'ordinateur :


 A la découpe : le temps est celui que mettraient 2 personnes à découper le bateau ;
 A la stratification : si 3 personnes travaillent sur le poste pour un bateau inférieur à 8 m, si 4
personnes y travaillent pour un bateau supérieur ou égal à 8 m ;
 Au démoulage-détourage : si 2 personnes travaillent sur le bateau ;
 Au montage : comme pour la stratification.

Egalement sera donnée par l'ordinateur la consommation de résine et de tissu par unité produite.

Les commandes aux fournisseurs

1. On peut passer un marché avec un fournisseur de tissu, à l'année. L'avantage est un prix table de 25 000€
TTC la tonne. L'inconvénient est la nécessité de prévoir le besoin en tissu mois par mois en fonction des
aléas de la production.
2. Commandes de matières premières. Il faut faire attention aux délais de paiements et aux délais de
livraison.
3. L'ordinateur indique alors les livraisons à recevoir en janvier et la période au cours de laquelle les
livraisons auront lieu (voir le dossier fabrication pour des compléments d'information).Sera également
indiqué ce qui reste à recevoir comme matière première. Le coût moyen pondéré (HT) des matières
premières au mois de janvier sera calculé automatiquement. Il convient de surveiller attentivement
l'évolution mensuelle des coûts moyens pondérés ; ce sont les indicateurs de la gestion des stocks. S'ils
augmentent, le pris de revient augmente d'autant. Il faut donc suivre de près les commandes. Très
important : vos premières commandes seront passées en décembre mais seront livrées courant janvier. Il
s'ensuivra donc obligatoirement quelques ruptures de stocks au mois de janvier qui augmenteront les coûts
moyens pondérés. Il faudra gérer les stocks de manière que ces ruptures (de démarrage) soient les seules
de l'exercice. Par ailleurs, le logiciel génère aléatoirement des retards de livraison pour les fournisseurs
dont l'identifiant est multiple de 4 (voir exemple de retard de livraison - en rouge - ci-dessous), c'est à dire
ceux qui ne garantissent pas le délai de livraison.

IV - Le salon

On suppose que votre entreprise a participé à un salon du voilier de plaisance en décembre (la qualité de
votre prestation au salon sera définie par l'animateur du jeu qui enregistrera dans la base de données votre
classement par rapport aux autres entreprises un peu de concurrence !). En fait il se basera sur le dossier
de présentation de l'entreprise et sur la plaquette de promotion des produits. Lorsque cela aura été fait
vous pourrez accéder au lien qui déclenchera votre premier carnet de commandes (exemple ci-dessous) :
Et maintenant, il faut .....voguer !
Bon courage et bon vent !