Vous êtes sur la page 1sur 85

s

Eurocode 6
Maçonnerie
I d e
A B c o
F uro 11
CALCUL DE LA MACONNERIE SOUMISE A DES

E
EFFORTS NORMAUX
2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
ir.arch. B. MARYNISSEN 16 juin 2010
EUROCODE 6

e s
I
NBN EN 1996-1-1(-ANB) : Eurocode 6 – Calcul des ouvrages en

B d
maçonnerie – Partie 1-1 : Règles communes pour ouvrages en

o
c
maçonnerie armée et non armée

A
F uro 11
NBN EN 1996-1-2 (-ANB) : Eurocode 6 - Calcul des ouvrages en
maçonnerie Partie 1-2 : Règles générales - Calcul du comportement

E 0
au feu

e - 2
NBN EN 1996-2 (-ANB) : Eurocode 6 - Calcul des ouvrages en

l 0
maçonnerie - Partie 2: Conception, choix des matériaux et mise en

c 1
oeuvre des maçonneries

y 0
C 2
NBN EN 1996-3 (-ANB) : Eurocode 6 - Calcul des ouvrages en
maçonnerie - Partie 3: Méthodes de calcul simplifiées pour les
ouvrages en maçonnerie non armée
NBN EN 1996-1-1(-ANB) : règles générales

e s
1. Généralités

B I o d
2. Base du calcul : les états-limites
3. Matériaux
4. Durabilité A
F uro 11 c
0
5. Analyse structurale

E
6. Etat-limite ultime

e - 2
l 0
7. Etat-limite de service

yc
9. Exécution
01
8. Dispositions de détails

C 2
Annexes A – J
NBN EN 1996-3 (-ANB) : règles simplifiées

e s
1. Généralités
2. Base du calcul
B I o d
3. Matériaux
A
F uro 11 c
4. Méthodes de calcul simplifiées

0
Annexes A – D

e E - 2
c l 1 0
y
C 2 0
ETAT-LIMITE ULTIME : méthode semi-probabiliste

e s
NBN EN 1990-ANB :

B
- méthode : Ed ≤ Rd I o d
A
F uro 11 c
- combinaisons d’actions : γG , γQ ,ψi

0
NBN EN 1991-1-1 (+ANB), ...
- actions

e E - 2
c l 1
NBN EN 1996-1-1-ANB
0
y
- matériaux
- γM
C 2 0
ETAT-LIMITE ULTIME : méthode semi-probabiliste

e s
I d
NBN EN 1996-1-1 : Article 7.2.(2)

B o
A
F uro 11
Maçonnerie non armée :
c
0
- pas de vérification de fissuration ou de déformation

E 2
nécessaire (ELS) une fois satisfait l’état-limite ultime

e -
l 0
(ELU)

yc 01
- note : possibilité d’une certaine fissuration

C 2
PROPRIETES DES MATERIAUX

e s
I d
fk = function de ( fb , fm )

A B c o
F uro 11
fk = résistance à la compression de la maçonnerie

E 2 0
fb = résistance à la compression d’un élément de

l e
maçonnerie

0 -
yc 01
fm = résistance à la compression du mortier

C 2
1. essais de compression : NBN EN 1052-1
2. formules: NBN EN 1996-1-1
s
fb = résistance moyenne normalisée à la

e
compression d’un élément de maçonnerie

B I o d
A
F uro 11 c
Norme d’essai : NBN EN 772-1

E
1. résistance moyenne
2 0
l e 0 -
2. échantillons sec à l’air ( δc )

c 1
3. 100 mm x 100 mm ( δ )

y 0
C 2
Facteur de forme δ(NBN EN 772-1:2000)
(tableau 3.9 NBN EN 1996-1-1-ANB)

e s
hauteur

B I o d
Plus petite dimension horizontale

c
(mm) (mm)

A
F uro 11
50 100 150 200 ≥ 250

0
40 0,80 0,70 - - -
50 0,85

e E - 2
0,75 0,70 - -

c l 0
65 0,95 0,85 0,75 0,70 0,65
100

y
1,15

01 1,00 0,90 0,80 0,75


150
200
≥ 250
C 21,30
1,45
1,55
1,20
1,35
1,45
1,10
1,25
1,35
1,00
1,15
1,25
0,95
1,10
1,15
Terre cuite

s
fb = fmean . δ . δc

I d e
B o
fmean résistance moyenne à la compression

A c
δ facteur de forme ( tableau 3.9-ANB)

F uro 11
δc = 1 (échantillons sec à l’air)

E 2 0
l e -
Silico-calcaire

c 1 0
y 0
fb = fmean . δ . δc

δ
C 2
fmean résistance moyenne à la compression
facteur de forme ( tableau 3.9-ANB)
δc = 0,8 (séchage au four)
Eléments en béton et en béton cellulaire

s
fb = 1,18 . fc . δ . δc

I d
fb = fmean . δ . δc e
A B c o
fc
F uro 11
résistance caractéristique à la compression

0
résistance moyenne à la compression

E
fmean
δ

l e - 2
facteur de forme ( tableau 3.9-ANB)

0
δc = 1 (échantillons sec à l’air)

yc 01
C 2
fm = résistance à la compression du mortier

e s
catégorie

B I d
fm (N / mm²)

o
catégorie

c
conforme résistance moyenne à conforme
NBN EN 998-2
A
F uro 11
la compression NBN B14-001

0
M20 20 M1

M12

e E - 212 M2

c l 1 0
y 0
M8 8 M3

C 2
M5 5 M4

M2,5 2,5 M5
fk = résistance caractéristique à la compression

s
de la maçonnerie

I d e
f = K .A(f B
) . (fc)o
F uro 11
 
k b m

E 2 0
l e 0 -
yc 0 1
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
TERRE CUITE, Groupe 2 et 3

e s
I
.B (f o d
fk = K
c ) . (fm)

A
F uro 11
b

E 2 0
l e 0 -
yc 0 1
C 2
CONDITIONS

e s
B I
mortier d’usage courant :

o d
épaisseur du joint : 6 à 15 mm

A
F uro 11
fb < 75 N/mm²
c
fm ≤ 20 N/mm² en fm ≤ 2 . fb

mortier colle
E 2 0
l e 0 -
épaisseur du joint : 0,5 à 3 mm

c 1
fb < 50 N/mm²

y 0
C 2
aucun joint de mortier parallèle à la face de parement
du mur sur tout ou partie de la longueur de ce dernier,
sinon : 0,8 x K
COEFFICIENT PARTIEL DE MATERIAU γM

Comparaison avec le béton :

e s
B I o d
- précision formule fk = K . (fb) . (fm) ???
- fragile
A
F uro 11
- dispersion : c
0
- interaction entre élément de maçonnerie / mortier

E 2
- géometrie de la maçonnerie

e -
l
- qualité de l’exécution

c 1 0
- protection apportée à la maçonnerie fraîche


y
- ...

C 2 0
γM fonction de ( contrôle à la production de
matériaux, contrôle à l’exécution au
chantier)
COEFFICIENT PARTIEL DE MATERIAU γM

e s
I
Eléments de maçonnerie de catégorie I avec

B o d
certification produit supplémentaire:

A
F uro 11 c
« Eléments de maçonnerie de catégorie I disposant

0
d'un certificat de conformité délivré par une institution

E 2
indépendante conformément au Guide ISO 67 –

l e -
Système 5, complété par des essais de résistance à la

0
c 1
compression (selon la NBN EN 772-1) réalisés dans

y 0
un laboratoire extérieur accrédité. »

C 2
= Elément Benor
COEFFICIENT PARTIEL DE MATERIAU γM

e s
I
Eléments de maçonnerie de catégorie I sans

B o d
certification produit supplémentaire:

A
F uro 11 c
« Eléments de maçonnerie de catégorie I ne

0
disposant pas d'une certification de produit telle que

E 2
définie ci-dessus. »

l e 0 -
yc
= CE (AoC 2+)
01
C 2
COEFFICIENT PARTIEL DE MATERIAU γM

e s
I
Eléments de maçonnerie de catégorie II :

B o d
= CE (AoC 4)
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
COEFFICIENT PARTIEL DE MATERIAU γM

e s
B I o d
Classe d’exécution N (normale) :

A
F uro 11 c
« L'exécution se déroule sous la surveillance continue

0
du personnel qualifié et expérimenté de l'entreprise

E 2
exécutant les travaux et est l'objet d'une surveillance

e -
l
normale par l'auteur de projet. »

c 1 0
y
C 2 0
COEFFICIENT PARTIEL DE MATERIAU γM

e s
B I o d
Classe d’exécution S (spéciale) :

A
F uro 11 c
« L'exécution se déroule sous la surveillance continue

0
du personnel qualifié et expérimenté de l'entreprise

E 2
exécutant les travaux . La surveillance normale est

e -
l 0
étendue à un contrôle régulier et fréquent par du

c 1
personnel qualifié indépendant de l'entreprise qui

y 0
exécute les travaux. »

C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
METHODE GENERALE : VERIFICATION EFFORT NORMAL

e s
I
NEd ≤ NRd
B o d
NEd
A
F uro 11 c
= valeur de calcul de l’effort normal appliqué

E 2 0
NRd
l e 0 -
c
= valeur de calcul de la résistance à l’effort normal

y 0 1
C 2 Φ. t . f
N =Rd d
METHODE GENERALE : VERIFICATION EFFORT NORMAL

e s
B I o d
A
F uro 11 c
au sommet ou en pied de mur

E 2 0
l e 0 - à mi-hauteur du mur

yc 01
C 2
Φi : ECRASEMENT LOCALE

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
CALCUL EXCENTRICITE

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
COEFFICIENT de REDUCTION

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
lorsque ei > 0,45 . t

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11
action du vent : c M1 = w . h² / 12

E
gradient thermique :
2 0
M2 = E . I . ε / t

l e 0 -
yc 01
C 2ehe = ( M1 + M2 ) / Nid
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2hef : hauteur effective d’un mur
cfr. art 5.5.1.1.(3)
Murs appuyés le long de deux côtés
(en tête et au pied)

s
ρ2 = 0,75

I d
1. Le mur est lié en tête et au pied à : e
B c o
- un plancher ou une toiture en béton armé portant

A
F uro 11
dans les deux sens au même niveau
- ou à un plancher en béton armé portant dans un

E 0
seul sens et ayant un appui d’au moins les 2/3 de

2
-
l’épaisseur du mur.

c l e 0
y 1
2. L’excentricité de la charge au sommet du mur n’est

0
C 2
pas supérieure à 0,25 fois l’épaisseur du mur.

Sinon : ρ2 = 1,0
Murs appuyés sur trois côtés ρ3
(en tête, au pied et contreventés sur un bord)

e s
lorsque
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc
lorsque
01
C 2
Murs appuyés sur quatre côtés ρ4
(en tête, au pied et contreventés sur deux bords)

e s
B I o d
A c
lorsque

F uro 11
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
lorsque
ρ3 ρ4

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
MUR RAIDISSEUR

e s
B I o d
c
- bien lié au mur raidi (ancrages ou maçonnés ensemble)

A
F uro 11
- longueur ≥ 1/5 x hauteur libre
- épaisseur ≥ 0,3 x épaisseur utile du mur qui doit être

E 0
raidi

2
-
- limitation aux ouvertures

c l e 0
y 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
MUR RAIDI

e s
B I o d
A c
Bord de l’ouverture à considérer comme un bord libre lorsque :

F uro 11
E
- hauteur de l’ouverture >

2 0 1/4 x hauteur libre d’étage

l e
- largeur de l’ouverture

0 - > 1/4 x longueur du mur

c
- surface de l’ouverture > 1/10 surface totale du mur

y 01
C 2
Φm : FLAMBEMENT du MUR

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
c
em : l’excentricité due aux actions

A
F uro 11
E 2 0
l e 0 -
yc 1
ek : l’excentricité due au fluage

0
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2 Légende
1 M1d (en dessous du plancher)
2 Mmd (à mi-hauteur du mur)
3 M2d (au dessus du plancher)
e s
B I o d
A
F uro 11
action du vent :
c M1 = w . h² / 8

E 2
gradient thermique :
0 M2 = E . I . ε / t

l e 0 -
yc 01
ehm = ( M1 + M2 ) / Nmd
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
hef : hauteur effective du mur

E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
s
tef = épaisseur effective

I d e
A B c o
F uro 11
E 0
t1 = épaisseur de la paroi extérieure
2
e -
t2 = épaisseur de la paroi intérieure
l 0
c
t1 ≤ t 2
y 01
C 2ktef = E1 / E2 ≤ 2
METHODE SIMPLIFIEE : VERIFICATION EFFORT

s
NORMAL

I
NEd ≤ NRd
d e
A B c o
F uro 11
NEd
0
= valeur de calcul de l’effort normal appliqué
E 2
l e 0 -
Nc = Φ1. t . f
y
C 2 0
Rd s d
appui sur le mur: > 0,4 t en > 75 mm
coefficient de fluage < 2,0

s
murs maintenus latéralement

I d e
A B c o
F uro 11
q ≤ 5 kN/m²
E 2 0
-
≤ 20 m

c l e 0
1
≤ 7,0 m

y
C 2 0 ≤ 3,2 of 4,0 m
PAROI EXTERIEUR

conditions supplémentaires

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
conclusion : lf < 5,9 m lorsque t = 0,14 m
PAROI EXTERIEUR

s
conditions supplémentaires

I de
A B c o
F uro 11
et
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
supposons :

qEwd = 1 kN/m²

e s
I d
t = 0,14 m

B o
h = 3m

A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
Φs : NBN EN 1996-3

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
Φs : NBN EN 1996-3

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
2
C 2
4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24 26
Φs : NBN EN 1996-3-ANB

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
Φs : NBN EN 1996-3-ANB

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
ATTENTION

e s
B I o d
8.6.3 Saignées horizontales et inclinées

c
(1) NOTE : Les valeurs recommandées de tch,h sont

A
F uro 11
égales à 0 mm.

E 2 0
l e 0 -
c 1
PAS DE SAIGNEES HORIZONTALES ou
y 0
C 2
INCLINEES SANS CALCUL JUSTIFICATIF
EXEMPLE DE CALCUL

e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2 (Coupe A2)
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2
e s
B I o d
A
F ?uro 11 c
E 2 0
l e 0 -
yc 01
C 2

Vous aimerez peut-être aussi