Vous êtes sur la page 1sur 2

Détermination de primitives de la forme x  cos p x  sin q x où p et q sont deux entiers naturels

I. Quand l’un des deux exposants est impair

1°) Exemple 1

f : x  cos5 x

Méthode : On effectue la réécriture suivante de f  x  consistant à isoler un cos x .

f  x   cos x  cos 4 x
f  x   cos x   cos 2 x 
2

f  x   cos x  1  sin 2 x 
2

f  x   cos x  1  sin 4 x  2 sin 2 x 


2
(développement par identité remarquable)
f  x   cos x  2sin 2 x cos x  cos x sin 4 x

On utilise la forme u ' u n .

Une primitive de f est la fonction F définie sur R par F  x   sin x  2


sin 3 x sin 5 x
 .
3 5

On ne peut pas aller plus loin.

2°) Exemple 2 :

g : x  sin 2 x cos3 x

g  x   sin 2 x  cos x  cos 2 x


g  x   sin 2 x  cos x  1  sin 2 x 
g  x   cos x   sin 4 x  sin 4 x 
g  x   cos x sin 2 x  cos x sin 4 x

Une primitive de g est la fonction G définie sur R par G  x  


sin 3 x sin 5 x
 .
3 5

II. Quand les deux exposants sont pairs

Exemple : f : x  cos 4 x

Méthode : réécriture de f  x  (linéarisation de f  x  )


On exprime cos 4 x sans puissances. Pour cela, on utilise les nombres complexes.
Rappel : Formules d’Euler

eix  e  ix
cos x 
2

eix  e  ix
sin x 
2

On peut donc écrire

 eix  e ix 
cos x  
4


 
4

  eix  e ix 
1 4
cos 4 x 
16

On utilise la formule du binôme de Newton (ou le triangle de Pascal).

e  e ix    eix   4  eix   e  ix  6  eix    e ix   4  e ix   eix   e ix 


ix 4 4 3 2 2 3 4

Donc :

1  ix 4
cos 4 x    e   4  eix   e ix  6  eix    e ix   4  e ix   eix   e ix  
16  
3 2 2 3 4

On rassemble les termes d’exponentielles faisaient intervenir le même exposant de signe opposé pour appliquer
la formule d’Euler.

cos 4 x cos 2 x 3
cos 4 x   
8 2 8

Une primitive de f est la fonction F définie sur R par F  x  


cos 4 x sin 2 x 3 x
  .
32 4 8