Vous êtes sur la page 1sur 1

PRIÈRES SPÉCIFIQUES POUR VAINCRE LES MALEDICTIONS ET LES ENVOÛTEMENTS

QUI CARACTÉRISE LE PÉCHÉ DE LANGUE


Comment vaincre les malédictions et les envoûtements ? Quand on reconnaît ses péchés, qu'on s'en
repent et qu'on change d'attitude, la malédiction liée à nos fautes est conjurée. Quant aux malé-
dictions lancées contre vous et dont vous êtes victimes, sachez que Dieu le Père qui a tout pardonné
dans son fils Jésus peut apprendre à ses enfants comment vaincre la malédiction par le pardon et par
l'amour. Le chrétien ne peut plus maudire qui que ce soit. À l'exemple du Seigneur, il doit bénir ceux
qui le maudissent. Il doit donc faire les démarches de pardon dans l'Esprit et de prière de guérison
intérieure qui aboutissent à la prière pour briser les malédictions. Quant aux malédictions auto-
imposées, il faut d'abord se repentir, même s'il s'agit de péchés commis par ignorance ou dans l'in-
crédulité. Ensuite il faut rejeter, dénoncer, renoncer verbalement aux pactes qui vous lient à des
associations, des cultes impies, devant des frères et des sœurs croyants, remplis de l'Esprit Saint,
devant le Saint Sacrement, si possible. Révoquez les mauvaises paroles que vous avez prononcées pour
les annuler. Affirmez le contraire de ce que vous aviez déclaré. Enfin, détruisez par le feu ou d'une
manière appropriée tous les objets, insignes, ouvrages et accessoires reçus au moment de votre initia-
tion et de vos engagements ésotériques. Vous pouvez au préalable les asperger d'eau bénite ou
invoquer sur eux le Sang de Jésus.
Pourquoi dire 3 fois la prière contre les malédictions ? Souvent, pour rompre les liens, la prière se fait
trois fois puisque dans un esprit de révolte contre la Sainte Trinité, les agents de Satan répètent trois
fois les malédictions qu'ils prononcent. Apprenons donc à ne plus donner du pouvoir à la malédiction.

VAINCRE LES MALÉDICTIONS PAR LE SANG DE L'AGNEAU


Seigneur Jésus-Christ, sur la croix Tu T'es fait malédiction pour nous afin que moi je sois racheté de
toute malédiction et que je puisse hériter de la bénédiction du Père (Ga 3, 13). Tu es le Salut de ceux
qui se tournent vers Toi. Je peux donc recevoir de toi ma délivrance car « ceux qui invoquent le nom
du Seigneur seront sauvés ». J'invoque à présent Ton Nom Tout-Puissant et je Te demande de chasser
loin de moi, ton serviteur, toute présence diabolique. Étends sur moi Ton bras victorieux, que l'Ange
de la paix tienne éloignée de moi toute puissance ennemie. Déjoue dans ma vie les machinations des
personnes envieuses, méchantes et corruptrices. Rends vaine et neutralise toute force malfaisante
agissant par poison, mauvais œil, envoûtement malédiction, sortilège, maléfice. Esprits mauvais, si
vous me tourmentez parce que je vous ai invoqués ou qu'une porte a été ouverte dans ma vie (ou dans
la vie de x....) de quelque manière que ce soit (traumatismes aigus, états psychoaffectif, prolongés,
pratiques occultes, ésotériques, spiritisme, dépendance vis à vis de l'alcool, du tabac, de la drogue ou
du sexe, etc. Si vous me liez ou m'oppressez en raison d'une malédiction d'un envoûtement, d'un
maléfice prononcé contre moi, ou d'une consécration à une divinité-idole, à un démon ou à Satan,
quelles qu'en soient les conditions ; moi, par la grâce de mon baptême, au Nom de Jésus, je me délie
de toutes ces attaches. Je vous dénie maintenant tout droit sut moi, sur mon corps, mon âme et mon
esprit. Je me couvre du Sang de Jésus qui m'a lavé de mes péchés. Par la miséricorde de Dieu le Père,
la puissance du Sang de Jésus l'Agneau immolé, par l'onction du Saint-Esprit, l'intercession de la Vierge
Marie Immaculée, je combats toute infestation ou influence démoniaque, toute action de sorcellerie
contre-moi, tout envoûtement. Je les casse et les détruis, je les refuse et les rejette, je les annule au
Nom de Jésus ; et je coupe tout lien et toute entrave des esprits des ténèbres. Je coupe en particulier
[les liens des malédictions, des maléfices, de toute conjuration occulte, consécration ou pacte
provenant des personnes de toutes les générations, des « maris de nuit » ou des « femmes de nuit »,
du culte des jumeaux, des masques sacrés, etc. Je me délie moi-même et je délie tous ceux qui sont
placés sous mon autorité. Je m'établis maintenant dans la victoire du Christ ressuscité et dans la
bénédiction du Père Éternel. Jésus mon Sauveur m'a libéré pour toujours. Il « m'a délivré de toutes
mes angoisses ». Le Seigneur est bon pour moi. Il est mon secours. « Je compte sur Lui et ne crains plus
; je n'aurai pas peur de ce que peut me faire un homme ». Par l'Esprit de force, d'amour et de maîtrise
de soi qui habite en moi, je vis désormais dans la liberté des enfants de Dieu pour célébrer les
merveilles du « Dieu des délivrances ». AMEN !