Vous êtes sur la page 1sur 21

 Leprocessus de transm ission et de

réception d’inform ations ou d’idées sur


un sujet particulier par le biais de m ots
et/ou d’actions pour une com préhension
m utuelle
 Com m unication de m asse
 Com m unication collective

 Com m unication interpersonnelle


 Verbale
 Discussions en tête-à-tête, interv iew s, conversations
téléphoniques, réunions en groupe, discours en public
 Ecrite
 Notes, lettres, m ém orandum s, avis, tableaux m uraux,
diagram m es, déclarations, factures, com m andes
 Non-verbale (est parfois plus efficace que les
m ots)
 Mouvem ents, gestes, postures, expressions
 Sourire, attouchem ent , sourcillem ents
 Est aussi importante que le mot écrit

 Aide à façonner de bonnes relations de travail


entre collègues

 La communication en tête-à-tête a l’avantage


d’être immédiate et d’avoir un plus gros
impact

 La communication verbale en tête-à-tête ne


laisse toutefois aucune trace de ce qui a été
dit
 A lieu entre le Réseau et le monde
extérieur

 Les principales lignes de


communication sont entre le Réseau
et ses chapitres nationaux

 Les chapitres nationaux sont souvent


la liaison entre le Réseau et le
mouvement des personnes vivant
avec le VIH/SIDA dans la région
 La communication informelle au sein des
Réseaux a lieu dans des contextes mondains

 Si la communication formelle est bonne, la


communication informelle sera
probablement bonne aussi

 Une bonne communication affecte de façon


positive l’atmosphère et l’état d’esprit des
membres du Réseau

 Les obstacles à la communication, les


informations inexactes et les rumeurs seront
 Lesleaders doivent choisir la m éthode
de com m unication la plus appropriée

 Lesleaders doivent tenir com pte du


point de vue du destinataire et choisir
un langage et une m éthode de
com m unication appropriés pour
s’assurer que le m essage sera com pris
 Partage des informations
 Consultations

 Comptes rendus écrits

 Bulletins d’informations et mises à jour

 Brochures

 Accessibilité

 Réunions

 Visites sur le terrain

 Discussions en tête-à-tête
 Clarté  Préparation
 Ecoute active adéquate
 Contact visuel  Empathie

 Clarification  Feed-back

 Compréhension  Langage corporel

du sujet  Aucune
 Attitude positive suppositions
 Bonne  Mots et sons

organisation encourageants
 Simplifier le message

 Maîtriser ses émotions quand on parle

 Tenir compte des antécédents socio-


économiques et éducatifs de l’auditeur

 Etre décontracté et sûr de soi

 Ne pas parler trop lentement ou trop vite


 Eviter
d’interrom pre inutilem ent la
personne qui parle

 Nepas utiliser des expressions


inappropriées (par exem ple, rire
pendant que quelqu’un dit quelque
chose de sérieux)
 Lesm ots ont des significations
différentes dans différentes cultures

 Lessignaux non-verbaux ont des


significations différentes dans
différentes cultures
 Statut

 Niveau des connaissances


 Crédibilité

 Rapports avec les autres

 Langage corporel

 Ton

 Sexe et ethnicité
 Visites sur le terrain

 Evénem ents m ondains


 Permet le libre échange des informations
et des idées
 Facilite les discussions à bâtons rompus
 Aide à déterminer les directions à prendre
 Permet aux personnes de réaliser que
leurs contributions sont positivement
reconnues et appréciées
 Est l’âme d’un réseau et vitale pour RAP+
étant donné la complexité de
l’environnement
 Provoque souvent le mécontentement
chez les membres

 Fait
obstacle à la réalisation des
objectifs

 Donne aux personnes l’impression


d’être exclues des événements et
décisions quotidiens

 Engendre
tensions, conflits,
malentendus et idées fausses
 Assure de bons rapports avec la fam ille,
les am is et les autres

 Augm ente les chances de faire


im pression sur l’auditeur et d’être
com pris

 Encourage le respect m utuel


 Une bonne communication est importante pour
le Réseau car elle permet le libre écoulement et
le libre échange des informations, des idées, des
discussions et des directions

 La communication n’a lieu que s’il y a un


transmetteur et un receveur de message

 Le transmetteur doit être clair en ce qui


concerne le message qu’il transmet, la raison de
sa transmission et les destinataires visés
 Des comptes rendus précis sont des outils de
communication utiles pour les responsables

 La communication peut être verbale, écrite


ou non-verbale. Le choix de la méthode la
plus appropriée facilite la communication

 Une communication mauvaise et inappropriée


sert à réduire la cohésion et le but des
membres de l ’équipe
 Entraîne de fausses idées, des malentendus et des
rumeurs
 Unebonne com m unication est essentielle à l
santé d’une organisation

 Une bonne écoute est une partie im portante


la com m unication. Elle com m ence par le resp
de l’orateur. On devrait encourager tous les
m em bres d’un Réseau à devenir de bons
auditeurs