Vous êtes sur la page 1sur 4

Résumé :

L’usure abrasive à trois corps diminue l’efficacité des équipements. Elle


augmente également avec la diminution de la dureté du matériau et selon la
taille des grains jusqu’à ce que cette dernière atteigne une valeur critique ou la
taille de grain n’a plus d’effet sur le phénomène de l’usure. Dans l’article un
modèle théorique a été mis en place pour identifier le ‘ploughing’ type d’usure
.cette étude théorique semblant insuffisante pour déterminer tous les
explications pour ce phénomène une étude expérimentale a eu lieu sur
différents échantillons.

Le modèle Théorique :

Pour prévoir les modes de l’usure Kato a introduit un paramètre ‘Dp’ degré de
pénétration après la détermination des du poids appliquée sur une seule
particule.

Le modèle expérimentale :
Nous avons utilisé un appareil à sable sec ou une roue en caoutchouc est
utilisée.

Matériel :
- Roue en caoutchouc D = 177,8 mm / Largeur = 12,7 mm

- Echantillons rectangulaires L= 76,2 / l=25,4 mm/e=7mm

- Sables de silice : 212-425 μm

Déroulement de l’expérience :
La roue est en rotation contre le spécimen rectangulaire, plat et fixe
Avec la surface d'essai. Des particules de sable de silice broyées ont
été introduites entre la roue et l’échantillon à la vitesse de 100 g /
min. Les tests ont été effectués jusqu'à ce que les échantillons dans
chaque cas atteignent une perte d’usure constante. Le taux
d'usure des échantillons a été mesuré à partir d'une mesure de perte
de poids. Les spécimens ont été nettoyés avec l’acétone et séché à
l’air soufflé avant et après les tests. Deux charges sont appliquées :
53,22 N et 102,46 N pour chaque échantillon.
*Les analyses de tamisage sur 100 g de sable ont montré l’apparition de
nouvelles tailles de sables après l’apparition de l’usure

*cet appareil mesure le taux d’usure à partir des mesures des pertes de volume
des échantillons (

Fonte, acier EN 31 et céramiques) comme le montre le tableau suivant :

Analyse des Résultats :


Selon le type de matériau constituant les échantillons les pertes de volume
sont différentes et cela est expliqué par l’intervention de deux paramètres
principaux La dureté Hv et la charge N. Les photos d’un microscope à balayage
électronique nous a aidé a bien identifier le ‘’ ploughing’’ and ‘’cutting’’modes
d’usure pour les trois échantillons :

- Céramiques : pas d’usure

- EN31 : signes du ploughing

- Fonte : Signes du ploughing et du cutting

Ce qui explique pourquoi cette dernière a eu la plus grande quantité de perte


en volume .

Conclusion :
D’ après ce qui précède on constate que plus la pièce est soumis à une charge
grande et moins elle dure plus le matériau est sujette au phénomène de l’usure
abrasive.