Vous êtes sur la page 1sur 4

MASTER 1 – DIDACTIQUE DU FLE

F 112
TD No 01
RAPPELS DE CONCEPTS
I

I.1. DÉLIMITATION DU CHAMP DE LA DIDACTIQUE


a). Pourquoi dans les autres domaines, filières et spécialités universitaires, il
n'y a pas de branches "didactiques", comme c'est le cas pour les langues
étrangères?
b). Quelles raisons font que la Didactique du Français Langue Étrangère
(DFLE) et la Didactique du Français Langue Seconde (DFLS) ne peut est être
une branche secondaire de la Didactique du Français Langue Maternelle
(DFLM)?
c). Sans nul doute, la linguistique est l'une des sources essentielles pour le
travail du didacticien des langues. Examinons la définition que lui donne le
Littré datant du dix-neuvième siècle:
« Étude des langues considérées dans leurs principes, dans leurs
rapports et en tant qu'un produit involontaire de l'instinct humain. »
En se basant sur cette définition, dites comment une telle conception de la
linguistique pourrait imprimer le caractère interdisciplinaire à la Didactique
des Langues, tout en soulignant les insuffisances de ladite définition.

I.2. LA TRANSPOSITION DIDACTIQUE


Bernard Schneuwly note: «La critique sans doute la plus répandue du
concept de transposition didactique tel qu'il a été introduit et discuté
par Y. Chevallard s'attaque à ce qui est annoncé dans le sous-titre de
l'ouvrage de référence: Du savoir savant au savoir enseigné.
Comment peut-on parler de savoirs savants comme référence, dit-on
couramment, pour des disciplines comme le français qui visent
essentiellement des savoir-faire (…)? (…) Le concept de transposition
ne perd-il pas toute pertinence dans un tel contexte de recherche (…)?»

Clarifiez la problématique exprimée ci-dessus, et proposez des solutions pour


la résoudre.

I.3. DIDACTIQUE & PÉDAGOGIE


a). Develay résume la distinction entre didactique et pédagogie ainsi:
« Certes pédagogie et didactique s'intéressent toutes les deux aux
processus d'acquisition (en se centrant sur l'élève) et de la
transmission (en se centrant sur l'enseignement) des connaissances.
Mais la didactique fait l'hypothèse que la spécificité des contenus est
déterminante dans l'appropriation des connaissances. Tandis que la
pédagogie porte son attention sur les relations entre l'enseignement et
l'élève et entre les élèves eux-mêmes.»
Expliquez ce point de vue.
Ce point de vue est-il suffisant en matière de distinction entre pédagogie et
didactique?

b). Quels sont les avantages du triangle didactique par rapport au triangle
pédagogique (celui de Jean Houssaye notamment)?
MASTER 1 – DIDACTIQUE DU FLE
F 112
TD No 02
RAPPELS DE CONCEPTS
II

II.1. POURQUOI LA MÉTHODE?


a). La légitimité et l'utilité du concept de la méthode s'explique à travers deux
questionnements qui l'invoquent, à savoir:
- Qu'est-ce que pourraient les enseignants enseigner et les apprenants
apprendre?
- Comment pourraient les apprenants apprendre la langue seconde
(étrangère) et les enseignants l'enseigner?
Expliquez, sous la forme d'une petite dissertation, comment ces deux
questionnements contribuent à ladite légitimité?
b). Application 1 – Adressez le questionnaire suivant à un ou plusieurs
enseignants de français, tous paliers confondus, et dressez vos conclusions.

Ce questionnaire vise à réfléchir sur l'expérience de l'enseignant de français:


 Qu'est-ce que les apprenants ont besoin de savoir à propos de la langue dans votre classe? Pourquoi?
 Qu'est-ce que les apprenants ont besoin de savoir comment faire avec la langue seconde? Pourquoi?
 Est-ce qu'une forme de la langue est priorisée par rapport à une autre? Si c'est le cas, pourquoi?
 A quel degré les apprenants analysent les règles grammaticales et à quel degré pratiquent-ils les
habiletés langagières?
 Quels genres d'activités et de tâches pensez-vous qu'elles sont efficaces et utiles? Dites comment?

c). Application 2 – Adressez le questionnaire suivant à un ou plusieurs


enseignants de français, tous paliers confondus, et dressez vos conclusions.

Ce questionnaire vise à réfléchir sur la différence entre l'acquisition de la L1 et l'apprentissage de la L2:


 De quelles manières pensez-vous que l'acquisition de la L1 et l'apprentissage de la L2 pourraient être
différentes?
 De quelles manières pourraient-elles être similaires?
N.B. Vous pourriez vouloir penser de contextes et groupes d'apprenants spécifiques de la L2, par exemple,
l'apprentissage dans une classe ou de manière informelle, et les différences entre enfants, jeunes et
apprenants adultes de L2.

II.2. QU'EST-CE QUE LA MÉTHODOLOGIE (MÉTHODE)?


a). Listez le plus possible de méthodologies que vous connaissez.

b). Quelles sont les circonstances géopolitiques de l'émergence de la


méthodologie directe? Quelles sont les caractéristiques de cette méthodologie?

II.3. MODÈLE D'ANALYSE DE MÉTHODOLOGIES ?


Appliquez le modèle choisi dans le cours pour analyser la méthodologie SGAV.
MASTER 1 – DIDACTIQUE DU FLE
F 112
TD No 03
FAMILLES DE PENSÉE DES RECHERCHES EN DFLE
I

LA FAMILLE DÉTERMINISTE ET ENVIRONNEMENTALISTE

III.1. Examinez la définition de l'apprentissage suivante:


«L'apprentissage est un changement durable du comportement,
ou de la capacité de se comporter d'une manière donnée, qui
résulte de la pratique ou d'autres formes d'expérience.»
Tirez de cette définition un principe ou base justifiant l'une des
caractéristiques de la famille déterministe et environnementaliste.

III.2. Entre la vision de la famille déterministe/environnementaliste et


celle du béhaviourisme ancien, quelle est la plus enclin à considérer un
rôle consistant au contexte linguistique et situationnel?

III.3. Quelle est la rectification faite par la vision innéiste au sujet du


rôle de l'environnement dans l'apprentissage du langage?

III.4. Les chercheurs ont critiqué les fondements suivants du


behaviourisme:
 Commettre des erreurs et prendre des risques doivent être réduits à
leur minimums occurrences.

 Le behaviourisme réduit les questions relatives aux processus


d'apprentissage à une simple question de conditionnement.

 S'intéresser aux réponses correctes pour les renforcer en dépit des


réponses fausses qui, elles, doivent être supprimées.

 L'apprentissage est de nature réceptive.

 La motivation est accrue par des récompenses qui émane de


l'environnement (enseignants, parents, etc.).

- Explicitez les griefs exprimés ci-dessus.


- Quelles solutions sont proposées pour améliorer la vision behaviouriste dans
le cadre de la famille déterministe/environnementaliste?
MASTER 1 – DIDACTIQUE DU FLE
F 112
TD No 04
FAMILLES DE PENSÉE DES RECHERCHES EN DFLE
II

LA FAMILLE COGNITIVISTE/GÉNÉTIQUE

CONSTRUCTIVISME

IV.1. Selon Jean Piaget, nous faisons des connexions avec nos environnements
physique et social à travers un processus fondamentalement interactif qui
implique deux actes principaux: l'assimilation et l'accommodation.

Explicitez ces deux actes.

IV.2. La théorie piagétienne a été critiquée par différents chercheurs.


Voici quelques notions qui ont été sous les feux des attaques:

 La notion de l'enfant en tant que faiseur de sens actif.


 Le rôle de la langue dans les étapes du développement de l'enfant.
 Le rôle de l'enseignant dans la vision de l'apprenant comme acteur actif.

IV.3. Expliquez l'affirmation suivante:

« Pour Vygotsky, la pensée est la parole intériorisée, et la parole


émerge de l'interaction sociale.»

IV.4. Citez les principales différences cruciales entre la théorie


piagétienne et celle de Vygotsky.