Vous êtes sur la page 1sur 4

LP03. Composition en fréquence filtrage de signaux périodiques.

Applications. (MP).

Plan.

Introduction. Introduction.

1. Généralités sur les filtres. L’analyse des systèmes (électrique, mécaniques, acoustiques,
…) peut s’effectuer à la fois dans le domaine temporelle et dans le
1.1. Définitions. domaine fréquentielle.
L’intérêt du domaine fréquentielle est particulièrement observer
1.2. Exemples. lorsqu’on considère des systèmes linéaire invariant dans le temps.. On
sait qu’un tel système est décrit par l’équation différentielle linéaire à
coefficients constants de la forme.
2. Action d’un filtre.
n
d js n
d ke
2.1. Rappels de la DSF. ∑D
j =0
j
dt j
= ∑N
k =0
j
dt k
2.2. Spectre.
2.3. TDH. 1. Généralités sur les filtres.
2.4. Action d’un filtre. 1.1. Définitions.

3. Expérience. ► Fonction de transfert.

En régime harmonique et on utilisant la notation complexe.

e(t ) = R ⎡E e jωt ⎤ Et s(t ) = R ⎡S e jωt ⎤


⎣ ⎦ ⎣ ⎦
Conclusion.
La fonction de transfert notée H ( jω ) est définit par :
S N 0 + N 1 j ω + ... + N m ( jω )
m

H ( jω ) = =
D0 + D1 j ω + ... + Dn ( j ω )
n
E

► Gain.

C’est le module la fonction de transfert, et en décibel il s’écrit sous la


forme.
GdB = 20 Log ( H )
Références.
- Méthodixe-Physique2 (P 267)
► Fréquence de coupure ωC .
- Duffait (P137).
- Cours de physique SPE (P20).
Elle est définit de telle sorte que :
1
GdB (ω = ωc ) = − 3 dB ⇒ H (ω = ωc ) =
2
► Le déphasage. On pose x = ω / ωC , on aura :

1
H (ω ) =
Elle est donnée par la relation : 1+ jx
Φ = Arg ( H )
► Gain.
Remarque ⎛ 1 ⎞
GdB = 20 Log ⎜ ⎟
⎝ 1+x ⎠
2

Pour l’étude des différentes filtres, le gain et la phase


► La phase.
doivent être tracer pour les cas limites.
⎛ 1 ⎞
Φ = Arg ⎜ ⎟ = −Arctan ( x )
⎝ 1 + jx ⎠

► Filtre.
► Vérification du filtre passe –bas.

Lorsque la fonction de transfert n’est pas constante, les


différentes composantes spectrales d’un signal sont, amplifier, ω  ωC ⇒ x  1 ⇒ H → 0
atténuées et/ou déphasées différemment : Le système favorise ω  ωC ⇒ x  1 ⇒ H → 1
certains composantes au détriment des autres, on parle alors du
Ce filtre laisse passer des basses fréquences.
filtre.

► Diagramme de BODE.
► Diagramme de BODE.

C’est la représentation du gain en fonction soit de — Pour le gain.


x = ω / ωC soit Log(x) selon la simplification, et ceci pour les
GdB
cas limites.

0
1.2. Exemples.
−3dB

Soit le filtre RC passe bas passif de premier ordre


suivant :
−20dB / décade
e R s

► Fonction de transfert.
1 x
1
H (ω ) =
1 + jRC ω
— Pour la phase.

Φ
► Fréquence de coupure. 1 x
1 1
H (ωC ) = ⇒ ωC = 0
2 RC
π

4

π

2
2. Action d’un filtre. 2.2. Spectre.

2.1. Rappels de la DSF. Le spectre de Fourier d’un signal f(t) est la


représentation de cn en fonction nω .
Toutes fonction f(t) périodique, de période
T0 (ω0 ) , est développable en série de Fourier, telle
que.
2.3. TDH .

► Forme réelle. Elle est définit par :



∑c
n 〉1
2
n

TDH =
f (t ) = a 0 + ∑a
n =1
n cos(nω0t ) + bn sin(nω0t ) c1
Avec :
T Sa signification physique sera claire en calculons le TDH d’une cosinus
1
a0 =
T ∫ f (t ) dt
0
c’est zéro.

Et :
T Remarque.
2
an =
T ∫ f (t ) cos(nω t )dt
0
0

Aussi : ► Le DSF d’un signal carrée symétrique d’amplitude E

2
T est.
bn = ∫ f (t ) sin(nω0t )dt 4E ∞
sin(( 2p + 1) ω0t )
T 0 f (t ) = ∑
π p =0 ( 2 p + 1)
► Forme canonique.
— Le spectre.

f (t ) = a 0 + ∑d n cos(nω0t + Φn )
n =1 cn (nω )
Avec.
⎧ ⎛b ⎞
⎪ Arctan ⎜ n ⎟ 4E
⎪ ⎝ an ⎠ π
dn = a + b 2
n
2
n et Φn = ⎨
⎪ ⎛ bn ⎞
⎪ -Arctan ⎜ a ⎟ si an 〈 0
⎩ ⎝ n⎠
4E

► Forme complexe.
4E

On pose.
an − jbn
cn =
2 nω
T 0 ω 3ω 5ω 7ω
1
= ∫ f (t ) e − jnω0t dt
T 0
Donc :
+∞ — Le TDH
f (t ) = ∑ cn e − jnωt
−∞
2 2
⎛ 1 ⎞ + ⎛ 1 ⎞ + ⎛ 1 ⎞ + ...
2

⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟
Avec : ⎝3⎠ ⎝5⎠ ⎝7⎠
TDH =  0, 53
1
c0 = a 0
► Le DSF d’un signal triangulaire symétrique d’amplitude E ⎧ e (t ) = 2 cos(100t + π )
est. ⎪ 1 6
⎨ π
⎪e2 (t ) = 2 cos(10000t + )
⎩ 6
8E ∞
cos(( 2p + 1) ω0t )
f (t ) = −
π 2 ∑
p =0 ( 2p + 1)2
Donnons un ordre de grandeurs pour le circuit.

1
Celui-ci a pour amplitude décroissant en .
( + 1)2
2 p R = 104 Ω, C = 100nF ⇒ ωC = 103 rad ⋅ s −1
D’où le spectre (grossier) suivant :
Donc.

cn (nω )
⎧ s (t ) = 1, 99 cos(100t + π − 0,1) ω
pour ω = C
⎪ 1 6 10
⎨ π
⎪s2 (t ) = 0,199 cos(10000t + − 1, 47) pour ω = 10ωC
⎩ 6

Remarque

On constate que les signaux de pulsation


supérieure à la pulsation de coupure sont atténuée et
déphasées, alors que ceux pour lesquels les pulsation
nω inférieurs à la pulsation de coupure ils sont conservés.
0 ω 9ω 25ω 49ω

3. Expériences.
2.4. Action d’un filtre.

Les diagrammes de BODE permettent de 3.1. Première expérience.

remonter au signale de sortie connaissant celui de


l’entrée, en effet. On peut faire, voire au jury, la DSF par
synchronie des signale étudier théoriquement et essayer
GdB GdB de calculer le TDH.
GdB = 20 Log ( H ) ⇒ H = 10 20
⇒ Sl = E
l 10 20

3.2. Deuxième expérience.


Et, donc :

( )
GdB
l 10
s(t ) = E 20
cos ωt + Φe + Φ(ω ) Et faire l’expérience mettant en évidence la
réponse d’un RC passe-bas sur les deux signaux étudier
théoriquement dans la dernière partie.
Exemple
Voyons voire la réponse d’un RC passe bas
sur les deux signaux sinusoïdaux suivants.