Vous êtes sur la page 1sur 32

China National Logging Corporation

STATUTS
Janvier 2018
Table des matières
Chapitre 1 Principes généraux 1
Chapitre 2 Raison sociale et siège social 2
Chapitre 3 Champ d’activité et mode d'exploitation 2
Chapitre 4 Capital social enregistré, liste des actionnaires et leur participation 3 Chapitre 5
Organigramme, mode d’organisation, fonctions et pouvoirs, et règles de procédure 4
Chapitre 6 Système d'emploi et organisation syndicale 9
Chapitre 7 Finance, comptabilité et répartition des bénéfices 10
Chapitre 8 Fusion, division, dissolution et liquidation 12
Chapitre 9 Dispositions complémentaires 13
Chapitre 1 Principes généraux
Article 1 Les présents Statuts sont établis, conformément à la Loi sur les sociétés de la République
populaire de Chine (désignée ci-dessous en abrégé Loi sur les sociétés ) et aux autres lois et règlements
administratifs concernés, pour réglementer l’organisation et le comportement de la Société, et pour
défendre les droits et intérêts légitimes de la Société, des actionnaires et des créanciers.
Article 2 La China National Logging Corporation (désignée ci-dessous en abrégé « Société ») est une
société à responsabilité limitée, fondée conformément à la Loi sur les sociétés et aux autres lois et
règlements concernés.
La CNPC Greatwall Drilling Company (désignée ci-dessous en abrégé « GWDC ») est le seul actionnaire
de la Société. La GWDC répond de la Société dans la limite de ses parts et la Société prend, dans la limite
de ses avoirs, la responsabilité des dettes contractées par elle-même.
Article 3 La forme d'organisation de la Société est: société à responsabilité limitée (à capital exclusif de la
personne morale).
Article 4 La durée d’exploitation de la Société est de 50 ans, du 29 décembre 2001 au 28 décembre 2051.
Article 5 La Société est gérée conformément à la Loi sur les sociétés et aux autres lois et règlements
concernés, ainsi qu’aux réglementations établies par l’Actionnaire. La Société cherche à perfectionner son
système d'administration interne pour assurer une gestion scientifique.
Article 6 Conformément aux Statuts du Parti communiste chinois, la Société met en place des
organisations du Parti et lance des activités du Parti. Il faut que la Société crée des conditions favorables
au fonctionnement de ces organisations.
Article 7 A partir du jour où ils prendront effet, les présents Statuts deviendront un document juridique qui
vise à réglementer l’organisation et le comportement de la Société et celui de l’administrateur exécutif,
des surveillants et des autres cadres supérieurs, et qui sert à rajuster les rapports entre la Société et ses
actionnaires en matière de droits et de devoirs.
Article 8 Par les cadres supérieurs, la Société entend le directeur général, les
directeurs généraux adjoints et le comptable en chef (ou les autres responsables nommés par
l’Actionnaire).
Article 9 L'administrateur exécutif est le représentant légal de la Société.
Article 10 La Société peut, avec l’approbation de l’Actionnaire et selon ses besoins, créer des filiales ou
des succursales dans le pays ou à l’étranger.
Chapitre 2 Raison sociale et siège social Article 11 Raison sociale : China National Logging
Corporation.

Article 12 Siège social: 12 rue Chuangxin, bourg de Changping, district de Changping, Beijing
Raison sociale en anglais: China National Logging Corporation.
Chapitre 3 Champ d’activité et mode d’exploitation
Chapitre 13 Champ d'activité : activités autorisées : import et export (ou service d’agence) des divers
produits et techniques, à l’exception des produits et tchniques dont l’import-export est réservé aux
sociétés désignées par l’Etat ou est interdit par l’Etat ; exécution à titre forfaitaire des travaux de forage à
l’étranger et de ceux faisant l’objet de l’appel d’offres international dans le pays; importation et
exportation des équipements et matériaux dont ont besoin les travaux susmentionnés ; envoi à l’étranger
des ouvriers et techniciens nécessaires à la réalisation de ces projets ; activités ordinaires : ne se livrer à
aucune activité interdite par les lois, par les règlements administratifs ou par les décisions du Conseil des
Affaires d’Etat ; ne se livrer aux activités faisant l’objet d’une autorisation prescrite par les lois, par les
règlements administratifs ou par les décisions du Conseil des Affaires d’Etat qu'après avoir obtenu
l’approbation de l’organisme compétent et soumis, pour enregistrement, le dossier à l’administration
industrielle et commerciale ; mener des activités choisies de façon indépendante et qui ne font pas l’objet
d'une autorisation prescrite par les
lois, par les règlements administratifs ou par les décisions du Conseil des Affaires d’Etat.
Chapitre 4 Capital social enregistré, liste des actionnaires et leur participation
Article 14 Capital social enregistré : 800 millions de yuans (RMB)
Article 15 Nom de l'Actionnaire : CNPC Greatwall Drilling Company Montant des fonds palcés : 800
millions de yuans (RMB)
Mode de placement : en espèces
Article 16 Après sa création, la Société est tenue de présenter à l’Actionnaire un certificat de participation.
Ledit certificat doit donner les détails suivants ;
a) Raison sociale ;
b) Date de l’enregistrement de la Société ;
c) Capital social enregistré ;
d) Nom de l’Actionnaire, montant des fonds placés et date de placement ;
e) Numéro matricule du certificat de participation et date de délivrance.
La Société doit apposer son sceau sur ledit certificat.
Article 17 Augmentation et diminution du capital enregistré. Toute augmentation ou toute diminution du
capital enregistré est décidée par l’Actionnaire. En cas de diminution du capital enregistré, il faut, à
compter du jour où la décision a été prise, en informer les créanciers dans un délai de 10 jours et
l'annoncer dans la presse dans un délai de 30 jours. La Société est tenue de soumettre à l’organisme
compétent toute modification du capital social pour enregistrement.
Article 18 L’Actionnaire peut, en conformité avec la loi en vigueur, concéder une partie ou la totalité de
ses parts. Après l’opération de cession, la Société inscrira sur la liste des actionnaires le nom ou la
dénomination du cessionnaire et son adresse ainsi que le montant des fonds concédés.
Chapitre 5 Organigramme, mode de création, fonctions et pouvoirs, et règles de procédure
Article 19 L’Actionnaire de la Société jouit des droits suivants :
a) Se tenir au courant de l’état de fonctionnement et de la situation financière de la Société, et
examiner les décisions de l’administrateur exécutif et les rapports financiers et comptables;
b) Toucher son dividende et avoir la priorité de souscrire sa participation en cas d'augmentation du
capital social ;

c) Participer au partage des biens restants de la Société en cas de dissolution ou de liquidation ;


d) Etablir et modifier les Statuts de la Société ;
e) Définir la stratégie, le champ d’activité et le mode de gestion ;
i) Nommer ou remplacer l’administrateur exécutif, les surveillants qui ne sont pas des délégués du
personnel, ainsi que le directeur général, les directeurs généraux adjoints et le comptable en chef, décider
de la rémunération de l’administrateur exécutif, des surveillants et des autres cadres supérieurs de la
Société ;
g) Approuver le rapport présenté par l'administrateur exécutif;
h) Approuver le rapport du surveillant ;
i) Décider de l'orientation et du plan d'investissement de la Société ;
j) Décider du plan d'exploitation et du projet d'investissement ;
k) Examiner et approuver le plan de financement de la Société ;
l) Examiner et approuver le projet de cautionnement en faveur d'un tiers ;
m) Examiner et approuver la cession des parts de la Société ;
n) Approuver le budget et le bilan en fin d’exercice de la Société ;
o) Approuver le projet de répartition des bénéfices et le projet visant à couvrir les pertes de la
Société;
p) Décider de l’émission des bons d'emprunt de la Société ;
q) Décider de l’augmentation ou de la diminution du capital social ;
r) Décider de la fusion, de la division, du changement de la forme sociale, de la dissolution et de la
liquidation ;
s) Décider de tous les autres problèmes selon la loi et les règlements.
Article 20 La Société a un administrateur exécutif, qui est nommé ou remplacé par fi Actionnaire.

L administrateur exécutif a un mandat de 3 ans à compter du jour de sa nomination. Son mandat est

renouvelable à l’expiration avec l’approbation de l’Actionnaire.


L administrateur exécutif peut démissionner au cours de son mandat. Mais il doit soumettre sa demande

écrite de démission à l’Actionnaire pour approbation avant de qui er son poste. Au cas où il quitterait son
poste de direction sans raison valable, l’administrateur exécutif doit endosser la responsabilité de toutes
les conséquences qui en découleront.
Article 21 La Société a un diretceur général, qui est nommé ou destitué par l'administrateur exécutif. Elle
peut aussi avoir un certain nombre de diretceurs généraux adjoints et d’autres cadres supérieurs.
Article 22 L’administrateur exécutif est responsable devant l’Actionnaire et exerce les pouvoirs suivants :
a) Exécuter la décision de l’Actionnaire, diriger la production, l’exploitation et la gestion de la
Société et rendre compte de son travail à l’Actionnaire;
b) Diriger la mise au point et la réalisation du plan d’exploitation et du projet d’investissement;
c) Diriger la mise au point du projet de financement;
d) Diriger la mise au point du projet de cautionnement en faveur d’untiers;
e) Diriger la mise au point du budget et du bilan en fin d’exercice;
f) Diriger la mise au point du projet de répartition des bénéfices etdu projet visant à
couvrir les pertes;
g) Diriger la mise au point du projet d’augmentation ou de diminution du capital social et du projet
d’émission des bons d’emprunt;
h) Diriger la mise au point du projet de fusion, de division, de changement de la forme sociale ou de
dissolution ;
i) Diriger la mise au point du projet d’institution d’organisme administratif au sein de la Société;
j) Engager ou congédier les cadres qui ne font pas l’objet de la nomination ou de la destitution par
l'Actionnaire;
k) Fixer les réglementations fondamentales en conformité avec le système d administration établi
par l’Actionnaire;
l) Elaborer le projet de modification des Statuts de la Société;
m) Signer les documents au nom de la Société;
n) Exercer les autres fonctions conférées par l’Actionnaire.
Article 23 Le directeur général est responsable devant l’administrateur exécutif et exerce les pouvoirs
suivants :
a) Mettre en application la décision de l’administrateur exécutif, diriger la production,
l’exploitation et la gestion de la Société et rendre compte de son travail à l’administrateur exécutif ;
b) Exécuter et réaliser le plan d’exploitation et du projet d’investissement ;
c) Exécutr le projet de financement ;
d) Exécuter le projet de cautionnement en faveur d’un tiers ;
e) Exécuter le budget et le bilan en fin d’exercice ;

f) Exécuter le projet de répartition des bénéfices et le projet visant à couvrir les pertes ;
g) Exécuter le projet d'augmentation ou de diminution du capital social et le projet d’émission des
bons d’emprunt ;
h) Exécuter le projet de fusion, de division, de changement de la forme sociale ou de dissolution ;
i) Exécuter le projet d’institution d’organisme administratif au sein de la Société;
j) Exercer les autres fonctions conférées par l’administrateur exécutif.
Le diretceur général convoque et préside la réunion de travail, avec la présence des directeurs généraux
adjoints et des autres cadres supérieurs. Les responsables des départements intéressés peuvent aussi, en
cas de nécessité, y participer.
Au cas où il ne serait pas en mesure d’exercer ses fonctions, le directeur général est autorisé à se faire
représenter par un directeur général adjoint pour convoquer et présider la réunion de travail.
A la suite des discussions sérieuses est établi un procès-verbal qui, une fois signé par le directeur général,
sera mis en application.
Article 24 Au cours de l’exercice de ses fonctions, le directeur général doit, suivant une procédure de
décision démocratique, prêter l’oreille aux opinions des directeurs généraux adjoints et des autres cadres
supérieurs; et il ne doit en aucun cas aller à 1 encontre des décisions prises par l’Actionnaire.
Sur la demande de l’Actionnaire ou des surveillants, le directeur général fait un rapport sur 1 état de
signature et d’exécution des contrats importants, sur l’utilisation des fonds et sur la balance des comptes
de la Société ; il doit garantir la véracité de son exposé.
Article 25 Sans l’autorisation de l’Actionnaire, le directeur général, les directeurs généraux adjoints et les
autres cadres supérieurs ne doivent pas cumuler des fonctions dans d’autres sociétés à responsabilité
limitée, dans des sociétés anonymes ou dans d'autres organisations économiques.
Article 26 La Société n’a pas de conseil de surveillance, mais elle a deux surveillants désignés par
l’Actionnaire.
Le surveillant a un mandat de 3 ans. A l’expiration de son mandat, il peut, avec l’approbation de
l’Actionnaire, continuer à assumer sa fonction.
L'administrateur exécutif, le directeur général et les autres cadres supérieurs ne peuvent pas cumuler la
fonction de surveillant.
Article 27 Le surveillant de la Société exerce les pouvoirs suivants :
a) Vérifier et contrôler les affaires financières de la Société. Au cas où il découvrirait des
anomalies, le surveillant a le droit de mener des enquêtes et, en cas de nécessité, faire appel à l’assistance
d’un cabinet de comptables.
b) Surveiller le comportement de l’administrateur exécutif, du directeur général et des autres cadres
supérieurs dans l’exercice de leurs fonctions. Le surveillant a le droit de proposer de destituer
l’administrateur exécutif, le directeur général ou les autres cadres supérieurs qui vont à l’encontre de la
loi, de la réglementation administrative, des Statuts de la Société ou des décisions de l’Actionnaire.
c) Demander à l’administrateur exéutif, au directeur général ou aux autres cadres supérieurs de se
corriger si leur comportement porte atteinte aux intérêts de la Société.
d) Faire des propositions à l’Actionnaire.
e) ^tenter un procès à l’administrateur exécutif, au directeur général ou aux autres cadres supérieurs
conformément à l’article 152 de la Loi sur les sociétés.
f) Assumer les autres responsabilités prévues par la Loi sur les sociétés et par les Statuts.

Article 28 Le surveillant a le droit de faire des enquêtes s’il constate des anomalies dans le fonctionnement
de la Société. Tous les frais necessaires à l’exercice des fonctions du surveillant sont pris en charge par la
Société. Le surveillant peut faire appel, en cas de nécessité, à l’assistance d’un cabinet de comptables, et
les frais qui en découlent sont aussi couverts par la Société.
Le surveillant signe la décision prise au cours de l’exercice de sa fonction ou le procès-verbal d'une
réunion avant de les soumettre à la Société.
Article 29 L'administrateur exécutif, les surveillants et les autres cadres supérieurs sont tenus de respecter
la loi, les règlements administratifs et les Statuts de la Société en faisant preuve de la fidélité et de la
diligence.
Les conditions requises pour être l’administrateur exécutif, le surveillant ou tout autre cadre supérieur et
les devoirs qu’il leur incombe doivent être définis conformément aux stipulations du chapitre VI de la Loi
sur les sociétés.
Chapitre 6 Système d’emploi et organisation syndicale
Article 30 Conformément à la Loi sur les syndicats en République populaire de Chine, la Société met en
place des organsations syndicales et cherche à les rendre plus parfaites.
Conformément aux Constitutions et aux lois, la Société assure une gestion démocratique à l’aide de
l’assemblée générale des employés ou par d'autres moyens utiles. Lorsqu'il s'agit de procéder à la
restructuration de l’entreprise, de définir la stratégie à suivre ou de fixer des règlements importants, la
Société doit écouter la voix de l’organisation syndicale et connaître, via l’assemblée générale des
employés ou par d autres moyens utiles, les avis et les propositions du personnel.
Article 31 La Société établit, selon les lois, les règlements et les mesures politiques en vigueur et sur la
déision de l’Actionnaire, les divers systèmes concernant la gestion de personnel, le salaire et l’assurance
sociale.
Article 32 La Société défend les droits et intérêts légitimes du personnel. Elle passe, conformément à ia loi
des contrats de travail avec ses employés, contracte l’assurance sociale en faveur de son personnel et
s'efforce de renforcer la protection du travail et de réaliser la production sécuritaire. Elle cherche à
améliorer l’éducation et la formation professionnelles afin d'avoir un personnel hautement qualifié.
Chapitre 7 Finance, comptabilité et répartition des bénéfices
Article 33 La Société applique les décisions de l’Actionnaire et met en place le système financier et celui
comptable conformément à la Loi sur les sociétés, à la Loi sur la comptabilité et aux autres lois et
règlements intéressés ainsi qu’aux réglementations fixées par les organismes financiers du Conseil des
Affaires d’Etat. Article 34 La Société adopte le calendrier grégorien pour son exercice budgétaire qui va
du 1er janvier au 31 décembre de chaque année.
Article 35 La Société tient ses livres comptables en chinois en prenant RMB comme unité de compte
monétaire. En ce qui concerne ses succursales à l'étranger, leur comptabilité est établie en chinois et dans
la langue du pays où elles ont leur siège ( ou en anglais) en utilisant la monnaie de ce pays comme unité de
compte ( ou USD). Article 36 La Société ne doit pas avoir d’autres registres de comptabilité que celui
demandé par la loi. Elle ne doit en aucun cas ouvrir, au nom d’un particulier, un compte bancaire pour ses
biens.
Article 37 Les livres comptables et les autres documents financiers doivent être conservés dans un endroit
approprié pour que l’Actionnaire, l’administrateur exécutif et les surveillants puissent les lire quand ils le
demandent.
Article 38 La Société est tenue de présenter un rapport financier et comptable à la clôture de chaque
exercice et d’inviter un cabinet de comptables qualifié à vérifier les comptes.
Le rapport financier et comptable doit comporter les documents suivants:
a) Bilan;
b) Compte de résultats;

c) Tableau de te flux de trésorerie;

d) Tableau de changement des capitaux propres;


e) Notes.
Article 39 Après la clôture de T exercice, la Société soumet à l’Actionnaire, dans un
délai de 120 jours, son rapport financier et comptable examiné et vérifié.
Article 40 En principe, la Société procède une fois par an à la répartition des bénéfices.
Les bénéfices après impôt sont répartis dans Tordre de priorités suivant:
a) Couvrir les pertes subies au cours de l’exercice précédent;
a) Prélever 10% pour fonds d’accumulation légal;
c) Sur la décision de l’Actionnaire, retenir une certaine somme pour fonds d’accumulation
facultatif;
b) Donner le dividende à l’Actionnaire.
La Société ne fera plus le prélèvement si le montant du fonds d'accumulation légal dépasse 50% du capital
social enregistré. Elle ne peut procéder à la répartition des bénéfices qu’après avoir couvert les pertes et
effectué le prélèvement pour fonds d’accumulation légal.
Article 41 Une fois que le projet de répartition des bénéfices a été approuvé par l’Actionnaire, la
distribution est terminée dans un délai de 2 mois.
Article 42 Conformément aux règlements d’Etat et les exigences de l’Actionnaire relatifs à l’audit, la
Société contrôle sa comptabilité et ses activités économiques et se soumet au contrôle et à la supervision
des autorités compétentes.
Chapitre 8 Fusion, division, dissolution et liquidation Article 43 Pour ce qui est de la fusion et de la
division, la Société applique les dispositions prévues par le chapitre 9 de la Loi sur les sociétés et les autres
règlements intéressés.
Article 44 Pour la dissolution et la liquidation, la Société applique les dispositions prevues par le chapitre
10 de la Loi sur les sociétés et les autres règlements intéressés. Article 45 Au cas où le contenu enregistré
changerait en raison de la fusion ou de la division, la Société doit informer l’organisme compétent de ce
changement et remplir les formalités nécessaires pour toute modification. De même, elle s'adresse à
l'organisme compétent pour faire annuler son enregistrement en cas de dissolution ou de liquidation.
Chapitre 9 Dispositions complémentaires

Article 46 Le contenu enregistré doit se soumettre à celui vérifié et confirmé par


l'organisme compétent.
Article 47 Au cas où les présents Statuts entreraient en conflit avec les lois et les reglements administratifs
de l’Etat en vigueur, il faut se conformer avant tout à ces
lois et règlements administratifs.
Les problèmes qui ne sont pas abordés par les Statuts seront réglés sur la décision de l’Actionnaire,
Article 48 Les présents Statuts sont établis, signés et cachetés par l'Actionnaire. Ils sont soumis à
l’administration industrielle et commerciale pour enregistrement. Le droit d’interprétation appartient à
l’Actionnaire.
Article 49 Les présents Statuts sont faits en 5 exemplaires dont les deux pour le Groupe, les deux autres
pour la Société et l’un pour l’enregistrement auprès de l’administration industrielle et commerciale.
China National Logging Corporation (sceau)
China National Logging Corporation (sceau)
Représentant légal : MA Yongfeng (signature)
En janvier 2018
ACTE NOTARIE
(2018) JCAWJZZi N°3544

Demandeur: China National Logging Corporation Code de crédit social unifié: 9 1 1 1 0 0 0 0 8 0 2 6 6 7 1 0 6 E

Siège social: 12 Rue Chuangxin, Bourg de Changping, District de Changping, Beijing

Représentant légal. MA Yongfeng, de sexe masculin, est né le 18 octobre 1962, dont le numéro de la
carte d’identité est: 13290319621018823X.
Matière notariée: les Statuts de la société
Nous certifions que l'original des Statuts de China National Logging Corporation détenus par China
National Logging Corporation est conforme à la photocopie précédente; et la version française
attachée est conforme î l’original chinois.
Bureau notarial de Chang An de Beijing, R.P. de Chine