Vous êtes sur la page 1sur 8

CONTRAT DE PRESTATIONS D'ETUDE ET D'ASSISTANCE A

MAITRISE D'OUVRAGE
ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX
ET
LA SOCIETE PUBLIQUE LOCALE BORDEAUX AEROPARC
2014 - 2015

ENTRE :

La Communauté urbaine de Bordeaux représentée par Monsieur Alain Juppé, son Président,
autorisé aux fins du présent acte, par délibération n° du Conseil de Communauté en date
du , domiciliée Esplanade Charles de Gaulle – 33 076 BORDEAUX CEDEX,

Ci-après désignée « La Cub »,

D’une part,

ET :

La société publique locale Bordeaux Aéroparc représentée par son Président, Monsieur Alain
Anziani, dûment habilité à l'effet des présentes, domicilié 25 rue marcel Issartier – 33 702
MERIGNAC CEDEX,

Ci-après désignée « la SPL »,

D’autre part,
PREAMBULE

Le secteur aéroportuaire (50 000 emplois), qui s’étend sur une superficie de 2 000 ha, constitue,
pour la métropole bordelaise, un des sites majeurs d'implantation et de développement des
activités industrielles et de services, notamment consacrées à l’aéronautique. L’attractivité de ce
secteur est renforcée par la présence du 5ème aéroport national (plus de 3 millions de passagers
par an).
L'Aéroparc joue dans ce secteur une fonction motrice pour le développement de la zone d'emplois.
Avec 20 000 emplois, 300 entreprises sous-traitantes, 9 établissements de grands groupes et plus
de deux milliards d'euros de chiffre d'affaires, la filière Aéronautique, Spatiale, Défense (ASD), qui
s'y concentre, est un élément structurant de la dynamique industrielle de l'agglomération
bordelaise et au-delà de l’Aquitaine toute entière.
Le parc technologique Aéroparc, lieu d'implantation et de développement privilégié des activités
ASD, voit ainsi coexister sur son seul périmètre 7 grands donneurs d’ordre et un vaste réseau de
près 110 entreprises sous-traitantes qui renforcent par leur présence le dynamisme de la « grappe
aéronautique ». Enfin, la technopôle Bordeaux Technowest, proposant une pépinière, un
incubateur et un centre d’affaires, participe à une stratégie d’animation économique endogène et
exogène proactive.
Ce grand site économique est par ailleurs marqué par une très forte dynamique de projets (34 îlots
opérationnels actifs).
Dans ce secteur, la Société Publique Locale Bordeaux Aéroparc, créée en décembre 2012, est un
aménageur économique et a pour objet de réaliser, pour le compte de ses actionnaires, des
opérations d’études, d’aménagement, d’exploitation immobilière et de développement
économique, concourant à l’aménagement et au développement de Bordeaux Aéroparc.
A ce titre, La Cub voit intérêt à confier à la SPL Bordeaux Aéroparc, dans le prolongement des
études préalables qu'elle a déjà réalisé, une prestation d'études préalables à la réalisation de
l'opération dite « Coeur d'Aéroparc » qui doit se développer sur des terrains aujourd'hui
communautaires.

IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT :

ARTICLE 1 : OBJET

La présente convention a pour objet de définir le contenu de la mission de programmation et de


faisabilité financière du site « Coeur d'Aéroparc » que La Cub entend confier à la SPL, et de fixer
les modalités financières de cette prestation.

ARTICLE 2 : CONTENU DE LA PRESTATION CONFIEE A LA SPL

L'opération « Coeur d'Aéroparc » a vocation à se développer sur un tènement foncier d’environ 6


ha dont la Communauté urbaine de Bordeaux est propriétaire. Le site est aujourd’hui partiellement
occupé par le restaurant « Lulu dans la prairie » [extrait de plan cadastral joint en annexe].
Ces emprises sont situées à l’intersection des deux voies de desserte principales de Bordeaux
Aéroparc : la nouvelle avenue Marcel Dassault dont la livraison interviendra fin 2016 d’une part, et
l’avenue du Phare et ses prolongements en avenue Toussaint-Catros et Beaudésert, aussi
dénommées « boulevard technologique » qui doivent également faire l’objet d’un projet de
réaménagement à court terme.

Dans le cadre d'un précédent contrat de prestations de service conclu en 2013, La Cub avait
confié à la SPL la production d'une étude d’opportunité pour la réalisation d’un centre d’affaires en
bord de piste, lequel devait accueillir toute structure en lien avec l’aéronautique mais proposer
également une offre de services à destination des acteurs de la zone (notamment la
restauration,...).
Une première restitution de cette étude s’est déroulée premier trimestre 2014 suite à laquelle il a
été décidé d'engager une réflexion complémentaire, en tenant compte des éléments d'actualité
(repositionnement de la société Thalès et développements industriels de Dassault dans la zone
centrale de l'Aéroparc), afin de repositionner ce projet sur le secteur dit « cœur d’Aéroparc » et
d’en définir les conditions d’aménagement.

Le travail collectif mené tant par la Cub, les communes associées au projet que la Société
Publique Locale Bordeaux Aéroparc a ainsi permis d’affiner les objectifs attendus de l’étude, objet
de la précente prestation.

Il s'agit de vérifier la faisabilité économique et financière du programme « Cœur d’Aéroparc » sur


la base d’une programmation détaillée intégrant 3 composantes essentielles :

· une offre de restauration reposant sur l’extension et la reconfiguration et/ou la


relocalisation sur site de l’établissement « Lulu dans la prairie » ;
· une offre d’immobilier d’entreprises associée à une offre de services aux entreprises, à
destination des PME de l’aéronautique qui sera portée par la SPL pour sa composante
immobilière et par l’association Bordeaux TechnoWest pour sa composante
accompagnement des entreprises , cet élément de programme étant dénommé « Centre
de services Bordeaux Aéroparc » et devant également intégrer des locaux à même
d’héberger le nouveau siège de la technopole Bordeaux TechnoWest ;
· une offre de commerces et de services de proximité à destination de l’ensemble des
salariés de la zone d’activités Bordeaux Aéroparc dite « Place du village ».
Suivant les conclusions de cette étude, l'organisation d'un appel d’offres auprès de concepteurs
mais également d'opérateurs et/ou investisseurs pour la réalisation et la commercialisation de la
composante « offre de commerces et services » de l'opération, pourra être envisagé courant 2015.

ARTICLE 3 : PARCELLES CONCERNEÉS

La Cub est propriétaire des parcelles : AC150, AC257 et AC258.


La Cub autorise la SPL à accéder à ces parcelles pour réaliser les prestations demandées
(annexe : plan relatif à l'assiette de l'opération « Coeur d'Aéroparc »).
Toutefois, certaines de ces parcelles étant mises à disposition d’occupants, la SPL veillera à ne
pas troubler leur jouissance, de quelle que manière que ce soit.

ARTICLE 4 : DUREE

La durée du contrat est fixée à 6 mois à compter de la date de sa notification.

ARTICLE 5 : CONTROLE DE LA CUB

La SPL sollicitera les services de La Cub pour avis à chacune des étapes de réalisation de sa
prestation, et le cas échéant, sur l'ensemble des pièces portant consultations de prestataires
extérieurs.

Les services de La Cub seront également conviés à participer à toutes les réunions de travail et/ou
d'arbitrage relatives à l'exécution du présent contrat.
En cas de difficultés dans l'exercice de sa mission, la SPL devra en avertir dans les plus brefs
délais le Directeur des Entreprises et de l'Attractivité de La Cub.

ARTICLE 6 : MODALITES FINANCIERES ET FACTURATION

L'enveloppe financière de la présente mission est fixée à 25 000 € TTC, toutes dépenses
confondues.

La Cub se libérera de la somme due, en tenant compte des contraintes imposées par les règles de
la comptabilité publique, selon les modalités suivantes :

• versement d'un premier acompte de 50%, soit la somme de 12 500 €, après notification du
présent contrat,
• versement du solde (50%), soit la somme de 12 500 €, à la réception d'un état récapitulatif
des dépenses certifié conforme par le directeur général de la SPL et du commissaire aux
comptes de la structure, ainsi que des livrables qui suivent :

1- Etude de réceptivité marché « Place du village »

Pour qualifier la réceptivité marché de la composante programmatique « Place du village », il est


attendu :

une note synthétique et argumentée présentant l’analyse du potentiel commercial et


de services pour le site « Cœur d’aéroparc » ;
un descriptif de l’offre de commerces et de services qu’il peut être envisagé de
développer dans le cadre de l’opération « Cœur d’aéroparc » : nature des
commerces et services, besoins en surfaces correspondants, loyers cibles s’y
rapportant.

2. Programmation détaillée

Pour chacune des 3 composantes de l’opération « Cœur d’aéroparc » que sont l’offre de
restauration, le « Centre de services » et la « Place du village », il est attendu :

un tableau détaillé de répartition des surfaces en m2 de surfaces de plancher ;


le descriptif des éléments de programme fonctionnel qui leur est associé :
accessibilité, desserte, stationnement, adressage/visibilité, évolutivité entre natures
de surfaces… ;
le descriptif des contraintes et sujétions particulières à chacun des éléments de
programmes immobiliers projetés : ERP, règlementations particulières à certaines
activités industrielles, normes sanitaires restauration, besoins spécifiques en
réseaux et énergie…
La composante « place du village » sera renseignée sur la base des conclusions de l’étude de
réceptivité marché s’y rapportant.
Les composantes « Centre de services » et « Restauration » seront respectivement renseignées
sur la base des éléments disponibles auprès de la SPL Bordeaux Aéroparc et de l’association
Bordeaux TechnoWest d’une part, et du gérant de l’enseigne « Lulu dans la prairie d’autre part ».

3. Faisabilité financière

Pour chacune des 3 composantes de l’opération « Cœur d’aéroparc » que sont l’offre de
restauration, le « Centre de services » et la « Place du village », il est attendu :
un chiffrage estimatif détaillé de chaque élément de programme sur la base de
ratios de coûts de construction et de travaux d’aménagement et de viabilisation des
terrains ;
un bilan immobilier prévisionnel détaillé de type « bilan opérateur » ;
un plan de financement prévisionnel détaillé et un tableau d’amortissement le cas
échéant.
Deux scénarios de montage immobilier seront systématiquement renseignés du point de vue de
leur faisabilité financière :
Scénario 1 : cession du terrain d’assiette de l’opération immobilière par La Cub
Il sera alors nécessaire de renseigner et de justifier le montant de la charge foncière maximale
acceptable pour chacune des composantes programmatiques projetées.
Scénario 2 : bail ou autorisation d’occupation longue durée concédée par La Cub sur le terrain
d’assiette de l’opération immobilière
Il sera dans ce cas nécessaire de renseigner et de justifier la durée minimale du bail ou de
l’autorisation d’occupation à concéder ainsi que le montant du loyer ou de la redevance maximale
acceptable pour chacune des composantes programmatiques projetées.

4. Orientations et contraintes d’insertion urbaine

En complément des éléments qui précèdent et en vue de l’organisation au printemps 2015 d’un
appel d’offres auprès de concepteurs et d’opérateurs, il est attendu :

une notice très synthétique d’insertion urbaine et paysagère pour l’ensemble de


l’opération « Cœur d’aéroparc » qui renseigne :
- les contraintes d’insertion sur site en termes d’accessibilité et de réseaux ;
- les contraintes d’insertion sur site résultant de l’état de son environnement
(présence de zones humides notamment) ;
- les quelques principes d’adressage, d’implantation, de trame paysagère… que
les concepteurs qui seront mobilisés courant 2015 pourraient être invités à
respecter.

Les sommes seront versées sur le compte FR76 4255 9000 4741 0000 0632 987 ;

Si le montant de la prestation définitive s'avérait inférieur au budget prévisionnel de la prestation,


le montant de l'enveloppe serait réduit au prorata du montant des dépenses du budget
prévisionnel de la prestation. Cette réduction interviendrait lors du paiement du solde de la
subvention.

ARTICLE 7 : MODIFICATIONS DU CONTRAT

Dans le cas où, au cours de la mission, La Cub ou la SPL estimeraient nécessaire d'apporter des
modifications au contenu de la prestation confiée ou à l'enveloppe, un avenant à la présente
convention devra être conclu, dans la limite de 15 % du montant du présent contrat.

ARTICLE 8 : MODALITES DE REALISATION DES PRESTATIONS

Pour la réalisation de la prestation précédemment décrite, la SPL passera tout contrats


nécessaires dans le respect de la réglementation en vigueur qui lui est applicable, notamment
l'ordonnance n°2005-649 du 6 juin 2005 relative aux marchés passés par certaines personnes
privées non soumises au code des marchés publics.
ARTICLE 9 : PROPRIETE DES DOCUMENTS ET CONFIDENTIALITE

Tous les documents et études établis en application du présent contrat seront la propriété de la
SPL qui pourra les utiliser sous réserve des droits de la propriété artistique ou intellectuelle. La
Cub disposera également d'un droit d'utilisation et de diffusion de ces mêmes études et
documents, équivalent à celui de la SPL

ARTICLE 10 : ASSURANCES

Dans le cadre de la prestation demandée et acceptée par la SPL, cette dernière s'engage à
souscrire une assurance garantissant les conditions pécuniaires des responsabilités qui lui
incombent dans le cadre de son activité.

ARTICLE 11 : RESILIATION

En cas de non exécution par l’une des parties des obligations qui lui incombent aux termes de la
présente convention, l’autre partie aura la faculté de la dénoncer un mois après mise en demeure
adressée par lettre recommandée avec avis de réception et demeurée infructueuse. La résiliation
prendra effet de plein droit sans préjudice de tout dommage et intérêt au profit de la partie qui
l’invoque.

La Cub assurera le paiement de la prestation résiliée au prorata de la mission réellement exécutée


à la date de résiliation et sous réserve de la présentation des justificatifs nécessaires.

ARTICLE 12 : REGLEMENT DES LITIGES

Les parties s'engagent, en cas de litige, à rechercher en priorité une issue amiable à leur différend.
Si toutefois les parties ne parviennent pas à s'entendre, le différend sera porté devant le tribunal
administratif de Bordeaux sur saisine de la partie la plus diligente.

à Bordeaux, le , en deux exemplaires

Pour la société publique locale Bordeaux Pour la Communauté urbaine de Bordeaux


Aéroparc Le Président
Le Président

Centres d'intérêt liés