Vous êtes sur la page 1sur 28

Charlène BOCCIA 2ème année

Promotion 2017

GCF

RAPPORT DE STAGE

FIDUCIAIRE  MAZARIN  /  EXPENSI  

SECTEUR D’ACTIVITE : Activité juridique comptable et


fiscale  

Mission : Classements des dossiers et des archives, suivi


clientèle, saisie comptable, procédure de transmission
numérique du cabinet

TUTEUR ENSEIGNANT : MR. IACOBELLI

 
DÉPARTEMENT  GEA  DE  DRAGUIGNAN  
IUT/Université  de  Toulon  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  1  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  2  
REMERCIEMENTS  
 
 
 
 

Par la présente, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué au succès de mon
stage et qui m'ont aidé lors de la rédaction de ce rapport.

Tout d’abord, j’adresse mes remerciements au cabinet Fiduciaire Mazarin pour m’avoir
accepté comme stagiaire au cours de ces 8 semaines.

Je remercie vivement mon maître de stage Mme MANFREDINI Karine ainsi que les
collaborateurs qui, au travers de leur expertise, leur disponibilité et leur gentillesse m’ont
permis de me familiariser avec le fonctionnement d’un cabinet d’expertise-comptable.
Je remercie également toute l’équipe de la Fiduciaire Mazarin ainsi que le groupe Vinci pour
leur accueil et leur esprit d’équipe.
En vous souhaitant une bonne continuation et en vous remerciant une fois encore,

Je vous prie de recevoir Madame, Monsieur, mes salutations les plus respectueuses.

Boccia Charlène

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  3  
SOMMAIRE  
 
 
 
INTRODUCTION    .........................................................................................  ….5  
 
 
I)   PRESENTATION  DE  L’ENTREPRISE    .................................................  6  
 
a)   Son  histoire  
b)   Son  secteur  d’activité    
c)   Sa  structure  juridique  /  organigramme  
d)   Son  organisation  (système  informatique)  
 
 
II)   ANALYSE  DES  MISSIIONS    ...............................................................  15  
 
a)   Les  missions  réalisées  
b)   Leur  objectif  
c)   Les  moyens  mis  en  œuvres  
d)   Les  résultats  obtenus  
 
 
III)   REFLEXION  PERSONNELLE    .............................................................  22  
 
a)   Les  méthodes  utilisées  
b)   Les  relations  de  travail  
c)   Relation  entre  le  cursus  suivie  et  l’expérience  du  stage  
d)   Le  vécu  et  les  bien  faits  personnels  tirés  du  stage  
 
 
CONCLUSION    .................................................................................................  26  
ANNEXE    .........................................................................................................  27  
 
 

  4  
INTRODUCTION  
 
 

Dans le cadre de la validation du DUT Gestion des entreprises et des administrations,


nous avons dû effectuer en deuxième année un stage de 8 semaines. J’ai effectuer ce stage
au sein de la Fiduciaire Mazarin / Expensi, un cabinet d’expertise comptable situé à Aix en
Provence.

Au cours de ces semaines, j’ai pu approcher de manière pratique le métier de comptable et


ainsi m’éloigner du caractère théorique de l’apprentissage. Cet aspect était vraiment
significatif a mon sens, car j’était désireuse de connaître la vraie nature de ce métier et la
manière dont il s’effectue en cabinet.

Cette expérience ma permis d’appréhender le travail de comptabilité qui reflète plusieurs


facettes notamment la partie sociale lorsqu’il s’agit de rentrer en contact avec le client et
d’entretenir avec une lui une relation de confiance.

Au delà d’enrichir mes connaissances, ces 8 semaines de stage m’ont permis d’appréhender
mon avenir professionnel, qui était encore flou et m’ont permis de savoir mon orientation.

Au sein du cabinet, plusieurs taches m’on était confiée, de la saisie à a la préparation des
déclarations. Ma tutrice de stage m’a apporté les réponses à mes questions et a pu me donner
un retour a chaque tache que j’effectuer malgré la forte pression due la période fiscale.

En vue de rendre compte de manière fidèle et analytique les semaines passées au sein
de l’entreprise Fiduciaire MAZARIN / EXPENSI, dans un premier temps je vais vous présenter
l’entreprise avec son histoire, son secteur d’activité, sa structure juridique ainsi que son
organisation. Dans un second temps, je vais analyser les missions qui m’on étaient confiées en
précisant leur objectifs, leur mise en place et leur résultat. Ainsi, pour finir, je rendrais compte
de ma réflexion personnelle.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

  5  
I)   PRESENTATION  DE  L’ENTREPRISE  
 
 
 
v   Son histoire

Le cabinet d’Expertise Comptable Fiduciaire Mazarin a été créé en 1982 par Monsieur Philippe
PATTIEU, expert-comptable, à Aix en Provence, sous la forme d’une entreprise individuelle.

En 1991, il en fait une Société Anonyme composée de 7 actionnaires, dont les principaux étaient
M. PATTIEU (majoritaire à 75 %) et un avocat détenant 15 %, les autres actionnaires ne
représentant pas un poids significatif dans l’entreprise.
Cette même année, le cabinet comptable a mis sur pied une seconde société sous forme de Sarl,
dénommée Aix Informatique Conseils (AIC), dont l’activité était la vente d’ordinateurs et de
logiciels de gestion intégrés. Le capital fut souscrit par le dirigeant expert-comptable de la SA,
à hauteur de 75 %, et le reste par une collaboratrice. Par la suite, la Sarl AIC se consacra à la
formation sur des logiciels comptables.

En 1993, la SA prend un tournant important avec le rachat de la clientèle d’un autre cabinet de
la région aixoise. Cela lui permet d’accroître son activité et son assise locale.
Deux ans plus tard, elle déménage son siège social dans les locaux actuels de la société à 14
chemin Robert. Une avocate inscrite au barreau d’Aix en Provence s’installe au sein des locaux,
pour exercer de manière indépendante son activité.
Enfin, en 1999, la SA modifie sa forme sociale, et se transforme en Sarl : le capital social est
réparti entre le dirigeant de la SA -devenu associé gérant majoritaire de la Sarl-, le même avocat
-devenu associé à 15 % du capital- et un autre collaborateur.
Aujourd’hui, le cabinet Fiduciaire Mazarin ne comporte qu’un seul expert-comptable diplômé,
gérant de la structure. Il marche sur trois pieds : le comptable, le juridique, et le social.

L’activité comptable est exercée par six collaborateurs et une secrétaire, la partie juridique par
une avocate et le secteur social est traité par la Sarl AIC, composée de deux collaboratrices.
Cette dernière, outre les quelques missions de formation sur des logiciels comptables, est
complétement tournée vers l’activité sociale : bulletins de salaire, calcul des charges sociales,
établissement des contrats de travail... Quant au pôle juridique, lui aussi indépendant, il permet
au cabinet de proposer des conseils aux entreprises dans le domaine juridique, notamment la
constitution de sociétés, les modifications de capital (réductions et augmentations), les cessions
de parts, de fonds de commerce, les fusions ou scissions, voire les dissolutions et liquidations
d’entreprises. Cette activité juridique constitue une activité complémentaire à celle du cabinet
comptable, lui permettant de diversifier son portefeuille clients.

  6  
Le cabinet a également tenté, dans les années 90, de s’étendre dans une autre ville. La faible
densité de cabinets comptables à cette époque, et le désir d’expansion et de développement du
chef d’entreprise ont donné naissance à un second cabinet à Saint Maximin. Mais en raison de
l’éloignement géographique, de l’obligation pour le chef d’entreprise d’être présent dans sa
nouvelle structure, des rendez-vous non gérables ainsi que d’un besoin de proximité des clients
difficilement réalisable en étant sur Aix, celle-ci n’a pu rester en place plus de 2 ans.

Après la fusion :
 
Le 24 mai 2017, l’entreprise a déménagé ses bureaux en fusionnant avec le groupe Vinci
(cabinet d’avocats et d’experts comptables) pour devenir Expensi. Cette fusion se compose
de trois associés : Guillaume BONO (expert comptable mémorialiste du cabinet fiduciaire
Mazarin), d’Aurélia FARINE (Avocate du cabinet fiduciaire Mazarin) et enfin Sandra
(expert comptable du groupe Vinci).

Enjeux pour le cabinet : opportunité de développement au niveau de la clientèle, bureaux


plus grands, ambiance de travail meilleure, association avec un autre cabinet, meilleure
position géographique.
 
 
 

  7  
v   Son  secteur  d’activité  
 
 
•   L’activité  comptable  :  

La clientèle est relativement diversifiée. On retrouve le tissu classique des entreprises des
cabinets de grandes villes : des TPE pour beaucoup mais aussi des PME. Parmi les TPE, on
trouve de petites entreprises commerciales, des artisans, des entreprises de services, de conseils,
etc.

Le cabinet s’est cependant spécialisé dans certains domaines : Bénéfices Non Commerciaux
(BNC), Bénéfices Agricoles (BA), promoteurs immobiliers. L’essentiel du travail réside dans
la saisie comptable et l’établissement des formalités déclaratives.
Parmi les clients de taille plus importante, les PME, beaucoup disposent d’un service comptable
au sein de leur structure ; le cabinet leur vient alors en aide surtout par le conseil, et effectue
une révision annuelle des comptes ainsi que des situations intermédiaires.
Depuis le début de l’année 2008, de nouveaux clients sont arrivés au cabinet avec des
caractéristiques différentes. On trouve notamment des entreprises avec un statut de « Jeune
Entreprise Innovante » (JEI). La nature des travaux comptables est alors différente. Il ne s’agit
plus de faire de la saisie mais de leur apporter un conseil de qualité supérieure et de les
accompagner dans le montage des différents dossiers auxquels le chef d’entreprise doit faire
face : situation intermédiaire auprès des actionnaires, relations avec l’administration fiscale.

Beaucoup de clients demandent donc des travaux de saisie comptable afin de respecter
l’obligation de la tenue d’une comptabilité et les formalités déclaratives auprès de
l’administration fiscale. Cette activité peut constituer un moyen pour le cabinet d’accompagner
son client dans le développement de son activité, de le conseiller pour optimiser son entreprise,
son patrimoine, de l’aider dans ses décisions de financement.
Enfin, le cabinet a des clients moins traditionnels qui demandent un travail très spécifique sur
le plan législatif et fiscal, comme une Association Foncière Urbaine ou des associations dont
une est partiellement fiscalisée.

Le cabinet offre ainsi une grande diversité de travaux comptables.

•   L’activité fiscale :

Dans la continuité de l’activité comptable, de nombreux clients souhaitent que l’on établisse
leur déclaration de revenu : 2042, 2042C, 2044…ainsi que les déclarations d’Impôt Sur la
Fortune.
La majorité est déjà client du cabinet mais certains d’entre eux ont uniquement une
problématique fiscale. Le cabinet est donc chargé d’établir ses documents fiscaux a la demande
du client.

  8  
•   L’activité de Commissariat aux comptes :

L’Expert-comptable du cabinet (Philippe Pathieu) est également Commissaire aux Comptes


« CAC». En effet, il possède plusieurs mandats correspondants à une activité de contrôle, de
surveillance et de certification des comptes des entreprises. Cette activité représente une part
d’environ 15 % de son chiffre d’affaire. Quelques missions sont confiées aux collaborateurs
notamment à l’expert-comptable mémorialiste (Guillaume BONO).

Ø   Type  de  clientèle  du  cabinet  :  


 
 
 
  TYPE  DE  CLIENTELE  DU  CABINET
 
  ENTREPRISES  INDIVIDUELLES SARL SA BNC
 
  10%
  2%
 
 
  51%
  37%
 
 
 
 
 
 
SARL  :  Société  A  Responsabilité  Limitée  
SA  :  Société  par  Action  
BNC  :  Bénéfice  Non  Commerciaux  
 

  9  
v   Structure  juridique  et  organigramme  
 
 
 
Structure  juridique  :  Le  cabinet  est  une  SAS  (Société  par  action  simplifié)  
 
 
 
 
 
ORGANIGRAMME  DE  L’ENTREPRISE  Fiduciaire  Mazarin  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  10  
 
  LE  SERVICE  COMPTABILITE  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On  y  trouve  aussi  le  service  au  commissariat  aux  compte  et  le  service  juridique.  
 
 
 
 
 
 
 
 

  11  
v   L’analyse  de  la  concurrence  

Le contexte concurrentiel du cabinet est compliqué car on compte 24452 sociétés concurrentes
au niveau national, 1151 dans le département Bouches-du-Rhône.

v   Données financières

A la clôture du dernier exercice connu, en 2014, l'effectif de cette entreprise se composait de 7


employés ce qui ne représentait aucun changement par rapport à 2013.
Cette même année, elle avait un chiffre d'affaires en hausse de 6,32 % par rapport à 2013, soit
601 772 Euros. Quant au résultat net, il atteignait 16 062 Euros, en hausse de 418,13 %.

Toujours sur le même exercice, sa rentabilité commerciale, qui correspond à la capacité de


FIDUCIAIRE MAZARIN à générer du résultat net en fonction de son chiffre d'affaires, s'établit
à 3 % soit +200 %.

(Annexe 1 : donnée financière)


 
 
v   Organisation du cabinet

Ø   Système d’information

Systèmes informatique

Sur le serveur Fiduciaire Mazarin : Windows 8 avec:


Ø   le Pack office 2013 (word, Excel, Access…)
Ø   QUADRATUS :
§   Comptabilité : Saisie dans les journaux centralisés, Intégration des écritures par
reconnaissance, OCR grâce à Quadra Box
•   Etats de rapprochement
•   Révisions des comptes
•   Déclaration de TVA
•   Archives
•   Balance et de compte de résultat
•   Grand livre

  12  
§   Immobilisation : tableaux d’amortissement, transferts en comptabilité des
immobilisations (acquisition, amortissement)

§   La paie : salaires, transfert en comptabilité des opérations de paie, tenue du livre de


la paie

Le réseau informatique

Le serveur informatique est un dispositif qui met à disposition des services tels que :
•   L’accès aux informations :
•   Le courrier électronique ;
•   Le partage d'imprimantes ;
•   Le stockage en base de données ;
•   La gestion de l'authentification ;
•   Le contrôle d'accès ;
•   Le jeu et la mise à disposition de logiciels applicatifs (comme QUADRA On Demand)

 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  13  
Dématérialisation des données

La QUADRABOX est un service sécurisé de dématérialisation de documents avec un système


OCR puissant.

•   Dématérialisation des factures clients/fournisseurs effectuée par vos clients


•   Acquisition des pièces par scan, téléchargements, photos...
•   Reconnaissance automatique des documents numérisés, déposés par vos clients
•   Gestion des devises
•   Application Full-Web utilisable sur ordinateur, tablette et Smartphone
•   Outil de contrôle de doublons de factures
•   Vérification de l’existence du fournisseur
•   À la portée de tous car ne nécessite pas de notion comptable
•   Absence de paramétrages pour la mise en place du service
•   Intégration en temps réel des éléments comptables dans Quadra Compta
•   Découpage automatique d’un fichier multipage
•   Apprentissage des zones des factures non reconnues
•   Consultation des écritures avec image associée

  14  
II)   ANALYSE  DES  MISSIONS  
 
 
 
v   Les  missions  réalisées  :  

La tâche qu’un assistant comptable effectue tous les jours est celle que j’ai le plus pratiquée
durant ma période de stage. Une fois le dossier client crée sur le logiciel comptable, il convient
de remplir tous les renseignements le concernant et de paramétrer les éléments nécessaires à la
saisie. Pour traiter au mieux un cas il faut :

-Analyser l’activité de l’entreprise : Comprendre la nature de l’activité et s’intéresser aux


normes concernant la forme juridique et les personnes concerné. Certaines entreprises peuvent
ne pas être soumis à la TVA selon l’activité. (exemple : Prestataire de service).

-Analyser la nature du revenu de l’entreprise : Les méthodes de saisie comptable diffèrent


selon la nature du revenu. Les entreprises transparentes qui impose leur associé au Impôt sur le
revenu peuvent bénéficier d’une comptabilité de trésorerie relativement simple par rapport à
celle des sociétés.

-Analyser les journaux : Les écritures doivent être passé dans les journaux adéquates dans le
respect des règles comptable. J’ai donc dû imputé mes saisies selon mes connaissances
théoriques.
•   Journal d’achat
•   Journal de ventes
•   Journal de banque
•   Journal de caisse
•   Journal d’opérations diverses (TVA, bilan, Note de frais)
•   Journal de paie

-Création des comptes si le dossier en question est nouveau : En effet, de nouveaux clients
sont amené à intégrer le cabinet, j’ai pu en traité quelques uns et pour cela j’ai dû créer leur
dossier, comprenant la création de : Fiches clients, journaux, comptes, archives et
immobilisations.

  15  
Ø   Classement  des  documents  comptables    
 
Le client apporte au cabinet tous les documents de nature comptable qui sont susceptibles de
pouvoir être utilisés pour déterminer le bilan, le compte de résultat ou les déclarations entre
autres.

Lorsque le client amène ses papiers, ils ne sont généralement pas classés. La première tâche
que l’on ma confiée était de classer ces documents (factures d’achats et de ventes notamment).
Dans un premier temps, je devais classer selon le type de document ; ensuite les trier selon le
mois puis les classer par date. Chaque dossier est scindé en plusieurs branches ou chacune des
factures sera classées :

•   Achat /Ventes : comme son nom l’indique ici ne seront classées que les factures
d’achats et de ventes.

•   Trésorerie : Dans cette branche seront classées les relevés bancaires et l’état de
rapprochement bancaire.

•   Social : ici seront rangés tous les bulletins de paie, nous les récupérons généralement
après le traitement de nos partenaires AIC qui établit les bulletins de paie de la majorité
de nos clients.

Toutes sortes de cotisations (URSSAF par exemple) sont aussi classées dans cette
branche.

•   Fiscal : ici seront classées plus tard dans l’avancement du dossier les déclarations de
TVA et déclarations de revenus.

Ceci est le travail en amont de la saisie.

Cette tâche est en générale effectuée par l’assistante de gestion mais mon tuteur de stage m’a
appris qu’un classement fait par soi-même permet une organisation et un suivi du dossier
beaucoup plus facile plus tard. J’ai donc suivi son exemple et reclasser chaque dossier que j’ai
pu traiter.

  16  
Ø   La saisie comptable  

On trouve plusieurs types de comptabilité :

Les comptabilités de trésorerie : en fonction de l’activité la saisie sera effectué en utilisant les
relevés bancaires. La comptabilité se compose d’encaissement et de décaissement ou d’achats
payé par espèce dans un journal de caisse. Les factures sont tout de même nécessaire et
obligatoire pour la saisie pour l’authentification des comptes et la TVA si l’entreprise y ai
assujetti. Les éléments non identifiés doivent être mis en compte d’attente en attendant le
justificatif. Si celui-ci n’est pas fourni, il faut réclamer un extrait de compte, sinon l’opération
sera passé en compte courant. Chacun des fournisseurs ou clients doit posséder un compte
auxiliaire afin de faciliter la révision comptable et permettre au client de la Fiduciaire Mazarin
de connaître l’origine de chaque dépenses ou recettes.

La comptabilité de société : qui est la plus répandu suit un ordre logique qui permet d’imputer
les écritures aux comptes sans difficulté et de réviser plus facilement la comptabilité une fois
que tout a été saisie. Il convient de saisir toutes les factures de vente et d’achats dans leurs
journaux respectifs ainsi que les opérations diverses si nécessaire. Ensuite, la saisie des
encaissements et des décaissements qui devrait solder généralement la plupart des comptes
fournisseur et client en fin d’exercice comme le veut la politique de la Fiduciaire Mazarin.
Une fois le logiciel comptable paramétrer correctement pour chaque entreprise la comptabilité
devient plus simple et rapide. Le paramétrage permet également, à la prochaine personne en
charge de la saisie, de reprendre facilement et clairement le dossier

La saisie se déroule généralement en 3 étapes :

•   Saisie des factures de ventes dans le journal de vente en vérifiant la numérotation


chronologique des factures, ainsi cela permet de s’assurer que le client n’a pas omis une
ou plusieurs factures. Si le client tient une caisse, alors la saisie du chiffre d’affaires
s’effectuera dans l journal de caisse.

•   Saisie des factures d’achats dans le journal d’achats en essayant de porter une attention
particulière sur la possibilité d’enregistrement de doublons de factures.

•   Saisie des encaissements (remises de chèques, d’espèces) et décaissements (souches de


chèques) dans le ou les journaux de banque appropriés (suivant les dossiers le système
de récupération des banques nommé ETEBAC est installé, ce qui facilite la tache
puisqu’il nous reste simplement à affecter les opérations au compte correspondants).

  17  
Ø   Le rapprochement bancaire

Il faut pointer toutes les écritures du compte banque, cela permet de vérifier que toutes
les écritures présentes sur le relevé bancaire ont été saisies en confortant les soldes présents sur
le relevé bancaire de chaque fin de mois avec les soldes du compte banque. On établit alors un
rapprochement bancaire où figurent les éléments qui n’ont pas pu être pointés. Ces éléments
seront débités ou crédités les mois suivants. Les clients peuvent avoir plusieurs comptes
bancaires, on doit alors établir un rapprochement bancaire pour chaque compte tous les mois.

Ø   La révision comptable

Une fois la saisie des documents et l’état de rapprochement bancaire effectué, il faut
procéder à la révision du dossier. Celle-ci va consister à lettrer les comptes fournisseurs, vérifier
la cohérence des comptes, mettre en avant les erreurs survenues lors de la saisie comptable, et
permet de s’assurer que toutes les factures d’achats ont bien été transmises et comptabilisées.

Tout d’abord, il faut épurer le compte d’attente (compte 471) afin d’affecter chaque écriture au
compte qui lui est destiné. Après avoir procéder au lettrage des comptes fournisseurs, nous
devons éditer  une  balance  pour  une  vision  globale  permettant  de  comparer  la  somme  totale  
affecter  à  chaque  compte  ainsi  que  leur  dénomination  (cela  met  en  évidence  les  irrégularités  
possibles   car   elle   expose   les   comptes   du   bilan   et   du   compte   de   résultat   des   exercices  
précédents  et  en  cours)

Ø   Les déclarations de TVA

La TVA est une étape très importante dans le dossier d’un client car son paiement est
contrôlé par le Trésor public. Elle est soit saisie mensuellement ou trimestriellement selon le
régime de TVA dans lequel se trouve le client ; celui ci fait donc l’objet d’une régularisation en
cas de différence et de majoration en cas de retard dans la déclaration.
Il est nécessaire avant chaque déclaration de vérifier sa date limite d’envoi, le régime du client
et d’établir un contrôle de TVA. Ce contrôle consiste à vérifier la concordance entre un compte
de TVA donnée (par exemple le 44571 : TVA Collectée) et la somme des produits/charges
contenant de la TVA multiplié par les taux en application. (ex : somme des comptes de la classe
7 contenant de la TVA multiplier par le taux à 20%).

  18  
Voici les types de déclarations de TVA que j’ai pu voir :

CA3
Les CA3 sont les déclarations de TVA qui peuvent être trimestrielle ou mensuelle selon le
montant de TVA à payer, certains des dossiers du cabinet y sont assujetti et j’ai donc pu
participer à l’élaboration ces déclarations.

CA12
Les CA12 sont les déclarations de TVA à l’année, j’ai pu participer à l’élaboration de ces
déclarations qui peuvent ouvrir droit à un paiement sous forme d’acompte en fonction du
montant à payer et des disponibilités. (Ce choix est important car il peut permettre de bénéficier
de crédit de TVA).

Le bordereau de la déclaration de Tva est le bordereau n° 3310-CA3/CA12-SD comme celui


ci :

Ø  

  19  
Ø   Dématérialisation comptable

En vue du déménagement des locaux, on ma attribuer comme mission la transmission


numérique du cabinet.

Cette tache est très importante puisqu’elle permet d’avoir tous les documents nécessaires à la
saisie directement sur l’ordinateur rangée de façon méthodique.

Les étapes de la dématérialisation :

Etapes Avec quel outils ?

Numérisation des documents Scanner


Sur l’ordinateur : classements
Archivage des documents des documents dans les
dossiers
Transmission des documents Outil de gestion électronique

Malgré cette misions, les documents comptables doivent être conservés obligatoirement comme
suit :
 
Annexe  2  :  Délais  de  conservation  des  documents  

v   Les objectifs

L’objectif de toutes ces étapes de saisies sont d’établir les documents de synthèses (compte de
résultat et bilan) pour chaque société du cabinet en fonction des demandes des clients.

L’objectif pour moi était de comprendre le fonctionnement comptable du cabinet et de ce fait,


grâce a la saisie de certains dossiers, j’ai pu participer a l’élaboration de certains documents
comptables et fiscaux comme les déclarations de TVA, les déclaration des DSI (déclaration
sociale des indépendants) ainsi que d’autre documents.

  20  
v   Les  moyens  mis  en  œuvrent  
 
Pour  effectuer  les  différentes  taches  que  l’on  ma  confiées,  j’ai  utiliser  plusieurs  site  internet  
et  logiciel.  
 
Pour  la  création  des  nouveaux  clients  :  
-­‐   Pour enregistrer les nouveaux clients, il faut l’enregistrer sur le site des impôts (Impots.
Gouv).
-­‐   Nous devons ensuite l’enregistrer sur le site ETEBAC ou SO BANC (selon la banque
du client) pour permettre la transmission numérique et ainsi la récupération de sa/ses
banque(s).

Pour les déclarations :


-­‐   Site utilisé : Impots. Gouv, et logiciel EDI pour envoyer les déclarations

En ce qui concerne la saisie des documents, certains dossiers se trouve sur le local (c’est à dire
sur le serveur QUADRA COMPTA) et d’autre se trouve sur le logiciel QUATRATUS
(QUADRA ON DEMAND sur internet).

v   Les résultats obtenus

Chaque tâche effectuée doit être marquer dans le tableau d’avancement du dossier pour
connaître si l’on est à jour dans la comptabilité du client selon sa demande.

Durant ses semaines de stages, j’ai pu suivre l’avancement de certains dossiers et obtenir le
résultat que l’on me demandait.
Cependant, certains dossiers demandent des traitements sur du long terme et donc une tenue
quotidienne et par rapport a la durée du stage certaines tâches ne pouvais pas m’être confiée.

  21  
III)   REFLEXION PERSONNELLE

v   Les méthodes utilisées

Ø   Critiques :

Les méthodes utilisée dans le cabinet Fiduciaire Mazarin sont parfois critiquables.
En effet, l’utilisation des logiciels de comptabilité (quadra) ne sont pas toujours opérationnels
ce qui peut engendrer un ralentissement de la productivité. De plus, le nombre de connexion
pour le logiciel Quadratus (5 connexions pour l’ensemble du cabinet) est restreint ce qui
demande une organisation précise pour ne pas perdre de temps et avancer au mieux les dossiers.

Au niveau de l’organisation, j’ai pu constater certains disfonctionnements notamment


concernant la mise a jour des états d’avancement des dossiers. Le tableau n’est pas toujours
rempli dès qu’on avance sur un dossier ce qui engendre une perte de temps puisque nous devons
aller voir dans le dossier où la saisie s’est arrêtée pour pouvoir le mettre à jour.

Au niveau des ordinateurs : certains postes ne sont pas reliés à l’imprimante ce qui peut
engendrer une perte de temps si nous devons imprimer des documents puisque nous devons
changer de poste et de ce fait déranger un collaborateur qui travaille.

Au final, les critiques que j’ai pu constater ne sont qu’au niveau


informatique.

Ø   Avantages :

Au delà des critiques potentielles, j’ai aussi constater des avantages certains :

-­‐   Au niveau du système de la Box : ce système est très performant et rapide puisque nous
pouvons associer les fournisseurs à un compte spécial et tout se met en relation. Le
système de reconnaissance de facture est très pratique puisque certaines factures se
saisissent directement en comptabilité ce qui rend la tache plus rapide pour nous.

-­‐   Au niveau de la relation sociale j’ai pu rencontrer des clients ce qui rend le métier plus
humains puisque nous avons la confiance de nos clients entre nos mains.

  22  
Ø   Disfonctionnements :

Durant les 8 semaines passées au sein du cabinet, j’ai pu observer certains disfonctionnements
qui sont les suivants :

•   L’informatique

Les logiciels qui parfois ne répondent pas et ralentisse le travail.

 
•   Les  horaires  
 
Du fait de la pression et du travail sans relâche que doivent effectuer les salariés du
cabinet, j’ai pu constater le nombre d’heure de travail effectué. Effectivement, les
collaborateurs ainsi que les stagiaires n’ont pas d’horaire fixe et peuvent finir tard le soir ce qui
amène à effectuer des semaines a 40/45H si ce n’est plus pour les collaborateurs.

C’est un métier où la pression est permanente et où le stress est presque permanent. Des erreurs
sont vite arriver ce qui peut

 
 
v   Les  relations  de  travail  
 
Ø   Dynamique  de  groupe  
 
Une  bonne  ambiance  est  primordiale  pour  le  bon  fonctionnement  d’une  entreprise.  
Mon  intégration  au  sein  groupe  s’est  très  bien  déroulé  puisque  la  Fiduciaire  Mazarin  est  un  
cabinet  accueillant  et  compétent  qui  sais  écouter  et  qui  a  un  management  participatif.  
 
La   dynamique   de   groupe   a   été   plutôt   bonne   tous   le   long   de   mon   stage   puisque   les  
collaborateurs  été  à  mon  écoute  et  me  guider  en  cas  de  soucis.    
 
 
 
Ø   Communication  formelle  et  informelle  
 
Au niveau de la communication, tous les bureaux sont équipés de téléphone relié a un serveur
ce qui facilite la communication. La communication se fait aussi par boîte mail.
 
 
 
 
 

  23  
v   Lien  avec  le  cursus  universitaire  
 
Ø   Lien  avec  les  matières  enseignées  
 
Grace  a  ce  stage  j’ai  su  mettre  à  profit  l’enseignement  que  nous  avons  reçu  au  sein  de  l’IUT.  
 
Mes   connaissances   fiscales   et   comptable   m’on   aider   à   identifier   certaines   situations   et   à  
comprendre  l’avancement  des  dossiers.  
 
Les  cours  de  comptabilité  que  nous  avons  reçu  a  l’IUT  ont  été  pour  moi  une  aide  précieuse  
pour  l’enregistrement  des  factures  d’achat  et  de  ventes.  De  plus,  les  connaissances  fiscales  
sont   indispensables   concernant   les   régimes   de   taux   de   TVA   exonéré   que   nous   pouvons  
rencontrer  dans  certains  dossiers.  
 
Cependant,   je   note   une   différence   entre   la   théorie   et   la   pratique   puisque   dans   un   cabinet  
certains  domaines  ne  sont  pas  traité  en  cours  et  vice  vers  ça  (c’est  à  dire  que  certains  modules  
enseignés  dans  la  comptabilité  ne  m’on  pas  servis  pour  mon  stage).  
 
L’enseignement général de l’IUT est une bonne chose puisque j’ai pu développer en entreprise
mes acquis et cela m’a permis d’être productive.

 
Les  matières  qui  m'on  était  utiles   Pour  quel  raisons?  

COMPTABILITE   Comptes  comptable,  enregistrements  factures  


FISCALITE   Régimes  d’exonération  de  certains  clients  
JURIDIQUE   Forme  juridique  des  entreprises  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  24  
v   Le  vécu  et  les  biens  fait  de  ce  stage  
 
Ø   Mon  ressenti  par  rapport  a  cette  expérience  
 
Grace  a  ma  prise  d’initiative,  je  me  suis  vite  intégrée  à  l’équipe  ce  qui  m’a  permis  d’apprécier  
mon  travail  durant  ces  8  semaines.  
J’ai   appris   également   à   gérer   mon   temps   de   travail   afin   de   ne   pas   laisser   les   dossiers  
s’accumulés  et  je  faisais  en  sorte  de  faire  un  compte  rendu  a  ma  tutrice  à  chaque  fin  de  journée  
afin  qu’elle  me  dise  les  choses  qui  allaient  et  celle  qui  n’allaient  pas.  
 
Au   cours   de   mes   taches   effectuées,   j’ai   été   amenée   à   être   sérieuse   et   très   attentive   au  
comptes   (une   erreur   est   vite   arrivée   ce   qui   peut   engendrer   des   problèmes   par   la   suite,   c’est  
pour  cela  que  mon  sérieux  et  mon  organisation  m’a  été  bénéfique).  
 
Cette   expérience   n’a   été   que   bénéfique   pour   moi   car   j’ai   pu   découvrir   en   profondeur   la  
comptabilité  dans  un  cabinet  (ce  qui  diffères  des  entreprises).  
 
Il  faut  un  temps  d’adaptation  avant  de  pouvoir  être  à  l’aise  avec  tous  les  logiciels  et  ainsi  être  
plus  productive.  Cependant,  je  pense  avoir  été  à  la  hauteur  de  l’espérance  de  ma  tutrice  de  
stage  Mme  Manfredini  Karine  (comptable).  
 
Travailler  dans  un  cabinet  comptable  n’est  pas  de  tous  repos  et  j’ai  pu  le  constater  avec  les  
horaires  effectuée  et  la  pression  accumulée  surtout  en  période  fiscale  comme  c’étais  le  cas.  
 
Après   cette   expérience,   je   prends   conscience   de   l’importance   d’une   bonne   maîtrise  
comptable,  fiscale  et  juridique  pour  effectuer  ce  métier.  S’informer  des  nouvelles  règles,  des  
nouvelles  lois  est  primordial  pour  ne  pas  faire  d’erreur.  
 
 
 
Ø   Les  apports  

J’a appris à être plus responsable mais surtout, à mesurer les conséquences de mes actes et à
prendre conscience de l’importance d’une bonne compréhension et d’une bonne exécution.

Ce stage ma donner confiance en moi pour la suite de mes études et à compléter mon aptitude
à avoir des rapports humains.

Les responsabilités que l’on m’a confiées étaient très intéressante et m’on permis de
m’améliorer de jour en jour.

 
 
 
 

  25  
CONCLUSION  
 
 
 

Le stage est un élément indispensable durant notre formation. C’est un contact qui permet
à l’étudiant de vivre la réalité socio économique d’une entreprise et les problèmes de gestion et
d’organisation qui lui sont liés.

Sur le plan professionnel, ce stage au sein de la Fiduciaire Mazarin fut une expérience très
enrichissante dans la mesure où j’ai pu apprendre à développer mon autonomie et assimiler tous
les aspects techniques de la comptabilité. J’ai pu mettre en pratique mes compétences théoriques
mais surtout j’ai pu les développer et les compléter.

Concernant l’enseignement personnel, cette expérience m’a permis d’avoir un regard critique
sur moi-même. En effet, c’est durant ces semaines que j’ai pu voir mon comportement évoluer
au sein d’une entreprise et c’est grâce a la confiance de mes collègues que je me suis très bien
intégré au sein de l’équipe. De plus, grâce a mon évolution j’ai pu prendre confiance en moi et
prendre des initiatives.

Chacune des tâches que l’on ma attribuée, utiles au service et au bon déroulement de l’activité
de l’entreprise se sont inscrite dans la stratégie de celle-ci et plus précisément dans la politique
de la Fiduciaire Mazarin.

Je garde de ce stage un très bon souvenir qui constitue désormais une expérience professionnelle
valorisante et encourageant pour mon avenir.

La Fiduciaire Mazarin est une entreprise avec un bon esprit d’équipe ce qui permet d’être dans
de bonnes conditions de travail. De plus, les collaborateurs qui y travaillent aime leur métier
(ce qui rend le travail encore plus intéressant).

J’ai pu prendre conscience de la réalité des choses et ainsi appréhender le monde du travail
malgré les difficultés économiques ou organisationnelle auxquelles l’entreprise doit faire face.

En conclusion, ce premier pas dans le monde professionnel m’a offert l’opportunité


d’appréhender les exigences et les enjeux actuels du domaine de l’expertise-comptable.

A la suite de mon DUT j’aimerai m’orienter vers la Licence 3 Gestion parcours Banques et
affaires internationales.

  26  
ANNEXES  
 
 
 
ANNEXE  1  :  DONNES  FINANCIERE  SUR  L’ANNEE  2014  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
ANNEXE  2  :  DELAIS  DE  CONSERVATION  DES  DOCUMENTS    
 
 
 

  27