Vous êtes sur la page 1sur 4

Le monde et le géographe

Espaces, populations, sociétés

Séance 1 : Exclusions et inégalités sociales, les inégalités de développement dans le


monde
Introduction

L'inégalité ne s'apprécie que dans une dialectique de disparité et de la (re)distribution des


richesse, disparités qu'on retrouvent dans la hiérarchie sociale. Pour mesurer les inégalités, il faut
observer leur évolution dans le temps et l'espace. Est inégale toute répartition qui n'est pas
uniforme et qui amène à constater des disparités. L'inégalité est une différence que les individus
sociaux jugent selon des échelles de valeurs.

=> Origines des inégalités (réponses contradictoires) :


➔ Aristote : fondement naturel
➔ Marx et Rousseau : la propriété
➔ Durkheim : division social du travail
➔ Parsons : l'inégalité est un principe nécessaire au maintien de toute structure sociale.

Certaines inégalités sont plus visibles que d'autres (économique, par exemple la Roumanie : son
PIB de 2000 est égal à la richesse de Bill Gates en 2000). Il y a aussi des inégalités sociales
(hommes/femmes, scolaires, ethniques, raciales,...)

Selon Bourdieu, il y a 3 catégories d'inégalités divisées en 3 capital :


➔ Économique
➔ Sociale => Ces inégalités donnent lieux à des situations d'exclusions
➔ Culturelle

Quelques chiffres

- Seuil extrême de pauvreté : 1,25$/jour/personne


→ 1,9 milliards de personnes en 1981, 1,2 milliards en 2011
→ Évolution de la population mondiale : 4,5 à 7 milliards
- Taux d'extrême pauvreté a été divisé par 3
→ Pays en voie de développement (PVD) : 17% de la population qui vit avec moins de
1,25$/jour (contre 52% il y a 30 ans)
- 2,1 milliards qui vivent avec 2$/seuil => seuil de pauvreté

I. L'inégalité : dialectique richesse/pauvreté


1.1. La pauvreté, c'est quoi ?

C'est une insuffisance ou absence de différentes ressources (matérielles, élémentaires,


conditions de vies précaires). L'OMS dans sa définition de la santé cite le logement comme
condition au bien-être et à la santé.
- Travaux de S. Paugan (2005) = Il définit 3 types de pauvretés

✔ La pauvreté intégrée
- Elle concerne les PVD et certaines régions d'Europe.
- Liée au rythme du développement des économies et du marché économique qui ne
suivent pas celui des pays du Nord (question de rapidité).
- Les pauvres ne forment pas un groupe à part.
✔ La pauvreté marginale
- Concerne le quart monde des pays riches : populations précaires peu nombreuses et
sources de représentation.
- Pauvreté peu visible et limitée.
✔ La pauvreté disqualifiante
- Représente les travailleurs pauvres touchés par le chômage mais qui ne peuvent accéder à
des conditions de vies correctes.

Retour au concept de pauvreté dans les années 1980 parallèlement avec le développement
d'autres termes : vulnérabilité, précarité, paupérisation. Il y a un développement d'une attention
spécifique pour de nouvelles formes de pauvreté, ainsi qu'un regard sur les inégalités à l'échelle
mondiale.
Il y a une pauvreté autant dans les pays du Nord que du Sud, dans les zones rurales
qu'urbaines. La pauvreté existait aussi avant les années 1980 mais il n'y avait pas les données pour
l'observer. Les sociétés et les conditions de vies évoluent, les critères de condition de vie sont
différent d'une société à une autre et il y a une visibilité plus accrue de la pauvreté.

1.2. Comment mesure-t-on la pauvreté ?

- Travaux de B. Schoumaker (1998) = diversité des approches


➔ besoins alimentaires
➔ consommation alimentaires
➔ accès aux soins
➔ revenus
➔ accès à la santé

- Travaux de JP. Sanderson = 3 indicateurs


➔ habitat (eau, électricité, équipement du logement)
➔ niveau d'instruction
➔ possession des biens alimentaires

Pour mesurer la pauvreté, on mesure au niveau du développement : IDH (crée en 1990 par le
PNUD)
Pourquoi le PIB n'est pas suffisant ? Il ne rend pas compte des inégalités à l'intérieur des sociétés +
redistribution des richesses.
L'IDH se base sur des critères qualitatifs.
Il mesure le niveau moyen auquel se trouve un pays donné selon 3 critères essentiels :
➔ La santé (espérance de vie)
➔ L'éducation (scolarisation)
➔ Le niveau de vie (PIB ou PNB)

Cet IDH est focalisé sur les capacités d'actions des individus. Il permet de se questionner sur les
politiques sociales et de voir les priorités des gouvernements (exemple : Chili vs. Malaisie)

L'IDH va analyser le champ des possibles qui doit permettre à chacun :


➔ vivre longtemps en bonne santé
➔ avoir accès au savoir
➔ vivre dans des conditions décentes
➔ participer à la vie de communauté et aux décisions fondamentales

[A retenir les notions de : progrès social, croissance et équité, participation et liberté ]

Il existe d'autres indicateurs : IPH et


IPM. Grâce à l'IDH , les inégalités
mondiales ont pu être identifiées de
manière convenable.

II. Les OMD (objectifs millénaires pour le développement)


- Un document établi : "Déclaration du millénaire".
- Mis en place par le PNUD.
- Objectif premier : éliminer la pauvreté.
- En septembre 2000, 189 nations présentes, signés par 147 chefs d'états.

- 8 objectifs :
✔ Réduction de la pauvreté et de la faim
✔ Assurer l'éducation primaire
✔ Égalité des sexes / autonomisation des femmes
✔ Réduire la mortalité infantile
✔ Améliorer la santé maternelle
✔ Combattre VIH/SIDA et autres maladies
✔ Assurer un environnement durable
✔ Partenariat mondial pour le développement

- Premier objectif atteint en 2010, avec 5 d'avance


- 2011 : 17% des populations dans les PVD vivent avec 1,25$/jour, 1 peu plus d'1 milliards de
personnes avec moins de 1,25$/jour et environ 2 milliards avec moins de 2$/jour
- D'autres pays stagnent ou certains voient leur situation qui s'aggrave
- Un seul objectif a été atteint

III. L'exemple d'Haïti

- Pauvreté multidimensionnelle : une architecture complexe de problèmes économiques, sociaux,


politiques et environnementaux.
- Forte incidence de la pauvreté extrême : 55% de la population vit avec 1$/jour. 76% de la
population vit avec 2$/jour.
- Les populations les plus vulnérables sont les femmes et les enfants.
- Haïti : 9,6 millions d'habitants (44% des enfants ont moins de 18 ans, parmi ces 44% > 13% ont
moins de 5 ans)
- Pays le moins développé de l'hémisphère occidental : IDH : 168ème sur 187 pays en 2014
- 63% de la richesse du pays : 20% de la population
- La pauvreté des enfants :
• 4 enfants/10 => pauvreté absolue
• 50% vivent dans des foyers
• 30% n'ont aucun vaccins
• 1/5 n'a pas accès à l'eau potable
- Nutrition :
• 10% des enfants => malnutrition aiguë
• 24% : malnutrition chronique
• 20% : insuffisance pondérale

Conclusion
La pauvreté est basée sur l'IDH, est très polysémique. Il existe des inégalités à l’intérieur des
pays, pas seulement Nord/Sud.