Vous êtes sur la page 1sur 60
Formation de base Règlement (UE) n° 2015/1998 11.2.2 Version 8 du 18/07/2017
Formation de base
Règlement (UE) n° 2015/1998
11.2.2
Version 8 du 18/07/2017
Objectifs pédagogiques généraux 1. Connaissance des actes d’intervention illégale déjà perpétrés dans
Objectifs pédagogiques généraux
1. Connaissance des actes d’intervention illégale déjà
perpétrés dans l’aviation civile, des attentats terroristes
et des menaces actuelles
2. Connaissance des objectifs et de l’organisation de la
sûreté de l’aviation civile, notamment des obligations et
des responsabilités des personnes qui effectuent des
contrôles de sûreté
3. Connaissance du cadre juridique pour la sûreté de
l’aviation civile
4. Connaissance des procédures de contrôle d’accès
5. Connaissance des systèmes de titres de circulation
utilisés à l’aéroport
Version 8
2
Objectifs pédagogiques généraux 6. Connaissance des procédures de contrôle des personnes et des circonstances dans
Objectifs pédagogiques généraux
6. Connaissance des procédures de contrôle des personnes
et des circonstances dans lesquelles les personnes
doivent être signalées ou invitées à justifier leur identité
7. Connaissance des procédures de notification
8. Aptitude à identifier les articles prohibés
9. Aptitude à réagir de manière appropriée face à des
incidents liées à la sûreté
10.Connaissance de la façon dont le comportement humain
et les réactions peuvent affecter les performances en
matière de sûreté
11.Capacité à communiquer avec clarté et assurance
Version 8
3

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

1

Plan 1. Historique de la sûreté 2. Cadre juridique de la sûreté 3. Objectifs et
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Cadre juridique de la sûreté
3. Objectifs et organisation de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur un aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
4
Plan 1. Historique de la sûreté 2. Cadre juridique de la sûreté 3. Objectifs et
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Cadre juridique de la sûreté
3. Objectifs et organisation de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur un aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
5
Plan 1.Historique de la sûreté – 1.1. Définitions – 1.2. Evolutions du terrorisme aérien –
Plan
1.Historique de la sûreté
– 1.1. Définitions
– 1.2. Evolutions du terrorisme aérien
– 1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
Version 8
6

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

2

Plan 1.Historique de la sûreté – 1.1. Définitions – 1.2. Evolutions du terrorisme aérien –
Plan
1.Historique de la sûreté
– 1.1. Définitions
– 1.2. Evolutions du terrorisme aérien
– 1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
Version 8
7
1.1. Définitions ATTENTAT ACCIDENT Version 8 8
1.1. Définitions
ATTENTAT
ACCIDENT
Version 8
8
1.1. Définitions • Attentat – Atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, acte de violence
1.1. Définitions
• Attentat
– Atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation,
acte de violence de nature à mettre en péril les
institutions de la République ou l'intégrité du
territoire national
Version 8
9

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

3

1.1. Définitions • Accident – Événement fortuit qui a des effets plus ou moins dommageables
1.1. Définitions
• Accident
– Événement fortuit qui a des effets plus ou moins
dommageables pour les personnes ou pour les
choses
Version 8
10
1.1. Définitions Version 8 11
1.1. Définitions
Version 8
11
Plan 1.Historique de la sûreté – 1.1. Définitions – 1.2. Evolutions du terrorisme aérien –
Plan
1.Historique de la sûreté
– 1.1. Définitions
– 1.2. Evolutions du terrorisme aérien
– 1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
Version 8
12

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

4

1.2. Evolutions du terrorisme aérien Années « 30 » Premiers actes Capture d’aéronefs à des
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
Années « 30 »
Premiers actes
Capture d’aéronefs à des fins de propagande
Ford Tri‐ moteur
Le pilote, Byron Rickards
Version 8
13
1.2. Evolutions du terrorisme aérien Après ‐ guerre Détournements pour fuir le bloc de l’Est
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
Après ‐ guerre
Détournements pour fuir le bloc de l’Est
• Epoque de la guerre froide
• Prague, 1948 : Détournement
Détournements liés à la crise cubaine
• Fuite de Cuba et détournement par des
« castristes »
• Détournement des USA vers Cuba
Version 8
14
1.2. Evolutions du terrorisme aérien Années 70 Détournements crapuleux • Essentiellement aux USA • USA,
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
Années 70
Détournements crapuleux
• Essentiellement aux USA
• USA, 1971 : Détournement d’un Boeing 727
par un certain D. B. Cooper contre une rançon
de 200 000$
Détournements et prises d’otage
• Tensions liées à la cause palestinienne
• 6 ‐9 septembre 1970 : détournement
simultané de 4 aéronefs
Version 8
15

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

5

1.2. Evolutions du terrorisme aérien Années 80 à 90 Destruction volontaire en particulier en plein
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
Années 80 à 90
Destruction volontaire en particulier en plein vol
• 21 décembre 1988 : Explosion d’un vol de la Pan Am au dessus de l’Ecosse
(Lockerbie). Une engin explosif avait été positionné dans un poste radio. 270
morts dans l’avion et 11 dans le village
• 19 septembre 1989 : Explosion d’un vol UTA au dessus du désert du Ténéré.
Un engin explosif était positionné dans la soute à bagages. 170 victimes
Version 8
16
1.2. Evolutions du terrorisme aérien Années 2000 Avion utilisé comme une arme • Attentat du
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
Années 2000
Avion utilisé comme une arme
• Attentat du WTC à New York le 11 septembre 2001
Version 8
17
1.2. Evolutions du terrorisme aérien Années 2000 L’après 11 septembre 2001 : • 22 décembre
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
Années 2000
L’après 11 septembre 2001 :
• 22 décembre 2001 : « shoe bomber » tente de déclencher une engin
explosif dissimulé dans ses chaussures
• 24 août 2004 : Deux tupolev ayant décollé de Moscou s’écrasent à
quelques minutes d’intervalles. Des traces d’explosifs sont retrouvés sur
les deux appareils
• 10 août 2006 : Attentats déjoués à Londres. Tentative d’utilisation de
liquides explosifs à bord par un passager
• 29 octobre 2010 : Cartouche d’imprimante contenant un EEI. Vol fret en
provenance du Yémen
• 24 décembre 2010 : Un étudiant nigérian tente de faire exploser en vol
un avion Amsterdam ‐Détroit avec de l’explosif dissimulé dans son slip
• 24 janvier 2011 : Aéroport de Moscou. Attentat suicide à la bombe. 31
morts, 130 blessés
Version 8
18

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

6

1.2. Evolutions du terrorisme aérien Charm el ‐ Cheikh le 31‐ 10‐ 15 Version 8
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
Charm el ‐ Cheikh le 31‐ 10‐ 15
Version 8
19
1.2. Evolutions du terrorisme aérien Daallo Airlines le 02‐ 02‐ 16 Scan d’un ordinateur piégé
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
Daallo Airlines le 02‐ 02‐ 16
Scan d’un ordinateur piégé
Version 8
20
1.2. Evolutions du terrorisme aérien • Pourquoi le transport aérien est‐il une cible privilégiée ?
1.2. Evolutions du terrorisme aérien
• Pourquoi le transport aérien est‐il une cible privilégiée ?
– Médiatisation
– Vulnérabilité
– Symbole de l’État
– Économie
Version 8
21

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

7

Plan 1.Historique de la sûreté – 1.1. Définitions – 1.2. Evolutions du terrorisme aérien –
Plan
1.Historique de la sûreté
– 1.1. Définitions
– 1.2. Evolutions du terrorisme aérien
– 1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
Version 8
22
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite • Capture illicite d’un aéronef Version 8 23
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
• Capture illicite d’un aéronef
Version 8
23
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite • Destruction d’un aéronef en service Version 8 24
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
• Destruction d’un aéronef
en service
Version 8
24

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

8

1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite • Prise d’otages – sur les aérodromes – à bord
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
• Prise d’otages
– sur les aérodromes
– à bord d’un aéronef
Version 8
25
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite • Intrusion par la force – à bord d’un aéronef
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
• Intrusion par la force
– à bord d’un aéronef
– dans un aérodrome
– dans l’enceinte d’une installation aéronautique
Version 8
26
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite • Introduction, à des fins criminelles, à bord d’un aéronef
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
• Introduction, à des fins criminelles, à bord
d’un aéronef ou dans un aéroport
– d’une arme
– d’un engin dangereux
– d’une matière dangereuse
Version 8
27

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

9

1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite • Utilisation d’un aéronef en service afin de causer la
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
• Utilisation d’un aéronef en service afin de
causer la mort, des blessures corporelles
graves ou des dégâts sérieux à des biens ou à
l’environnement
Version 8
28
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite • Communication d’informations fausses de nature à
1.3. Catégories d’actes d’intervention illicite
• Communication d’informations fausses de
nature à compromettre la sécurité d’un
aéronef en vol ou au sol, de passagers, de
navigants, de personnels au sol ou du public,
dans un aéroport ou dans l’enceinte d’une
installation aéronautique
Version 8
29
Plan 1. Historique de la sûreté 2. Cadre juridique de la sûreté 3. Objectifs et
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Cadre juridique de la sûreté
3. Objectifs et organisation de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur l’aéroport
6. Articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
30

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

10

Plan 2.Cadre juridique de la sûreté – 2.1. Autorités en charge de l’élaboration des règles
Plan
2.Cadre juridique de la sûreté
– 2.1. Autorités en charge de l’élaboration des règles
– 2.2. Textes de référence
Version 8
31
Plan 2.Cadre juridique de la sûreté – 2.1. Autorités en charge de l’élaboration des règles
Plan
2.Cadre juridique de la sûreté
– 2.1. Autorités en charge de l’élaboration des
règles
– 2.2. Textes de référence
Version 8
32
2.1. Autorités en charge de l’élaboration des règles Règles applicables en matière de sûreté Version
2.1. Autorités en charge de l’élaboration des règles
Règles
applicables en
matière de
sûreté
Version 8
33

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

11

Plan 2.Cadre juridique de la sûreté – 2.1. Autorités en charge de l’élaboration des règles
Plan
2.Cadre juridique de la sûreté
– 2.1. Autorités en charge de l’élaboration des
règles
– 2.2. Textes de référence
Version 8
34
2.2. Textes de référence Règles applicables en matière de sûreté IMPACT SUR LE TERRAIN Version
2.2. Textes de référence
Règles
applicables en
matière de
sûreté
IMPACT SUR LE TERRAIN
Version 8
35
2.2. Textes de référence Règlements européens Décisions européennes Lois/décrets  Code des Transports &
2.2. Textes de référence
Règlements européens
Décisions européennes
Lois/décrets  Code des Transports & AC
Arrêtés
Décisions
Circulaires
Instructions
Arrêtés préfectoraux
Version 8
36

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

12

Plan 1. Historique de la sûreté 2. Cadre juridique de la sûreté 3. Objectifs et
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Cadre juridique de la sûreté
3. Objectifs et organisation de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur l’aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
37
Plan 3.Objectifs et organisation de la sûreté – 3.1. Définitions – 3.2. Objectifs de la
Plan
3.Objectifs et organisation de la sûreté
– 3.1. Définitions
– 3.2. Objectifs de la sûreté
– 3.3. Vecteurs d’introduction
– 3.4. Acteurs de la sûreté
– 3.5. Obligations et responsabilités des personnes
Version 8
38
Plan 3.Objectifs et organisation de la sûreté – 3.1. Définitions – 3.2. Objectifs de la
Plan
3.Objectifs et organisation de la sûreté
– 3.1. Définitions
– 3.2. Objectifs de la sûreté
– 3.3. Vecteurs d’introduction
– 3.4. Acteurs de la sûreté
– 3.5. Obligations et responsabilités des personnes
Version 8
39

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

13

3.1. Définitions Sûreté Sécurité Version 8 40
3.1. Définitions
Sûreté
Sécurité
Version 8
40
3.1. Définitions Version 8 41
3.1. Définitions
Version 8
41
3.1. Définitions Définition de la sûreté • Protection de l’aviation civile contre les actes d’intervention
3.1. Définitions
Définition de la sûreté
• Protection de l’aviation civile contre les actes
d’intervention illicite. Cet objectif est réalisé par une
combinaison de mesures ainsi que de moyens
humains et matériels
Version 8
42

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

14

Plan • Objectifs et organisation de la sûreté – 3.1. Définitions – 3.2. Objectifs de
Plan
• Objectifs et organisation de la sûreté
– 3.1. Définitions
– 3.2. Objectifs de la sûreté
– 3.3. Vecteurs d’introduction
– 3.4. Acteurs de la sûreté
– 3.5. Obligations et responsabilités des personnes
Version 8
43
3.2. Objectif de la sûreté • Assurer la sécurité des passagers, des équipages, du personnel
3.2. Objectif de la sûreté
• Assurer la sécurité des passagers, des
équipages, du personnel au sol et du public
dans toutes les questions relatives à la
protection contre les actes d’intervention
illicite dans l’aviation civile.
Version 8
44
Plan 3.Objectifs et organisation de la sûreté – 3.1. Définitions – 3.2. Objectifs de la
Plan
3.Objectifs et organisation de la sûreté
– 3.1. Définitions
– 3.2. Objectifs de la sûreté
– 3.3. Vecteurs d’introduction
– 3.4. Acteurs de la sûreté
– 3.5. Obligations et responsabilités des personnes
Version 8
45

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

15

3.3. Vecteurs d’introduction • Les vecteurs matériels – Bagages de cabine – Bagages de soute
3.3. Vecteurs d’introduction
• Les vecteurs matériels
– Bagages de cabine
– Bagages de soute
– Véhicules
– Fret et courrier
– Fournitures destinées aux aéroports
– Approvisionnements de bord
– COMAT/COMAIL
– Aéronefs
– Cybermenaces
• Les vecteurs humains
– Equipages
– Passagers
– Personnels au sol
– Intrus
Version 8
46
3.3. Vecteurs d’introduction A l’aide du schéma, trouver les vecteurs d’introduction possibles… Réponse 1
3.3. Vecteurs d’introduction
A l’aide du schéma, trouver les vecteurs d’introduction possibles…
Réponse 1
Aéronef
Réponse 11
Réponse 10
Fret/courrier
Approvisionnement
de bord (Catering)
Réponse 2
Réponse 3
Personnel
Pax
au sol
+Bagage
(nettoyage)
de cabine
Réponse 4
Equipage
Réponse 9
Fourniture
Réponse 8
Réponse 7
Réponse 5
Réponse6
d’aéroport
COMAT
Personnel au sol
Bagage de
Personnel
(Avitaillement)
au sol
soute
(assistance)
(assistance)
Version 8
47
3.3. Vecteurs d’introduction Les vecteurs d’introduction Les mesures préventives associées Contrôle d’accès
3.3. Vecteurs d’introduction
Les vecteurs d’introduction
Les mesures préventives associées
Contrôle d’accès et Inspection ‐filtrage
Passager et son bagage de cabine
Bagage de soute
Inspection ‐filtrage et vérification de
concordance
Contrôle d’accès et Inspection ‐filtrage
Véhicule
Fournisseur connus
Fourniture destinée aux aéroports
Fournisseur connu et fournisseur habilité
Approvisionnement de bord
COMAT/COMAIL
Inspection ‐filtrage cabine, soute ou fret
Aéronef
Protection et fouille
Cybermenace
Mesures correctrices de sécurité
Personnel navigant
Contrôle d’accès et Inspection ‐filtrage
Contrôle d’accès et Inspection ‐filtrage
Personnel au sol
Contrôles d’accès, clôtures, patrouilles
Intrus
Fret et courrier
Chargeur connu, Client en compte et Agent
habilité
Version 8
48

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

16

Plan 3.Objectifs et organisation de la sûreté – 3.1. Définitions – 3.2. Objectifs de la
Plan
3.Objectifs et organisation de la sûreté
– 3.1. Définitions
– 3.2. Objectifs de la sûreté
– 3.3. Vecteurs d’introduction
– 3.4. Acteurs de la sûreté
– 3.5. Obligations et responsabilités des personnes
Version 8
49
3.4. Acteurs de la sûreté • On distingue – le préfet – les services de
3.4. Acteurs de la sûreté
• On distingue
– le préfet
– les services de l’Etat : GTA, PAF, Douanes, DGAC
– les acteurs privés : exploitant d’aérodrome,
entreprises de transport aérien, occupants ou
utilisateurs côté piste, agent de fret, fournisseur
Version 8
50
3.4. Acteurs de la sûreté Le préfet représente l’autorité compétente sur la plate ‐ forme
3.4. Acteurs de la sûreté
Le préfet représente l’autorité compétente sur la plate ‐ forme
• Il a les pouvoirs de police sur l’emprise des aérodromes
• Il fixe par arrêté les mesures de police applicables sur l’aérodrome et
notamment
– Les limites de la zone côté ville et de la zone côté piste
– Les conditions d’accès, de circulation, de stationnement, des
personnes et des véhicules côté ville et côté piste
• Il établit et approuve le Programme de Sûreté Aéroportuaire
• Il délivre
– Les habilitations pour l’accès côté piste de l’aérodrome
– Les titres de circulation aéroportuaires pour les personnes et les
véhicules
– Le statut d’Occupant de Lieu à Usage Exclusif
• Il prononce les sanctions
Version 8
51

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

17

3.4. Acteurs de la sûreté Police aux Frontières (PAF) • Autorité désignée par le Préfet
3.4. Acteurs de la sûreté
Police aux Frontières (PAF)
• Autorité désignée par le Préfet pour le représenter en assurant le maintien et
le rétablissement de l’ordre sur l’aérodrome
• Contrôle des antécédents (habilitation) pour l’accès en ZSAR des aérodromes
par délégation du Préfet (tâche partagée avec la GTA)
• Etablit les procédures et coordonne leur mise en œuvre en matière de
– Traitement des diplomates et personnalités
– Traitement des passagers indisciplinés et des passagers susceptibles de causer des
troubles
• Assure le traitement des colis abandonnés
• Assure le contrôle de l’application de la réglementation par les acteurs
aéroportuaires côté ville et en ZSAR dans les aérogares
Version 8
52
3.4. Acteurs de la sûreté Gendarmerie des Transports Aériens (GTA) • Autorité placée pour emploi
3.4. Acteurs de la sûreté
Gendarmerie des
Transports Aériens (GTA)
• Autorité placée pour emploi auprès de la DGAC
• Participe dans certains cas au processus de délivrance des habilitations et des
titres de circulation aéroportuaires (titres « accompagnés » par exemple)
• Assure protection aéronefs d’état et personnalités, côté piste
• Effectue les inspections des entreprises agréées en qualité d’agents habilités
(ou en cours d’agrément)
• Assure le contrôle de l’application de la réglementation par les acteurs
aéroportuaires en ZSAR (hors aérogare)
Version 8
53
3.4. Acteurs de la sûreté Douanes • Peut procéder aux visites de sûreté du fret
3.4. Acteurs de la sûreté
Douanes
• Peut procéder aux visites de sûreté du fret sur les aéroports
parisiens (Roissy CDG, Orly et le Bourget)
• Cette mission est du ressort de la GTA sur les aéroports
provinciaux
Version 8
54

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

18

3.4. Acteurs de la sûreté Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) • Soumettre au préfet
3.4. Acteurs de la sûreté
Direction Générale
de l’Aviation Civile (DGAC)
• Soumettre au préfet le projet d’arrêté préfectoral fixant les mesures de police
applicables sur l’aéroport
• Par délégation préfectorale
– Traitement et délivrance des TCA
– Traitement et signature de l’agrément des exploitants d’aéroport
• Par délégation ministérielle
– Traitement et Signature de l’agrément des entreprises de transport aérien, des
agents habilités, des chargeurs connus, des fournisseurs habilités.
• Animer la concertation autour de la réglementation (diffusion, explications,…)
• Assurer une surveillance continue : audits, inspections, instruction des
programmes de sûreté, suivi de la mise en œuvre des actions correctives
• Coordonner le dispositif de sanctions administratives : présidence de la
Commission Sûreté
Version 8
55
3.4. Acteurs de la sûreté Acteur « Exploitant d’aérodrome » • Mettre en œuvre l’inspection
3.4. Acteurs de la sûreté
Acteur « Exploitant d’aérodrome »
• Mettre en œuvre l’inspection filtrage
– des passagers et les bagages de cabine (IFPBC)
– des bagages de soute (IFBS)
– des personnes, biens, produits et véhicules pénétrant dans la ZSAR ou
dans les parties critiques par des accès communs
• Protéger et surveiller les limites des parties communes de la ZSAR
• Aménager les infrastructures qu’il exploite en tenant compte des
impératifs de sûreté
• Etablir et maintenir un programme de sûreté et un programme
d’assurance qualité
• Etablir et maintenir la liste des UCP/OCP
• Décrire et réaliser un plan de formation
Version 8
56
3.4. Acteurs de la sûreté Acteur « Transporteur aérien » • Mettre en œuvre des
3.4. Acteurs de la sûreté
Acteur « Transporteur aérien »
• Mettre en œuvre des mesures de sûreté pour
– Les passagers et leurs bagages (information, enregistrement, et
embarquement)
– Les équipages
– Les bagages de soute après remise par l’exploitant d’aérodrome
– Le chargement de l’avion (fret, comail, comat, appro de bord)
• Assurer la protection des aéronefs et la fouille si
nécessaire
• Etablir et maintenir un programme de sûreté et un
programme d’assurance qualité
• Décrire et réaliser un plan de formation
Version 8
57

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

19

3.4. Acteurs de la sûreté Acteur « Occupant ou utilisateur côté piste » Avitailleurs, aéro-clubs,
3.4. Acteurs de la sûreté
Acteur « Occupant ou utilisateur côté piste »
Avitailleurs, aéro-clubs, armée, industries aéronautiques, commerçants (Duty free)
• Formuler les demandes de renouvellement d’habilitation avec un préavis d’un mois
minimum
• Faire modifier le titre de circulation en cas d’évolution de l’activité ne justifiant plus les
secteurs autorisés
• Dresser la liste des catégories d’emplois et des secteurs correspondants
• Dispenser une formation à la sûreté et établir une attestation individuelle de
connaissance (pièce constitutive du dossier de demande de titre de circulation)
• Récupérer et restituer les titres de circulation en fin de validité ou des agents ne
justifiant plus d’une activité côté piste
• Faire accompagner les agents pour lesquels un titre A a été demandé
• Tenir à jour la liste des véhicules autorisés
• Ne faire accéder et circuler côté piste que des véhicules autorisés avec la contremarque
fixé et le logo de l’entreprise
• Etablir et maintenir un programme de sûreté et un programme d’assurance qualité
• Décrire et réaliser un plan de formation
Version 8
58
3.4. Acteurs de la sûreté Acteur « Fournisseur de fournitures d’aéroport et d’approvisionnement de bord
3.4. Acteurs de la sûreté
Acteur « Fournisseur de fournitures d’aéroport
et d’approvisionnement de bord »
• Statut sûreté possible
– Assurer un contrôle de sûreté et protection des fournitures dans
les locaux de préparation et de stockage
– Former les personnes ayant accès aux approvisionnements
– Sécuriser les locaux de stockage et de traitement
• Pour les Fournisseurs Habilités: établir et maintenir un
programme de sûreté et un programme d’assurance
qualité, et un plan de formation
Version 8
59
3.4. Acteurs de la sûreté Acteur « Agent de fret » • Différents acteurs composent
3.4. Acteurs de la sûreté
Acteur « Agent de fret »
• Différents acteurs composent la chaîne du fret jusqu’au
chargement à bord de l’aéronef
• Assurer le contrôle de sûreté en remontant en amont de
la chaîne du fret selon les statuts sûreté
• Maintenir l’intégrité du fret sécurisé
• Protéger les installations de conditionnement et de
stockage
• Pour les Agents Habilités: établir et maintenir un
programme de sûreté et un programme d’assurance
qualité, et un plan de formation
Version 8
60

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

20

Plan • Objectifs et organisation de la sûreté – 3.1. Définitions – 3.2. Objectifs de
Plan
• Objectifs et organisation de la sûreté
– 3.1. Définitions
– 3.2. Objectifs de la sûreté
– 3.3. Vecteurs d’introduction
– 3.4. Acteurs de la sûreté
– 3.5. Obligations et responsabilités des personnes
Version 8
61
3.5. Obligations et responsabilités des personnes • Qui assurent des contrôles de sûreté – Agents
3.5. Obligations et responsabilités des personnes
• Qui assurent des contrôles de sûreté
– Agents de sûreté
– Toute autre personne chargée d’assurer des
contrôles de sûreté
Version 8
62
3.5. Obligations et responsabilités des personnes Obligations communes Aptitude physique Aptitude mentale Formation
3.5. Obligations et responsabilités des personnes
Obligations communes
Aptitude physique
Aptitude mentale
Formation initiale
Formation périodique
Comportement et moralité
Version 8
63

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

21

3.5. Obligations et responsabilités des personnes Obligations particulières pour les ADS Nationalité UE Double
3.5. Obligations et responsabilités des personnes
Obligations particulières pour les ADS
Nationalité UE
Double agrément
Formation
Certification
Version 8
64
3.5. Obligations et responsabilités des personnes • Responsabilités – Appliquer – Alerter – Détecter –
3.5. Obligations et responsabilités des personnes
• Responsabilités
– Appliquer
– Alerter
– Détecter
– Respecter
Version 8
65
Plan 1. Historique de la sûreté 2. Objectifs et organisation de la sûreté 3. Cadre
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Objectifs et organisation de la sûreté
3. Cadre juridique de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur l’aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
66

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

22

Plan 4.Environnement aéroportuaire – 4.1. Définitions – 4.2. Zonage sûreté d’un aéroport Version 8 67
Plan
4.Environnement aéroportuaire
– 4.1. Définitions
– 4.2. Zonage sûreté d’un aéroport
Version 8
67
Plan 4.Environnement aéroportuaire – 4.1. Définitions – 4.2. Zonage d’un aéroport Version 8 68
Plan
4.Environnement aéroportuaire
– 4.1. Définitions
– 4.2. Zonage d’un aéroport
Version 8
68
4.1. Définitions • Aérodrome : lieu aménagé pour l’atterrissage et le décollage des aéronefs 69
4.1. Définitions
• Aérodrome : lieu aménagé pour l’atterrissage et le
décollage des aéronefs
69

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

23

4.1. Définitions • Aéroport : aérodrome qui a une activité commerciale 70
4.1. Définitions
• Aéroport : aérodrome qui a une activité commerciale
70
Plan 4.Environnement aéroportuaire – 4.1. Définitions – 4.2. Zonage d’un aéroport Version 8 71
Plan
4.Environnement aéroportuaire
– 4.1. Définitions
– 4.2. Zonage d’un aéroport
Version 8
71
4.2. Zonage d’un aéroport Côté piste Côté ville Version 8 72
4.2. Zonage d’un aéroport
Côté piste
Côté ville
Version 8
72

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

24

4.2. Zonage d’un aéroport Côté piste ZSAR Version 8 73
4.2. Zonage d’un aéroport
Côté piste
ZSAR
Version 8
73
4.2. Zonage d’un aéroport Côté piste ZSAR PCZSAR (Partie critique de la ZSAR) Version 8
4.2. Zonage d’un aéroport
Côté piste
ZSAR
PCZSAR
(Partie critique
de la ZSAR)
Version 8
74
4.2. Zonage d’un aéroport Côté piste Côté piste Côté ville Côté ville Zone délimitée Zone
4.2. Zonage d’un aéroport
Côté piste
Côté piste
Côté ville
Côté ville
Zone délimitée
Zone délimitée
Zone délimitée
Zone délimitée
CA uniquement
CA uniquement
CACA uniquementuniquement
Accès réglementé
Zone de sûreté à accès réglementé (ZSAR)
IF continue aléatoire 10% mini + CA
Partie critique (PCZSAR)
IF 100% + CA
Zone délimitée
Zone délimitée
Zone délimitée
CA uniquement
CA uniquement
CA uniquement
Accès réglementé
Version 8
75

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

25

Plan 1. Historique de la sûreté 2. Objectifs et organisation de la sûreté 3. Cadre
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Objectifs et organisation de la sûreté
3. Cadre juridique de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur l’aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
76
Plan 5.Circuler sur un aéroport – 5.1. Conditions d’accès – 5.2. Sectorisation – 5.3. Titres
Plan
5.Circuler sur un aéroport
– 5.1. Conditions d’accès
– 5.2. Sectorisation
– 5.3. Titres de circulation aéroportuaire
– 5.4. Laissez‐passer véhicule
– 5.5. Obligations des porteurs
– 5.6. Sanctions encourues
Version 8
77
Plan 5.Circuler sur un aéroport – 5.1. Conditions d’accès – 5.2. Sectorisation – 5.3. Titres
Plan
5.Circuler sur un aéroport
– 5.1. Conditions d’accès
– 5.2. Sectorisation
– 5.3. Titres de circulation aéroportuaire
– 5.4. Laissez‐passer véhicule
– 5.5. Obligations des porteurs
– 5.6. Sanctions encourues
Version 8
78

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

26

5.1. Conditions d’accès Accès des personnes • Côté piste : autorisation d'accès contrôlée à
5.1. Conditions d’accès
Accès des personnes
• Côté piste : autorisation d'accès contrôlée à l'entrée ou à
l'intérieur du côté piste
• ZD (en côté piste) : contrôle d'accès à l'entrée (de
l'autorisation d'accès)
• ZD (en ZSAR) : contrôle d'accès à l'entrée (du titre de
circulation aéroportuaire)
• ZSAR : contrôle d'accès à l'entrée (du titre de circulation
aéroportuaire) + inspection ‐filtrage aléatoire
• PCZSAR : contrôle d'accès à l'entrée (du titre de
circulation aéroportuaire) + inspection ‐filtrage
systématique
Version 8
79
5.1. Conditions d’accès Contrôle et Dispositif de limitation d’accès Lecteur de carte Le voyant passe
5.1. Conditions d’accès
Contrôle et
Dispositif de limitation d’accès
Lecteur de carte
Le voyant passe au vert si le porteur dispose du droit d’accès à la zone demandée
Une adéquation au porteur est nécessaire pour autoriser l’accès au demandeur
Version 8
80
5.1. Conditions d’accès Contrôle et Dispositif de limitation d’accès Écran de contrôle Capteur biométrique
5.1. Conditions d’accès
Contrôle et
Dispositif de limitation d’accès
Écran de
contrôle
Capteur biométrique +
lecteur de TCA
Version 8
81

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

27

5.1. Conditions d’accès Dispositif de contrôle d’accès Digicode Clés Tourniquet anti‐ retour Version 8 82
5.1. Conditions d’accès
Dispositif de contrôle d’accès
Digicode
Clés
Tourniquet anti‐ retour
Version 8
82
5.1. Conditions d’accès Accès des véhicules ZSAR/PCZSAR • Tout véhicule doit présenter un laissez ‐passer
5.1. Conditions d’accès
Accès des véhicules
ZSAR/PCZSAR
• Tout véhicule doit présenter un laissez ‐passer
– Raisons professionnelles
– En cours de validité
• Inspection du véhicule sur un taux aléatoire
en ZSAR et systématique en PCZSAR
Version 8
83
5.1. Conditions d’accès • Contrôle d’accès : Contrôle de la validité géographique et temporelle des
5.1. Conditions d’accès
• Contrôle d’accès :
Contrôle de la validité géographique et temporelle des
droits d’accès et de la légitimité du porteur
‐ géographique : contrôle des secteurs du titre
‐ temporelle : contrôle de la date de validité du titre
‐ droits d’accès : du titre de circulation aéroportuaire, de la
carte de membre d’équipage, etc.
‐ légitimité du porteur : par rapprochement documentaire
ou biométrie
Version 8
84

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

28

5.1. Conditions d’accès • Personnels de l’aéroport – Titre de circulation aéroportuaire (badge) –
5.1. Conditions d’accès
• Personnels de l’aéroport
– Titre de circulation
aéroportuaire (badge)
– Certificat de membre
d’équipage
– Licence de navigant
– Elève ‐pilote muni de
l’attestation d’entrée en
formation
85
5.1. Conditions d’accès • Passagers – Carte d’embarquement ou équivalent • Etat – PN/GN/DDI porteur
5.1. Conditions d’accès
• Passagers
– Carte d’embarquement ou
équivalent
• Etat
– PN/GN/DDI porteur de leur
carte professionnelle ou
commission d’emploi
Version 8
86
Plan 5.Circuler sur un aéroport – 5.1. Conditions d’accès – 5.2. Sectorisation – 5.3. Titres
Plan
5.Circuler sur un aéroport
– 5.1. Conditions d’accès
– 5.2. Sectorisation
– 5.3. Titres de circulation aéroportuaire
– 5.4. Laissez‐passer véhicule
– 5.5. Obligations des porteurs
– 5.6. Sanctions encourues
Version 8
87

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

29

5.2. Sectorisation Secteurs fonctionnels Secteurs sûreté Version 8 88
5.2. Sectorisation
Secteurs fonctionnels
Secteurs sûreté
Version 8
88
5.2. Sectorisation • L’objectif des secteurs fonctionnels est de protéger par une autorisation spécifique
5.2. Sectorisation
• L’objectif des secteurs fonctionnels est de
protéger par une autorisation spécifique
certains points névralgiques situés sur
l’emprise du côté piste
• Quels sont ces secteurs ?
Version 8
89
5.2. Sectorisation Secteurs fonctionnels NAV : tour de contrôle et bloc technique MAN : aire
5.2. Sectorisation
Secteurs fonctionnels
NAV : tour de contrôle et bloc technique
MAN : aire de manœuvre, pistes et voies de circulation
ENE : centrales thermiques et électriques, sécurité incendie
TRA : aires de trafic
5  : accès à tous les secteurs fonctionnels
Version 8
90

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

30

5.2. Sectorisation Les secteurs fonctionnels sont indiqués dans les 5 cases sous le nom de
5.2. Sectorisation
Les secteurs fonctionnels sont
indiqués dans les 5 cases sous
le nom de l’aérodrome
Version 8
91
5.2. Sectorisation Secteurs sûreté • L’objectif des secteurs sûreté est de limiter au strict nécessaire
5.2. Sectorisation
Secteurs sûreté
• L’objectif des secteurs sûreté est de limiter au
strict nécessaire le nombre de personnes qui
peuvent pénétrer dans des secteurs sensibles
• Quels sont ces secteurs sûreté ?
Version 8
92
5.2. Sectorisation • Secteur A (avion) : aires de stationnement des aéronefs commerciaux (en présence
5.2. Sectorisation
• Secteur A (avion) : aires de stationnement des
aéronefs commerciaux (en présence des
avions)
Version 8
93

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

31

5.2. Sectorisation • Secteur B (bagages) : salles de tri, de contrôle et de stockage
5.2. Sectorisation
• Secteur B (bagages) : salles de tri, de contrôle
et de stockage des bagages
Version 8
94
5.2. Sectorisation • Secteur F (fret) : zones de conditionnement, de contrôle et de stockage
5.2. Sectorisation
• Secteur F (fret) : zones de conditionnement,
de contrôle et de stockage du fret
Version 8
95
5.2. Sectorisation • Secteur P (passagers) : zones d’attente et de circulation Version 8 96
5.2. Sectorisation
• Secteur P (passagers) : zones d’attente et de
circulation
Version 8
96

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

32

Plan 5.Circuler sur un aéroport – 5.1. Conditions d’accès – 5.2. Sectorisation – 5.3. Titres
Plan
5.Circuler sur un aéroport
– 5.1. Conditions d’accès
– 5.2. Sectorisation
– 5.3. Titres de circulation aéroportuaire
– 5.4. Laissez‐passer véhicule
– 5.5. Obligations des porteurs
– 5.6. Sanctions encourues
Version 8
97
5.3. Titre de circulation aéroportuaire • Catégories de TCA : titre permanent Limite géographique d’utilisation
5.3. Titre de circulation aéroportuaire
• Catégories de TCA : titre permanent
Limite géographique d’utilisation
Secteurs
Autorité de
fonctionnels
délivrance
Logo DGAC
Identité du
titulaire
Date de validité
Employeur
N° du badge
Secteurs de sûreté
Version 8
98
5.3. Titre de circulation aéroportuaire • Catégories de TCA : titre permanent Titre de circulation
5.3. Titre de circulation aéroportuaire
• Catégories de TCA : titre permanent
Titre de
circulation
national
Version 8
99

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

33

5.3. Titre de circulation aéroportuaire • Catégories de TCA : titre permanent Accès à une
5.3. Titre de circulation aéroportuaire
• Catégories de TCA : titre
permanent
Accès à une
partie limitée
de la ZSAR
Nécessite une
habilitation
Version 8
100
5.3. Titre de circulation aéroportuaire • Catégories de TCA : titre permanent Lorsqu’aucun secteur sûreté
5.3. Titre de circulation aéroportuaire
• Catégories de TCA : titre permanent
Lorsqu’aucun
secteur sûreté
n’est autorisé,
seul accès aux
secteurs
fonctionnels
Nécessite une
habilitation
Version 8
101
5.3. Titre de circulation aéroportuaire • La durée d’un titre de circulation nécessitant une habilitation
5.3. Titre de circulation aéroportuaire
• La durée d’un titre de circulation nécessitant
une habilitation est de 3 ans au maximum
Version 8
102

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

34

5.3. Titre de circulation aéroportuaire • Catégories de TCA : accompagné Titre de circulation «
5.3. Titre de circulation aéroportuaire
• Catégories de TCA : accompagné
Titre de
circulation «
accompagné »
Durée ≤ 24h
Pas
d’habilitation
Version 8
103
5.3. Titre de circulation aéroportuaire • Catégories de TCA : accompagné Titre de circulation «
5.3. Titre de circulation aéroportuaire
• Catégories de TCA : accompagné
Titre de circulation
« accompagné »
Permettant de
circuler sur
l'emprise d'un lieu à
usage exclusif
Pas d’habilitation
Version 8
104
5.3. Titre de circulation aéroportuaire • Catégories de TCA Titre de circulation temporaire Version 8
5.3. Titre de circulation aéroportuaire
• Catégories de TCA
Titre de
circulation
temporaire
Version 8
105

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

35

Plan 5. Circuler sur un aéroport 5.1. Conditions d’accès 5.2. Sectorisation 5.3. Titres de circulation
Plan
5. Circuler sur un aéroport
5.1. Conditions d’accès
5.2. Sectorisation
5.3. Titres de circulation aéroportuaire
5.4. Laissez‐passer véhicule
5.5. Obligations des porteurs
5.6. Sanctions encourues
Version 8
106
5.4. Laissez ‐passer véhicule • Tout véhicule doit présenter un laissez‐passer – Etabli pour des
5.4. Laissez ‐passer véhicule
• Tout véhicule doit présenter un laissez‐passer
– Etabli pour des raisons professionnelles
– En cours de validité
– Apposé d’une manière visible et permanente
Version 8
107
5.4. Laissez ‐passer véhicule • Il doit : – Concerner un véhicule particulier – Indiquer
5.4. Laissez ‐passer véhicule
• Il doit :
– Concerner un véhicule particulier
– Indiquer les zones auxquelles il donne accès
– Indiquer la date d’expiration
Version 8
108

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

36

Plan 5. Circuler sur un aéroport 5.1. Conditions d’accès 5.2. Sectorisation 5.3. Titres de circulation
Plan
5. Circuler sur un aéroport
5.1. Conditions d’accès
5.2. Sectorisation
5.3. Titres de circulation aéroportuaire
5.4. Laissez‐passer véhicule
5.5. Obligations des porteurs
5.6. Sanctions encourues
Version 8
109
5.5. Obligations du porteur • N’utiliser son titre de circulation que dans le cadre de
5.5. Obligations du porteur
• N’utiliser son titre de circulation que dans le cadre de
l’activité professionnelle
• N’utiliser son titre de circulation que dans les seules
zones de sûreté ou secteurs fonctionnels autorisés
Version 8
110
5.5. Obligations du porteur • Se soumettre au dispositif de contrôle du titre de circulation
5.5. Obligations du porteur
• Se soumettre au
dispositif de contrôle du
titre de circulation en
vigueur
• En l’absence de
biométrie, être en
mesure de présenter un
document attestant de
son identité
Version 8
111

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

37

5.5. Obligations du porteur • Se soumettre au dispositif de l’I/F (personne, véhicule et les
5.5. Obligations du porteur
• Se soumettre au
dispositif de l’I/F
(personne, véhicule et
les objets qu’ils
transportent)
Version 8
112
5.5. Obligations du porteur • Obligation de porter le TCA ou la CMC en permanence
5.5. Obligations du porteur
• Obligation de porter le TCA ou la CMC en
permanence et de façon apparente
Version 8
113
5.5. Obligations du porteur • Le porteur est tenu de ne pas – Prêter ni
5.5. Obligations du porteur
• Le porteur est tenu de ne pas
– Prêter ni falsifier son titre de circulation pour
quelque motif que ce soit ;
– Entraver ou neutraliser le fonctionnement normal
des dispositifs de contrôle d’accès ;
– Faciliter l’entrée en côté piste de personnes non
autorisées.
Version 8
114

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

38

5.5. Obligations du porteur • Le porteur doit – Signaler sans délai la perte ou
5.5. Obligations du porteur
• Le porteur doit
– Signaler sans délai la perte ou le vol du TCA
– Accompagner le titulaire d’un titre A
– Restituer immédiatement le titre aux SCE ou à
l’employeur en cas de cessation d’activité,
d’expiration, de retrait du TCA
Version 8
115
Plan 5. Circuler sur un aéroport 5.1. Conditions d’accès 5.2. Sectorisation 5.3. Titres de circulation
Plan
5. Circuler sur un aéroport
5.1. Conditions d’accès
5.2. Sectorisation
5.3. Titres de circulation aéroportuaire
5.4. Laissez‐passer véhicule
5.5. Obligations des porteurs
5.6. Sanctions encourues
Version 8
116
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement Procédure générale Manquement Préfet Amende de 750 euro
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement
Procédure générale
Manquement
Préfet
Amende de 750 euro ou suspension de 30 jours du titre
(plafonds doublés en cas de récidive dans l’année)
Version 8
117

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

39

5.6. Sanctions encourues en cas de manquement • Le montant de l’amende est fixé par
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement
• Le montant de l’amende est fixé par le préfet
• Après avis de la Commission de Sûreté
Version 8
118
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement Procédure simplifiée - Défaut de port apparent du
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement
Procédure simplifiée
- Défaut de port apparent du badge
- Utilisation du badge ou de l’autorisation de circulation du véhicule
en dehors de la zone de validité
Préfet
Amende de 150 euro ou suspension de 6 jours du titre
(plafonds doublés en cas de récidive dans l’année)
Version 8
119
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement Procédure simplifiée - Ne pas se soumettre à
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement
Procédure simplifiée
- Ne pas se soumettre à l’IF
- Ne pas restituer son titre dans les délais impartis
- Ne pas protéger les articles prohibés après leur introduction en ZSAR
- Accès en ZSAR sans titre de circulation valide…
Préfet
Amende de 750 euro ou suspension de 30 jours du titre
(plafonds doublés en cas de récidive dans l’année)
Version 8
120

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

40

5.6. Sanctions encourues en cas de manquement • La procédure simplifiée s’applique à 6 cas
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement
• La procédure simplifiée s’applique à 6 cas d’infraction
– Protection des accès
– Délivrance, port et restitution des TCA
– Pénétration en ZSAR
– Procédures relatives à l'inspection filtrage des personnes, de
leurs bagages et des bagages de soute
– Vérification de concordance passager / bagage de soute
– Protection et la conservation des articles prohibés en ZSAR
Version 8
121
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement Personne morale Personne physique • Maximum de 7
5.6. Sanctions encourues en cas de manquement
Personne morale
Personne physique
• Maximum de 7 500 euros
• Maximum de 750 euros, ou
suspension du TCA pour 30
jours maximum
• Défaut de présentation des
documents exigibles par la
réglementation
• Défaut de port apparent ou de
l'utilisation en dehors de leur
– Maximum de 1 500 euros
zone de validité du TCA ou
d'un laissez‐ passer pour
véhicule
Maximum 150 euros ou
suspension de six jours
maximum
Version 8
122
Plan 1. Historique de la sûreté 2. Objectifs et organisation de la sûreté 3. Cadre
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Objectifs et organisation de la sûreté
3. Cadre juridique de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur l’aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
123

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

41

6. Catégories d’articles prohibés Passagers Personnels a) Revolvers, armes à feu et autres équipements
6. Catégories d’articles prohibés
Passagers
Personnels
a) Revolvers, armes à feu et
autres équipements
émettant des projectiles*
a) Revolvers, armes à feu et autres
équipements émettant des
projectiles
b) Appareils à effet
paralysant*
b) Appareils à effet paralysant
c) Substances et engins explosifs
c) Objets avec une pointe
aiguë ou un bord
coupant*
ou incendiaires
d) Tout autre équipement
susceptible, ou apparaissant
d) outils de travail*
comme susceptible, d'être utilisé
e) instruments
contondants*
pour occasionner des dommages
sévères et qui n'est
f) Substances et engins
explosifs ou incendiaires
généralement pas utilisé dans
les zones de sûreté à accès
réglementé
* Autorisé en soute
Version 8
124
6. Catégories d’articles prohibés Révolver, armes à feu, appareils émettant des projectiles PAX + PERSONNELS
6. Catégories d’articles prohibés
Révolver, armes à feu, appareils émettant des projectiles
PAX
+
PERSONNELS
Arbalète
Arme à feu
Version 8
125
6. Catégories d’articles prohibés Appareils à effets paralysant PAX + PERSONNELS Gaz lacrymogène Matraque
6. Catégories d’articles prohibés
Appareils à effets paralysant
PAX
+
PERSONNELS
Gaz lacrymogène
Matraque électrique
Version 8
126

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

42

6. Catégories d’articles prohibés Objets avec une pointe aigüe ou un bord coupant PAX PERSONNELS
6. Catégories d’articles prohibés
Objets avec une pointe aigüe ou un bord coupant
PAX
PERSONNELS
Cutter
Couteau avec lame > 6 cm
(certains articles)
Version 8
127
6. Catégories d’articles prohibés Outils de travail PAX Perceuse Chalumeau Version 8 128
6. Catégories d’articles prohibés
Outils de travail
PAX
Perceuse
Chalumeau
Version 8
128
6. Catégories d’articles prohibés Objets contondants PAX PERSONNELS (certains articles) Batte de base ‐ball
6. Catégories d’articles prohibés
Objets contondants
PAX
PERSONNELS
(certains articles)
Batte de base ‐ball
Matraque
Version 8
129

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

43

6. Catégories d’articles prohibés Substances et engins explosifs ou incendiaires PAX + PERSONNELS Grenades
6. Catégories d’articles prohibés
Substances et engins explosifs ou incendiaires
PAX
+
PERSONNELS
Grenades
Munitions
Version 8
130
Plan 1. Historique de la sûreté 2. Objectifs et organisation de la sûreté 3. Cadre
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Objectifs et organisation de la sûreté
3. Cadre juridique de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur l’aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
131
7. Procédures de notification Tous les membres du personnel ayant accès au côté piste sont
7. Procédures de notification
Tous les membres du personnel ayant accès au côté piste
sont invités à signaler tout incident susceptible de
constituer une menace pour la sûreté aérienne aux
autorités compétentes
Il est nécessaire de savoir identifier une situation
anormale
Version 8
132

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

44

7. Procédures de notification • Identifier une situation anormale – Identification d’intrus (« challenging »)
7. Procédures de notification
• Identifier une situation anormale
– Identification d’intrus (« challenging »)
– Accès non verrouillé ou ouvert
– Détection d’un article prohibé
– Colis abandonné
– Appel anonyme « crédible »
– Toute situation non conforme à une procédure et
pour laquelle vous pensez qu’il peut y avoir un
risque « sûreté »
Version 8
133
7. Procédures de notification • Tout incident de sûreté doit faire l’objet d’une notification •
7. Procédures de notification
• Tout incident de sûreté doit faire l’objet d’une notification
• Notification immédiate aux SCE en cas d’urgence sûreté
– Téléphone
– Alarme silencieuse
– Complétée par le rapport d’anomalie
• Renseignement de la notification
– Si communication orale aux SCE
– Rapport d’anomalie présent sur poste
– Bien le renseigner
– Suivre la procédure locale pour la remontée de ce rapport
– La notification a pour finalité un traitement qualité de l’évènement
Version 8
134
7. Procédures de notification • Notification aux SCE par alarme silencieuse – Alarme silencieuse •
7. Procédures de notification
• Notification aux SCE par alarme silencieuse
– Alarme silencieuse
• Sur PIF
– Vérifier la bonne réception de l’alarme par les SCE
Version 8
135

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

45

7. Procédures de notification • Notification aux SCE par téléphone – Présentez‐vous – Indiquez le
7. Procédures de notification
• Notification aux SCE par téléphone
– Présentez‐vous
– Indiquez le constat à remonter le plus précisément
possible
– Précisez le lieu d’intervention
– Attendez et exécutez les ordres des SCE
Version 8
136
7. Procédures de notification • Notification au supérieur hiérarchique – Présentez‐vous – Indiquez le
7. Procédures de notification
• Notification au supérieur hiérarchique
– Présentez‐vous
– Indiquez le constat à remonter le plus précisément
possible
– Précisez le lieu d’intervention
– Précisez les mesures mises en œuvre
– Attendez et exécutez les ordres des SCE
Version 8
137
7. Procédures de notification • Renseigner le document spécifique (rapport d’anomalie, rapport d’incident, …)
7. Procédures de notification
• Renseigner le document spécifique (rapport
d’anomalie, rapport d’incident, …)
– Utiliser le modèle disponible
– Renseigner l’ensemble des champs nécessaires
– Ecrire lisiblement et factuellement
– Faire remonter ce document spécifique
Version 8
138

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

46

7. Procédures de notification Exemple de rapport d’anomalie spécifique ADS Version 8 139
7. Procédures de notification
Exemple de rapport
d’anomalie spécifique ADS
Version 8
139
Plan 1. Historique de la sûreté 2. Objectifs et organisation de la sûreté 3. Cadre
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Objectifs et organisation de la sûreté
3. Cadre juridique de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur l’aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
140
Plan 8.Gestion des incidents sûreté – 8.1. Appels anonymes – 8.2. Colis abandonnés – 8.3.
Plan
8.Gestion des incidents sûreté
– 8.1. Appels anonymes
– 8.2. Colis abandonnés
– 8.3. Détection d’un intrus
– 8.4. Réagir en cas d’attaque terroriste
Version 8
141

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

47

Plan 8.Gestion des incidents sûreté – 8.1. Appels anonymes – 8.2. Colis abandonnés – 8.3.
Plan
8.Gestion des incidents sûreté
– 8.1. Appels anonymes
– 8.2. Colis abandonnés
– 8.3. Détection d’un intrus
– 8.4. Réagir en cas d’attaque terroriste
Version 8
142
8.1. Appels anonymes • Des menaces à la bombe peuvent être dirigées contre – des
8.1. Appels anonymes
• Des menaces à la bombe peuvent être
dirigées contre
– des aéronefs au sol ou en vol
– des installations, services et bâtiments d’aéroport,
ou des aides de navigation à l’intérieur ou au
voisinage immédiat de l’aéroport
– des marchandises destinées à être expédiées par
la voie aérienne, ou des installations, services et
bâtiments de fret aérien
Version 8
143
8.1. Appels anonymes • Objectif – Obtenir le plus possible d’informations sur la menace, afin
8.1. Appels anonymes
• Objectif
– Obtenir le plus possible d’informations sur la
menace, afin de faciliter son évaluation et
l’identification de son auteur.
Version 8
144

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

48

8.1. Appels anonymes Toute personne qui reçoit une menace à la bombe par téléphone devrait
8.1. Appels anonymes
Toute personne qui reçoit une menace à la bombe par téléphone devrait
• Ecouter attentivement et prendre note des termes exacts
employés par l’auteur de la menace
• Prendre des mesures pour trouver l’origine de l’appel ou
alerter des collègues qui pourraient agir à cet effet
• Prendre les mesures nécessaires pour enregistrer l’appel,
si l’enregistrement n’est pas automatique
• Prolonger la conversation pour obtenir le plus possible
d’informations
Version 8
145
8.1. Appels anonymes Toute personne qui reçoit une menace à la bombe par téléphone devrait
8.1. Appels anonymes
Toute personne qui reçoit une menace à la bombe par téléphone devrait
• Poser à l’auteur de l’appel les questions suivantes, sous la forme de questions générales
plutôt que spécifiques
– 1) OÙ est la bombe ? Demander d’abord afin qu’une évacuation puisse être planifiée
– 2) QUAND explosera‐ t ‐ elle ? Demander pour aider à déterminer le délai pour l’évacuation
– 3) À QUOI ressemble‐ t ‐ elle ? Demander pour aider à reconnaître l’engin pendant une fouille
– 4) QUI êtes‐ vous ? Demander pour déterminer si l’auteur de l’appel appartient à un groupe
crédible
– 5) POURQUOI faites‐ vous cela ? Demander afin de construire une meilleure image de
l’incident et de garder la personne sur la ligne pour aider à dépister l’appel
• Si possible, tester la crédibilité de la personne en citant des indications fictives (numéro
de vol, temps de vol ou position) et en demandant à l’auteur de l’appel si c’est de cela
qu’il s’agit
• Informer un superviseur, qui devrait aviser l’évaluateur de menace à la bombe qui est
désigné, la police ou les services de sûreté
Version 8
146
8.1. Appels anonymes • Toute personne qui reçoit un appel d’un intermédiaire devrait – a)
8.1. Appels anonymes
• Toute personne qui reçoit un appel d’un intermédiaire devrait
– a) demander et noter l’heure précise à laquelle la menace a été émise, ainsi que les
termes exacts employés par l’auteur de l’appel
– b) demander si l’intermédiaire a obtenu des réponses à certaines des questions
mentionnées ci ‐ dessus, ainsi que des indications sur l’origine de l’appel et l’identité
de son auteur
• La personne qui reçoit une menace à la bombe par écrit devrait conserver le
message et le remettre au superviseur, avec des renseignements précis sur sa
découverte. Les messages découverts pendant un vol devraient être portés
immédiatement à la connaissance du pilote commandant de bord.
• Les superviseurs devraient interroger la personne qui a reçu un appel ou un
message, afin de remplir un formulaire de compte rendu de menace à la
bombe pour le transmettre immédiatement à l’évaluateur de menace à la
bombe qui a été désigné
Version 8
147

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

49

Plan • Gestion des incidents sûreté – 8.1. Appels anonymes – 8.2. Colis abandonnés –
Plan
• Gestion des incidents sûreté
– 8.1. Appels anonymes
– 8.2. Colis abandonnés
– 8.3. Détection d’un intrus
– 8.4. Réagir en cas d’attaque terroriste
Version 8
148
8.2. Colis abandonné • Un colis est considéré comme abandonné lorsque – Il est découvert
8.2. Colis abandonné
• Un colis est considéré comme abandonné
lorsque
– Il est découvert ou signalé dans un lieu
quelconque de l’aéroport et que son propriétaire
ne se trouve pas à proximité
Colis
=
tous bagages et tous objets transportables
Version 8
149
8.2. Colis abandonné La présence d’un colis abandonné IMPLIQUE des décisions APPROPRIÉES prenant en compte
8.2. Colis abandonné
La présence d’un colis abandonné IMPLIQUE
des décisions APPROPRIÉES prenant en compte tous les
paramètres propres à l’environnement
APPLICATION DE LA PROCÉDURE LOCALE
Identifiant à chaque niveau de l’intervention et du
traitement
- le service responsable
- Les procédures applicables
Plan d’action : « Traitement des colis abandonnés »
Version 8
150

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

50

8.2. Colis abandonné • Ne pas TOUCHER manipuler déplacer • Ne pas JETER de l’eau
8.2. Colis abandonné
• Ne pas TOUCHER manipuler
déplacer
• Ne pas JETER de l’eau
• Ne pas RECOUVRIR
• Ne pas UTILISER des appareils de
radiocommunication
• Ne pas PRODUIRE des vibrations
Version 8
151
8.2. Colis abandonné Si le propriétaire n’est pas retrouvé dans les délais localement validé Alerter
8.2. Colis abandonné
Si le propriétaire n’est pas retrouvé dans les délais
localement validé
Alerter les services compétents de
l’État
Lorsque le colis est réputé « sécurisé » (a été inspecté filtré)
Service des objets trouvés
Lorsque la découverte répond à un appel anonyme
Alerter IMMÉDIATEMENT les services
compétents de l’État
Version 8
152
8.2. Colis abandonné • Collecter des renseignements qui permettraient d’informer les démineurs, tout en respectant
8.2. Colis abandonné
• Collecter des renseignements qui permettraient d’informer les
démineurs, tout en respectant les consignes de sécurité
– Localisation de l’objet
– Aspect extérieur de l’objet (dimensions, textures, inscriptions diverses,
présence d’antenne, d’interrupteur, positionnement, stable ou
instable)
– Raisons de la suspicion
– Moment où il a été détecté
– Eventuels manipulations, déplacement, ouverture depuis la
découverte
– Présence de témoins, de suspects
– Existence d’une menace écrite ou téléphonique
– Présence de risques additionnels (proximité de citerne de gaz,
d’essence, de fuel, etc.)
Version 8
153

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

51

8.2. Colis abandonné • Le service de sécurité de l’aéroport – Effectue des recherches pour
8.2. Colis abandonné
• Le service de sécurité de l’aéroport
– Effectue des recherches pour identifier / retrouver le
propriétaire
– Établit un balisage de sécurité (environ 1 mètre) et garde le colis
– Effectue des annonces sonores personnalisées régulièrement
– Recueille des renseignements pour aider les démineurs
Version 8
154
8.2. Colis abandonné • Procédures d’intervention des démineurs – Les artificiers sont seuls maîtres en
8.2. Colis abandonné
• Procédures d’intervention des démineurs
– Les artificiers sont seuls maîtres en matière
d’intervention
– Ils guident la mise en place du périmètre de sécurité
– Ils peuvent demander toute mesure complémentaire
qu’ils jugent utile
BUT
Minimiser les effets en cas
d’explosion
Rendre inoffensif le colis
Version 8
155
8.2. Colis abandonné • Procédures de sécurité préventives – Normes • Présence de panneaux indicatifs
8.2. Colis abandonné
• Procédures de sécurité préventives
– Normes
• Présence de panneaux indicatifs côté ville
• Diffusion régulière d’annonces sonores
– Recommandation
• Poubelle adaptée
• Contrôle radioscopique pour tout dépôt en consigne
Version 8
156

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

52

8.2. Colis abandonné Ne jamais oublier Les 3 P Proscrire Protéger Prévenir Version 8 157
8.2. Colis abandonné
Ne jamais oublier
Les 3 P
Proscrire
Protéger
Prévenir
Version 8
157
8.2. Colis abandonné Suspicion de détection d’une arme ou d’un article dangereux • Ne pas
8.2. Colis abandonné
Suspicion de détection d’une arme ou d’un article dangereux
• Ne pas toucher
• Alerter votre hiérarchie
• Alerter ou faire alerter les SCE selon les
procédures internes
Version 8
158
8.2. Colis abandonné Suspicion de détection d’une arme ou d’un article dangereux • Ne pas
8.2. Colis abandonné
Suspicion de détection d’une arme ou d’un article dangereux
• Ne pas toucher
• Alerter votre hiérarchie
• Alerter ou faire alerter les SCE selon les
procédures internes
Version 8
159

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

53

Plan • Gestion des incidents sûreté – 8.1. Appels anonymes – 8.2. Colis abandonnés –
Plan
• Gestion des incidents sûreté
– 8.1. Appels anonymes
– 8.2. Colis abandonnés
– 8.3. Détection d’un intrus
– 8.4. Réagir en cas d’attaque terroriste
Version 8
160
8.3. Détection d’un intrus • Il peut s’agir – D’une personne ne portant pas le
8.3. Détection d’un intrus
• Il peut s’agir
– D’une personne ne portant pas le titre approprié
par rapport à la zone
– D’une personne sans titre de circulation
– D’une personne s’étant soustraite à l’IF
• Alerter les services compétents de l’Etat
• Notifier
Version 8
161
Plan • Gestion des incidents sûreté – 8.1. Appels anonymes – 8.2. Colis abandonnés –
Plan
• Gestion des incidents sûreté
– 8.1. Appels anonymes
– 8.2. Colis abandonnés
– 8.3. Détection d’un intrus
– 8.4. Réagir en cas d’attaque terroriste
Version 8
162

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

54

8.3. Réagir en cas d’attaque terroriste Version 8 163
8.3. Réagir en cas d’attaque terroriste
Version 8
163
Plan 1. Historique de la sûreté 2. Cadre juridique de la sûreté 3. Objectifs et
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Cadre juridique de la sûreté
3. Objectifs et organisation de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur un aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
164
9. Facteurs humains Le système sûreté • Quels sont les acteurs du système sûreté ?
9. Facteurs humains
Le système sûreté
• Quels sont les acteurs du
système sûreté ?
Dissuasion
• Ces acteurs ont‐ils les
mêmes finalités ?
Sûreté
• Quelle sont les trois
finalités du système
sûreté ?
Facilitation
Coût
Version 8
165

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

55

9. Facteurs humains Performance du système sûreté Dissuasion Diminuer les probabilités d’agression Bloquer les
9. Facteurs humains
Performance du système sûreté
Dissuasion
Diminuer les probabilités d’agression
Bloquer les agressions potentielles
Limiter les effets d’une agression
Facilitation
Faciliter la fluidité du passage
Diminuer les conflits potentiels et les frictions avec les
passagers
Sûreté
Coût
Adéquation des investissements et du fonctionnement aux
objectifs (matériels, formation, suivi des opérateurs,
sélection des opérateurs…)
Version 8
166
9. Facteurs humains Position de l’ADS dans le système de sûreté Intérêts contradictoires Gestionnaires GTA
9. Facteurs humains
Position de l’ADS dans le système de sûreté
Intérêts contradictoires
Gestionnaires
GTA
Compagnies
PAF
aériennes
DGAC
«le
«la
commercial»
réglementation»
Passager
Version 8
167
9. Facteurs humains Les quatre objectifs Empêcher l’introduction d’objet Sûreté dangereux Effectuer un
9. Facteurs humains
Les quatre objectifs
Empêcher
l’introduction d’objet
Sûreté
dangereux
Effectuer un contrôle
rapide pour que le
trafic ne soit pas
perturbé
Rapidité
Protection
Satisfaction
Procéder à un contrôle
qui ne soit ni laxiste ni
pointilleux
Assurer sa protection
personnelle face aux
usagers difficiles
Version 8
168

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

56

9. Facteurs humains • Les mesures de sûreté sont affectées directement par : – Les
9. Facteurs humains
• Les mesures de sûreté sont affectées
directement par :
– Les facteurs physiologiques des agents
• Fatigue
• Stress
– Les facteurs de management
• Motivation
– Le comportement et l’attitude adoptés par les
agents
• Relations agents ‐ usagers
• Relations agents ‐ services compétents de l’Etat
Version 8
169
Plan 1. Historique de la sûreté 2. Cadre juridique de la sûreté 3. Objectifs et
Plan
1. Historique de la sûreté
2. Cadre juridique de la sûreté
3. Objectifs et organisation de la sûreté
4. Environnement aéroportuaire
5. Circuler sur un aéroport
6. Catégories d’articles prohibés
7. Procédures de notification
8. Gestion des incidents sûreté
9. Facteurs humains
10.Communication
Version 8
170
10. Communication • L’information C’est à la fois une opération (l’action d’informer) un contenu (ce
10. Communication
• L’information
C’est à la fois
une opération
(l’action d’informer)
un contenu
(ce qui informe)
– Chaque jour, nous émettons une quantité
considérable d’informations mais nous
communiquons peu
 S’exprimer ne signifie pas communiquer
Version 8
171

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

57

10. Communication Les illusions en matière de communication • Il est facile de communiquer, il
10. Communication
Les illusions en matière de communication
• Il est facile de communiquer, il suffit de dire
ou d'écrire un message
• Il semble que l'interlocuteur comprendra le
message de la même manière que l'émetteur
• Il n'existe qu'une forme de communication,
celle qui concerne le sens du message qui est
émis
Version 8
172
10. Communication • La communication – C'est un échange de données et de sens entre
10. Communication
• La communication
– C'est un échange de données et de sens entre
plusieurs personnes dans le cadre d'une relation
– en vue d’atteindre certains objectifs
Information objective :
Information subjective :
Ce qui est dit
Ce qui a été perçu
Version 8
173
10. Communication FEED-BACK FEED-BACK  S’assurer qu’on est compris  Faire l’effort de comprendre Version
10. Communication
FEED-BACK
FEED-BACK
 S’assurer qu’on est compris
 Faire l’effort de comprendre
Version 8
174

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

58

10. Communication Dans la relation professionnelle, je suis : UN PROFESSIONNEL UNE PERSONNE La technique
10. Communication
Dans la relation professionnelle, je suis :
UN PROFESSIONNEL
UNE PERSONNE
La technique
La distance
Le respect
La retenue
Les limites
Le rôle
La fonction
La conscience professionnelle
La responsabilité
Mon histoire
Ma personnalité
Mon vécu
Mes émotions
Mes souvenirs
L’attachement
La réaction
La colère, la peur….
 Savoir respecter la bonne distance
dans la communication
Version 8
175
10. Communication NON-VERBALE VERBALE Le para-verbal Intensité de la voix Intonation Débit verbal Quantité de
10. Communication
NON-VERBALE
VERBALE
Le para-verbal
Intensité de la voix
Intonation
Débit verbal
Quantité de paroles
Structuration des idées
Choix des mots
Formulation
Maîtrise &
Concordance
Le non-verbal
Contact visuel
Expression faciale
Position du corps
Mouvement du corps
Version 8
176
10. Communication Comportement perçu PASSIF AFFIRME AGRESSIF Para-verbal Intensité de la voix Faible Adaptée à
10. Communication
Comportement perçu
PASSIF
AFFIRME
AGRESSIF
Para-verbal
Intensité de la voix
Faible
Adaptée à la situation
Forte
Intonation
Monotone
Expressive
Explosive
Débit verbal
Lent
Régulier
Rapide
Quantité de paroles
Peu
Autant que l’autre
Trop
Non-verbal
Contact visuel
Fuyant
Direct
Fixe
Expression faciale
Inexpressive
Expressive
Contractée
Position du corps
Avachie ou
Ferme et souple
Tendue, dressée
repliée
Mouvement du corps
Rares ou nerveux
Amples et lents
Agitation,
gesticulation
Version 8
177

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

59

10. Communication La communication, 4 finalités • Informer – sensibiliser • Faire comprendre • Faire
10. Communication
La communication, 4 finalités
• Informer – sensibiliser
• Faire comprendre
• Faire adhérer
• Faire agir
Version 8
178
Merci de votre attention . Des questions ? . .
Merci de votre attention
.
Des questions ?
.
.

Ce document n’est qu’une reproduction et ne peut pas être utilisé comme référence en lieu et place de la documentation officielle

60