Vous êtes sur la page 1sur 94

MASTERE SPECIALISE

TUNNELS et OUVRAGES SOUTERRAINS


De la conception à l’exploitation
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Module « Conception et justification »

Éléments de dimensionnement des ouvrages


de soutènement (têtes de tunnel, tranchées
couvertes)
J. MARLINGE – TERRASOL (groupe SETEC)
CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
0. PLAN DE LA SESSION

1. Cadre général de la problématique (Introduction)


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

2. Cadre réglementaire
3. Éléments de dimensionnement – clouage des sols
3.1 – Problématique et principe de la technique
3.2 – Justifications réglementaires (Norme NF P94-270)
3.3 – Dispositions constructives
3.4 – Cas particulier des ouvrages au rocher
3.5 – Exemples
4. Eléments de dimensionnement - Écrans de soutènement
4.1 – Problématiques types
4.2 – Justifications réglementaires (Norme NF P94-282)
4.3 – Phénomènes hydrauliques
4.4 – Exemples
5. Conclusion (Questions)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL

OUVRAGES DE SOUTENEMENT DANS LE CADRE DES PROJETS DE TUNNEL


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Ouvrages de soutènement associés aux tunnels classiques - Têtes de tunnel :


o ouvrages d’accès aux sections excavées en souterrain (tranchées d’accès, tympans, etc. )
sans contrainte particulière : techniques de terrassement et de renforcement de sol par
clouage ;
o ouvrages d’accès aux sections excavées en souterrain, dans un environnement fortement
contraint (contexte urbain, contexte géotechnique défavorable, etc.) : techniques de type
écran de soutènement (paroi moulées, parois berlinoises, parisiennes, pieux sécants, etc.) ;

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
 Ouvrages de soutènement associés aux tunnels classiques - Têtes de tunnel - Clouage
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
 Ouvrages de soutènement associés aux tunnels classiques - Têtes de tunnel - Clouage
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
 Ouvrages de soutènement associés aux tunnels classiques - Têtes de tunnel - Ecran
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
 Ouvrages de soutènement associés aux tunnels classiques - Têtes de tunnel - Ecran
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
OUVRAGES DE SOUTENEMENT DANS LE CADRE DES PROJETS DE TUNNEL

 Ouvrages de soutènement associés aux tunnels classiques - Têtes de tunnel :


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

o ouvrages d’accès aux sections excavées en souterrain (tranchées d’accès, tympans, etc. )
sans contrainte particulière : techniques de terrassement et de renforcement de sol par
clouage ;
o ouvrages d’accès aux sections excavées en souterrain, dans un environnement fortement
contraint (contexte urbain, contexte géotechnique défavorable, etc.) : techniques de type
écran de soutènement (paroi moulées, parois berlinoises, parisiennes, pieux sécants, etc.) ;
 Ouvrages souterrains à faible profondeur :
o tranchées couvertes à parois verticales (environnement contraint) : technique de type
écrans de soutènement ;
o environnement non-contraint : tranchées couvertes selon une méthode classique de
terrassement/remblaiement (cas non développé ici) ;

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
 Ouvrages souterrains à faible profondeur – Technique de déblai-remblai
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
OUVRAGES DE SOUTENEMENT DANS LE CADRE DES PROJETS DE TUNNEL

 Ouvrages de soutènement associés aux tunnels classiques - Têtes de tunnel :


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

o ouvrages d’accès aux sections excavées en souterrain (tranchées d’accès, tympans, etc. )
sans contrainte particulière : techniques de terrassement et de renforcement de sol par
clouage ;
o ouvrages d’accès aux sections excavées en souterrain, dans un environnement fortement
contraint (contexte urbain, contexte géotechnique défavorable, etc.) : techniques de type
écran de soutènement (paroi moulées, parois berlinoises, parisiennes, pieux sécants, etc.) ;
 Ouvrages souterrains à faible profondeur :
o tranchées couvertes à parois verticales (environnement contraint) : technique de type
écrans de soutènement ;
o environnement non-contraint : tranchées couvertes selon une méthode classique de
terrassement/remblaiement (cas non développé ici) ;
 Ouvrages particuliers :
o puits intermédiaires ;
o ouvrages au rocher ;

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
 Ouvrages particuliers - Puits
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
 Ouvrages particuliers – Terrassements au rocher
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
PROBLEMATIQUE GEOTECHNIQUE
 CONTEXTE GEOTECHNIQUE:
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

o Terrains meubles de couverture ;


o Frange fracturée et altérée en surface des massifs rocheux ;
o Présence de nappes (nappe aquifère, nappe de versant, etc.);
o Présence d’avoisinants ;

FONCTIONS A ASSURER :
o Soutènement des terrains:
- terrains meubles (le plus fréquent) : reprise des efforts de poussée (poids des terres,
charges liées aux avoisinants et à l’exploitation, etc.) ;
- terrain rocheux : maîtrise des chutes de bloc ;
o Stabilité du fond des terrassements (cas des trémies et tranchées couvertes);
o Stabilité vis-à-vis des phénomènes hydrauliques :
- En phase provisoire : stabilité des fonds de fouille
- En phase d’exploitation : drainage du massif de sol (cas des sols renforcés), résistance
aux sous-pressions (soulèvement des trémies sous nappe) ;
INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012
CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
1. INTRODUCTION : CADRE GENERAL
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

TECHNIQUES PRINCIPALES DE SOUTENEMENT :


 Renforcement des sols par clouage ;
 Soutènements de type écran ;

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

2. CADRE REGLEMENTAIRE

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
2. CADRE REGLEMENTAIRE
 GUIDES TECHNIQUES DE CONCEPTION (Règles de l’art)
o Dossier pilote des tunnels (CETU)
o Guide technique de conception générale des ouvrages de soutènement (SETRA - 1998)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

o Guide pour la conception générale du génie civil des tranchées couvertes (SETRA - 2002)
o CLOUTERRE 1991 et additif 2002 ;
o TA.95 - Tirants d’ancrage – Recommandations concernant la conception, le calcul,
l’exécution et le contrôle (CFMS) et norme associée NF P 94-321;

 EUROCODES CADRES
o Eurocode 7 – Règles générales - Partie 1 - Calcul géotechnique (NF EN 1997-1,juin 2005);
o Eurocode 7 – Règles générales – Partie 1 - Calcul géotechnique – Annexe nationale (NF
EN 1997-1/NA, septembre 2006);
o Eurocode 7 – Règles générales – Partie 2 – Reconnaissances et Essais (NF EN 1997-2)

 NORMES COMPLEMENTAIRES NATIONALES ET NORMES FRANÇAISES


o Calcul géotechnique – Ouvrages de soutènement – Remblais renforcés et massifs en sol
cloué (NF P 94-270, juillet 2010) ;
o Calcul géotechnique - Ouvrages de soutènement – Ecrans (NF P 94-282, mars 2009)
o DTU 14.1 - Travaux de cuvelage (Norme NF P 11.221, mai 2000)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

3. CLOUAGE DES SOLS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.1 PROBLEMATIQUE ET PRINCIPE TECHNIQUE

PROBLEMATIQUE TYPE
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Cas des têtes de tunnel (tranchées d’accès);

 Nécessité de réaliser des talus de hauteur importante (pour assurer une entrée en terre avec
une couverture suffisante), avec des pentes « raides » (limitation des volumes de terrassement);

 Talus latéraux des tranchées, et talus du tympan du tunnel;

 Contexte de terrain meuble ;

 Nécessité de mettre en œuvre un confortement pour tenue à court-terme (phase chantier) et


long-terme des excavations (phase exploitation de l’ouvrage) : technique de clouage des sols

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.1 PROBLEMATIQUE ET PRINCIPE TECHNIQUE

TECHNIQUE DE CLOUAGE DES SOLS – Principe de réalisation


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.1 PROBLEMATIQUE ET PRINCIPE TECHNIQUE

TECHNIQUE DE CLOUAGE DES SOLS – Principe de fonctionnement


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Résistances mobilisées (simultanément) :

 Résistance du sol:
oCohésion c’
oAngle de frottement φ’

Tc Résistance des clous (multicritère)


o Résistance axiale (traction-compression)
Tn o Résistance au cisaillement ;
o Résistance à la flexion;

(Résistance du parement : résistance au cisaillement


négligée)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.1 PROBLEMATIQUE ET PRINCIPE TECHNIQUE
TECHNIQUE DE CLOUAGE DES SOLS – Principe de fonctionnement
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Evolution de la traction
dans le clou A au fur et à
mesure de la construction

Etat des tractions dans les


éléments de renforcement
(ligne des tractions
maximales) et des
déformations à fin de
construction

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.1 PROBLEMATIQUE ET PRINCIPE TECHNIQUE
TECHNIQUE DE CLOUAGE DES SOLS – Principe de fonctionnement

Comportement similaire à
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

celui d’un pieu chargé


latéralement et subissant
une sollicitation en tête
par (T , M)

Concept du multicritère :
domaine (Tn, Tc) autorisé

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.1 PROBLEMATIQUE ET PRINCIPE TECHNIQUE

TECHNIQUE DE CLOUAGE DES SOLS – Mécanismes de rupture


 Instabilité externe locale (poinçonnement du sol support)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Instabilité externe générale (grand glissement du versant)


 Instabilité interne par insuffisance de la résistance
structurelle à la traction des renforcements ;
 Instabilité interne par insuffisance de la résistance
d’interaction sol-renforcement

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.1 PROBLEMATIQUE ET PRINCIPE TECHNIQUE

TECHNIQUE DE CLOUAGE DES SOLS – Mécanismes de rupture


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Instabilité interne par ruine du parement ou du dispositif de liaison


 Instabilité mixte (plusieurs modes possibles)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES
METHODOLOGIE GENERALE DES JUSTIFICATIONS

Paramètres de calcul : notion de « valeur de calcul » :


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Ed = γm x Ek
Valeur de calcul Pondération Valeur caractéristique

Avec : γm ≥ 1 pour les actions


γm ≤ 1 pour les résistances

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES
Vérifications à réaliser (au sens de la norme NF P 94-270) :
Nota: la norme porte sur les sols cloués et les remblais renforcés
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES
Vérifications à réaliser (au sens de la norme NF P 94-270)

Approches de calcul :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Stabilité interne et externe : Approche n°2


A1 « + » M1 « + » R2
-> on ne pondère par les paramètres de sol

 Stabilité générale et mixte : Approche n°3


A2 « + » M2 « + » R3
-> on pondère les paramètres de sol

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES

PONDERATIONS DES PARAMETRES DE CALCUL D’APRES LA NORME


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES
PONDERATIONS DES PARAMETRES DE CALCUL D’APRES LA NORME
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

A corriger par un
facteur de corrélation
dépendant du nombre
d’essais : εa1 = 1,20

Nota : la norme ne propose pas


de recourir à des abaques de
valeurs de qs (type Clouterre).
On prend usuellement un
facteur de sécurité de 2 sur un
frottement issu de la littérature

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES
PONDERATIONS DES PARAMETRES DE CALCUL D’APRES LA NORME
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES

Principes et méthodes de calcul


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Stabilité externe : volume de sol cloué considéré comme un monolithe;


vérification portance et glissement du sol de fondation demandée (rupture
possible selon un mécanisme trois blocs) ; calcul selon les méthodes usuelles
des fondations superficielles ;
 Stabilité interne : vérification non nécessaire pour le cas des sols cloués de
durée d’utilisation inférieure à un an; les valeurs de calcul Tmax;d des efforts
appliqués dans chaque clou (ou lit de clou) sont issues des modèles de calcul
utilisés pour les vérifications de stabilité générale et mixte (Cf. par après);

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES
Principes et méthodes de calcul
 Stabilité générale et stabilité mixte
o Principe : on doit vérifier que, pour toute surface de rupture potentielle
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

qui englobe le massif renforcé (stabilité générale) ou recoupe au moins un


lit de renforcement (stabilité mixte), l’ensemble des actions qui tendent à
faire glisser le massif limité par cette surface est équilibré par l’ensemble
des actions stabilisatrices qui se développent le long de celle-ci ;
Tdst;d ≤ Rst;d / γR;d
où : Tdst;d : valeur de calcul des effets déstabilisants;
Rst;d : valeur de calcul de la résistance stabilisatrice;
γR;d : facteur partiel de modèle
= 1,10 ouvrages peu sensibles aux déformations;
= 1,20 pour les ouvrages situés à proximité de structures sensibles ;
o Modèles de calcul usuels: méthode de calcul numérique (méthode des
tranches de Bishop, des perturbations, calcul à la rupture) ;
INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012
CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES
Principes et méthodes de calcul
 Stabilité générale et stabilité mixte
o Méthode usuelle : méthode des tranches de Bishop
o Hypothèses :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

• découpage du volume instable en un nombre limité de tranches;


• ruptures circulaires ;
• écriture des moments au centre O du cercle de rupture considéré ;
• efforts verticaux sur les deux faces d’une tranche se compensent (hypothèse de
Bishop simplifiée);
o Fs = Σsurf (Moments résistants maximaux) / Σsurf (Moments moteurs)

Stabilité générale Stabilité mixte


INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012
CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES
Principes et méthodes de calcul
 Stabilité générale et stabilité mixte
o démarche usuelle de calcul : recherche des cercles les plus défavorables
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

selon différentes configurations;


o on vise à assurer Fs ≥ 1 pour tous les cercles (pondérations partielles
prises en compte);

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.2 JUSTIFICATIONS REGLEMENTAIRES

APPROCHE ELS – Calcul des déplacements


 Approche empirique :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Déplacements maximaux en tête, du même


ordre de grandeur en horizontal et vertical
Longueur d’atténuation : λ = h(1-tan(η1)).κ
Avec η1 l’inclinaison du parement sur la verticale

 Ordres de grandeur usuels :

Dispositions constructives à considérer pour limiter ces déplacements :


surdimensionner le premier lit, réalisation soignée de la deuxième passe de
terrassement, etc.
 Cas d’ouvrages complexes : méthodes plus complexes type élément fini pour
calcul des déplacements à attendre
INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012
CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.4 DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES

Dispositions constructives usuelles


 Longueur et maille des clouages (pour un talus de hauteur h):
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

o Lclou comprise entre 0,5xh et 0,7xh si maille serrée (1 à 2 unités par m²) ;
o Lclou comprise entre 0,7xh et 1,2xh si maille usuelle (1 unité pour 2,5 à 6 m²);
o Longueur accrue en tête (2 premiers lits) permet de réduire les déplacements
horizontaux en tête (protection des avoisinants) ; la disposition inverse (clous de longueur
croissante avec la profondeur dans le talus) est « déconseillée »;

 Inclinaison des clous :


o Entre 5 et 15° (garantit l’efficacité du renforcement)

Fiche :
o obligatoire pour les ouvrages définitifs;
o f de 0,2 m (assise rocheuse) à 0,4 m (assise meuble);

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.4 DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES

Dispositions constructives usuelles


Protection locale
Parement :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

contre la corrosion au
contact terrain /
parement

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.4 DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES

Dispositions constructives usuelles

 Gestion des eaux : Nécessaire pour assurer la


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

stabilité en phase d’excavation, éviter la mise en


charge du parement et limiter la corrosion des
armatures ;
o Dispositif de collecte des eaux en tête de paroi
(fossé) limitant les infiltrations;
o Barbacanes (1/4m²) ;
o Sols fins : drainage de l’interface
parement/terrain (bandes verticales de drains
géosynthétiques, largeur 0,5 m tous les 3 m,
connectées à un exutoire ne pied);
o Eventuellement, drainage interne du massif
(drains subhorizontaux raccordés à un exutoire
en pied) ;

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.4 CAS DES OUVRAGES AU ROCHER

Contexte rocheux :

Rocher sain : clouage « de principe » (typiquement, clous de longueur 6 m selon une maille 2
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

m x 2 m) ; mise en sécurité vis-à-vis des chutes de blocs superficiels de taille réduite + effet de
« confinement » pour éviter une désorganisation chainée du massif ;

 Rocher fracturé : analyse de stabilité au glissement des dièdres potentiellement instables


formés par la fracturation :
o étude statistique de la fracturation : définition de caractéristiques moyennes par familles
de discontinuité (orientation, espacement, persistance, conditions des épontes), avec
plages de variation;
o étude statistique ou déterministe de la stabilité des blocs potentiellement instables de
plus grande taille, formés par la fracturation, avec prise en compte de l’effet des
renforcements ;

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.4 CAS DES OUVRAGES AU ROCHER

Contexte rocheux :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.5 Exemple
TUNNEL DE RAS R’MEL (Maroc)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.5 Exemple
TUNNEL DE RAS R’MEL (Maroc)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Terrains :
formations gréso-pélitiques

Caractéristiques mécaniques :
· Poids volumique :
γ = 20 kN/m3
· Angle de frottement interne :
φ’ = 28°
· Cohésion effective :
c’ = 20 kPa
· Frottement latéral sol/clou :
qs = 160 kPa

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.5 Exemple
TUNNEL DE RAS R’MEL (Maroc)
Pondérations :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Caractéristiques du clouage envisagé :


- tympan penté à 5v/1h, hauteur 18.5 m;
- soutènement par clouage de maille 1,5 m x 1,5 m en tête de talus, 1 m x 1 m en base (au
droit de la section d’excavation), clous HA32, longueur 14 m;
- forage de mise en œuvre de diamètre ф=0,101 m;
- Béton projeté : épaisseur 25 cm ;
- renforcement par treillis soudé (deux nappes de ST25C) ;
- drainage par fossés de tête, fossés de pied et barbacanes ;
INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012
CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.5 Exemple
TUNNEL DE RAS R’MEL (Maroc)
Tympan stable à court-terme
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.5 Exemple
TUNNEL DE RAS R’MEL (Maroc)
Tympan instable à long-terme
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.5 Exemple
TUNNEL DE RAS R’MEL (Maroc)
Configuration tympan à long-terme : remblaiement
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
3. CLOUAGE DES SOLS \ 3.5 Exemple
TUNNEL DE RAS R’MEL (Maroc)
Problématiques de gestion des eaux
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

4. ECRANS DE SOUTENEMENT

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUES TYPES

CONFIGURATIONS REPRESENTATIVES DES OUVRAGES


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

- Trémie en phase chantier et exploitation - Tranchée couverte en phase exploitation


- Tranchée couverte en phase chantier
q2 q2
q1

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUES TYPES

SOLLICITATIONS USUELLES DES ECRANS


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

- Trémie en phase chantier et exploitation - Tranchée couverte en phase exploitation


- Tranchée couverte en phase chantier
q2 q2
q1

T2
T2

T T1

T3

p p
u

b b

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUES TYPES
PRINCIPAUX MECANISMES DE RUINE (au sens de la norme NF P 94-282)
- Ruptures d’origine mécanique -
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Défaut de butée des terrains : rupture rotationnelle par insuffisance de fiche


et/ou de butée

Cas a) Cas b) Cas c)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUES TYPES
PRINCIPAUX MECANISMES DE RUINE (au sens de la norme NF P 94-282)
- Ruptures d’origine mécanique -
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Ruine de la structure de l’écran : défaut de résistance vis-à-vis des actions les


plus défavorables (moment fléchissant, effort tranchant, effort axial)
Cas a) Cas b) Cas c)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUE TYPES
PRINCIPAUX MECANISMES DE RUINE (au sens de la norme NF P 94-282)
- Ruptures d’origine mécanique -
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Défaut de portance sous charges verticales d’origine structurale :

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUE TYPES
PRINCIPAUX MECANISMES DE RUINE (au sens de la norme NF P 94-282)
- Ruptures d’origine mécanique -
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Ruine d’un appui :

Cas a) Cas b) Cas c)


Rupture d’un tirant Rupture d’un buton Arrachement d’un tirant

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUE TYPES
PRINCIPAUX MECANISMES DE RUINE (au sens de la norme NF P 94-282)
- Ruptures d’origine mécanique -
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Instabilité du massif d’ancrage d’un écran : déplacement inacceptable ou


rutpure

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUES TYPES
PRINCIPAUX MECANISMES DE RUINE (au sens de la norme NF P 94-282)
- Ruptures d’origine mécanique -
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Stabilité d’ensemble : rupture rotationnelle (pour mémoire)

Cas a) Cas b)
Surface de rupture non circulaire Surface circulaire

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUES TYPES
PRINCIPAUX MECANISMES DE RUINE (au sens de la norme NF P 94-282)
- Ruptures d’origine hydraulique -
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Soulèvement général (poussée d’archimède)

Soulèvement général du fond de fouille Soulèvement des structures


sous l’effet des sous-pressions

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.1 PROBLEMATIQUES TYPES
PRINCIPAUX MECANISMES DE RUINE (au sens de la norme NF P 94-282)
- Ruptures d’origine hydraulique -
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Action des forces d’écoulement

Mécanismes :

- Annulation de la butée du terrain en


fond de fouille;

- Erosion interne et érosion régressive


(effondrement de la structure du sol)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


METHODOLOGIE GENERALE DES JUSTIFICATIONS

Paramètres de calcul : notion de « valeur de calcul » :


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Ed = γm x Ek
Valeur de calcul Pondération Valeur caractéristique

Avec : γm ≥ 1 pour les actions


γm ≤ 1 pour les résistances

Approche de calcul (fixée par la application nationale de l’eurocode 7):


o Approche 2 : pondération directe des actions et résistances (Pas de
pondération pour les paramètres de résistance c’ , φ’…) ;
o Approche 2* : pondération des effets de certaines actions

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


JUSTIFICATIONS IMPOSEES PAR LA NORME NF P 94-282

Justifications à l’ELU (paragraphe 8.2 de la norme):


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


JUSTIFICATIONS IMPOSEES PAR LA NORME NF P 94-282
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Justifications à l’ELS (paragraphe 8.3 de la norme) :


- Calcul des déplacements : respect des valeurs limites fixées ;
- Calcul des efforts dans les soutènements : respect des capacités de la
structure de l’écran (pour éviter les phénomènes de fissuration et de
corrosion );
- Le cas échéant, calcul des efforts dans les tirants : respect des capacité
du tirant et limitation du fluage ;
( + calcul des débits d’exhaure)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


METHODOLOGIE GENERALE DES JUSTIFICATIONS
Modèles de calcul admis :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Modèle aux équilibres limites (MEL):


o On reconsidère des poussées/butées limites (mobilisables)
o valable pour écrans autostables et jusqu’à un niveau d’ancrage ;
o ne permet pas le calcul des déplacements

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


METHODOLOGIE GENERALE DES JUSTIFICATIONS
Modèles de calcul admis :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Modèles d’interaction sol/structure (MISS):


o Calcul de type poutre sur appuis ;
o On recherche la distribution des pressions assurant la stabilité de l’écran ;
o deux types de modèle :
Miss-K Miss-F

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


PONDERATIONS REGLEMENTAIRES APPROCHE DE CALCUL n°2
Vérifications des états limites géotechniques (GEO) et de structure (STR)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


PONDERATIONS REGLEMENTAIRES APPROCHE DE CALCUL n°2
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


PONDERATIONS REGLEMENTAIRES APPROCHE DE CALCUL n°2
Vérifications des états limites géotechniques (GEO) et de structure (STR)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


PONDERATIONS REGLEMENTAIRES APPROCHE DE CALCUL n°2
Vérifications des états limites ultimes de soulèvement hydraulique global (UPL)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


PONDERATIONS REGLEMENTAIRES APPROCHE DE CALCUL n°2
Vérifications des états limites ultimes de soulèvement hydraulique local ou
d’érosion (HYD)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Vérifications de la résistance à la traction des tirants métalliques

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - STABILITE GENERALE – Stabilité générale site

a/ Stabilité générale du site :


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Principe de calcul : « vérifier que pour


tout mécanisme de rupture potentiel qui
englobe tout ou partie de l’écran (et de son
ancrage), l’effet des actions déstabilisatrices
est équilibré par les résistances qui s’y
opposent »
 Mécanisme de rupture (Cf. précédem-
ment) ;
 Modèles de calcul : usuellement,
méthode des tranches dite de « Bishop »,
des « perturbations » ou méthode du calcul
à la rupture;

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - STABILITE GENERALE
b/ Renard Solide :
Principe de calcul : vérifier la stabilité vis-à-vis
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

de l’équilibre limite des contraintes effectives à


la base de l’écran entre les deux faces de celui-ci.
 Mécanisme de rupture : Cf. Figure
 Modèle de calcul :
On vérifie que: qdtb;d ≤ qstb;d
avec :
Contrainte déstabilisatrice
qdtb;d = 1,35xqdtb;k
qdtb;k = γ.∆z1+(γ-(1-i1).γw).∆zf1
i1 : gradient hydraulique amont
Contrainte stabilisatrice
qstb;d = qstb;k / 1,1
qstb;k = Nq.σ’v,k+(Nq-1)/(tg(φ’k))
Et Nq=tg²(π/4+φ’k/2).eπtg(φ’k)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - DEFAUT DE BUTEE

Objectif :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Vérifier que la butée mobilisable est supérieure à la butée nécessaire à


l’équilibre, avec un niveau de sécurité suffisant ;

Méthode :
 Ecrans auto-stables : Calcul de type MEL obligatoire (Cf. 8.4.2-(2))
 Ecrans avec niveaux d’ancrage : calcul selon une méthode MEL (un niveau
d’ancrage uniquement) ou MISS ;

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - DEFAUT DE BUTEE – Méthode MEL (Ecrans autosables)

Principe de vérification
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

A partir d’un niveau de fiche fixé :


a/ vérifier que la fiche disponible est suffisante
pour atteindre l’équilibre des moments ;
b/ vérifier que la contre butée disponible est
suffisante pour assurer l’équilibre des efforts
Fa
Pondérations : méthode de calcul 2 Fb ΔU
z n zn
Poussées Fa et Fca : γGsup = 1,35
Butées Fb et Fcb : γR;b = 1,1 (transitoire) Fca
α.Fcb
α.Fcb
= 1,4 (permanente)
P
Eau : γ = 1,0 nécessaire
Ancrages : γa ;(t ou p) = 1,1 disponible

Surcharges : dépend de la nature et de l’effet z

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - DEFAUT DE BUTEE – Méthode MEL (Ecrans autosables)

Principe de vérification – a/ Fiche


Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

fb : fiche de l’écran sous le point de pression


différentielle nulle ;
f0 : fiche de l’écran nécessaire à l’équilibre des
moments au point C. Pression
différentielle
On doit vérifier que fb ≥ f0
O
En écrivant l’équilibre des efforts horizontaux dans
f0
cette configuration, on calcule la valeur de la RC fb
contrebutée nécessaire Rc.
C
IL faut fb ≥ 1,2 x f0 P

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - DEFAUT DE BUTEE – Méthode MEL (Ecrans autosables)

Principe de vérification
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

b/ Contre-butée

En écrivant l’équilibre des efforts horizontaux


dans cette configuration, on calcule la valeur de
la contrebutée nécessaire Rc.

On vérifie que la mobilisation de cette


contrebutée est possible sur le segment de
l’écran situé au-dessous du point C:
C = point de transition
RC
Rc = α.Fcb – Fca + ∆Uinf C
Fca α.Fcb
La contrebutée est assurée si α ≤ 1 ΔUinf
P
nécessaire
disponible

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - DEFAUT DE BUTEE – Méthode MEL (Ecrans ancrés)

Principe de vérification :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

On doit vérifier que la hauteur de fiche est


suffisante pour assurer l’équilibre des forces et de
moments, en appliquant les facteurs de sécurité
partiels sur les différentes actions du calcul.

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - DEFAUT DE BUTEE – Méthode MISS
Principe de vérification
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Calcul considérant les valeurs caractéristiques des paramètres.


 On doit vérifier que la butée mobilisée sur la hauteur de la fiche de l’écran est acceptable:

Bt;d ≤ Bm;d

Avec Bt;d = 1,35xBt;k

Bm;d = Bm;k/γR;b Butée


où γR;b = 1,1 (transitoire) mobilisée
= 1,4 (permanent) Butée
limite Poussée
Soit Bm;d /Bt;d ≥ 1,5 (transitoire) (mobilisée)
≥ 1,9 (permanent)

Nota : pour certains cas (actions variables défavorables importantes), la norme recommande
d’appliquer un facteur partiel 1,50/1,35 = 1,11 sur les valeurs caractéristiques des
surcharges variables.
INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012
CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - RESISTANCE DE LA STRUCTURE
Principes :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 Vérifications à faire pour toutes les phases de construction et d’exploitation de l’ouvrage;

 vérification que la résistance de la structure est assurée avec une sécurité adéquate vis-à-vis
des efforts tranchants, moments fléchissants, efforts axiaux, etc.;

 Se référer aux dispositions de calcul applicables au matériau considéré pour la paroi (béton,
acier, etc.);

Effort à considérer :

 Calcul type MEL : donne directement les effets des actions à considérer;
 Calcul type MISS : considérer Ed=1,35xEk (Ek issu des calculs);

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - STABILITE SOUS CHARGES VERTICALES
 Détermination de la résultante des efforts verticaux appliqués à l’écran
o Modèle MEL : sur la base des inclinaisons limites des poussées / butées issues des tables
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

o Modèle MISS : pas de méthode explicite définie par la norme – accès difficile ;
 Capacité portante à estimer sur la base des normes en vigueur (DTU13.2, Fascicules 62 Titre
V, etc.) en attendant la publication des nouvelles normes de fondation ;
 Capacité portante calculée en considérant un frottement positif sous le point d’effort
tranchant nul seulement (garantit la cohérence des calculs de portance et défaut de butée)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - STABILITE DES APPUIS
Vérification de :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

 La résistance structurelle de l’appui:


tirant : Pd ≤ Rt;d/γRd
avec Rt;d = fy;k.Ag/γM0 la valeur de calcul de résistance du tirant
et γRd un facteur partiel de modèle (0,85 à 1,05 en fonction du type
d’acier)
buton : Pd ≤ Rb;d/γRd
avec Rb;d la valeur de calcul de la résistance du buton
 La résistance à l’arrachement (cas des tirants) :
Pd ≤ Ra;d/γRd
avec Ra;d la valeur de calcul de la résistance à l’arrachement
γRd un facteur partiel de modèle dépendant du mode de
détermination de la résistance (1,0 si essai, 1,4 si modèle)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - STABILITE DU MASSIF D’ANCRAGE
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Principe : A B
 Vérifier que la longueur libre est
suffisante pour éviter tout report des E α tirant
efforts d’ancrage sur l’écran;
écran
 Revient à justifier la stabilité du massif
d’ancrage « ABCDA »
 Utilisation du modèle de Kranz simplifié : C
surface de rupture plane entre les points
C et D :
o D : point d’effort tranchant nul
β
o C : point d’ancrage effectif (milieu D
du scellement ou base du contre
rideau)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - STABILITE DU MASSIF D’ANCRAGE
O X
A B
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Fe P2 • P1 : réaction de l’écran
E
W θ2
• P2 : poussée amont
F • Fe : charges extérieures
T • W : poids « net »
• T : effort d’ancrage
α
• Rf : résistance frottement
C • Rc : résistance cohésion
P1
Rc • φ : angle de frottement
θ1

φ
β R c R f W Fe P1 P 2 T 0
D Rf

Inconnue
Z
INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012
CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELU - STABILITE DU MASSIF D’ANCRAGE
 Principe de vérification :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Tdsb;d = T dsb;k /1,10


(T dsb;k : valeur caractéristique de l’effort déstabilisant)

Tref;d = 1,35 x Tref;k


(Tref;k : valeur caractéristique de l’effort d’ancrage calculé)

On vérifie que : Tref;d ≤ Tdsb;d

 Cas de plusieurs ancrages :


Faire la vérification pour chaque ancrage en tenant compte des effets
déstabilisants des ancrages inclus dans le volume de sol considéré.

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.2 Dimensionnement (Norme NF P 94-282)


VERIFICATIONS ELS
 Calcul des déformations de la paroi (méthode MISS) : niveau de précision au
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

mieux centimétrique

 Comparaison aux seuils admissibles définis dans le cadre du projet (ordre de


précision centimétrique ;

 Vérification de la portance de l’écran

Vérification ELS des appuis ;

 Vérification des tirants vis-à-vis du fluage

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.3 Phénomènes hydrauliques


VERIFICATIONS ELU - STABILITE VIS-À-VIS DES PHENOMENES HYDRAULIQUES
 Mécanismes en phase provisoire :
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

o rupture par soulèvement hydraulique global du terrain (ou d’une structure)


o rupture par soulèvement hydraulique des particules du sol (« boulance »)
o rupture par érosion interne et érosion régressive
2 derniers mécanismes: en cas de gradient hydraulique en fond de fouille; dispositions
constructives de type puits de décharge ou pompage de rabattement permettent en
général de maîtriser ces mécanismes.

 Mécanismes en phase définitive (cas d’une tranchée à fond étanche):


o soulèvement global de la structure sous l’effet des sous-pressions
La stabilité de l’ouvrage peut être assurée en mettant en œuvre des dispositifs
d’ancrage sous le fond des terrassements (micropieux, etc.) , ou, pour les phases
accidentelles, en considérant un frottement résistant le long de la fiche de l’écran
travaillant en arrachement.

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.4 Exemples


TUNNEL DE TOULON (Tube Sud)
Exemple de dispositions constructives
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.4 Exemples


TUNNEL JENNER (Le Havre)
Exemple de calcul MISS-K
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.4 Exemples


TUNNEL JENNER (Le Havre)
Exemple de calcul MISS-K (extrait du rapport d’études)
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.4 Exemples


TUNNEL JENNER (Le Havre)
Exemple de calcul MISS-K
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.4 Exemples


TUNNEL JENNER (Le Havre)
Exemple de calcul MISS-K
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.4 Exemples


TUNNEL JENNER (Le Havre)
Exemple de calcul MISS-K
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.4 Exemples


TUNNEL JENNER (Le Havre)
Exemple de calcul MISS-K
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement

4. ECRANS DE SOUTENEMENT \ 4.4 Exemples


TUNNEL JENNER (Le Havre)
Exemple de calcul MISS-K
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

Synthèse des calculs

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012


CONCEPTION ET JUSTIFICATION - Ouvrages de soutènement : éléments de dimensionnement
Documents pédagogiques internes au Mastère TOS

5. CONCLUSION (Questions)

INSA Lyon - ENTPE MS TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS 2011-2012