Vous êtes sur la page 1sur 27

Master MECANIQUE, GENIE CIVIL ET ENERGETIQUE

FORMULATION DU BETON
PLAN

I. LE BETON : CONNAISSAICE DU
MATERIAU

II. LA METHODE DE DREUX GORISSE

III. ESSAIS SUR BETON


I - LE BETON : CONNAISSAICE DU MATERIAU
I - LE BETON : CONNAISSAICE DU MATERIAU

 Le béton est un matériau composite


aggloméré constitué de granulats durs de
diverses dimensions collées entre eux par un
liant. Dans les bétons courants, les granulats
sont des grains de pierre, sable, gravier,
cailloux et le liant est un ciment,
généralement un ciment portland. Les
composants sont très différents: leurs
masses volumiques vont, dans les bétons
courants de 1 (eau) à 3 (ciment) t/m3.
I - LE BETON : CONNAISSAICE DU MATERIAU

- Le béton est: - Exigences à respecter:


 Façonnable à volonté; Stabilité de la résistance
 Accessible; mécanique
 Economique; Résistance aux contraintes

 Coulé sur place ou


externes
préfaçonné Hygiène, santé et
environnement;
Sécurité en cas d’incendie;
Isolation acoustique;
Economie d’énergie et
isolation thermique.
I - LE BETON : CONNAISSAICE DU MATERIAU

- Constituants:
Ciment : 7 à 14% du volume;

Granulats : 60 à 70% du volume;

Eau : 14 à 22% du volume;

Adjuvants : inférieur à 2% du volume;

Air : 1 à 6% du volume.
I - LE BETON : CONNAISSAICE DU MATERIAU

- Formuler un béton consiste à intégrer des


paramètres essentiels tels que :
la qualité des matériaux disponibles;
la nature du projet à réaliser;
les moyens de mise en œuvre disponibles sur
le site;
la qualité de l’environnement dans lequel va
“vivre” l’ouvrage à réaliser;
les conditions de mise en œuvre .
I - LE BETON : CONNAISSAICE DU MATERIAU

- En vue de satisfaire aux objectifs :


de durabilité,

d’esthétique,

de résistance mécanique,

d’étanchéité.
I - LE BETON : CONNAISSAICE DU MATERIAU

Les spécifications de base conformes à la


norme NF EN 206-1 sont les suivantes:
Classe de résistance en compression;

Classe de consistance;

Classe de teneur en chlorures;

Dimension maximale des granulats;

Classe d’exposition;
II. METHODE DE DREUX GORISSE
DONNEES INDISPENSABLES
 Données sur le béton:
 Résistance à 28 jours c28 en MPa= 25MPa
 Affaissement en cm : A= 5 cm
 Serrage : vibration normale
 Pompage ou non du béton : non pompé

 Données sur le ciment:


 Classe vraie à 28 jours : c28=45 MPa
 Mv réelle en g/cm3: 3.1

 Données sur les granulats:


 Qualité des granulat:courante
 Forme des granulats: concassée
 Propreté (ES): ES=75
 Tableaux d’analyse granulométrique des granulats: donnés
 Module de finesse : Mf=2.53 (sable)
 Dimension maximale des granulats : Dmax=20 mm (gravier)
 Teneur en eau W(%) des granulats: W(%) sable = 4 % W(%) gravier = 2%
 Masses volumiques réelles des granulats: MVr (sable)=2.6 g/cm3 MVr(gravier=2.65 g/cm3
LES DIFFERENTES ETAPES

 1/ DETERMINATION DU DOSAGE EN CIMENT


 2/ DETERMINATION DU DOSAGE EN EAU
 3/ CONTRÔLE DES QUALITES DE GRANULAT (SABLE)
 4/ TRACE DE LA COURBE GRANULAIRE OAB
 5/ TRACE DE LA LIGNE DE PARTAGE
 6/ DETERMINATION DU DOSAGE DES GRANULATS
 7/ DENSITE THEORIQUE DU BETON FRAIS
Données nécessaires: fc28 (béton) ; c28(classe vraie du ciment) ; Dmax ; Affaissement ; qualité des granulats

 1-1 Résistance moyenne à 28 jours: Calcul de fcm=fc28*1.15=28.75=29MPa


 1.2 Rapport CE:
 Tableau 1: détermination de G
Dmax=20 mm

G=0.5
Formule de BOLOMEY donne:
C  fcm G C 29
  0.5  1.79
E G.c28 E 0.5 * 45
•1-3 Dosage en ciment:Abaque 2

C=350 kg/m3
C/E=1.79

A=5cm
Données nécessaires: Dmax;C/E

• 2-1 Calcul de E:
C 1.79  E  C  E 195 .5l / m3
E 1.79

• 2-2 Correction sur E: abaque 3


Dmax=20 mm

Correction : 0 %

Ec E 195.5 l / m3
Données nécessaires: ES; Mf (sable)

• 3-1 Propreté des granulats : tableau 4

ES=75
Sable propre

•3-2 Module de finesse Mf : tableau 5

Mf=2.53
Sable préférentiel
Données nécessaires: Dmax ; Vibration ; forme granulat ; dosage en ciment ; Mf ; pompage ou non

Dmax=20 mm ou
module AFNOR: 44

A (10 mm ou module AFNOR 41; 47.7)


Calcul de YA50  D  K  Ks  Kp

K 2

Ks 6Mf 156*2.53150.18

Kp 0

YA  50  20  2  0.18  47 .7
Données nécessaires: courbes granulométriques ; courbe granulaire OAB
Données nécessaires: Consistance béton ; serrage ; Dmax ; forme granulat

•6-1Pourcentage de sable et de gravier: %S=38%; %G=62 %


•6-2 Coefficient de compacité g:

A=5 cm: béton ferme

g= 0.835

gcorrigé= 0.835-0.03=0.805
•6-3 Volume absolu des constituants:

•Volume absolu du ciment: Ciment : c C c  350 112.90 l / m3


3.1 3.1

•Volume absolu des granulats: SableGravier:V 1000g c

V 1000*0.805112.9692.1l / m3

•Volume absolu du sable: v1V.% sable v1692 .1* 38 263 l /m3


100

•Volume absolu du gravier: v2V.% gravier v2692 .1* 62 429 .1 l /m3


100
•6-4 Dosage pondéral des granulats (pour 1 m3 de béton):

S  263* 2.6  683.8 kg / m3

G 429.1*2.651137.12 kg/m3
Données nécessaires: teneur en eau des granulats ; résultats des étapes précédentes.

•7-1 Rappel du dosage des différents constituants pour 1 m3 de béton:

350

MH1137.12*1.021159.86 kg/m3
429.1 1137.12 2 1159.86 22.74
Q.E.1159.861137.1222.74

263 683.8 4 711.15 27.32 MH 683.8*1.04711.15 kg/m3


Q.E.711.15683.827.32

195.5 195.5
145.44 Q.E.195.527.3222.74145.44

•7-2 Densité théorique du béton frais:

o  350 1137 .12  683 .8195 .5  2.37


1000
III -ESSAIS SUR BETON
III. ESSAIS SUR BETON

- Essai d’affaissement:
Il s’agit de constater l’affaissement d’un cône
de béton sous l’effet de son propre poids. Plus
cet affaissement sera grand et plus le béton
sera réputé fluide.
III. ESSAIS SUR BETON
III. ESSAIS SUR BETON

-ESSAI DE COMPRESSION
L’essai a pour but de connaitre la résistance à la
compression du béton durci, qui peut être mesurée
en laboratoire sur des éprouvettes cylindriques.
III. ESSAIS SUR BETON

Presse à béton