Vous êtes sur la page 1sur 11

L’évaluation du

rendement et la mesure
des performances

Présenté par :
Encadré par :
• IDHEDDOU Abdellah Mme ELGOUMRI Fatima Ezzouhra
• RACHID Ismail
• KERKAB Hamza
• LAHNA Walid
Sommaire

• Introduction
• Définition de l’évaluation du rendement du
personnel
• Les objectifs de l’évaluation du rendement
• Le processus d’évaluation
• Les principales méthodes de l’évaluation du
rendement
Introduction
Chaque personne dans une organisation est
évaluée en tout temps par son supérieur
hiérarchique, ses collègues de travail et ses
subordonnés. Seulement, plus l’évaluation est
formelle plus elle sera objective et bénéfique sur
le rendement des employés et sur les prises des
décisions au futur.
Définition

L’évaluation du rendement est une activité essentielle


au développement optimal des ressources humaines
de l’entreprise. Elle permet de prendre un temps
d’arrêt privilégié pour regarder l’évolution de
l’employé en fonction de l’environnement, du contexte
et de la culture de l’organisation.
D’une part, le gestionnaire reconnaît la contribution
de ses employés et fait part de ses attentes pour la
prochaine période en fonction des orientations de
l’entreprise. D’autre part, l’employé prend conscience
de ses forces et des éléments qu’il doit améliorer et
s’engage ainsi à prendre part à son développement
Les objectifs de l’évaluation du rendement
• Clarifier les attentes de l’employeur
• Valoriser les comportements souhaités
• Favoriser la communication entre le gestionnaire
et l’employé
• Développer les compétences des employés et
corriger les sous-performances
• Assurer une saine gestion des ressources
humaines
• Favoriser la responsabilisation des employés
• Augmenter l’engagement des employés
Les caractéristiques de l’evaluation
1- Qui procède a l’évaluation :

La haute direction et le service des ressources humaines


doivent coordonner leurs efforts pour fournir
l’information et le soutien nécessaires au superviseur afin
qu’il exécute cette activité de gestion des ressources
huaines dont il est responsable .

2- Quand doit on évaluer :

L’ideal serait de prévoir des évaluations règulières et


nombreuse . Seulement cela risque de faire perdre trop
de temps et d’argent a l’organisation
3- Comment doit on évaluer ?

Les processus d’évaluation du rendement est


composé d’une séquence d’activités que doit
réaliser le superviseur pour en atteindre les
objectifs

4- Que doit on évaluer ?

Pour que l’évaluation du rendement soit valide et


objective , elle doit porter sur des éléments qui
influencent significativement le travail et être basée
sur des critères et des normes connus et
observables
Les principales méthodes de l’évaluation du
rendement

1 - L’ÉVALUATION À SENS UNIQUE (OU SOLITAIRE)

Le gestionnaire effectue seul l’évaluation de


l’employé.
Il remplit la grille d’évaluation et fait part des
résultats lors de la rencontre.
Il doit défendre son point de vue s’il diverge de celui
de l’employé, lors de la rencontre d’évaluation.
2 - L’AUTO-ÉVALUATION (OU LA CO-ÉVALUATION)

L’employé est au cœur de l’évaluation et sait


précisément les critères selon lesquels il évaluera
sa performance.
Le superviseur et l’employé mettent leurs
évaluations en commun et discutent des points où
ils ont des rapprochements et des divergences.
L’employé et l’employeur enrichissent leurs
évaluations par des exemples concrets.
En demandant à l’employé de s’investir autant
dans le processus d’évaluation, ses attentes sont
plus élevées. Le superviseur doit aussi être très
impliqué dans l’évaluation.
3 - L’ÉVALUATION 360 DEGRÉS
Plusieurs personnes prennent part au processus d’évaluation :
l’employé, son supérieur, ses collègues, des clients,
fournisseurs, etc.
On détermine qui seront les évaluateurs en fonction du poste
et des objectifs à atteindre. Par exemple, un client peut évaluer
un vendeur, un superviseur est évalué par ses subordonnés et
un employé peut se faire évaluer par ses collègues si le travail
d’équipe est au cœur de la tâche.
Ce type d’évaluation permet d’obtenir un portrait complet.
L’équipe doit être assez mature et les relations entre les
collègues doivent être déjà harmonieuses pour choisir ce type
d’évaluation.
Le superviseur doit aussi être soumis au même processus…pas
seulement les employés.
Conclusion

Un système d’appréciation doit s’intégrer dans la


gestion des ressources humaines de l’entreprise
car il laisse inévitablement un impact sur
l’évalué et l’évaluateur et fait bénéficier au
maximum tous les acteurs.

Vous aimerez peut-être aussi