Vous êtes sur la page 1sur 3

Santé publique

Changements climatiques
Anticiper le fardeau des maladies
infectieuses
Maladie de Lyme, virus du Nil occidental et autres : une réflexion s’impose.
Par Anne-Marie Lowe, biol, M.Sc.

Le réchauffement de la température provoque l’arrivée d’insectes vecteurs de maladies infectueuses. © Schlegelfotos / Dreamstime.com

L
es changements climatiques occidental (VNO) et les infections transmission vectorielle, notamment
auront un impact sur la santé nosocomiales. « Étudier le fardeau en raison de la plus grande aire de
des populations, notamment sur d’une maladie consiste à en évaluer les répartition géographique de l’insecte,
l’incidence de certaines maladies impacts, les conséquences sanitaires, de l’apparition de l’infection dans de
infectieuses. Outre l’augmentation des sociales et économiques. Bon nombre nouvelles régions, de l’amplification
cas d’infections, quels seront les effets d’études sont réalisées dans ce de l’agent pathogène et de
socioéconomiques sur la santé ? Des domaine, mais elles portent surtout sur l’augmentation de la transmission.
pistes de réponse se dessinent alors les sciences cliniques lorsque les effets
que la réflexion se poursuit. de la maladie peuvent être circonscrits,
par exemple en pharmacoéconomie.
L’arbre ET la forêt
Toutefois, dans le domaine de la santé
Chiffrer annuellement les cas publique, les effets sont à moyen et Éric Tchouaket
d’infections chez les humains permet à long terme et leur étude dépend Expert en analyse
de comprendre les tendances de la modélisation, ce qui rend leur économique des
épidémiologiques des maladies perception plus difficile », explique-t-il. interventions en santé
infectieuses et ainsi d’estimer une part
Une étude réalisée en 2012 par l’Institut publique et professeur
du fardeau qu’elles engendrent. Mais
national de santé publique du Québec au Département des
qu’en est-il du coût total ? Y a-t-il des
(INSPQ) montre que, lorsqu’on les sciences infirmières de l’UQO
séquelles associées aux infections  ?
questionne sur les maladies infectieuses
Entraînent-elles des incapacités
influencées par les changements
fonctionnelles, des pertes de revenus ? « Comment anticiper les aléas des
climatiques, les professionnels de
changements climatiques et les
Éric Tchouaket, expert en analyse la santé donnent comme premiers
intégrer dans la réflexion globale
économique des interventions en santé exemples les arboviroses transmises
sur la prévention des maladies
publique et professeur au Département par les moustiques (INSPQ, 2012).
infectieuses ? Dans le contexte
des sciences infirmières de l’Université Il semble en effet plus facile de
des changements climatiques,
du Québec en Outaouais (UQO), concevoir intuitivement l’incidence
cette réflexion sera essentielle afin
travaille sur plusieurs problématiques des changements climatiques (comme
de déterminer quelles seront les
liées au fardeau économique des le réchauffement de la température
solutions d’adaptation. »
maladies, notamment le virus du Nil ambiante) sur les maladies à

52 mai / juin / 2016 / vol. 13 / n° 3


Maladie de Lyme Tableau 1 Cas humains de virus du Nil occidental de 2002 à 2015 (décès)
En 2015, dans un rapport du consortium Régions
sociosanitaires 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
2010 2011 2012 2013 2014 2015
québécois Ouranos, les chercheurs ont
Bas-Saint-Laurent
analysé l’impact des changements
Saguenay–
climatiques et des coûts de deux Lac-Saint-Jean
1
maladies à transmission vectorielle, la Capitale-Nationale 1 (1 ) 2 1 1
maladie de Lyme et le VNO (Larrivée, Mauricie et
2015). Déjà présentes dans le sud du Centre-du-Québec
1 1 1 1

Québec, ces zoonoses sont devenues Estrie


plus fréquentes avec les changements Montréal 12 (3 ) 6 1 13 36 (2 ) 4 (1 ) 2 8
climatiques. Outaouais 5 4 1 1
Grâce à des modélisations climatiques Abitibi-
2
Témiscamingue
réalisées selon divers scénarios, on
prédit que la tique vectrice (Ixodes Côte-Nord

scapularis) de la bactérie à l’origine Nord-du-Québec

de la maladie de Lyme au Québec Gaspésie–Îles-


de-la-Madeleine
(Borrelia burgorferi) gagnera les
Chaudière-
régions plus au nord d’ici 2080. De Appalaches
1 1
ce fait, un plus grand nombre de Laval 1 3 1 2 5 24 (1 ) 5 11 (1)
personnes seront exposées au vecteur 1
Lanaudière 1 1 5 1 1 5
de la maladie. Les coûts pour l’État
Laurentides 2 1 3 (1 ) 1 4 18 4
varient considérablement selon que
Montérégie 5 6 1 1 2 15 42 (2) 14 3 16
la maladie de Lyme est détectée de
manière précoce ou plus tardivement, Nunavik

puisque ses symptômes s’aggravent Terres-Cries-


de-la-Baie-James
avec le temps. Les estimations pour
Hors Québec 1
le gouvernement sont de 60 M$ et
pourraient s’élever à près de 95 M$ si Total 20 17 3 5 1 1 3 2 2 42 134 (5) 32 (1) 6 45 (1)
les professionnels et la population ne
sont pas sensibilisés à cette maladie. Le nombre de cas inclut également les cas déclarés par Héma-Québec, par la Société canadienne du
sang ou les cas infectés à l’extérieur de la province. Les cas sont déclarés selon la région de résidence.
Virus du Nil occidental Source : adapté de MSSS, 2015 ; 2016.

Tout comme la répartition


géographique de la tique vectrice
de la maladie de Lyme, on prédit que intégrée du VNO étaient de 45 cas en « Peu d’études ont été réalisées
celle des moustiques vecteurs du VNO 2015, alors qu’on en comptait 32 en spécifiquement sur le fardeau des
au Canada s’étendra également plus 2013. Les résultats de la première phase maladies infectieuses influencées
au nord d’ici 2080 (Larrivée, 2015). de cette étude ont été présentés dans par le climat, poursuit-il. La principale
le cadre des Journées annuelles de question à se poser est la suivante  :
L’étude d’Ouranos base
santé publique en novembre 2015 comment anticiper les aléas des
principalement ses estimations
(Lowe et al., 2015). changements climatiques et les
économiques sur un rapport de l’INSPQ
daté de 2006 qui évaluait les coûts Les chercheurs ont recueilli des intégrer dans la réflexion globale sur la
directs et indirects associés aux cas informations sur les soins requis, les prévention des maladies infectieuses  ?
d’infection par le VNO (INSPQ, 2006). complications et les séquelles 12 Dans le contexte des changements
Les coûts unitaires étaient de 5 000 $, et 24 mois après l’infection. Ainsi, la climatiques, cette réflexion sera
dans le cas de fièvre du Nil, mais de quasi-totalité des cas d’infection essentielle afin de déterminer quelles
plus de 13 000 $ (en dollars indexés de avec atteinte neurologique ont été seront les solutions d’adaptation »,
2012) lors d’infections avec syndrome hospitalisés (96 %) et presque la moitié conclut-il.
neurologique. Toutefois, ces évaluations ont eu des séquelles au moment
ne tenaient pas compte ni des coûts de leur congé (46 %). Le tiers des
du séjour en établissement hospitalier patients hospitalisés ont dû recevoir Carte Maladie de Lyme : Zones
ni du fardeau financier découlant de l’aide après leur sortie de l’hôpital endémiques et à risque
du développement d’incapacités et 16 % sont décédés (5 décès sur 11
fonctionnelles dans les cas plus graves, étaient directement liés au VNO). Les
comme les soins après le congé participants ont fait état de séquelles
d’hôpital, la réadaptation ou les pertes touchant entre autres « la vie et la
de revenus. relation avec les autres » et « la santé
© Gouvernement du Canada, 2015

mentale perçue ».
En 2013, des recherches de l’INSPQ
financées par le ministère de la Santé Éric Tchouaket a collaboré à cette
(reproduction autorisée).

et des Services sociaux ont porté sur étude. Selon lui, ce type de recherche
la mortalité et la morbidité associées permet non seulement de dresser le
aux deux plus importantes cohortes portrait d’autres maladies infectieuses
d’infections par le VNO à ce moment, actuellement présentes au Québec
soit en 2012 et 2013. Fait à noter, en mais aussi de prévoir l’incidence
2015, les résultats de la surveillance des changements climatiques.

53
Santé publique Anticiper le fardeau des maladies infectieuses

Une deuxième phase de l’étude hausse des températures. S’ensuit un www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1541_ConsulEt-


atActSurvZoonoQcAdeqChangClimEcolo.pdf]
permettra d’estimer le fardeau processus d’adaptation afin de trouver
Institut national de santé publique du Québec
économique des cas d’infection, des solutions. Un parallèle peut être (INSPQ). Étude d’impact stratégique du Plan
soit de chiffrer les soins hospitaliers d’intervention gouvernemental de protection de
fait avec les maladies infectieuses,
et les traitements de réadaptation, la santé publique contre le virus du Nil occidental –
les journées de travail perdues, les explique le chercheur. Quels sont les Analyse coût-bénéfice, Québec, INSPQ,
mars 2006, 75 p. [En ligne : https://www.inspq.
médicaments et ainsi de suite. grands changements climatiques qui se qc.ca/pdf/publications/498_VNO-RapportSectori-
sont produits dans le passé ? De quelle el10_AnalyseCoutBenefice.pdf]
Voir venir
Larrivée, C., N. Sinclair-Désgagné, L. Da Silva,
façon ont-ils déterminé l’incidence de J.P. Revéret et C. Desjarlais. « Évaluation des
D’autres domaines ont déjà entamé
une réflexion sur l’impact économique certaines maladies infectieuses ? Les impacts des changements climatiques et de leurs
coûts pour le Québec et l’État québécois – Rapport
des changements climatiques. cycles concordent-ils  ? En comprenant d’étude », Montréal, Ouranos, 25 mai 2015, 97 p.
L’industrie du tourisme en est un mieux le passé, il est possible de [En ligne : www.mddelcc.gouv.qc.ca/change-
mentsclimatiques/evatuation-impacts-cc-couts-qc-
bon exemple (Bleau, 2012). Ainsi, les modéliser le futur. » etat.pdf]
régions du Québec dont les activités Lowe, A.M., N. Ouhoumane, A. Fortin, D. Kairy,
reposent sur les sports d’hiver évaluent A. Vibien, J. Kovitz-Lensch et al. Étude descriptive
Sources
la fréquentation des stations de ski. La Bleau, S., K. Germain, M. Archambault et
de la morbidité et de la mortalité associées aux
infections par le virus du Nil occidental déclarées
santé publique pourrait s’en inspirer. D. Matte. « Analyse socioéconomique des impacts au Québec en 2012 et 2013 (Communication par
et de l’adaptation aux changements climatiques affiche aux Journées annuelles de santé publique),
Selon Éric Tchouaket, la clé du succès de l’industrie touristique québécoise », Montréal, Montréal, nov. 2015. [En ligne : http://jasp.inspq.
est d’examiner le passé pour anticiper Ouranos, décembre 2012, 199 p. [En ligne : www. qc.ca/Data/Sites/1/SharedFiles/commaffichees/
l’avenir. ouranos.ca/media/publication/156_RapportAr- cahier-communications-affichees-2015.pdf]
chambault2012.pdf]
Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).
« Les données climatiques peuvent être Entrevue avec Éric Tchouaket le 25 février 2016. « Surveillance des cas chez les humains - archives :
analysées de façon à faire ressortir les Gouvernement du Canada. « Risque de maladie Tableau des cas humains de virus du Nil occidental
variations du climat dans le passé. Une de Lyme chez les Canadiens », 18 juin 2015. [En de 2002 à 2014 », 25 juin 2015. [En ligne : www.msss.
ligne : http://canadiensensante.gc.ca/diseases- gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement/index.
association avec un événement donné conditions-maladies-affections/disease-maladie/ php?id=127,156,0,0,1,0]
et une modélisation cyclique peuvent lyme/risks-risques-fra.php#a3] Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).
être réalisées. Ainsi, on peut corréler Institut national de santé publique du Québec « Surveillance des cas chez les humains : Tableau
une diminution de la fréquentation des (INSPQ). Consultation sur l’état actuel de la surveil- des cas humains de virus du Nil occidental (VNO)
lance des zoonoses au Québec et son adéquation - Bilan 2015 », 8 mars 2016. [En ligne : www.msss.
stations de ski avec un hiver marqué avec les changements climatiques et écologiques, gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement/index.
par de faibles précipitations et une Québec, INSPQ, mars 2012, 146 p. [En ligne : https:// php?id=127,146,0,0,1,0]

54 mai / juin / 2016 / vol. 13 / n° 3