Vous êtes sur la page 1sur 3

RAPPORT DE VISITE D’ENTREPTISE O.N.E.

Réalisée par :
MOURAHI Hicham
I. Les étapes de traitement de l’eau brute

1. La préchloration
Le chlore par sa grande efficacité à très faible dose et par sa facilité d'emploi, est le réactif le
plus utilisé pour assurer la stérilisation de l'eau, cette opération a pour but d’oxyder le fer et le
manganèse, les nitrates et d’autre corps qui pourraient poser des problèmes de coloration et
de gout et d’odeur de l’eau .
On distingue trois sortes de préchloration :
 Une préchloration simple : On l’utilise pour les eaux moins contaminées (eau
souterraine, source….).
 Une préchloration au Break-point : Elle s’agit d’apprendre la destruction totale des
germes pathogènes. (Chloration au point de rupture).
 Super-chloration : consiste à verser une quantité importante de chlore dans les eaux
très contaminées comme les eaux de surface.

2. La coagulation-floculation :
La coagulation-floculation est un procédé de traitement physico-chimique qui permet la
potabilisation d’une eau impropre à consommer.
Son principe repose sur la difficulté qu’ont certaines particules à se décanter naturellement :
les colloïdes.

1.1. Coagulation :
.La coagulation a pour but d’éliminer les particules en suspension dans l’eau, cette opération
consiste à introduire dans l’eau un produit capable de former un précipite qui est en général
un hydrate métallique, on appelle ce produit un coagulant à but d’éliminer des particules en
suspension dans l’eau
Le choix de coagulant dépend de la nature d’eau, le sulfate d’aluminium Al2(SO4)3 c’est le
coagulant le plus utilisé.
Autres coagulant: aluminate de sodium, chlorure ferrique, sulfate ferrique.
L’oneep utilise aussi le charbon actif et le chaux pour ajuster le Ph

a. Floculation :
Cette opération permet de savoir la quantité de sulfate d’aluminium nécessaire pour un
traitement d’eau brute et d’augmenter la probabilité de rencontre entre les particules
grâce à l’agitation de l’eau
3. La décantation :
Le but de la décantation est de retirer de l’eau les particules lourdes naturelles en suspension
dans l’eau ou formées précédemment au cours du traitement par coagulation et floculation.
Dans la station de traitement, il y a quatre décanteurs.

4. La filtration :
A la sortie du décanteur, l’eau est conduite vers un filtre à sable.
La méthode la plus utilisée est la filtration à sable, qui repose sur des couches de sables de
qualité adéquate, à travers laquelle l’eau circule à une vitesse relativement faible. Pour avoir
une bonne filtration il faut bien laver les lites.

5. La stérilisation :
C’est l’étape finale de traitement de l’eau, elle consiste à éliminer toutes les bactéries et les
germes pathogènes, on utilise souvent le chlore, grâce à son efficacité de désinfecter l’eau et
son effet durable qui protège l’eau de nombreuses contaminations microbiologique
potentielles.

Vous aimerez peut-être aussi