Vous êtes sur la page 1sur 24
 Buteur et passeur décisif  Il offre le titre à Man City LA REVANCHE

Buteur et passeur décisif Il offre le titre à Man City

LA REVANCHE DE MAHREZ

«Un rêve qui devient réalité»

www.competition.dz LUNDI 13 MAI 2019 30 DA N°5714 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT Il est convaincu que l'USMA et le PAC pourraient ne gagner
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Il est convaincu que
l'USMA et le PAC
pourraient ne gagner aucun
des 3 derniers matchs
MELLAL
CROIT AU TITRE
«Ça se jouera lors de la
dernière journée»
«On doit battre
l'USMA avec
une différence
de plus de
deux buts»
«Je
préfère
perdre
titre
que le de un
combiner
match»
«Les supporters de l'USMA sont
invités à la rupture du jeûne»
«On a été mal
accueillis à Bologhine,
mais l'USMA sera
reçue royalement»
GHRIB ANNONCEUNE RÉVOLUTION «Lechangement seraradical» «Les libérés sont connus» «On fera de belles choses
GHRIB
ANNONCEUNE
RÉVOLUTION
«Lechangement
seraradical»
«Les libérés sont connus»
«On fera de belles
choses avec
Casoni»
«Puma sera notre
équipementier»
choses avec Casoni» «Puma sera notre équipementier» L'USMA VEUTFÊTER SONSACRE ÀTIZIOUZOU Meziane : «Le

L'USMA

VEUTFÊTER

SONSACRE

ÀTIZIOUZOU

équipementier» L'USMA VEUTFÊTER SONSACRE ÀTIZIOUZOU Meziane : «Le titre ne nous échappera pas» Benguit

Meziane : «Le titre ne nous échappera pas»

Benguit suspendu face à la JSK

Course contre la montre pour réparer l'éclairage Le Chabab refuse de jouer en nocturne L'OGC

Course contre la montre pour réparer l'éclairage

Le Chabab refuse de jouer en nocturne

Course contre la montre pour réparer l'éclairage Le Chabab refuse de jouer en nocturne L'OGC NICE

L'OGC NICE VEUT KHACEF

Course contre la montre pour réparer l'éclairage Le Chabab refuse de jouer en nocturne L'OGC NICE
www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 2 LIGUE 1 MOBILIS PAR MASSINISSA HACHOUR Contre toute attente,

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

2

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 2 LIGUE 1 MOBILIS PAR MASSINISSA HACHOUR Contre toute attente, la

PAR MASSINISSA HACHOUR

Contre toute attente, la JSK a concé- dé une défaite, dimanche soir, lors de son déplacement à Constantine. Un échec qui lui coûte de quitter la course au titre. Les chances des Jaune et Vert de jouer le tire sont réduites à néant, notamment après la victoire de l'USMA face à l'Olympique de Médéa. Avec six points de retard sur le leader et à trois jour- nées de la fin, le rêve du titre s'évapore pour les supporters qui caressaient l'envie de voir leur équipe renoue avec les titres. Il y a bien lieu de signaler que la place de dauphin est désormais jouable. La JSK a encore des chances de récupérer la deuxième place et ter- miner la saison juste derrière le leader. Une place qui lui permettra de jouer la Ligue des champions africaine la saison prochaine. A condition, bien sûr, de bien négocier les 3 der- nières rencontres respectivement face à l'USMA, le NAHD et le CABBA. C'est vrai que cette place de dauphin est occupée actuel- lement par le Paradou avec 45 points avec deux points d'avance sur les Jaune et Vert, mais la JSK a toujours la chance de la récupé- rer si les camarades de Hamroune arriveront à se racheter dès le prochain match à domicile face à l'USMA.

Assurer les 6 points à domicile Malgré une baisse de régime constatée ces derniers temps et lui ayant valu de quitter la course au titre, la JSK n'est pas prête à lâcher au moment où le championnat commence à amorcer son dernier virage. L'objectif du pré- sident Chérif Mellal après avoir assuré le maintien en Ligue 1 Mobilis est d'arracher une place qualificative à une compétition africai- ne, plus précisément dès la saison à venir.

LA LIGUE DES CHAMPIONS,

L'OBJECTIF SUPRÊME

Avec ces trois derniers matchs de la saison et dont deux à domicile, il est clair que les Canaris auront là une belle opportunité d'oc- cuper le fauteuil de dauphin. Cheti et ses coéquipiers sont dans l'obligation de se rache- ter et faire oublier aux supporters cette derniè- re défaite à Constantine. Ainsi, la JSK n'aura pas d'autres choix que d'assurer à domicile les 6 points des matches contre l'USMA et le CABBA et bien négocier celui en déplacement face au NAHD. Avec 6 points sur 9 possibles, les Jaune et Vert pourront terminer la saison sur le podium. A défaut de la deuxième place qui sera synonyme de la participation à la Ligue des champions, avec 51 points, le club phare du Djurdjura pourra terminer à la 3e place. Une obligation même pour l'équipe lors de cette phase retour du championnat. C'est dire l'urgence pour les Canaris de se racheter et battre l'USMA, jeudi prochain, au stade du 1er -Novembre-1954 de Tizi Ouzou.

Attention, la 3 e place n'est pas assurée ! 3e au classement et à deux points seulement du PAC qui occupe la deuxième place, la for- mation dde la JSK doit impérativement gagner les deux matchs à domicile pour éviter de perdre le podium et se retrouve au milieu du tableau à la fin de saison. La troisième

au milieu du tableau à la fin de saison. La troisième place est désormais menacée et

place est désormais menacée et l'équipe devrait cravacher durement et fournir d'autres sacrifices pour ne pas voir son rêve s'évaporer. Les capés de Franck Dumas sont sérieusement menacés par deux, voire trois formations, en premier lieu la JSS qui se trou- ve juste derrière avec 40 points avec trois

points de retard. Il reste encore trois matchs à disputer, soit 9 points à récolter. Trois finales attendent les camarades de Fiston en ce mois de mai. Pour ne pas faire de calculs extraordi- naires et éviter toute mauvaise surprise, les joueurs doivent faire le plein d'ici la fin du

championnat.

M. H.

IBOUD :

«On doit se battre pour la 2 e place»

Le porte-parole des Jaune et Vert, Mouloud Iboud, avoue que la JSK est passée à coté de son sujet en ratant une énorme occasion de poursuivre sa course au 15e sacre. "On a enregistré beaucoup de lacunes et je pense qu'il manque beaucoup de choses à notre équipe. On a raté une énorme occasion de récupérer la deuxième place et faire la pression sur l'USMA qui s'empare seule de la 1re place et avec six points d'avance sur nous. Suite aux résultats des matchs de cette 27e journées, il nous reste que de jouer pour la deuxième place et récolter le maximum de points les trois derniers matchs du championnat. On doit se battre encore pour éviter toute mauvaise surprise à la fin de saison."

M. H.

BENKHELIFA

souffre du genou

Le milieu récupérateur, Karim Benkhelifa, a ressenti des douleurs au genou à la fin du match face au CSC. Reconduit dans le onze de départ, le joueur a cédé sa place à Naït-Merabet à dix minutes de la fin. Selon une source du staff technique, son changement est technique et n'a rien à voir avec les douleurs ressen- ties par le joueur au niveau du genou.

Il sera d'attaque face à l'USMA La blessure de Benkhelifa ne suscite pas d'inquiétude et selon un membre du staff médical, le joueur n'a rien de méchant. A cet effet, le milieu récupérateur des Jaune et Vert sera d'attaque pour le match de jeudi prochain face à l'USMA.

M. H.

Ismaïl Fateh s'illustre avec la réserve

Un jeune de l'équipe réserve est sorti du lot lors du match face au CSC. Il s'agit d'Ismaïl Fateh. Selon un membre du staff technique et certain de ses coéquipiers, le milieu de terrain des Canaris était le meilleur joueur sur le terrain où il a contribué magistralement à la vic- toire de son équipe qui s'est imposée sur le score de trois buts à un. En plus d'Ismaïl Fateh, plusieurs autres joueurs se sont distingués à l'image de Dehlal qui a ins- crit un doublé, de Daïbèche auteur du troisième but et aussi de Nezla qui a sorti un grand match.

M. H.

La délégation est arrivée à 7h

Après le match face au CSC, la délégation de la JSK a quitté directement la ville de Constantine pour rentrer à Tizi Ouzou. C'est vers 7h00 du matin que les camarades de Benkhelifa sont arrivés à Tizi Ouzou. Epuisés par le voyage, les joueurs ont plongé dans un sommeil profond.

Reprise hier à 22h

A l'issue de la défaite concé- dée au stade Chahid Hamlaoui, l'entraîneur en chef Franck Dumas a donné rendez-vous à ses poulains pour hier soir. La première séance d'entraînement en prévision du match face au leader.

Pas de repos

Vu l'approche du prochain match du championnat face

à l'USMA qui se jouera jeudi,

le staff technique a décidé de passer directement à la préparation de ce rendez- vous, sans accorder la moindre journée de repos aux joueurs.

Le moral dans les chaussettes

C'est dans une ambiance morose que s'est déroulée la reprise des entraînements d'hier soir au stade du 1er- Novembre. Les Canaris qui quittent la course au titre, après leu défaite face au CSC, n'avaient pas encore retrouvé leur moral, surtout qu'ils étaient presque sûrs de gagner ce match qui s'est joué à huis clos et face à un adversaire amoindri. L'équipe était passée complètement à côté de son sujet, en s'incli- nant sur le score de deux buts à zéro. Au lendemain de l'élimination, le président devra convoquer l'ensemble de l'effectif et de son enca- drement pour présenter des explications au rendement médiocre de l'équipe.

M. H.

Les supporters

s'interrogent sur l'absence de Salhi, Saâdou et Belaïli

Alors que les nombreux supporters s'attendaient à ce que leur équipe favorite

revienne de son déplacement à Constantine avec une victoire, c'est le contraire qui s'est pro- duit en encaissant deux buts en première mi-temps. Même si en deuxième mi-temps la JSK s'est créé quelques occasions devant les bois, il n'en demeure pas moins qu'au final, c'est avec zéro point qu'elle rentre à la maison. Par rapport aux déclarations des responsables

ainsi que celles de l'entraîneur Franck Dumas, tous ont justifié cet échec de l'équipe. Il est vrai que le domaine technique reste du ressort de l'entraîneur en chef, n'empêche que selon beaucoup de supporters, le staff technique a une part de responsabilité dans cette défai- te. Il a décidé de reconduire le même onze aligné face au MCO, en laissant sur le banc

le même onze aligné face au MCO, en laissant sur le banc des joueurs expérimentés, en

des joueurs expérimentés, en l'occurrence, Salhi, Saâdou et Belaïli.

Ils seront de retour face à l'USMA A la fin du match, l'entraîneur Franck Dumas n'a pas man- qué d'afficher sa déception à la suite du rendement médiocre de son équipe qui n'a pas réussi à confirmer son dernier succès face au MCO. Le coach a affirmé que des change- ments seront opérés lors des trois derniers matchs respecti- vement face à l'USMA, le NAHD et le CABBA. A cet effet, le retour de Salhi, Saâdou et Belaïli dans le onze est envisageable et le techni- cien français optera pour les joueurs les plus expérimentés pour battre les Usmistes et entamer sa lutte pour la secon- de place du championnat. M. H.

Les raisons d'une phase retour ratée

Si la JSK connaît une phase retour très difficile et très compliqué sur le plan des résultats, c'est essentiellement lié au mercato hivernal qui a été catastrophique. En effet, 5 joueurs qui ont contri- bué au parcours de champion réalisé lors de la phase aller et la série de 11 matchs sans défaite ne sont plus dans l'effectif actuel. Il s'agit de Benaldjia, Boukhanchouche, Uche, Benyoucef et Oukaci et cela pour différentes raisons. Si les deux premiers ont été libérés pour des raisons " disciplinaires ", la direction n'a pas trouvé mieux que de les remplacer par des joueurs comme Mohamed-Amine Kabari et Abdelwahid Belgherbi. La blessure d'Uche Nwoford et la baisse du niveau de Benyoucef et Oukaci depuis la fin de la phase aller et avant qu'ils soient exclus du club n'ont pas fait réfléchir les conseillés de Chérif Mellal qui auraient dû faire l'impasse sur le mer-

cato hivernal et donner la chance à quelques élé- ments de l'équipe réserve que de recruter juste pour la forme et calmer les supporters. On le constate aujourd'hui que les nouvelles recrues à l'image de Kabari, Belgherbi, Naït- Merabet et moins Benchaïra n'ont pas été à la hauteur des espérances alors qu'on les a fait venir pour apporter un plus à l'équipe qui prétend à jouer le podium, mais malheureusement qui n'ont rien apporté pour l'échiquier de Franck Dumas. Certes le temps n'est pas encore aux bilans, mais le staff technique a du pain sur la planche pour les trois dernières journées du championnat. Ce qui est certain, la direction n'attend que la fin de saison pour établir sa liste noire et procéder aux résiliations des contrats des éléments qui n'ont pas donné satisfaction.

M. H.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

JSK

3

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 JSK 3 «LE TITRE SE JOUERA JUSQU’À L’ULTIME JOURNÉE DU CHAMPIONNAT»
«LE TITRE SE JOUERA JUSQU’À L’ULTIME JOURNÉE DU CHAMPIONNAT» En dépit du fait que son
«LE TITRE
SE JOUERA JUSQU’À
L’ULTIME JOURNÉE
DU CHAMPIONNAT»
En dépit du fait que son équipe soit à 6 points du
leader à 3 journées de la fin du championnat, le
président Chérif Mellal croit encore en les chances
de son équipe de remporter le titre.

Joint dans l’après-midi d’hier, le prési- dent de la JSK auquel nous avons demandé s’il a perdu tout espoir de voir son équipe finir championne après sa défaite plus que logique concédée devant le CSC, affirme :

«Certes, le leader a creusé l’écart, mais je crois que le titre se jouera jusqu’à l’ultime journée du championnat. L’USMA a 6 points d’avance sur nous, mais comme il reste 9 points en jeu, on défendra nos chances jus- qu’au bout.»

PAR N. BOUMALI

«MOI, JE NE VENDS PAS ET JE N’ACHÈTE PAS LES MATCHES»

Alors que certaines mauvaises langues ont colporté la rumeur selon laquelle le match face au CSC serait arrangé en faveur des Jaune et Vert, la défaite de ces derniers prou- ve que tout ce qui a été dit est faux et que la direction de la JSK ne combine pas ses matches. «Moi, je ne vends pas et je n’achète pas les matches. Je sais que beaucoup a été dit sur le match face au CSC, mais notre défaite a mis fin à toutes les rumeurs», préci- se le président de la JSK.

«JE PRÉFÈRE PERDRE LE CHAMPIONNAT QUE DE COMBINER UN MATCH»

Bien que le match face au CSC était décisif dans la course au titre, le président Mellal n’avait misé que sur le talent de ses joueurs. Il entretient de très bons rapports avec Arama, mais il ne lui a pas demandé de lui céder le match. «Vous savez, je préfère perdre le championnat que de combiner un match. J’ai toujours appelé au respect de l’éthique sportive et je continuerai à le faire. Si toutes les équipes respectent l’éthique sportive, notre championnat gagnera en cré- dibilité.»

«LE CSC NOUS A BATTUS SUR LE TERRAIN»

Le président Mellal reconnaît que son équipe n’a rien fait pour revenir avec les trois points de la rencontre. Son entraîneur a accu- sé l’arbitre d’avoir influé sur le résultat final, mais le président de la JSK n’a pas cherché à justifier cette défaite, toute somme logique. «Mon équipe n’a rien fait sur le terrain. Le CSC nous a battus sur le terrain. Il arrive à une équipe de rater son match, mais cette défaite ne doit pas nous faire douter.»

«JE N’ATTENDS DE CADEAU DE PERSONNE»

N’ayant pas cessé d’appeler au respect de l’éthique sportive, le président Mellal confie qu’il ne pourra jamais combiner un match. «Je n’attends de cadeau de personne. Si on mérite de gagner le championnat sur le ter- rain tant mieux, sinon je ne pourrai jamais combiner un match. Le titre doit se jouer sur le rectangle vert et que le meilleur l’empor- te», estime-t-il.

«SI ON AVAIT GAGNÉ FACE AU CSC, TOUT LE MONDE AURAIT CRIÉ À LA COMBINE»

Si certains présidents sont prêts à user de tous les moyens pour gagner leurs matches, le président Mellal affirme qu’il ne pourra pas user de pratiques qu’il dénonce lui- même. «La JSK a une image de marque à défendre. On a prouvé que notre équipe n’arrange pas ses matches. Si on avait gagné face au CSC, tout le monde aurait crié à la combine. Moi, je ne mange pas de ce pain. J’ai toujours dénoncé la corruption et je conti- nuerai à le faire et cela dans l’intérêt de notre football.»

«ON DOIT GAGNER PAR 2 BUTS D’ÉCART OU PLUS FACE À L’USMA»

Estimant que son équipe garde encore ses chances pour gagner le championnat, le pré- sident Mellal pense que ses joueurs doivent impérativement s’imposer par 2 buts d’écart ou plus lors de la prochaine journée face à l’USMA. «Comme je vous l’ai déjà dit, rien n’est encore joué pour le moment. Pour qu’on aspire à gagner le championnat, on doit s’imposer par 2 buts d’écart ou plus face à l’USMA. On doit croire en nos chances, car tout peut arriver lors des trois matches res- tants.»

«ON DOIT GAGNER AVEC L’ART ET LA MANIÈRE FACE À L’USMA»

Déçu par la prestation de ses joueurs face au CSC, le président Mellal exige d’ores et déjà d’eux de faire le maximum pour se res- saisir lors de la prochaine journée face à l’USMA. «La défaite concédée face au CSC est très amère, mais on doit vite l’oublier et cela pour préparer le match face à l’USMA dans de bonnes conditions. On n’a pas été bons face au CSC et il faut qu’on rectifie le tir dès la prochaine journée. Cela dit, on doit s’imposer avec l’art et la manière.»

«ON A ÉTÉ MAL REÇUS À BOLOGHINE, MAIS LES USMISTES AURONT DROIT À UN ACCUEIL CHALEUREUX»

Malgré ce qui s’est passé au match aller, le président Mellal ne garde rancune envers personne. D’ailleurs, malgré l’importance de ce rendez-vous, il promet que la délégation des Rouge et Noir sera chaleureusement accueillie ce jeudi à l’occasion de son déplacement à Tizi Ouzou pour le compte de

la 28e journée du championnat. «On a été

mal reçus à Bologhine, mais on accueillera les USmistes comme on a accueilli tous nos adversaires. Autrement dit, ils auront droit à un accueil chaleureux. A la JSK, on ne dérogera jamais à la règle.

II faut que les matches se jouent sur le

terrain de football et que les meilleurs

gagnent. Il faut qu’on soit tous fair-play

et qu’on accepte la défaite.»

«LES SUPPORTERS DE L’USMA SERONT MÊME INVITÉS À LA RUPTURE DU JEÛNE»

Le match entre la JSK et l’USMA va certainement drainer la grande foule des grands jours. Voulant savoir combien il accordera de places aux supporters des Rouge et Noir, le président de la JSK dira :

«Je ne sais pas pour le moment combien de places qu’on leur accordera, mais ce qui est certain est qu’ils seront bien accueillis. Ils seront même invités par nos fans à rompre le jeûne. Ce match est déterminant pour la suite, mais l’important est qu’il se déroule dans un fair-play total.»

«L’USMA ET LE PAC ONT DES MATCHES TRÈS DIFFICILES»

Alors que les supporters ont perdu tout espoir de voir leur équipe être sacrée championne, le président Mellal se montre toujours positif. «L’USMA a 6 points d’avance sur nous, mais elle a des matches difficiles. C’est pour cela que je dis que rien n’est encore joué pour le titre. Si on l’a bat par 2 buts d’écart et qu’elle concédera des contre-performances face au MCO et le CSC, elle ne sera pas sacrée championnat. Même le PAC qui dispose de deux points d’avance sur nous a des matches très difficiles puisqu’il affrontera des équipes qui luttent pour leur maintien en Ligue 1 Mobilis.»

«NOS SUPPORTERS NE DOIVENT PAS PERDRE ESPOIR, ILS DOIVENT ÊTRE TOUJOURS DERRIÈRE L’ÉQUIPE»

Le président Mellal s’attend à ce que les supporters viennent en masse lors de la pro- chaine rencontre face à l’USMA. Même s’il sait que la plupart d’entre eux ont mal appré- cié la défaite concédée devant le CSC, il leur recommande d’être toujours derrière leur équipe surtout que pour lui la JSK est tou- jours concernée par la course au titre. «Nos supporters ne doivent pas être sceptiques. La défaite face au CSC nous a fait tous mal, mais ils ne doivent pas perdre espoir quant au titre. Ils doivent venir en grand nombre pour soutenir les joueurs. La JSK a besoin d’eux et ils doivent être toujours derrière elle.»

«BENBOT A FAIT UN BON MATCH FACE AU MCO»

L’entraîneur Franck Dumas a été critiqué pour ses choix face au CSC notamment pour avoir laissé Salhi et Saâdou sur le banc. La titularisation de Benbot lui a valu d’être criti- qué surtout que celui-ci aurait une certaine responsabilité sur les deux buts. A propos de la surprenante décision de Dumas de ne pas titulariser Salhi, le président Mellal explique : «Benbot a fait un bon match face au MCO. L’entraîneur était satisfait de la prestation de son équipe face au MCO et c’est pour cela qu’il a reconduit le même onze. On ne doit pas s’éterniser sur cette défaite face au CSC surtout qu’on a un match important face à l’USMA.»

«CE SONT LES SABOTEURS QUI ONT COLPORTÉ LA RUMEUR DE LA PROBABLE LIBÉRATION DE SALHI, BELAÏLI ET SAÂDOU»

Interrogé sur les informations faisant état de son souhait de se séparer de Salhi, Belaïli

et Saâdou à la fin de l’exercice actuel, le pré- sident Mellal précise : «Est-ce que j’ai déclaré que ces trois joueurs seront libéré à la fin de la saison ? Non, je ne l’ai pas déclaré. Ce sont les saboteurs qui ont colporté cette rumeur et cela dans le but de nous déstabili- ser. Les gens racontent n’importe quoi et cela pour nous nuire. On ne peut pas parler de la liste des libérés ni celle des joueurs à recru- ter, alors qu’on a trois matches importants à jouer. Notre priorité est de terminer la saison en force afin d’assurer une place qualificative

pour la Champions League africaine.»

N. B.

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 4 LIGUE 1 MOBILIS Coup dur pour les Rouge et

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

4

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 4 LIGUE 1 MOBILIS Coup dur pour les Rouge et Noir
www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 4 LIGUE 1 MOBILIS Coup dur pour les Rouge et Noir

Coup dur pour les Rouge et Noir

BENGUIT

SUSPENDU

FACE À LA JSK

C'est un véritable coup de massue qui est tombé sur la tête des Usmistes. Raouf Benguit ratera le prochain match du championnat qui mettra aux prises son équipe avec la JSK. Et pour cause, il a écopé d'un carton jaune pour contes- tation de décision avant-hier soir face à l'O Médéa, synonyme d'une suspension automatique pour le prochain match du championnat. Auteur d'une presta- tion du premier ordre face à l'OM, où il a été buteur et passeur décisif, Benguit sera donc le grand absent pour la gran- de empoignade de jeudi. Une absence qui ne fait guère les affaires de l'entraî- neur Lamine Kabir qui sera privé de l'une des pièces maîtresses au sein de l'équipe dans un match où il aura besoin de tous ses atouts pour espérer revenir de Tizi Ouzou avec les précieux trois points qui pourraient permettre au club algérois d'assurer le titre du championnat d'une manière officielle.

Koudri pour le remplacer Face à cette situation, l'entraîneur Lamine Kabir va miser sur Hamza Koudri pour pallier l'absence de taille de Raouf Benguit jeudi face à la JSK. Il retrouvera donc à l'occasion sa place de titulaire. Considéré comme un élément expérimenté et affichant une bonne forme lors des derniers matchs du championnat, Koudri sera l'un des joueurs sur lesquels misera beaucoup le coach usmiste lors de la confrontation de jeudi. Il sera épaulé par Kamel Belarbi et Mohamed Benkhemassa pour animer le milieu de terrain de

l'équipe face à la JSK.

A. S.

LES JOUEURS DEVRAIENT PERCEVOIR UN AUTRE MOIS DE SALAIRE

Selon une source fiable, on croit savoir que les responsables usmistes devraient verser un autre mois de salai- re dans les comptes des joueurs, et ce, en guise de récompense de la dernière brillante victoire réalisée aux dépens de l'O Médéa et qui a permis à l'équipe de consolider sa place au sommet du clas- sement général du championnat. Aussi, ils veulent les motiver davantage mais aussi les pousser à fournir plus d'efforts en prévision du prochain match qui les opposera à la JSK. Un match où un faux pas est strictement interdit pour les coéquipiers de Benyahia afin de garder leurs chances intactes pour atteindre leur principal objectif, celui de rempor- ter le titre du championnat.

A. S.

Il faudra, d'abord, un autre faux pas du PAC

L'USMA VEUT ASSURER

LE TITRE À TIZI

Après plus de 3 mois de disette, les Rouge et Noir de l'USMA ont enfin renoué avec la victoire avant-hier soir à l'occasion de la réception de l'O Médéa.

PAR ANIS S.

Une victoire ô combien importante dans la mesure où elle leur a permis de consolider leur avantage au sommet du classe- ment général du championnat. Mieux encore, les résultats de la 27e journée de la Ligue 1 Mobilis ont fait leurs affaires puisque l'écart avec le premier poursui- vant, le Paradou AC, est de quatre points, franchisant ainsi un grand pas vers le titre à trois jour- nées du baisser de rideau sur la saison en cours. Il faut dire que les Usmistes veulent en finir avec le titre le plus vite possible et cela pourrait bien se faire à l'occasion du prochain match qui les oppo- sera à la JSK. Mais d'abord, ils devront s'attendre à un autre faux pas du Paradou qui reçoit à l'oc- casion l'USM Bel-Abbès et d'aller réaliser le plus important à Tizi Ouzou en revenant avec les pré- cieux trois points. Dans ce cas, l'écart entre l'USMA et son pre- mier poursuivant sera à six points et du coup, le club algérois sera officiellement champion d'Algérie

à deux journées de la fin du championnat. Cela dit, on pour- rait bien assister à une "finale" au stade du 1er-Novembre de Tizi lors de la rencontre qui opposera les deux équipes jeudi où la vic- toire suffirait aux protégés de Lamine Kabir pour qu'ils soient sacrés champions d'Algérie d'une manière officielle. Le match serait donc la grande affiche de la 28e journée de la Ligue 1 Mobilis car en plus de la rivalité qui existe entre les deux clubs, il pourrait bien déterminer le champion d'Algérie de la saison 2018/2019.

JSK-USMA devrait se jouer à 16h Selon une source proche de la Ligue de football professionnel, cette dernière devrait program- mer tous les matchs de la 28e journée de la Ligue 1 Mobilis dans l'après-midi à partir de 16h. Ainsi, la grande affiche JSK- USMA ne devrait pas avoir lieu en soirée, chose qui ne fera guère les affaires des Usmistes mais aussi leurs homologues kabyles pour la simple raison que c'est

leurs homologues kabyles pour la simple raison que c'est très pénible de disputer un tel match

très pénible de disputer un tel match en plein jeûne et du coup, on risque d'être privés d'un grand spectacle dans une rencontre qui est considérée comme celle de la saison pour les deux formations. Pis encore, la programmation dudit match à 16h ne devrait pas susciter un grand engouement de la part des supporters car, en plus du jeûne, ce sera un jour du tra-

vail et cela pourrait bien priver le public usmiste et kabyle de se déplacer au stade pour y assister. Reste à savoir maintenant si la structure à Abdelkrim Medouar revient sur sa décision en pro- grammant tous les prochains matchs en nocturne, comme ce fut le cas lors de la précédente journée du championnat.

A. S.

Hier, repos

Les joueurs usmistes ont bénéficié hier d'une journée de repos que leur a accordée le staff technique du club. Ce qui leur a per- mis de reprendre leur souffle après avoir consenti d'énormes efforts lors du dernier match face à l'O Médéa.

Reprise

aujourd'hui

C'est donc aujour- d'hui que les coéquipiers de Meftah repren- dront le chemin des entraîne- ments pour enta- mer la prépara- tion en prévision du prochain match du cham- pionnat qui les opposera à la JSK. La reprise de service aura lieu au stade Omar Hamadi de Bologhine à partir de 16h.

La défense ne rassure plus

Malgré la brillante victoire réalisée face à l'O Médéa, il n'en demeure pas moins que quelques lacunes ont été constatées lors de cette confrontation.

En effet, le comparti- ment défensif n'a pas tenu le coup convenablement et a, encore une fois, montré une grande fébrilité, com- mettant ainsi des erreurs

qui ont failli coûter très cher

à l'équipe.

Des erreurs que les atta- quants de l'OM n'ont pas su les exploiter, notamment

durant la première mi- temps de la rencontre. Le

bloc défensif, qui a encaissé

à l'occasion le dixième but

lors des cinq derniers matchs, soit une moyenne de deux buts par match, a une fois de plus prouvé qu'il demeure le maillon faible de l'équipe depuis l'entame de la deuxième moitié de l'actuel exercice, notamment depuis le départ de Farouk Chafaï qui a été renvoyé du club pour des raisons disciplinaires mais aussi devant la méfor- me de Mohamed Benyahia. Ce dernier est d'ailleurs appelé à fournir plus d'ef- fort aux entraînements afin de retrouver vite son meilleur niveau. Cela dit, le

compartiment défensif est le grand souci de l'entraîneur Lamine Kabir car les pro- chains matchs s'annoncent décisifs pour la conquête du titre et de telles erreurs défensives pourraient coû-

ter cher à la formation de Soustara, surtout lorsqu'il s'agit des adversaires qui renferment des attaquants redoutables.

Le coach ne dispose pas de solutions Il semble que l'entraîneur Lamine Kabir ne dispose pas de solutions pour trou- ver la bonne formule afin que le compartiment défen- sif tienne bien le coup lors des prochains importants matchs du championnat et ce, en raison d'un banc de touche limité. Visiblement,

c'est Mohamed Benyahia et Redouane Cherifi qui vont constituer la charnière cen- trale de l'équipe jusqu'à la fin de la saison, tout en

espérant qu'ils puissent être à la hauteur à l'avenir, notamment lors de la gran- de empoignade face à la JSK et qui pourrait être décisive pour le titre du champion-

nat.

A. S.

lors de la gran- de empoignade face à la JSK et qui pourrait être décisive pour

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

USMA

5

 www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 USMA 5 KABIR, “ LE TITRE NE NOUS ÉCHAPPERA PAS”

KABIR,

LE TITRE NE NOUS ÉCHAPPERA PAS”

L'attaquant Abdelkader Meziane s'est donné à fond contre le club de sa ville natale. Ne voulant pas fêter son but, il souhaite que l'OM ne tombe pas tout en parlant de l'importance de cette victoire qui remet l'USMA sur les bons rails et que se dirige tout droit vers le titre.

ENFIN UN SUCCÈS

L'entraîneur des Rouge et Noir était soulagé après la victoire remportée face à l'OM. Mais au-dessus de tout ça, Lamine Kabir était ravi d'enregistrer sa première vic- toire depuis son installation à la tête du staff technique de l'USMA. C'était son quatriè- me match et il était tenu par l'obligation de gagner, ce qui lui a fait porter une lourde responsabilité et mis sur ses épaules une terrible pression. Face à une équipe relégable, le coach a apporté des chan- gements dans son onze et a apporté sa touche pour don- ner un autre visage à l'équi- pe. En mettant Zouari et Koudri sur le banc, il voulait laisser ces deux joueurs pour la fin de match afin qu'ils apportent leur expérience. Cherchant longtemps la meilleure formule, le coach semble avoir trouvé la bonne recette qu'il devrait d'ailleurs reconduire pour la rencontre de jeudi face à la JSK.

reconduire pour la rencontre de jeudi face à la JSK. Entretien réalisé par cendre Médéa qui

Entretien réalisé par

cendre Médéa qui est ma ville que je porterai toujours dans mon cœur.

On vous a vu ne pas fêter votre but, c'est parce que vous êtes un Médéen…

C'est tout à fait ça. Je ne pouvais pas ne pas marquer, c'est mon travail de défendre les couleurs de mon club. Même si ça me fait un petit pincement au cœur, en tant que professionnel, il faut mettre les sentiments de côté le temps d'un match. En tout cas, je leur souhaite de se relever rapidement.

Le PAC et la JSK ont perdu leurs matches respectifs, vous ne pensez pas que le titre vous veut aussi ?

C'est vrai, surtout lors- qu'on voit les équipes qui jouent le podium trébucher. La chance a souvent été de notre côté car avec la série de matches sans victoire que nous avons réalisée on aurait pu perdre notre première place. Il semble que même le titre veut appartenir à l'USMA, on ne demande pas mieux. On va tout faire pour réaliser une bonne perfor- mance lors du prochain match et accroître nos chances de finir champions.

Considérez-vous qu'aujourd'hui (ndlr, hier) vous avez chassé le doute ?

Tout à fait, on avait perdu

quelque peu confiance et comme vous avez pu le constater, on a souvent eu du mal dans les derniers mètres, mais avec les consignes du coach qui nous a demandé de continuer à pousser et qui a apporté quelques réglages, nous avons pu redresser la barre et gagner un match dif- ficile contre une équipe qui joue sa survie. Cela va boos- ter notre moral et il faudra à présent enchaîner pour défendre notre première place jusqu'à la dernière jour- née.

Justement, il reste trois matches, comment allez- vous les aborder ?

Ce sera trois finales que nous devons remporter. On ne doit pas dépendre des résultats d'autres matches, on veut assurer notre titre par nous-mêmes. Maintenant que nous avons mis fin à cette mauvaise série de résul- tats, je pense que nous avons les moyen d'atteindre notre objectif. Nous avons un groupe de qualité, des joueurs qui défendent les couleurs du club et qui sont prêts à tout donner dans ces derniers matches pour assu- rer le championnat que nous voulons offrir par-dessus tout à notre merveilleux public grâce à qui nous avons gagné ce match et que nous sommes premiers. R. H.

RACHID HAMADI

Une victoire arrachée difficilement face à l'OM qui s'enfonce pendant que vous, vous soufflez…

C'était un match compli- qué face à un adversaire qui ne nous a pas facilité la tâche. Nous avons été surpris en début de match en prenant un but à froid et nous avons dû cravacher dur pour parvenir à revenir au score et prendre le dessus. Je pense que cette victoi- re arrive au bon moment puisque nos concurrents pour le titre ont perdu, ce qui nous permet d'éloigner la pression qui était grande. Maintenant, nous avons retrouvé confian- ce et nous allons aborder les derniers matches avec un moral au top et une détermi- nation inébranlable.

Il souhaite affronter la JSK en nocturne L'entraîneur Lamine Kabir n'a pas caché lors de la confé- rence d'après- match qu'il avait apprécié la décision de la LFP de faire jouer les matches de la 27e journée en noctur- ne. En ce mois béni de Ramadhan et la chaleur ressentie la jour- née, les joueurs auraient eu beaucoup de difficultés à tenir. La preuve est que Kabir a souligné à quel point les joueurs ont demandé à boire pendant la rencontre devant l'OM, pour montrer que c'était une bonne décision de jouer le soir. Face à la JSK, Kabir espère que la LFP fera pareil en programmant ce match le soir sous les projec- teurs, ce qui garantira quelques degrés en moins et plus de fraîcheur. R. H.

C'était important pour vous de gagner ce match surtout après être restés pendant 5 matches sans victoire…

Oui, nous étions obligés de gagner. D'ailleurs, je suis désolé pour l'OM, mais res- pecter l'éthique sportive est obligatoire. Nous avons réagi comme il se doit et j'espère de tout cœur que cette défaite contre nous ne fera pas des-

Les meilleures notes

Belarbi et Benkhemassa,

UN MATCH PARFAIT

C'est sous les yeux de Djamel Belmadi, le sélectionneur national, que les deux milieux de terrain de l'USMA, Kamel Belarbi et Mohamed Benkhemassa, ont fourni un match de haute voltige.

Incontestablement les meilleurs sur le terrain, ils ont fait preuve d'une culture tactique et d'une combativité digne des plus grands. Benkhemassa qui est titulai- re à part entière au sein de l'effectif des Rouge et Noir avait connu une petite baisse de régime ces derniers temps en raison d'un calendrier chamboulé qui casse le rythme de la compétition, mais avant-hier face à l'OM, le jeune international s'est démultiplié et était derrière bon nombre de ballons récupérés. N'hésitant pas à aller cherche le bal- lon entre une forêt de jambes de joueurs adverses, il aurait pu prendre une blessure avec l'agressi-

vité qu'il y avait sur le terrain. Chaque balle était très disputée et il fallait être solide physiquement pour résister face aux heurts des Médéens qui jouaient assez durement. Malgré cela, Benkhemassa s'est battu et a récupéré plusieurs balles et n'a com- mis presque pas de faute et toutes ses relances étaient justes, de quoi donner des idées au sélectionneur national qui a vu un véritable pou- mon sur le terrain dans cette 27e journée. Belarbi, pour sa part, était à sa deuxième titularisation. Ce der- nier n'a pas vraiment tardé à prendre ses repères et nous faire car- rément oublier Chita pendant la ren- contre ou nous le rappeler vu qu'il a

Benguit et Meziane, grandioses par leur envie

Ils n'ont peut-être pas fait le meilleur match de leur carrière, mais ces deux joueurs méritent une bonne note pour leur envie et leur rage de vaincre. Les quelques erreurs qu'ils ont faites ont été effacées par leurs buts et leur grande envie sur le terrain. En com- pagnie de Benkhemassa et Belarbi, ils étaient les meilleurs face à l'OM dans un match à gros enjeu et où il y avait une pression insoutenable sur les Usmistes. Bien que leur équipe était menée au score, Benguit et Meziane ont tout essayés et fourni des efforts consi- dérable qui ont finalement été récompensés puisque tous les deux ont été buteurs dans une soirée qu'ils ne risquent pas d'oublier de sitôt puisque ce match est certainement celui du renouveau qui aidera l'USMA à gagner son titre. R. H.

R. H.
R. H.

le même profil et presque le même style de jeu. Habile des deux pieds, l'ex-Harrachi a de la classe et jouit d'un gabarit assez imposant, ce qui lui permet de gagner des duels à terre ou dans les airs. Sa lecture de jeu lui donne toujours un temps

d'avance, ce qui lui permet d'avoir une vision large et un temps suffi- sant pour prendre la bonne décision et faire le bon choix. Face à l'OM, Belarbi a été précieux dans la récupération tout comme dans la relance et marque des points aux yeux de son entraîneur qui compte bien faire de lui un titulaire à part entière pour les trois derniers

matches de la saison.

son entraîneur qui compte bien faire de lui un titulaire à part entière pour les trois
www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 6 LIGUE 1 MOBILIS “ AMINA Z. HADDOUCHE On voulait

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

6

LIGUE 1 MOBILIS

“ AMINA Z.
AMINA Z.
Lundi 13 mai 2019 6 LIGUE 1 MOBILIS “ AMINA Z. HADDOUCHE On voulait vraiment gagner,

HADDOUCHE

On voulait vraiment gagner, mais…”

L'attaquant du MCA, Zakaria Haddouche, titulaire contre la JS Saoura, assure que lui et ses camarades se sont donnés à fond pour gagner, mais au final, les choses n'étaient pas comme ils le voulaient. Pour lui, c'est la grosse déception, mais il faudra mettre cette saison aux oubliettes pour se concentrer sur la prochaine.

Entretien réalisé par

Le Mouloudia d'Alger a encore une fois perdu et donc dit adieu le podium, qu'en dites-vous ?

D'abord, il faut savoir qu'on voulait vraiment gagner cette rencontre et cela même si on savait aussi que la tâche n'allait pas être facile. On s'est battus bec et ongles mais cela n'a pas suffi pour réussir le pari. On est déçus car on pouvait reve- nir avec un bon résultat de ce déplacement périlleux.

A deux reprises, le MCA est revenu au score, mais les Bécharis ont décidé que les trois points restent à la maison, n'est-ce pas ?

On a égalisé après l'ou- verture du score et on a fait de même avant la fin de la mi-temps. On est revenus des vestiaires avec la ferme intention de réussir le pari. Malheureusement, on n'a pas su comment gérer la suite surtout après avoir encaissé 4 buts. On a réduit le score mais cela n'a pas suffi. Ceci dit, 7 buts dans un match, cela ne peut que signifier que c'était très disputé des deux côtés.

On peut dire que c'est une saison ratée sur tous les points, puisque même le podium est parti en fumée, non ?

Mathématiquement par- lant, il reste une chance pour finir sur le podium

mais ça reste très difficile de l'avoir. Ceci dit, on a raté cette saison et on sou- haite ne pas refaire ces erreurs à l'avenir. On doit tout faire pour réussir le pari et assurer la saison prochaine.

Grosse déception chez les fans aussi, que pouvez-vous dire dans ce sens ?

C'est normal, car on allait jouer sur les 4 fronts et au final, on n'a rien récolté. Même nous, on est déçus, car on s'est donnés à fond pour ne rien avoir à la fin. Ceci dit, il faudra apprendre de ses erreurs pour éviter ces déceptions au futur. On sait que le Mouloudia est un grand club qui ne peut pas se contenter juste du main-

tien, mais de gagner des titres. On fera de notre mieux pour que l'avenir soit meilleur.

Heureusement qu'il y aura la Ligue des champions arabe…

On voulait une place qualificative pour jouer une compétition interna- tionale, mais voilà, on n'a pas pu le faire. Comme vous le dites, il y aura la Ligue des champions arabe et il faut se concen- trer sur le championnat et la coupe d'Algérie pour faire un carton plein. Il faut vraiment se surpasser pour assurer un max, car on le doit à notre public qui mérite les honneurs. A. Z.

Il a marqué un joli but avec la réserve contre la JSS

Quand l'attaque se réveille, la défense devient une passoire

Lors de la confrontation entre la JSS et le MCA, 7 buts ont été marqués. 4 pour les locaux et trois pour le MCA. Les attaquants du Doyen se sont réveillés, mais par contre la défense est passée à côté.

Avant de jouer la JSS, l'attaque du MCA était sur 4 matches en panne. Car, dans les quatre matches, il n'y a que le but de Frioui. Un revers contre le Nasria suivi par une victoire face au MCO (but de Frioui), match nul contre le CABBA et un revers face au CSC. Il fallait provoquer le déclic. Les attaquants ont eu un sursaut d'orgueil. Puisqu'ils ont marqué contre les Bécharis. Trois buts marqués étaient un exploit. Cependant, si la défense du Doyen avait été au top, le Doyen aurait pu prétendre au partage des points ou même tromper les Bécharis en les battant chez eux. Mais la ligne défensive était comme une passoire qui laissait passer tout. Les Bécharis auraient même pu marquer plus que les quatre buts. Certes, il y avait l'absence de Demou qui souffre d'une blessure, mais Bendebka a l'habitude de jouer dans l'axe, donc, la défense n'avait aucune excuse pour assurer devant la JS Saoura, mais elle a été l'ombre d'elle-même. Est-ce que parce que c'est la fin de la saison et les joueurs ont perdu tout espoir pour le podium, ou tout simplement les défenseurs étaient dans un jour sans…

A. Z.

Arrivée à Alger à 4h du matin

Comme tout le monde le sait, les Vert et Rouge avaient le retour sur un vol spécial pour rentrer chez eux. L'avion a atterri sur le tarmac de l'aéro- port Houari Boumediene, il était presque 4h du match avant-hier. Les joueurs sont rentrés chez eux et ils ne voulaient que retrou- ver le lit pour dormir tellement ils étaient fatigués par le voyage.

Reprise

ce soir

Les Vert et Rouge vont reprendre ce soir le chemin des entraînements pour attaquer la suite du parcours et préparer le rendez-vous avec les Crabes. Même si le Doyen a pratique- ment perdu tout espoir pour gagner une place sur le podium, il compte tout de même finir la saison sur une bonne note à com- mencer par renouer avec les victoires à domicile et devant son public.

Djahdou lance un signal fort à Mekhazni

Il a été découvert par Casoni qui l'avait convoqué pour jouer un match amical contre le Nasria. Mais le Français est parti. Adel Amrouche a vu ce joueur et il a vu en lui de grandes qualités et l'a promu senior.

Depuis, l'avant-centre Réda Djahdou s'entraîne avec les seniors et de l'avis de tout le monde, c'est un joueur qui peut être la révélation. Alors que tout le monde pensait le découvrir face à la JSS surtout que l'attaque était en panne, Mekhazni ne le convoque pas et l'envoie avec les espoirs avec lesquels il marque un joli but et sera l'homme du match. Est-ce que le MCA va le laisser partir comme les autres jeunes et le voir dans d'autres clubs faire leurs beaux jours ? Réda Djahdou est au Mouloudia depuis la catégorie cadet. Il est parti à l'USMA pour une année

mais il est revenu dans son club de toujours. Cette saison il a montré de grandes qualités et il a attiré l'intention de tous les entraîneurs. D'abord, Casoni qui l'a vu à l'œuvre avec les espoirs et l'a fait jouer un match amical contre le Nasria. Le Français n'a pas eu le temps pour le suivre, puisqu'il a plongé dans les problèmes et a quitté par la suite le MCA. Puis vint Adel Amrouche qui l'a découvert et a insisté pour l'avoir avec les seniors. Depuis, il s'entraîne avec les Nekkache et

les seniors. Depuis, il s'entraîne avec les Nekkache et compagnie. Il travaille sans relâche et attend

compagnie. Il travaille sans relâche et attend sa chance avec impatience, mais celle-ci ne veut pas venir. Il reste trois journées avant le tomber du rideau, est- ce qu'il va jouer avec les seniors ou pas ? C'est la question que tout le monde se pose. Car, tout le monde sait qu'au Mouloudia on ne donne pas d'importance aux jeunes, mais quand ils partent ailleurs, ils font sensation, et il y en a plusieurs. La question qui s'impose aujourd'hui est la suivante : est- ce que Djahdou jouera lors des trois matches pour le découvrir et être la révélation de la saison ? En tout cas, Mekhazni avait promis de donner la parole aux jeunes, ces derniers attendent mais ils voient en même temps que la saison tire à sa fin, et rien de concret n'arrive. On verra, maintenant que le podium n'est plus jouable, si Djahdou aura sa chance comme Neiri, Oudjaid et Louizini ou pas, car, Mekhazni a toujours défendu les jeunes. Il est venu le temps de les jeter dans l'arène et voir ce qu'ils ont vraiment dans le ventre, surtout que tout le monde ne parle que de bien d'eux. Est-ce que la chance sera devant le MOB au 5-Juillet ? Possible.

A. Z.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

MCA

7

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 MCA 7 «Cette équipe est gravement malade» «Il faut un changement

«Cette équipe est

gravement malade»

«Il faut un changement radical»

Le DS du Mouloudia d'Alger Omar Ghrib fut, encore une fois, très déçu par la défaite de son équipe samedi contre la JS Saoura sur le score de 4 buts à 3. Omar Ghrib semble décidé plus que jamais à libérer plusieurs joueurs en fin de saison et ramener du sang neuf.

ver l'équipe, mais dans ma tête, avant même mon retour, le nom du coach a été choisi. Bernard Casoni et Hakim Malek ont donné une identité de jeu à l'équipe. Je vous jure que si j'étais avec eux, on aurait gagné

des titres. Avec Casoni, je suis très optimiste qu'on fera mal les deux prochaines saisons.

Il a toute notre confiance et on va réaliser

deux grandes saisons."

«ON RECRUTERA LES MEILLEURS DES MEILLEURS»

Pour l'opération recrutement, Omar Ghrib a d'ores et déjà assuré les services de certains joueurs qui ont donné leur accord de principe. Comme il reste trois matchs à la fin de la saison, le premier responsable de l'équipe va attendre l'avant-dernier match pour annoncer les noms de ses nouvelles recrues : "Pour le moment, je ne peux rien dévoiler sur les joueurs qu'on a ciblés. C'est par respect à leurs clubs respectifs ; avant le dernier match du championnat, vous allez les connaître. Une chose est sûre, on recrute- ra les meilleurs du championnat. Il faut savoir aussi que Casoni est au courant de tout, il est sur la même longueur d'onde avec nous. Comme je vous ai déjà dit, on va réaliser de belles choses ensemble."

«ON A FAIT UNE PROPOSITION DE 10 ANS À L'OCO, MAIS ON N'A RIEN SIGNÉ»

Alors que tout le monde croyait que le

MCA a signé un contrat de dix ans avec la direction du stade olympique, Omar Ghrib

a tenu à expliquer à propos des négocia-

tions avec l'OCO : " M. Hireche est en négo- ciations avec la direction du stade. On leur a proposé un contrat de dix ans, mais pour le moment, on n'a paraphé aucun contrat, car le problème demeure la durée du contrat puisque l'OCO veut seulement deux ans. Mais je sais qu'il n'y aura pas de problème, car on va signer le contrat tôt au tard. "

«AVEC MOI, LE MCA NE VA PLUS FUIR SES SUPPORTERS, ON S'ENTRAÎNERA DEUX FOIS AU 5-JUILLET»

Depuis quelques années, les Vert et Rouge de la capitale évitent leurs suppor- ters, que ce soit lors des victoires ou des défaites. Les supporters sont privés de leurs favoris comme cela se fait dans les grands clubs qui consacrent une séance par semai- ne aux supporters. Omar Ghrib a tenu à ras- surer les Chnaoua et dira à cet effet : "Avec moi, le Mouloudia ne va plus fuir ses sup- porters. J'ai discuté avec Casoni, on s'est mis d'accord sur ce point : quand c'est un match sur gazon naturel, l'équipe s'entraînera deux fois au stade du 5-Juillet, et quand c'est sur du tartan, on ne s'entraînera qu'une seule fois. Donc, les supporters vont voir l'équipe une fois au minimum par semaine."

«LA SIGNATURE AVEC PUMA DANS 10 JOURS»

Le choix de l'équipementier a fait couler beaucoup d'encre avant que Ghrib ne choi- sisse Puma. Alors qu'on parle de signature du contrat pour ce mercredi avec les res- ponsables de cette firme, Omar Ghrib nous a confié que la cérémonie aura lieu dans quelques jours : "Pour le moment, on n'a pas encore fixé la date de la cérémonie de la signature du contrat avec PUMA. Ce sera dans une dizaine de jours, car les respon- sables de cette firme vont nous prévenir de leur arrivée à Alger pour qu'on prépare comme il se doit cette cérémonie." Avant de conclure notre discussion, Omar Ghrib a tenu à rassurer les supporters du MCA que l'équipe aura son mot à dire la saison pro- chaine : "Permettez-moi de profiter de cette occasion pour dire à nos supporters que Ghrib et toute l'équipe feront tout pour leur procurer de la joie et du plaisir la saison prochaine."

procurer de la joie et du plaisir la saison prochaine." M. Z. PAR M. ZERROUKI Omar

M. Z.

PAR M. ZERROUKI

Omar Ghrib savait que l'équipe du MCA n'est pas faite pour gagner des titres ou jouer au moins les premiers rôles. Le DG du MCA, que nous avons sollicité hier, nous dira d'emblée : "Je vais vous dire une chose, face au CABBA, j'ai compris qu'on a une équipe malade. Au début, quand j'ai repris l'équipe, je pensais qu'on peut comp- ter sur ces joueurs pour terminer la saison au moins sur le podium. Mais comme je vous ai déjà dit, après le match nul contre l'équipe de Bordj, j'ai compris qu'il faut un changement radical dans l'effectif. Donc, si je ne me suis pas déplacé à Béchar, c'est parce que je savais qu'on ne pourra pas gagner."

«LES JOUEURS QUI PARTIRONT SONT CONNUS»

Pour ce qui est des joueurs à libérer au mercato estival, nous avons interrogé Omar Ghrib sur cette liste, dont nous avons fait l'écho sur les colonnes de Compétition samedi dernier. Celui-ci dira d'emblée :

"Tout le monde au Mouloudia connaît ceux qui vont partir et ceux qui vont rester. Donc, on n'a pas besoin de faire un dessin. Si j'ai dit qu'il y aura un changement radical dans le groupe, parce que plusieurs joueurs vont partir. Je n'ai pas besoin d'un joueur qui ne mouille pas le maillot pour ce presti- gieux club."

«AVEC CASONI, LE MOULOUDIA FERA MAL LES DEUX PROCHAINES SAISONS»

Avant la signature de Bernard Casoni avec le MCA, plusieurs entraîneurs ont pro- posé leurs services à Omar Ghrib. Mais le nouveau DG est convaincu comme tous les supporters que l'ancien champion d'Europe avec l'OM est le coach qu'il faut pour le Mouloudia : " Je ne vous cache que plu- sieurs entraîneurs m'ont contacté pour dri-

KENNICHE, la mauvaise affaire du mercato

Personne ne sera surpris de voir Kenniche dans la liste des joueurs qui seront libérés. Le MCA croyait qu'après un mois de préparation, il retrouverait ses sensations, mais, apparemment, Kenniche est loin de retrouver sa forme, alors il sera libre dès cet été, car il n'a pas donné satis- faction et le MCA ne va pas l'attendre encore. L'hiver dernier, le Mouloudia d'Alger a décidé de recruter Riyad Kenniche. Un défenseur de qualité mais cela avant qu'il n'enchaîne les blessures. Le MCA savait qu'il allait parier sur lui et il pouvait perdre. C'est ce qui fut, étant donné que depuis son recrutement, il n'a joué que quelques minutes avec le MCA. Quand, le MCA s'est offert ses ser- vices, Kenniche nous a déclaré ceci :

"Je dois faire une préparation pour retrouver mes capacités." On l'avait interrogé sur la durée de sa prépara- tion et il nous avait assuré ceci : "Ce

sera un mois à tout casser." Mais, depuis, des mois sont passés sans que le joueur puisse retrouver d'abord sa forme, étant donné qu'il a toujours ce surpoids. Le joueur enchaîne en même temps les blessures et se retrouve à maintes reprises à l'arrêt. Il reste trois journées avant la fin de la saison, et le MCA n'aura pas pu compter sur les services de Kenniche, car il n'est toujours pas prêt. Ce qui fait que c'est la mauvaise affaire faite lors du mercato hivernal et tout le monde sait que comme Hachi, il sera en tête de liste des libérés, car le Doyen a été patient avec lui pendant six mois mais n'a rien pu tirer de lui. Dans le contrat du joueur, le MCA a ajouté la clause suivante : au cas où le joueur ne donnerait pas satisfaction il sera libre de tout engagement sans indemnité et, donc, Kenniche comme il est venu en hiver il partira en été. A. Z.

comme il est venu en hiver il partira en été. A. Z. Le MCA sera en

Le MCA sera en stage à Rybnik, et non à Wisla

Le doyen des clubs algériens sera offi- ciellement en stage dans la ville de Rybnik, et non pas à Wisla, comme c'était prévu avec l'organisateur du stage. Omar Ghrib a lui-même choisi ce site avec Bernard Casoni qui a tous les moyens pour que l'équipe réalise un bon travail comme en 2010 lorsque le vieux club algérois a gagné le titre de champion après sa préparation en Pologne.

CASONI EXIGE

de bons matchs amicaux en Pologne

Le Mouloudia d'Alger sera, pour son deuxième stage en Pologne pendant quinze jours, à Rybnik. L'entraîneur du Mouloudia d'Alger ne veut pas revivre le même scénario lorsqu'il a pris l'équipe en main l'été 2017. Pour rappel, il a joué en France des matchs amicaux avec des équipes de cinquième division. Selon une source digne de foi, Casoni a exigé quatre matchs ami- caux contre des équipes de gros calibre du championnat polonais. Nabil Boutenoun, qui se déplacera prochainement en Pologne, compte exiger de l'organisateur du stage de bons matchs face à des équipes de renom du championnat polonais. C'est l'unique condition de Casoni qu'il a exigée pour que son équipe réalise une bonne préparation.

M. Z.

Il es attendu demain à Alger

Le coach du MCA est attendu mardi en début d'après-midi à Alger ; il passera quatre jours pour régler les papiers administra- tifs et aussi parler du stage et de l'opération recrutement. Casoni va suivre également le match de l'équipe jeudi contre le MOB pour avoir une idée sur certains éléments, surtout que Mekhazni va aligner quelques jeunes.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

8

MOB

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 8 MOB Pas de répit pour les Béjaouis PLACE AU MCA

Pas de répit pour les Béjaouis

PLACE AU MCA !

Ayant repris confiance après la précieuse victoire d'avant-hier face au PAC, le MOB a vite mis le cap sur le prochain match face au MCA. Les Vert et Noir misent énormément sur une nouvelle victoire pour avancer dans la course au maintien.

De notre correspondant

SALIM L.

Pas de répit pour les gars de Yemma Gouraya qui ont repris les entraînements depuis hier soir. Il faut dire que le dernier succès face aux Pacistes a permis aux poulains de Michel de respirer un peu et de garder leurs chances pour le maintien en avan- çant au classement général du cham- pionnat en atteignant 29 points. Pour cela, les Béjaouis auront quatre jours pour préparer leur prochain déplace- ment sur le terrain du vieux club algé- rois qui ne semble pas lui concerné par la course au podium du championnat, notamment après sa dernière défaite sur le terrain de la JSS. Du coup, les Vert et Noir auront affaire à une équipe mouloudéenne qui cherchera seule- ment un bon résultat pour se racheter de son dernier échec et éviter la colère

de ses supporters. Toutefois, ce sera un dur déplacement pour les camarades de Mazari dans l'objectif d'avancer dans l'opération du maintien.

Le programme d'Alain Michel En prévision de cette rencontre difficile, le coach mobiste a tracé un programme de préparation pour les trois jours qui précèdent ce déplacement. Ainsi, les Vert et Noir effectueront trois séances d'entraînement à Béjaïa avant de rallier Alger et de s'entraîner sur les lieux. Cependant, Michel ne veut pas que le groupe s'enflamme trop après cette vic- toire face au PAC : "Je pense que nous avons réussi l'essentiel face à Paradou. Maintenant, il ne faut pas gâcher cette joie en s'enflammant face au MCA. Nous devons rester sur cette dyna- mique et aller jusqu'au bout de notre objectif qui est le maintien", affirme-t-il. Ainsi donc, les Vert et Noir auront inté-

affirme-t-il. Ainsi donc, les Vert et Noir auront inté- rêt à ramener un autre résultat positif

rêt à ramener un autre résultat positif s'ils espèrent rester parmi l'élite.

Suite favorable Par ailleurs, les résultats de la 27e jour- née de la Ligue 1 Mobilis arrangent énormément les Béjaouis dans la course au maintien parmi l'élite. En effet, outre leur précieuse victoire face au PAC, la défaite de l'Olympique de Médéa face au leader usmiste, ainsi que le match nul entre le DRBT et le MCO a permis aux Mobistes de respirer dans le classe- ment général du championnat.

Cependant, les Vert et Noir n'ont tou- jours pas quitté la zone relégable en occupant la 14e place avec 29 points. Feham Bouazza et consorts doivent enchaîner trois autres victoires pour terminer cette saison en paix : "On a

encore neuf points à glaner pour le reste de cette saison. On affrontera le MCA qui n'a plus de chance de jouer le podium. Par la suite, nous allons rece- voir le CRB qui aura la tête à la finale de la coupe d'Algérie, puis l'ESS qui n'est pas dans sa meilleure forme",

ajoute le coach mobiste.

S. L.

Les 20 000 places du stade toutes occupées

Les Crabes retrouvent le sourire

Ayant envahi les gradins du stade de l'Unité maghrébine à l'occasion de la ren- contre d'avant-hier face au PAC, les sup- porters du MOB ont retrouvé le sourire en voyant leur équipe s'imposer jusqu'au dernier souffle. Certes, les Crabes ont vécu un grand suspens pendant 80 minutes avant d'être soulagés après le but de Mazari. Et la gratuité de l'accès au stade a permis qu'il soit plein comme un œuf avec près de 20.000 supporters. Ces derniers n'ont pas cessé de soutenir les poulains d'Alain Michel tout au long des 90 minutes de jeu. Il faut dire que la natu- re de cette rencontre a soumis tout le monde à une pression terrible, notam- ment après le score vierge de la première mi-temps. Du coup, le soutien des Crabes

a payé à dix minutes du coup de sifflet

final du match sur un but signé Mazari. Ainsi, les Béjaouis ont pu terminer cette soirée ramadhanesque en paix.

Vers un déplacement en masse à Alger ? Alors que le prochain match se jouera à l'extérieur, sur le terrain du MCA, les Crabes se préparent d'ores et déjà à enva- hir les gradins du stade olympique du 5- juillet. En fait, les gars de Yemma Gouraya misent énormément sur un déplacement en masse de leurs supporters

sur Alger pour avoir le soutien nécessaire.

Il faut dire que le dernier succès face aux

Pacistes a ressuscité les chances des Vert

et Noir dans la course au maintien parmi

l'élite. Idem pour les Crabes qui croient toujours à cet objectif et se donnent à fond dans les gradins pour voir leur équipe

s'imposer.

S. L.

Auteur du but de la victoire face au PAC

«J'ai mis 2 secondes pour réaliser que la balle était au fond des filets»

«Mes coéquipiers sont à féliciter» «Les Crabes restent notre force»

Ayant inscrit l'unique but de la dernière ren- contre face au PAC, le défenseur mobiste, Chakib Arslane Mazari, a rendu hommage à ses coéqui- piers qui ont sorti le grand jeu, ainsi qu'aux sup- porters qui, selon lui, ont parfaitement joué leur rôle. Réjoui par cette précieuse victoire face au dauphin du championnat, l'ex-Harrachi a affirmé que ce résultat positif est une motivation de taille pour la suite du parcours. Joint par nos soins, l'enfant d'Oran est revenu sur les moments forts de la dernière rencontre.

est revenu sur les moments forts de la dernière rencontre. Félicitations pour votre victoire, quelle est

Félicitations pour votre victoire, quelle est l'ambiance qui règne actuellement dans le groupe ?

Dieu merci, nous avons réus- si l'essentiel et nous avons fait un grand pas dans la course au maintien. Le groupe a enfin retrouvé la confiance et la bonne humeur pour mieux préparer les prochains rendez- vous. Je pense que cette victoi- re est une motivation de taille en prévision des prochains matchs, à commencer par le déplacement sur le terrain du MCA.

Comment avez-vous vécu ce dernier match ?

Je ne vous cache pas, c'était un match très difficile face à une équipe Paciste qui pratique un beau football. D'ailleurs nous avons mis 80 minutes avant d'inscrire le but de la victoire. Je pense que mes coéqui- piers sont à féliciter, car ils ont fait preuve de solidarité et de combati- vité sur le terrain. Maintenant, il faut continuer sur cette lancée.

Vous avez inscrit l'unique but de cette rencontre, racontez-nous ce moment

Effectivement, c'est un moment inoubliable pour moi. Croyez-moi, j'ai mis vingt secondes pour réaliser que la balle était au fond des filets et que nous menons au score. Ce but n'aurait pu avoir lieu sans l'aide de mes coéquipiers. Mon but est la réussite de l'ensemble de l'équipe et non pas moi uniquement. J'espère être toujours décisif au profit de mon équipe et l'aider à se maintenir parmi l'élite.

Vous allez affronter le MCA jeudi prochain, comment se présente ce match pour vous ?

Je pense que c'est un match difficile pour nous, surtout que nous allons jouer à l'extérieur. Le MCA n'est pas dans sa meilleure forme et nous devons exploiter ses points faibles et revenir au bercail avec un résultat positif qui nous permettra d'éviter la zone relégable. Du coup, c'est à nous de bien préparer ce déplacement.

Vous êtes déjà à pied d'œuvre, comment se déroule la préparation pour ce match ?

Le groupe se prépare dans une bonne ambiance après la dernière victoire. Maintenant, il ne faut pas s'enflammer, nous devons nous concentrer sur notre sujet et espérer une meilleure suite du parcours.

Un mot pour les Crabes

Je n'ai pas les mots qu'il faut pour leur rendre hommage. Ils nous ont soutenus sans répit et ils ont mérité que nous leur offrions une victoire pré- cieuse. Les Crabes restent une force pour nous et nous comptons toujours sur leur soutien pour atteindre notre objectif principal du maintien en Ligue 1 Mobilis.

Un dernier mot

Je l'ai dit et je le redis, l'assurance du maintien sera un titre personnel pour moi. Nous devons à tout prix atteindre cet objectif car le MOB mérite de jouer avec les grands du football algérien. Maintenant, la conjoncture actuelle exige l'union

de tout le monde pour sauver le club.

S. L.

Alain Michel

a

remanié

son onze

Durant toutes les séances de la semaine, le staff technique du MOB a mis en place une nouvelle stratégie qui a été adoptée lors de la rencontre d'hier contre le PAC. Le coach Michel a décidé d'opérer plu- sieurs change- ments par rapport au précédent match, surtout qu'il lance des éléments qui n'ont pas été retenus face à l'ASAM lors du der- nier match.

Toual

a retrouvé sa place dans les bois

Après son absence lors de la dernière rencontre face à l'ASAM à la suite de sa blessure à la cuisse, le gardien du MOB, Athmane Toual, a retrouvé sa place hier face au PAC. Toual reste le numéro un de l'équipe sans contestation mal- gré la présence de Bencherif qui n'était pas concer- né par cette ren- contre après sa suspension lors du dernier match face à l'ASAM.

Naâs

a remplacé

Kaddous

à droite

Toujours pour le secteur défensif et suite au rendement jugé insuffisant, le staff technique a appelé le jeune Naâs, qui a rempla- cé Kaddous, ce der- nier n'a pas été à la hauteur lors du der- nier match. Naâs a joué comme un latéral droit, alors que Herida a occupé le flanc gauche de la défense.

Dehar

de retour

Le match d'avant hier soir a été une occasion pour l'an- cien pensionnaire du MC Oran et du CR Belouizdad, Merouane Dehar, de retrouver l'équipe type d'Alain Michel. Pour rappel, l'atta- quant Dehar a pris la place de Boukhanchouche qui a été titulaire lors de la précéden- te journée face à l'AS Aïn M'lila.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

CRB

9

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 CRB 9  En prévision de la rencontre face à la

En prévision de la rencontre face à la JSS

Course contre la montre pour l'éclairage du stade

PAR ISLAM Z.

A quelques jours d'une ren- contre déterminante qui devrait offi- cialiser le maintien du club, l'éclairage du stade 20-Août-1955 pose toujours problème et c'est une course contre la montre qui vient d'être engagée à Belouizdad. Les Rouge et Blanc ont fait le job en allant décrocher un nul très important et salutaire au cours de la rencontre face à la formation de Bordj Bou-Arréridj. Un match nul qui permet au club d'avancer encore plus vers le maintien mais qui n'assure pas la chose pour autant. D'ailleurs, c'est lors de la prochaine journée que tout pourrait se jouer du moment que les Belouizdadis vont recevoir la forma- tion de la JSS. Une rencontre très importante et qui devrait permettre aux joueurs d'officialiser une bonne fois pour toutes le maintien du Chabab en Ligue 1 Mobilis. Cependant, voilà, il y a un problème de taille qui se pose actuellement et il est relatif au stade du 20-Août. Depuis des semaines maintenant, il y a un gros souci avec l'éclairage et il faut absolument le régler avant la ren- contre. Dans ce sens, l'APC qui est propriétaire du stade a engagé une course contre la montre pour essayer de rapidement en finir et cela en enga- geant une entreprise pour faire un devis sur le coût des réparations de l'éclairage du stade.

sur le coût des réparations de l'éclairage du stade. Les joueurs ne veulent pas jouer en

Les joueurs ne veulent pas jouer en diurne Il faut dire que ce problème aurait pu être pris en charge bien avant mais comme toujours, il a fallu attendre la dernière minute pour commencer à y penser. De ce fait, les joueurs du Chabab ne veulent pas jouer cette ren- contre contre la JSS sous l'effet du jeûne et très probablement sous une chaleur de plomb puisqu'on annonce une hausse du mercure. Sayoud et ses camarades ont souffert le martyre en jouant le premier jour du Ramadhan face au CSC et ne veulent donc pas revivre la même situation que lors de la rencontre en question. C'est pour

cette raison que la direction va demander à l'APC d'accélérer les choses pour que l'éclairage soit opéra- tionnel et que l'équipe puisse faire le nécessaire afin de jouer cette rencontre à 22h30 comme le reste des autres matchs. D'ailleurs, le match du NAHD face à l'ESS s'est joué avant- hier en diurne à cause du même pro- blème.

Une décision au plus tard demain Il faut savoir que tout cela ne rime à rien de bon et qu'on semble se diriger vers une nouvelle rencontre program- mée à 16h pour le Chabab. Un horaire

qui n'arrange pas les joueurs qui veu- lent jouer le soir. Cependant, avec un éclairage défaillant et, surtout, avec des travaux qui n'ont pas encore débuté, difficile d'entrevoir quelque chose de positif dans ce sens. Maintenant, une décision finale devrait être prise d'ici demain car le président de l'APC Mohamed Amamra veut tout faire pour que ça se passe bien et que l'équipe puisse recevoir la JSS en soirée comme le reste des autres équipes.

I. Z. dois
I. Z.
dois

Cela se passera avant la fin de saison

La direction va négocier avec les cadres

Comme on le faisait savoir dans une précédente édition, les dirigeants du Chabab veulent prolonger le contrat de Tariket qui sera libre à l'issue de la sai- son sportive. Cependant, ce n'est pas le seul joueur qui sera concerné par une prolongation puisque d'une source bien

informée on apprend que les respon- sables comptent en faire de même avec d'autres joueurs et notamment Selmi et Bechou. Bien qu'ils soient toujours sous contrat, les deux joueurs vont se voir proposer une augmentation et une extension de bail pour d'autres saisons.

Cela pour couper l'herbe sous le pied des autres équipes qui sont intéressées par les services de ses joueurs.

I. Z.

Djerrar : «Un point qui nous rapproche du maintien»

Pour le milieu belouizda- di, la rencontre n'était pas facile mais les joueurs ont su répondre présents en prenant un point dans des conditions difficiles. Désormais, il veut finir le travail jeudi face à la JSS. Il tient égale- ment à rassurer concernant sa blessure.

Le Chabab prend un point à Bordj. Qu'en dites-vous ?

Je pense que la rencontre n'a pas du tout été facile pour nous face à une bonne équipe du CABBA. Il faut savoir qu'on est logés à la même enseigne et qu'on avait également le même nombre de points. Eux, ils vou- laient absolument gagner et nous, on voulait un bon résultat. Je pense qu'au final, c'est un bon point de pris.

Une performance qui vous

permet d'avancer vos pions pour le maintien, non ?

Effectivement, on est venus à Bordj pour faire en sorte que tout se passe bien pour nous et qu'on puisse prendre le meilleur résul- tat possible. Ce point est très important pour nous car cela nous permet, d'une part, de nous rapprocher de note objectif et, de l'autre, de rester sur cette belle dynamique des résultats positifs. Donc, on est contents de cette performance et on va continuer à travailler pour la suite du par- cours.

Justement, il y aura la rencontre face à la JSS jeudi. L'occasion d'officialiser le maintien…

Je pense avant tout que ce sera une rencontre vraiment difficile pour nous du moment qu'en face, il y aura une bonne équipe

qui joue aussi pour atteindre des objectifs. Donc, on va bien se pré- parer et on va tout faire pour essayer de répondre présents et de glaner les points qui nous per- mettront d'en finir une bonne fois pour toutes avec le maintien.

Sur un plan personnel, cela vous fait quoi d'avoir affronté le CABBA, votre ancien club…

J'ai passé de belles années au CABBA et je pense avoir donné le meilleur de moi-même. Maintenant, je suis un joueur du

et

je

CRB

défendre ses couleurs.

On vous a vu souffrir en fin de match. Qu'en est-il au juste ?

J'ai ressenti des dou- leurs au niveau du dos. J'ai difficilement terminé le match, mais j'ai pu le faire quand même. Je vais passer des examens et voir ce qu'il en est mais normalement, cela ne devrait pas être trop grave. I. Z.

Il a terminé la partie blessé

Le milieu de terrain du Chabab, Adel Djerrar, a encore une fois été très impor- tant pour son équipe. D'ailleurs, il a terminé la rencontre en étant blessé car il a été touché au dos au cours de cette partie. Maintenant, il va devoir effectuer des examens et notamment passer une IRM pour être fixé sur la nature exacte de sa blessure mais aussi sur la durée d'indisponibilité. Une de nos sources s'est montrée plutôt rassurante par rapport à ce sujet. I. Z.

Amrouche

s'est excusé

pour son

expulsion

Le coach adjoint du Chabab n'est pas allé au terme de la rencontre contre le CABBA du moment qu'il a été tout bon- nement exclu en seconde partie de la rencontre. Une fois le match terminé et dans le vestiaire, l'adjoint d'Amrani a tenu à présenter ses excuses aux joueurs et aux membres du staff technique. Il a expliqué qu'il n'a pas du tout apprécié les provocations inces- santes de la part du staff technique du CABBA et notamment celles qui visaient Bouchar. D'ailleurs, c'est ce qui a débou- ché sur son alterca- tion avec Bilel Dziri. En attendant, Amrouche pourrait être sanctionné par la CD de la LFP.

Reprise

aujourd'hui

Après leur retour de Bordj, les joueurs ont bénéficié d'une journée de repos mais ils vont reprendre les entraî- nements dès aujour- d'hui pour lancer la préparation de la rencontre face à la formation de la JSS pour le compte de la 28e journée de la Ligue 1 Mobilis. Reste à savoir ce que va décider le coach pour sa pré- paration du moment qu'il attend d'être fixé sur l'éclairage pour en savoir plus sur ce qu'il doit faire.

Cédric

retrouve

des couleurs

Titulaire au cours des derniers matchs sans que personne comprenne les rai- sons et, surtout, la mise à l'écart de Meziane, Si Mohamed Cédric est en train d'effectuer un retour remarqué. En effet, au cours de la rencontre face à la formation du CABBA, le portier belouizdadi a affiché un visage séduisant et notamment en parvenant à très bien gérer ses défenseurs. De plus, ses interventions étaient justes et sans aucune erreur. Son arrêt en toute fin de match aura également été sal- vateur puisqu'il a permis au Chabab de prendre un point. Un retour qui tombe à pic et qui pourrait même relancer l'ave- nir du portier qu'on dit partant en fin de saison.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

10

NAHD

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 10 NAHD Il a été encore une fois le meilleur joueur

Il a été encore une fois le meilleur joueur du NAHD face à l'ESS

Allati, sérieux et engagé jusqu'au bout

Bien qu'il soit en fin de contrat et tout près de la porte de sortie, le latéral droit nahdiste Allati Walid a pris part au match de samedi dernier face à l'ESS le plus normalement du monde.

Mieux encore, le n°20 nahdiste a mis toute la volonté et le sérieux pour tenter d'aider son équipe à remporter les trois points de la victoire. L'enfant d'El-Bayadh aura été et de loin le meilleur Nahdiste sur le terrain, ne ménageant pas ses efforts tout au long de la partie. Allati n'a pas seulement été performant sur le plan technico-tactique, mais il a surtout montré une envie et une détermination sans relâche. Ses courses incessantes sur son couloir droit, un jour de mois sacré de ramadan sous une chaleur suffocante, ne font que rehausser sa performance de samedi dernier, démontrant encore une fois qu'il demeure un joueur professionnel qui mouillera son maillot jusqu'à la dernière minute de la saison.

Il nie avoir signé, ni négocié avec aucun club Alors qu'il est annoncé un peu partout pour la saison prochaine, le latéral droit nahdiste nie avoir signé le moindre contrat avec un quelconque club. Le n°20 nahdiste, qui a été approché par un supporter samedi dernier à la fin de la rencontre, s'est défendu en faisant savoir à son interlocuteur qu'il n'a jamais négocié, ni signé dans aucun club, et qu'il est là au Nasria pour terminer la saison en beauté avant de penser à son avenir. Le joueur reconnaît certes que des clubs l'ont contacté, mais il n'a pas encore fait le moindre pas en avant, affirmant qu'il terminera d'abord la saison avec le NAHD, avant de trancher son avenir, qui pourrait bien être écrit au NAHD comme ailleurs. M. A.

pourrait bien être écrit au NAHD comme ailleurs. M. A. L'expérience Attal les a poussés à

L'expérience Attal les a poussés à sonder le marché algérien

L'OGC Nice veut Khacef

Auteur d'une saison bien aboutie sous les couleurs du Nasria, en étant le joueur nahdiste ayant disputé le plus de rencontres avec 39 matchs joués, un total de 2798 minutes de jeu, 3 buts et 4 passes décisives, le jeune latéral ailier gauche du Nasria pourrait aller monnayer son talent ailleurs dès cet été.

PAR MOHAMED ADRAR

Alors que de nombreux clubs turcs et belges se sont dépêchés pour le superviser durant quelques rencontres de coupe de la CAF cette saison, l'ex-Usmiste serait également sur le calepin du club azuréen l'OGC Nice, actuel club de l'international Algérien Youcef Attal. C'est d'ailleurs la réussite du Paciste Attal qui aurait poussé les dirigeants niçois et leur entraîneur Patrick Vieira à sonder le marché algérien. Selon de nombreux médias français et internationaux, c'est sur le jeune international olympique Mohamed Naoufel Khacef que les dirigeants de l'OGC Nice ont jeté leur dévolu.

Anderlecht, le FC Bruges et le Stade Brestois l'ont aussi dans leur radar L'OGC Nice n'est toutefois pas le seul club à solliciter les services du jeune latéral gauche nahdiste ; quelques clubs belges, à l'image du RC Anderlecht et du FC Bruges veulent aussi les services du jeune Nahdiste de 22 ans. Un autre club français songerait lui aussi à Khacef, il s'agit du Stade Brestois. C'est dire que l'intérêt porté sur le jeune international olympique nahdiste est bien réel ; il reste au joueur de faire son choix, mais aussi aux clubs voulant s'attacher ses services de faire une bonne offre au Nasria, sachant que le joueur est encore lié au Nasria jusqu'au mois de juin 2021. Ce qui veut dire qu'un transfert du joueur vers l'étranger pourrait bien rapporter un bon pactole au club nahdiste. Une chose est bien certaine, le manager français du joueur, en l'occurrence M. Christophe Hutteau, a bien confirmé à travers les réseaux sociaux que son poulain évoluera bien en Europe la saison prochaine ; vers quelle destination ? On le saura dans les prochaines semaines.

M. A.

? On le saura dans les prochaines semaines. M . A .  Ouaji gagne des



Ouaji

gagne

des points

Titularisé pour la troisième fois de la saison seulement, le jeune milieu de terrain Laid Ouaji a réussi une prestation plutôt intéressante qui laisse augurer une fin de saison bien plus radieuse qu'elle n'avait commencé pour l'enfant de Mohamadia. Le n°37 nahdiste a été très présent sur le terrain, affichant une forme plutôt intéressante, lui qui a clairement les qualités pour s'imposer dans cet effectif nahdiste. Ouaji aura ainsi trois autres matchs pour prouver encore plus ses qualités et composter son billet en vue de la saison prochaine.

Le Nasria assure le strict minimum

Un nul, le maintien, point barre

Le Nasria a réalisé l'essentiel samedi dernier en réussissant à décrocher le point du match nul qui lui assure officiellement sa présence en Ligue 1 Mobilis la saison prochai- ne. Les Sang et Or, qui avaient besoin d'un petit point pour valider leur maintien, ont eu ce qu'ils voulaient, au bout d'un match qui s'est joué dans des conditions plutôt difficiles pour les 22 acteurs, sous une forte chaleur, et avec le jeûne en plus. Ce qui a rendu le spectacle quasi impos- sible pour les joueurs qui se sont contentés du strict minimum. Le Nasria a ainsi assuré le plus impor- tant lors de cette rencontre qui s'est jouée, faut-il le rappeler, devant des tribunes archi-vides, les supporters des deux équipes ayant boycotté après la série des mauvais résultats, d'un côté comme de l'autre.

Un match de fin de saison Pour revenir au contenu de la ren- contre, on peut dire que les deux équipes n'ont pas fourni le match

qu'on attendait. Si on pouvait s'at- tendre à un match ouvert et avec beaucoup de buts, comme ce fut le cas à Béchar entre la JSS et le Mouloudia d'Alger, vu que les deux équipes n'avaient quasiment rien à perdre, ni à gagner, on a finalement eu droit à une rencontre insipide, sans coup d'éclat de part et d'autre, si ce n'est la rentrée du jeune Sétifien Deghmoum qui a illuminé quelque peu la partie. Les deux équipes ont été d'ailleurs bien appliquées défensi- vement en ne laissant quasiment rien passer, mais assez brouillons offensi- vement. Le contenu du match était d'ailleurs faible de la part des deux formations, encore plus de la part des Nahdistes, mais face aux conditions du match, à savoir la chaleur et le jeûne, c'est donc à moitié excusé.

Les jeunes commencent à faire leur nid Même s'il n'y a vraiment pas eu un joueur qui est sorti du lot, à l'excep- tion du latéral droit Allati Walid,

auteur encore une fois d'une presta- tion bien aboutie, les joueurs alignés par le coach Mohamed Lacete lors de cette partie ont tout de même eu un rendement plutôt correct. En effet, pour sa première titularisation de la saison, le jeune Boutmen Zinedine n'a pas réalisé une grosse performan- ce mais a tout même réussi à montrer quelques belles choses qui augurent d'un avenir intéressant. Le n°61 nah- diste est certes apparu quelque peu tendu en ratant quelques balles faciles, mais a tout de même montré qu'il avait bien des qualités à faire valoir. Ouaji, qui est pour sa part plus habitué à ce genre de ren- contres, a été plus à l'aise, plus pré- sent et bien moins brouillon, de même que Tougai qui a été souvent intraitable, mais qui a connu un coup moins bien en fin de partie avec la chaleur et le jeûne. Quant à Zerdoum, il a signé une rentrée en jeu plutôt correcte, sans coup d'éclat, mais avec beaucoup de débauche

d'énergie.

M. A.

LA STAT DU JOUR 9 9, comme le nombre de victoires, de matchs nuls et
LA STAT
DU JOUR
9
9, comme le nombre de victoires, de matchs
nuls et de défaites enregistrés par le NAHD
depuis l'entame de la saison. Un bilan
équilibré, mais négatif puisque le NAHD n'a
réussi à inscrire que 19 buts depuis l'entame
de la saison contre 23 buts concédés,
soit une balance à -4.

Après la sortie de Dab sur Compétition

Les supporters attendent du concret

Alors que le vice-président du Nasria, M. Mohamed Dab, attend avec impatience la tenue de la fameuse réunion qui regroupera les dirigeants et actionnaires du club, afin de trancher l'avenir du Nasria et des perspectives futures, du côté des supporters du NAHD, on attend réellement du concret quant aux promesses de l'actuel vice-président du club, à travers nos colonnes. Ils sont certes nombreux à croire en Mohamed

Dab et en sa capacité à remettre le club nahdiste sur les rails, mais ils sont tout aussi nom- breux à vouloir un changement radical avec le départ de toute la direction actuelle. C'est dire qu'il va falloir du concret et assez vite pour Mohamed Dab, afin de cal- mer quelques peu la rue bien bouillonnante qui n'a pas l'inten- tion de se taire, tant que le club n'a pas retrouvé son calme, mais surtout une gestion digne de ce nom.

L'ouverture du capital, première des revendications La première revendication principale des supporters du Nasria est avant tout l'ouverture du capital social du club, afin de permettre à tout investisseur désireux de reprendre le club à se présenter pour entamer la procédure d'achat. Même s'il est peu probable de voir les gens se bousculer au portillon

du club, les supporters nahdistes ne désespèrent pas de voir une société nationale reprendre le club en main, même si l'on parle depuis quelques jours déjà d'un investisseur qui serait implanté à Hassi Messaoud, et qui désirerait injecter une certaine somme d'argent. Affaire à suivre, mais pas avant que le capital ne soit officiellement ouvert.

M. A.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

MCO

11

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 MCO 11 ENFIN UNE RÉACTION ! Très attendu, ce match à

ENFIN

UNE RÉACTION !

Très attendu, ce match à Tadjenanet était considéré comme un tournant décisif dans la course pour le maintien. En arrachant le point du nul, après avoir évolué à 10 pendant une heure, le MCO a montré qu'il a du caractère. Ce qui ressort de cette belle performance, c'est bien la réaction des Rouge et Blanc qui jouaient gros.

PAR M. STITOU

Maigre récolte Il faut dire que l'inquiétude des supporters était légitime, car depuis l'entame de la phase retour, leur équipe enchaînait les résultats négatifs. En 12 matches, elle n'a récolté que 11 petits points, ce qui paraît illogique pour une équipe censée jouer le podium. Mais, plus inquiétant, elle s'est embourbée dans une spirale infernale ces derniers temps, avec une série de défaites qui ont relégué l'équipe dans le bas fond du classement. Le MCO a flirté même avec la zone relégable, d'où la peur qui s'est emparée des supporters qui redoutaient que le scénario de 2008 ne se reproduise (descente historique du MCO en L2), surtout que la dernière

(descente historique du MCO en L2), surtout que la dernière journée du championnat est fixée pour

journée du championnat est fixée pour le 26 mai, soit une date qui rappelle celle de la relégation du MCO en 2008. Cette peur est d'autant plus légitime quand son s'aperçoit que l'équipe était incapable de ramener le moindre résultat de l'extérieur. Ce qui explique le soulagement de tout le monde après ce nul, certes peu glorieux, mais en cette période de vaches maigres, il ne faut pas non plus faire la fine bouche d'autant que c'était un match face à un concurrent direct pour le maintien où la défaite était interdite.

Volonté de fer Jouant à 10 après l'expulsion de Hamza Heriet au bout de la première demi-heure de jeu, rares ceux qui ont misé sur un résultat positif à cet

instant. Au complet, l'équipe a essuyé une série de défaites, alors comment résister à un adversaire très motivé pour glaner les trois points de la victoire, qui de surcroît était en supériorité numérique ? Si le MCO a résisté tant bien que mal aux coups de boutoir du DRBT, il le doit certes à son organisation tactique, mais surtout à la grande volonté déployée par les joueurs. Certes, on s'attendait un peu à les voir jouer avec un tel état d'esprit, si l'on se fie à leurs déclarations avant le déplacement à Tadjenanet. En outre, comme l'a si bien décrit avant son départ du club Jean-Michel Cavalli : ''Ne vous inquiétez, notre équipe ne perd pas ses matches, lorsqu'elle a en face un concurrent direct pour le maintien.'' Bien vu de la part du coach

français, car non seulement, pour la première fois depuis belle lurette, l'équipe a joué avec cran et volonté, en plus, elle a obtenu ce qu'elle est allée chercher, à savoir le petit point du nul. Pourquoi les Oranais s'accrochaient-ils à cet objectif ? Tout simplement, selon les probabilités, pour assurer le maintien ; le MCO doit finir la saison avec 35 points. Ainsi, en remportant ces deux derniers matches à domicile face au CSC et le NAHD, l'équipe restera en L1. Telles sont les prévisions établies depuis longtemps ; cependant pour que cet espoir prenne forme, il est impératif de gagner ce jeudi face au CSC, ce qui n'est pas une mince affaire.

M. S.

LE CSC JOUE LE PODIUM

Une autre bataille attend les Oranais

Une fois passée l'euphorie du pré- cieux nul arraché à Tadjenanet, dans le camp oranais, on s'est mis à penser au match de ce jeudi contre le CSC. Alors qu'on prévoyait, faute d'enjeu pour les Constantinois, que ces derniers se déplaceront à Oran avec un effectif diminué et surtout une équipe moins motivée, hélas les résultats de la jour- née disputée ce samedi ont chamboulé la donne. D'après les échos qui nous

sont parvenus de l'antique Cirta, les Clubistes rêvent, après la chute du MCA notamment à Béchar, de décro- cher une place sur le podium ; d'où l'importance, pour eux, de ramener un bon résultat ce jeudi d'Oran.

Arama aux joueurs :

«Il faut gagner à Oran» Se positionnant juste derrière le trio de tête, le CSC peut décrocher la timbale à

la fin de saison ; ce qui n'a pas échappé au directeur sportif Tarek Arama qui, dès la fin du match gagné face à la JSK, a tenu un petit discours à ses joueurs. ''Je veux les trois points à Oran, on ne doit pas finir la saison les mains vides'', préviendra Arama ses troupes. Ce qui laisse penser que les Constantinois vont essayer de mener la vie dure aux Oranais, ces derniers sont avertis. M. S.

la vie dure aux Oranais, ces derniers sont avertis. M. S. Leknaoui, première réussie Il n'a

Leknaoui,

première

réussie

Il n'a fallu qu'une seule séance d'entraînement et un décrassage le vendredi au Khroub pour que le nouvel entraîneur Nadir Leknaoui cerne un groupe réputé difficile à gérer.

Samedi soir à la fin de la par- tie, Hassani Krimo, qui en a vu d'autres dans sa longue carrière de dirigeant au MCO, ne tarissait pas d'éloges sur les compétences de Leknaoui. ''Franchement, sans dimi- nuer le mérite de ses collaborateurs au sein du staff technique, Lekanoui m'a laissé une bonne impression ; son coaching a été bon dans ce match'', louera le plus ancien des dirigeants en activité en Algérie les mérites du technicien annabi. Il faut rappeler que celui-ci connaissait bien le MCO avant de prendre sa barre technique juste au début du week- end : ''J'ai regardé plusieurs matches de cette équipe, alors que j'étais enco- re à Biskra, et puis qui ne connaît pas cette équipe ?'' Cependant, Leknaoui ne s'est pas contenté de cela ; il a récolté un maximum d'informations sur le groupe d'abord auprès du pré- sident Baba, avec lequel, il fait le voyage à Oran ce jeudi. En outre, on l'a surpris en grandes discussions avec l'entraîneur des gardiens Karim Saoula jeudi soir. Sans doute, Saoula lui a filé quelques informations pré- cieuses sur le groupe.

Il a su motiver les joueurs Le coach l'a si bien expliqué, à l'issue de sa prise de contact avec les joueurs jeudi soir. ''Il faut travailler sur le mental des joueurs'', avait-il lâché. Ainsi, pendant les 48 heures précédant cette rencontre, Nadir Lekanoui s'est consacré à l'aspect psychologique en multipliant les réunions avec ses troupes. D'après des indiscrétions, quelques heures avant le match face au DRBT, lors d'une réunion à l'hotel Arc-en-Ciel du Khroub, Lekanoui a montré des images du supporter Chouiref Benaissa décédé dans un tragique accident à Tizi-Ouzou il y a trois semaines, montrant sa mère pleurer la disparition de son fils. Ce qui a ému les joueurs qui ont juré, avant le coup d'envoi, d'honorer la mémoire du défunt supporter en assurant un bon résultat. Avec ce précieux nul, on peut dire que ce travail psycholo- gique n'a été pas vain.

M. S.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

12

À LA UNE

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 12 À LA UNE Buteur et passeur décisif, il offre le

Buteur et passeur décisif, il offre le titre à Man City

LA REVANCHE

DE MAHREZ

il offre le titre à Man City LA REVANCHE DE MAHREZ Quelle fut belle la fin

Quelle fut belle la fin de saison de Riyad Mahrez cette saison avec son équipe de Manchester City, un club qu'il avait rejoint l'été dernier pour la somme 73 millions d'euros.

l'été dernier pour la somme 73 millions d'euros. PAR ASMA H. A. Riyad Mahrez qui est
l'été dernier pour la somme 73 millions d'euros. PAR ASMA H. A. Riyad Mahrez qui est

PAR ASMA H. A.

Riyad Mahrez qui est depuis le joueur algérien le plus cher de l'histoire avec ce montant de transfert. Une fin de saison en apothéose pour le milieu de terrain des Verts qui est sacré champion d'Angleterre pour la deuxième fois de sa carrière. Lui qui avait gouté au gout de cette consécration avec son ancienne équipe de Leicester en 2016 en créant une grosse surprise dans ce championnat généralement remporté par les grands clubs anglais. Et cette consécration fut encore plus belle, parce que Riyad Mahrez a été titularisé par Pep Guerdaiola lors de cette rencontre face Brighton à l'extérieur. L'algérien qui ne faisait plus partie des onze titulaires de l'entraîneur espagnol au cours de ces dernières

semaines, a donc été aligné hier pour la dernière journée du championnat. Et le moins qu'on puisse dire c'est que Riyad Mahrez n'a pas déçu bien au contraire. Il fut même l'un des meilleurs éléments sur la pelouse lors de cette ultime confrontation.

Il a su sortir

le grand jeu malgré sa mise à l'écart

A l'origine de plusieurs

actions dangereuses de son équipe, c'est lui qui donne une passe décisive

sur le deuxième but de son équipe. Il botte un super joli corner à la 38',

et place le ballon sur la

tête de son coéquipier Laporte. Ce dernier

reprend le cuir de sa tête

et double la mise pour

son équipe qui prend l'avantage sur leur adversaire du jour. Et Ryad Mahrez ne s'arrête pas là, puisqu'en deuxième période, c'est

Ryad Mahrez qui inscrit

la troisième réalisation

des Citizens. Et quel but de Ryad Mahrez ! Suite à son crocher, il met sur le tapis son adversaire et place un très joli tir du pied droit, alors que d'habitude c'est de son pied gauche qu'il botte ses

tirs. Manchester City ne se contentera pas de ce troisième but, puisqu'à la 72' Gündogon marque le quatrième but et assure par la même occasion le titre pour Manchester City. Le deuxième titre consécutif pour les Citizens qui réussissent un véritable exploit, puisque durant les dix dernières années, aucune équipe n'avait réussi à conserver son titre. Un

course au titre avec un finish extraordinaire, puisque les Citizens terminent le championnat avec un point d'avance sur Liverpool.

«Un rêve qui devient réalité» Ryad Mahrez termine donc avec 7 buts au

compteur et 4 passes décisives sur les 14 matchs titulaires qu'il a disputés cette saison en Premier League, et les 27 rencontres où il a eu à faire des apparitions. Il faut dire que lui qui a

traversé une mauvaise période avec cette mise à l'écart a su répondre présent hier et a montré qu'il avait de très grandes capacités morales pour sortir le grand jeu à l'occasion de cette dernière journée.

D'ailleurs quelques minutes seulement après la fin du match, Ryad Mahrez n'a pas manqué de tweeter : " Dream comes true " c'est-à-dire : " Un rêve qui revient réalité ". Une joie indescriptible de l'algérien et Pep Guardiola n'a pas manqué de le prendre dans ses bras à trois prises pour le féliciter. L'entraîneur de Manchester City a même glissé dans l'oreille de l'algérien : " Tu as deux titres de champions d'Angleterre et j'en ai pareil maintenant ". Un grand Mahrez lors de la dernière journée du championnat d'Angleterre malgré le fait qu'il n'ait pas beaucoup joué ces dernières semaines. Ce qui est très rassurant pour l'entraîneur national Djamel Belmadi à un peu plus d'un mois de la Coupe d'Afrique des Nations. Ce sacre et cette prestation est aussi une belle revanche pour le joueur des Verts qui a montré que finalement il a été lésé et que quand on lui fait confiance, et bien il sait montrer de quoi il est capable sur la carré vert. C'est de bon augure pour la CAN.

A. H. A.

Atal

prive l'OGC

Nice d'une

victoire

Héros lors des deux dernières journées, Youcef Atal a carrément privé son équipe d'une victoire assurée avant-hier en soirée face à Nantes. Il a raté un penalty à la 95e minute de jeu alors que le score était d'un but partout. Viera dira à cet effet : "Il était peut-être fatigué."

Il est à Alger pour quelques jours

BELMADI peaufine la préparation des Verts

Comme tout le monde le sait, Djamel Belmadi était présent au stade Omar-Hammadi de Bologhine avant-hier soir afin d'assister à la rencontre qui a mis aux prises l'USMA à l'Olympique Médéa. Il était accompagné du manager général des Verts, Hakim Medane.

Il faut dire que la présence de l'en- traîneur national ces jours-ci, ici en Algérie, n'est pas anodine, puisque l'ob- jectif de sa présence c'est de peaufiner la préparation des Verts en prévision de la coupe d'Afrique des nations. En effet, et comme nous l'avions annoncé dans nos précédentes éditions, notre équipe natio- nale ne se préparera finalement ni en Espagne ni aux Emirats Arabes Unis. On évoque la probabilité d'une préparation à Doha même si pour l'instant rien n'est encore officiel. Aussi et concernant les rencontres officielles que devront dispu- ter Mahrez et ses coéquipiers, et bien on vous précisait aussi que l'EN jouera nor- malement deux matchs amicaux et non trois comme évoqué par certains médias

amicaux et non trois comme évoqué par certains médias au départ. L'on sait déjà que le

au départ. L'on sait déjà que le premier match se jouera face au Mali aux envi- rons du 8 ou 9 juin prochain. La deuxiè- me rencontre sera programmée aux environs du 15 du même mois avant que les Verts ne prennent la direction du Caire le 18 ou 19 juin prochain afin de prendre part à la Coupe d'Afrique des nations.

Benkhemassa a marqué des points samedi soir Il est important de préciser aussi que la première confrontation de notre équipe nationale lors de la CAN aura lieu le 23

juin prochain face au Kenya. Le premier adversaire de l'EN qui se préparera à Marcoussis à Paris à partir le fin de ce mois de mai avec à la clé deux matchs amicaux. Le programme de préparation de notre équipe nationale est au stade de la finalisation. Il devra être rendu public d'ici la fin de semaine. En plus du pro- gramme de préparation, le premier res- ponsable de la barre technique national est aussi en train d'établir sa liste des 23 joueurs en prévision de ce grand rendez- vous.Si dans certains postes, le coach national a des certitudes comme pour le milieu offensif et à un degré moindre la

défense, et bien concernant son milieu récupérateur et son attaque, ce n'est tou- jours pas fixé. Ce qui explique justement la présence de Belmadi avant-hier pour le match de l'USMA. Des joueurs usmistes qui étaient déjà convoqués par l'ancien joueur mar- seillais à l'image de Benkhemessa, Benguit ou même Meziane. Et bien, et en l'absence d'un grand nombre d'éléments dans le milieu défensif pour cause de blessure à l'image de Chita, Lakhal, Abeid et autres, la solution pourrait venir de notre championnat avec des joueurs cités ci-dessus. D'ailleurs Benkhemessa n'a pas manqué de mar- quer des points face à Médéa sous les yeux de Belmadi. Lui qui n'avait joué que quelques minutes lors du précédent stage a de très grandes chances de figu- rer dans la liste finale des 23. Là aussi il faut qu'il reste compétitif jusqu'au 26 mai date de clôture de notre champion- nat qui est un grand avantage pour le joueur qui ne risque pas d'être en manque de compétition. En tout cas, une chose est sûre, le programme de prépa- ration des Verts sera connu d'ici quelques jours. S'ensuivra la liste des 23, voire 25 joueurs. A. H. A.

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Ce qui

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Ce qui n'était

Page coordonnée par Brahim Aziez

Ce qui n'était qu'une rumeur prend le chemin d'un projet qui risque de voir le jour incessamment. Il s'agit du retour des importations de véhicules d'occasion, le sujet étant abordé par le gouvernement en place.

Un communiqué du premier ministère publié jeudi dernier Lors d'une réunion du Conseil du gouvernement annonce que les ministres des Finances et du Commerce ont été chargés d'élaborer une "conception sur les mécanismes juridiques permettant au citoyen d'importer les véhicules d'occasion". En ce début de semaine, le ministre du Commerce, Saïd Djellab confirmera l'information en évoquant des "pressions" à exercer sur les constructeurs pour les amener à faire baisser leurs prix. Pour le ministre, "l'un des objectifs de l'importation des véhicules d'occasion (moins de 3 ans, Ndlr) est de faire pression sur les prix des véhicules fabriqués localement. Ca va constituer un facteur externe favorisant la baisse des prix et permettre de donner une chance au citoyen d'acquérir un véhicule selon ses moyens. Le retour de l'importation des

VERS LE RETOUR DES IMPORTATIONS DE VOITURES D'OCCASION ?

VERS LE RETOUR DES IMPORTATIONS DE VOITURES D'OCCASION ?

véhicules d'occasion se fera "dans le respect des normes et exigences techniques, environnementales et sécuritaires", souligne M. Djellab. Dans ce sens, il a expliqué que ce dispositif concernera exclusivement les véhicules de moins de trois ans, mais sans donner plus de détails sur ce dossier "en cours de maturation". La conception en cours d'élaboration par les ministères des Finances et du Commerce inclut également le passage par

voie bancaire pour le paiement des véhicules importés ainsi que les tarifs douaniers à fixer pour ce genre de transaction. Cette nouvelle mesure s'inscrit dans le cadre d'une "vision globale" sur l'industrie des véhicules, en cours de préparation, qui prendra en charge notamment la problématique de l'assemblage CKD/SKD. En effet, la facture d'importation des collections CKD destinées à l'industrie de montage des véhicules touristiques a atteint les 3,7

milliards de dollars en 2018 contre 1,67 milliard de dollars en 2017, selon les chiffres des Douanes algériennes. L'importation des véhicules d'occasion de moins de 3 ans est interdite en vertu de la loi de finances complémentaire 2005. En 2016, les véhicules neufs ont été soumis au système de licences d'importation avant qu'ils soient suspendus à l'importation à partir de 2018. Depuis, les véhicules assemblés localement sont les seuls produits neufs disponibles à l'achat sur le marché national.

REMISE DE 256 000 DA

sur la Seat Ateca FR

La Seat Ateca FR profite, depuis quelques jours, d'une importante remise consentie sur le version FR. celle-ci qui est de l'ordre de 259.000 DA voit, désormais, le SUV ibérique s'afficher à 4.540.000 DA. Pour rappel, l'Ateca FR est alimentée par un moteur 2.0 TDI/143 ch couplé à une boîte DSG6. Le véhicule est équipé

du Park Assist, un écran tactile de 8'', un système Full Link spécifique à la marque, des jantes alu. de 19 pouces, des sièges en alcantara, le toit panoramique ouvrant, un hayon électrique, une caméra 360° pour le stationnement et un chargeur de smartphone par induction. A ces équipements s'ajoutent 6 ABG, l'ABS, l'ESP+XDS, la climatronic bi-

6 ABG, l'ABS, l'ESP+XDS, la climatronic bi- zone, un cockpit virtuel, le bluetooth, le Full Led+Corner

zone, un cockpit virtuel, le bluetooth, le Full Led+Corner Lights, radars Av/Ar, l'allumage automatique des feux et le détecteur de pluie, un Régulateur-Limiteur de vitesse, le Keyless Entry et fermeture

automatique au roulage, une boule d'attelage rétractable, un sélecteur de profil de conduite, un volant multifonction avec palettes, le frein électrique, l'afficheur de pression des pneus, des barres de toit

Crédit à 0% et 0 frais de dossiers sur la Renault Clio GT Line Renault

Crédit à 0% et 0 frais de dossiers sur la Renault Clio GT Line

Renault propose, depuis quelques jours, une offre de crédit à 0% d'intérêt et 0 frais de dossiers pour l'acquisition d'une Renault Clio GT Line à crédit. Un communiqué de presse de Renault Algérie rappelle que la filiale de la marque au losange propose, depuis 2015, des solutions de financement des véhicules Made in Bladi, notamment grâce à la solution One Stop Shopping. Celle-ci permet à toute personne désireuse d'obtenir un crédit de faire une simulation, de déposer le dossier à fournir, et même de recueillir une pré-acceptation dans un seul et même lieu, à savoir un des showrooms du Groupe Renault en Algérie. Pour rappel, la Clio GT Line qui coûtait 2.579.000 DA à son lancement en mars 2017 est affichée à 2.369.000 DA depuis le début de l'année. Le véhicules qui est alimenté par le bloc 1.5 DCI/110 ch (couplé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports) et dispose de 4 airbags, de l'ABS, de l'AFU (assistance au freinage d'urgence), de l'ESP (contrôle de trajectoire), de l'ASR (anti-patinage), du Régulateur-Limiteur de vitesse, du système Isofix aux places latérales arrière, du verrouillage centralisé des portières avec accès et démarrage carte Mains Libres, l'aide au démarrage en côte (hors motorisation dCi 85 ch), une direction à assistance électrique asservie à la vitesse, un ordinateur de bord, le mode de conduite ECO avec bouton d'activation, le radar de recul, un accoudoir central avant, la climatisation automatique, l'allumage automatique des feux et le détecteur de pluie, rétroviseur central électrochrome (jour/nuit automatique), rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, vitres électriques, écran tactile multimédia 7" (radio MP3, Bluetooth®, prises USB et jack), GPS, feux de jour à LED, antibrouillard, vitres arrière sur- teintées, volant et pommeau de levier de vitesse gainés cuir, volant multifonction, la caméra de recul, les projecteurs Full LED Pure Vision, des jantes alu. de 17", bouclier arrière et canule d'échappement spécifiques, toit en verre, volant sport, sièges sport GT-Line et pédaliers en aluminium.

Nouvelles finitions sur

le Volkswagen Caddy

Combi et version Maxi (7 places)

Déjà seul sur le marché des Ludospace, le Volkswagen Caddy se dote d'une version rallongée du Caddy Combi destiné au transport de personnes. Il s'agit du Caddy Combi 7 places qui est proposé à 3.149.000 DA. Après l'introduction des versions Alltrack et Edition 35 sur la gamme Caddy, Sovac vient encore booster son Ludospace, le seul qui soit proposé sur notre marché depuis bientôt 2 ans. Par ailleurs, deux nouvelles

finitions font leur entrée dans la gamme Caddy Combi, il s'agit du Caddy Start Up et Infinity. Le premier qui est basé sur la finition d'entrée de gamme Start s'en distingue extérieurement par une calandre noire grainée avec une baguette chromée pour plus d'harmonie et de nouvelles jantes alu. de 15''. A l'intérieur, le start up gagne en fonctionnalités avec de nouveaux équipements tels le volant cuir multifonction 3 branches avec un

tels le volant cuir multifonction 3 branches avec un Contrairement au Caddy Start Up, l'Infinity est

Contrairement au Caddy Start Up, l'Infinity est une nouvelle finition qui vient coiffer la famille Caddy par le haut. De l'extérieur, ce dernier se caractérise par des pare?chocs dans la teinte du véhicule, des vitres arrières sur- teintées, des projecteurs bi?xénon

et éclairage de jour à LED, des blocs de feux arrières assombris ainsi que des jantes en alliage léger Fortaleza. Le Caddy Start Up est affiché durant le mois sacré de Ramadhan à 2.999.000 DA, alors que la finition Infinity est à 3.300.000 DA.

indicateur multifonctions Plus, une interface pour téléphone bluetooth, boîte à gants réfrigérée avec clé, une nouvelle banquette de 3 places rabattables à l'arrière, ainsi qu'une nouvelle sellerie en tissu. En matière de sécurité, le détecteur de fatigue est le principal rajout.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

14

PAC

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 14 PAC Le titre s'éloigne NOUVEL OBJECTIF, RESTER SUR LE PODIUM

Le titre s'éloigne

NOUVEL OBJECTIF, RESTER SUR LE PODIUM

titre s'éloigne NOUVEL OBJECTIF, RESTER SUR LE PODIUM nier rempart lors de cette confron- tation. Il

nier rempart lors de cette confron- tation. Il faut dire que plusieurs occasions étaient à l'actif des Pacistes qui ont parfois manqué de concentration devant les buts et dans d'autres cas ont fait les mau- vais choix. Le coach portugais Francisco Chalo a d'ailleurs à plu-

sieurs reprises exprimé sa désap- probation quant aux choix par ses joueurs dans certaines situations.

En l'absence aussi de quelques titu- laires, il fallait s'attendre à ce que le rendement du groupe soit en deçà des espérances, surtout les suppor-

ters repartis déçus.

N. H.

Faisant face à un adversaire déterminé qui voulait à tout prix prendre les trois points afin de continuer à espérer le maintien, les jeunes joueurs du Paradou AC n'ont pas été en mesure de prendre le meilleur.

PAR NADJIB HARITI

Pour cette rencontre de la 27 e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, les enjeux sont différents pour les joueurs des deux forma- tions. D'un côté, les hommes du coach français Alain Michel n'ont plus le choix et devaient prendre les trois points dans cette course au maintien, qui devient de plus en plus disputée, et de l'autre côté, les Pacistes ont atteint l'objectif du maintien et se préparent à jouer pour une place sur le podium. La formation des Jaune et Bleu du PAC a pris ses devants en impo-

sant son style de jeu en tentant d'arriver les premiers aux bois du portier Toual, qui a réalisé une grosse performance en sauvant son équipe à plusieurs reprises, comme c'était le cas avec les deux occasions de Tahri avant le retour des ves- tiaires. Mais, en seconde période, les Pacistes se sont fait surprendre dès l'entame de cette partie. Cette réalisation ne va pas entamer leur détermination, bien au contraire, les attaquants, à l'image de Bouzouk, Boudaoui ou encore le buteur Zakaria Naidji, se sont pro- curé plusieurs occasions ; à chaque fois, le gardien ou la défense

mobiste s'interpose. Les dernières minutes étaient particulièrement intenses avec plusieurs occasions ratées par les joueurs du PAC. On peut dire que cette rencontre n'a pas été à la hauteur des ambitions du club phare d'Hydra.

Les attaquants ont manqué d'inspiration Les attaquants de la formation des Jaune et Bleu n'ont pas réussi à trouver le chemin des filets lors de la rencontre face au MOB. Les camarades de Hamoudi n'ont pas été en mesure de déjouer la vigilan- ce du portier Toual, qui était le der-

Chalo : «Le MOB était nettement meilleur que nous»

L'entraîneur du PAC a avoué que l'adversaire du jour était supérieur à son équipe à tous les niveaux.

Pour Chalo, c'est une défaite logique mais qui aurait pu être évitée si les joueurs avaient su concrétiser les occasions créées. "Le MOB était nette- ment meilleur que nous. Je pense sur- tout qu'en seconde période, l'équipe n'a pas bien maîtrisé son sujet ; elle est passée à côté, ce qui a permis au MOB de prendre l'avantage. Nous avons quand même eu des occasions de revenir au score, mais nous n'avons pas su les mettre au fond. On aurait pu tuer le match, mais face à une équipe qui joue bien, quand on rate, on encaisse forcément. Maintenant, le podium est relancé, on doit se racheter dès notre prochaine rencontre. Les calculs sont faussés et changent. Il faudra savoir se relever de cet échec et renouer avec la victoire dès le prochain match pour rester à la deuxième place. Mais pour y parve- nir, il faut fouler le terrain avec une mentalité de guerrier et de gagneur."

mis énormément d'erreurs. Le mar- quage nous a également fait défaut et pour couronner le tout, la naïveté de certains joueurs nous a coûté ce but qu'on aurait pu éviter."

«Le MOB a joué le match de sa survie» Le premier responsable de la barre technique du Paradou AC a estimé que le match était très difficile, car c'était face à une équipe qui joue son destin parmi l'élite ; il dira à ce propos : "Je dois dire que notre mission pour la rencontre face au MOB n'a pas été facile. Il faut savoir qu'on a affronté une équipe de Bejaia qui a joué le match de sa survie sur son terrain et devant son public. De ce fait, nous avons tenté de réussir le meilleur résultat possible à l'occasion de ce déplacement, mais, ça n'a pas été, en dépit des occasions que nous nous sommes créées durant toute la ren- contre. "

«On a encaissé un but après une erreur d'inattention» Pour le coach portugais, l'équipe n'a pas été a la hauteur sur le plan collec- tif et les erreurs individuelles com- mises par les défenseurs ont aidé les joueurs du MOB à inscrire le but de la victoire dans les ultimes minutes de la rencontre : "Lors de ce match, on a commis beaucoup d'erreurs indivi- duelles. Ce sont nos joueurs qui ont facilité la tâche aux attaquants de l'équipe adverse en commettant des fautes. Je pense qu'on a voulu trop bien faire, mais cela s'est retourné contre nous puisque nous avons com-

«On ne doit pas rater l'USMBA» Le technicien portugais estimera par ailleurs : " On sait ce qui nous attend face à l'USMBA. C'est une équipe coriace et difficile à manier car elle n'a pas encore assuré son maintien en Ligue 1 Mobilis. Mais, de notre côté, on n'a pas le choix, on doit entrevoir la suite avec un moral au beau fixe."

«Ces trêves de 15 à 20 jours cassent le rythme» En lui demandant son avis sur les arrêts périodiques de la compétition, Chalo a souligné : "Nous gérons du

mieux qu'on peut cette fin de l'exerci- ce. Je ne vous cache pas que ces trêves de quinze à vingt jours sont pénali- santes ; elles cassent le rythme du groupe et ne permettent pas au staff technique de bien faire son travail. Honnêtement, nous gérons difficile- ment cet aspect ; pour ne rien vous cacher, vivement la fin du champion- nat !"

de choses ne nous ont pas permis de rivaliser avec les autres formations, en plus de certains matches que nous avons ratés pour plusieurs raisons. On se retrouve dans l'obligation de nous contenter du maintien, mais avec une deuxième place, ça demeure un grand exploit pour nous."

«Il faut terminer sur le podium» Pour le coach portugais Francisco Chalo, le Paradou AC va jouer à fond ses prochaines et dernières rencontres de la saison pour une place sur le podium : "Nous jouerons à fond nos prochains matchs. Nous voulons engranger le maxi- mum de points les prochains trois matchs afin de ter- miner le cham- pionnat en force et avoir une place sur le podium. Nous ferons tout pour atteindre cet objectif." N. H.

«Notre parcours en championnat est positif» A propos de son parcours réalisé en championnat, le technicien portugais a laissé entendre que cela a été positif vu les résultats réalisés jusque-là : "Je crois que notre parcours est plus que positif en championnat dans la mesure où nous avons réussi à assu- rer notre maintien plu- sieurs jour- nées avant la fin de la saison. Certes, on aurait pu faire mieux, mais beaucoup

la saison. Certes, on aurait pu faire mieux, mais beaucoup Le coach à ses joueurs :

Le coach à ses joueurs :

«Il faut qu'on soit positifs»

A la fin de la rencontre, le coach portugais Francisco Chaló s'est adressé à ses troupes. Il veut les booster et leur donner plus de volonté afin d'aborder le prochain challenge avec plus de confiance et de sérénité suite au revers essuyé face au MOB. "On doit tourner la page du MOB et se projeter vers l'avenir ; à nous tous de faire en sorte qu'il soit radieux et positif. L'USMBA sera aussi un adversaire très solide, surtout en déplacement, mais je sais très bien qu'on a les moyens de réaliser un bon match. On ne doit pas perdre

l'espoir, la situation n'est pas compliquée, car on est toujours devant, mais on doit quand même réagir dans cette confrontation", s'est-il adressé aux

joueurs très réceptifs à son message.

N. H.

Réserve :

MOB 0 - PAC 1

Les équipes de la réserve des deux clubs se sont affron- tées avant la partie des seniors exacte- ment à midi, malgré le Ramadhan. L'équipe réserve du Paradou AC a réussi hier à enchaîner une autre victoire face aux jeunes joueurs du MOB. Pour rappel, le match s'est achevé sur le score de 1 but à 0.

Bouchina

suspendu

Après avoir écopé d'un quatrième carton jaune lors du dernier match retard face au NAHD, le capitaine du PAC Mustapha Bouchina a été sus- pendu pour le match d'avant-hier contre le MOB.

2 e titularisa- tion de Douar en championnat

Le jeune joueur formé à l'académie de JMG, le défenseur Youcef Douar, a profité de la rencontre d'avant- hier pour remplacer son coéquipier et capitaine Mustapha Bouchina, pour signer sa deuxième titulari- sation de la saison dans le championnat après la première face au MCO, à Oran, lors du match retour. L'entraîneur portugais Francisco Chalo a pré- féré Douar pour rem- placer son coéquipier Bouchina.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

USMBA 15 Bien qu'elle ait quitté la dernière place  Les Scorpions Bel-Abbès toujours en
USMBA
15
Bien qu'elle ait quitté la dernière place
Les
Scorpions
Bel-Abbès toujours en danger
ont répondu
à l'appel
des joueurs
L'ayant occupée depuis plusieurs journées, le club
phare de la ville de Bel-Abbès, après sa victoire
salvatrice avant-hier contre la formation d'Aïn M'lila,
a quitté la dernière place du classement général.
De notre correspondant
DJAOUED B.
Avec 29 points à son capital,
l'USMBA occupe maintenant la 15e
place avec le même nombre de points
que deux autres équipes, à savoir le
MOB et le MCO et, le plus important, à
un point de quitter la zone rouge. Les
camarades du buteur Mohamed Seguer
devront cravacher durement les trois
dernières rencontres du championnat
pour récolter le maximum de points
afin d'espérer quitter définitivement la
zone de turbulence et assurer définitive-
ment leur maintien en Ligue 1 Mobilis.
payant ; Ait-Fergane a fait le centre
dans la surface de réparation avant que
Seguer ne pousse son adversaire à fau-
ter contre Khali pour le penalty. Même
quand Lagraâ a raté le penalty, le ballon
est revenu à Seguer qui l'a mis au fond
des filets.
Les choix réfléchis
de Slimani
En plus des joueurs qui étaient des vrais
combattants sur le terrain, un autre
homme a collaboré à la victoire des
Scorpions avant-hier sur la pelouse du
stade 24-Février-1956 contre l'équipe
d'Ain M'lila, à savoir le coach Sid
Ahmed Slimani. Ce dernier, à la tête du
club depuis quelques semaines, a su
trouver la bonne formule pour percer la
défense adverse regroupée devant son
gardien en changeant complètement de
tactique et en incorporant un attaquant,
à savoir Mohamed Seguer, à la place de
Belhoucini qui avait un rôle un peu
reculé, et aussi le milieu offensif Nabil
Ait Fergane à la place du latéral droit
Nassreddine Benlebna. Ce qui fut
Zaârat a passé une soirée
tranquille
Tous les présents au stade 24-Février-
1956 pour suivre la rencontre de la 27e
journée du championnat de Ligue 1
Mobilis entre l'USMBA et l'ASAM
étaient unanimes à dire que le portier
des Scorpions Abdelkader Zaârat a
passé une soirée tranquille ; il n'a tou-
ché aucun ballon chaud tout au long de
la rencontre. Ce qui n'a pas échappé à
quelques supporters qui ont ironisé en
disant que Zaârat n'a pas versé une
goutte de sueur pendant les 90 minutes.
Bounoua, l'homme fort
Le meneur de jeu de l'USMBA
Abdelsamad Bounoua n'a pas perdu
une miette de ses qualités. L'enfant de
Bel-Abbes était l'homme en forme lors
de la rencontre contre l'ASAM.
Bounoua, qui a réjoui les présents au
stade par sa technicité, fut considéré
comme l'homme fort du club phare de
la ville de Sidi Bel Abbés.
terrain. Athlétique, appliqué et surtout
très intelligent dans ses dribbles et ses
passes vers ses camarades, il a régalé
ceux qui ont suivi la rencontre au stade.
N'était la malchance, Belhoucini aurait
inscrit l'un des plus beaux buts en
championnat suite à un retourné acro-
batique très spectaculaire.
Achour maître
de son couloir
Le joueur qui a été exceptionnel lors de
la rencontre d'avant-hier contre
l'ASAM, c'est bien le latéral gauche des
Scorpions Achour Fateh. Le pur produit
de l'école de l'USMBA a été maître de
son couloir et n'arrêtait pas de monter
et de descendre. En plus de son rôle en
défense en stoppant la quasi-totalité des
attaques adverses, Achour a alimenté à
plusieurs reprises les attaquants par de
jolis centres.
Belhoucini étincelant
En revanche, l'attaquant Iheb Belhoucini
est le joueur malchanceux de l'équipe
de l'USMBA. L'enfant pur produit de
l'école de Sidi Bel Abbès, éloigné des
terrains pendant plusieurs mois après
sa blessure, a fait son apparition au fur
et à mesure dans les matchs. Le jeune
prodige de l'équipe semble ne pas avoir
perdu une miette de ses qualités, et cela
s'est confirmé avant-hier contre Aïn
M'lila ; lors des minutes qu'il a jouées,
Belhoucini a été le meilleur joueur sur le
Benayad a titillé la défense
adverse
Bien qu'il n'ait pas inscrit le moindre
but lors de la rencontre d'avant-hier
contre Ain M'llila, l'attaquant de
l'USMBA Murad Benayad était un vrai
poison pour la défense adverse.
L'enfant d'Arzew n'a pas cessé de courir
dans tous les sens, déstabilisant l'axe
central adverse en première mi-temps.
En deuxième mi-temps, l'ancien de la JS
Saoura a continué à perturber ses
adversaires en ouvrant les couloirs vers
ses coéquipiers.
Dj. B.
Auteur de l'unique but contre l'ASAM
«J'y ai cru jusqu'à la dernière minute»
«ON VAINCRA AUSSI LE PAC»
Auteur de l'unique but de la ren-
contre qui a permis à son équipe d'en-
registrer sa troisième victoire de suite à
domicile et aussi à l'USMBA d'ajouter
trois points à son capital, quittant par
la même occasion la dernière place en
se plaçant à un point de la zone rouge,
l'attaquant de la formation de
l'USMBA Mohamed Seguer, que nous
avons joint à la fin du match face à
l'ASAM, estime que ce très bon
résultat est salvateur et béné-
fique pour la dernière ligne
droite de l'exercice actuel.
L'enfant de Relizane nous
dira aussi que lui et ses
camarades doivent garder
la tête froide et empocher
d'autres points les pro-
chaines journées pour
quitter la zone de turbulence et assurer
définitivement leur maintien en Ligue
1 Mobilis.
confirmer nos dernières victoires,
d'ajouter trois points et de quitter la
dernière place du classement général.
Donc, on comprend par là que vous
avez joué libérés dans ce match…
Pas du tout ! Il faut dire que nous
étions sous une pression énorme vu
notre situation ; nous avons affronté
aussi une très bonne formation de
l'ASAM qui n'a pas encore assuré son
maintien en championnat. Je crois que
nous étions plus déterminés que notre
adversaire puisqu'on a affronté une
équipe solide qui n'est pas facile à
manier. Mais Dieu merci, grâce aux
efforts de tout un chacun, on réussi à
remporter cette empoignade.
ne rencontre face à la formation du
PAC est importante ; elle peut nous
permettre de quitter la zone rouge,
cependant, il faut garder la tête froide.
De ce fait, on tâchera de négocier ce
rendez-vous en notre faveur pour évi-
ter toute mauvaise surprise, bien que
nous soyons conscients que nous n'au-
rons pas la tâche facile devant une
équipe que je considère la meilleure
du championnat.
Vous avez signé votre retour avec
un but qui a permis à votre équipe
de remporter les trois points de la
rencontre ; racontez-nous l'action
de ce but ?
Mais le match n'a pas été facile
pour vous, n'est-ce pas ?
Vous venez de réaliser une bonne
opération contre le l'ASAM ; un
commentaire ?
Je vous laisse conclure…
Effectivement, je crois que cette pré-
cieuse victoire est d'une grande impor-
tance pour nous puisqu'elle pèsera
beaucoup dans le décompte final, étant
donné que nous traversons une crise
de résultats et que nous sommes aussi
appelés à disputer trois matches diffi-
ciles.
Cette victoire est venue au bon
moment, car nous étions obligés de
Nous n'avons pas eu la tâche facile
dans ce match, surtout que notre
adversaire a joué derrière. Nous avons
rencontré beaucoup de difficultés, car
la formation de l'ASAM est très coriace
surtout hors de ses bases et dispose
dans ses rangs de plusieurs joueurs
expérimentés comme Biatm, Siam,
Tiaiba… Cependant, on a était plus
déterminé à garder les points de la
rencontre.
Je suis très content d'avoir inscrit ce
but, surtout qu'il a permis à mon équi-
pe de gagner le match.
C'était un penalty qu'on a obtenu à la
dernière minute de la fin du temps
additionnel. Legraâ l'a bien botté, mais
malheureusement le gardien est allé
du bon côté en repoussant le ballon
qui est revenu vers moi ; je n'ai eu qu'à
le mettre au fond des filets. Que
demander de plus !
Vous aurez encore besoin de points
pour rattraper votre retard et
quitter la zone de turbulence, n'est-
ce pas ?
Je remercie nos fans qui ont fait le
déplacement en masse au stade pour
nous soutenir.
Nous leur promettons de nous donner
à fond pour les réjouir à partir de la
prochaine journée, bien que ce soit
devant un adversaire très difficile à
manier. Mais avec leur aide, on pourra
les battre.
Absents depuis
presque le
début de saison
en étant très
remontés
contre les
joueurs et leur
rendement sur
le terrain, ce
qui les a enfon-
cés au bas du
classement
général, les
fidèles amou-
reux du club
phare de la ville
de Bel-Abbès
ont répondu
présent avant-
hier à l'appel
des joueurs de
venir en masse
pour les soute-
nir lors de cette
rencontre capi-
tale contre la
formation très
coriace de
l'ASAM. Les
supporters ont
profité de cette
soirée fraîche
de Ramadan
pour se diriger
au stade et
encourager
leurs joueurs.
Les jeunes n'ont
pas cessé d'en-
courager leur
équipe et de la
pousser jus-
qu'aux der-
nières minutes
de la rencontre
; leurs efforts
ont été récom-
pensés par une
victoire arra-
chée dans le
temps addition-
nel. "C'est
comme ça qu'on
aime nos sup-
porters", a-t-on
entendu dans
les vestiaires,
car les joueurs
n'ont pas oublié
l'apport et le
soutien de leur
fidèle amoureux
du club. "Cela
fait longtemps
qu'on n'a pas
vécu une telle
ambiance dans
nos tribunes.
"Cette ambian-
ce nous a rap-
pelé les saisons
précédentes
quand le club
jouait le haut
du tableau et
produisait un
très beau foot-
ball.
Maintenant, il
faut que nos
fans restent
derrière nous
les trois der-
niers matchs
car il faut dire
que sans leur
soutien, je
pense qu'on
avait baissé les
bras", nous dira
le meneur de
jeu Abdel-
Samad
Bounoua.
Dj. B.
Évidemment, je crois que la prochai-
Dj. B.

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

16

DRBT

PUBLICITÉ

 

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS ET DES TRANSPORTS WILAYA DE CHLEF DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS NIF : 408015000002066

 

AVIS D'APPEL D'OFFRES AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES OUVERT

 
 

N°06/2019

 

La Direction des Travaux Publics de la wilaya de Chlef

lance un avis d'appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales pour la réalisation du projet suivant :

 

Dénomination du soumissionnaire et objet de l'avis d'appel d'offres.

 
 

-

Contrôle de la qualité des travaux du lot 03 Réalisation

B. L'offre technique contient :

 

de dédoublement de la RN 04 entre (sortie ouest de la ville de

La déclaration à souscrire renseignée en totalité, datée

Chlef, le giratoire d'entrée vers autoroute Est-Ouest) du PK 170+130 au PK 175+000

et signée Un mémoire technique justificatif.

 
 

-

Contrôle de la qualité des travaux du lot 04 Réalisation

 

Le présent cahier des charges portant à la dernière page

de dédoublement de la RN 04 entre le giratoire d'entrée vers autoroute Est-Ouest - Oued Sly du PK 175 + 000 au PK 180 +

la mention manuscrite "lu et accepté" L'ensemble des pièces énumérées ci-dessus devront être ensuite insérées dans une 2 e enveloppe cachetée sur laquelle seront portées les mentions suivantes :

530

 

-

Suivi des travaux du lot 03 réalisation de dédoublement

de la RN 04 entre (sortie ouest de la ville de Chlef et le giratoire d'entrée vers autoroute Est/Ouest) du PK 170 + 130 au PK 175 + 000

 

APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES N°06 "Offre technique" Dénomination du soumissionnaire et objet de l'avis d'appel d'offres.

 
 

-

Suivi des travaux lot 04 Réalisation de dédoublement de

la RN 04 entre le giratoire d'entrée vers autoroute Est8Ouest oued Sly du PK 175 + 000 au PK 180 + 530.

 

*

MODE DE PASSATION

 

C. L'offre financière :

 

La lettre de soumission dûment remplie, datée et signée

Le présent marché est passé selon l'appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales en application des articles 39, 40, 42, 42 et 44 du décret présidentiel N°15/247 du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service public.

 

Définition des prix

Bordereau des prix unitaires dûment rempli, daté et

signé Détail quantitatif et estimatif dûment rempli, daté et signé Ainsi que tout document en mesure d'éclairer l'administration sur les capacités de l'entreprise de mener à bien le projet en question. Tous ces documents doivent être paraphés par l'entreprise. L'ensemble des pièces énumérées ci-dessus devront être ensuite insérées dans une 3 e enveloppe, cachetée sur laquelle seront portées les mentions suivantes :

APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES N°06 «Offre financière» Dénomination du soumissionnaire et objet de l'avis d'appel d'offres.

 

*

CONDITIONS D'ELIGIBILITE

 

Le présent avis d'appel d'offres est adressé à toutes les entreprises publiques ou privées installée en Algérie et répondant aux conditions d'éligibilité suivantes :

1- Capacités professionnelles pour l'ensemble des lots :

Ayant un certificat d'agrément délivré par le ministère des travaux publics ou statut selon la nature de LOT. 1- Capacités financières pour l'ensemble des lots :

Ayant une moyenne du chiffre d'affaires réalisé pendant les trois (03) dernières années (2015, 2016 et/ou 2017) > 2.500.000.00 DA. Les bilans fiscaux de soumissionnaires des trois (03) dernières années (2015, 2016, 2017) portant l'accusé de réception des services des impôts et pour les personnes morales certifiées par un commissaire aux comptes ou comptable agréé. 3- Capacités techniques :

b-1 Moyens humains pour l'ensemble des lots :

 

*

RETRAIT DU DOSSIER D'APPEL D'OFFRES OUVERT

 

Les entreprises activant dans le secteur d'hydraulique (activité principale) peuvent retirer les dossiers d'appel d'offres ouvert à partir de la première date de parution de l'avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP à l'adresse suivante :

Direction des Travaux Publics Siège des Douze (12) Directions, Hay Meddahi - Chlef Fax : 027.77.60.84 - Tél. : 027.77.13.86

Mis à la disposition un cadre master ou ingénieur en (travaux publics ou Génie Civil) ayant une expérience plus de 03 ans, justifié par des copies des diplômes + attestations de travail et déclaration d'affiliation à la CNAS (moins de 03 mois) ou par la CASNOS. b-2 Moyens matériels :

 

*

DUREE DE PREPARATION DES OFFRES

 
 

Pour le contrôle :

Appareil essai à la plaque Pour le suivi :

 

La durée de préparation des offres est fixée à quinze (15) jours à partir de la date de la première publication de l'avis d'appel d'offres ouvert sur le Bulletin officiel des marchés de l'opérateur public (BOMOP) ou sur les quotidiens nationaux diffusés au niveau national. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant.

Appareil topographe (station total) Le matériel destiné à la réalisation du projet justifié par des copies des cartes grises + assurance (en cours de validité) + contrôle technique ou PV d'expert moins d'une année pour le matériel roulant et des factures conformes et un PV

d'huissier

de

justice

moins

d'une

année

pour

le matériel fixe. Pour les contrats de location un contrat notarié doit être joint avec les pièces sus indiquées. b-3 Références professionnelles Pour les contrôles :

Ayant déjà assuré le contrôle d'un projet des routes :

(évitement, route nationale, voie express, raccordement) justifié par des attestations de bonnes exécutions (après réception définitive) délivrées par les services contractant. Pour les suivis :

 

*

DATE ET HEURE LIMITE DE DEPOT DES OFFRES

 

La date et heure limite de dépôt des offres est fixée au dernier jour correspondant à la durée de préparation des offres de 08.00 heures à 14.00 heures à la Direction des Travaux Publics de la Wilaya de Chlef - Siège des Douze (12) Directions, Hay Meddahi - Chlef Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date de dépôt des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant.

Ayant déjà assuré le suivi d'un projet des routes (évitement, route nationale, voie express, raccordement), justifié par des attestations de bonnes exécutions (après réception définitive) délivrées par les services contractant. Dossier de soumission : chaque soumissionnaire devra obligatoirement présenter les pièces et documents exigés par la réglementation en vigueur. a/ Le dossier de soumission se compose de : (Article 10

instruction aux soumissionnaires) A. Dossier de candidature contient :

 

*

OUVERTURE DES PLIS

 

Conformément à l'article 71 du décret présidentiel N°15-

du 16 septembre 2015 portant réglementation des

marchés publics des délégations de service public La commission d'ouverture des plis et d'évaluation des offres instituée par le service contractant procédera en une seule séance à l'ouverture des plis techniques, dossier de candidature et financier le même jour de dépôt des offres à 13 :30 heures.

247

 

*

PRESENTATION DES OFFRES

 

1- La déclaration de candidature renseignée en totalité, datée et signée 2- La déclaration de probité renseignée en totalité, datée et signée 3- La copie des statuts de la société si soumissionnaire personne morale (EURL, SARL, SNC ou SPA). 4- Les documents relatifs aux pouvoirs habilitant les personnes à engager les soumissionnaires. 5- Tout document permettant d'évaluer des capacités des candidats, des soumissionnaires ou le cas échéant, des sous- traitants.

Capacités professionnelles :

Certificat d'agrément délivré par le ministère des travaux publics ou statut Capacités financières :

Conformément à l'article 67 du décret présidentiel N°15-

247

du 16 septembre 2015 portant réglementation des

marchés publics des délégations de service public, les offres doivent comporter un dossier de candidature, une offre technique et une offre financière. Le dossier de candidature, l'offre technique et l'offre financière sont insérés dans des enveloppes séparées et cachetées, indiquant la dénomination de l'entreprise, la référence et l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention dossier de candidature, offre technique et offre financière, selon le cas. Ces enveloppes sont mises dans une autre enveloppe cachetée et anonyme comportant la mention :

A MONSIEUR LE DIRECTEUR DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE CHLEF AVIS D'APPEL D'OFFRES OUVERT AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES

Moyens financiers justifiés par copies des bilans fiscaux de l'entreprise des trois (03) dernières années certifiées par un commissaire aux comptes ou comptable agrée et visé par les services des impôts (2015, 2016, 2017). Capacités techniques :

Moyens matériels Moyens matériels Le matériel destiné à la réalisation du projet justifié par des copies des cartes grises + assurance (en cours de validité) + contrôle technique ou PV d'expert moins d'une année pour le matériel roulant et des factures conformes et un PV d'huissier de justice moins d'une année pour le matériel fixe. Pour les contrats de location un contrat notarié doit être joint avec les pièces sus indiquées.

 

N°06/2019

 

Projet :

 

-

Contrôle de la qualité des travaux du lot 03 Réalisation

de dédoublement de la RN 04 entre (sortie ouest de la ville de

Chlef, le giratoire d'entrée vers autoroute Est-Ouest) du PK 170+130 au PK 175+000

 

-

Contrôle de la qualité des travaux du lot 04 Réalisation

de dédoublement de la RN 04 entre le giratoire d'entrée vers autoroute Est-Ouest - Oued Sly du PK 175 + 000 au PK 180 +

530

 

-

Suivi des travaux du lot 03 réalisation de dédoublement

de la RN 04 entre (sortie ouest de la ville de Chlef et le giratoire d'entrée vers autoroute Est/Ouest) du PK 170 + 130 au PK 175 + 000

 

-

Suivi des travaux lot 04 Réalisation de dédoublement de

Moyens humains Des copies des diplômes + attestation de travail et déclaration d'affiliation à la CNAS (moins de 03 mois) ou par la CASNOS.

Références professionnelles :

la RN 04 entre le giratoire d'entrée vers autoroute Est-Ouest oued Sly du PK 175 + 000 au PK 180 + 530.

«A n'ouvrir que par la commission d'ouverture des plis et d'évaluation des offres» Les offres établies par les soumissionnaires devront être déposées à la Direction des Travaux publics de la Wilaya de Chlef, Siège des Douze (12) Directions, Hay Meddahi - Chlef

*

VALIDITE DES OFFRES

Pour les lots contrôle Ayant déjà assuré le contrôle d'un projet des routes :

(évitement, route nationale, voie express, raccordement) justifié par des attestations de bonnes exécutions (après réception définitive) délivrées par les services contractant. Pour les lots suivis :

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour une durée égale au délai de préparation des offres augmenté de trois (03) mois à partir de la date d'ouverture des plis. N.B : Le présent avis tient lieu d'invitation aux soumissionnaires désirant y assister.

Ayant déjà assuré le suivi d'un projet des routes (évitement, route nationale, voie express, raccordement) justifié par des attestations de bonnes exécutions (après réception définitive) délivrées par les services contractant.

 

APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES N°06 "Dossier de candidature"

 
     

Compétition / PUB

 

ANEP 191 601 0886 du 13/05/2019

TADJENANET EN PÉRIL

Accroché par le MCO dans un match à gros enjeu (0-0) à un moment où il pensait gagner à domicile, le DRBT est sous la menace de la relégation.

De notre correspondant

AMAR T.

Incapables de gagner depuis un bon moment, les Tadjenanetis ont livré une presta- tion en-deçà des espérances de leur public massé dans les tribunes samedi en soirée, face au MCO. Alors qu'ils pouvaient donner de l'air devant l'adversaire en infériorité numé- rique après l'expulsion de l'un des siens, il n'en fut rien. Le MCO prend même l'ascen- dant après sa réorganisation tactique du 4-3-3 au 4-4-2 avec un jeu plus défensif. Alors, ni Bensah, ni Ouanes, ni Demane n'ont réussi à tromper la vigilance du gardien de but ora- nais. Le DRBT a fini par payer ses erreurs et à s'exposer au danger faute de n'avoir pas concrétisé son avantage. Le 0-0 a encore frap- pé à Tadjenanet dans un duel haché de fautes et de cartons jaunes et rouges pour enchaîner les mauvais résultats et incapables de gagner pour flirter aujourd'hui avec la relégation.

L'écart se resserre Les Tadjenanetis donnent l'impression de faire du sur place et pendant ce temps, l'écart avec leurs poursuivants se resserre et les chances d'assurer leur maintien sont sérieuse- ment compromises. Le DRBT a raté une vic- toire qui lui aurait fait un grand bien. A trois journées de la fin de la saison, six équipes comptant une avance d'une unité sont toutes relancées en se mettant la pression mutuelle- ment. Comptant le même nombre de points avec l'ASAM (30 points) que le DRBT affron- tera à Aïn M'Lila lors de la prochaine journée à huis clos, il est clair que les hommes de Bougherara ne peuvent que profiter d'un pos-

hommes de Bougherara ne peuvent que profiter d'un pos- sible faux pas de leurs concurrents pour

sible faux pas de leurs concurrents pour s'em- parer d'une place hors de danger.

Le CSC à huis clos ? Le match nul du DRBT contre le MCO (27e journée de Ligue 1 Mobilis) a été entaché de jets de bouteilles et de fumigènes à la fin de la rencontre, mais sans graves incidents. Ces évènements feront l'objet d'une enquête et donneront sans doute une sanction d'un huis clos face au CSC le 21 mai prochain. Ce sera douloureux pour le DRBT qui comptait sur ce match dans le cadre de sa course pour le maintien. La direction condamne ces incidents et a bien l'intention de sanctionner sévèrement les fauteurs de trouble qu'elle a réussi à identifier.

A. T.

de trouble qu'elle a réussi à identifier. A. T.  Bougherara s'en prend à ses joueurs

 Bougherara s'en prend à ses joueurs

"Quand on fait une faute, on l'a paie cher", a déclaré sèchement le coach Bougherara après avoir évoqué une pression pénible sur l'issue du match contre le MCO. Bougherara s'en est pris à ses joueurs de n'avoir pas été à la hauteur par rapport à l'adversaire qui a joué très détendu. Il reste trois matchs avant la fin du championnat et les Tadjenanetis, désormais exposés au danger, savent qu'une éventuelle défaite des prochains matchs les mettra dans une situation difficile. "Vu notre mauvaise position au classement, on ne peut plus se pardonner le moindre faux pas", dira Bougherara après la piètre prestation de son équipe. Les joueurs sont donc avertis d'éviter une démonstration négative à domicile au risque d'une descente en Ligue 2 Mobilis, qui leur tend les bras.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMA

49

27

14

07

06

44

25

+19

2. PAC

45

27

13

06

08

34

21

+13

3. JSK

43

27

12

07

08

32

23

+09

4. JSS

40

27

11

07

09

29

20

+09

5. CSC

39

27

10

09

08

29

20

+09

6. ESS

39

27

11

06

10

30

22

+08

7. MCA

39

27

10

09

08

30

32

-02

8. NAHD

36

27

09

09

09

19

23

-04

9. CRB

34

27

09

10

08

26

25

+01

10. CABBA

34

27

08

10

09

21

21

00

11. DRBT

30

27

07

09

11

26

33

-07

12. ASAM

30

27

05

15

07

15

26

-11

13. MCO

29

27

06

11

10

28

35

-07

14. MOB

29

27

06

11

10

22

34

-12

15. USMBA

29

27

07

08

12

20

36

-16

16. OM

28

27

06

10

11

20

29

-09

 

28 e JOURNÉE

29 e JOURNÉE

30 e JOURNÉE

 

PAC-USMBA

ASAM-PAC

PAC-DRBT

MCA-MOB

USMBA-MCA

MCA-ASAM

RESTE À JOUER

CRB-JSS

MOB-CRB

CRB-USMBA

ESS-CABBA

JSS-ESS

ESS-MOB

OM-NAHD

CABBA-OM

OM-JSS

ASAM-DRBT

NAHD-JSK

JSK-CABBA

MCO-CSC

DRBT-CSC

MCO-NAHD

JSK-USMA

USMA-MCO

CSC-USMA

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

ESS

17

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 ESS 17   Encore une fois, les Sétifiens passent à

Encore une fois, les Sétifiens passent à côté d'un succès

Que des regrets !

Il était le meilleur joueur sétifien sur le terrain face au NAHD

Le changement de Karaoui contesté

Bien que maîtrisant leur sujet durant pratiquement tout le match, les partenaires de Houssam Eddine Ghacha se sont contentés finalement de partager les points de la rencontre face au NAHD, jouée avant- hier au stade du 20-Août-55 à Alger.

De notre correspondant

FARÈS ROUIBAH

Une performance qui aurait pu être plus meilleure si les Ententistes avaient concrétisés les quelques rares et bonnes situations de scorer qu'ils se sont procurées durant cette rencontre disputée sous forte une chaleur conjuguée à l'effet du carême. "Effectivement, je pense qu'on avait la possibilité de repartir avec un meilleur résultat. Nous avons certes mal débuté la partie ; ce qui s'explique d'abord par plusieurs semaines sans compé- tition. Il y a aussi l'effet ramadan et la chaleur qui ont affecté les joueurs. Cela dit, en deuxième période, nous sommes bien revenus dans le match. Nous avons pu monopoliser le jeu et dominer notre sujet. On avait aussi créé quelques bonnes situations de scorer sans pour autant les concrétiser. On bute sur le même problème depuis quelques matches, c'est-à-dire qu'on n'arrive pas à exploiter les occasions de but. Toujours est-il que c'est un bon point de pris qui va nous per-

Encore une fois, les supporters

et les observateurs du côté d'Aïn El-Fouara se sont interrogés sur les choix du coach Nabil Neghiz, qui s'est une nouvelle fois dis- tingué au cours du match NAHD-ESS. Le technicien ententiste a dérouté tout son monde en décidant de faire sortir Amir Karaoui, alors que celui-ci a été, selon tous les présents, le meilleur joueur du onze ententiste. Au four et au moulin,

l'ex-

Mouloudéen, qui n'a pas caché sa déception lors de son remplacement, a sorti une bonne copie et donnait l'im- pression qu'il voulait terminer le match. Ce qu'on n'entend pas de cette oreille son entraîneur qui l'a remplacé par Banouh dans le souci d'ap- porter un plus au secteur offensif. Un changement qui n'a pas eu l'effet escompté puisque l'atta- quant sétifien a touché seule- ment deux ou trois ballons durant les vingt dernières minutes aux- quelles il avait participé.

F. R.

Réserve, le PAC prend la 1 re place

Les Sétifiens n'abdiquent pas

L'équipe réserve de l'Entente de Sétif a cédé la première place au classement du championnat de Ligue 1 Mobilis de la catégorie au profit du PAC. Après le match nul d'un but partout face au NAHD et la victoire à Bejaïa du PAC face au MOB (0-1), les jeunots ententistes ont été délogés de la place de leader qu'ils occupaient avant cette journée. Avec un point d'écart de l'équipe de l'actuel patron de la FAF, Kheïrredine Zetchi, les Ententistes doivent impérativement éviter le moindre faux pas les trois derniers matches s'ils veulent aller chercher le sacre final, à commencer par le prochain rendez-vous face au CABBA au stade du 8-Mai-1945 de Sétif, alors qu'au même moment, le PAC reçoit l'USMBA. "Nous jouerons le coup à fond. Ils nous restent trois finales qu'on va tenter de bien négocier", nous a dit à ce titre le coach adjoint Djamel Kamli qui veut rééditer l'exploit d'il y a quelques saisons lorsque son équipe est allée chercher le premier titre de champion d'Algérie depuis le lancement du championnat de la réserve.

F. R.

faire le déplacement samedi au stade du 20-Août-55 pour assister à cette rencontre du fait
faire le déplacement samedi au
stade du 20-Août-55 pour assister à
cette rencontre du fait qu'il y avait
peut-être un bon coup à jouer, en
cas de succès, du moment que tout
peut arriver d'ici la fin du cham-
pionnat.
Un derby des Hauts-
Plateaux plutôt difficile
Les Nahdistes ont quitté Sétif avec
un petit point en poche qui n'a pas
de valeur en matière de calcul. En
attendant, les Sétifiens vont mettre
le cap maintenant sur leur prochai-
ne sortie programmée
jeudi au stade du 8-Mai-
1945 de Sétif face au CABBA
dans le cadre de la 28e jour-
née du championnat de
Ligue 1 Mobilis. Un derby
des Hauts Plateaux qui s'an-
nonce plutôt difficile du fait
que les Criquets jaunes de la
capitale des Bibans sont en diffi-
culté quant à leur maintien dans le
championnat de l'élite, surtout
après leur match nul at home
devant le CRB (0-0).
F. R.

Redouani

purge

Saâdi Redouani sera de retour face au CABBA. Le latéral droit ententiste a, en effet, purgé sa suspension d'un match. Un retour qui va permettre au coach Nabil Neghiz de dis- poser d'un bon atout pour ten- ter de défaire les bonnes intentions des joueurs du coach Billel Dziri. Une expli- cation entre deux hommes qui ont travaillé ensemble lors- qu'ils étaient dans le staff technique du NAHD.

mettre d'entrevoir dans les bonnes conditions la suite de notre par- cours de cette saison", a expliqué le coach adjoint Badreddine Fellahi à l'issue du match.

Fellahi : «On a un contrat moral à respecter» Par ailleurs, le technicien ententiste a tenu à rappeler que son team n'est pas près de baisser les bras et qu'el- le continuera à défendre ses chances jusqu'au bout afin de terminer dans le meilleur classement. "C'est vrai qu'on n'a plus de chance peut-être de jouer le podium, mais cela ne va pas nous empêcher pour autant de jouer nos chances à fond, c'est-à- dire jusqu'au dernier match, et faire honneur aux couleurs de l'équipe. C'est vrai que c'est difficile de jouer dans un contexte pareil, toutefois les joueurs sont décidés à honorer leur engagement jusqu'à la dernière minute ; on a un contrat moral à respecter", a ajouté l'ancien entraî- neur de l'USMS qui a voulu, à tra- vers cette déclaration, rassurer les fans quant à l'avenir de leur équipe. Ces derniers n'ont pas manqué de

Profitant de la situation difficile du club

C'est la chasse aux pépites

L'Entente de Sétif risque de perdre plusieurs joueurs de l'équipe senior à la fin de cet exercice.

Pas seulement puisque quelques jeunes joueurs des équipes de la réserve et des U19, vainqueurs de la Coupe d'Algérie de leur catégorie, sont égale- ment dans le viseur de plusieurs clubs, et non des moindres, pour un transfert cet été. Devant le flou total qui règne au sein de l'équipe phare d'Aïn El Fouara depuis quelque temps, des managers sans scru- pules tentent par tous les moyens de convaincre quelques jeunes éléments qui se sont distingués durant cet exercice, notamment ceux ayant évolué avec les seniors tels Daghmoum, Rahba ou le gar- dien de but Filali qui auraient déjà reçu des offres des clubs de Ligue 1 Mobilis en vue du prochain mercato. C'est le cas également de quelques joueurs des U19 qui renferment quelques pépites qui ont fait parler d'eux durant cette sai- son avec à la clé le doublé (championnat et coupe d'Algérie de leur catégorie). Un gars comme Boussouf est une valeur sûre ; beaucoup d'observateurs du côté de la capitale des Hauts Plateaux estiment qu'il sera un grand joueur s'il persévère dans cette voie. Pour rappel, Compétition a rapporté il y a quelques mois les contacts officiels entre l'ESS et le centre de formation du Havre AC qui veut l'engager, et qui avait délé- gué plusieurs fois ces derniers mois des superviseurs pour voir le joueur à l'œuvre, eux qui avaient un certain Ryad Mahrez dans leur centre.

Daghmoum, Filali, Boussouf, Bekrar, Merizak et les autres "Il peut faire mieux que Mahrez s'il trouve l'encadrement et le bon environnement pour travailler", a laissé entendre le tech- nicien français qui a établi le contact avec la direction sétifienne, nous a confié un membre du staff technique des jeunes catégories de l'ESS. Fils d'un ancien joueur ayant marqué le football constantinois, particulièrement au temps du grand

MOC, Boussouf est également dans le viseur du centre de formation du club anglais Fulham. En outre, Bekrar aurait été supervisé par des techniciens de diffé- rents clubs lors de la finale de la Coupe d'Algérie des U19 tout comme Merizak et Amoura, deux noms qui font l'objet de l'intérêt d'autres clubs comme le CRB qui serait déjà sur les traces de ce trio, a-t-on appris de sources bien informées.

F. R.

clubs comme le CRB qui serait déjà sur les traces de ce trio, a-t-on appris de

www.competition.dz

18

Lundi 13 mai 2019

PUBLICITÉ

www.competition.dz 18 Lundi 13 mai 2019 PUBLICITÉ ANEP 191 601 0874 du 13/05/2019 Compétition / PUB
ANEP 191 601 0874 du 13/05/2019 Compétition / PUB
ANEP 191 601 0874 du 13/05/2019
Compétition / PUB
ANEP 193 100 4212 du 13/05/2019 Compétition / PUB ANEP 191 601 0897 du 13/05/2019
ANEP 193 100 4212 du 13/05/2019
Compétition / PUB
ANEP 191 601 0897 du 13/05/2019
Compétition / PUB

www.competition.dz

ASO 19  BOUDINA : «Chlef ne doit plus quitter l'élite» Les 12 points qui
ASO
19

BOUDINA :
«Chlef ne doit plus
quitter l'élite»
Les 12 points
qui ont empêché
une accession en
toute quiétude
L'ASO dans son parcours
a
connu des hauts et
des bas. L'accession
L'un des joueurs les plus en vue
ces dernières saisons, à savoir
Boudina, estime que l'ASO qui
revient parmi l'élite ne doit plus la
quitter.
Une pensée va vers tous ceux qui ont
aidé et apporté du leur au club. Pour
conclure, chacun dans l'entourage du
club nous a encouragés à sa façon.
Malgré les difficultés, vous avez
réussi à revenir les derniers
matches, un mot ?
étant l'objectif principal
du club, l'ASO devait
éviter les erreurs. Il
était bon de réussir ses
matches à l'extérieur,
mais il fallait surtout
mettre le plein à
domicile en évitant au
maximum de laisser filer
des points. Cependant,
la formation chélifienne
De notre correspondant
ZOUBIR ZEGGAÏ
Après quatre ans de purgatoire,
l'ASO a réussi à accéder, un
commentaire ?
Les choses sont devenues difficiles
après avoir laissé filer des points chez
nous. C'était vraiment douloureux. Le
faux pas face à l'USMH a été mal res-
senti par l'entourage du club. On a dû
puiser dans nos ressources mentales
pour lutter à Mostaganem et ramener
la victoire qui nous a été salutaire à
plus d'un titre.
a été accrochée six fois
à domicile. 6 matches
nuls chez elle qui ont
valu la perte de 12
Je pense qu'il faut d'abord rendre
hommage au groupe qui a fait contre
vents et marées sous la coupe d'un
staff technique qui a toujours été
auprès des joueurs. La détermination
des joueurs a été telle que le mot
d'ordre était de ne pas lâcher prise
même si durant la phase retour, nous
avons souffert en raison des défec-
tions dues aux blessures. On ne doit
pas oublier notre merveilleux public
qui nous a assistés de toutes ses forces.
remporté le premier titre de champion
dans l'ère du professionnalisme du
football national, se doit de reprendre
de plus belle. L'ASO qui revient parmi
les grands ne devra plus quitter l'élite.
l'accession nous aurait été impardon-
nable, nous qui avons arraché haut la
main le titre de champion d'hiver en
dominant carrément le groupe.
points. 3 matches nuls à
l'aller face
respectivement à l'USB,
à
Un mot pour les supporters…
Comment voyez-vous l'ASO l'an
prochain ?
L'ASO a failli rater l'accession
après une petite période de doute,
un mot ?
Je souhaite du fond du cœur que les
leçons soient bien apprises et que les
erreurs ne se reproduisent plus. Il faut
que l'ASO prenne un autre élan la sai-
son prochaine. Le club chélifien, qui a
Estimons-nous heureux d'avoir eu
des ressources mentales extraordi-
naires pour faire face à tout cela, et ce,
grâce à la solidarité de notre groupe
qui est là depuis des saisons. Rater
Je ne peux oublier leur apport et
leur soutien à l'équipe. Ils ont été à la
hauteur autant à domicile qu'à l'exté-
rieur. Leurs encouragements nous ont
été très utiles. Les Djawarih doivent
continuer à être eux-mêmes car ils
sont la base du succès. Z. Z.
la JSMB et à l'ESM,
alors que lors de la
phase retour, l'équipe a
marqué le pas face à
l'ABS, à l'USMH et au
WAT. Une douzaine de
points au total qui
auraient pu lui
permettre l'accession en
toute quiétude.
MCS
Les joueurs attendent leur argent
GUERRICH : «Je serai
le 1 er à renouveler si…»
«Le club doit avoir de l'ambition»
La dernière rentrée d'argent qui a renfloué les caisses du club ne
pouvant permettre aux dirigeants de payer le salaire de tout le
monde, la direction du club l'a réparti entre les joueurs sous
forme de prime de motivation après le dernier match en
attendant que les choses aillent mieux sur le plan financier. C'est
dire que la direction du club a bien fait même si cela n'a pas fait
que des heureux dans le groupe sachant que des joueurs n'ont
pas caché qu'ils attendent leurs salaires impayés.

Lundi 13 mai 2019

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Dans l'entretien qu'il nous a accordé, le milieu de terrain Guerrich a dressé pour nous un bilan de la saison qui vient de s'achever. Une saison qu'il considère comme la plus sombre depuis qu'il joue à Saïda. En ce qui concerne son avenir, même s'il ne l'a pas déclaré ouvertement, son intention est de rempiler.

Tout d'abord, que faites-vous en ce moment ? Je suis chez moi auprès de ma famille en ce mois de ramadan et je me repose. La saison a été éprouvante et cela sur tous les plans. J'espère avoir maintenant le temps de régler des affaires qui étaient en suspens.

un recrutement de qualité. Nous avons de très bons jeunes à Saida, et il leur faut s'aguerrir aux côtés de joueurs qui ont de l'expérience. La véri- té est que pour que les objectifs soient atteints, il faut que l'amalgame jeunes et anciens joueurs soit harmonieux. Je serais le premier à renouve- ler mon contrat si ces conditions sont réunies.

à renouve- ler mon contrat si ces conditions sont réunies. Quelles sont les causes qui ont

Quelles sont les causes qui ont fait que vous avez souffert cette saison ? Incontestablement, le manque de moyens financiers et la pau- vreté de l'effectif. Je ne dis pas que ceux qui ont été mes coéquipiers ne se sont pas bat- tus, mais pour beaucoup d'entre eux, il leur manque l'ex- périence, c'est à cause justement de ce manque de métier que nous avons perdu beaucoup de points, principalement en fin de matchs. Je suis sûr que s'il y avait un plus grand nombre de joueurs d'expérience dans l'équipe, nous aurions terminé la saison à une bien meilleure place.

Revenons à cette fin de championnat, comment l'avez-vous vécue ? Ce dernier match face à l'ESM était capital pour notre maintien. Nous, les joueurs, étions très concentrés, car il nous fallait surtout une victoire pour réaliser le maintien ; Dieu merci, nous avons réussi.

C'est l'ESM qui accompagne le RCK et l'USMB en division amateur. La logique a-t-elle été respectée, selon vous ? Si vous me demandez si ce sont les plus mau- vaises équipes du championnat qui ont rétro- gradé, je vous répondrai que ce n'est pas le cas.

Que manque-t-il au MCS pour ne pas souffrir en championnat ? Surtout une vision des choses à moyen terme. Réussir est le fruit de sacrifices consentis pen- dant des années. L'équipe qui veut arriver doit s'appuyer sur la même ossature et surtout avoir le même staff pendant plusieurs saisons. Il faut aussi de très gros moyens financiers, et à Saida nous ne sommes pas gâtés de ce côté. Les sup- porters et la ville de Saïda méritent d'avoir un très grand club et cela sera, j'en suis sûr, le cas très bientôt.

K. Dj.

Maintenant que la saison est terminée, peut-on vous demander où vous serez la saison prochaine ? Sincèrement, je n'ai encore rien décidé. Cela se fera dans les prochains jours. Je ne vous cache pas que je suis en train de réfléchir car c'est un choix important à faire.

Nous croyons savoir que plusieurs présidents veulent vous avoir dans leur équipe, que pensez-vous faire à ce sujet ? Je ne peux pas le nier, il est vrai qu'il y a des clubs qui s'intéressent à moi et cela n'est pas nouveau. C'est pour cela que je veux me donner le temps de bien réfléchir avant de prendre une décision. Il se peut fort bien que je renouvelle mon contrat.

Poserez-vous des conditions pour cela ? J'ai porté pendant trois saisons le maillot du club et, forcément, il y a des liens solides qui se tissent. J'ai vécu tant de choses à Saida et tout cela, on ne peut pas l'effacer comme ça. Je ne poserais pas de conditions, mais je souhaiterais certaines choses pour la saison à venir.

Lesquelles ? Le club doit se donner les moyens de réussir. Ces dernières années, nous avons lutté à chaque fin de saison pour éviter la descente. Nous avons vécu le pire il y a de cela trois saisons. Ces derniers ont été très difficiles, et il faut que nous en tirions des leçons. Il est nécessaire d'effectuer

ANEP 191 601 0750 du 13/05/2019 Compétition / PUB
ANEP 191 601 0750 du 13/05/2019
Compétition / PUB

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

20

RCR

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 20 RCR ll a tout embarqué dans un camion ABDELHAK HAMRI

ll a tout embarqué dans un camion

ABDELHAK HAMRI

vide l'atelier du Rapid

C'est une première dans l'histoire du club phare de la ville de Relizane. Le président Mohamed Hamri avait déclaré qu'il allait renoncer à sa mission à la tête du club phare de la ville de Relizane ; ce qui est compréhensible au regard de tout ce qu'il a vécu ces trois dernières saisons.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Avant-hier, les garde-matériels du Rapid ont reçu un appel du directeur général du club Abdelhak Hamri, le fils du président, qui leur a demandé les clés de l'atelier où se trouve le matériel d'entraînement. Le DG du club a par la suite ramené un

camion et vidé tout l'atelier de son matériel, que ce soit les gilets d'entraînement, le mur d'homme et le mur fixe, les ballons… En un mot, tout le matériel des entraînements.

Il l'a fait sans l'accord de son père Le plus grave est que le président Hamri n'était même pas au courant de cette

démarche de son fils. Ce qui a beaucoup irrité les supporters surtout que c'est la première fois qu'un incident pareil se produit. D'ailleurs, aucun des anciens présidents passés au Rapid n'a pris le matériel d'entraînement avec lui, préférant le laisser aux successeurs car c'est un outil de travail et le bien du club. Cela prouve, nous dit un supporter du club, que l'arrivée du fils du président a nui davantage nui club plutôt qu'elle ne l'a aidé.

B. B.

nui club plutôt qu'elle ne l'a aidé. B. B. «J'aimerais qu'on me régularise mes 4 mois
nui club plutôt qu'elle ne l'a aidé. B. B. «J'aimerais qu'on me régularise mes 4 mois

«J'aimerais qu'on me régularise mes 4 mois de salaire»

qui est peu pour une équipe qui veut jouer l'accession. Mais je répète que pour moi, la crise financière, la grève des joueurs et surtout ce qui s'est déroulé avec les supporters qui nous ont fustigés lors d'une séance d'entraî- nement étaient la cassure. Les joueurs ne se sont plus senti en sécurité à Relizane. Ce qui s'est répercuté sur leur rendement sur le terrain ; c'était une évidence de réaliser les mauvais résultats.

Vous étiez toujours en course pour l'accession jusqu'aux derniers matchs de l'exercice, c'est désolant n'est-ce pas ? Le Rapid restera toujours un grand club, c'est désolant d'en arriver là. Il faut que tout le monde soit derrière l'équipe, que ce soit les autorités locales, le président, les hommes d'af- faires et les industriels de la ville de Relizane, car on ne mérite pas de jouer en Ligue 2.

«Pour l'intérêt du Rapid, il faut que les Relizanais oublient leurs conflits personnels»

intense. Je profite alors pleinement de ces journées de repos pour rester avec la famille et les amis.

Parlez-nous de votre blessure… Maintenant, ça va mieux, car après les soins intensifs que j'ai suivis à la lettre, je peux dire que je ne ressens aucune douleur au niveau de ma bles- sure.

Revenons maintenant à la saison qui vient de s'écouler ; comment l'avez-vous vécue ? Franchement, cette saison est celle des regrets, car on avait les moyens et les capacités de prendre le large dans ce championnat pour accéder en Ligue 1 Mobilis facilement, mais, vu les crises qu'on a traversées cette sai- son, on a fait fausse route avec beau-

coup de mauvais résultats.

Mais vous avez terminé la saison à 2 points du podium… C'est cela qui chagrine, mais la cause de notre échec, c'était bien la crise financière. Les joueurs n'ont pas perçu leur salaire depuis plusieurs mois. Ce qui les a poussés à rentrer en grève pour réclamer leur droit.

En dépit de votre prestation à Zouggari, votre rendement hors de vos bases est qualifié de catastrophique ; vous avez enchaîné les mauvais résultats, surtout devant des équipes du bas du tableau… C'est vrai ce que vous dites, car tout au long de la saison, on n'a récolté que quelques points hors de nos bases. Ce

Justement, récemment le président Hamri a déclaré qu'il n'allait pas continuer à la tête du club ; un commentaire ? Il faut dire que seul, Hamri ne peut pas suivre le rythme. Depuis que je suis là, je n'ai vu que cet homme contribuer aux besoins financiers du club. Même s'il a un puits d'argent, ce dernier va sécher. Je le répète, il faut que les gens oublient leurs conflits personnels pour l'intérêt du Rapid et soient derrière le seul club de la ville de Relizane.

Votre contrat avec le club court toujours, mais est-ce allez-vous rester encore une saison au RCR ? Tout d'abord, le club me doit plus de quatre mois, je n'ai pas perçu mon salaire. J'aimerais bien rester au RCR

et l'aider à reprendre sa place en Ligue 1 Mobilis, mais j'aimerais bien aussi qu'on me régularise. De toute façon, les prochains jours nous éclaireront

sur ce point.

B. B.

Pour le portier des Lions de la Mina Mustapha Zaidi, cette saison est à mettre aux oubliettes pour le Rapid. Pour le produit de l'école du RCR, plusieurs facteurs ont empêché le Rapid à se mettre sur les bons rails.

Tout d'abord, saha ramdanek… Merci et saha ramdankoum à vous aussi et au peuple musulman et algé- rien.

Comment passez-vous ces premières journées de Ramadan ? Pour être franc, cela fait vraiment bizarre de passer la journée de Ramadan dans un climat frais et avec la famille, car les saisons précédentes, le mois de Ramadan a coïncidé avec la préparation ou bien la fin du cham- pionnat et surtout sous une chaleur

MCEE

LES SUPPORTERS SE SENTENT TRAHIS

Auteur d'une saison ponctuée d'illusions vers la fin, le MCEE a été éliminé de la course à l'accession.

De notre correspondant

AMAR T.

A ce sujet, les supporters se sen- tant trahis et considèrent comme une insulte d'avoir été menés en bateau durant toute une saison où l'équipe semblait bien finir. Certains suppor- ters s'en sont même pris au président en personne. Manifestement, tout le

monde se sent trahis aujourd'hui d'avoir cru aux promesses des diri- geants et d'avoir accepté de contribuer financièrement en cotisant à un abon- nement plus cher que les saisons pré- cédentes. Ce mouvement de protesta- tion rappelle celui de la saison où l'équipe avait été reléguée en Ligue 2 Mobilis. Le président Herada, qui semblait porter l'équipe vers les som- mets, a changé de discours lorsqu'il a vu l'équipe balayée de la course en arguant qu'il n'a jamais fait de pro- messes de l'accession, estimant qu'il faut beaucoup d'argent pour atteindre cet objectif.

L'accession n'a été qu'une illusion Après le faux bond vers l'accession, les supporters demandent le départ du président et de son comité dans l'in- tention d'opérer un véritable change- ment de stratégie. Herada a perdu tout espoir de voir l'équipe reprendre sa place en Ligue 1 Mobilis en raison du manque de moyens financiers, indique la direc- tion. Ainsi, avec le retrait des dona- teurs de fonds publics ou privés, les ressources financières ont régressé de près de la moitié entre la phase aller et la phase retour du championnat.

entre la phase aller et la phase retour du championnat. Le projet d'accession aura été une

Le projet d'accession aura été une douloureuse expérience pour les sup- porters qui ont éprouvé de durs moments en apprenant que l'acces- sion cette saison n'est qu'une illusion.

Le MCEE n'avait pas le niveau Pour le MCEE de Herada cette saison, pas d'accession donc en Ligue 1 Mobilis. La tête ailleurs durant tout le second acte du championnat où les Eulmis ont rabaissé leur football pour

s'incliner devant des équipes plus faibles parfois. Les Eulmis se sont arrêtés au bout de la phase aller où ils avaient brillé avant de rentrer dans les rangs un peu plus tard. Depuis, avec la concurrence des premières places, on a observé un rabais des investisse- ments publics qui ne peuvent entrete- nir les dépenses exorbitantes du club, d'où l'incidence négative sur la qualité de jeu et la réalisation des objectifs de l'accession à l'étage supérieur. A. T.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
Islam Zemam, Massinissa Hachour,
Mehdi Kabi, Sofiane Boulaouche
87,
Rédaction
B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

ASMO

21

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 ASMO 21 Jeudi, ils étaient seulement 28 à voter OÙ SONT

Jeudi, ils étaient seulement 28 à voter

OÙ SONT LES AUTRES MEMBRES ?

Depuis près d'une décennie, le destin du club amateur est tracé par une poignée de membres. Les années se suivent et se ressemblent sauf que leur nombre diminue d'une année à l'autre.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Jeudi dernier, ils étaient 28 seulement à voter les bilans moral et financier. Tous ont approuvé le bilan moral dont l'état est pourtant déplorable. Une équipe fanion à l'agonie sauvée par les résultats réalisés sous la houlette de Salem Laoufi. Le même état caractérise les

équipes de jeunes dont le niveau a sérieusement régressé en fonction des résultats. Tous ces états ne sem- blent pas inquiéter les membres qui ont voté les bilans. "On dirait qu'ils approuvent ce qui se passe. Ils n'ont aucun scrupule maintenant qu'ils acceptent de voir l'ASMO souffrir pour assurer son maintien dans un palier que nous avons sou- vent dominé", se lamentent les supporters dont la colère s'étend sur les réseaux sociaux. Cette réflexion ne fait qu'accabler la gran- de famille asémiste confinée dans un silence inexplicable.

Les anciens joueurs… Les anciens dirigeants et joueurs du club de M'dina J'dida n'admet- tent certainement pas la situation actuelle. Sauf qu'en revanche, cette situation que vit leur chère ASMO

qu'en revanche, cette situation que vit leur chère ASMO ne semble pas heurter leur sensibi- lité,

ne semble pas heurter leur sensibi- lité, notamment les anciens joueurs dont la majorité ne se manifeste que pour parloter dans les cafés à défaut de chercher un salaire au sein de ce club. Dans la rue, leur critique bat de l'aile se permettant de moult réflexions et idées sans plus. L'image de marque de leur club qu'ils présument adorer se situe en arrière-plan. C'est pour- quoi, l'avenir de l'ASMO est détenu uniquement par les autorités locales. Les subventions maintien-

nent ce club et remboursent les per- sonnes qui, semble-t-il, mettent la main à la poche.

Que des dissonances Les dissonances au sein de ce club sont à la pelle, le parcours de l'équipe fanion chaque saison l'at- teste si bien. Comme relevé précé- demment, les leçons n'ont pas été retenues. El-Djamîya, trois saisons de suite a joué le maintien avec près d'une cinquantaine de joueurs engagés dans les marchés du trans-

fert. Le club en lui-même fonction- ne contrairement aux normes dic- tées par le professionnalisme dont la forme est discutable. La gestion des équipes fanion et espoir est léguée depuis la saison 2013-2014 à la structure amateur qui détient le pouvoir de décision. La société dite SSPA ne compte plus le nombre de membres au départ. Que devien- dra ce club sans l'aide des pouvoirs publics ? Telle est la question que se pose la rue asémiste.

L. M. A.

RCA

HAMICI : «Le problème des dettes est un vrai casse-tête»

L'entraîneur du RCA, Abdenour Hamici, et bien qu'il ait donné son accord de principe à la direction d'Ezzerga pour driver ce club en Ligue 2 Mobilis, nous a fait savoir, dans cet entretien, que son seul souci pour le moment est le paiement des arriérés des joueurs.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Est-ce que vous avez pris votre décision concernant votre avenir avec cette équipe du RCA ?

Je le redis, encore une fois, je ne suis pas contre la stabilité surtout que je me suis habitué à l'entourage et aux supporters de cette équipe qui m'ont mis à l'aise. Cependant, mon seul souci pour le moment est la dette antérieure des anciens joueurs. Le montant dont la direction de ce club doit s'acquitter est très élevé et le temps est très court. Mais je reste toujours optimiste et patient, surtout que les responsables du RCA m'ont donné des garanties pour trouver un terrain d'entente avec les joueurs en question avant le 30 juin 2019.

La direction a-t-elle un plan B ?

Le président du club, Boukhalfa, ainsi que les bienfaiteurs ont déjà

convoqué certains joueurs et ils ont pu les convaincre de revoir à la baisse leurs exigences en renonçant à une partie de leurs arriérés. Certains de ces joueurs se sont montrés compréhensifs. Par contre, les joueurs émigrés n'ont pas encore donné leur avis et s'ils font des efforts, eux aussi, cette dette va pouvoir être honorée par la direction, ce qui évitera tous les problèmes avec la Chambre de résolution des litiges.

Qu'en est-il de votre nouveau projet avec le RCA ?

Mon projet avec le RCA se repose sur la formation et sur le travail à moyen et à long terme. Autrement dit, je veux bâtir une équipe d'avenir qui sera composée de jeunes joueurs. Elle sera chapeautée par des éléments d'expérience, afin de pouvoir rivaliser avec les autres équipes de la Ligue 2 Mobilis. On ne doit pas

s'affoler en parlant d'un autre objectif qui n'est pas dans notre programme.

Avez-vous une idée sur le championnat de la Ligue 2 Mobilis ?

Oui, bien sûr. Le championnat de la Ligue 2 Mobilis n'est pas un championnat assez costaud et il faut dire que les équipes sont sur un pied d'égalité sur le plan de leur niveau. Mais nous, en tant que promu, on doit songer à mettre en place un projet de jeu qui va nous aider à faire nos preuves.

Qu'on est-il du recrutement ?

On va essayer de faire notre bilan global de cette saison et on va étudier les points forts et faibles de cette équipe pour arrêter la liste des joueurs qu'on doit retenir. Et on doit, par la suite, passer à l'étape suivante qui est le recrutement des nouveaux joueurs.

A. Dj.



Kacem

Mehdi

dans le

rôle de

médiateur

Le milieu de terrain de l'USMB, Kacem Mehdi, et pour donner un bon coup de main à son ancienne équipe, a contacté ses anciens coéquipiers au RCA. Il s'agit plus précisément des joueurs franco- algériens pour leur demander de venir négocier avec l'encadrement de cette équipe sur leurs arriérés. Kacem a transmis le message d'Adlène Djaâdi et il a même essayé de sensibiliser Mahia et les autres pour revoir le montant de leurs arriérés à la baisse. Donc, Kacem Mehdi est le médiateur de la direction du RCA et il veut vraiment aider son ancienne équipe a éponger la dette antérieure. A. Dj.

OMA

Plainte contre des membres de l'AG

La famille de l'OM Arzew semble résignée à l'idée de ne pas laisser le club vivre d'autres moments délicats. C'est du moins la décision prise par Abdelkader Grine, président du club d'Arzew, qui a porté plainte contre des membres de l'assemblée générale. Selon une source fiable, le boss de l'Olympique a porté plainte contre ces derniers pour faux usage. "Ils ont tenté de falsifier les bulletins de vote en marge de l'assemblée qui s'est tenue récemment", souligne notre interlocuteur avant de

préciser suite à notre insistance. "Le président n'a pas l'air de se laisser faire. Il a porté plainte contre ces gens qui ne veulent pas voir le club jouer dans le palier professionnel. Leur comportement lors de l'assemblée n'est pas digne de supporters de l'OMA. Au lieu de manifester leur joie et d'encourager le président et les membres gestionnaires, ils ont tenté d'annuler l'assemblée." Selon lui, l'affaire risque de faire des vagues les prochains jours.

L. M. A.

Paiement des joueurs avant l'Aïd

La direction du club arzewien ne devrait pas tarder à payer les arriérés de salaire des joueurs. Le président Abdelkader Grine a promis de le faire les jours à venir, indique une source autorisée. "Les joueurs seront payés dans les prochains jours. Le président a confié son intention de le faire incessamment. En tout cas, le paiement devra avoir lieu avant l'Aïd El-Fitr", assure notre interlocuteur. Selon lui, le paiement pourrait avoir lieu en marge de la fête de l'accession dont la date n'a pas encore été fixée.

L. M. A.

Morsli dans le viseur de l'USMMH

Le parcours de l'équipe qui a accédé haut la main ne laisse pas indifférents les clubs et les recruteurs notamment. C'est le cas de l'USMM Hadjout qui, d'après une source fiable, serait intéressé par l'attaquant Slimane Morsli. Ce joueur, dont les performances ne sont négligeables avec l'équipe des Gaziers, aurait même reçu un contact du club de Marengo. L'intéressé, poursuit la même source, préfère se mettre à table avec les dirigeants de l'Olympique avant de se décider.

Boulenouar intéresse le SCMO

Le cas du milieu Boulenouar est similaire à Morsli dans la mesure où un autre club de la DNA aimerait s'attacher ses services. Il s'agit, d'après une source sûre, du SCM Oran. Le club oranais ne devrait pas tarder à prendre contact avec ce joueur, assure notre interlocuteur. "Lui aussi attend de voir le président Grine avant de se prononcer. Je pense qu'il donne la priorité à notre club surtout avec cette accession en Ligue 2 Mobilis", argumente notre interlocuteur.

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Une octogénaire retrouve
www.competition.dz
Lundi 13 mai 2019
22
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Une octogénaire retrouve sa mère biologique après 60 ans de recherches
Eileen Macken a grandi à l'orphelinat Bethany Home, à
Dans la vie,
il n'y a pas de
solutions. Il y a
des forces en
marche : il faut
les créer,
et les solutions
suivent.
Antoine de
Saint-Exupéry
Dublin. À l'âge de 19 ans, cette Irlandaise a voulu retrouver
sa mère biologique. Après des années de recherches
infructueuses, elle a lancé un appel dans l'émission radio
Liveline l'année dernière afin de demander de l'aide. Il y a
quelques semaines, un généalogiste qui avait entendu sa
requête l'a contactée pour lui annoncer qu'il avait retrouvé
la trace de sa mère en Écosse. "Lorsque j'ai appris ça, plus
rien ne pouvait m'arrêter, je voulais essayer de la
rencontrer", a déclaré Eileen. Elle s'est donc rendue en
Écosse le mois dernier et a enfin rencontré sa mère,
au programme Liveline. Elizabeth lisait le journal lorsque sa
fille est entrée dans la pièce. "Je lui ai dit que je venais
d'Irlande et elle a répondu : 'Je suis née en Irlande'. Alors j'ai
dit : 'Tu sais que je suis ta fille', et elle m'a simplement
regardé et elle m'a pris la main (
)
Il y avait un tel lien
Elizabeth, qui a fêté ses 104 ans samedi
dernier.
."Je suis
allée la voir et c'est une très belle dame. Elle a une famille
charmante, ils m'ont très bien accueillie", a-t-elle déclaré
entre nous deux. C'était fantastique". L'octogénaire a
également fait la connaissance de ses deux demi-frères.
Eileen rêvait depuis toujours de retrouver la trace de sa
mère biologique, et n'a jamais abandonné ses recherches.
"Je me disais, 'comment puis-je être sur cette planète et
être totalement seule?'". Cette rencontre l'a rendue plus
heureuse qu'elle n'aurait pu l'imaginer. "Nous avons vécu
trois jours de bonheur, je n'avais jamais connu ça
auparavant".
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
rendre pour
cuvettes de
personnel
personne
arrêtèrent
insatiable
responsable
cuisine
queue de
paniers de
ville
DUDU
JJJJ OUROUR
incurvé
organe
souris
d’optique
pêcheur
2
La maman, très énervée contre sa petite
fille :
abandonneras
-
Regarde, le lait a débordé, je t'avais pourtant demandé
bon pour
de regarder ta montre.
le service
-
Mais je l'ai fait, il était exactement 8h10 quand le lait a
débordé !
lac d’Ecosse
résume une
longue suite
transport
parisien
ventilera
réfléchi
SUDOKU
coule en
Sibérie
pénible
sainte
6
9
5
2
8
vaut 10 oints
7
sur tapis
farniente
stupéfaites
3
1
2
taure
vide
mythologique
atteints de
5
2
4
8
6
lettres
vieilesse
tour
symbolique
4
7
1
9
3
5
1
sélénium
9
5
7
2
baie nippone
stère
3
points
de l’âne
opposés
4
8
6
grande
5
6
pauvreté
éludons
5
7
9
3
8
embarrassée
fragile
3
2
5
en plein dans
le néon
bidasse U.S.
insecte
parasite
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
cheveux
solutions
bourrasques
4
4
5
7
2
6
9
1
3
8
9
1
2
8
3
4
7
5
6
question
6
3
8
5
1
7
4
2
9
de test
5
3
7
6
1
9
5
2
8
4
richesse
manufacture
8
2
1
7
4
3
9
6
5
plante
captivée
langue
5
4
9
6
2
8
3
1
7
textile
épée
1
6
4
9
8
2
5
7
3
7
8
3
4
5
1
6
9
2
2
9
5
3
7
6
8
4
1
G
F
C
D
E
R
E
C
R
U
O
S
S
E
R
J
T
E
B
R
LES MELÉS
D
O
M
I
N
A
T
I
O
N
E
E
D
E
M
E
N
T
I
R
O
V
L
E
H
U
E
L
E
R
A
P
T
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
I
V
R
E
S
S
E
I
R
G
P
T
L
E
E
R
R
I
U
I
E
L
I
N
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
E
O
N
E
P
I
N
E
B
R
U
T
A
L
I
S
E
R
R
A
N
E
M
A
I
S
R
A
S
L
B
I
S
ARRETER
IRREEL
N
N
D
I
R
A
A
R
O
M
R
A
N
M
L
S
I
E
N
I
R
ASSURANCE
LEGION
B
E
T
A
A
S
I
M
O
I
T
A
T
H
R
I
O
M
R
E
G
A
U
R
I
F
C
U
BASE
LEVANT
H
E
U
R
T
I
O
N
BLESSANT
MAIS
C
A
G
U
A
N
A
N
O
N
M
F
E
A
E
N
I
A
R
O
M
E
S
CADENASSER
MOUE
A
T
L
A
S
N
O
T
E
E
I
E
E
T
S
T
S
E
E
L
I
T
D
T
COUVEUSE
NAVET
L
I
S
E
S
H
A
DECHARGE
D
N
L
E
N
E
S
R
F
E
E
N
I
E
C
A
M
E
R
E
S
F
N
OMICRON
DEMENTIR
A
N
E
T
R
A
C
T
PARRAIN
B
A
S
E
D
I
R
U
T
U
T
E
N
N
U
EDITION
L
I
T
R
E
U
N
I
E
PRODUCTEUR
T
E
V
A
N
I
P
D
R
C
U
G
A
A
D
FEMININ
LES FLÉCHÉS
REALISER
FUTE
L
E
V
A
N
T
T
O
N
A
F
A
M
S
O
RESSOURCE
1
2 3
4
5
6
GALOPIN
LES MELÉS
N
O
R
C
I
M
O
I
L
I
N
L
U
S
R
SIFFLET
GLAIVE
V
I C
T
O
R
HIBERNER
SOUILLER
C
O
U
V
E
U
S
E
O
A
E
C
H
E
P
7
8
9
10
11
12
13
14
TIM
HUMANITE
TEINDRE
R
E
S
I
L
A
E
R
H
N
G
T
E
R
A
A
N
I
C
H
E
B
E
HOWARD
INEGAL
TOURMENTE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Lundi 13 mai 2019

JSMB

23

www.competition.dz Lundi 13 mai 2019 JSMB 23 «Jouer la finale le plus tôt serait le mieux»

«Jouer la finale le plus tôt serait le mieux»

«Nous travaillons dur pour remporter le trophée» «Je sais que je dois fournir plus d'efforts»

Ça c'est passé au siège de la FAF

Les dirigeants de la JSMB et du CRB se sont rencontrés

Les dirigeants de la JSM Béjaïa et ceux du CR Belouizdad étaient invités hier au niveau du siège de la Fédération algérienne de football afin de dis- cuter au sujet des modalités d'organisa- tion de la finale de coupe d'Algérie pour cette édition 2019. Alors que la date du déroulement de cette rencontre n'a toujours pas été fixée, il est clair que les instances sont devant un véri- table dilemme dans la mesure où les nom- breuses correspon- dances adressées à la présidence de la République sont res- tées sans suite. Néanmoins, des rumeurs font état d'une possible pro- grammation le 25 mai prochain ; une date qui pourrait arranger les deux clubs dans la mesure où pour la JSMB, le plus tôt serait le mieux, comme évoqué par le coach Bououkaz précé- demment.

Les joueurs de la JSMB continuent à se préparer sérieuse- ment pour la finale de la coupe d'Algérie qui les opposera au CR Belouizdad. Les gars de Yemma Gouraya, qui ne savent toujours la date de cette rencontre face au CRB, prennent les choses au sérieux et ne veulent pas baisser les bras. Yahia est revenu sur la saison qu'il vient d'effectuer avec son club, les objectifs du club et aussi la finale de la coupe d'Algérie. Un long entretien où il a évoqué plusieurs points, notam- ment la finale de la coupe d'Algérie qu'il rêve de disputer bien évidemment.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Le championnat national vient de s'achever, vous occupez la 9 e place avec 38 points au compteur, quelle analyse faites- vous de cette saison ?