Vous êtes sur la page 1sur 4

Supplément EXERCICES – EC1 – Circuit Electrique en Régime Stationnaire – Part1

d) Déterminer U2 et U3 en fonction de E1, E2, R1, R2, R3 et R4


Etude de Circuits avec les lois de Kirchhoff (Attention, peut-on utiliser le pont diviseur de tension ?)

Exercice 1 : Loi des noeuds R1 R4


R2 U2 U3 R3
Déterminer la valeur de I4 sur tous les schémas suivants :
E1 E2
I1 = 2A I1 = 2A I1 = 2A

I3 = 4A I3 = 2A
I2 = 1A A I4 B
I2 = 1A I2 = 1A C
I4 I4 Ponts diviseurs de tension et de courant

I1 = 3A I0 = 5A
Exercice 4 : Ponts Diviseurs de Tension
E I3 = 4A Exprimer U1 et U2 en fonction de e et des résistances :
I3 = 4A
D F I4
I2 = -1A
I4 I1 = 2A R1 U1 R1 U1
I2=-3A e e R
R2 U2 R2 U2
Exercice 2 : Loi des mailles
Calculer les valeurs des tensions U2 :
U2 r R1 U1 r R1 U1
U2
R
e R2 U2 e R2 U2
D2 D2
U1 = D1 U1 = U3 =
D1 D3
7V 7V -1V
D3 D4
Exercice 5 : Montage potentiométrique
U3=4V U4 = 2V Æ Exprimer la valeur de Us sur le montage à vide en fonction
de E, R et de α, la position du potentiomètre
U4 = 2V U3 = -2V Æ Tracer la courbe de Us en fonction de α. Que dire ?
Æ Faire de même sur le montage en charge (avec RS en plus)
D4 D3 Æ Tracer la nouvelle courbe de Us en fonction de α. Qu’est-ce
U5 = 1V D5 D2 U2 qui a changé ?

D1
Montage à vide Montage en charge

U1 = 3V R R
E E
Exercice 3 : Etude de quelques circuits Us RS Us

a) Déterminer I et I1 b) Déterminer I et U
I1 R1 R1 U
Exercice 6 : Pont de Wheatstone
R3 Æ Déterminer la tension U en fonction de E, R1, R2, R3 et R4
R2 Æ En déduire une condition sur R1, R2, R3 et R4 pour que U = 0
I I R2

R3 R1 R2
U
E E
c) Déterminer les expressions de I, U, I1 et I2 R4 R3

I 2R I1 I2
R
E
20R 4R 12R U
E
Exercice 7 : Pont diviseur de Courant Exercice 11 : Caractéristiques de résistance
Æ Exprimer d’abord I1 et I2 en fonction de I et des résistances, On mesure la caractéristique d’un résistor de résistance R
puis en fonction de e et des résistances : inconnue (tension U et intensité I) :
U (en V) 0 3,24 4,09 5,35 5,97 7,19 9,46
I I I (en mA) 0 0,5 0,7 1 1,1 1,4 1,8
I1 I2 I1 I2
e Æ Représenter la caractéristique U=f(I) de la résistance
e R1 R2 R3 Æ Calculer la valeur de R à partir de la courbe tracée
R1 R2

Exercice 12 : Caractéristiques d’un générateur


I I On mesure la caractéristique d’un générateur :
r I1 I2 r I1 I2
I (en mA) 0 5 10 15 20 25 30
e R1 R2 e R1 R2 R3 U (en V) 24 23,5 23 22.5 22 21.5 21
Æ Représenter la caractéristique U=f(I) du générateur
Æ Trouver l’équation du générateur et le modéliser

Exercice 13 : Caractéristiques de résistances


Résistances équivalentes
On dispose d’une résistance R1 de 1kΩ et d’une résistance R2
de 2kΩ, que l’on peut disposer en série ou en parallèle.
Exercice 8 : Résistances équivalentes Æ Tracer la caractéristique de ces deux résistances (pour U
Æ Trouver les expressions des résistances équivalentes variant entre 0 et 10V)
Æ Comment obtient-on graphiquement la caractéristique de
R1 R l’association en série R1+ R2 ? Vérifier la pente de la courbe.
R1 R2
Æ Comment obtient-on graphiquement la caractéristique de
R2 R l’association parallèle R1//R2 ? Vérifier la pente de la courbe.
R1 R1 R3

R1 R2
Petites questions de bon sens
R4 R4
R1 R2 R3 R2
Exercice 14 : Luminosité de lampes
R4 R4 Dans les montages suivants, composés de lampes
R 12Ω identiques, comparez leur luminosité à l’intérieur de chacun
R des circuits.
4Ω 10Ω Indications :

15Ω Æ la luminosité d’une lampe est d’autant plus importante que
R R l’intensité du courant qui la traverse est grande
Æ On pourra considérer en première approximation que les
lampes se comportent comme des résistances.
Exercice 9 : Résistances équivalentes
On dispose de 6 résistances identiques de 200Ω. Comment
faut-il les brancher pour obtenir une résistance équivalente : A1 A1
Æ 1,2kΩ Æ 300Ω Æ 150Ω
E R E1 E2
A2 A2
Caractéristiques de Résistances
A1 A2 A5
E
Exercice 10 : Caractéristiques de résistance
On mesure la caractéristique d’un résistor de résistance R E A4
inconnue (tension U et intensité I) : A3
A1 A2
U (en V) 0 5 10 15 20 25 30 E A1
A3 A2
I (en mA) 0.0 2.2 4.5 7.0 9.0 11.4 13.7
Æ Représenter la caractéristique U=f(I) de la résistance
Æ Calculer la valeur de R à partir de la courbe tracée
SOLUTION des EXERCICES – EC1

Exercice 3.1 : Caractéristique d’une résistance


TD EC1 – Régime Permanent
Æ Tracer la courbe / Prendre 2 points SUR LA COURBE
Æ Calculer l’équation de la droite passant par ces 2 points
Exercice 1.1 : Loi des Nœuds Æ Ordonnée à l’origine ≈ 0 et Coef directeur R ≈ 2,2kΩ
⎧I 0 = I 1 + I 2 ⎧I 2 = 3 A ⎧I 6 = I 0
⎪ ⎪ ⎪
Loi des nœuds : ⎨I 4 = I 2 + I 5 ⇒ ⎨I 5 = −1A ⎨I 7 = I 5
, et Exercice 3.2 : Caractéristique d’un générateur linéaire
⎪I = I + I ⎪I = −2A ⎪I = −I
⎩5 1 3 ⎩ 3 ⎩ 8 1 Æ Tracer la courbe / Prendre 2 points SUR LA COURBE
L’indication I 4 = 2 A signifie qu’à chaque seconde, il y a Æ Calculer l’équation de la droite passant par ces 2 points
Æ Ordonnée à l’origine =12V=fém du générateur
Q I 4 ⋅T 2 ×1
N= = = = 1,25.10+19 électrons qui traversent D4. Æ Coefficient directeur r ≈ 200Ω
e e 1,6.10−19

Exercice 1.2 : Loi des Mailles Supplément EXERCICES – EC1


⎧U 1 +U 2 = U 5 ⎧U 4 = − 6V
Loi des mailles : ⎪U +U = U , ⇒ ⎪U = − 1V
⎨ 3 4 5 ⎨ 5 Exercice 1 : Loi des Nœuds
⎪U = U +U ⎪U = − 5V
⎩ 2 4 6 ⎩ 1 ⎧I 4 = I 2 − I 1 = −1A
L’indication U 6 = 10V signifie qu’il y a une différence de ⎪
⎪I 4 = I 1 + I 2 − I 3 = −1A
Toutes les lois des nœuds : ⎪I = −I − I − I = −5A
potentiel de 10V entre les deux bornes du dipôle.
⎨4 1 2 3

Exercice 1.3 : Etude de Circuits ⎪I = I + I − I = 8A


⎪4 1 3 2
⎧ E E ⎪⎩I 4 = I 3 − I 2 + ( I 1 − I 0 ) = 4A
⎪I = R + R / /R = (Req à l'ensemble)

a) ⎪ 3 ( 1 2) R +
R1R2

3
R1 + R2
Exercice 2 : Loi des Mailles
⎪ R2 R2
⎪I 1 = I= E (Diviseur de Courant) ⎧U 2 = −U 1 −U 3 = −11V
+ 3 ( 1 R2 ) + R1R2
+
Toutes les lois des mailles : ⎪
⎪⎩ R R R R
⎨U 2 =U 1 +U 3 −U 4 = 4V
1 2

b) Avec un double pont diviseur de tension :


⎪U =U +U +U −U = 2V
U =
r3
×
( r3 + r2 ) / / r1 E ⎩ 2 1 3 4 5

r3 + r 2 ( ( r3 + r2 ) / / r1 ) + r4
Exercice 3 : Etude de quelques circuits
⎧E 1 − 2RI 1 = 2RI 2
c) Lois de Kirchhoff : ⎪E − 2RI = 2RI (3 éq, 3 inconnues) ⎧ E E
⎨ 2 ⎪I = R + R / /R = (Req à l'ensemble)
⎪I + I = I
3 2

a) ⎪ 3 ( 1 2 ) R3 +
R1R2
⎩ 1 3 2
⎨ R1 + R2
E1 + E 2 2E 1 − E 2 ⎪ R2 R2
⇒ I2 = et I1 = ⎪I 1 = I= E (Diviseur de Courant)
6R 6R
⎪⎩ R1 + R2 R3 ( R1 + R2 ) + R1R2

Exercice 2 : Ponts Diviseurs ⎧ E E


⎪I = R / / R + R = R R + R (Req à l'ensemble)
⎧ R1 ⎪ 2 ( 1 3) 2( 1 3)
U1 = b) ⎪
R2 + ( R1 + R3 )
E
a) Diviseurs de tension en n’oubliant pas r : ⎪
⎪ R1 + R2 + r ⎨
⎨ ⎪
⎪U = R2 R3
E ⎪U = E (Diviseur de Tension - R2 n'influe pas)
⎪⎩ 2 R1 + R2 + r ⎪⎩ R1 + R3
⎧ R2 ⎧ E E
b) Æ Avec I ' =I1 +I2, Diviseurs de courant : (1) ⎪⎪I 1 = R + R I ' ⎪I = R + ⎡20R / / 2R + 4R / /12R ⎤ = 5R (Req à l'ensemble)

1 2
⎪ ⎣ ( )⎦
R
(2) ⎪I 2 = 1
I' ⎪ ⎡20R / / ( 2R + 4R / /12R ) ⎤⎦
⎪⎩ R1 + R2 ⎪U = ⎣ ×
4R / /12R
E
c) ⎪ R + ⎡⎣20R / / ( 2R + 4R / /12R ) ⎤⎦ 2R + 4R / /12R
On divise (1) , ce qui donne I = R2 I ⎪
(2) 1
R1 2 ⎪ 4R 3R 12
⎨ ⇒U = × E = E = 0,48E (Double Diviseur)
On aurait pu directement trouver R1I 1 = R2I 2 = U R = U R … ⎪ 5R 5R 25
1 2
⎪ U 1 12 3E 0,12E
Æ Soit I = R2 I ' = R2 × R3 ⎪I 1 = 4R = 4R × 25 E = 25R = R
I (2 ponts diviseurs) ⎪
1
R1 + R2 R1 + R2 R3 + ( R1 / /R2 ) ⎪I = U = 1 × 12 E = E = 0,04E
⎪ 2 12R 12R 25
Soit directement I = ( R2 / /R3 ) I , ce qui revient au même ⎪
25R R
1
R1 + ( R2 / /R3 ) ⎩
d) On note I le courant dans la branche du milieu. On a Exercice 9 : Résistances équivalentes
nécessairement I = 0 d’après la loi des nœuds, puisque le
courant qui sort est égal au courant qui rentre dans chacun des a) Req = 1,2k Ω Î 6 résistances de 200Ω en série
générateurs. Les deux circuits sont donc indépendants et on b) Req = 300Ω Î (3×200Ω) // (3×200Ω)
peut appliquer le pont diviseur de tension (comme si les
résistances étaient en série…) ou encore 200Ω + (200Ω // 200Ω)…
R2 R3
c) Req = 150Ω Î (200Ω + (200Ω // 200Ω)) // idem
Ainsi : U = E et U = E
2
R1 + R2 1 3
R3 + R4 2
Exercice 10 : Caractéristiques de Résistances
Exercice 4 : Ponts diviseurs de tension Æ Tracer la courbe / Prendre 2 points SUR LA COURBE
⎧ R1 ⎧ R ⎛R ne modifie pas ⎞ Æ Calculer l’équation de la droite passant par ces 2 points
U1 = e U1 = 1 e
a) ⎪
⎪ R 1 + R2
b) ⎪
⎪ R1 + R2
⎜ ⎟ Æ Ordonnée à l’origine ≈ 0 et Coef directeur R ≈ 2,2kΩ
⎨ ⎜la valeur de la tension ⎟
⎨ ⎜e aux bornes de ⎟
⎪U = R 2 e ⎪U = R2 e
⎪⎩ 2 R1 + R 2 ⎪⎩ 2 R1 + R2 ⎜⎜l'association R1+R2 ⎟⎟ Exercice 11 : Caractéristiques de Résistances
⎝ ⎠
⎧ Æ Tracer la courbe / Prendre 2 points SUR LA COURBE
R1 ⎧ R1
⎪U 1 = R + R + r e U1 = e Æ Calculer l’équation de la droite passant par ces 2 points
c) ⎪ 1 2 d) ⎪
⎪ R1 + R 2 + r , idem…
⎨ ⎨ Æ Ordonnée à l’origine ≈ 0 et Coef directeur R ≈ 5,6kΩ
⎪U = R2 ⎪U = R2
e e
⎪⎩ 2 R1 + R 2 + r ⎪⎩ 2 R1 + R 2 + r Exercice 12 : Caractéristique d’un générateur
Æ Tracer la courbe / Prendre 2 points SUR LA COURBE
Exercice 5 : Montage Potentiométrique Æ Calculer l’équation de la droite passant par ces 2 points
Æ A vide : U = αR Æ Ordonnée à l’origine =24V=fém du générateur
× E = α E Î Courbe linéaire
S
α R + (1 − α ) R Æ Coefficient directeur r ≈ 100Ω

Æ En charge, la relation n’est plus linéaire (à tracer pt par pt) :


Exercice 13 : Caractéristiques de Résistances
US =
(α R / / R S ) ×E = ... =
αE
(α R / / RS ) + (1 − α ) R αR ⎛ αR ⎞
2 Æ R est la pente des courbes U = RI
1+ −⎜ ⎟ Par exemple pour U=10V, R=1kΩ, on a I=10mA
RS ⎝ RS ⎠
Æ Association série : on a U=U1+U2, donc on additionne les droites
point par point suivant les ordonnées (U). Par exemple pour I
Exercice 6 : Pont de Wheatstone = 5mA, U=U1+U2=5V+10V=15V et ainsi de suite, La droite
Æ Additivité : U = U − U = R 2 E − R 3 E obtenue est plus pentue, ce qui correspond à un coefficient
R R
R1 + R 2
2 3
R3 + R 4 directeur R=R1+R2= Req. C’est logique !!!

Æ Condition : U = 0 ⇔ R2 R3 Æ Association parallèle : on a I=I1+I2, donc on additionne les


= ⇔ R2R4 = R1R3
R1 + R2 R3 + R4 droites point par point suivant les abscisses (I). Par exemple
pour U = 5V, I=I1+I2=5mA+2,5mA=7,5mA et ainsi de suite, La
droite obtenue est moins pentue, ce qui correspond à un
Exercice 7 : Ponts diviseurs de courant
⎧ ( R2 / / R3 ) I coefficient directeur R = R / / R = R1R 2 = 2 Ω . C’est
⎧ R2
I1 = I ⎪I =
eq 1 2
R1 + R 2 3
a) ⎪
⎪ R 1 + R2
b) ⎪ 1 R1 + ( R 2 / / R 3 ) (Attention)
⎨ ⎨ encore tout à fait logique !!!
⎪ I = R1 I ⎪ I = ( R1 / / R 3 ) I
⎪⎩ 2 R1 + R 2 ⎪ 2 R + (R / /R )
⎩ 2 1 3 Exercice 14 : Luminosité de lampes
c) et d) L’ajout de r ne change pas les expressions, mais juste la
valeur de I, qui n’intervient pas ici… a) I égal dans la branche b) Idem, même courant
Î Même luminosité Î Même luminosité
Exercice 8 : Résistances équivalentes
c) Même tension. Si les lampes
a) Req = R1 + R2 b) R = R / / R =
R1R2 c) R =
R
sont identiques, il y aura e) Dans la branche, on a
R1 + R2
eq 1 2 eq
2 le même I dans les deux. même courant, qui se
R R1R3 Î Même luminosité divise ensuite en 3 :
d) R = 1 / / R = ⎛ R ⎞
eq
2 3
R1 + 2R3 R eq = R1 + ⎜ 2 R 2 / / 4 ⎟ I1 = I 5 = I 2 + I 3 + I 4
f) 2 ⎝ ⎠ d) U1=U2+U3, donc L1 éclaire plus
Req = R1 + R 4 + ( R 2 / / ( R 3 + R 4 ) ) R2R4 mais la tension se répartie
Donc puisque les lampes
e) = R1 + sont identiques :
R2 ( R3 + R 4 ) R
2R 2 + 4
de manière égale dans L2 et L3 L1 = L5 > L2 = L3 = L4
= R1 + R 4 + 2 Î L1 > L2 = L3
R 2 + R3 + R 4
g) R
Req = 2R / / =
R 2
= R
h) Req = 10Ω
2 1 5
2+
2

Vous aimerez peut-être aussi