Vous êtes sur la page 1sur 35

Les Investisseurs

Le guide des Investisseurs :


Comment battre les pros de la finance
(sans stresser)
Les Investisseurs

Le guide des Investisseurs :


Comment battre les pros de la finance
(sans stresser)

Table des matières


Les Investisseurs : la philosophie de la bourse sans stresser 4
Comprendre la bourse 5
Les actions qu’est-ce que c’est ? 6
Avant d’investir, constituez une réserve 6
Notre stratégie tout-terrain 7
Identifier une entreprise gagnante 11
Les types d’entreprises 18
Allocation des actifs 20
Le suivi des cours boursiers 21
Quand faut-il vendre ? 27
Trucs et astuces de pro 28
La gestion des émotions 30
Les autres types d’investissements 32
Les pièges à éviter 33
Conclusion 34
Les Investisseurs 3

Bravo et merci ! Vous venez accomplir un pas impor- connaissance. Je vous suggère de le lire une première
tant vers votre nouvelle vie d’investisseur boursier. Je fois en entier puis de l’utiliser en tant que référence
tiens à vous remercier de la confiance que vous nous au cours de votre cheminement d’investisseur. N’hé-
portez. Je vous souhaite aussi un magnifique voyage sitez pas à y revenir et à relire les chapitres que vous
dans l’univers vaste et passionnant de la bourse. jugez les plus importants ou utiles.

Merci pour votre achat. N’oubliez pas qu’un lexique accompagne ce guide.
Il pourra vous être utile dans la compréhension des
Certaines choses que vous allez lire ici seront pour pages qui suivent.
vous évidentes. D’autres seront peut-être totalement
nouvelles ou obscures. L’objectif de ce guide est d’être Je vous souhaite une agréable et enrichissante lecture.
complet et utilisable quel que soit votre niveau de
Les Investisseurs 4

Quel que soit votre cas, vous trouverez dans ce guide


Les Investisseurs : des informations précises et importantes qui vous
permettront de devenir un meilleur investisseur.
la philosophie de la bourse
J’aime la bourse. Bien-sûr, elle peut être une source
sans stresser de revenus importante. Elle peut même vous rendre
riche. Les conseils que vous trouverez ici vont d’ail-
Vous voyez les choses et vous vous demandez «Pourquoi ?». leurs vous y aider.
Moi, je rêve de choses qui n’existent pas et je me demande
«Pourquoi pas ?». Néanmoins, je suis persuadé que tout ça doit res-
ter un plaisir. Trop d’investisseurs passent des nuits
George Bernard Shaw sans sommeil, se réveillent la boule au ventre en se
demandant s’ils ont encore perdu de l’argent. Ils
passent leurs journées rivés sur leur écran en priant
pour que leur valeur fétiche aille dans le bon sens.
Le projet de créer Les Investisseurs est un peu égoïste.
Ma newsletter ainsi que ce guide sont les modes d’em- Aux Investisseurs, ce n’est pas comme ça que nous
ploi que j’aurais voulu avoir lorsque j’ai débuté en voyons les choses. La vie est un jeu. C’est pourquoi nous
bourse. J’ai en particulier conçu le présent guide pour avons tenu à mettre en place une méthode zéro stress
qu’il contienne toutes les informations indispensables appelée la « méthode tout terrain ». Elle vous servira de
pour se lancer sur les marchés des actions. base pour partir du bon pied dans vos investissements.

Il est souvent difficile d’avoir des informations fiables Je vous donne ici des techniques qui vont vous per-
et claires sur la bourse. Sans ces dernières, il est pour- mettre d’acheter, de garder longtemps, de vous éclater
tant difficile de s’y retrouver et de prendre les bonnes en chemin et surtout de gagner sur le long terme. Vous
décisions. pourrez même vous autoriser quelques investissements
plus risqués pour mettre du piment dans la partie.
Peut-être que vous n’osez pas vous lancer de peur de
commettre des erreurs qui vous feraient perdre de La bourse est peut-être le plus grand jeu que l’Hu-
l’argent. Peut-être que vous voulez bel et bien sauter manité n’ait jamais créé. Les gagnants sont parfois
le pas mais que vous ne savez tout simplement pas par récompensés au-delà de leur imagination. Vous pou-
où commencer. Peut-être que vous possédez déjà des vez amasser des fortunes. Mais vous verrez que la sa-
actions et que vous voulez mieux maîtriser ce sujet. tisfaction d’un portefeuille bien géré vous apportera
une autre fierté qui vaut également son pesant d’or.

Vous allez aussi en apprendre beaucoup sur le monde


dans lequel vous vivez. On entend beaucoup de chose
sur la bourse et les actionnaires, surtout des bêtises.
Vous verrez que la réalité est loin des clichés. Les
bourses ont leur rôle à jouer dans la finance mon-
diale mais aussi auprès des citoyens qui peuvent, et
doivent, y prendre une part active. Je suis persuadé
qu’il est temps pour les simples citoyens de reprendre
les rênes de l’actionnariat et d’enfin en devenir les
premiers bénéficiaires.

Je vous souhaite donc de trouver dans les lignes qui


suivent autant de plaisir que j’en ai eu durant mon long
voyage boursier ainsi que durant l’écriture de ce guide.
Les Investisseurs 5

Comprendre la bourse
N’investissez jamais dans quelque chose que vous
ne comprenez pas.

C’est une des règles d’or de l’investissement.

La première étape pour vous est donc de vous assurer


que vous comprenez où vous mettez les pieds avant
même d’acheter quoi que ce soit.

La bourse, qu’est-ce que c’est ? La bourse, c’est tout


simplement l’endroit où on achète et vend des actions.

Vous avez peut-être en tête l’image des brokers qui


hurlent tous en même temps dans une grande salle
en faisant de grands gestes. Eh bien oubliez ça !
pour débuter. Notez les bien ! C’est important car
Ça, c’était avant, dans les années 80, à l’époque où il vous ne pourrez acheter que durant ces créneaux.
fallait encore un fil au bout de votre téléphone. Dé-
sormais, tout est plus calme, mais aussi plus rapide. Faites également attention au décalage horaire. Pour
Les actions s’échangent par informatique et il n’y a plus de clarté, vous trouverez, lorsque c’est néces-
plus besoin de passer des coups de fils dans tous les saire, l’heure locale et l’heure de Paris. C’est cette
sens pour acheter quoique ce soit. Quelques clics et dernière qui sera probablement pertinente pour vous.
vous voilà instantanément propriétaire de Coca Cola,
LVMH ou Air Liquide. Euronext (Bourse de Paris, Amsterdam, Bruxelles,
Londres et Lisbonne)
Si la bourse a toujours été ouverte à tous, elle s’est
grandement démocratisée grâce aux avancées tech- Heure de Paris : 09h30 – 17h30
nologiques. Il suffit d’avoir un ordinateur ou un
smartphone et hop ! C’est parti pour devenir trader. New York Stock Exchange (ou NYSE) 

Les bourses sont accessibles en ligne via ce qu’on ap- Heure de New-York : 09h30 – 16h00
pelle des courtiers, ou brokers. Le courtier, c’est l’in-
termédiaire entre vous et la bourse. Il récoltera vos Heure de Paris : 15h30 – 22h00
demandes d’achat et de vente à travers les réseaux
pour essayer de trouver un autre investisseur qui ac- NASDAQ (Egalement basé à New-York et spécia-
ceptera votre offre d’achat ou de vente. lisé dans les entreprises de technologies, c’est le
petit frère du NYSE)
Acheter et vendre, c’est le cœur du système. Ici, on
s’échange des tout petits morceaux d’entreprises. Heure de New-York : 09h30 – 16h00
Vous proposez un prix d’achat et attendez de voir si
quelqu’un y répond favorablement. Une fois proprié- Heure de Paris : 15h30 – 22h00
taire vous pouvez revendre vos actions aussitôt ou
les conserver pendant 20 ans. L’idée est bien-sûr de Si vous souhaitez plus d’horaires de bourse, il vous
maximiser vos gains en revendant au prix fort. sera très facile de les retrouver par une simple re-
cherche sur Internet.
Comme n’importe quel magasin, la bourse a des ho-
raires d’ouverture. Elle ouvre du lundi au vendredi et Pour résumer : La bourse c’est la place de marché
se permet même des vacances les jours fériés. où le vendeur et l’acheter se rencontrent. L’acheteur
donne son prix maximum et le vendeur son prix mi-
Voici les noms et horaires des places boursières euro- nimum. Si les prix se touchent, la transaction se fait.
péennes et américaines qui me paraissent suffisantes C’est simple comme bonjour !
Les Investisseurs 6

Sachez également que, en plus des simples actions,


Les actions qu’est-ce que c’est ? d’autres produits se négocient en bourse : devises (le
Forex), certificats, obligations, produits dérivés, etc.
Comprendre les actions, c’est l’autre volet indispen-
sable avant de passer votre premier ordre. Mais ne vous inquiétez pas, ça ne change rien pour
vous à ce stade et ce n’est pas l’objet de ce guide.
J’ai pour habitude de dire que les actions c’est la démo-
cratie du capitalisme. Posséder une action, c’est posséder
une toute petite partie de l’entreprise correspondante. Avant d’investir, constituez
Si vous n’achetez qu’une seule action de Société Gé- une réserve
nérale, vous devenez co-propriétaire de cette immense
banque. Pas en théorie, mais pour de vrai. N’oubliez Vous êtes probablement déjà tout frétillant à l’idée
jamais ça car cela vous donne une responsabilité. de passer à l’action. C’est une excellente chose ! Vous
avez la mentalité des Investisseurs. En revanche,
Vous avez désormais le droit de participer à l’assem- ce qu’on ne veut surtout pas, c’est que les choses
blée des actionnaires et de voter sur certaines déci- tournent mal et que vous vous trouviez dans une si-
sions de l’entreprise. Vous, et tous ceux qui possèdent tuation difficile financièrement.
des actions de Société Générale, êtes aux commandes.
Même le PDG vous doit des comptes. Avant de se lancer, il faut s’assurer qu’on en a les
moyens. Vos investissements boursiers doivent être
Je vous rassure, vous n’aurez en réalité rien à faire. En faits avec du capital dont vous n’aurez pas besoin à
pratique la plupart des petits porteurs, n’utilisent pas court terme.
leur droit. Ils ont de toute façon une partie si infime
de l’entreprise que leur vote ne pèse presque rien. C’est pourquoi, il est impératif de constituer un fond
de secours avant de partir sur les marchés. Quoiqu’il
Cet aspect de propriété reste très important dans la arrive, vous devriez toujours garder de l’argent de
philosophie des Investisseurs. Nous prenons nos res- côté en cas de coup dur : voiture à changer, répara-
ponsabilités et investissons dans des entreprises aux- tions à faire pour votre logement, etc.
quels nous croyons. Acheter une valeur, c’est partici-
per à la grande aventure de l’entreprise qui l’a émise. La somme de ce fond de secours dépend de votre si-
tuation personnelle. Dites-vous que votre fond de se-
Les actions, ce sont donc ces tout petits morceaux cours devrait vous permettre de couvrir vos frais cou-
d’entreprises (les « parts ») qui se vendent sur les rants pour deux ou trois mois au minimum.
bourses du monde.
Voici une autre manière plus radicale de voir les
Et vous allez bientôt prendre part à ce grand jeu (si ce choses : N’investissez que de l’argent dont vous savez
n’est pas déjà le cas). ne pas avoir besoin dans les 5 ans à venir. Vous ris-
quez de moins investir mais cela vous permettra une
grande tranquillité par rapport à votre portefeuille.
Votre niveau de vie ne dépendra pas de la perfor-
mance de vos actions et donc vous serez plus efficace
dans vos décisions.

Ces règles sont importantes. Avant de penser à la


bourse, vous devez assurer votre propre subsistance
et celle de votre famille. Il n’y a rien de pire que de de-
voir vendre vos actions au mauvais moment et subir
ainsi une perte qui aurait pu être évitée.

Rappelez-vous que notre philosophie allie enrichis-


sement et plaisir. Si vous vivez avec la peur au ventre
car vous avez placé de l’argent que vous ne pouvez pas
vous permettre de perdre, alors cela perd son sens.
Les Investisseurs 7

En revanche, si vous aviez vendu pour acheter à nou-


Notre stratégie tout-terrain veau au lieu de rester bien tranquille comme je vous
le conseille et que vous aviez raté les dix meilleurs
La stratégie tout terrain des Investisseurs se base sur jours de hausse à cause de cela, votre rendement au-
un principe simple : le temps est votre allié, la pa- rait chuté à 5,4% par an.
tience est votre meilleure vertu.
Achetez et ne vendez jamais !
Avant d’entrer dans les détails des mécanismes de la
méthode, je veux vous expliquer comment ça se passe La conclusion est limpide. Le moyen le plus sûr de
en pratique. réussir en bourse est d’acheter régulièrement et de
garder le plus longtemps possible. Cette stratégie
Le plan est simple. Vous allez identifier des titres de joue sur plusieurs leviers (les avantages détaillés plus
haute qualité et les garder longtemps. Très longtemps. bas) qui rendront votre portefeuille à la fois résistant
Visez au moins 5 ans mais pensez plutôt 10 ou 20 ans. et optimisé pour la croissance.

Mon job, c’est de vous faire gagner de l’argent pas de C’est ce que nous appelons la stratégie tout-terrain.
vous flatter. Ne le prenez pas mal, mais il y a de fortes
chances que vous soyez nul pour « timer » le marché Voici comment cela va se passer :
(c’est-à-dire deviner quand il va monter ou descendre).
• Choisissez quelques valeurs prometteuses (voir
Mais rassurez-vous, vous faites partie de l’écrasante chapitre 6).
majorité des gens qui investissent. Même les profes- • Achetez-les régulièrement et toujours au même
sionnels aguerris ne sont pas très bons à ce jeu-là. En rythme. Vous pouvez commencer avec 200 euros
fait, il faudrait être voyant pour deviner les moments par mois par exemple.
de hausses et de baisses. • Continuez à investir équitablement entre vos dif-
férentes actions quoi qu’il arrive.
Finalement, c’est avec un peu de modestie que vous • Au fil du temps, diversifiez de plus en plus votre por-
allez devenir un bon investisseur et prendre un avan- tefeuille. Visez entre dix et vingt actions différentes.
tage décisif.

C’est pour ça que je vous propose ce plan quasi méca-


nique qui ne demande pas des compétences hors du
commun ou des dons surnaturels pour réussir. Il ré-
duit votre risque tout en maximisant votre potentiel
de profit, et cela même si vous commettez quelques
erreurs en route.

Si vous essayez de prédire constamment les meilleurs


moments pour acheter et vendre, vous pourriez rater
les plus grands gains du marché.

La recherche démontre que les investisseurs actifs


(ceux qui achètent et vendent souvent) ratent les
meilleurs jours de hausse et handicapent leur porte-
feuille sur le long terme.

C’est contre-intuitif, mais c’est un fait établi que les


meilleures hausses arrivent pendant les périodes de
chute de la bourse et de forte volatilité. Il est donc
très risqué de vendre vos actions dans la panique
pendant ces moments-là.

Par exemple, si vous aviez investi dans le S&P 500


de 1993 à 2013 sans jamais vendre, votre rendement
annuel aurait été de 9,2 %.
Les Investisseurs 8

La réussite de cette stratégie repose sur une discipline Avantage No 1 : Les intérêts composés
de fer. À vous de vous y tenir afin d’en récolter les fruits.
“Les intérêts composés sont la huitième merveille du
Au fur et à mesure que votre revenu disponible aug- Monde. Celui qui les comprends, les gagne... Celui qui
mente, vous pouvez augmenter votre mise mensuelle. ne les comprend pas ... les paie.”

Si vous avez une grande somme à placer, vous pouvez (Soit-disant) Albert Einstein
évidemment investir des sommes plus importantes au
début. Evitez néanmoins de toute placer d’un seul coup. Il n’est pas certain que cette citation soit bien d’Al-
Il serait plus judicieux d’étaler vos achats d’actions par bert Einstein. Il peut s’agir d’une légende urbaine.
tranches mensuelles de 5 à 20 % de votre capital total. C’est néanmoins une très bonne manière de décrire
ce phénomène très puissant.
Par exemple, si vous avez 20 000 € à placer, vous pour-
riez acheter pour 2 000 € par mois pendant dix mois. Les intérêts composés, c’est l’idée que les gains que
vous obtenez grâce à vos investissements, viennent
Je comprends aussi qu’il peut être ennuyeux, voire s’ajouter à votre capital total pour accélérer encore
frustrant, d’appliquer une technique quasi automa- plus les gains de la période suivante.
tique. Ne vous sentez donc pas obligé d’appliquer
cette méthode sans jamais faire d’exception. L’argent que vous gagnez vous fait gagner de
l’argent à son tour.
Investir en bourse ne doit pas être qu’une affaire
d’argent. C’est aussi l’occasion de s’amuser et de En achetant et gardant vos actions sur le long terme,
s’améliorer en tant qu’investisseur. N’hésitez donc vous profiterez bien plus de cet effet que si vous ache-
par à garder une faible somme pour appliquer vos tez et revendez sans arrêt comme un trader.
propres stratégies et expérimenter du trading à plus
court terme. Ainsi, au fil du temps, vous faites croître votre capital
de plus en plus vite. Si votre rendement est important
Maintenant que vous savez comment appliquer notre (6 %, 8 % ou 10 %) les résultats peuvent être réelle-
stratégie (simple, non ?) voyons pourquoi elle est si ment spectaculaires et vous rendre riche.
efficace.
Voici un exemple de la manière dont votre capital
évolue avec un rendement de 6 % et un investisse-
ment mensuel de 300 €.
Les Investisseurs 9

qu’il arrive. Ainsi votre portefeuille s’adaptera à


toutes les circonstances.

C’est ce qu’on appelle dans le monde de la bourse le


dollar averaging.

Prenons un exemple. Vous avez 10 000 € à investir. Vous


n’allez pas les placer d’un coup mais plutôt vous enga-
ger à un montant fixe mensuel, 1 000 € par exemple.

Que la bourse monte ou descende, vous vous y tenez !


Et n’essayez pas de m’entourlouper, je vous regarde.
1 000 € chaque mois. Certains mois, vous achèterez
moins cher car la bourse aura baissé, d’autres mois
plus cher car elle aura monté.

L’avantage de faire ça, c’est que vous retirez l’émo-


tion de l’équation. Vous ne vous prenez pas la tête
La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario, qui pour savoir s’il faut acheter, vendre ou je ne sais quoi.
est un organisme d’Etat canadien, propose un outil très Vous achetez vos 1000 €, point final.
bien fait pour calculer les intérêts composés. N’hésitez
pas à le tester pour effectuer vos propres projections. Bien-sûr, l’idéal est de répartir vos achats entre diffé-
rentes valeurs. Mettez 500 € sur 2 actions différentes,
https://www.gerezmieuxvotreargent.ca/calculatrices/ par exemple. Le mois d’après faites la même chose
calculatrice-interets-composes/ avec deux autres actions. Puis recommencez le tour
lorsque vous les avez toutes faites.
Vous entrez dans un jeu de patience à l’opposé de la fré-
nésie de la bourse. En finance, la majorité des acteurs À l’arrivée, vous aurez forcément un portefeuille dont
et des médias sont trop pressés et ne voient qu’à court le prix sera une moyenne plutôt que le reflet d’un prix
terme. Ils créent donc des opportunités en dévalorisant à un instant T.
des titres qui ont pourtant un immense potentiel.
Si une crise ou une correction arrive, certes vous per-
Grâce à la stratégie tout terrain, vous prenez l’ascen- drez de la valeur sur le moment. Mais vous ne ven-
dant en adoptant un point de vue différent et profitez drez pas et en profiterez même pour renforcer vos
des occasions créées par les investisseurs à courte vue. positions durant cette période de soldes. Votre coût
moyen baissera et, au bout de quelque mois, lorsque
les actions remonteront, vous en profiterez à fond.
Avantage No 2 : Le lissage du risque
N’oubliez pas, tant que vous ne vendez pas, vous ne ré-
Les périodes de baisse arrivent régulièrement sur les alisez pas de pertes. La pire erreur que vous puissiez
marchés. La crise de 1929, la bulle Internet, la crise commettre est de vendre dans le creux d’une cor-
des subprimes de 2008, ces événements sont connus rection, au moment où les cours sont au plus bas.
de tous et traumatisants pour certains acteurs du
marché qui ne comprennent pas bien les mouve-
ments boursiers. Evitez le piège des frais !
Chez les Investisseurs, on applique une technique J’ai déjà vu des débutants commettre cette erreur qui
anti-crise. peut être difficile à rattraper. Les conseils qui suivent
vous épargneront un handicap dès vos premiers achats.
Benjamin Graham, le mentor du grand financier War-
ren Buffet, en était un fervent adepte. Autant dire que Le principe de la stratégie tout terrain est le même
ça ne vient pas de n’importe qui. avec de petites sommes comme 100 ou 200 €. Vous
allez faire des achats réguliers sur des sommes iden-
Le principe est enfantin : Il faut investir réguliè- tiques à chaque période.
rement la même somme mois après mois, quoi
Les Investisseurs 10

De plus, les entreprises réagissent différemment se-


lon l’actualité et l’évolution de l’économie. Typique-
ment, la même nouvelle peut faire monter les actions
des grands groupes pétroliers mais descendre les va-
leurs technologiques.

En ne mettant pas tous vos œufs dans le même


panier, vous optimiser donc votre rendement.

Vous avez deux leviers principaux pour vous diversifier.

Malheureusement, selon le courtier que vous aurez La diversification sectorielle permet d’étaler votre
choisi, vous risquez de vous retrouver avec des frais risque entre des secteurs qui réagissent différemment
trop élevés par rapport au montant de l’achat. Sur- aux événements économiques ou géopolitiques.
veillez donc bien les tarifs !
Exemples : Santé, télécommunications, biens de consom-
Si les frais sont trop élevés, faites des achats groupés mation courante, matières premières, finance, etc.
à intervalles plus grands. Par exemple, achetez une
seule valeur tous les trimestres. De cette manière, vos La diversification géographique permet de profiter
100 € par mois deviendrons 300 € tous les trois mois. de la croissance d’autres parties du monde. Bien-sûr,
Vos frais seront divisés par trois. vous allez investir en France. Mais vous pouvez aus-
si miser sur les valeurs allemandes ou celles d’autres
Passez à un achat tous les six mois et voilà vos frais pays européens.
divisés par six !
Il peut aussi être pertinent d’acheter des actions
N’oubliez jamais que vous ne devez pas être pressé. américaines. En effet, malgré le fait qu’elles ne sont
pas éligibles au PEA (qui est un compte en actions
Si vous n’avez pas encore de broker et que vous savez que à la fiscalité avantageuse, voir le Guide de la fiscalité
vous allez travailler avec de petites sommes, il est d’au- que vous avez reçu en cadeau), vous trouverez sur ces
tant plus important pour vous d’en choisir un bon mar- marchés des entreprises très performantes qui vous
ché (Degiro, IDealing). Vous trouverez plus de détails sur permettront de profiter de tendances technologiques
les courtiers bon marché dans le chapitre « Les courtiers de fond (robotique, web, etc.). En outre, certains
bon marché : LA solution pour les petits investisseurs ». grands noms très compétitifs (Nike, Facebook, Ama-
zon, etc.) ont tout à fait leur place dans le portefeuille
d’un résident français.
Avantage No 3 : La diversification
Plus risqué, vous pouvez investir dans les économies
La diversification est une technique qui réduit le émergentes. C’est moins conseillé car les informa-
risque en allouant vos investissements entre diffé- tions sont plus difficiles à trouver et ces régions sont
rentes valeurs. sujettes à plus d’instabilité.

Il ne serait pas exagéré de dire que c’est le pilier d’une Quel est le nombre idéal d’actions différentes que
bonne stratégie d’investissement. vous devriez avoir dans votre portefeuille ?

Les débutants pensent souvent que le meilleur moyen Il n’y pas de réponse absolue à cette question, mais
de faire fortune en bourse est de trouver une seule ac- vous devriez viser au moins dix valeurs à terme, alors
tion sous-évaluée puis de tout miser dessus en espé- que gérer plus de trente valeurs paraît difficile.
rant qu’elle décolle. Rien n’est plus faux.
Vous n’êtes bien sûr pas obligé de tout acheter tout
Il est évident que si vous n’achetez qu’une ou deux de suite. En revanche, je vous déconseille vivement
actions, vous allez vous trouver dans une posture dif- de trop renforcer votre position sur une action si vous
ficile si l’une d’elle se casse vraiment la figure. n’avez pas atteint un certain degré de diversification.
Les Investisseurs 11

Avantage No 4 : Minimiser les coûts Pour compenser, il prend une commission sur les
versements de dividende, sur les retraits et sur la clô-
de transaction ture du compte. Mais cela reste négligeable comparé
Votre succès en tant qu’investisseur est aussi menacé à un courtier classique. PEA disponible.
par un ennemi plus sournois. C’est celui des coûts de • Bourse Direct (https://www.boursedirect.fr) pro-
transaction. pose des frais un peu supérieurs mais également
très intéressants. PEA disponible.
Lorsque vous achetez et vendez, vous passez par des • DEGIRO (https://www.degiro.fr/) propose des tarifs
intermédiaires appelés brokers ou courtiers (Bour- si avantageux que les frais deviendront presque anec-
sorama, Degiro, etc.). Vous imaginez bien que ces dotiques. Il promet depuis longtemps la possibilité
derniers ne vous rendent pas ce service gratuite- d’ouvrir un PEA mais ce n’est pas encore disponible.
ment. Pour chaque transaction (achat ou vente), ils
prennent une commission de quelques centimes à Vous aurez certes moins de fonctionnalités avec ce
quelques dizaines d’euros selon la taille de l’échange genre de brokers. C’est normal car ils misent sur la
et le courtier. simplicité pour offrir des prix imbattables.

De plus, l’Etat taxera chacune de vos transactions. Ces Mais à ce stade, vous n’avez besoin que de fonctions
taxes sont comprises dans vos achats et ventes et vous basiques qu’ils remplissent très bien. De plus, il existe
n’avez rien à faire de spécial. Il faut juste savoir que c’est de nombreux moyens d’obtenir ces services ailleurs
un autre élément qui viendra rogner vos bénéfices. gratuitement ou individuellement si vous en ressen-
tez le besoin par la suite.
Si vous faites beaucoup de transactions, les frais
peuvent avoir un véritable impact sur votre bénéfice Ne laissez donc pas les brokers manger vos bénéfices et
final. C’est particulièrement vrai si vous travaillez donnez-vous un bonus supplémentaire dès le départ.
avec de petites sommes.

La méthode que nous vous proposons dans ce Identifier une entreprise


guide est optimisée pour réduire au maximum le
nombre de transactions et donc vos frais. gagnante
Vous ferez des achats réguliers, c’est inévitable. En Maintenant que nous savons comment investir, il
revanche, vous vendrez très peu, voire jamais. Une nous reste à savoir sur quoi investir.
économie considérable si on la compare à un trader
actif qui paie à chaque fois qu’il modifie ses positions. C’est le nerf de la guerre. Comment déterminer si une
action vaut plus que son prix actuel ? Quelles sont ses
perspectives à 6 mois, à 2 ans ou à 5 ans ?
Les courtiers bon marché : LA solution pour
les petits investisseurs Pour le savoir, il faut s’intéresser à plusieurs éléments
qui vont vous donner l’avantage à long terme. Vous ne
Puisque nous sommes dans le sujet, je vous suggère cherchez pas une action à la mode ou celle qui va car-
une autre piste pour réduire encore plus vos frais. tonner au prochain trimestre. Ce que vous voulez, c’est
Cette décision va vous faire gagner des centaines une entreprise dont la solidité vous assurera des reve-
d’euros sur vos frais d’achats et de ventes voire des nus dans les années voire les décennies qui viennent.
milliers d’euros sur le long terme.

Choisissez un courtier nouvelle génération qui Où trouver les infos ?


casse les prix.
Afin d’identifier les forces et les faiblesses d’une va-
• IDealing (https://www.idealing.com/fr/index) peine leur, de vérifier ses résultats financiers ou de bien
encore à s’implanter en France mais va jusqu’à offrir comprendre sa stratégie, il faut déjà savoir où trouver
les frais de transaction sur les bourses européennes. les bonnes infos.
Les Investisseurs 12

Là où vous ne trouverez pas les bonnes infos En anglais :

• La presse généraliste est souvent trop caricatu- Le Financial Times pour un journal financier
rale et vague pour que vous puissiez vous appuyer de référence : https://www.ft.com/personal-finance
dessus dans vos recherches. Elle convient tout juste
à vous tenir informé du contexte économique géné- Google Finance pour des news et le suivi des cours :
ral. Méfiez-vous des buzz qu’elle relaie constamment https://finance.google.com/finance
comme de la peste. Ces derniers participent à la créa-
tion de bulles (imprimantes 3D, jeux mobiles, etc.). Yahoo Finance est un excellent concurrent de Goo-
• Vos collègues de travail, amis et famille. Ce gle Finance pour des news et le suivi des cours :
n’est pas parce que vous avez confiance en eux que https://finance.yahoo.com/
vous devez vous épargner de faire vos propres re-
cherches. Vous devez être autonome. Investopedia est probablement le meilleur site
• Les emails de spams que vous pourriez recevoir pour des explications claires et concises de tous les
dans votre boîte d’email. Ai-je besoin d’en dire plus ? termes de la bourse. Bonnes analyses également :
www.investopedia.com

Là où vous trouverez les bonnes infos Il existe des dizaines d’autres ressources que vous
pourrez découvrir vous-même mais celles-ci couvri-
La presse et les sites spécialisés ront tous vos besoins pour commencer.

Zonebourse est un site polyvalent très profession-


nel (courtier, news, conseils, suivi des cours et outils Les espaces investisseurs des sites des entreprises
d’analyse technique) : http://www.zonebourse.com/
Rien ne vaut une information de première main. Les so-
Les Echos est un bon site d’actualité : ciétés ont l’obligation de publier leurs résultats ainsi que
https://www.lesechos.fr/ de nombreuses informations pour être cotées sur les mar-
chés. C’est aussi comme ça qu’elles gagnent la confiance
Le Revenu est également un bon site de conseils des investisseurs et les incitent à acheter leurs actions.
financiers avec des articles de qualité :
http://www.lerevenu.com Prenons un exemple avec la société hôtelière Accor.

Boursorama est à la fois un courtier avec une Comment retrouver l’espace dédié aux actionnaires ?
grande communauté et un fournisseur de news et de Si vous vous rendez sur le site Accor (https://www.
conseils : http://www.boursorama.com accorhotels.com) vous arrivez, et c’est logique, sur la
vitrine dédiée aux clients.
Les Investisseurs 13

Il faut donc fouiller le bas de la page pour trouver le lien « Groupe AccorHotels ». Parfois, le lien se situera ailleurs
sur la page et il n’y a pas de règle. Pas le choix, il faut chercher.

Si vous cliquez dessus, vous arriver sur le site dit corporate, c’est-à-dire celui qui présente l’entreprise elle-
même et n’est pas destiné aux clients.

Notez que parfois, il n’y a qu’un seul et unique site qui héberge toutes les informations. Encore une fois, il n’y
a pas de règle à ce niveau-là.

Il ne reste plus qu’à cliquer sur le lien « Investisseurs » et le tour est joué.

Sur cette nouvelle page, vous trouverez toutes les informations qui peuvent intéresser un actionnaire potentiel :

• Communiqués de presse
• Données financières
• Présentations business
• Rapports en tous genres pour les investisseurs
Les Investisseurs 14

Pour qui est prêt à passer un peu temps à consulter cette documentation, c’est une véritable mine d’or !

Téléchargez les rapports trimestriels et annuels puis regardez l’évolution du chiffre d’affaire et du bénéfice. Je-
tez un œil aux projets en cours et aux difficultés du moment. La liste des informations que vous pouvez trouver
est longue et le temps passé à fouiner dans ces rapports un peu rebutants au début sera largement récompensé.

Le secteur Le business
Avant de vous demander si une entreprise est ga- Comprendre le modèle d’affaire de l’entreprise dans
gnante, il y a une question préliminaire. Est-ce bien laquelle vous investissez est indispensable. Vous vou-
une entreprise qui a sa place dans VOTRE portefeuille ? lez d’abord savoir ce qu’elle vend et comment elle fait
entrer de l’argent dans les caisses.
Nous l’avons vu, le principe de diversification veut
que vous investissiez dans différents secteurs de Si ce n’est pas clair, mieux vaut rester à l’écart. Achetez
l’économie. Avant de choisir une entreprise, veillez des valeurs dont vous comprenez et estimez les produits.
donc à ce qu’elle ne soit pas redondante avec un autre
de vos investissements. Il faut aussi vous assurer que l’entreprise a une cer-
taine taille. Vérifiez que sa valorisation (la valeur ad-
Par exemple, acheter des actions Facebook et des ac- ditionnée de toutes ses actions) dépasse 500 millions
tions Twitter (2 réseaux sociaux) n’est pas la meil- d’euros. Cette information est facile à trouver sur
leure stratégie de diversification. De même, acheter n’importe quel site boursier sous le terme « valorisa-
les actions d’une entreprise ET les actions de ses tion » ou « capitalisation ».
fournisseurs est redondant et donc peu optimal.
Assurez-vous également que sa croissance ne dépend
Voici une liste non exhaustive de secteurs bien différents pas du succès d’un ou deux produits. Son pipeline
que vous pouvez songer à ajouter à votre portefeuille : doit être important et plus elle a de canaux pour gé-
nérer des revenus, mieux c’est.
• Technologique
• Bancaire La fidélisation et la capacité à générer des ventes ré-
• Pétrolier gulières est aussi à prendre en compte. Quels sont les
• Bien de consommations chances qu’un client ayant acheté une fois revienne ?
• Luxe Y a-il un modèle par abonnement ?
• Miniers (or/argent)
• Santé
Les Investisseurs 15

Les fournisseurs d’accès Internet ou les sociétés in- La culture d’entreprise


formatiques sont de bons exemples d’entreprises qui
fournissent des services sur le long terme. Leurs reve- Il est aussi utile de vérifier que la société dans laquelle
nus sont souvent mieux assurés que les entreprises de vous voulez investir a une culture d’entreprise forte.
construction, par exemple, qui doivent décrocher des
contrats un à un régulièrement pour rester à flot. La Le site glassdoor.fr permet aux employés de donner
récurrence des revenus est donc un aspect important. leur avis sur leur entreprise et leur PDG. C’est une
bonne source pour prendre la température.

La marque Les entreprises, ce sont avant tout des gens. Si les em-
ployés se plaignent et quittent une boîte par wagons en-
La réputation d’une entreprise est capitale pour son tiers et s’ils n’adhèrent pas aux projets de l’entreprise,
développement. Une marque forte est la garantie c’est un mauvais signe pour ses performances futures.
d’avoir des clients de façon quasi automatique. Dans
le doute, beaucoup de consommateurs se tournent Pour finir, et peut-être le plus important. Vérifiez
vers ce qu’ils connaissent. que les clients sont contents de cette entreprise. Les
meilleures entreprises se focalisent sur la satisfaction
Walt Disney est un excellent exemple. C’est une marque des clients pour assurer une croissance à long terme.
qui inspire la confiance et plaît énormément aux en-
fants. Mickey ou la Princesse des Neiges sont des argu-
ments imparables pour assurer des ventes régulières. Le management
Renseignez-vous aussi sur le PDG via la presse et les
Une tendance haussière médias. Cela vous permettra d’avoir une vue sur son
parcours, sa vision, ses réussites, comme ses échecs.
On dit souvent que les performances passées ne ga-
rantissent pas les performances futures. C’est vrai. Certains chefs d’entreprises, citons Steve Jobs ou
Xavier Niel, sont des atouts incommensurables pour
Toutefois, elles restent un indicateur très fort de la le succès d’une entreprise. C’est donc un aspect à ne
direction général du business. Vous voulez investir pas sous-estimer.
dans des entreprises qui gagnent en bourse.
L’expérience est importante. Menez l’enquête aussi
En fait, une grande partie des gains de la bourse se sur les autres membres de la direction si vous le pou-
fait sur quelques valeurs qui surperforment réguliè- vez. Interviews, parcours et articles de presse sont
rement. Identifier ces valeurs, c’est assurer une crois- autant de sources d’informations bonnes à prendre.
sance solide de votre portefeuille.

Cherchez les valeurs qui croissent régulièrement de- La compétition


puis 3 ans ou plus.
L’entreprise évolue-elle dans un milieu où la compé-
tition fait rage ?

Surveillez les entreprises qui proposent le même genre


de services pour voir si votre poulain est bien placé.

Plus important encore, assurez-vous qu’il n’y a pas


une entreprise innovante en embuscade qui va boule-
verser le marché dans les mois qui viennent.

Un bon exemple est celui de Moulinex. Cette socié-


té historique, longtemps numéro un de l’électromé-
nager, n’a pas su faire face à l’arrivée de concurrents
asiatiques aux prix cassés. À l’arrivée, c’est la faillite.
Les Investisseurs 16

Il se peut également que l’entreprise qui vous inté-


resse ait justement un avantage compétitif décisif.

Des brevets peuvent rendre le marché très peu acces-


sible aux concurrents.

De même, des systèmes informatiques avancés ou le


fait d’être parmi les premiers sur un marché sont des
atouts essentiels. L’avance technologique est souvent
la clé des entreprises qui cartonnent.

Pensez à Airbus et au coût faramineux qu’il faut pour


entrer sur le marché des avions de ligne.

En toute logique, les grandes entreprises qui ont


Les dividendes terminé leur phase de croissance sont les plus géné-
reuses. Elles sont sur un marché stable qui leur offre
Lorsqu’on achète une action, il y a deux façons prin- un bénéfice régulier. Comme elles n’ont plus beau-
cipales de gagner de l’argent grâce à elle : coup d’occasions d’investir leur surplus d’argent dans
la recherche et le développement, elles préfèrent bi-
• On peut faire une plus-value, c’est-à-dire re- chonner leurs actionnaires en leur versant directe-
vendre son action plus chère qu’on ne l’a payée. ment une partie de leurs gains.
• On peut toucher un dividende, c’est-à-dire une
somme d’argent versée directement aux actionnaires. Une action solide, qui en plus vous paie régulière-
Exemple : En 2017, BNP Paribas a versé un dividende ment juste parce que vous la possédez, pourrait bien
par action de 2,70 €. Cela représente environ 4 % du être l’investissement que vous recherchez. Mais il
prix d’achat de l’action à l’heure où je vous écris. faut garder à l’esprit que la valeur du dividende ne
doit pas être dissociée de celle de l’action elle-même.
Les dividendes se situent généralement entre 0 % et Vous voulez acheter une action pour profiter du divi-
5 % et sont donc un aspect important à intégrer dans dende mais aussi pour son potentiel de hausse !
sa recherche de l’investissement idéal.
Attention, lorsque vous choisissez un titre, il ne suffit
Miser sur les dividendes est une bonne stratégie lors- pas de chercher le dividende le plus haut. En effet, un
qu’on ne veut pas prendre trop de risques. Typique- taux de 6 % ou 7 % est anormalement haut et peut
ment, les actions à fort dividende sont plus indiquées être un mauvais signe.
lorsqu’on avance en âge. Pourquoi ? Tout simplement
parce c’est un revenu récurrent qui ne mange pas Vérifiez bien que l’entreprise en question n’est pas dans
votre capital investi. Il revient chaque année, comme une mauvaise passe et que ce dividende élevé ne s’ex-
le Père Noël avec sa hotte pleine de cadeaux. plique pas simplement par le fait que son cours a chuté
brutalement. En toute logique, une entreprise en difficul-
Les sociétés qui versent un dividende assurent donc té ne va plus avoir les moyens de payer un dividende aus-
aux actionnaires une entrée régulière en cash qui est si élevé longtemps et le baissera à la prochaine occasion.
à prendre en compte lors de l’achat d’un titre.
Dans ce cas-là, vous vous retrouvez avec une action
Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les action- en baisse et un dividende qui se réduit d’année en an-
naires ne se gavent pas de dividendes systématique- née. Le cauchemar !
ment. Le plus souvent, ils ne touchent rien. En fait, tant
que l’entreprise peut utiliser cet argent pour continuer L’idée est plutôt de chercher une action avec un di-
à grandir, en développant de nouveaux produits par vidende bon mais soutenable dont la valeur est légè-
exemple, elle va le faire… et elle aura bien raison ! rement sous-évaluée. Cherchez les sociétés qui aug-
mentent régulièrement les montants versés.
Imaginez, même une société richissime comme Apple
ne verse des dividendes que depuis 2012. Et encore, Si vous trouvez la perle rare, vous gagnerez sur tous
c’était un dividende maigrichon de moins de 2 % de la les tableaux. Le prix de l’action augmentera avec le
valeur de l’action. Pas de quoi faire fortune. temps, de même que le montant du dividende.
Les Investisseurs 17

LE PER
Connaître les résultats d’une entreprise, c’est une
chose. Encore faut-il s’assurer qu’elle n’est pas trop
chère malgré ses bons résultats.

Nos fameux 8,78 $ de bénéfice par action ne seraient


pas très intéressants si une seule action coûtait par
exemple 10 000 $. Vous posez 10 000 dollars sur la table
et on vous rend seulement 8 dollars et des brouettes au
bout de 12 mois ! Ce n’est pas une très bonne affaire
et il faudra garder vos actions très longtemps avant
LE BPA d’être rentable (1138 ans pour être précis).

Le Bénéfice Par Action (BPA) ou Earnings per share Il convient donc de faire un autre calcul pour vérifier
(EPS) est le bénéfice net d’une entreprise sur les que le rapport entre le bénéfice et le prix d’achat de
quatre derniers trimestres (donc les 12 dernier mois) l’action est bon.
divisé par son nombre d’actions existantes.
C’est ce qu’on appelle le PER ou price to earnings ratio
Reprenons l’exemple de Apple Inc. qui a 5,17 mil- (PER ou P/E).
liards d’actions sur le marché et un bénéfice de 45,4
milliards en 2016. Le chiffre est obtenu en divisant le prix actuel du
cours avec le bénéfice par action (BPA). Ce calcul ré-
Le calcul arrondi est donc le suivant (attention, il y a pond à la question suivante : Combien est-ce que je
quelques zéros !): paie chaque euro de bénéfice ?

45 400 000 000 $ / 5 170 000 000 $ = 8,78 $ Reprenons l’exemple de Apple Inc. :

Apple est donc une entreprise très rentable pour ses Le 2 octobre 2017, l’action coûtait 153,80 $.
actionnaires. Pour chaque action que l’actionnaire
possède, il fait un bénéfice de 8,78 $ sur les 12 der- Comme nous l’avons vu, son BPA était de 8,78 $.
niers mois. Plutôt pas mal !
153,81 / 8,78 = 17,51
En français, cela vous dit combien les actionnaires ont
bel et bien gagné après avoir pris en compte toutes Si ce rythme de bénéfice continue, il faudra seule-
les dépenses (salaires, achats de matériel, impôts, ment 17.51 années pour que l’actionnaire retrouve
etc.). C’est donc une bonne mesure de performance. toute la valeur de son achat en bénéfice. Et on ne
compte même pas l’appréciation éventuelle du cours.
Plus précisément, un BPA qui augmente chaque an-
née sera le signe d’une entreprise qui est toujours Je vous rassure, vous n’aurez pas besoin de calculer ça car
plus rentable. Cela va bien-entendu se refléter dans la plupart des sites de finance vous fournissent ce chiffre.
le cours de son action qui va grimper.
Une fois que vous avez trouvé le PER, il est intéres-
Je vous conseille d’observer l’évolution du BPA d’une sant de le comparer avec celui des concurrents.
société sur plusieurs années. 3, 5 ou 10 ans sont de
bons horizons. Il est important de comprendre qu’il est tout à fait nor-
mal que les actions de croissance, qui attendent une forte
Vous trouverez ces chiffres sur le site web des en- augmentation de leur bénéfice dans le futur, aient un PER
treprises concernées en vous rendant dans l’espace plus élevé que les entreprises matures qui ne grandissent
consacré aux investisseurs. De même, les sites bour- que marginalement d’une année sur l’autre. Faites donc
siers vous donneront souvent ce type d’informations. attention à bien comparer des entreprises semblables.

Certes, des bénéfices réguliers année après année ne Comparons le PER de Renault (5,38) avec celui de Volk-
sont pas un signal d’achat automatique. C’est néan- swagen (5,92). On constate que pour ces fleurons de
moins un argument à prendre en compte. l’industrie automobiles les PER sont très semblables.
Les Investisseurs 18

Logique, puisque ces deux entreprises évoluent sur


les mêmes marchés et se battent pour la même clien-
tèle. Ces PER sont bas car l’industrie automobile est
un marché consolidé qui ne dégage plus beaucoup de
marges et a peu de perspectives de croissance.

Voyons maintenant comment ça se passe dans le luxe.

Hermès a un PER de 37,7 alors que LVMH 24,5. On


s’aperçoit que les bonnes performances d’Hermès la
rendent plus chère que sa consœur LVMH.

On constate aussi qu’on paiera bien plus cher une ac-


tion du luxe qu’une action de l’industrie automobile.
Mais cela se justifie car les perspectives de croissance
au fil des années sont bien meilleures dans le luxe.
En effet, les marchés des pays émergeants offrent de
très bonnes perspectives et les bénéfices grandissent
d’années en années.
Une recherche sans fin ?
La dette Je vous ai énuméré ici les points essentiels pour re-
connaître une bonne valeur. Il en existe des centaines
Une entreprise peut emprunter de l’argent pour in- plus ou moins techniques et chaque investisseur a
vestir dans de nouveaux projets, acheter d’autres tendance à avoir sa propre recette.
entreprises et accélérer sa croissance. Le rembourse-
ment de ces emprunts peut néanmoins impacter ses Au fil de votre progression, vous trouverez proba-
résultats à terme. blement de nouveaux critères et en abandonnerez
d’autres. Et c’est très bien comme ça.
Dans l’idéal, vous recherchez une entreprise avec
un minimum de dettes et un maximum de trésorerie Ceux que je vous donne ici ont néanmoins une impor-
(c’est-à-dire le cash qu’elle a disposition). Mais gar- tance particulière et visent à évaluer la qualité d’une
dez à l’esprit que la dette est un levier important et entreprise et pas seulement ses résultats chiffrés.
justifié pour faire vivre une entreprise.
Les entreprises sont peuplées d’humains, pas seule-
Ce qui nous intéresse est l’endettement net, ou dette ment de chiffres. Les clients et les investisseurs eux-
financière nette. Pour connaître ce montant, il suf- mêmes sont des humains. Vous ne devez pas perdre de
fit de prendre sa dette totale (dettes financières vue cet aspect. C’est indispensable à la compréhension
courantes + dettes financières non courantes) et d’y de ce qui fait bouger, innover et croître une entreprise.
soustraire la trésorerie et équivalents de trésorerie.

Pour connaitre le montant de la dette nette d’une Les types d’entreprises


entreprise, il suffit de se rendre sur un site financier
comme Zonebourse sous le terme « dette » ou de re- Lorsque vous achetez, il est également important de
garder directement dans les rapports trimestriels ou comprendre à quel stade de maturité se trouve l’en-
annuels de l’entreprise. treprise concernée.

Assurez-vous que la dette est soutenable en compa- De la plus sûre à la plus risquée, voici une classifica-
raison des revenus de l’entreprise et de sa taille. Es- tion simplifiée des types d’entreprises qui vous aide-
sayez de comprendre la stratégie de l’entreprise et la ra à mettre en place un portefeuille correspondant à
manière dont elle compte rembourser cette dette. votre appétit pour le risque.
Les Investisseurs 19

Blue chips Malgré la stratégie tout terrain, il est donc probable


que vous décidiez de vendre certaines d’entre elles si
Les blue chips sont les valeurs sûres de la bourse. Des elles ne performent pas.
entreprises anciennes qui ont fait leur preuve dans
les bonnes comme les mauvaises périodes. Typiquement, ces entreprises œuvrent sur de nou-
veaux marchés tels que l’informatique, la robotique,
Si les gains de ces entreprises sont rarement fara- les thérapies de pointe, etc.
mineux. Elles apportent de la stabilité à votre porte-
feuille et des rendements suffisants pour faire croître Exemples :
votre capital de façon considérable sur le long terme.
Avoir plusieurs blue chips dans votre liste de valeurs • Sodexo
est donc chaudement recommandé. • Ipsen
• LinkedIn
En outre, les blue chips versent souvent un dividende ce • Netflix
qui renforce leurs arguments pour avoir une place de
choix chez les investisseurs défensifs et à faible risque.
Smalls caps
Pour le dire autrement, plus vous avancez en âge et
souhaitez donc avant tout préserver votre capital, Les small caps, ou petites valorisations, sont des en-
plus vous voulez posséder ce genre d’entreprises. treprises qui ont une valorisation entre 300 millions
et 1 voire 2 milliards. Ce sont des actions plus fragiles
Ce sont également des bons piliers pour construire mais qui peuvent rapporter beaucoup. Il suffit que
votre portefeuille lorsque vous partez de zéro. Leur l’entreprise décroche un gros contrat ou débloque un
solidité compensera votre faible diversification lors nouveau marché pour que son chiffre d’affaires, et
de vos premiers achats. donc son prix, augmente considérablement.

Exemples : Les small caps sont des titres à approcher avec pru-
dence. Ne les laissez pas prendre trop de place dans
• Danone votre portefeuille car ils sont généralement plus vo-
• LVMH latiles que les valeurs plus importantes.
• Microsoft
• Kraft Foods Exemples : 

• Actia Group
Actions de croissance • Bigben Interactive
• Sierra Wireless
Il s’agit des entreprises qui sont encore dans la phase • KVH Industries.
de croissance rapide de leur business.

Elles affichent des PER plus élevés que les blue chips Penny stocks et actions à moins d’un euro
car les investisseurs anticipent une augmentation
substantielle des chiffres dans les années à venir. Attention danger. Un penny stock est une action qui
se négocie souvent sous la barre des 1 $ ou des 1 €. Il
Le plus souvent, elles ne versent pas de dividende car existe de nombreuses petites entreprises cotées sur
leur bénéfice est entièrement réinvesti dans de nou- les marchés dont la valorisation se situe entre 10 et
veaux projets. 300 millions d’euros.

Ces valeurs ont un plus grand rapport risque/bénéfice. Il Je vous déconseille fortement d’investir dans ces
faut donc bien prendre le temps de les sélectionner avant dernières tant que vous n’êtes pas un investisseur
l’achat afin de débloquer les meilleurs rendements. aguerri.

Attention toutefois à garder une approche prudente. Vous allez fatalement voir certains penny stocks décol-
Quelques mauvaises années peuvent suffire à détruire ler du jour au lendemain pour atteindre des progres-
une grande partie de la valeur d’une action de croissance. sions de 20 %, 50 % ou même 100 % en un seul jour.
Les Investisseurs 20

Ne cédez pas à la tentation d’essayer de prendre le Chaque cas est différent et chacun a son profil parti-
train en marche. Vous risquez fort d’être pris dans culier. Mais comme règle approximative, vous pouvez
une chute soudaine et irréversible. soustraire votre âge à 100 pour obtenir la proportion
de vos investissements en bourse.
Si une action est valorisée à moins d’un euro, il y a
sans doute un fort risque de faillite pour l’entreprise Ainsi, à 20 ans, vous êtes à 80 % en bourse, à 40 ans
correspondante. Soyez donc sur vos gardes. à 60 %, etc.

Exemples : Pour ce qui est de l’or et de l’argent, ce n’est pas un in-


vestissement obligatoire. Néanmoins, conserver 10 %
• UTI Group à 20 % de son capital en or est une option qui peut se
• Heracles justifier si vous voulez une assurance supplémentaire
• Medical Marijuana contre les crises financières et les tensions géopoli-
• Northern Dynasty Minerals tiques importantes (guerres, etc.). Pour ce faire, vous
pouvez acheter de l’or physique ou des trackers (ETF)
selon votre préférence.
Allocation des actifs
Le reste peut être réparti en assurances vie, immobi-
Selon vos buts, votre goût du risque et votre horizon lier et autres investissements moins risqués.
d’investissement, il est judicieux d’adapter la réparti-
tion de vos types de placements. N’oubliez pas qu’il est judicieux de garder des ré-
serves de cash pour vos dépenses à 3-6 mois.
La première règle est que plus vous avancez en âge
moins vous voulez prendre de risques afin de pré- Le graphique ci-dessous illustre cette stratégie avec
server votre capital accumulé au fil des années. une allocation en or constante de 10 %.
Logiquement, vous allez réduire votre exposition aux
actions les plus risquées.
Les Investisseurs 21

Lire un graphique
Le suivi des cours boursiers
La lecture de graphique est l’alpha et l’oméga de
Nous venons de voir comment l’analyse de la situa- beaucoup de gens qui achètent ou vendent des ac-
tion d’une entreprise est une des clés pour repérer tions. Cela permet de visualiser clairement l’évolu-
une action qui va cartonner. tion historique des prix.

Il y a cependant un autre aspect tout aussi essentiel Ces graphiques sont disponibles sur le site web de votre
à prendre en compte. Hé oui, comme beaucoup de courtier ou sur des sites financiers. Voici quelques sites
choses dans la vie, la bourse est complexe. Et je ne (français et américains) pour vous familiariser :
suis pas là pour vous raconter des salades mais pour
vous aider à progresser. http://www.zonebourse.com/

Avant de prendre la moindre décision, il convient de http://www.boursier.com/


savoir lire le graphique d’évolution du prix de l’action
qui vous intéresse. C’est ce qu’on appelle le cours. https://finance.yahoo.com

Certains traders n’hésitent pas à se lancer dans des https://finance.google.com/finance


calculs complexes et à tracer des courbes dans tous les
sens pour comprendre ce qui se passe et anticiper l’évolu- Admettons que vous vous intéressez à Danone et que
tion du prix. C’est ce qu’on appelle l’analyse technique. vous voulez voir l’évolution du prix de son action.

Je vous rassure, nous n’allons pas voir ça dans le cadre Vous vous rendez sur le site http://www.boursorama.com/
de ce guide. L’analyse technique est une discipline en
soi et ne convient pas à notre stratégie. Vous tapez le nom de l’entreprise dans la zone de re-
cherche et cliquez sur la valeur qui vous intéresse.
Ici, nous allons nous contenter d’apprendre à lire
correctement un graphique afin d’en tirer quelques Ici, ça se corse un tout petit peu. Vous voyez que plu-
conclusions générales. sieurs valeurs « Danone » apparaissent. En général,
c’est la première entrée qui est la bonne. Les autres
sont des produits plus spécifiques ou des cotations
secondaires sur d’autres places boursières.

Vérifiez quand même que c’est bien l’action dans la


place boursière que vous cherchez. En l’occurrence, la
bourse de Paris (Euronext Paris).
Les Investisseurs 22

Vous arrivez sur la fiche de l’action Danone.

Vous cliquez ensuite sur l’onglet « Graphique ».

Et voilà, vous pouvez maintenant analyser le cours comme bon vous semble !

Une fois sur le graphique, vous pouvez effectuer plusieurs actions intéressantes.
Les Investisseurs 23

Vous pouvez choisir quelle durée votre graphiques présente. Dans certains cas, un simple scroll de la souris
permet de zoomer et dézoomer. Ici, nous avons des boutons qui permettent de choisir quelle période on veut
voir. Vous avez même la possibilité d’entrer une plage de dates spécifiques.

Observer les graphiques long terme est important, n’oubliez pas que c’est ce qui nous intéresse pour appliquer la
stratégie tout terrain. Ici, le graphique présente une période de 5 ans. Nous voyons nettement les années 2013
à 2017 avec une évolution globale positive.

Il peut aussi être intéressant d’observer ce qui se passe sur une période plus courte. Sur le mois précédent, on
observe que le cours oscille entre 66 et 68 euros.
Les Investisseurs 24

Les bulls contre les bears • Tendance cours terme d’une durée de quelques
jours à quelques semaines
La bourse est mue par les forces du marché. C’est la • Tendance moyen terme d’une durée de quelques
rencontre des acheteurs et des vendeurs. semaines à quelques mois
• Tendance long terme d’une durée de quelques
Les acheteurs pensent que la valeur de l’action va mois à quelques années
monter. Les vendeurs pensent qu’elle va descendre.
Pour vous, et surtout si vous appliquez la stratégie
Plus il y a d’acheteurs, plus le cours monte. Plus il y a tout terrain, la tendance la plus importante est celle
de vendeurs, plus le cours descend. de long terme.

À Wall Street, et dans le milieu de la bourse en géné- Comprenez bien que c’est celle qui préside aux ten-
ral, on appelle ça le combat des bulls (les taureaux) dances courtes et moyennes. Si la tendance long terme
contre les bears (les ours). Les bulls sont les acheteurs est descendante, vous aurez bien plus de risques de
qui font monter le prix de l’action. Les bears sont les perdre en essayant de jouer une hausse momentanée.
vendeurs qui le font descendre. Vous nagez contre le courant.

En revanche, surfer sur la tendance long terme en


achetant une action qui monte depuis des mois ou
des années est une bonne idée pour nous qui travail-
lons avec des horizons de 5 ou 10 ans.

De même, nous n’avons pas peur lorsqu’une action


qui monte depuis des années baisse momentané-
ment. L’important étant que les fondamentaux soient
toujours bons.

Celui qui gagne le combat détermine donc dans quelle Bull market long terme -
direction le prix va aller, à la hausse ou à la baisse. Une
fois qu’une direction est prise, elle va en général durer
Tendance haussière
un certain temps. C’est ce qu’on appelle la tendance. Vous reconnaitrez un bull market car ses points les plus
hauts sont de plus en plus hauts alors que ses points
les plus bas, sont de plus en plus hauts également.
Les tendances
Exemple avec AMAZON qui est une entreprise qui a,
Si vous observez l’évolution d’un cours boursier vous c’est le moins qu’on puisse dire, le vent en poupe. Elle
verrez que ce dernier évolue par phases. Il se dirige ne cesse de s’attaquer à de nouveaux marchés (grande
tantôt vers le haut et tantôt vers le bas. C’est parce distribution, cloud, tablettes, TV à la demande, etc.)
que le marché, acheteurs et vendeurs, cherche sans avec un succès jamais démenti. Au fur et à mesure que
cesse le juste prix. ses perspectives de croissance augmentent, les inves-
tisseurs se montrent prêt à payer toujours plus cher.
Ces tendances haussières et baissières existent à
3 niveaux : On observe donc un superbe bull market depuis 2015.
Les Investisseurs 25

Bear market long terme - Tendance baissière


Vous reconnaitrez un bear market parce que c’est exactement l’inverse. Les points les plus hauts sont de plus
en plus bas alors que les point les plus bas sont de plus en plus bas également.

Exemple avec EDF qui a vu sa valorisation fondre comme neige au soleil face aux coûts faramineux de la ges-
tion des centrales nucléaires françaises, au rachat d’Areva et à la chute des prix de l’électricité.

Comprendre et anticiper les tendances, vous aidera à acheter et vendre au bon moment.

Mais attention, n’essayez pas de trouver le sommet ou le point le plus bas d’une tendance. C’est un mirage. Es-
sayez plutôt de surfer les tendances durant leur moment le plus fort et avant qu’elles ne commencent à s’affaiblir.

Il peut néanmoins être judicieux de se placer sur une tendance de long terme juste après un creux moyen terme ou
court terme. Votre position sera ainsi optimisée.

Exemple avec Air Liquide, le leader mondial du gaz, qui n’a cessé de performer depuis 2009.

Pour suivre le marché et le détail des cours, vous avez deux options.
Les Investisseurs 26

Les outils d’analyse gratuits Comme une action, vous pouvez facilement retrouver
leur cours sur les sites boursiers.
Vous pouvez bien-sûr vous contenter des informations
des sites gratuits. À ce moment-là, n’importe lequel des
sites généralistes que j’ai donnés plus haut suffisent.

SI vous voulez vous lancer dans des analyses tech-


niques plus poussées, le site zonebourse.com contient
de très nombreux outils avancés. Ces derniers vous
permettront déjà d’aller très loin sans mettre la main
au porte-monnaie. Vous n’aurez même pas de pro-
gramme à installer, tout est en ligne.

Les outils payants


Les professionnels et ceux qui s’investissent le plus
dans la bourse paient souvent pour des programmes
aux fonctionnalités très avancées.

Ces derniers permettent de faire des analyses en pro-


fondeur, de suivre les cours en temps réel transaction
par transaction et de passer directement des ordres
d’achat ou de vente. Vous avez sûrement entendu parler de l’indice CAC 40.
Ce dernier reflète la performance de 40 grandes entre-
ProRealTime est le plus populaire. Mais attention, il prises cotées à la Bourse de Paris. Il ne s’agit pas des
vous en coûtera quand même pas loin de 30 euros par 40 plus grandes mais d’un panache qui reflète les diffé-
mois. Réfléchissez donc bien avant d’investir dans un rents secteurs de l’économie. Les entreprises sélection-
outil qu’il va falloir rentabiliser. nées sont régulièrement mises à jour afin de garantir
que l’indice reste pertinent au fur et à mesure que les
entreprises grandissent, décroissent ou disparaissent.
Les indices
Voici quelques-uns des indices les plus connus.
Les indices (ou index) sont des instruments qui me-
surent la performance globale d’une place boursière.

Indice Composition Secteur Bourse

CAC 40 40 grandes sociétés Divers Paris

Dow Jones 30 grandes sociétés Divers New-York

Nasdaq Composite Index 50 grandes sociétés Technologies NASDAQ

S&P 500 500 grandes sociétés Divers New-York

DAX 30 grandes sociétés Divers Francfort

Nikkei 225 225 plus grandes sociétés Divers Tokyo

Shangai Composite Toutes les sociétés cotées Divers Shangaï

Euro Stoxx 50 50 grandes sociétés Divers Européennes


Les Investisseurs 27

Ces indices ont pour but de suivre l’évolution du mar-


ché dans son ensemble. Quand faut-il vendre ?
Mais il en existe également qui regroupent les valeurs La décision de vente est probablement la plus difficile
d’un secteur particulier. Comment se porte l’industrie auquel un investisseur ait à faire face. Et c’est encore
de l’énergie aux Etats-Unis ? Regardons le S&P 500 En- plus dur lorsqu’il s’agit de vendre une position sur la-
ergy. Qu’en est-il du domaine de la santé en Europe ? quelle on est perdant. En effet, cela veut dire qu’on
Jetons un œil au STOXX Europe 600 Health Care. « réalise la perte » et qu’on abandonne l’idée de se
refaire sur cette action. Une forme de deuil à travers
Il peut être également pertinent de comparer des va- laquelle tout investisseur doit passer.
leurs en fonction de leur taille. Par exemple, le CAC
Mid & Small est un indice français composé de capi- Autant vous y faire tout de suite et casser vos belles
talisations de l’univers des PME. illusions, vous allez perdre sur certains de vos place-
ments, c’est inévitable.
Une recherche sur Internet, vous permettra de re-
trouver ces indices facilement. Heureusement, c’est parfaitement normal. Un bon in-
vestisseur n’est pas quelqu’un qui ne perd jamais, c’est
L’utilité des indices est aussi de permettre des compa- quelqu’un qui sait couper ses pertes au bon moment.
raisons. On peut par exemple comparer la performance
de son portefeuille par rapport au CAC40 ou au S&P
500. On pourra ainsi savoir si on « bat le marché ». Les raisons de ne pas vendre 
Il est aussi intéressant de regarder si une action sur-
performe ou sous-performe par rapport à son propre Votre titre a perdu de sa valeur dans le cadre
secteur. C’est souvent un bon indicateur de sa solidité d’une correction globale du marché
et de ses perspectives.
Lors d’une chute boursière globale, c’est-à-dire un
moment où la baisse des cours concerne la majorité
des actions cotées, il ne faut surtout pas vendre.

En effet, cela ne remet nullement en cause la qualité de


l’entreprise dans laquelle vous avez investi. C’est plutôt
le moment de vous y accrocher et éventuellement d’en
profiter pour renforcer votre position à bon compte.

Il n’y a pas de raison identifiée à la chute du cours


Parfois, il arrive que des valeurs chutent uniquement
dans le cadre de prises de bénéfices généralisées ou
par l’effet de manœuvres financières effectuées par
les plus gros acteurs.

Là encore, ça ne vous concerne pas et c’est le moment


de vous rappeler pourquoi vous avez acheté des ac-
tions de cette entreprise en premier lieu.

Vous avez déjà engrangé de bons gains


Ce n’est pas parce qu’une action a doublé que la
tendance haussière est terminée. Certaines valeurs
quintuplent ou décuplent. Tant que les fondamen-
taux sont là et que la tendance reste haussière, accro-
chez-vous aux gagnants.
Les Investisseurs 28

Les raisons de vendre forment. Ainsi, si l’une d’elles prend trop de poids après
une forte période de gains, vous rétablirez la balance.
• Vous risquez d’avoir besoin de cet argent dans les
années qui viennent. Pensez aussi au risque que vous prenez sur une action
• L’entreprise vous paraît surévaluée. particulière. Si vous misez sur une valeur sûre, dont le
• Vous ne comprenez pas ce que fait l’entreprise. cours évolue peu dans un sens comme dans l’autre, vous
• Vous ne savez pas pourquoi vous avez acheté en pouvez vous permettre une position plus importante.
premier lieu.
• La raison pour laquelle vous avez acheté n’est À l’inverse, si vous achetez une compagnie de bio-
plus valable. Par exemple, le business model de technologie qui peut s’effondrer du jour au lende-
l’entreprise a changé. main dans le cas où le développement d’un de ses
• Les chiffres se détériorent (PER, BPA, dettes, etc.). produits échoue (ce que je vous déconseille), mieux
• Vous avez un bien meilleur investissement en vue. vaut garder une petite position.
• L’entreprise ne gère pas correctement ses pro-
blèmes. Par exemple, elle manque un virage tech- L‘équilibrage d’un portefeuille est un autre exemple
nologique important comme ce fut le cas pour Ko- qui montre que la gestion du risque est au cœur d’une
dak et ses appareils photo instantanés. stratégie d’investissement réussie.
• Les dividendes ont été coupés.
Tous ces arguments peuvent faire pencher la balance Ça vous paraît peut-être encore un peu flou. C’est
du côté de la vente. Cependant, gardez une vue d’en- pourquoi, je vous donne ici deux suggestions de por-
semble et ne vendez pas pour une seule de ces raisons. tefeuilles afin d’avoir des cas concrets.

N’oubliez pas que l’idée est de vendre le moins pos- • Un portefeuille « risque » pour les investisseurs plus
sible. Avant de vendre, soyez donc certain que les argu- confiants qui souhaitent s’aventurer sur les small caps.
ments qui vous ont fait acheter en premier lieu ne sont
plus valables. Il doit y avoir un changement de cap ma-
jeur dans les résultats ou la stratégie de l’entreprise.

Trucs et astuces de pro

La gestion du portefeuille
Lorsque vous investissez en bourse, vous devez penser
en termes de risques pour votre portefeuille global.

Plus votre investissement global est grand, plus vous


pouvez avoir des positions importantes sur chaque • Un portefeuille « défensif » pour les investisseurs
valeur qui vous intéresse. plus prudents qui préfèrent miser sur l’or et les va-
leurs sûres.
Tout est question de proportions. Au minimum, je
vous conseille de n’avoir aucune valeur qui dépasse
10 % de votre portefeuille total. De cette manière,
même si le cours venait à chuter de 20 %, ça ne repré-
sente que 2 % de votre portefeuille total.

Par exemple : Si vous avez 10 000 € de capital. Essayez


de ne pas avoir de position de plus de 1000 €. Comme
ça, si l’une d’elle chute de 10 %, vous n’essuierez que
100 € de perte.

Vous pouvez même aller jusqu’à rééquilibrer votre por-


tefeuille en vendant une partie de vos actions qui surper-
Les Investisseurs 29

Attention, ce ne sont que des suggestions qui ont pour Le pyramidage


but de vous aider à comprendre la logique de la ges-
tion de portefeuille. C’est finalement à vous de définir Le pyramidage est une stratégie pour maximiser vos
votre propre profil selon votre situation personnelle. gains et surfer sur un bull market lorsque vous avez
N’hésitez pas à mixer les types d’actifs à votre guise. une de vos valeurs qui flambe.

L’idée est de renforcer votre position une fois que


Ayez un plan vous constatez une tendance haussière prolongée
pour accélérer encore vos gains.
Lorsqu’on passe à l’achat, il convient d’avoir un plan
en tête. Ce plan, que je vous conseille de noter, vous Afin d’éviter que cette stratégie ne se retourne contre
permettra de garder la tête froide au moment de vous, il faut néanmoins faire attention à réagir vite au
prendre des décisions. Il vous évitera les achats dans moment où la tendance va s’inverser.
l’euphorie et les ventes dans la panique.
À ce moment-là, il faudra réduire la position à une
Lorsque vous avez identifié une entreprise gagnante quantité plus faible (ou à zéro) sous peine de perdre
et que vous vous apprêtez à investir, demandez-vous une bonne partie de vos gains.
quel est votre but.
Cela peut se faire via un ordre à seuil de déclenche-
S’agit-il de sécuriser votre capital, de générer des revenus ment (stop limit) que vous remontez au fur et à me-
récurrents, de faire croître la valeur de votre portefeuille ? sure que le cours grimpe ou par un suivi attentif du
cours au jour le jour avec un ordre à cours limité (li-
Cela peut bien-sûr être un mélange de ces éléments. Ce mit) au bon moment.
qui est important, c’est de ne pas acheter pour acheter.
Le pyramidage reste une technique avancée à utiliser
Demandez-vous aussi comment cette nouvelle acqui- avec prudence. Je vous déconseille de vendre des po-
sition va fonctionner avec le reste de vos investisse- sitions existantes pour le mettre en place.
ments. Par exemple, il pourrait être judicieux d’ache-
ter une valeur sûre comme L’Oréal si vous trouvez que Vous pouvez éventuellement dédier une petite par-
votre portefeuille commence à être trop orienté sur tie de votre capital au pyramidage. Vous gardez cette
des valeurs risquées. somme de côté sans l’investir jusqu’au moment où
une opportunité se présente.
Déterminez aussi si c’est un investissement long
terme, qui entre dans notre stratégie tout terrain, ou
un investissement court / moyen terme.

Avez-vous bien pris en compte les risques de cet


achat et identifié à partir de quand vous allez consi-
dérer que vous vous êtes trompé et qu’il est temps de
couper vos pertes ?

Avez-vous un montant à la hausse à la hauteur du-


quel vous savez que vous allez vendre ?

Toutes ces questions doivent trouver une réponse


avant de prendre une décision.

Piloter ses investissements sans rien laisser au hasard


est déjà un immense avantage sur la plupart des spé-
culateurs. Lorsqu’un événement, à la hausse comme
à la baisse, se produira, vous n’aurez pas de doute sur
les mesures à prendre.
Les Investisseurs 30

Laisser courir ses gains tout en empochant une partie de la hausse


Si vous avez déjà obtenu un bon gain sur une de vos positions (dès 20 % par exemple), il peut être indiqué de
vendre la moitié de cette dernière afin d’en sécuriser une partie tout en vous laissant une chance de profiter
d’une hausse qui pourrait bien continuer.

Vous pouvez ensuite utiliser ce cash pour racheter la même valeur lors d’une baisse (autour de 10 % de baisse
et si votre conviction sur la valeur est intacte). C’est la technique que je préfère mais vous pouvez aussi acheter
une toute nouvelle action.

J’ai notamment énormément profité de cet effet en faisant des allers-retours sur l’entreprise américaine Ca-
lamp (ISIN US1281261099), spécialisée dans l’Internet des objets.

Les flèches vertes indiquent un achat, les flèches rouges une vente.

J’ai toujours gardé des actions car je savais que le bu- En effet, en plus de l’évolution du cours de l’action, le
siness était bon. Mais je voulais aussi profiter des os- taux de change EUR/USD aura une influence sur votre
cillations de moyens terme entre 14 et 20 dollars. J’ai plus-value finale. Lorsque l’euro s’appréciera par rap-
donc passé plusieurs années à acheter la valeur lors port au dollar, vous serez perdant alors que lorsqu’il
des baisses pour revendre une partie lors des hausses. se dépréciera vous serez gagnant.

Finalement, j’étais aussi en position lorsque Calamp Moralité : Les effets de change sont un élément à bien
a explosé vers les 24 dollars, fin 2017. prendre en compte avant d’investir en devise étrangère.

Une petite astuce à garder dans un coin de la tête. Mais


attention, vous ne pouvez la pratiquer que si vous êtes La gestion des émotions
certain que votre valeur est bonne sur le long terme. Car
si elle continue de baisser, cela peut s’avérer dangereux. Tous les investisseurs se souviennent de leur premier
achat. C’est inévitable, ils sont submergés par l’émo-
tion. C’est d’ailleurs bien normal et la marque d’une
Les effets de change bonne santé mentale !

Diversifier son portefeuille en investissant à l’étranger, Tout à coup, votre argent durement gagné se retrouve
en particulier aux Etats-Unis, est une stratégie payante. mis en jeu. Il est livré aux soubresauts de la finance
Il est donc très probable que vous vous décidiez à ache- mondiale, à la merci du moindre événement géopo-
ter des actions américaines à un moment ou à un autre. litique. En théorie, vous pourriez même tout perdre !

Si vous investissez aux USA, vous devrez changer vos Vous le voyez, la gestion de vos émotions et de vos
euros en dollars pour faire vos achats (tout se passe sur biais psychologiques est capitale. Si vous suivez les
la plateforme du courtier). À partir de ce moment-là, bonnes pratiques et les astuces qui suivent, vous allez
vous aurez deux variables qui impacterons la valeur en vous en sortir.
euros de votre investissement au lieu d’une seule.
Les Investisseurs 31

N’oubliez jamais : le temps est votre allié et la mé-


thode tout-terrain votre bouclier.

Si vous vous aventurez sur des placements très ris-


qués, ne le faites que si vous êtes à l’aise avec le fait
de perdre tout ce que vous investissez dedans.

Soyez patient
La presse financière vit au jour le jour. La moindre nou-
velle et la voilà qui annonce l’apocalypse financière.

Les politiciens vivent au mois. Les prochaines élec-


tions, leur réputation du moment ou l’état de l’opi-
nion publique leur font prendre des décisions à courte
vue, qui d’ailleurs ne manquent pas d’avoir des effets
très forts sur les marchés.

Vous, vous êtes celui qui regarde loin. Vous ne calculez


même pas les jours. Vous ne vous intéressez pas beau-
Évitez de suivre les cours tous les jours coup aux mois. Vous comptez en années. Cinq ans, dix
ans, vingt ans sont les horizons qui vous intéressent.
Facile à dire, difficile à faire. Il n’en reste pas moins
qu’en vous éloignant un minimum des rebondisse- Lorsque tout le monde aura oublié la dernière déclara-
ments journaliers de vos placements, vous allez ré- tion de la banque centrale. Lorsque plus personne ne
duire votre niveau de stress. saura donner le nom du président de l’époque. C’est là
que vous récolterez les fruits de votre patience.
À force de regarder ce fichu graphique monter et des-
cendre, il suffira d’un moment d’égarement pour que Restez focalisé sur votre philosophie, votre straté-
vous vendiez une position qui avait pourtant encore gie ainsi que vos convictions d’investissement. C’est
un grand potentiel. votre avantage numéro un.

Pire, vous pourriez vendre lors d’une chute momen-


tanée. Et là, c’est une perte sèche pour votre porte- N’attachez pas vos émotions
feuille. Calmez le jeu et prenez de la distance.
à un investissement particulier
Vos investissements ne doivent pas devenir une ob- Il se peut qu’un placement perdant ou gagnant ait
session et vous devez être capable de prendre des va- une place particulière dans votre cœur.
cances sans que la consultation de votre portefeuille
ne devienne une source d’angoisse ou de stress. Peut-être que c’est une entreprise dont vous adorez
les produits. Peut-être que c’est votre premier place-
À quoi bon gagner en indépendance financière si c’est ment et qu’il vous a déjà rapporté beaucoup. Peut-
pour se retrouver esclave des soubresauts de la bourse ? être que vous êtes en négatif sur cet investissement
depuis longtemps et que vous espérez un retourne-
ment contre toute attente.
De l’argent que vous pouvez vous
Quelle que soit la raison émotionnelle pour laquelle
permettre de perdre vous voulez acheter ou vendre une action particu-
Considérez que l’argent que vous mettez en bourse lière, vous devez lutter contre ce sentiment.
ne sera pas touché avant des années.
Seule l’analyse objective et rationnelle ainsi que l’ap-
Si vous voyez votre compte passer en négatif vous se- plication disciplinée d’une stratégie vous permet-
rez moins submergé par la peur et vous prendrez des tront d’avoir les meilleurs rendements.
décisions plus rationnelles.
Les Investisseurs 32

Les autres types


d’investissements
L’objet de ce guide est de vous former à l’investisse-
ment en actions. Toutefois, il me paraît indispensable
d’aborder rapidement les autres produits que vous
pourrez trouver en bourse.

Les obligations
Les obligations sont en fait des prêts que vous faites
à un Etat ou une entreprise. Vous confiez une somme
d’argent à l’émetteur de l’obligation. Il s’engage à
vous verser des intérêts régulièrement puis au terme
de l’obligation à vous rembourser la somme de base.

Les obligations sont des investissements très sûrs


mais qui rapportent peu, surtout ces dernières an-
nées. Vous pouvez néanmoins y investir si vous sou-
haitez donner de la stabilité à votre portefeuille.
En outre, sachez que l’immobilier apparaît souvent Les crypto-monnaies
comme un investissement tout aussi sûr mais au ren-
dement plus avantageux. Bitcoin, Ethereum, Ripple… Des termes que vous avez
peut-être vu passer dans la presse ou dont vous avez
entendu parlé par des connaissances.
Les tracker (ETF)
Ces crypto-monnaies ou monnaies électroniques,
Les trackers ne sont généralement pas dangereux et très à la mode, sont particulièrement volatiles. Les
sont accessibles aux débutants. Il s’agit en fait d’ac- milieux financiers se déchirent pour savoir s’il s’agit
tions que vous pouvez acquérir exactement de la d’une arnaque ou d’une révolution.
même manière que celle de Danone ou Coca Cola.
Quoi que vous en pensiez, sachez qu’il est possible
La différence, c’est que la valeur de ces trackers dé- mais risqué de jouer avec le Bitcoin.
pend de l’évolution de ce qu’on appelle un sous-
jacent. Un sous-jacent peut être un ensemble d’en- Votre plateforme de trading ne vous permettra sans doute
treprises, un secteur, des métaux, etc. pas d’acheter des crypto-monnaies et il faudra ouvrir un
compte sur une plateforme spéciale pour en acheter.
L’idée est d’investir sur des actifs globaux sans
prendre le risque de miser sur le mauvais cheval. Le présent guide ne s’applique pas à ce type d’inves-
tissement et les conseils que nous vous donnons ici
Par exemple, si vous voulez imiter l’évolution du ne sont pas valables pour ces monnaies.
CAC40 et donc de l’ensemble de la bourse de Paris
via un ETF, vous pouvez acheter le Lyxor ETF CAC 40. De manière générale, je vous recommande la plus
C’est un peu comme si vous achetiez un tout petit grande prudence avec les investissements qui font le
morceau de toutes les actions du CAC40. Les trac- buzz. Ne misez pas plus de 1 % à 2 % de votre capi-
kers ont l’avantage d’être stables mais l’inconvénient tal dessus car les pertes peuvent être énormes si une
d’exclure des gains importants à court terme. bulle éclate.
Les Investisseurs 33

Matières premières – L’or et l’argent. tous les médias ne font que d’en parler, même si l’ac-
tion vous a déjà fait gagner des milliers d’euros, ne
Les matières premières sont un bon moyen de diversifier laissez pas une valeur prendre une trop grande place
ses investissements. Je pense notamment aux métaux et dans votre portefeuille.
plus particulièrement à l’or, valeur refuge par excellence.
Il y a un test facile pour vérifier que vous êtes vraiment
L’or a parfois l’image d’un investissement ringard. à l’aise avec un gros investissement. Calculez quel pour-
D’autres ne jurent que par lui et l’accumulent au centage de votre portefeuille total vous perdriez si le
maximum en vue d’un hypothétique effondrement cours venait à chuter de 20 ou 30 %. Si ça vous fait peur,
économique. arrangez-vous pour réduire le poids de cette valeur.

Sans verser dans l’un ou l’autre de ces travers, recon-


naissons à l’or et à son petit frère l’argent une véri-
table utilité en tant qu’outil de gestion du risque.

Suite à la crise de 2008, l’or a fortement grimpé, per-


mettant à ses possesseurs de conserver un maximum
de valeur durant les années de tumulte.

Garder une part de son portefeuille en or peut-être


une bonne idée. Surtout si vous êtes inquiet pour
l’avenir de l’économie. Vous pouvez conserver de l’or
physique (bijoux, pièces, lingots) ou de l’or « papier »
sous forme d’ETF.

Une autre manière de miser sur les métaux précieux


est d’investir dans des compagnies minières. Ainsi, La vente panique
vous pourrez acheter de véritables actions dont le
succès dépendra étroitement de l’évolution du prix Ne vendez jamais sous le coup de l’émotion ou de la
de l’or et de l’argent. peur. C’est comme ça que les investisseurs débutants
se font plumer.
Vous pouvez aussi faire évoluer votre investissement
en fonction de l’actualité (guerre, problèmes écono- De manière générale, tout acte d’achat ou de vente ne
miques, etc.). Plus les temps sont tumultueux, plus doit être régi que par les règles de trading que vous
vous posséderez d’or. vous êtes fixées. Cela doit être le fruit de votre straté-
gie et de son application rationnelle.
Comme pour tout investissement, la prudence reste
de mise. Je vous recommande donc de rester sous un Oubliez les 6ème sens, les feelings, et autres pressenti-
seuil de 20% de votre portefeuille. ments, ce sont des biais psychologiques qui risquent
bien de vous mettre en mauvaise posture.

Les pièges à éviter Si une de vos valeurs se trouve en chute libre sans
que vous compreniez pourquoi, essayez d’abord de
En évitant ces pièges, vous vous épargnerez beau- faire un peu de recherche. Il se peut très bien qu’il n’y
coup de problèmes qui sont, malheureusement, en- ait justement aucune raison valable à cette baisse. Si
core trop souvent vécus par les investisseurs. Ce sont les fondamentaux de l’entreprise sont toujours bons
des conseils simples mais diablement efficaces. Grâce et que votre hypothèse d’achat est toujours valide,
à eux vous aurez un avantage dès le départ et vous vendre pourrait bien être une erreur.
améliorerez vos performances si vous avez déjà com-
mencé à investir. Si, en revanche, vous vous apercevez que la chute
a été déclenchée par une vraie mauvaise nouvelle,
Trop forte concentration du portefeuille peut-être devrez-vous considérer une sortie. Mais
vous ne le ferez qu’après une analyse détaillée. Re-
Même si vous n’avez aucun doute sur la supériorité portez-vous au chapitre « Quand faut-il vendre ? »
écrasante de l’entreprise que vous guettez, même si pour en savoir plus.
Les Investisseurs 34

Vendre trop vite


Laissez courir vos gains.

Dès qu’il est en positif, l’investisseur moyen est tenté de


vendre pour empocher son bénéfice. Ainsi, il a la sensa-
tion de sécuriser ses gains et de gagner de l’argent.

Sauf qu’il n’y a pas vraiment de raison de vendre les


titres d’une entreprise qui est dans une tendance
haussière. En réinvestissant votre argent ailleurs, vous
courez en plus le risque de miser sur le mauvais cheval.

Sans parler du fait que vous allez payer vos frais de


transaction à double :

• Vente de votre titre actuel


• Achat du nouveau titre
Vous partez donc avec un handicap dès le départ.

La conclusion inéluctable est qu’il ne faut vendre un


titre que si on a un bien meilleur investissement en
vue ou que l’on a absolument besoin d’argent liquide.

Conclusion
Nous sommes arrivés au terme du voyage. Vous savez
maintenant que le monde de la bourse est accessible,
ouvert et plein d’opportunité. À vous de les saisir.

Vous avez une méthode efficace que vous pouvez ap-


Ne rattrapez pas un couteau qui tombe pliquer dès aujourd’hui. Plutôt que de conclure ce
guide avec des platitudes, je préfère vous récapituler
Si votre action baisse, vous pourriez être tenté d’ache- les points essentiels et, je l’espère, vous donner un
ter encore plus. C’est un piège classique qui résulte dernier élan pour mettre un coup d’accélérateur à vos
d’une réflexion biaisée. finances personnelles.

L’action était à 20 € lundi. Mardi, elle se trouve à 15 €. Le meilleur moyen d’avancer vite et bien, c’est de ne
pas procrastiner. Saisir les opportunités dès qu’elles
Vous vous dites : « Lorsque j’ai acheté à 20 € c’était se présentent et ne pas se trouver des excuses.
déjà une bonne affaire, alors à 15 €, c’est donné ! En
plus, ça fera baisser ma moyenne de prix d’achat et Je vous lance donc le défi suivant.
il n’y aura pas besoin que l’action monte beaucoup
pour que je me refasse. ». • Ouvrez votre compte-titre ou votre PEA.
• Sélectionnez les trois entreprises dont vous pré-
Le seul problème, c’est qu’avec un investissement dé- férez les produits.
sormais deux fois plus grand, vous doublerez encore la • Passez-les en revue en utilisant les clés d’analyse
vitesse de vos pertes si le cours continue sa descente. que vous donne ce guide.
• Gardez la meilleure.
Comme nous l’avons vu dans le chapitre sur les ten- • Faites un achat modeste et observez-le quelque
dances, un cours qui chute a plus de chances de conti- temps.
nuer à le faire que d’inverser la courbe. Gardez bien ça • Dès que vous vous sentez à l’aise recommencez !
à l’esprit avant de tenter des coups de poker que vous • Une fois bien lancé appliquez la stratégie tout
risquez de regretter amèrement. terrain.
Les Investisseurs 35

Vous n’êtes pas seul dans cette aventure. Des millions l’économie. Nous espérons donc que vous nous ac-
d’investisseurs sont à vos côté. Vous pourrez échan- compagnerez encore longtemps.
ger avec eux et parcourir les nombreuses ressources
qui existent afin de prendre définitivement en main N’hésitez pas à nous écrire pour donner vos impres-
vos investissements. sions sur ce guide. Vos remarques (bonnes ou mau-
vaises !) nous aideront à le parfaire et à nous améliorer.
Les Investisseurs sont aussi là pour vous aider. Nous
travaillons pour rendre la finance plus accessible L’investissement est une aventure. Puissiez-vous
et pour que chacun puisse profiter des bienfaits de faire partie des joyeux explorateurs qui reviennent
les bras chargés de trésors et d’histoires à raconter.

Mentions légales
Le contenu présenté ici et en annexe n’a qu’une portée informative et ne doit pas être appliqué sans un examen préalable
et approfondi de la situation fiscale, patrimoniale et personnelle du client par un professionnel.
Le Client est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la Société éditrice ne
soit possible. La Société Les Investisseurs n’est pas responsable en cas d’erreur, d’omission, d’investissement inopportun
ou d’évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.
Les informations délivrées ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation
de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation
quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers.
La Société éditrice met à disposition des informations générales qui ne tiennent pas compte des objectifs, de la situation
financière ou des besoins du Client. Il est possible que des opérations d’investissement entraînent la perte d’une partie ou
de la totalité des fonds ; personne ne doit donc spéculer avec un capital qu’il ne peut pas se permettre de perdre.
La société Les Investisseurs n’est pas responsable de tout dommage indirect, notamment en ce qui concerne les pertes de
profits et le manque à gagner engendrés par les investissements du Client.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement sur un
marché financier.

Le guide des investisseurs – Un dossier Les Investisseurs


Directeur de la publication : Lucas Marchand

Crédits photos : © g-stockstudio – © Claudio Divizia – © Everett Historical – © vetkit – © YAKOBCHUK VIACHESLAV – © Sergey Nivens
© Undrey – © dennizn – © Stuart Monk – © gringoglueck – © Freedomz – © hxdbzxy – © Katerina Morozova – © TZIDO SUN – © isak55 – © Petr
Kovalenkov / Shutterstock.com