Vous êtes sur la page 1sur 3

Le Pronom démonstratif (629)

Généralités --- Personnel --- Démonstratif --- Possessif --- Relatif --- Interrogatif ---
Indéfini

Le pronom démonstratif sert à désigner les personnes, les animaux ou les choses dont on
parle. Il montre ou présente des éléments qui vont ainsi pouvoir être mis en relief, parfois à
l'aide d'un geste. À quelques exceptions près, il varie en genre (masculin/féminin) et en
nombre (singulier/pluriel) :
- Dans la collection de voitures présentées, celle-ci est la plus jolie.

§629 / a - Pronoms démonstratifs (tableau 2)

Singulier Pluriel
Masculin celui, celui-ci, celui-là ceux, ceux-ci, ceux-là
Féminin celle, celle-ci, celle-là celles, celles-ci, celles-là
Neutre ça, ce, ceci, cela

§629 / b - Formes et fonctions

- La fonction du pronom démonstratif dans la phrase est sans incidence sur sa forme :
- Les livres sont magnifiques, et je vais acheter celui-là.
- Ce livre est très beau et je vais l'acheter. (Dans ces deux exemples, les pronoms
démonstratifs restent au masculin singulier car ils ne représentent qu'UN livre acheté ou
désigné).

- 1 - "ce, celle, celles, celui, ceux" sont les formes simples du pronom démonstratif, et se
comportent comme des déterminants en précédant le nom :
- Ces lions sont dangereux. ("Ces" détermine "lions" et les désigne expressément).
- Ce chien est particulièrement aimable.

- 2 - "celle-ci, celle-là, celles-ci, celles-là, celui-ci, celui-là, ceux-là, ceux-ci, ceux-là" sont
les formes composées du pronom démonstratif et n'accompagnent pas le nom :
- Les lions sont dangereux, ceux-là en particulier. (Les lions sont en général dangereux, mais
attention ceux dont on parle ou que l'on montre, le sont en particulier).
- De tous les chiens présents, celui-ci est particulièrement aimable.
- 3 - Le pronom démonstratif peut tenir la place de représentant pour remplacer son
antécédent :
- Elle portait une robe verte, comme celle de sa sœur.

- 4 - "ceci, cela, ça" sont les formes neutres du pronom démonstratif (attention : pas d'accent
sur "cela").

En savoir plus

§629 / c - Particularités

Certains pronoms démonstratifs (ceci, cela, ça) peuvent avoir un "genre neutre" pour
désigner des mots inanimés et dans ce cas ils restent au masculin/singulier. (Un mot animé
désigne un être humain, un animal... alors qu'un mot inanimé désigne une action, un objet,
une qualité... :
- Ta conduite est contraire aux lois en vigueur et ça va te coûter cher.
- La vie est belle, cela est évident.
- La richesse, ça m'est égal.

 4 - "ce" s'emploie souvent comme sujet et se rencontre alors devant le verbe "être" :
- C'est du bon travail, ou devant un pronom relatif : ce qu'il faut retenir, c'est la
morale.

 5 - "ce" s'élide devant une voyelle :


- C'est demain ton anniversaire.

 6 - ce lorsqu'il est élidé devant un "a" se transforme en "ça" avec la cédille :


- Ça m'intéresse. (Au lieu de > c'a m'intéresse).

 7 - Le pronom démonstratif -ci est le symbole du rapprochement :


- Si vous me laissez choisir, je prends celui-ci. (Sous-entendu > celui qui est ici, qui
est près de moi).

 8 - Par apposition, le pronom démonstratif "là" est le symbole de l'éloignement :


- Si vous me laissez choisir, je prends celui-là. (Sous-entendu : celui qui est là, qui est
loin de moi).
 9 - "celle-ci, celui-ci, celle-là, celui-là" s'ils sont utilisés lorsque deux personnes ou
deux choses sont citées, font que "celle-ci, celui-ci" représentent le plus près et
"celles-là, celui-là" le plus éloigné des deux noms :
- La rose et la pomme ne sont pas comparables, celle-ci (la pomme) est un fruit, celle-
là (la rose) est une fleur.

 10 - "ceci, cela" ont les mêmes résultats que les pronoms du paragraphe précédent,
mais on peut utiliser "cela" pour désigner une chose qui vient d'être citée :
- Ayez une tenue correcte, n'oubliez pas cela, ou bien "ceci" pour désigner une chose
qui n'a pas encore été citée : n'oubliez pas ceci, la tenue correcte est exigée.

 10 - Lorsque le verbe "être" se trouve placé entre deux verbes à l'infinitif, l'emploi du
pronom démonstratif "ce" est obligatoire devant le second :
- Courir, c'est participer.

Sauf : si le deuxième verbe est accompagné d'une négation :


- Tricher n'est pas jouer. (On ne dit pas > tricher ce n'est pas jouer).

 11 - Lorsque la phrase commence par le pronom démonstratif "ce" suivi d'un des
pronoms "qui, que, quoi, dont" et d'un verbe suivi d'un nom ou d'un infinitif, on doit
reprendre le "ce" dans le texte :
- Ce qui me ferait plaisir, c'est le voyage en mer. (Et non pas > ce qui me ferait plaisir
serait le voyage en mer).