Vous êtes sur la page 1sur 8

Samsung Q9FN QLED TV (65Q9FN) Avis

La meilleure télé de tous les temps? Pourrait être!


Par John Archer April 07, 2018

Notre verdict

La technologie QLED très prisée de Samsung prend tout son sens avec le 65Q9FN 65
pouces. En combinant les talents sans précédent de QLED en matière de luminosité et de
couleur avec un rétro-éclairage direct au lieu d’un rétro-éclairage de bord, Samsung s’appuie
sur une formule gagnante et avant-gardiste qui offre les meilleures images 4K à plage
dynamique élevée que nous avons vues à ce jour.

Pour

 Qualité d'image HDR spectaculaire


 Son puissant et harmonieux
 Bon système intelligent
 Des fonctionnalités de jeu de pointe

Contre

 Angles de vision limités


 Design potentiellement diviseur
 Trop ambitieux par endroits

Après des débuts décevants, la technologie QLED de Samsung devait vraiment rebondir avec
style. Nous n’avons donc pas du tout été surpris de découvrir que Samsung avait jeté l’évier
de cuisine avec sa nouvelle série de téléviseurs Q9FN QLED.

En plus d'être plus lumineux et plus coloré que le modèle équivalent de l'année dernière, les
écrans phares de 2018 de Samsung utilisent un système d'éclairage complètement différent
pour lutter contre les problèmes de contraste de son prédécesseur: la fonction Full Array
Local Dimming au lieu d'un éclairage LED à éclairage périphérique. Le panneau FALD
fonctionne en association avec les points quantiques QLED de Samsung afin de produire une
image plus lumineuse et plus colorée que toute autre image provenant du fabricant sud-
coréen.

Cela signifie qu'ils peuvent être conduits plus durement sans perdre l'intrigue / vieillir trop
rapidement, résultant en plus de luminosité et une gamme de couleurs plus large - ou, au
moins, plus de volume de couleur - que tout autre type de technologie de télévision grand
public à ce jour.

Ces seules caractéristiques font-elles du Samsung Q9FN le meilleur téléviseur sur le marché?
Non, mais intégrez des technologies telles que HDR10 + et Q HDR EliteMax - ce que
Samsung considère comme son expérience High Dynamic Range maximale et exclusive du
Q9FN - et il ne fait aucun doute que c'est le meilleur téléviseur de Samsung à ce jour.
Le téléviseur Q9FN de 65 pouces de Samsung est connu sous différents noms en fonction de
votre lieu de résidence. Aux États-Unis, vous appelez le téléviseur QLED Samsung
QN65Q9FN, tandis qu'au Royaume-Uni, il est répertorié sous le nom de Samsung
QE65Q9FN.

Ne laissez pas quelques lettres vous déconner - vous êtes au bon endroit si vous recherchez
des conseils d'achat pour la télévision phare de Samsung.

En ce qui concerne le prix, le téléviseur Samsung Q9FN QLED sera cher, quelle que soit sa
taille. Le téléviseur 4K de 65 pouces démarre à 3 800 dollars (environ 2 720 £, 4 835 dollars
australiens) - et est disponible à partir du 25 mars.

Le Q9FN 75 pouces n'est pas disponible pour le moment. Mais Q9F de l'année dernière est
actuellement en vente au prix de 7 000 dollars (environ 5 000 livres sterling, soit 8 900 dollars
australiens), après un rabais substantiel. Malheureusement, il n'y a pas de taille moins chère
de Q9FN de 55 pouces avec un prix plus tentant.

Le Samsung Q8FN , en comparaison, coûte 2999 dollars (environ 2 200 £, 4 000 AU). Si
cela vous aide, le «support mural sans écart» de Samsung est inclus avec le Q9FN, plus
coûteux. C'est un achat séparé sur d'autres modèles.

Conception

À première vue, le 65Q9FN ne ressemble pas nécessairement à une télévision phare - il est
inhabituellement trapu par rapport aux normes modernes, et bien que le cadre directement
autour de l'écran soit plus tendance, il est plutôt sobre avec sa couleur sombre et son fini
discret. Son stand de style barre unique est également davantage axé sur le minimalisme que
sur le spectacle.

Plus vous vivez longtemps, plus le design du 65Q9FN grandit sur vous. Surtout quand vous
vous rendez compte qu'il y a en fait une très bonne raison pour son approche ouvertement
minimaliste sous la forme d'un nouveau mode ambiant.

Cela vous permet de remplacer l’écran noir vide habituel auquel vous êtes confronté lorsque
vous ne regardez pas la télévision par un ensemble d’œuvres numérisées préchargées ou par
l’une de vos propres photos. Vous pouvez même prendre une photo de votre peinture ou de
votre papier peint et l’afficher à l’écran, de sorte que la seule partie du téléviseur qui ressorte
de l’avant soit son cadre ultra-mince.

Si vous craignez des factures d'électricité énormes, ne craignez rien: le mode ambiant est
conçu pour consommer un minimum d'électricité. Vous pouvez également augmenter la
luminosité de l'écran si l'impact de l'image importe plus que votre consommation d'électricité.

Bien entendu, toute cette habileté en mode ambiant serait considérablement moins efficace si
le téléviseur faisait cracher des bobines de câblage. Pour résoudre ce problème, Samsung
utilise un boîtier de connexion externe qui se connecte à l'écran à l'aide d'un simple câble fin.
En fait, Samsung a également introduit l’alimentation de l’écran dans le boîtier de connexion
cette année. Il n’ya donc plus qu’un seul câble dans l’écran.
Cela signifie que le boîtier de connexion externe a dû se développer considérablement par
rapport à la version de l'année dernière. Mais j'imagine qu'il peut simplement rester dans
votre armoire à côté de votre lecteur Blu-ray 4K et de votre console de jeux.

Design TL; DR: Bien que le châssis de base du 65Q9FN ne soit pas un sujet d'écriture, ses
mesures anti-câblage et son mode ambiant unique le sont certainement.

Fonctionnalités Smart TV

Alors que le système Smart TV du 65Q9FN est étroitement lié à la plate-forme Eden,
Samsung s'affine depuis quelques années déjà, mais attendez-vous à quelques nouveaux
morceaux savoureux qui ajoutent à l'expérience sans rien enlever.

Pour les débutants, la compatibilité avec la plate- forme SmartThings de Samsung est
désormais disponible . Elle fournit un concentrateur à l'écran permettant de surveiller et même
de contrôler d'autres appareils intelligents (réfrigérateurs, machines à laver, éclairages, etc.)
sur votre réseau.

Il existe également une bien meilleure intégration des programmes télévisés et de la diffusion
en direct dans les fonctions de recherche de contenu du téléviseur: il existe désormais des
recommandations d’émissions heure par heure, par exemple, ainsi que des émissions
télévisées de plus en plus visibles dans les menus de navigation du contenu.

Samsung a également amélioré l'interactivité de vos smartphones et de vos tablettes, ainsi


que de nouvelles fonctionnalités particulièrement intéressantes pour les jeux.

Le mode de jeu automatique est déjà opérationnel et permet de détecter lorsque vous jouez à
une console ou à un jeu sur ordinateur et de basculer automatiquement l'écran en mode de jeu
très réactif. Ce mode peut même indiquer si vous utilisez votre console pour jouer à un jeu ou
à une application vidéo et vous ajuster en conséquence.

La fonction de taux de rafraîchissement variable qui sera déployée plus tard dans l’année
permettra au téléviseur d’ajuster continuellement sa cadence d’images en fonction de la sortie,
quel que soit le jeu auquel vous jouez. Cela éliminera le problème de "déchirement" de
l'écran associé à des jeux fonctionnant à différentes fréquences d'images par rapport à votre
écran, ainsi que la réduction apparente du délai d'entrée (le temps nécessaire à l'écran pour le
rendu des images) à un niveau remarquablement bas de 7 ms.

Même en utilisant le mode de jeu dans son incarnation actuelle, on obtient une mesure du
délai d'entrée extrêmement faible, de l'ordre de 15 ms en moyenne. Même si vous choisissez
d'activer une nouvelle option Game Motion Plus (qui vous permet utilement de conserver une
partie du traitement des mouvements du téléviseur pendant que vous jouez), le décalage
d'entrée ne dépasse pas les 34 ms encore très respectables.

La présentation en deux couches de l’écran d’accueil d’Eden 2.0 continue d’être efficace. La
couche supérieure de type Apple TV fournit des liens de contenu directs associés à
l’application que vous avez sélectionnée sur la couche inférieure s’avère être un excellent
moyen de fournir un accès rapide à une grande quantité de contenu sans trop occuper l’écran.
Samsung continue également à impressionner par la quantité d'applications qu'il propose.
Les versions 4K et HDR de Netflix, Amazon Prime et YouTube sont présentes et correctes.
En plus, les propriétaires britanniques se procurent les applications de rattrapage pour les
quatre principaux diffuseurs de télévision terrestre du pays.

Enfin, il convient d’ajouter, enfin, que les fonctionnalités de reconnaissance et de commande


vocales de Samsung continuent d’être extrêmement impressionnantes et utiles, même si les
rivaux sont prêts à rattraper leur retard.

Smart TV TL; DR: une interface élégante, facile à utiliser et facilement personnalisable
dissimule la sophistication impressionnante et la richesse du dernier moteur de télévision
intelligente de Samsung.

Performance HD / SDR

Avec le contenu HD / SDR, le 65Q9FN ne manque pas de sensationnel. La plupart des gens
doivent encore passer le plus clair de leur temps à regarder.

Le traitement de conversion ascendante de Samsung effectue une tâche extrêmement


convaincante en convertissant la HD en écran 4K natif de l'écran, en ajoutant des détails sans
introduire de nouveau bruit ni exagérer les parasites qui pourraient être contenus dans la
source.

La précision avec laquelle il calcule les nuances de couleur de tous les millions de pixels
supplémentaires générés par ce moteur dépasse également la plupart des moteurs d'upscaling.
Cela garantit que le processus de mise à l'échelle ne crée pas de tons chair plasticky, et
souligne le sentiment que votre source HD s'est miraculeusement transformée en 4K.

Essayez de résister à la tentation de régler le paramètre de netteté trop haut. Si vous vous
éloignez bien au-dessus du niveau de réglage de 20-25, l’image peut commencer à paraître
bruyante.

Les écrans capables de gérer correctement le HDR gèrent généralement sans effort les
exigences beaucoup plus limitées du SDR - et le 65Q9FN ne fait pas exception.

Des niveaux de noir incroyablement riches partagent l’espace de l’écran avec des couleurs
magnifiquement riches, équilibrées et finement dégradées. Les commandes de luminosité de
l’écran sont suffisamment précises pour offrir de beaux niveaux de détail et de finesse à
presque tous les niveaux de luminance.

Nous disons «presque», car nous avons ressenti le besoin d'augmenter d'un ou deux le réglage
de la luminosité ou du gamma pour empêcher les parties les plus sombres de l'image de
commencer à paraître un peu creuses.

Alors que les passionnés d’AV voudront probablement regarder du contenu SDR avec sa
luminosité et ses valeurs de couleur natives, le 65Q9FN comporte un mode HDR + conçu
pour convertir le SDR en HDR. Et effectivement, soit en raison d'améliorations apportées aux
algorithmes de mise à niveau, soit en termes d'amélioration de la qualité d'image de base du
téléviseur (ou des deux), HDR + donne des résultats beaucoup plus intéressants que sur les
téléviseurs Samsung précédents.
Il a toujours tendance à être un peu plus agressif que nous le souhaiterions, mais les couleurs
ont l'air plus équilibrées que lors des itérations précédentes, les tons chair ont une apparence
moins "pointue", il n'y a plus de nuance jaune à tout et le bruit dans les scènes sombres est
moins exagéré. . En conséquence, je peux facilement imaginer que de nombreuses personnes
qui achètent un 65Q9FN décident de mieux utiliser l’option HDR + pour se donner une
expérience quasi constante de «HDR».

Performances HD / SDR TL; DR: En plus de devoir faire attention avec quelques réglages,
les performances SDR / HD du 65Q9FN sont quasiment parfaites.

Performance 4K / HDR

Le 65Q9FN associe une luminosité extrême, une réponse couleur large, un "volume" de
couleurs incomparable et (grâce à son nouveau moteur de rétroéclairage) un contraste
exceptionnel qui lui permet de produire des images HDR qui ne peuvent être décrites que
comme une chute de la mâchoire.

Tout en regardant les films HDR les plus extrêmes que nous puissions trouver -
principalement des titres de Warner Brothers maîtrisés à des pics de luminosité de 4000 nits -
le 65Q9FN nous a rappelé avec force l'importance de la luminosité pour l'expérience HDR: la
nouvelle star de Samsung fournit des images aussi extrêmes avec un niveau de dynamisme et
une intensité que nous n’avons jamais vues auparavant, libérant plus du potentiel renversant
du HDR que n’importe quel autre téléviseur.

Cependant, les images du 65Q9FN ne sont pas simplement lumineuses. C'est également la
manière dont le nouvel éclairage direct de l'écran et sa gradation locale peuvent fournir à ses
concurrents un niveau de luminosité maximal sans compromettre les zones sombres de
l'image.

Il n'y a pas de compromis clair / sombre généralement observé avec les téléviseurs LCD. Et,
ce qui est encore plus excitant, il n’ya pas non plus de «bandes» ou de halo de rétroéclairage
autour d’objets lumineux exceptionnels que vous vous attendriez normalement à voir sur un
téléviseur LCD lorsque vous regardez des images HDR riches en contraste.

La différence à cet égard entre le modèle 65Q9FN et son modèle équivalent de l’année
dernière est nuit et jour, ce qui ne me laisse aucun doute sur les avantages de l’éclairage direct
avec de nombreuses zones de gradation si vous voulez vraiment faire du HDR sur un
téléviseur LED.

En fait, la gestion du rétroéclairage de la nouvelle télévision phare de Samsung est si


remarquable que les scènes riches en contrastes ressemblent presque à des OLED dans leur
uniformité de niveau de noir - sauf, bien sûr, que les parties lumineuses de telles scènes sont
beaucoup plus lumineuses qu'elles ne le peuvent. sur tout OLED actuel.

Même les remarquables téléviseurs LCD ZD9 de Sony ne parviennent pas à maintenir le
rétro-éclairage à la limite des quantités infimes dont souffre le 65Q9FN.

Ce ne sont pas uniquement les niveaux de noir et la nébulisation de rétroéclairage qui


bénéficient des prouesses du rétroéclairage du QE65Q9FN. Les couleurs semblent également
plus riches, plus solides et plus cohérentes, car elles ne sont pas "blanchies" par un excès de
rétro-éclairage non souhaité chaque fois qu'elles apparaissent à proximité d'un élément
d'image particulièrement lumineux.

Toujours sur le plan des couleurs, nous avons été frappés par le contenu HDR très lumineux,
car le 65Q9FN peut conserver l’intensité des couleurs les plus claires. Ceci est probablement
dû au fait que (contrairement aux téléviseurs OLED), la technologie QLED ne doit pas
fonctionner avec des sous-pixels blancs.

L’écran de Samsung n’a apparemment aucune difficulté à obtenir des niveaux époustouflants
de finesse et d’impact viscéral avec les spectres de couleurs plus larges presque toujours
trouvés aux côtés du HDR sur les sources de pointe actuelles.

L’audace des performances de la couleur du 65Q9FN n’est toutefois pas forcée. Au


contraire, pendant la très grande majorité du temps, vous avez simplement l'impression de
voir le HDR ressembler davantage à celui qui avait été conçu à l'origine.

La luminosité exceptionnelle du Q9FN et son traitement de mappage de son apparemment


ultra-intelligent signifient également qu’il fait mieux que tout autre téléviseur HDR à ce jour
d’éviter le problème de saturation rencontré dans une certaine mesure sur presque tous les
téléviseurs concurrents. En d'autres termes, il conserve les détails même dans les zones
d'image les plus lumineuses, plutôt que de "flous".

Ajoutez cette réalisation à la finesse des couleurs et au contrôle de la lumière remarquables


de l'image. Vous obtenez sans doute les images 4K les plus originales et les plus détaillées
que nous ayons jamais vues sur un téléviseur grand public.

4K / HDR TL; DR: Quelques problèmes de petite taille (et potentiellement réparables grâce
aux futures mises à jour du microprogramme) ne modifient en rien le fait que le Q9FN fournit
les meilleures images 4K HDR que nous avons vues sur un téléviseur grand public.

Une note sur HDR10 + et quelques points faibles potentiels

Nous avons estimé que nous devrions ajouter un mot rapide ici sur HDR10 +.

Malheureusement, au moment de la rédaction de cet article, seul Amazon Video prend en


charge cette nouvelle plate-forme HDR de qualité supérieure. Il ne vous permet pas de
regarder des flux HDR10 + ou non HDR10 + des mêmes émissions. Cela signifie donc que
nous ne pourrions effectuer aucune comparaison directe entre HDR10 + et HDR10 / Dolby
Vision.

Ce que nous pouvons dire, c'est que tous les flux HDR Amazon que nous avons lus sur le
Q9FN étaient fantastiques - les meilleurs que nous ayons vus, en fait.

Mais sans pouvoir comparer le même contenu dans d'autres formats sur le même écran, il est
impossible de savoir avec certitude à quel point la qualité d'image extra Amazonie dépend des
talents d'image inhérents à la télévision et celle liée à la couche supplémentaire de HDR10 +.
données d'image scène par scène.

Cela dit, mis à part le dilemme HDR10 + et même avec un téléviseur aussi talentueux que le
Q9FN, il reste encore une petite marge d'amélioration. Comme dans le cas des images SDR,
par exemple, les zones très sombres peuvent sembler légèrement moins détaillées sauf si vous
augmentez légèrement la luminosité ou le gamma de l'ensemble.

Les mouvements souffrent de bruits de bords chatoyants en utilisant le paramètre Traitement


automatique des mouvements, et bien que vous puissiez améliorer les choses en bricolant
judicieusement avec les options de mouvement Personnalisé, je ne pensais pas que le
mouvement était aussi naturel que sur les téléviseurs Sony XF9005 .

Bien que le 65Q9FN offre une légère amélioration de l'angle de vision par rapport aux
modèles de 2017, la saturation des couleurs diminue et vous commencez à voir un
rétroéclairage plus prononcé s'épanouir autour d'objets brillants si vous regardez à des angles
horizontaux supérieurs à 30 degrés environ. Cette floraison devient également plus exagérée
si vous regardez sous un angle de vision vertical supérieur à environ 15 degrés. Il faut garder
à l'esprit si vous envisagez de monter votre prochain téléviseur sur un mur au-dessus de votre
ligne de mire.

Du son

Bien que l'audio du 65Q9FN ne soit pas aussi impressionnant que ses images, il reste le
meilleur son que nous ayons entendu depuis un téléviseur Samsung depuis des années.

Il est suffisamment puissant, pour commencer, pour combiner des volumes assez extrêmes et
une large plage dynamique sans avoir l’air étouffé ni déformé. Il parvient également à
projeter son son loin de la carrosserie de la télévision, créant ainsi un espace audio
tridimensionnel doté de profondeur, largeur et hauteur.

Les dialogues sont clairs et verrouillés à l'écran, comme il se doit, et vous pouvez entendre de
nombreux détails subtils, malgré le fait que les haut-parleurs presque invisibles de l'appareil
produisent également plus de basses que la plupart des systèmes audio de télévision intégrés.

Il convient également de mentionner la nouvelle fonctionnalité Smart Sound de Samsung.


Ceci analyse le son entrant et ajuste automatiquement la qualité du son en fonction du type de
contenu que vous regardez. Par exemple, il utilisera une tonalité de style stade si vous
regardez du sport ou un son de film si vous regardez un film. Le système égalise également
les niveaux sonores sur différentes entrées.

Bien que cela sonne sur papier, Smart Sound s'avère être une fonctionnalité étonnamment
brillante, rendant tout ce que vous regardez sonner nettement mieux sans que vous ayez à
toucher aux menus de réglage du son.

Notre seul reproche concernant le son du 65Q9FN est que des tonalités très aiguës peuvent
causer un bourdonnement momentané du châssis du téléviseur. Lorsque c'est le pire que vous
puissiez obtenir avec les performances sonores d'un téléviseur à écran plat, vous savez que
vous êtes généralement dans un territoire plutôt positif!

Son TL; DR: Le 65Q9FN est incroyablement puissant, complet et dynamique - et sa


nouvelle fonction Smart Sound est une révélation.

Verdict
En plus de ne pas soutenir Dolby Vision, avec le Q9FN, Samsung a repris à peu près toutes
les critiques formulées lors de ses débuts avec le QLED 2017.

Il a introduit un éclairage direct avec une gradation locale. Il est rappelé que les
performances de contraste et de niveau de noir sont au moins aussi importantes pour votre
expérience visuelle que la luminosité. Et on se souvient que la télévision en direct occupe
toujours une place prépondérante dans l’écoute quotidienne de la plupart des ménages, même
si la diffusion en continu est devenue populaire.

Le Q9FN rend également les performances de la couleur QLED encore plus spectaculaires
qu'auparavant et introduit une variété de fonctionnalités qui le rendent particulièrement
performant en tant que moniteur de jeu. Le résultat est le téléviseur le plus spectaculaire que
nous ayons jamais testé. Il semblerait que les rumeurs selon lesquelles les téléviseurs à LED
seraient éteintes auraient été considérablement exagérées.