Vous êtes sur la page 1sur 1

RUIZ ORTEGA María Alejandra

26111140
__________________________________________________________________

L’adoption chez les couples homosexuelles est interdit presque dans tous les pays du
monde, c’est la raison pour laquelle, beaucoup d’initiatives de changement ont eu lieu
pendant les années précédentes. Ce texte prétend donner une avis à propos la question:
Quels sont les problemes qui a l’adoption chez les couples homosexuelles et quelles
mesures faut-il prendre? Pour ce faire, je vais décrire différentes positions qui sont pour ou
contre cettes idées: l’adoption comme une opportunité pour les enfants; les craintes qui
gardent les personnes à propos la formation et la vie des enfants et une solution en face à la
discrimination qu’ils vivent.

D’abord, il existe maintenant, une grande chiffre d’enfants qui attendent pour être adoptés. À
chaque fois, plus de couples hétérosexuelles abandonnent leurs enfants pour raisons
économiques, sociales et personnales. Situation que je trouve inquietante parce que, ceux
enfants là, doivent être inclus dans centres où ils ne peuvent pas avoir une situation digne.
Pourtant, les chiffres des couples qui veulent et qui peuvent adopter ont incrementé aussi, le
problème: ce sont des couples du même sexe. Ce qui n’est pas vraiment une question de
objectivité mais, plûtot d’une false morale, puisque l’opportunité d’être adopté, aimé,
supporté (Soi par un couple “Traditionnelle” ou homosexuelle) c’est la possibilité dont les
enfants rêvent.

Ensuite, il faut dire que si un couple n’a pas la possibilité de supporter un enfant l’État et la
société ne vont pas le permettre. Quelques personnes affirment que les enfants qui sont
élévés chez les couples homosexuelles, vont devenir confondus, déprimes, malades, etc.
Avis qui est faux, comme on peut voir dans cet article d’une magazine francaise qui parle à
propos la situation en Colombie: “Selon le ministère de la Santé qui a aussi soumis à la
Cour constitutionnelle un projet visant à ouvrir l’adoption d’enfants mineur.e.s aux couples
de même sexe, «aucun risque pour la santé et le bien-être des mineur-e-s en raison de leur
adoption par des couples de même sexe n’a pu être identifié. Le développement cognitif et
émotionnel des mineur-e-s est le même chez les couples hétérosexuels et chez les couples
homosexuels.»

En poursuivant, les enfants qui sont élevés par des couples homosexuelles n’auront des
problémes que la discrimination constante (à l’école, au supermarché, etc.) faite par des
gens qui ne comprennent pas que l'inclusion c’est une question primordial pour vivre en
société, en revanche, si les gens se rendent compte que nous sommes tous égales et qu’ils
(Comme parents, professeurs, politiciens, médecins, etc.) doivent éduquer les nouveaux
générations il y aura moins désavantages pour les adoptés.

En conclusión, la situation de l’adoption chez les couples de même sexe est toujours un
taboo, il ya quelques initiatives pour le permettre, le plus important est penser aux enfants
leurs besoins et protéger leurs vies et cela ne sera pas possible si la société ne change pas
et prend des nouvelles idées et mesures pour incluir en revanche d’excluir. Reste savoir si
changer les lois des pays vont changer vraiment ou pas.
at: http://www.dialogai.org/actualites/2014/09/colombie-deux-femmes-ministres-du-
gouvernement-de-j-m-santos-sont-aussi-partenaires-dans-la-vie/#sthash.6UpolUJ2.dpuf