Vous êtes sur la page 1sur 4

IV 17 MAI 2019

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : Chicago se reprend, pas l’Europe
CÉRÉALES 14 mai ALIMENTATION ANIMALE Au niveau mondial, le dernier rapport sur l’offre et la demande mondiales
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 7 mai (Wasde) du département à l’Agriculture états-unien fait état de prévisions
Blé tendre Récolte 2018 SONS ET ISSUES €/t en hausse de la production mondiale de blé tendre. Idem pour les stocks de
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Sons fins - départ région parisienne 128-130 fin de campagne, malgré une augmentation des utilisations. La FAO a égale-
TOURTEAUX ment publié des prévisions de productions de céréales en général en hausse
Moselle meunier mai-juin 165,00 N pour cette campagne par rapport à la campagne précédente. Cependant le
Soja Lorient 316
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Tournesol Saint Nazaire 187 mauvais temps ayant retardé les semis (l’Etat du Nebraska, par exemple, est
Colza - Rouen 232 noyé sous l’eau tombée ces derniers jours), les marchés s’interrogent et les
Rouen 76/220/11 mai 174,00 N
PULPES BETTERAVES cours à Chicago ont retrouvé quelques couleurs. Le boisseau de blé a fini à
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
Aisne -
431,25 cts $ ce lundi 13 mai, contre 419 cts $ à la fermeture vendredi 10 mai
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl mai-juin 166,00 NC et 428 cts $ le lundi 6 mai. En Europe, en revanche, le rendu Rouen affichait
Somme - Oise -
174 E/t ce lundi 13 mai contre 175 E/t le vendredi 10 mai et 177 E/t le lundi
Marne meunier mai-juin 166,00 NC Marne 165
6 mai. Enfin, sur le marché à terme Euronext, le contrat affichait 168,75 E/t
Orge fourragère Récolte 2018 LUZERNE DESHYDRATEE ce lundi 13 mai contre 183 E/t le vendredi 10 mai et 184 E/t le lundi 6 mai.
Départ Marne 189
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne
PSC Orge de mouture : régression
Rouen 62-63 kg/hl mai-juin 152,00 N Manioc Lorient - L’Arabie saoudite a acheté 840 000 tonnes pour une livraison en juillet-août
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Corn gluten feed - Lestrem 172 à 193,03 $/t Caf. L’orge fourragère a suivi l’évolution des cours du blé et
s’est donc nettement repliée cette semaine. Ainsi, le lundi 13 mai, le cours
Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl mai-juin 147,00 N
PAILLES ET FOURRAGES s’établissait à 152 E/t contre 153,50 E/t le vendredi 10 mai et 159,50 E/t le
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne lundi 6 mai.
9 mai
Aisne 62-63 kg/hl mai-juin 144,00 NC PAILLES DE BLE (en euros la tonne)
Orges de brasserie : recul
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini mai-juin 144,00 NC Centre Bassin Parisien : A titre indicatif Peu d’activité a été signalée cette semaine, encore marquée par les jours
Marne 62-63 kg/hl mai-juin 142,00 NC Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg 90 à 100 fériés et le retour des pluies. Le fob Creil pour la variété brassicole de prin-
Maïs Récolte 2018 Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c. temps Planet cotait 194 E/t le lundi 6 mai avant de reculer à 187 E/t le ven-
dredi 10 mai et le lundi 13 mai.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Nord-Est :

Bordeaux - - - Balles de 20-25kg sous abri n. c. Maïs : hausse états-unienne, baisse européenne
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
70 à 95 Aux Etats-Unis, des pluies très abondantes ont continué de gêner les travaux
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne sans abri dans les champs de la Corn Belt, alimentant l’idée que si les agriculteurs ne
Rhin mai-juin 146,00 N Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
n. c. peuvent pas planter du maïs correctement, ils procéderont à des semis de
sous abri soja en remplacement. Mais le rapport sur l’offre et la demande mondiales
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
(Wasde) du département à l’Agriculture états-unien prévoit cependant une
Eure/Eure-et-Loir mai-juin 147,00 NC augmentation de la production mondiale et fait état d’une légère baisse
SUCRE des stocks de report à venir. En Europe, les semis se poursuivent dans des
(Londres) 14 mai
OLÉO-PROTÉAGINEUX conditions satisfaisantes avec cependant un léger retard en Ukraine. En
Terme Août 2019 : 369,40 F/T France, on attendait cette semaine (le mercredi 15 mai) le nouveau rapport
Colza Récolte 2018
de FranceAgriMer alors que les semis sont quasi terminés. A Chicago, le
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations boisseau de maïs pour livraison en juillet a clôturé à 347,50 cts $/boisseau
CHEZ NOS VOISINS ce lundi 13 mai, contre 342,50 cts $/boisseau vendredi 10 mai et
Rouen mai-juin 352,00 N 10 mai 355,75 cts $/boisseau le lundi 6 mai. En Europe, le rendu Bordeaux a clô-
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : turé à 151 E/t le lundi 13 mai contre 152 E/t le vendredi 10 mai et 154 E/t
Blé tendre
Moselle mai-juin 359,00 N le lundi 6 mai. Le contrat à terme Euronext s’est établi à 163 E/t le lundi
Mai 193,00 13 mai, 163,50 E/t le vendredi 10 mai et 166,25 E/t le lundi 6 mai.
Pois Récolte 2018 Juin 193,00
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Juillet-Août 175,00 Colza : en baisse également
Septembre-décembre 178,00 Le colza a dû encaisser les déclarations du président des Etats-Unis sur
Marne fourrager mai-juin 184,00 NC Janvier-juin 183,00 les taxes à l’importation des produits chinois qui ont pesé sur les cours du
Aisne fourrager mai-juin 187,00 NC Orge UE soja. En conséquence, le colza rendu Rouen cotait 352 E/t le lundi 13 mai,
Mai n. c. contre 354 E/t le vendredi 10 mai et 356 E/t le lundi 6 mai. Sur les marchés
Somme/Oise fourrager - - -
Juin 176,00 à termes européens, le contrat Euronext s’affichait à 358,50 E/t ce lundi
Juillet-Août 164,00 13 mai contre 360,75 E/t le vendredi 10 mai et 363 E/t le lundi 6 mai.
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Septembre-décembre 167,50
Récolte 2018 Récolte 2017 Janvier-juin 175,00 Soja : repli des cours
Mois de : 339,0 Mini : 130 310,2 Mini : 100 8 mai
Les pluies persistent aux Etats-Unis, renforçant l’idée que le soja pourrait
mars 2019 (-0,1) Maxi : 380 (+4,1) Maxi : 375 BELGIQUE
En euro/tonne CAF Belgique se substituer au maïs en termes de semis. Mais l’actualité était ailleurs cette
Récolte complète 328,5 Mini : 130 268,6 Mini : 100 semaine : le rapport sur l’offre et la demande agricoles (Wasde) publié par le
(+3,9) Maxi : 406 (+0,4) Maxi : 410 Blé meunier (76/220/12) : 190,00
département de l’Agriculture états-unien prévoit des stocks de soja en nette
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 186,00
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin)
hausse ce mois-ci. De plus, les difficultés liées aux négociations commer-
Orge (62/63kg/hl kg) : 173,00 ciales Chine/Etats-Unis ont encore pesé sur les marchés. En conséquence,
le boisseau de soja pour livraison en juillet, désormais le plus actif, a ter-
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS MATIF COLZA - PARIS miné vendredi à 8,0925 dollars, contre 8,4225 dollars vendredi dernier à la
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. clôture (- 3,92 %).
Echéance 03/05/19 06/05/19 07/05/19 08/05/19 09/05/19 Echéance 03/05/19 06/05/19 07/05/19 08/05/19 09/05/19
Mai 2019 185,50 184,00 185,00 184,75 185,25 Août 2019 365,00 363,00 363,75 364,00 362,50 Déshydratés : pas de changement
Sept. 2019 171,50 171,00 172,25 172,00 170,25 Nov. 2019 367,00 365,75 366,75 367,00 365,75 Pas d’évolution cette semaine pour les cours des luzerne et pulpe de bette-
Déc. 2019 175,25 174,75 176,25 175,75 174,25 Févr. 2020 369,50 368,25 368,75 369,50 368,00 rave déshydratées. En luzerne, il reste très peu de lots en ancienne récolte
Mars 2020 179,50 178,75 179,75 179,50 178,00 Mai 2020 370,00 368,00 368,75 369,50 368,25 et la nouvelle campagne va démarrer fin mai.
Mai 2020 182,00 181,50 182,00 181,50 180,50 Août 2020 357,25 356,00 356,00 356,50 355,50
Sept. 2020 181,50 181,00 181,00 180,50 179,25 Nov. 2020 361,50 360,75 360,75 361,00 360,00 Pailles et fourrages : pas de changement
Déc. 2020 184,25 184,00 184,25 183,25 182,00 Févr. 2021 360,75 358,75 358,75 359,00 358,00 Rien de neuf cette semaine, les bêtes étant toutes au pré désormais. Le
Mars 2021 186,00 186,00 186,25 185,75 184,50 Mai 2021 361,75 359,75 359,75 360,00 359,00
marché est très calme. Au 20 avril, la production cumulée des prairies per-
Mai 2021 187,25 187,00 188,00 187,75 185,75 Août 2021 361,75 359,75 359,75 360,00 359,00 manentes en France est excédentaire (+ 53 %) par rapport à la pousse de
Nov. 2021 361,75 359,75 359,75 360,00 359,00 référence (1982-2009) à la même période, selon Agreste.
Sept. 2021 179,25 179,00 179,25 179,00 179,00
Volume 34 199 33 990 27 378 15 408 27 579 Volume 3 524 4 595 2 550 3 097 2 906
150 PO 67 773 67 467 68 690 67 681 68 325
Sucre : nette baisse
PO 244 308 229 040 240 285 237 724 235 633
Le sucre blanc a reculé mercredi à son plus bas en un mois, à 321 dollars la
>Evolution du cours du blé
250 >Evolution du cours du maïs
200 tonne à Londres, tandis que le sucre brut échangé à New York a également
cédé du terrain. «La différence de prix entre le sucre blanc et le sucre brut
200
17/04/2018
17/04/2018

se resserre» en défaveur du premier, a commenté l’Organisation internatio-


13/05/2019
13/05/2019

Chicago
200
Rouen
en euros/tonne
en dollars/boisseau
(27,2 kilos)
nale du sucre (Iso) dans son rapport mensuel, qui y voit la preuve d’abon-
00 100 dance de l’offre venue de deux exportateurs de sucre raffinés, la Thaïlande
200
3,80 $ 3,48 $ et l’Inde. Au Brésil, les opérateurs préfèrent toujours convertir la canne en
174 € éthanol plutôt qu’en sucre au vu des cours mais attention, certains cour-
4,66 $ 250
4,31 $ 199
154 e€
151 € tiers font remarquer que le cours de l’éthanol commence aussi à chuter… A
199
157 e€ Chicago
en dollars/boisseau Bordeaux Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en août valait 324,50 dollars
(27,2 kilos) en euros/tonne
vendredi 10 mai, contre 329,40 dollars le vendredi précédent. A New York,
évolution hebdomadaire
la livre de sucre brut pour livraison en juillet valait 11,78 cents vendredi
évolution hebdomadaire
10 mai, contre 12,20 cents sept jours auparavant.
>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre Coproduits : marché spot inactif en produits laitiers
Les cours de la poudre de lait et de la poudre de lactosérum en consomma-
17/04/2018

13/05/2019
17/04/2018

13/05/2019

Londres
tion animale, sur le disponible, sont inchangées sur un marché spot inactif
Fob Moselle
(sucre blanc)
en dollars/tonne
cette semaine. Les cotations des drêches de maïs sont en repli, compte tenu
10,46 $
en euros/tonne de la baisse de celles des tourteaux. Le constat est le même en corn gluten
359 €
326,4 $ feed. Les prix des pailles et fourrages n’ont pas évolué, sur un marché
335,8 $
343 € guère actif. Au 20 avril, la production cumulée des prairies permanentes en
7,91 $ 11,84 c
Chicago 11,65 c France est excédentaire (+ 53 %) par rapport à la pousse de référence (1982-
en dollars/boisseau
150
New-York (sucre brut)
en cents/livre (453 gr)
2009) à la même période, indique Agreste. La pousse cumulée représente
200
(25,4 kilos)
29 % de la pousse annuelle de référence (20 % habituellement). Cet excédent
Evolution hebdomadaire Evolution hebdomadaire touche toutes les régions, mais la situation est plus contrastée en Occitanie.
17 MAI 2019 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Asperge : tenue des cours MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Les productions sont restées très mesurées, conséquence des tem- Prix au kg sauf précision 14 mai 13 mai
pératures fraîches sur l’Hexagone. Cela a permis une bonne tenue Moyen e Francfort industrie (25 t)
€ / 100 kg
des prix, malgré un commerce plus calme avec le temps maussade Carottes cat. 1 (sac 10 kg) 0,75 40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 -
et le férié. Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 10,00
juin 2019 31,30
Le retour à une semaine de commercialisation à 5 jours et l’amélio- Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90 nov. 2019 12,40
ration climatique prévue sont des facteurs susceptibles de relancer Epinards 1,50 avril 2020 16,40
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 5,50
l’activité, dans un contexte d’approvisionnements toujours modé- Navets violet rond 1,10
avril 2021 -
rés. Charlotte cat. 1 0,80
Chérie cat. 1
Poireaux France cat. I
1,00
-
POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
Chou-fleur : des tarifs élevés Radis - la botte 0,80 14 mai
Le recul saisonnier de la production bretonne, accentué par le férié Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,90 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
- 1,15 million de têtes en semaine 19 - et la persistance de bonnes Endives Nord-Picardie colis de 5 kg - Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg 1,40
ventes à l’export ont permis le maintien de hauts niveaux de prix. Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40
AGATA
Cette semaine, le déclin de l’offre va se poursuivre, marquant ainsi Pommes Gala cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 570 750 640 =
la fin progressive de la campagne bretonne. Un recul qui devrait France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 600 770 670 =
s’accompagner du maintien de bons cours. MIN DE LOMME CHAIR FERME
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 14 mai
peau jaune non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag - - - -
Concombre : de plus faibles apports Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
Prix Prix
Prix
moyen
Les productions se sont sensiblement réduites, en semaine 19, du mini maxi
(Euro)
peau rouge non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag - - - -
fait de la météo maussade et fraîche (171 000 colis dans le Centre- Salades BINTJE
Est) facilitant la fermeté des prix, face à une demande stable. CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,40 1,75 1,55 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg - - - -
La reprise du commerce sur 5 jours, le retour du soleil et le niveau ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,70 2,00 1,80
France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,55 0,70 0,65
attendu encore modéré des disponibilités laissent augurer d’un France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - - -
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,55 0,70 0,65
contexte de marché plutôt dynamique, cette semaine. LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,55 0,70 0,65 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - - -
LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,50 0,70 0,65
Courgette : une offre plus mesurée Légumes et herbes aromatiques
France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - - -
Le niveau de production s’est réduit dans le Sud-Est en AIL blanc frais France cat.I 60-80mm 5,20 CHARLOTTE
semaine 19, avec la météo fraîche et le férié du 8 mai, autorisant ÉCHALOTE France cat.I 3,30 3,40 3,40 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg - - - -
une petite remontée des prix, et cela, malgré une demande encore OIGNON blanc France cat.I botte 1,10 1,15 1,15
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg - - - -
OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,80 1,00 0,90
timide.
PERSIL frisé France (la botte) 0,50 0,60 0,55 DIVERSES VARIÉTÉS DE CONSERVATION
Le bon positionnement des centrales d’achat et le retour à un temps Légumes fruits et graines Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 350 370 360 =
ensoleillé sont susceptibles de soutenir les écoulements et d’atté- AUBERGINE France cat.I 1,60 1,80 1,60
nuer ainsi la pression sur les prix, inhérente au développement des CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,60 0,75 0,70
Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 340 350 350 -5
productions. CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 (la pièce) 0,70 0,70 0,70 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 360 380 370 -5
COURGETTE ronde France cat.I plateau 2,00 2,80 2,50 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 350 370 360 -5
Melon : premiers lots français COURGETTE verte France cat.I plateau 1,30 1,40 1,35
Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 420 470 445 +15
La campagne se met en place progressivement. Les cours espagnols FÈVE France 1,50 2,00 1,70
TOMATE allongée coeur de boeuf France cat.I 67-82mm 1,50 1,80 1,65 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 630 850 750 =
ont eu tendance à se raffermir en semaine 19, dans un contexte
TOMATE côtelée aumônière France 1,40 1,50 1,45 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 670 850 750 =
d’apports marocains en déficit. Quelques premiers lots français ont TOMATE côtelée noire France cat.I 1,40 1,50 1,45
été commercialisés, localement. TOMATE ronde France cat.I 67-82mm 1,20 1,30 1,25
France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 390 670 470 =

TOMATE ronde France grappe extra 1,00 1,20 1,15 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 400 680 480 +10
Salade : stabilité Légumes tubercules, racines France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 400 680 480 +10
L’offre régionale est restée sans excès ces derniers jours, autorisant CAROTTE France cat.I botte (la botte) 1,10
France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 410 690 490 +10
un relatif maintien des cours. CAROTTE France cat.I colis 12kg 0,80 0,95 0,90
CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,60 0,70 0,65 ÉPIDERME ROUGE
CÉLERI-RAVE France 1,00
Tomate : commerce difficile NAVET rond France 1,10 1,40 1,25
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 630 850 790 =
Les mises en marché, concentrées sur 4 jours ont été plus soutenues France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 630 850 790 =
POMME DE TERRE CHAIR FERME Sirtema primeur Noirmoutier
en semaine 19 (1 315 t vendredi en Bretagne) et confrontées à une cat.I +35mm cagette
3,70 4,50 4,20
consommation insuffisante, ce qui a entraîné une accentuation de
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I
POMME DE TERRE INDUSTRIE
la pression sur les prix. 50-75mm carton 12,5kg consommation
0,80 0,95 0,85
14 mai
Annoncé en crise conjoncturelle depuis le 7 mai par le RNM, le Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
marché pourrait retrouver des couleurs et amorcer une reprise lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
0,49 0,55 0,55
cette semaine, avec le retour du beau temps et d’une semaine com- Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva- les cotations en pommes de terre.
merciale à 5 jours. tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation
0,48 0,65 0,60
Prix Prix Prix Varia.
J.-L.C Les prix sont en EUROS
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons France non mini maxi moyen Moy.
0,44 0,60 0,55
lavée cat.I +50mm filet 5kg consommation BINTJE
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm
Bassin Nord non lavée >=345g sous eau
250,00 270,00 250,00 =
en euro/kg 0,47 0,60 0,55 +35mm vrac Fritable (le kg)
sac 10kg
Bassin Nord non lavée 360g sous eau
2019 2018 2017 POMME DE TERRE lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consommation 0,70 0,80 0,70 +35mm Fritable
0,5
RADIS France botte (la botte) 0,55 0,75 0,70 CHAIR NORMALE
Légumes verts, tiges div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
source : FranceAgriMer - RNM

sous eau industrie Tout venant 35mm et 300,00 300,00 300,00 +15,00
ARTICHAUT Calico France cat.I +13cm colis de 12 2,00 2,20 2,10
0,4 + Fritable
ASPERGE blanche France cat.I 22+ mm plateau 5,50 6,00 5,70 FONTANE
ASPERGE blanche violette France cat.I 16-22mm plateau 5,00 5,50 5,00
ASPERGE blanche violette France cat.I 22+ mm plateau 5,00 5,50 5,50 +35mm vrac Fritable 300,00 300,00 300,00 +20,00
0,3
ASPERGE verte France cat.I 16-22mm plateau 5,50 6,50 6,20
CÉLERI-BRANCHE vert France cat.I (la pièce) 1,50 1,50 1,50 • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
de terre au stade expédition ou industrie :
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 2,00 2,20 2,10 - sur le site internet :
0,2
ÉPINARD France cat.I 1,80 2,20 2,10 www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
POIREAU France cat.I 1,60 2,00 1,80 Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines POIREAU France cat.I botte 1kg 1,90 2,00 2,00 centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 Champignons
• Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg PLEUROTE France plateau 5,00 6,00 5,50 téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
06/05/19 1,24 1,55 1,48 1,50 1,60 1,61 abonnement directement sur ce site,
07/05/19 1,50 1,55 1,51 1,52 1,62 1,61 - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
08/05/19 - - - - - -
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

09/05/19 1,59 1,60 1,53 1,53 1,64 1,63


tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
10/05/19 1,63 1,55 1,55 1,55 1,65 1,66 dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne 1,49 1,56 1,51 1,52 1,62 1,62
VI 17 MAI 2019

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 6 au 12 mai Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 6 mai
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R - (-) - Génisses U 4,10 (=) ; R 3,70 (=) - Vaches U 3,60 (=) ;
En Viande R 3,40 (=) ; O - (-) - Jeunes bovins U 3,83 (=)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 9 mai
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E 4,90 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,50 (=) - Génisses E - (-) ;
U - (-) ; R 3,60 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,60 (=) ;
E 4,65 (+0,03) - - - - - - - - - - - - - - Jeunes bovins U 3,82 (=)
U+ 3,92 (=) 4,28 (+0,05) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS
VENUS
PA-R(-)
Génisses UO3,90 (=)
N ON; R ; Vaches U 3,82 (-0,01) ;
C URS
U= 3,90 (=) 4,21 (=) - - - - - 4,62 (=) - - - - - - - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)
FORGES-LES-EAUX 9 mai
U- 3,88 (+0,01) 4,08 (+0,03) - - - - - 4,38 (=) - 4,06 (=) 4,50 (-0,05) 3,90 (+0,04) - - - Bœufs U 3,80 (=) ; R 3,55 (=) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) -
Vaches U 3,80 (=) ; R 3,57 (=) - Jeunes bovins U 3,87 (=) ; R 3,67 (=)
R+ 3,85 (+0,03) - - - - - - 4,01 (=) - 3,87 (+0,02) 4,14 3,81 (=) 4,01 - -
CHOLET 6 mai
R= 3,69 (+0,01) - - - - - - 3,79 (=) - 3,74 (=) - 3,72 (+0,01) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,37 (=) ;
R 3,86 (=) ; Vaches E 5,00 (=) ; U 4,19 (=) ; R 3,85 (=) ;
R- 3,54 (=) - - - - - - - - 3,65 (+0,06) - - - - - O 3,58 (=) ; Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 3,80 (=) ; R 3,66 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - - - - - - - - - - - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,35-5,15-4,85 (=) ;
R 3,78-4,25-3,95 (=)
O= - - - 3,23 (-0,01) - 3,37 (+0,01) 3,09 (=) - - - - - - 3,40 (+0,06) 2,90 (+0,02) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,95-5,15-5,00 (=) ;
U 4,35-4,92-4,68 (=) ; R 3,75-4,20-3,95 (=)
O- - - - 3,22 (-0,02) - - 3,08 (=) - - - - - - - 2,88 (+0,02) Jeunes bovins : E 4,20-4,58-4,26 (=) ; U 4,00-4,18-4,12 (=)
P+ - - - 3,20 (-0,03) - - 3,07 (=) - - - - - - - 2,87 (+0,02) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
7 mai
P= - - - - - - 3,07 (+0,02) - - - - - - - 2,84 (=) < 200 kg : E- U- R-;
200-250 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - 2,72 (=)
250-300 kg : E- U 3,05-3,15 R 2,90-3,05 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 3,00-3,07 R 2,85-2,99 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,84-3,14 R 2,82-2,88 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U- R-;
450-500 kg : E- U- R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
Cotation de référence du 6 au 12 mai Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 509,3 (-3,2) du 6 au 12 mai (€/Kg/carcasse)
24 avril
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR
< 200 kg : E- ROSEU- ROUGE
R -;
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,32 3,11 2,70 – E U R O P E U R O E 200-250
UP Rkg : O PE - E U R UO3,25-3,37
P E UR2,83-3,24
R O ; P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,16 2,88 2,58 – 250-300 kg : E- U 2,99-3,32 R 2,81-3,10 ;
Nord - - - - - - 6,53 5,94 5,24 4,07 - 300-350
6,48 5,60
kg :5,08 4,03 - 4,38
E 3,01-3,01 4,05 3,66
U- 2,87 - - R 2,78-2,87
3,20 2,99 ; 2,26
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,95 2,76 2,55 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,79 2,73 2,35 – Sud - - - - - 350-400 kg : E - U 2,90-3,14
- 8,48 5,86 5,26 4,26 8,40 7,32 5,65 5,21 4,29 - 6,15 4,69 4,52 3,63 - - R 2,73-2,93
- - ; -
400-450 kg : E- U 2,68-2,90 R2,63-2,72 ;
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – – – – Cotation nationale - 9,37 - - - 9,23 7,97 5,91 5,25 4,16 8,40 450-500
7,00 5,62
kg :5,12 4,10 - 5,50 4,26 U4,00
E 2,66-2,83 3,11 -
2,62-2,71 - R -.3,37 3,28 2,48
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,79 2,55 –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – – – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS 14 mai MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – – –
Effectif : - Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – – – – 13 mai
Observations : hausse toutes catégories de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – – – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – – – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,83 2,62 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 3,35 3,60 3,50 +0,05
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,76 2,52 – Amenés 131 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,68 2,45 – Vache O 2,70 2,80 2,75 +0,05
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,53 2,32 –
P 1,80 2,60 2,30 +0,05
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,45 2,20 – Veaux race Bleue et Croisés 120-380
U 3,55 3,75 3,65 +0,05
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,35 3,65 3,55 +0,05
Gros veaux indemnes IBR 90-110

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 90-110


R 3,35 3,55 3,45 +0,05
du 6 au 12 mai
Bœuf O 2,85 3,05 2,95 +0,05 Bons 80-100
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 213 (=) ; Femelle type viande : 139 (=) Moyens 20-50
P 1,80 2,80 2,60 +0,05
• Mâle type lait 40-45 kg : 55 (-4) ; 45-50 kg : 85 (-2) ; 50-60 kg : 112 (=)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,30 3,00 2,70 = Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 458 399 249 293 401 329 175 245 PORCS
Limousin 532 501 283 393 461 403 221 308
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 480 445 265 320 440 365 180 260
du 3 au 9 mai
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,52 1,60
Croisé race à viande 450 205 400 280 335 120 275 180 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,55 1,65
Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,55 1,64
supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg
Mixte Montbéliard 278 206 118 40 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 141 116 91 66 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 468 — 347 223 106 339 — 240 160 76 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 125 25 112 85 55 — — — — — 22 - Plérin 9 mai
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 29 avril au 3 mai
Présentés : 28 128
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,451 E (+0,034)
Croisé race laitière 347 254 133 182 298 181 87 126
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,471 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,417 à 1,458 E
les quantités sont en «tonne» mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,230 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 315 vendues


brute non élaborée poids compris 1,91 2,29 2,12 +0,14 Moyenne départ élevage 0,991 E (+0,036)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,977 à 1,002 E
Moyenne transportées 0,985 E (+0,036)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,960 à 1,000 E
2,55 2,77 2,56 =
poids 10 kg environ 13 mai
Présentés : 4 934
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,451 E (-)
avec pointe, poids compris entre 2,89 3,14 3,12 -0,17
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,471 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)


Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,440 à 1,454 E
sans plat de côtes d’épaule, 2,49 3,49 2,53 -0,09 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,231 E
17 MAI 2019 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Produits laitiers : 3 milliards

BREBIS Ciré Couvert
du 6 au 12 mai
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
14 mai
de dollars d’achats chinois
U - - 2,71
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R 2,47 2,33 + 30 kg 2,71 Cours hors taxe en Euro/. Les achats chinois de produits (10 700 t) et la France (6 600 t). La
O 2,09 1,95 - Très gros (+73 g) les 100 pièces 8,95 e laitiers ont atteint 3 milliards de plus forte progression du premier
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 7,89 e
dollars sur le premier trimestre trimestre est néanmoins enregis-
16 U 7,33 7,09 19 à 7,09 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 7,06 e
2019, soit 15,8 % de plus que trée par les achats de crème, qui
à 19 kg R 6,89 6,78 22 kg 6,68 Petits (-53 g) les 100 pièces -
l’an dernier, même période, selon ont bondi de 63 % en volume et de
O 5,89 6,27 6,35 le Clal. Cela représente près de 42 % en valeur. On peut aussi no-
Parthenay 7 mai VOLAILLES 863 000 tonnes de produits lai- ter la hausse de 15 % en volume
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze tiers, +13,8 % sur un an. Les Pays- des envois de laits conditionnés,
U 1,00 -0,15 plus de 1,00 -0,15 7 mai
Bas étaient au premier trimestre dont l’Union européenne reste
moins de 60 kg R 0,85 -0,15 60 kg 0,85 -0,15 Prix e/100 kg Evolution
les premiers fournisseurs de la le premier fournisseur, devant la
O - - - -
Chine (24 100 t), devant la Nou- Nouvelle-Zélande qui progresse.
Poulets (belplume y 89-91 =
AGNEAUX E Variation E Variation
compris) velle-Zélande (15 300 t), l’Irlande Virginie Pinson (Les Marchés)
Poules brunes 2-4 -2
E 3,75 -0,20 3,70 -0,20
Poules blanches 0-0 -1 Évolution de la cotation spot du beurre vrac
U 3,50 -0,20 38 à 3,45 -0,20 en euros/tonne, par semaine
- 38 kg R 3,00 -0,20 44 kg 2,95 -0,20 Reproductrices 51-53 -6
(poids vivant moins 2%) 6400
O - - - -
Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Min de rungis 5920
Sancoins
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 14 mai
Mini e Maxi e 5440
U 1,25 +0,19 plus de 1,31 -0,01
- 60 kg R - - 60 kg - - Pintades label France 4,70 5,70
Poulets entier France 4960 2017
O - - UNIQUES - - 2,20 2,50
MM
NON CO standard prêts à cuire
AGNEAUX E COURSVariation E Variation 2018
Poulets entier France label 3,60 4,70 4480
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15 2019
-38 kg U 3,60 = 38 à 3,61 +0,03
R - - 44 kg - - Coqs France standard 2,15 2,30 4000
Canards entier de Barbarie 10 12 14 16 18 20 22 24
O - - - - 3,80 4,20 Source : Atla - élaboration Les Marchés
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives
 du 6 au 12 mai
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Extra Bon tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de-
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, INFORMATION : les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Calais (Terres et Territoires). Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Chevaux d’âges pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
La grande majorité des informations contenues
Races légères < 360 kg — — tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
dans ces pages sont réalisées avec le concours bovins valorisés « Eleveur & Engagé ». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire reflètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) Bovins maigres (au 13 mai) : Les cours sont reconduits en mâles et en femelles.
et communications sont interdites

➜ Analyses des marchés des productions animales

Agneau bio :
consommateur doit s’adapter
Le marché de l’agneau bio est en- période clé de consommation, tie de leur production», détaille augmenter encore le prix, pour- Roquefort ne sont pas commer-
core balbutiant et surtout orienté mis à part pour les côtelettes. Or Vincent Bellet. Ces éleveurs par- rait décourager une consomma- cialisés en bio, car «le schéma
vers les circuits courts. La sai- désaisonner les brebis est plus viennent à valoriser l’ensemble tion déjà peu dynamique. Mais de production actuel, sevrage
sonnalité de la production est un compliqué dans les systèmes bios de la carcasse. Dans les circuits une plus-value trop faible n’in- rapide et passage en atelier d’en-
problème pour changer d’échelle ou le recours aux hormones n’est plus longs, les opérateurs se cite pas au développement de la graissement» n’est pas compa-
car la production d’agneau bio ne pas autorisé. Seuls leviers : l’effet montrent attentif à l’équilibre production. Dans l’ensemble, la tible avec le bio. Dans les Pyré-
correspond pas aux moments clés bélier et le recours aux races rus- matière. Néanmoins, les brebis plus-value du bio ne dépasserait nées Atlantique, un léger flux
de la consommation. tiques, qui restent limités. «On ne sont pas elles-mêmes valori- pas encore celle du label rouge, d’agneaux bio partirait vers l’Es-
6 % des brebis allaitantes fran- peut aussi envisager de garder sées en bio, «mais ce poste ne re- «mais les opérateurs ont récem- pagne mais dans l’ensemble le
çaises étaient certifiées bio en les agneaux jusqu’à Pâques, mais présente que 5 % du chiffre d’af- ment fait des efforts» temporise développement d’une vraie filière
2018, selon l’Agence Bio. «Nous il faudrait les castrer, ce qui est faire de l’exploitation» tempère Vincent Bellet. d’agneau de lait bio ne semble
avons rattrapé notre retard par remis en cause dans le nouveau Vincent Bellet. Le développe- A noter, les agneaux issus des pas probable.
rapport aux autres productions cahier des charges de l’agriculture ment de la production ovine bio brebis laitières bios du rayon Virginie Pinson (Les Marchés)
animales» constate Vincent Bel- biologique» explique Vincent Bel- est compliqué par des considé-
let, chef de projet animation des let. D’où une mutation de la straté- rations économiques. Selon une Évolution de la part des brebis allaitantes certifiées bio
réseaux ovins viande pour l’Ins- gie de la filière. «Il y a quelques an- étude du Casdar Agneaux bio et dans le cheptel national
titut de l’élevage. Néanmoins ces nées, les opérateurs cherchaient à du réseau Inosys, en 2013, la ré- en %
7
chiffres ne donnent qu’une infor- produire à l’année, à régulariser munération des éleveurs permise
mation partielle sur la produc- l’offre. Maintenant on réfléchit par la production bio était infé- 6
tion d’agneau puisqu’une partie davantage à travailler sur l’agneau rieure à celle du conventionnel.
des animaux nés de ces brebis de saison, éduquer le consomma- «Ces chiffres sont les seuls dispo- 5
certifiées est déclassée. Certains teur», estime Vincent Bellet. nibles, mais ils datent. Depuis, la 4
éleveurs sont passés au bio pour situation a évolué mais nous ai-
bénéficier des primes de conver- Quelle plus-value du bio par merions étendre notre réseau de 3
sion et de maintien mais peinent rapport au conventionnel ? fermes de référence pour mieux
à commercialiser une production Pour la filière ovins viande quantifier», explique Vincent 2
très saisonnière. Naturellement, bios, les circuits courts ont une Bellet. Pour les opérateurs, la 1
les agneaux des systèmes de pro- grande importance. «Près de question de la plus-value est sen-
duction herbager naissent au 20 % des volumes sont commer- sible. Le prix du conventionnel 0
printemps et sortent entre juin et cialisés ainsi et 40 % des éleveurs est déjà élevé depuis quelques an- 2007 2009 2011 2013 2015 2017
novembre, ce qui n’est pas une vendent directement tout ou par- nées. Rajouter une plus-value et Source : Agence Bio - élaboration Les Marchés

Centres d'intérêt liés