Vous êtes sur la page 1sur 5

Etude d’une dalle plaine

Elancement de panneau
𝑙
𝜌 = 𝑙𝑥 = 0.97 > 0.5 Dalle porte dans les deux directions
𝑦

𝜇𝑥 = 0.0393
Par interpolation on obtient {𝜇 = 0.9322
𝑦

Hauteur de la dalle
Hauteur basée sur la limitation de la flèche
𝑙𝑥 𝑙 𝑑
≤ 35 ⟹ d ≤ 35𝑥 = 0.2 ⟹ h1 > 0.9 = 0.23
𝑑

Hauteur basée sur la sollicitation à l’ELU :


𝑀𝑒𝑑
𝜇𝐴𝐵 < 𝜇𝑢 = ≤ 𝜇𝑙𝑖𝑚
𝑏. 𝑑 2 . 𝑓𝑐𝑑
𝑀𝑒𝑑
⟹ 𝑏. 𝑑2 ≥ 𝜇 Avec b=1m
𝑙𝑖𝑚 .𝑓𝑐𝑑

𝑀𝑒𝑑 0.0199
⟹𝑑≥√ =√ = 0.057 𝑚
𝜇𝑙𝑖𝑚 . 𝑓𝑐𝑑 0.3717 ∗ 16.67

𝑑
ℎ2 = = 0.063 𝑚
0.9
ℎ1 +ℎ2
ℎ= = 0.15 Donc pour des raisons acoustiques nous retiendrons une hauteur de
2
dalle égale 20 Cm.

Evaluation des charges sur dalles


Charge permanente :
𝐺 = 𝐺𝑝𝑝 + 𝐺𝐸𝑡𝑎 ; plancher non accessibles.

Charge G en
Désignation 𝜌 𝑒𝑛 𝑀𝑁/𝑚3 Épaisseur en m
MN/m²
Dalle en BA 0.025 0.2 0.005
Etanchéité 0.02 0.08 0.0016
Total 0.0066
Figure 1 : charge permanente de la dalle

Charge d’exploitation :
Q= 0.1 t/m² ; Plancher non accessibles.

Combinaison des charges sur dalle


Permanente (G) = 0.0066 MN/m
Exploitation (Q) = 0.001 MN/m

𝑃𝐸𝐿𝑈 = 1.35 G +1.5 Q = 0.0096 MN/m


𝑃𝐸𝐿𝑠 = G+Q = 0.0076 MN/m

Sollicitation sur dalle


𝑀𝑥 = 𝜇𝑥 ∗ 𝑃 ∗ 𝐿𝑥 ²
𝑀𝑦 = 𝜇𝑦 ∗ 𝑃 ∗ 𝐿𝑦 ²
𝑃∗𝐿𝑥
𝑉𝑎𝑥 =
2+𝜌
𝑃∗𝐿𝑦
𝑉𝑎𝑦 =
3

𝑀𝑥 en [MN.m] 𝑀𝑦 en [MN.m] 𝑉𝑎𝑥 en [MN] 𝑉𝑎𝑦 en [MN]


ELU 0.0197 0.495 0.034 0.0244
ELS 0.0156 0.392 / /

Détermination des armatures longitudinales


Section d’acier minimale
𝑓𝑐𝑡,𝑒𝑓𝑓
0.26 ∗ ∗ 𝑏𝑡 ∗ 𝑑
(𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 ) = 𝑚𝑎𝑥 { 𝑓𝑦𝑘
0.0013 ∗ 𝑏𝑡 ∗ 𝑑
Avec 𝑓𝑐𝑡,𝑒𝑓𝑓 = 𝑓𝑐𝑡𝑚 = 2.6

𝑀𝐸𝑑
𝜇𝑢 = ; b= 1m
𝑏∗𝑑²∗𝑓𝑐𝑑

∅𝑥
𝑑𝑥 = ℎ − 𝐶𝑛𝑜𝑛 − = 0.16 𝑚
2
(𝜙𝑥 + 𝜙𝑦)
𝑑𝑦 = − = 0.14 𝑚
2
𝛼𝑢 = 1.25(1 − √1 − 2𝜇𝑢 )

𝑧𝑢 = 𝑑(1 − 0.4𝛼𝑢 )
𝜎𝑠,𝑢 : Diagramme horizontal S500B Donc 435 MPa
Section d’acier tendu
𝑀𝐸𝑑
(𝐴𝑠,𝑢 ) =
𝑧𝑢 . 𝜎𝑠,𝑢

Section des armatures tendues :


𝑀𝑒𝑑 en 𝐴𝑠,𝑢 en
Désignation 𝜇𝑢 𝛼𝑢 𝑧𝑢
[MN.m] [Cm²]
Suivant l’axe Ox
Acier en
0.0197 0.046 0.0588 0.156 2.9
travée

Acier en
0.0197 0.06 0.0773 0.136 3.33
travée

Ferraillage de la nappe inférieur :


𝐴𝑠,𝑟é𝑒𝑙 ≥ max(𝐴𝑠,𝑢 ; 𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 )
𝐴𝑠,𝑢 en
Désignation 𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 𝐴𝑠,𝑟é𝑒𝑙
[Cm²]
LX en travée 2.9 2.43 3.85 cm²
LY en travée 3.33 2.43 3.85 cm²
Ferraillage de la nappe supérieur :

𝐴𝑠,𝑟é𝑒𝑙 ≥ max(0.15 ∗ 𝐴𝑠,𝑢 ; 𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 )


0.15. 𝐴𝑠,𝑢
Désignation 𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 𝐴𝑠,𝑟é𝑒𝑙
en [Cm²]
LX en travée 0.435 2.43 1.42 cm²
LY en travée 0.49 2.43 1.42 cm²

Vérification vis-à-vis de l’effort tranchant


Les dalles sont en générales dimensionnées sans que les armatures transversales ne
soient nécessaires ce qui est expliqué par : 𝑉𝐸𝑑0 ≤ 𝑉𝑅𝑑,𝑐 = max(𝑉𝑅𝑑,𝑐1 ; 𝑉𝑅𝑑,𝑐2 )

Où : ⟶ 𝑉𝐸𝑑0 est l’effort tranchant agissent


⟶ 𝑉𝐸𝑑0 est l’effort tranchant résistant
Notre cas une charge répartie et 𝜌 = 0.97 > 0.5
Avec 𝑉𝐸𝑑0 = 𝑃𝐸𝐿𝑈 ∗ 𝐿/2 C.à.d
𝑃𝐸𝐿𝑢 ∗ 𝐿𝑥
𝑉𝐸𝑑𝑥 = = 0.034 [MN]
2+𝜌
𝑃𝐸𝐿𝑈 ∗ 𝐿𝑦
{𝑉 𝐸𝑑𝑦 = = 0.0244 [𝑀𝑁]
3
Désignation Formules Valeur
3
𝑉𝑅𝑑,𝑐1 [𝐶𝑅𝑑,𝑐 . 𝑘. √100. 𝜌. 𝑓𝑐𝑘 + 𝑘1 𝜎𝑐𝑝 ]𝑏0 𝑑 0.074
0.035 3
𝑉𝑅𝑑,𝑐2 [ . (𝑘)2 . √𝑓𝑐𝑘 + 𝑘1 𝜎𝑐𝑝 ] 𝑏0 𝑑 0.059
𝛾𝑐
𝐴𝑠1
𝜌
𝑑. 𝑏0
𝜎𝑐𝑝 0 (flexion simple) 0
200(𝑚𝑚)
𝑘 𝑀𝑖𝑛(1 + √ ; 2) 2
𝑑
0.18
𝐶𝑅𝑑,𝑐 0.12
𝛾𝑐
D’où 𝑉𝑅𝑑,𝑐 = max(0.074 𝑀𝑁; 0.059𝑀𝑁) = 0.074 𝑀𝑁 > 𝑉𝐸𝑑0 pas d’armatures d’effort
tranchant

Mais, il faut prévoir au moins une section : 𝐴𝑠𝑡 ≥ 0.2 ∗ 𝐴𝑠,𝑙𝑜𝑛𝑔 = 0.2 ∗3.45 = 0.69
Cm²

Vous aimerez peut-être aussi