Vous êtes sur la page 1sur 4

fédération

française
des échecs

L’intelligence du Jeu, l’émotion du Sport

Édito

Une activité débordante


L es championnats de France des
jeunes qui se sont déroulés à Pau ont
été un grand succès. Au niveau de
la participation, tout d’abord. Avec 1 303
joueurs, le record a été battu. Cette mani-
pas que c’est lui, alors qu’il était Ministre
de l’Education Nationale, qui avait le pre-
mier ouvert les portes des écoles aux
échecs.
Comme chaque fin de saison, les mois de
festation est assurément sans égale en mai et juin qui suivent les championnats
Europe et doit faire la fierté de notre de France des jeunes vont connaître une
Fédération. Succès également au niveau activité débordante, riche en suspense, avec
de l’organisation. Je remercie ici-même l’ensemble des finales nationales.
l’ensemble des bénévoles des clubs locaux Il y a aura notamment le Top 12 qui se
qui ont participé à la réussite de l’événe- déroulera du 30 mai au 9 juin au Grau du
ment. Ils ont été près d’une soixantaine à Roi. Mais également le Top jeunes à Dieppe
mettre la main à la pâte durant toute cette et la finale de la Coupe de France et du Top
semaine paloise. Ce sont plus de 650 pen- 12 féminin à Lyon. Sans oublier les coupes
dules, 22 000 pièces d’échecs, un millier de 2000, Loubatière et de la Parité, ainsi que
tables et 3 000 chaises à installer. Un grand tous les championnats scolaires. Nouveauté
merci aussi aux présidents de clubs, de cette année, la FFE va s’efforcer d’apporter
ligues et de comités qui ont participé en une plus grande visibilité à toutes ces com-
amont à l’envoi de leurs joueurs et à pétitions majeures qui sont la vitrine de Ils se dérouleront cette année à Saint-
l’équipe fédérale qui a, une nouvelle fois, notre fédération. Quentin dans l’Aisne. Je compte sur tous
su faire preuve d’un professionnalisme Une fois toutes ces finales nationales pas- les présidents, et je les en remercie à
sans faille. Remerciements enfin à François sées, la sympathique guirlande des opens l’avance, pour faire la promotion de cet
Bayrou, le Maire de Pau, qui a prouvé, par estivaux va prendre le relais en juillet et le événement majeur qui devrait à nouveau
sa présence lors des cérémonies d’ouver- mois d’août sera bien évidemment consa- être un moment très fort de notre activité
ture et de clôture, qu’il était un formidable cré à la grande fête annuelle des échecs que échiquéenne. 
ambassadeur du jeu d’échecs. N’oublions sont nos championnats de France adultes. DIEGO SALAZAR

En perspective : 30 mai - 9 juin : Top 12 au Grau du Roi


Le quadruplé pour Clichy ?
Le Top 12 se déroulera du 30 mai au 9 Cette année encore, Clichy sera favori
juin au Grau du Roi. Clichy reste favori pour se succéder à lui-même et accro-
pour un 4e titre d’affilée, mais devra se cher un 14e titre à son riche palmarès.
méfier de Bischwiller, renforcé par L’armada clichoise, invaincue depuis
Étienne Bacrot. trois saisons, s’est même encore renfor-
cée à l’intersaison en enregistrant le

A vec 13 titres de champion de France


par équipes en 30 ans, Clichy
détient un record absolu qui sera
difficile à battre avant longtemps. Pour
conserver une certaine motivation et évi-
retour de Wesley So (2778), le 7e joueur
mondial.
Pourtant, les champions de France
seront cette année sous la menace
sérieuse de Bischwiller. Jean-Baptiste
ter la lassitude, les banlieusards pari- Mullon en est parfaitement conscient.
siens doivent s’attaquer à d’autres « Sur un match, tout peut arriver. » Les
records. Celui notamment du nombre de Alsaciens, vice-champions de France
titres d’affilée. Lyon en a remporté six l’année passée, ont annoncé clairement
de suite au début des années 90, et leurs ambitions en recrutant à l’intersai-
Strasbourg cinq une décennie plus tôt. son le n°2 Français Étienne Bacrot, ainsi
NAO, de son côté, en a eu 4 entres 2003 qu’Arkadij Naiditsch (2720) et Anish
et 2006. « Ce type de record n’est pas Giri (2776). La saison passée, Clichy
facile », sourit Jean-Baptiste Mullon, le s’était largement imposé (5-1), mais la
capitaine clichois. « Car dès qu’on perd musique pourrait bien ne pas être la
une fois, on repart à zéro. » même cette année. 

www.europe-echecs.com 37
Compétitions et vie fédérale

Top 12 féminin : Bischwiller, Mulhouse, Clichy et Évry


dans le dernier carré
La première phase du championnat de pas toujours celle du terrain. Après un
France féminin des clubs s’est déroulée départ en trombe avec 4 victoires en
à Montpellier du 7 au 10 mai. autant de matchs, les Montpelliéraines
se sont faites accrocher par Bischwiller

J ouer sur son terrain représente un


avantage conséquent dans la plupart
des compétitions sportives. Mais ce n’est
avant de s’incliner face à Clichy à la
dernière ronde et de se faire ainsi coiffer
sur le fil pour la qualification par les
pas une garantie absolue de victoire. Les banlieusardes parisiennes.
joueuses de Montpellier pourront en dire Le déroulement du groupe B a été autre-
quelque chose. Leur club accueillait la ment plus linéaire, c’est le moins qu’on
1re phase du Top 12 et les locales faisaient puisse dire. 2 équipes clairement favo-
clairement figures de favorites de la rites (Mulhouse et Évry), qui font nul
poule A, et même, en se projetant, pour le entre elles et remportent tous les autres
titre final. Les Languedociennes pou- matchs. Deux équipes de milieu de
L'équipe de Clichy, vainqueur surprise de Montpellier.
vaient en effet virtuellement aligner une tableau (Monaco et Juvisy), qui font
équipe composée de Nana Dzagnidze également nul entre elles, qui s’inclinent perdre toutes les suivantes.
(2570), Deimante Daulyte (2402), Silvia contre Mulhouse et Évry et qui battent Les demi-finales opposeront à Lyon le
Collas (2306) et Adina-Maria Hamdouchi les deux autres équipes, et enfin deux 27 juin Bischwiller à Évry et Clichy à
(2209). Mais aux échecs, comme dans équipes virtuellement plus faibles (Tours Mulhouse. L’occasion d’avoir peut-être
tous les autres sports, rien n’est joué et Strasbourg) qui n’ont pas réussi à se une finale 100% alsacienne ou ... franci-
d’avance et la vérité sur le papier n’est départager à la première ronde avant de lienne. 

Nice-Alekhine parmi l’élite


Top 12. « Deux clubs prestigieux qui ont passé de la Nationale 4 au Top 12 en 5
un budget bien supérieur au nôtre », ans, survient comme un aboutissement
sourit Jean-Marie Dubois, le président pour un club qui affiche sereinement ses
de Nice-Alekhine, qui ne boude pas son 94 printemps. Créé en 1921, le premier
plaisir. cercle niçois avait été baptisé du nom de
Cerise sur l’échiquier, l’accession a été l’ancien champion du monde français.
définitivement acquise lors d’une der- « Alexandre Alekhine nous a dédicacé
nière ronde riche en suspense grâce à notre livre d’or en nous donnant l’auto-
une victoire face aux voisins de risation d’utiliser son nom », explique
l’Echiquier Niçois, pendant que Jean-Marie Dubois.
Monaco s’inclinait contre Cannes. Pour leur première saison parmi l’élite,
Même si la montée était clairement l’ob- les ambitions des joueurs niçois seront
jectif de début de saison, les choses modestes. « Notre objectif sera bien évi-
Le club azuréen remporte son groupe de n’ont pas été simples, tant l’adversité demment le maintien », assure le prési-
nationale 1 et accède pour la première fois était importante dans ce groupe sud de dent. « La même ossature de l’équipe
de sa longue histoire au Top 12 Nationale 1. « Nous avons certes eu un sera conservée autour du GMI Nenad
peu de chance », concède Jean-Marie Sulava, qui est le moteur de l’équipe

T out un symbole. Du moins pour les


joueurs de Nice-Alekhine. Coiffer
sur le poteau les deux voisins azuréens
Dubois. « Mais il en faut toujours un
peu. Sans cela, ça coince. »
Cette accession, qui fait suite à 4 autres
depuis plusieurs années. Pas question de
retirer les joueurs locaux qui ont parti-
cipé à la belle aventure de la montée. Le
Cannes et Monaco pour la montée en successives, puisque Nice-Alekhine est Top 12 doit être leur récompense. » 

Records battus pour le challenge blitz BNP-Paribas !


Plus de 3 000 joueurs ont participé records ont été pulvérisés. réuni 1 035 participants dans ses
cette saison à 913 tournois. La saison passée avait vu l’orga- 44 tournois.
nisation de 658 tournois qui Le nombre de classés blitz est éga-
D epuis sa création, le challenge Blitz
FFE-BNP Paribas a pris date dans la
vie des clubs. « C’est une manière simple
avaient rassemblé près de 2 423
joueurs. Cette année, on passe à
913 tournois et 3 059 joueurs.
lement en constante augmenta-
tion : plus de 4 500 à la fin de la
saison dernière, et 5 800 aujour-
et plaisante de les faire vivre », assure La palme de l’activité revient aux d’hui, soit plus d’une centaine
Olivier Delabarre, le responsable fédéral clubs de l’Echiquier Limousin et supplémentaire chaque mois.
du challenge. Et son succès ne se dément de Sanary qui ont organisé l’un et 231 joueurs sont qualifiés pour la
pas. Au moment du bilan après les der- l’autre 64 tournois cette saison. finale qui aura lieu les 13 et 14
niers tournois de la saison, tous les cli- Mais le club le plus prolifique est assuré- juin comme chaque année aux Pyramides
gnotants sont en effet au vert et les ment le Canal Saint-Martin de Paris qui a de Port-Marly. 

38
Terres d’échecs

Une 100e bougie pour l’Echiquier d’Aquitaine


Le doyen des clubs bordelais célèbre en quitte la rue Montbazon et perd sa stabi-
juin son centenaire. lité. En quelques années, il dégringole les
divisions jusqu’à la régionale.

100 ans et toutes ses dents. Le club


de l’AGJA-Echiquier d’Aqui- Étienne Bacrot en simultanée face
taine est un centenaire qui affiche une à 100 adversaires pour le centenaire
belle vitalité. Il vient de le prouver en Pendant ce temps, en 1997, Lucien Stanek
remportant son groupe de Nationale 3 et créé un club d’échecs de loisirs à la mai-
en accédant à la division supérieure. Un son de quartier AGJA de Caudéran. Au
joli cadeau d’anniversaire au moment de départ, l’aspect compétition est laissé
souffler la 100e bougie de ce cercle qui de côté. En 2006, les trajectoires des deux
vit le jour sous le nom de l’Echiquier clubs aux destins et aux objectifs si diffé-
d’Aquitaine le 5 juin 1915 dans rents se croisent et donnent
le contexte difficile de la 1re naissance à l’AGJA-Echiquier
guerre mondiale. En 1921, le d’Aquitaine. De cette fusion, Lucien Stanek, président de l'AGJA-Echiquier d'Aquitaine.
club bordelais rejoint la FFE à sa l’AGJA hérite d’un nom et
création. Jusque dans les années d’une histoire prestigieuse.
80, l’Echiquier d’Aquitaine, Pour sa part, l’Echiquier
comme bon nombre de cercles d’Aquitaine retrouve une stabi-
français, bougera de cafés en lité et l’énergie pour repartir
cafés. Il s’installe alors rue vers l’avant. La nouvelle dyna-
Montbazon, en plein cœur de mique se matérialise dès 2007
Bordeaux à deux pas de l’hôtel avec l’organisation du rapide de
de Ville, et y restera jusqu’en Un exemplaire de 1916 Caudéran qui devient le support
2006. du Bulletin de l’Echi- pour l’attribution du titre de
En 1988, sous la présidence de quier d'Aquitaine. champion d’Aquitaine.
Fouad Maghrabi et grâce au soutien de La 9e édition, qui s’est déroulée le 8 mai
Jacques Chaban-Delmas, le club rentre avec 155 participants, a été remportée
dans sa période la plus faste. En 1990, le par l’enfant du pays, le GMI Matthieu Matthieu Cornette (avec les Blancs), l’enfant du pays,
vainqueur du dernier rapide de Cauderan.
club accède pour la première fois de son Cornette, et a marqué le point de départ
histoire à la 1re division nationale. Mais la des festivités pour le centenaire de notamment plusieurs figures marquantes
venue de Kasparov en 1993 marquera le l’Echiquier d’Aquitaine. de l'histoire du club. Le clou de la céré-
chant du cygne et les années suivantes Pour marquer cet anniversaire historique, monie sera une simultanée en plein air
seront très délicates. Faute à un soutien le doyen des cercles bordelais invitera d’Étienne Bacrot face à une centaine
financier réduit, l’Echiquier d’Aquitaine en ce début d’été ses nombreux amis et d’adversaires. Un par année d’existence. 

Bordeaux, un grand cru pour les 64 cases


l’herbe sous le pied et qui a été élue meil- Si on rajoute les cercles de l’aggloméra-
leure destination européenne pour 2015. tion, on arrive à un total de 9 clubs pour
Il est vrai que la capitale de l’Aquitaine la communauté urbaine de Bordeaux.
ne manque pas d’atouts. À commencer « Peut-être un peu trop », concède Alain
par sa gastronomie, qui respire bon Sallette, le président de la ligue d’Aqui-
toutes les spécialités du sud-ouest, et bien taine et membre historique du club de
évidemment son domaine viticole qui est l’ASPOM. « Mais il faut être conscient
le plus grand du monde. que quand on déploie un nouveau foyer
En matière d’échecs, également, l’offre de jeu, on génère automatiquement de
est riche et rassasiera les plus gourmands l’activité et des licences. C’est la théorie
des passionnés. Bordeaux intra-muros fédérale et moi, j’y crois. » Ces neuf
compte 5 clubs. Aux côtés de l’Echiquier clubs de l’agglomération sont réunis
d’Aquitaine, 4 autres font office de petits dans l’association échiquéenne des clubs
De gauche à droite : François Gallice, président de L'USB jeunes. Même si l’ASPOM, à l’origine un de Bordeaux (AECB), une entité desti-
Bordeaux-Echecs, François Merlet, président du comité club SNCF, affiche déjà près de 70 née à favoriser les organisations com-
départemental de Gironde et membre de l'Echiquier
Bordelais, Lucien Stanek, président de l'AGJA-Echiquier printemps. Par la suite, Jean-Renaud munes.
Aquitaine, et Philippe Roche de l'ASPOM. Lagunes, un des piliers des échecs locaux, Un regret, toutefois, dans le paysage
a fondé Bordeaux-Echecs en 1992, puis échiquéen de la 6e agglomération fran-
La 6e agglomération française compte 5 à la suite d’une scission en 2004, çaise : aucune équipe de Bordeaux n’a
clubs intra-muros et même 9 avec ceux l’Echiquier Bordelais, qui a la spécificité réussi à se stabiliser durablement dans
de la Communauté urbaine. Soit plus d’un d’avoir ses propres locaux ouverts tous l’élite nationale, malgré un passage de
millier de licenciés. les jours dans le vieux Bordeaux. Créé l’ASPOM et l’Echiquier d’Aquitaine à
beaucoup plus récemment, le club sco- la fin des années 80, et plus récemment

A lors que des villes comme Athènes ou


Lisbonne se disputaient le palmarès,
c’est finalement Bordeaux qui leur coupe
laire Albert le Grand a déjà fait parler de
lui en remportant le championnat de
France des écoles primaires en 2013.
de Bordeaux-Echecs en 2003. « La rai-
son est simple », sourit Alain Sallette.
« Il n’y a pas d’argent ». 

www.europe-echecs.com 39
Les jeunes

Alexis Cahen, nouveau Roi de Metz


A tout juste 14 ans, le jeune garçon a rem- qu’il avoue admirer. « Au club de l’EFE toutes les retransmissions des tournois en
porté le tournoi B de l’open international Metz, c’est un modèle pour tout le monde ». ligne. Peut-être une des raisons de sa spec-
de Metz en avril et empoché 400 points Le nouveau champion de Metz reconnait taculaire progression. Son prochain objec-
Elo en trois mois. ne pas être un foudre de travail et passer un tif échiquéen est de se stabiliser à 2000 Elo.
temps considérable sur les réseaux sociaux Il n’oublie pas que le coefficient 40 offre

I l avoue être le premier sur-


pris. Mais ne boude pas son
plaisir. On serait heureux à
en alimentant notamment le compte Twitter
et le blog de son club. Il suit également
de considérables variations. Dans un sens
comme dans l’autre. 

moins. Alexis Cahen a rem- F. Monpeurt (1874) – A. Cahen (1800) Plus fort aurait été 33...h4 tout de suite.
porté le championnat 2014- Metz 2015 - Open 34.ra5+?
2015 de la ville de Metz orga- 1.e4 c5 2.hf3 d6 3.d4 cxd4 4.hxd4 hf6 Il fallait jouer 34.a4 et c'est la course, même
nisé par les 4 clubs locaux, et 5.hc3 g6 6.be3 bg7 7.f3 0–0 8.qd2 hc6 si les Noirs sont en avance.
le tournoi B de l’open inter- 9.0–0–0 hxd4 10.bxd4 be6 11.kb1 rc8
national de la même ville en 34...kh6 35.ra7 h4
Meilleur est, dans cette variante, de jouer
avril. En bonus, il encaisse Les Noirs ont trouvé le bon plan.
11...qc7 suivi de rfc8 et qa5.
400 points Elo en trois mois, 36.ra4 rf1+ 37.kc2 g5 38.rc4 rxf7
11...qa5? n’est pas possible tout de suite à
et passe ainsi de 1678 en jan- cause de 12.hd5! qxd2 13.hxe7+ et les 38...h3! gagnait tout de suite.
vier à 2070 au dernier classement de mai. Blancs gagnent un pion.
« Je suis un des heureux bénéficiaires du 39.rxc6+ kh5
coefficient 40 accordé aux jeunes », sourit- 12.g4 hd7 8 Les deux pions
il en gardant les pieds sur terre. « Je suis La Dame ne pouvant se rendre en a5, les 7 noirs sont plus
sans doute un peu surévalué. » Noirs manquent de contre-jeu. dangereux que les
Lors de ces deux compétitions, il a pour- 6

tant écrasé toute concurrence derrière son 13.bxg7 kxg7 14.h4 h6 15.g5 h5 16.f4 5 trois des Blancs.
bg4 17.be2 bxe2 18.hxe2 qc7 19.hd4
visage poupon. Dans le championnat de 4
40.rc8 h3
hc5 20.rhe1 he6 21.f5 hxd4 22.qxd4+
la ville de Metz, il réalise le score parfait 3
41.rh8+ kg4
de 7/7 face à des adversaires dont la kh7 23.c3 qc5 24.f6 2
42.a4 kg3 43.a5
Les Blancs devaient profiter de la centralisa-
moyenne Elo se situait à plus de 1700 Elo. tion de leurs Tours pour jouer 24.fxg6+ fxg6
1

A B C D E F G
kg2?
H

Il se permet même le luxe de refuser un Une grosse impré-


25.e5!, et ils conservaient l’initiative.
nul à la dernière ronde qui lui assurait la 1re cision. Il fallait jouer 43...h2 pour forcer la
place. Rebelote lors de l’open internatio- 24...qxd4 25.rxd4 Tour blanche à rester en h8.
nal de Metz réservé aux moins de 2000. Il La position est désormais approximativement 44.b4?
commence par un fulgurant 7/7 avant de égale. Les Blancs ne profitent pas de l'imprécision
concéder le partage du point à la 8e ronde,
synonyme de victoire finale. « Cette fois, 25...exf6 26.gxf6 rc6 27.red1 re8 noire. 44.rg8! rf5 (44...h2 45.rxg5+
28.rxd6? kf2 46.rh5 n'est pas clair du tout, car la
je n’ai pas voulu prendre de risques, car il y
avait un gros prix en espèces (rires) ». Petit Les Bancs n’auraient pas dû troquer leur pion Tour blanche se sacrifiera et la Tour noire
relâchement à la dernière ronde où il s’in- e4 contre celui en d6. Libérés de leur faiblesse, devra lutter contre les trois pions.) 45.a6 et la
cline face à son collègue de club Ernesto. les Noirs prennent désormais l’initiative. position reste très compliquée.
« Rien d’une défaite de complaisance », 28...rxe4 29.rxc6 bxc6 30.rd7 rxh4 44...h2 45.b5 rf8 46.rh7?
sourit Alexis. « Mais j’avais déjà gagné le 31.rxf7+ kh6 32.rxa7 rf4 33.f7 46.rxh2+! kxh2 47.b6 gagnait un temps
tournoi et j’ai joué un peu légèrement. » Malgré leur pion de moins, la finale est supé- très important par rapport à la partie.
Alexis est un pur produit de l’Ecole Fran- rieure pour les Noirs en raison du pion « h »
çaise des échecs de Metz qu’il a rejoint à plus proche de la promotion que le pion « a ». 46...h1q 47.rxh1 kxh1 48.b6 g4 49.a6
l’âge de 9 ans. En N2 jeunes, il côtoie Théo g3 50.b7 g2 51.a7 g1q 52.a8q qg2+
Ciccoli, le double champion de France, 33...kg5?! 53.kb3 rxa8 0-1 

L’équipe de France 2015 Poussines Minimes Filles


Afraoui Anaelle (Clichy)
Marcellier Lucie (Ste Foy) Minimes
À l’issue des championnats de France de
Pau, Sophie Milliet, Romu Delabaca
et Vincent Riff, les trois sélectionneurs,
Sumarriva Paulin Laura (Ales)
Poussins
Radovanovic Luka (Le Vesinet)
Philippe Guillaume (Clichy)
Cadettes
ont annoncé la composition de l’équipe Hernandez Lara (Carcassonne)
Pupillettes
de France pour la saison 2015.  Bellaïche Elise (Villepinte)
Aubert Esthée (Grenoble) Cadets
Pupilles Bellahcene Bilel (Tremblay)
Petites Poussines Tomasi Albert (Ajaccio)
Gagua Nani (Petit Pouchet) Viennot Dylan (Mulhouse)
Benjamines
Stephan Chloé (Paris Echecs 16) Imperor Amélie (Gif) Les 20 petits Bleus participeront aux cham-
Petits Poussins Benjamins pionnats d’Europe à Porec en Croatie du 20
Mekhane Adam (Créteil) Coiffait Pierre Basile (Cannes) septembre au 1er octobre 2015, et aux cham-
Patole Noam (Mulhouse) Burri Quentin (Mulhouse) pionnats du monde à Halkidiki en Grèce du
Makkar Rajat (Cannes) Lagarde Dimitri (Cannes) 24 octobre au 5 novembre 2015. 

La page Facebook de la FFE : https://www.facebook.com/ffechecs?fref=ts  Le compte Twitter : https://twitter.com/ffechecs

40