Vous êtes sur la page 1sur 4

fédération

française
des échecs

L’intelligence du Jeu, l’émotion du Sport

Édito Amis du jeu d’échecs bonjour !


J ’emprunte volontiers cette formule
de M. Stéphane Escafre pour vous
exprimer ma fierté en ce lendemain
d’élection.
Fierté d’avoir pu vivre six mois de ren-
contres multiples, inoubliables des échecs
français aux confins du territoire. J’ai pu
mesurer le désarroi, les doutes autant que
les espérances, perçu la diversité de nos
modèles et l’engagement au quotidien des
acteurs échiquéens nationaux.
Fierté que nous, candidats, ayons suscité
l’intérêt pour cette campagne riche en Bachar Kouatly Stéphane Escafre Didier Fretel
propositions, en débats au-delà des diffé- puis intensifié leurs efforts jusqu’à ce 10 aux valeurs de bénévolat et de générosité.
rences de vues. décembre 2016. Je ne serai pas un président qui oppose !
De cette différence, je retiens désormais Remerciements également à Monsieur Dès le lendemain de l’élection nous
la complémentarité car il ne saurait être Jean Bertrand, président de la commission avons entrepris une série de consultations
question, une fois de plus, d’une France électorale ainsi qu’à toute son équipe. de nature à former une fédération
des vainqueurs et des vaincus. Nos remerciements iront enfin à tous ces “inclusive”. Chacun y trouvera sa place,
Il y a désormais une famille retrouvée où bénévoles fédéraux qui ont mené à bien considéré avant tout pour ses compétences
nul ne doit, par son choix, s’estimer pri- leurs directions et commissions avec fidé- et son dévouement ; le jeu d’échecs en
vilégié ou exclu. lité, au premier rang desquels M. Stéphane France mérite désormais la sérénité.
Nous devons, au terme d’une année mou- Escafre lui-même. Les vastes travaux préparatoires à nos
vementée, saluer vivement ceux qui ont J’éprouve également beaucoup de fierté réformes devront en effet s’effectuer dans
tenu à bout de bras un intérim difficile. que les clubs, sans distinction de taille ni un climat de confiance retrouvée.
Depuis le 26 mars en effet, le devenir de situation géographique aient adhéré à Le monde entier doit regarder les 86,75%
fédéral reposait tout entier sur l’engage- notre projet. Une certaine conscience des de taux de participation avec admiration ;
ment et la neutralité d’un homme déter- enjeux nouveaux qui attendent le jeu Mesdames et Messieurs les joueurs
miné, Monsieur Didier Fretel. Il a su d’échecs se généralise et met un terme d’échecs, soyez fiers de vos représentants
mener avec rigueur la fédération jusqu’à définitif à une vieille idée reçue, selon de clubs, ils ont donné toute la légitimité
l’élection malgré les pressions inhérentes laquelle nos clubs sont naturellement à cette élection et restauré l’honneur d’une
à toute campagne tendue. “conservateurs”. Fédération tourmentée.
Nos remerciements iront également aux Je tiens à rassurer tous ceux qui n’ont À nous désormais de ne pas les décevoir.
salariés qui, d’arrache-pied et dans un pas nécessairement adhéré à ce projet ; Bonne lecture à tous. 
climat d’incertitude lourd ont poursuivi je partage également leur attachement BACHAR KOUATLY

En perspective La belle guirlande des tournois de Noël


La période entre Noël et Nouvel An a tou- Indien à la Réunion. rien que pour elles.
jours été faste pour les grands festins. Parmi tous ces tournois, Bienvenue enfin,
Mais également pour les opens d’échecs. trois sont d’alertes trente- aux trois petits nou-
naires et font figure de véri- veaux, qui entrent

L a France est assurément un des pays


du monde qui a une des plus belles
offres en la matière. Chaque année,
ce sont ainsi près de 2 000 compétiteurs
qui se retrouvent derrière un échiquier au
tables institutions : Béthune
en est déjà à 37 Noëls, Nice
suit à quelques unités, et Le
Mans soufflera cette année
sa 30e bougie. L’open de
cette année pour la
1re fois dans cette
belle guirlande.
C’est le cas de Sucé-
sur-Erdre, en Loire
moment des fêtes. Vandœuvre, pour sa 13e édi- Atlantique, et de
Le prochain Noël ne dérogera pas à la tion, tentera, quant à lui, de Saint-Jean-Pla-de-
tradition, puisqu’on recense déjà une confirmer sa place de 1er tournoi français Corts, un petit village des Pyrénées orien-
trentaine de tournois en cadence longue ou de Noël en termes de participation : 284 tales à quelques kilomètres de la frontière
1h/ko dans les quatre coins de l’Hexagone. joueurs dont 41 titrés étaient sur la ligne de espagnole, qui inaugureront leur premier
De Nice sur la Côte d’Azur, à Gouesnou départ en Lorraine l’année dernière. tournoi réparti en trois opens par catégorie.
en Bretagne, en passant par la Lorraine Les féminines ne seront pas oubliées : L’autre petit nouveau sera Meru dans l’Oise
avec Vandœuvre ou Mont-de-Marsan dans Béthune et le Mans font depuis plusieurs qui lancera son premier open international.
les Landes. Et même bien au-delà puisque années des efforts particuliers pour les attirer, Avec une telle offre, tout le monde devrait
qu’on jouera également sous le soleil des et Corbas, dans la banlieue lyonnaise, a trouver chaussure à son pied. Ou plutôt un
Caraïbes en Martinique et dans l’Océan choisi de leur consacrer un open international échiquier à sa main. 

   


 37
Les héros de Bayonne-Adour. Au 1er plan, à dr. : Max Noël.

38
Le Prince Albert de Monaco et Pierre Villegas.

   


 39
Au centre, Thomas Georges,
Nathan Blanchard (à g.) et Alexandre Beurois (à d.)

40