Vous êtes sur la page 1sur 1

NOUVEAU PROGRAMME

ITEM 150
SURVEILLANCE DES PORTEURS DE VALVE ET DE PROTHESE
VASCULAIRE
- Expliquer les risques infectieux ou non, inhérents aux valves, prothèses valvulaires et aux prothèses vasculaires et les mesures préventives correspondantes.
- Réunir les arguments en faveur d'une infection sur valve, prothèse valvulaire ou vasculaire.
Zéros 1. Prothèses valvulaires :
- Valve mécanique : Valves mécaniques Bioprothèses
avantage : dure toute Avantages - Durée : à vie - Pas d’anticoagulant au long cours
la vie ; inconvénients : Inconvénients - AVK à vie - Durée : 10-20 ans
hémolyse, - Désir du patient - Désir du patient
anticoagulant à vie - Sujets jeunes < 65 ans - Age > 70 ans
Indications - Pas de CI aux AVK - CI aux AVK
- Bioprothèse :
- Patient déjà sous anticoagulant - Désir de grossesse
avantage : pas
- Haut risque de dégénérescence : - Comorbidités lourdes avec courte
d’anticoagulant ;
jeune, hyperparathyroïdie espérance de vie
inconvénient :
dégénérescence après
2. Risques inhérents aux valves artificielles et prothèses vasculaires :
10-15 ans
- Infections plus fréquentes, plus sévères et plus dures à éradiquer
- Chirurgie Risques - Expression clinique parfois différente
conservatrice infectieux - Infection postopératoire : médiastinite
(valvuloplastie) - Fièvre chez un porteur de valve = endocardite jusqu’à preuve du contraire
Risques : - Précoce/tardive : seuil de 1 an après l’implantation de la valve
- Majoration d’une dyspnée ou accident embolique
- Accident Diagnostic - Fébricule
hémorragique sous - Insuffisance cardiaque aiguë
AVK Thrombose - Majoration du souffle éjectionnel
- Embolie Paraclinique - Echocardiographie trans-thoracique et trans-œsophagienne
- Radio-cinéma de valve
- Endocardite Prise en - Thrombose obstructive : HNF + thrombolyse
- Désinsertion charge Chirurgie si échec
- Thrombose non obstructive : HNF
- Thrombose  HNF - Apparition d’un souffle de régurgitation
+ chirurgie en Désinsertion - Spontanée ou secondaire à une endocardite infectieuse
urgence - Majoration de l’hémolyse
- Souffle de Dégénérescence - Concerne les bioprothèses
régurgitation : Hémolyse - Anémie hémolytique mécanique avec schizocytes au frottis sanguin
toujours pathologique Iatrogénie - Risques liés au traitement anticoagulant cf. item 326

Surveillance : 3. Prévention des risques :


- INR/mois Foyer dentaire - Consultation stomatologue + panoramique dentaire
Foyer - Recherche à l’examen clinique
- NFS, bilan Préopératoire infectieux - Traitement adapté en fonction du foyer
d’hémolyse, bilan
Portage de - Ecouvillonnage nasal
martial, ECG, ETT,
SARM - Antibiothérapie locale + désinfection locale
radio de thorax/an
Bactériurie - ECBU + traitement d’une simple colonisation
- Radio-cinéma - Antibioprophylaxie du geste
postopératoire de la Per-opératoire - Hygiène rigoureuse
valve (valves - Ablation la plus précoce possible de tous les dispositifs invasifs
mécaniques) - Education des patients aux mesures préventives quotidiennes, aux AVK
- Prévention des plaies : Primaire : port de gants, vêtements longs…
- Education, carte de
Secondaire : désinfection immédiate de toute plaie
porteur de prothèse
Postopératoire - Information de tous soignants du statut de porteur de valve du patient
- Prévention de - Antibioprophylaxie de l’endocardite infectieuse : cf. item 149
l’endocardite d’Osler - Antibioprophylaxie au cas par cas chez les porteurs de prothèse vasculaire
- Traitement précoce de toute infection bactérienne
Prothèse vasculaire :
4. Surveillance d’un porteur de valve :
- Complications : Mensuel - INR
thrombose, sténose, Biannuel - Surveillance stomatologique
anévrisme, infection - Signes d’insuffisance cardiaque
Clinique - Auscultation : souffle de régurgitation toujours pathologique
- Education : carnet de surveillance
Annuel - NFS, bilan d’hémolyse, bilan martial
Paraclinique - ECG
- ETT : Réalisée à 3 mois postopératoire : examen de référence
Intégrité de la prothèse et des structures cardiaques
- Radiographie thoracique : index cardio-thoracique