Vous êtes sur la page 1sur 2
NOUVEAU PROGRAMME ITEM 174 RISQUES EMERGENTS, BIOTERRORISME, MALADIES HAUTEMENT TRANSMISSIBLES - Connaître les

NOUVEAU PROGRAMME

ITEM 174

RISQUES EMERGENTS, BIOTERRORISME, MALADIES HAUTEMENT TRANSMISSIBLES

- Connaître les définitions des risques émergents pour la santé, des infections émergentes et du bio-terrorisme et leurs principaux agents.

Connaître les sources d'information pour accéder aux procédures d'alerte.

-

Zéros

- Risque émergent :

nouveau et croissant

- Modalités de

réponse : plan prédéfini de réponse

- Organisation

multidisciplinaire

- Protection des

soignants

- Protection des

prélèvements

- Confirmation rapide des cas

Infections émergentes : - Grippe aviaire, pandémique : H 5 N 1 - Fièvres hémorragiques
Infections
émergentes :
- Grippe aviaire,
pandémique : H 5 N 1
- Fièvres
hémorragiques
virales : Ebola,
Lassa, Marburg,
Crimée-Congo,
dengue, Hantavirus,
Vallée du Rift
- SRAS Corona-virus
- Tuberculose MDR
ou XDR
- Souches
émergentes de
grippe
- Variole et autres
Orthopox virus
(Monkeypox)
- Peste pulmonaire
- Syndrome
hémolytique et
urémique (SHU)
- Infections à
bactéries multi-
résistantes (ERV)
- Melioïdose
- Charbon

MALADIES EMERGENTES

1)

Introduction :

 

Risque

-

Tout risque à la fois nouveau et croissant

émergent

-

Les risques environnementaux et les maladies infectieuses sont au premier plan

 

-

Maladie infectieuse inattendue touchant l’homme ou les animaux ou les deux

Infection

-

Phénomène complexe qui dépend de l’hôte, de l’agente et de l’environnement

émergente

-

2 types : Entité nouvellement apparue/identifiée : SRAS, Ebola… Maladie connue dont l’incidence augmente : Chikungunya, West Nile…

-

180 agents infectieux identifiés

 

-

Transmission interhumaine

Maladies

-

Létalité potentielle

hautement

-

Contagiosité

transmissibles

-

Traitement inexistant ou d’efficacité incertaine

-

Absence de vaccin

 

-

Menace d’utiliser ou utilisation d’agents biologiques comme arme

-

Objectif d’induire la mort ou la maladie chez l’homme

Bioterrorisme

-

Agents biologiques :

Bactéries, virus, champignons, parasites, toxines Peptides biologiques Micro-organismes génétiquement modifiés

2)

Infections émergentes :

 

Organisation

générale

Etapes clés de prise en charge

- Elaboration de plans visant à anticiper en cas d’infection déclarée - Objectif : réponse coordonnée et rapide afin de limiter la diffusion et l’intensité

Préparation

Prise en charge

Centres

référents

Communication

- Multidisciplinaire : Services de secours : SAMU SMUR Maladies infectieuses et réanimation Laboratoire, pharmacie ARS et InVS

- Elaboration de plans : Mesures d’isolement Réaffectation du personnel Mise à disposition de matériel

- Prise en charge précoce d’un patient suspect : Diagnostic Thérapeutique

- Protection des soignants et des patients

- Modalités : Patient suspect confirmé par l’InVS Transfert par SAMU avec mesures de protection Admission en centre de référence Prélèvements adressés : Sous triple emballage Au centre de référence Signalement à l’ARS : enquête épidémiologique

- Coordination sur leur zone la gestion d’une alerte infectieuse

- Modalités : Diffusion de plans Coordination des moyens Accueil des patients suspects sur circuit dédié Chambre individuelle avec sas/pression négative

- COREB : Coordination du Risque Epidémique et Biologique

- Gérée par des cellules de crise

- Communication auprès des professionnels et du grand public

NOUVEAU PROGRAMME - Contamination aérienne, cutanée ou digestive - Catégories A, B et C -

NOUVEAU PROGRAMME

- Contamination aérienne, cutanée ou digestive - Catégories A, B et C - Réponse prédéfinie

- Contamination

aérienne, cutanée ou

digestive

- Catégories A, B et C

- Réponse prédéfinie par plan

- Surveillance et

signalisation

- Protection des

soignants et des

prélèvements

- Centres de référence

BIOTERRORISME

1)

Bioterrorisme :

 
 

-

Aérienne : aérosols de 1 à 5µg qui restent en suspension plusieurs heures

Voies de

-

Digestive : contamination de l’eau

contamination

-

Cutanée

-

2 types : agents létaux et agents incapacitants

 

-

Catégorie A : anthrax, peste, variole, filovirus (Ebola…), toxine botulique…

Classification

-

Catégorie B : Coxiella, Brucella, C. perfringens, Salmonella, E. coli OH157:H7…

-

Catégorie C : hantavirus, arbovirose, fièvre jaune, tuberculose MDR/XDR

Modalités

-

Inoculum plus important : Contamination plus rapide Expression de la maladie différente

diagnostiques

-

Urgence diagnostique : tests avec sécurité de réalisation et de transport

2)

Expression clinique des agents de bioterrorisme

 

-

Yersina pestis : peste

 

Manifestations

-

Francisella tularensis : tularémie

respiratoires

-

Coxiella burnetti (fièvre Q) et Brucella sp (brucellose)

-

Entérotoxine B staphylococcique

-

Burkholderia mallei et pseudo-mallei : miélioïdose

   

-

Variole

 

Rash maculo-

-

Fièvres hémorragiques virales

papuleux

-

Rickettsiose

 

-

Tularémie

 

Rash vésiculo-

-

Variole

Manifestations

pustuleux

-

Burkholderia mallei et pseudo-mallei : miélioïdose

cutanées

 

-

Fièvres hémorragiques virales

 

Purpura

-

Variole hémorragique

 

-

Mycotoxines

-

Toute infection sévère compliquée de CIVD

 

Ulcération et

-

Bacillus anthracis : anthrax

escarre

-

Tularémie

 

-

Rickettsiose

   

Apyrétique

-

Botulisme

Manifestations

 

-

Méningo-encéphalites : Virales Brucellose, Fièvre Q Peste, anthrax

neurologiques

 

Fébrile

   

Diarrhée

-

Choléra

hydrique

 

Manifestations

 

Syndrome

-

Bactéries entéro-pathogènes : E. coli,

digestives

dysentérique

Salmonella, Shigella

 

Hémorragie

-

Fièvres hémorragiques virales

digestive

-

Ricine

 

-

Mycotoxines

3)

Modalités de réponse :

 

Générale

-

Plan gouvernemental : plan Biotox : Organisation en zones Hôpital référent pour chaque zone

-

Hôpital référence : CHU avec : Service de maladies infectieuses Laboratoire spécifiquement équipé

 

-

Surveillance et alerte : Liste de maladies à déclaration obligatoire Surveillance par l’ARS

Etapes

-

Procédures de prise en charge : Définition des circuits, des équipements Modalités de protection des soignants Modalités de décontamination Protocole curatif par l’ANSM

-

Moyens diagnostiques : Laboratoires Biotox Laboratoire de sécurité biologique 3

-

Stocks de médicaments, de vaccins et de protection

Source

-

Internationales : OMS, ECDC, CDC

d’information

-

Nationales : InVS, DGS

-

Sociétés savantes : Promed, SMV, SPILF