Vous êtes sur la page 1sur 4

Lorsque vous sélectionnez un support d'impression, il est important de prendre en

compte les caractéristiques de l'objet que vous souhaitez imprimer et


l'environnement dans lequel il sera utilisé. Idéalement, vous sélectionnerez votre
support d'impression en fonction de caractéristiques telles que:

propriétés techniques

qualités esthétiques

capacité de traitement

Les descriptions de matériaux suivantes vous aideront à sélectionner le bon matériau


pour votre application d'impression 3D. Pour plus d'informations, reportez-vous aux
fiches techniques des matériaux pour les données techniques et aux guides des
matériaux pour les instructions d'impression.

Qu'est-ce que l'impression 3D ?

L'impression 3D, aussi appelée fabrication additive, est le processus qui consiste à
créer des objets physiques par superposition de différentes couches de matière sur
la base d'un modèle numérique. Tous les processus d'impression 3D requièrent des
outils logiciels, du matériel et de la matière.

Les technologies d'impression 3D permettent de créer des objets de tout type, des
prototypes aux simples pièces, en passant par des produits de haute technicité, tels
que des pièces d'avion, des bâtiments respectueux de l'environnement,
des implants médicaux qui sauvent des vies et même des organes artificiels faits
de cellules humaines.

Méthodes courantes d'impression 3D

Transformée par de formidables progrès technologiques, l'impression 3D apparaît de


plus en plus comme une solution viable pour la production industrielle de pièces. Les
scientifiques et les inventeurs trouvent quotidiennement de nouvelles applications à
ce mode de fabrication.

-Impression par dépôt de matière fondue (FFF)

Plus connu sous l'acronyme FFF (Fused Filament Fabrication), ce procédé


d'impression 3D repose sur l'extrusion d'un filament plastique chauffé. Cette méthode
est aujourd'hui la plus utilisée dans les imprimantes 3D personnelles et
professionnelles, à l'exemple des modèles MakerBot Replicator et Ultimaker 2.

-Stéréolithographie (SLA)
Dans ce procédé d'impression 3D, un laser ultraviolet polymérise (durcit) une résine,
couche par couche. Plusieurs imprimantes 3D appliquent ce principe, dont l'Ember
d'Autodesk et la Form 1 de Formlabs.
-Frittage laser sélectif (SLS)
Largement utilisé en production industrielle, ce procédé d'impression 3D s'appuie sur
des lasers qui font fondre des poudres, couche par couche. Les fabricants
d'imprimantes 3D EOS et 3D Système emploient cette technique.

La startup a des imprimantes 3D, Ultimaker 3

Basée sur le modèle plus compact UM3, l’imprimante 3D Ultimaker 3


Extended apporte un plus grand volume d’impression pour les professionnels
exigeants. La machine embarque deux extrudeuses et est compatible avec la plupart
des matériaux.

La tête de l’impression Double buse, avec mécanisme de levage sur la seconde buse

Type AA : pour l'impression de matériau de construction (PLA, ABS, CPE et Nylon).

Type BB : pour l'impression de matériau de support (PVA).

Précision maximum jusqu’à 20 microns.

Vitesse d’impression jusqu’à 300 mm/s.

Volume d’impression 215x215x200.


Diamètre de buse 0.4mm

Diamètre de filament 2.85mm ou 3mm

Avec un logiciel de simulation : Cura